« Avec cette méthode, j'ai perdu du poids à mon rythme, en étant suivie avec bienveillance »

Marie-Anik, 63 ans


Marie-Anik, 63 ans

Pourquoi Linecoaching?

marie-anik:

J’ai passé une enfance et une adolescence de minceur. En 1971, j’ai eu un accident de voiture, qui m’a valu d'être alitée plusieurs mois, puis j’ai changé de vie. J’ai commencé à grossir pour ne plus jamais m’arrêter. J’ai fait mon premier régime après avoir pris 35 kg en 5 ans. J’en ai perdu 25, que j’ai repris lentement, et encore davantage. Mon expérience la plus épouvantable a été un régime hyperprotéiné, avec des sachets à prendre à la place de repas. Dès l’arrêt, j’ai repris en quelques mois les kilos que j’avais perdus en y ajoutant pas mal de kilos supplémentaires. Je cherchais quelque chose d’intelligent; je suis depuis longtemps abonnée à Psychologies, j’y lisais, il y a de nombreuses années, la rubrique de Gérard Apfeldorfer, dont les propos étaient forts différents du discours ambiant. J’ai eu entre les mains les livres écrits avec JP Zermati. Le contenu, quoique surprenant, me plaisait. J’ai su que, si je me décidais à faire quelque chose pour maigrir, c’est vers cette méthode que je me tournerais, ou quelque chose de similaire. Mais similaire, il n’y a pas ! Vous êtes uniques ! J'ai fini par m'inscrire en février 2014. Maintenant, je reconnais ma faim. J’ai cessé de faire autre chose en mangeant, sauf de temps en temps. J’ai appris à questionner ma satiété – même si je ne suis pas encore au top sur cette question (mais tant pis, ça viendra …) . Du coup, mes portions sont plus « élégantes » . Mon poids est toujours « énorme ». Mais je perds régulièrement, entre 1 et 2 kilos par mois, et cela me convient. En commençant, je savais que ce n’était pas l’histoire de quelques mois … Mais je ne suis pas pressée. Je ne me suis pas fixé non plus un objectif de poids à atteindre, je verrai, quand mon poids s’équilibrera si ce poids me convient, quitte à en discuter avec vous tous. Déjà, j’ai pris la décision de faire quelque chose pour moi en m’inscrivant avec vous, et c’est déjà beaucoup. J’ai l’impression de mieux respirer. J’ai pris un abonnement à la piscine, chose que je remettais à plus tard depuis deux ans. Je me sens heureuse et « juste » de suivre vos préconisations, qui sont de bons moyens de me faire réfléchir sur moi-même. Je me sens suivie, mais pas bousculée. La bienveillance que je sens un peu partout sur le site, je peux me l’offrir à moi-même.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

marie-anik:

Je ne connais pas les méthodes utilisées par les autres sites, car je ne suis pas une véritable adepte des régimes. Pour autant, la méthode Linecoaching me paraît différente des autres, car ce n’est pas, à proprement parler, un régime. Plutôt une façon de reprendre conscience de ses sensations alimentaires, et refaire connaissance avec soi-même. C’est un parcours alimentaire, dans lequel je ne me sens pas au régime. On me propose des expériences qui sont des moyens d’observer mes comportements, de me questionner, et de retrouver des sensations alimentaires oubliées. Et cela peut se faire dans la joie et la bonne humeur, comme un jeu, en prenant tout le temps qui m’est nécessaire. Je conseille régulièrement cette méthode. Jusqu’à maintenant, une seule personne s’est inscrite, mais je ne désespère pas!

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

marie-anik:

Je trouve que le parcours alimentaire est bien fait; dès les premiers jours, je me disais que vous aviez vraiment bien étudié la question, et cela me mettait en confiance. J’ai trouvé l’intelligence que je cherchais. J’apprécie la progression qui est proposée, mais ce que j’apprécie le plus, c’est la bienveillance qui se manifeste un peu partout. J’apprécie aussi qu’on ne me demande pas ce que je mange : cela me permet de penser que je n’ai pas tout faux et renforce la confiance alimentaire que j’ai à retrouver. Je trouve qu’on me traite en adulte, et j’en suis ravie (c’est ce que je suis, figurez-vous …) Toutes les étapes que j’ai vécues m’ont apporté un enseignement sur ma façon d’être et m’ont permis de comprendre quelque chose de moi-même, et de mon comportement alimentaire (ma peur de manquer, par exemple, qui me vient d’une enfance où j’ai quelquefois manqué de nourriture).

Vos interactions avec la communauté ?

marie-anik:

J’aime les chats; cependant, je trouve quelquefois que « je démarre le programme » dure un peu trop longtemps. Au bout de quelques mois, il y a des questions que je ne me pose plus. En même temps, entendre les autres se les poser permet de mesurer les progrès, qui comme chacun sait, sont progressifs. Le blog et les forums sont intéressants, même si je ne suis pas une adepte. Je suis plutôt une « liseuse » qu’une participante.

Votre outil favori ?

marie-anik:

Remplir les carnets que l’on me demande m’aide beaucoup. Cela m’aide à être plus consciente de ce que je fais.

Votre défi préféré ?

marie-anik:

Ce sont les défis sur le comportement alimentaire qui m’aident le plus.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X