4 jours sans pt dej, je le vis mal... - le 10/06/2015

caro_canta.
Abonné

Bonsoir à tou(te)s,

je vous explique mon souci, j'en suis à la découverte de la faim, les 4 jours où l'on saute le petit déjeuner et on attend d'avoir vraiment faim...

En fait, j'ai déjà fait cet exercice il y a environ 2 mois, car avant de m'inscrire ici, j'avais lu le livre du Dr Zermati, et cet exercice est proposé en tout début de programme, contrairement à ici où il arrive plus tard.

Il y a 2 mois, ces 4 jours s'étaient merveilleusement bien passés, et ça avait été d'ailleurs une révélation qui m'avait donné envie de continuer dans cette voie et de m'inscrire ici, j'ai vraiment un super souvenir de ces 4 jours-là, je me faisais d'ailleurs une joie de refaire cet exercice tant je l'avais trouvé riche en découvertes sur moi-même, mes sensations, ma capacité à me faire confiance, etc...

Et là, depuis 2 jours, bardaf, c'est la cata! En fait, depuis la première fois que j'avais fait cet exercice, j'avais trouvé mon rythme de croisière matinal, je prenais juste un café noir chez moi, puis je déjeunais 1h30-2h plus tard au boulot car j'avais réalisé que je n'avais pas faim du tout au réveil. Mais, depuis 2 jours, j'essaie de refaire l'exercice, et j'essaie donc d'attendre plus longtemps que les 2h habituelles pour tester différents stades de la faim comme je l'ai déjà fait, mais cela ne se passe pas bien du tout, je suis super nerveuse, fébrile, j'ai des maux de tête, et hier, j'ai eu plein de compulsions alimentaires tout au long de la journée dont 3 grosses crises.

Bref, je suis complètement perdue, il me reste 2 jours à faire, et alors que je me réjouissais de refaire cet exercice, là, j'angoisse déjà pour demain.

Pensez-vous que je dois laisser tomber et conserver ce rythme que j'avais acquis d'attendre mes 2h ou tester encore d'aller jusqu'à la grande faim? (ce que j'ai pu faire sans problème il y a 2 mois).

Avez-vous aussi rencontré ce genre de souci?

Merci!

Commentaires

cemanico.
Abonné

[quote=caro_canta]

Bonsoir à tou(te)s,

je vous explique mon souci, j'en suis à la découverte de la faim, les 4 jours où l'on saute le petit déjeuner et on attend d'avoir vraiment faim...

En fait, j'ai déjà fait cet exercice il y a environ 2 mois, car avant de m'inscrire ici, j'avais lu le livre du Dr Zermati, et cet exercice est proposé en tout début de programme, contrairement à ici où il arrive plus tard.

Il y a 2 mois, ces 4 jours s'étaient merveilleusement bien passés, et ça avait été d'ailleurs une révélation qui m'avait donné envie de continuer dans cette voie et de m'inscrire ici, j'ai vraiment un super souvenir de ces 4 jours-là, je me faisais d'ailleurs une joie de refaire cet exercice tant je l'avais trouvé riche en découvertes sur moi-même, mes sensations, ma capacité à me faire confiance, etc...

Et là, depuis 2 jours, bardaf, c'est la cata! En fait, depuis la première fois que j'avais fait cet exercice, j'avais trouvé mon rythme de croisière matinal, je prenais juste un café noir chez moi, puis je déjeunais 1h30-2h plus tard au boulot car j'avais réalisé que je n'avais pas faim du tout au réveil. Mais, depuis 2 jours, j'essaie de refaire l'exercice, et j'essaie donc d'attendre plus longtemps que les 2h habituelles pour tester différents stades de la faim comme je l'ai déjà fait, mais cela ne se passe pas bien du tout, je suis super nerveuse, fébrile, j'ai des maux de tête, et hier, j'ai eu plein de compulsions alimentaires tout au long de la journée dont 3 grosses crises.

Bref, je suis complètement perdue, il me reste 2 jours à faire, et alors que je me réjouissais de refaire cet exercice, là, j'angoisse déjà pour demain.

Pensez-vous que je dois laisser tomber et conserver ce rythme que j'avais acquis d'attendre mes 2h ou tester encore d'aller jusqu'à la grande faim? (ce que j'ai pu faire sans problème il y a 2 mois).

