2 mois avec LC: des hauts et des bas... - 07062013

anna2.
Abonné

Bonjour a tous !

je viens ici partager mon experience depuis 2 mois et tacher de me remotiver pour continuer mon parcourt alimentaire. J'en suis a la troisieme étape specifiée pour moi: la dégustation après être passé par l'étape 1 d'observation de mon comportement alimentaire et l'étape 2: la découverte de la faim.

Trés motivée au départ et suivant à la lettre les experiences, j'ai perdu en 6 semaines 4 kgs même en partant 15 jours en vacances en espagne, ce qui m'avait vraiment épaté et surtout sans me priver, en respectant ma faim.. J'ai cru que c'était bon que j'avais tout compris, hélas ce n'est pas le cas.

Me voici depuis environ 3 semaines complétement à l'abandon. J'ai arrêté de fréquenter le site, juste avant de commencer les 3 dégustations. De plus mes beaux parents, que j'apprécient beaucoup (et que l'on ne voient que 2 fois par an car ils vivent au portugal) étaient dix jours à la maison et ma belle mère a cuisiné tant de bonnes choses que j'ai repris 2 kilos en dix jours! 

Moi qui croyais que j'avais acquis les preceptes : manger que lorsqu'on a faim et s'arrêter lorsqu'on est rassasié et bien je me suis bien trompée. Autant j'avais tenu bon en espagne, autant là, avec belle maman, j'ai repris mes anciennes habitudes de céder à la tentation et de manger plus que raisonnable (jamais de griognotages entre les repas pour moi. Je ne mange pas a cause d'émotions mais plutôt car je suis très très très gourmande) 
C'est surtout au repas que lorsque c'est trop bon, je n'ai pas pu m'empecher de me reservir. Et puis apéros avec saucisson pistaches et vin blanc, plat principal, fromage, vin rouge et dessert, ça ne pardonne pas!!! j'ai eu beau sauter le petit déjeuner tous les matins, je n'arrivais pas à être raisonnable, ni le midi ni le soir. Bref.

La respiration ne m'est d'aucun secours, je n'y arrive tout simplement pas. A vrai dire ça me gonfle plutôt qu'autre chose. Je me sens un peu seule parfois avec cette methode. j'ai baclé la première degustation (du café) ce matin car j'ai envie de passer à une autre étape, je sais pas pourquoi, je bloque sur celle là. Impression de perte de temps.

Je suis déçue de moi même car je n'ai pas reussi a continuer à appliquer la méthode face à la grande tentation des apéros en famille et de la cuisine de belle maman.

Il y a quand même une bonne nouvelle c'est que je me suis re pesé ce matin et que 48 h après leur départ, j'ai reperdu 1 kg. (je devais faire un peu de retention d'eau lorsque je me suis pesée il y a 3 jours) j'ai a nouveau mangé a ma faim. et le résultat est là. Par contre je n'ai plus trop la confiance face aux multiples tentations qui vont se présenter, comme ce we avec une grosse fête d'anniv avec son buffet géant rempli de bonnes choses..
Je ne sais pas comment me remotiver face au parcourt alimentaire, parfois j'ai l'impression que ce n'est pas trop fait pour moi qui suis très gourmande et bonne vivante  mais de cede jamais à des pulsions du a des émotions.

En esperant retrouver la super motivation du début, voici mon expérience. Si vous avez des conseils, je prend!!! :o)))

 

Commentaires

nickette.
Abonné

Bonjour Anna2,

Je me retrouve dans ce que tu écris. 

J'ai des hauts et des bas aussi. Je perds peu de poids ( -0.5kg ) et je fais un yoyo de +1 à -1 kg. Je suis au même poids depuis 2 ans, donc pas de changements.

Je trouve que ta perte de poids à toi,c'est génial.

Comme toi, j'ai un peu bâclé la dégustation des 3 aliments. Mais depuis que je remplis le carnet , çà va mieux. Je me rends compte que pour déguster, il faut que ce soit vraiment bon et du coup, çà me détourne de certains aliments que je mangeais et croyais bon mais qui maintenant ne me plaisent plus du tout. Exemple : les crèmes dessert du commerce ou encore des biscuits.

Au final, c'est plutôt pas mal parce que j'élimine des aliments assez caloriques et pas très sains et je remplace par des produits de qualité, mais en quantité moindre.

Voilà pour mon retour d'expérience.

Bon courage à toi

fleur2lotus.
Abonné

Anna

du moment que tu manges sans faim c'est une Envie de Manger Emotionnelle (EME), même la gourmandise, le but étant de prolonger un moment agréable.

La dégustation pose des problèmes à plein de monde, j'ai bâclé la pomme cet épisode-là. Ca doit faire un bon mois que je suis sur une étape qui doit se faire en 4 dégustations, mais il faut laisser le temps au temps.