Avez-vous aussi rencontré ce genre de souci?

Merci!

[/quote]

Je pense que l'objectif n'est pas de te fixer un temps précis avant lequel tu ne dois pas manger. L'objectif est d'attendre la faim puis de manger lorsque tu ne veux plus attendre. J'ai le sentiment que tu attends trop longtemps d'ou les symptômes maux de tête....

Il faut peut être simplement manger lorsque tu as faim, peut être qu'en ce moment tu es dans une phase ou tu as plus rapidement faim.

Ecoute ta faimwink

izabelle
Animatrice forum

[quote=caro_canta]

Avez-vous aussi rencontré ce genre de souci?

[/quote]

oui !!!!!

c'est normal, c'est tout simplement la peur de la faim

 

ne t'en fais pas, de toute façon il ne s'agit que d'une expérience et tu l'avais d'ailleurs déjà entamée

par contre, quand il faut aller chercher une faim un peu plus "forte",  eh bien ça te met en panique  et donc cela déclenche des EME plus tard

je te conseille dans ce cas  de revenir à une expérimentation d'un niveau de faim plus "doux", du style celui que tu expérimentais à l'époque

 

il faut du temps pour vraiment apprivoiser la faim, cet exo est super pour ça, mais on doit tout de même sentir ses limites pour le moment présent

si c'est trop trop inconfortable,  tu n'en tires pas des bénéfices réellement

il vaut mieux continuer, mais avec des petites-moyennes faims

 

et de toute façon, l'étape de la faim est longue, donc tu auras encore et encore l'occasion de te confronter à la faim

 

pour ma part il m'a fallu du temps, mais alors maintenant, la faim ne me fait  plus du tout peur

le pire c'est qu'en démarrant le programme je pensais ne pas en avoir peur, mais c'était dans la tête

quand c'st dans les tripes, c'est une peur normale, il faut jsute apprivoiser, et pour cela qu'une seule façon : expérimenter

 

mais avec intelligence, donc pour tes deux jours restants,  prends ta collation  quand tu sens que tu as simplement "faim"  sans trop te poser de question, pas grave si c'est une petite,  ou une petite-moyenne

caro_canta.
Abonné
Merci Isabelle. En effet dans mon bilan il s' avère que j'ai une intolérance à ressentir la faim trop forte. Comme tu le dis la faim doit me faire trop peur. J'ai aussi avec le recul le sentiment que j'associe trop la sensation de faim et le fait d'être au régime. Trop d'années passées à m'affamer et avoir faim en permanence, du coup mon corps (et mon esprit) me disent: plus jamais ça!
cemanico.
Abonné

[quote=caro_canta]Merci Isabelle. En effet dans mon bilan il s' avère que j'ai une intolérance à ressentir la faim trop forte. Comme tu le dis la faim doit me faire trop peur. J'ai aussi avec le recul le sentiment que j'associe trop la sensation de faim et le fait d'être au régime. Trop d'années passées à m'affamer et avoir faim en permanence, du coup mon corps (et mon esprit) me disent: plus jamais ça![/quote]

Je ne prends plus de petite déjeuner depuis 15 jours parce que je me suis rendue compte que je n'avais tout simplement pas faim le matin.

Aujourd'hui je décide de tester la grande faim. Je commence donc la journée comme d'habitude sans petit dejeuner. Dès 9h30 j'avais faim, surprise !

Rien que l'idée de savoir que j'allais manger plus tard que d'habitude, ne pas déjeuner et me voilà avec cette maudite faim.  Des jours que je ne ressentais aucune faim de toute la matinée.

Conclusion je pense que la simple idée d'être privée de repas m'a déclenchée cette envie de manger, cette sensation de faim. Bizarre comment le corps réagit........Ou la tête devrai je dire peut etrewink

caro_canta.
Abonné
Cemanico ton témoignage me parle! Ce matin moi c'était l'inverse, j'ai pu tester une grande faim car organisation au boulot ne me permettait pas de prendre une collation. Et aucun souci alors que je n'y suis pas arrivée pendant les 4 jours d'exercices! Pfff ce que l'on peut être compliqué parfois:-)
izabelle
Animatrice forum

oui mais c'est normal, parce qu'on se met trop la pression

moi je me suis découverte  ici  peu tolérante à la faim (je ne le savais pas)

et ça m'a pris du temps pour retrouver une tolérance normale

j'ai fait un défi sur le forum  "attendre la faim"  et je l'ai fait tous les jours

et au bout d'un moment  cette sensation est devenue familière, donc non dangereuse