Quand on arrive ici, on veut tous bien faire, aller vite et suivre à la lettre. Ca fait un 15 mois que je suis là et j'ai pris 10 kg parce que j'ai réintroduit beaucoup trop vite tous les aliments que je m'interdisais. J'ai réussi à pedre 2 kg sans aucun effort, j'ai encore des EME , mais ça va mieux.

Je pense qu'il faut laisser du temps au temps, ce n'est pas en 2 mois que nous pouvons modifier un comportement qui pour certains(es) dure depuis l'enfance. C'est un chemin sur lequel tu avanceras, parfois tu feras du surplace et parfois même tu reculeras. Mais l'essentiel c'est de se relever et de continuer.

Bon courage

FRED73
Marraine
Bonjour Anna, Pour moi ce qui a tout changé c'est de lâcher le contrôle et d'être à l'écoute de mes sensations. En commençant le programme je ne pensais pas avoir d'EME et puis je me suis rendue compte que j'avais, tout comme toi, des EME au cours des repas. En général, elles sont dues à la peur de manquer ou à la trop grande pression que l'on se met pour respecter sa satiété. Un conseil aussi, arrête de te peser et fais confiance à tes sensations. Je sais ce n'est pas facile parce que l'on croit que si on ne contrôle pas son poids il va s'envoler. Ça fait peur mais si tu lâche le contrôle, que tu écoutes tes sensations alimentaires et que tu leur fais confiance ça ira beaucoup mieux. Ah oui, une chose encore, ne pas culpabiliser d'avoir trop manger car cela entraîne des EME, on se dit foutu pour foutu... Bon courage, j'espère que ça t'aidera.
Pascaline.
Abonné
Anna2, Big Hug!!! Tu as savoure des supers moments en famille et avec tes beaux parents ne culpabilise pas. De plus tu as remange a ta faim . J'ai commence a peu pres pareil que toi. Je suis tres contente de LC. c'est rare mais je viens de me lever d'une sieste et direct bonbons haribos. Donc ca m'arrive parfois...mais je vais reguler donc pas de panique. Le poids je n'en perd pas mais je me sens libre. Gros bisou caillou.
izabelle
Animatrice forum

bien sûr Anna que la méthode est pour toi, tu l'as vécu par la perte de poids que tu as eu au début

ensuite il te suffit de continuer à manger selon ta faim même quand il y a plein de bonnes choses autour..... et des belles-mamans bonne cuisinière

si tu ne manges pas en réponse à tes émotions, c'est une bonne nouvelle car cela devrait être plus facile pour toi de modérer tes prises alimentaires même si c'est  "très bon"

comment?

eh bien justement, en dégustant.....

c'est ton étape clé, à mon avis.....

avec la dégustation, on retire un maximum de plaisir sans avoir besoin d'exagérer sur les quantités

au début ça fait peut-être bizarre, mais en t'entrainant je te promets que tu ne renonceras pas à la gourmandise sans avoir pour autant besoin de reprendre de chaque plat

même la gourmandise peut t'aider, dans cette expérience que les aliments sont encore meilleurs quand on a faim... du coup pour ne pas se gacher l'appétit pour le repas suivant,  on y pense.....

bonne continuation à toi

Noelle
Marraine

Bonjour  Anna

 

il me semble que c'est assez normal que tes nouvelles habitudes ne s'installent pas aussi vite que tu l'espérais, mais déjà, tu as pu constater que tu pouvais faire confiance a ta faim et a ton respect de la sasiété quant tu es en situation de la vie courante, pas quand tu te trouves dans ce genre de situation ou il est très difficile de dire non, soit parceque c'est objectivement délicieux, et que ça n'a q'un temps, soit parceque c'est dur de refuser ce que ta belle mère a préparé de si délicieux pour toi et que tu manges avec amour..

je sais par exemple qu'il m'est encore tres difficile de ne pas terminer mon assiette quand je suis invitée chez mes adorables voisins turcs

j'apprends a dire gentiment que je n'ai plus faim, mais c'est un long chemin

 

Il y a sur LC un outil specifique sur profiter des invitations qui m'aide ,  on y apprend comment remercier et valoriser la maitresse de maison sans se forcer a terminer..

mais cela reste encore parfois compliqué

Fais toi confiance, et bonne continuation!

 

Anonyme

[quote=fleur2lotus]

Anna

du moment que tu manges sans faim c'est une Envie de Manger Emotionnelle (EME), même la gourmandise, le but étant de prolonger un moment agréable.

La dégustation pose des problèmes à plein de monde, j'ai bâclé la pomme cet épisode-là. Ca doit faire un bon mois que je suis sur une étape qui doit se faire en 4 dégustations, mais il faut laisser le temps au temps.

Quand on arrive ici, on veut tous bien faire, aller vite et suivre à la lettre. Ca fait un 15 mois que je suis là et j'ai pris 10 kg parce que j'ai réintroduit beaucoup trop vite tous les aliments que je m'interdisais. J'ai réussi à pedre 2 kg sans aucun effort, j'ai encore des EME , mais ça va mieux.