 

pour ma part, n'ayant jamais fait aucun régime, cela ne me stressait pas pour ce côté là, mais par contre la sensation en elle-même est assez puissante, donc c'était plutôt liée à mon hypersensiblité et mon intolérance émotionnelle

 

maintenant que je l'ai expérimenté maintes fois et que tout s'est bien passé, j'ai enfin "intégré" que cette sensation n'est pas dangereuse, au contraire c'est une aide

Sor.
Abonné

Bonjour

j'entame mon 3eme jour.

le 1er jour, je me suis vue angoissée à la penséee de ne pas manger. J'ai essayé de me raisonner et de faire l'exercice en me disant que ce n'était pas la din du monde

pas de petit dej, collation à 13h 1 pomme et 4 biscuits gerblé et des pates à 20h

2eme jour : pas de petit dej, faim vers 13h30 = 1 pomme et 2 fromage blanc, j'ai tres faim vers 18h alors salade haricots verts + jambon + pain (pas régime, c'est vraiment ce que j'avais envie de manger)

1h plus tard je mange 3 tranches de brioches + nutella = je ne me suis pas sentie coupable et cela faisiat bien longtemps. J'ai mangé sereinement,  mais je ne sais pas si j'avais vraiment faim (un peu qd meme)

3eme jour : il est 8 h et j'ai vraiment faim, je crois que la faim me reveille tôt depuis 2 jours. 

Mais je m'interroge. Est ce vraiment la faim ou la perspective d'une journée de "jeun".

 

bonne journée

izabelle
Animatrice forum

c'est tout à fait possible que ça soit la faim !

dans l'étape de la faim,  tu verras que tu as d'autres activités  qui te permettront de bien faire la différence peu à peu entre la faim et ses signifiants physiques et tout le reste

dolau51.
Abonné

Bonjour à toutes , je viens de terminer cette étape' , le petit déjeuner a toujours été sacré pour moi , et piurtant , je n.e' reviens pas elle s'est très bien passée,  et je continue a prendre un thé seul le matin, et la faim arrive vers 13 h 'mais petite faim.......bon courage a toutes et a bientôt

yogamuse.
Abonné

Bonsoir,

J'ai terminé mon troisième jour sans petit-déjeuner et celà me semble de plus en plus facile. Le premier jour, j'ai eu faim à 11 h, mais j'ai testé mon aptitude à supporter l'inconfort et je n'ai mangé qu'à 13h, avec mon mari, qui voulait aussi tenter l'expérience . Le 2ième jour, la faim n'est apparue qu'à 12h et aujourd'hui, seulement à 13h (heure habituelle de mon déjeuner. A chaque fois j'ai déjeuné à 13h, mais assez légèrement car j'étais vite rassasiée. Et je n'ai pas eu faim avant 19h30 /20h. Je me demande si demain je reculerai encore d'une heure. En tout cas, moi qui adorais mon petit déjeuner, je suis surprise de pouvoir m'en passer si facilement et de ne pas avoir d'EME au cours de la journée.

 

 

cemanico.
Abonné

[quote=yogamuse]

Bonsoir,

J'ai terminé mon troisième jour sans petit-déjeuner et celà me semble de plus en plus facile. Le premier jour, j'ai eu faim à 11 h, mais j'ai testé mon aptitude à supporter l'inconfort et je n'ai mangé qu'à 13h, avec mon mari, qui voulait aussi tenter l'expérience . Le 2ième jour, la faim n'est apparue qu'à 12h et aujourd'hui, seulement à 13h (heure habituelle de mon déjeuner. A chaque fois j'ai déjeuné à 13h, mais assez légèrement car j'étais vite rassasiée. Et je n'ai pas eu faim avant 19h30 /20h. Je me demande si demain je reculerai encore d'une heure. En tout cas, moi qui adorais mon petit déjeuner, je suis surprise de pouvoir m'en passer si facilement et de ne pas avoir d'EME au cours de la journée.

 

 

[/quote]

C'est aussi mon cas, cela fait plus de 15 jours que je ne prends plus de petit déjeuner. Cette étape m'a fait découvrir que je n'avais pas vraiment faim le matin. Depuis je dejeune vers 13 heures et je dine vers 20 ans. Et pas d'EME au cours de la journée.

Sor.
Abonné

bonjour cemanico

 

c 'est drole, moi, c'est tout le contraire

je ne prends quasiment jamais de petit dej et là depuis 3 jours je suis affamée le matin.

oui, je pense que c'est la faim qui me réveille depuis 3 jours. ce matin reveillée à 6h

j'attends jusqu'à 8h pour le petit dej

je sais que je ne remangerai que vers 14h si j'écoute bien ma faim

cet exercice est très interressant

bon dimanche

papaye971
Ancien abonné

Bonjour,

de mon côté, lors de ma première inscription, j'avais pu découvrir de moi que je ne ressentais guère la petite faim, mais plutôt la faim moyenne, la bonne, et que si je dépassais cette faim, je tombais dans la gde faim qui me déclenchait des maux de tête terribles, et surtout une humeur massacrante.

Là je réexpérimente la faim sur 4 jours, et ce matin, j'en suis au 2eme. Très tôt, juste avant que mon réveil ne sonne, j'ai senti des irraditations de mon estomac vers l'oesophage, j'en ai déduis que javais faim.

Mes filles se sont mises à déjeûner à 7h30, et m'ont servi un verre de jus de citron. Avant de le boire, j'ai pratiqué une RPC appliquée à la faim très rapide car pas seule, et je ne sentais plus du tout ces irradiations.

Là il est 8h30, je viens de pratiquer RPC appliquée à la sensation de faim, avec l'enregistrement  en ligne, et je sens une espèce de lourdeur dans l'estomac, je fais de petites respirations, (plus petites que d'habitude??? j'en sais rien)...

Par contre j'ai comme une frénésie alimentaire, une espèce de pulsion qui me dit d'aller manger.. et là c'est bizare car en me concentrant je me demande ce dont j'ai envie de manger, rien de spécial...

est-ce de la faim? de la pression à cause de l'expérience? ne pas faire bien? est-ce une envie de manger émotionnelle? 

Je n'ai absolument aucune réponse... du coup ça me perturbe, m'empêche de me concentrer sur mon boulot...

Et d'ailleurs, je viens en parler ici au lieu de travailler!!!!!

izabelle
Animatrice forum

je pense que c'est de la faim

elle évolue par vagues, donc elle peut tout à fait se "calmer" en apparence, mais être bien présente

fais-toi confiance  et puis cela n'est grave de tatonner non plus

mais à ce que tu décris, je pense que c'est en effet de la faim

Caro3011.
Abonné
Je démarre la carnet découverte de la faim, c'est le 1er jour. J'ai sauté le petit déjeuner ( je n'avais pas faim) et j'ai ressenti les premiers signes vers 12h14. Du coup je viens de déjeuner avec mes enfants a une heure normale (12h45, jambon grille et pâtes) et je vais voir jusqu'à quand je tiens cet après-midi bonne journée
Amritaa.
Abonné

Bonjour

 

Je fais remonter ce sujet qui m'interpelle car j'en suis là et j'ai fait une découverte fracassante avec cette expérience. Alors si ça peut aider

Pour faire court, je rappelle que c'est ici ma troisième tentative mais que je crois dur comme fer que la méthode est la bonne sinon je n'y reviendrais pas. Les deux fois précédentes, je n'ai guère dépassé cette étape et très vite dans ma tête je me disais "tu perds ton temps, tu n'y arriveras jamais, c'est nul" et hop je disparaissais

 

Mais comme je suis têtue me revoilà ! Toute émoustillée au début (comme d'habitude) , très vite le soufflet est retombé (comme d'habitude) et pour cause je me coltine d'entrée de jeu le truc insupportable pour moi : la faim. Cette sensation me rend dingue, à peine je ressens la faim que je me mets en mode "panique" et si j'insiste et bien mon corps m'envoie mille signaux du genre "tu veux ma mort ou quoi ?? donne moi à manger ! je meurs !! tu ne vois pas que je meurs"...... risible non ? bien sûr migraine à la clé etc

 

J'ai donc contacté une coach par téléphone et là ce fut THE révélation. j'ai développé une sorte de phobie et cette seconde étape de mon parcours pourrait bien être la seule qui fasse que tout change pour moi par la suite. En fait je lui disais ne pas me reconnaitre dans les EME et elle pense qu'effectivement ça n'est pas mon problème donc qu'est ce que je fiche ici bien sûr ! mais quand même la réponse est là.