Je pense qu'il faut laisser du temps au temps, ce n'est pas en 2 mois que nous pouvons modifier un comportement qui pour certains(es) dure depuis l'enfance. C'est un chemin sur lequel tu avanceras, parfois tu feras du surplace et parfois même tu reculeras. Mais l'essentiel c'est de se relever et de continuer.

Bon courage

[/quote]

Contente de trouver une autre personne dans mon cas.

C'est dur 10 kilos de plus, des fois j'en pleurerai tellement c'est dur à avaler.

Mais lorsque je vois que je me sent mieux dans mon corps malgrès tout ce poids.

Donc garde le moral Anna et pense a ton bien-être psychique !!

 

Courage,

Yoyo

anna2.
Abonné

Merci beaucoup pour toutes ces réponses qui m'apportent chacune une aide précieuse. Ce n'est pas évident de se débarrasser de ces habitudes acquises, en effet, depuis l'enfance!

et c'est sans doute vrai, manger trop aux repas, c'est aussi une EME. Un des rares plaisirs de la journée que j'ai tendance a vouloir prolonger...

Quand a la respiration, comment faire pour m'en servir. Parfois au moment de me resservir je me dis tu ne devrais pas, essayer de respirer et puis la tentation prend le dessus et je me dis au diable la respiration...  (bouh pas bien!!)

Va falloir en faire des efforts encore, je le sens, mais la motivation revient... bon ce soir j'ai (encore) un peu abusé en prenant 3 (petits) desserts en plus de mon repas... pffffffff pourquoi??? maintenant je culpabilise! je flippe pour demain soir...

Ah.... si j'avais des voisins turcs qui m'invitent, je serais comme toi!!! j'aurai beaucoup de mal a refuser!!! c'est si bon... :o)

SacripAnne.
Abonné

Bonjour Anna,

 

De mémoire, il y a un outil sur les buffets et la tentation, aussi, si tu ne l'as pas déjà trouvé :)

 

Et si ça peut te faire du bien, les étapes sur lesquelles j'ai bloqué, c'est parce que j'avais un GROS truc à apprendre sur moi au passage. C'est quand ça ne se passe pas facilement que ça veut dire quelque chose sur un comportement qui ne nous est pas naturel, ou bien qui est compris dans nos têtes mais pas dans nos corps et dans nos coeurs.

 

Bon courage quoi qu'il en soit et pense que la dégustation est là pour t'aider à savourer ENCORE PLUS les bons plats, juste un peu différemment !

 

Anne

anna2.
Abonné

merci pour ton message Anne! J'ai certainement un gros truc a apprendre sur moi en ce moment car je n'y arrive plus... je mange sans faim depuis 3 jours sans pouvoir résister.

Noelle
Marraine

bon courage pour ce passage difficile! et dis toi que tu vas te considerer  avec bienveillance et reprendre ton chemin  quand tu le pourras 

Nounette73.
Abonné

Bonjour Anna,

il me semble que dans les émotions qui font manger il y a la "peur de manquer". Peur de ne jamais retrouver la satisfaction immense de cette cuisine si savoureuse et si pleine d'amour de belle-maman ?

Question (un truc qui marche pour moi), si au lieu de te resservir tu prends une part que tu congèles pour plus tard, tu penses que ça peut te permettre d'être plus sereine ? savoir que ce moment a une fin, maintenant, mais que tu pourras le recommencer plus tard ?

(en plus dans mon cas, mettre les aliments dans un sac congélation, puis dans le congélateur, ça prend du temps et ça me permet de mettre de la distance entre moi et l'action de manger).

Bon évidemment ça fonctionne pour ce qui se congèle, mais par ex. j'arrive à remettre la salade au frigo quand je m'en suis préparé trop,  ou remettre au frigo pour le dîner ce qui reste de sushis - mon péché mignon ... en prenant mon temps pour tout transvaser dans un tupperware ou à mettre du film plastique, c'est important pour moi ce "sas temporel" pour arrêter l'action automatique de porter la nourriture à ma bouche. Et en y réfléchissant, aussi pour me recentrer sur moi-même, quand je suis projetée dans la vie sociale (dans la conversation ou dans l'assistance aux mouflettes qui sont encore petites, je m'écoute peu dans ces moments).

Et sinon, eh bien on passe toutes par des périodes où on mange plus et je crois que ça fait partie de ce parcours un peu initiatique, vers l'équilibre du comportement, que de lâcher prise aussi sur ce sujet. On se bâffre avec les potes ? avec la famille ? on s'en met plein la panse à Noël ? Spagrave, on régulera le mois suivant.

Mes copines très minces prennent souvent deux kilos l'hiver, qu'elles reperdent l'été naturellement, sans réfléchir à ce qu'elles mangent (mais elles mangent plus léger l'été je suppose). Enfin, ça marche les années où l'hiver ne dure pas 10 mois, soupir ...

Bon courage, tu tiens le bon bout, ne te décourage pas, ne te juge pas - au contraire c'était une très bonne mise en situation et tu as plein de choses à en apprendre.

Nounette

Haut de page 
X