 

Le premier jour puor cette expérience, ça c'est très bien passé mais j'ai été incapable d'y retourner le lendemain et j'ai commencé à me donner des excuses (pas le temps, trop stressée en ce moment etc etc) . Typique de la phobique que je suis devenue (grâce à qui ?), on veut bien rencontrer ses démons une fois mais pas deux. 

 

Merci à elle. Je comprends mieux pourquoi je viens et reviens et me casse le nez de suite. Donc cette étape pour moi sera la plus longue car une phobie ça ne se traite pas par dessus la jambe mais je suis pleine d'espoir car j'adhère à ce qu'elle m'a proposé et je la remercie tellement tellement. 

 

Voilà je voulais juste témoigner pour celles et ceux qui abandonnent très vite ou systématiquement au même stade du parcours. Je crois qu'il faut considérer que ce qui nous bloque complètement à un moment du parcours est exactement ce sur quoi on doit travailler. On a mis le doigt pile au bon endroit, et c'est là qu'il ne faut pas partir mais bien "affronter" ses démons

 

Merci de m'avoir lue

izabelle
Animatrice forum

c'est super que tu aies mis le doigt dessus

moi aussi j'avais très peur de la faim au début, c'est en effet le programme, et même le bilan en ligne qui m'a donné la même sorte d'info,  sans doute la seule info des bilans qui m'a fait  "TILT"  et qui m'a servi

je m'en suis totalement sortie grace à l'activité merveilleuse  "la pleine conscience appliquée à la sensation de faim"

 

vivre cette sensation en pleine conscience, et très régulièrement, permet vraiment de se confronter à son rythme

face à la phobie, la confrontation est la voie de sortie, mais surtout la confrontation en pleine conscience

c'est pourquoi je suis tout à fait confiante sur le fait que tu vas enfin franchir cet obstacle

mais c'est bien de te donner le temps

Amritaa.
Abonné

Merci beaucoup Izabelle

 

Oui mettre le doigt dessus n'a pas été une mince affaire, ce fut long pour pouvoir poser ce diagnostic aussi je ne remercierai jamais assez la coatch qui m'a aidée

 

Apprivoiser cette sensation est le chemin qui me reste à parcourir et face à cette 'peur" je vais y aller doucement donc j'ai des petits objectifs à tenir pour le moment à savoir retarder mon petit déjeuner d'un quart d'heure pour commencer et d'avancer pas à pas

 

donc je suis aux anges encore ce matin car vraiment je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, pourquoi cette prise de poids alors que je ne dévore rien mais voilà de donner à mon corps sans qu'il réclame ??? hein ? ça sert à quoi ? à grossir ! ah oui ! à répondre à ma tête qui elle, réclame. La coquine ! 

 

pour ce qui est de la pleine conscience appliquée à la faim, pour le moment je frémis rien qu'à cette idée et c'est sans doute un exercice qui vient très vite derrière donc ouh la non !! pour le moment j'ai bien trop peur. Incroyable

izabelle
Animatrice forum

c'est chouette tu avances!

cet exo de pleine conscience est tout à fait génial, mais c'est après l'avoir fait que ta peur pourra s'en aller

en attendant elle est normale

bravo d'être à l'écoute de toi-même et de différencier de mieux en mieux les appels corporels et mentaux

Amritaa.
Abonné

Bon, on avance ! 

 

Je viens enfin de me décider sans peur, crainte à retarder mon petit déjeuner. La difficulté était pour moi de trouver 4 jours consécutifs où cela soit possible. J'enseigne donc il est impossible de prendre une collation quand la faim me taraude

 

Depuis plus d'un mois je reste bloquée devant ce challenge qui peut être n'est rien pour certaines mais moi je m'attaque à une montagne

 

Ce matin ça c'est bien passé, mais ça je l'ai déjà fait une fois, juste que je n'ai jamais réussi à renouveler l'opération. Donc aoum on respire !!! pfiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuffffffffffffffffff ça va aller

 

Impressionnant ces sensations d'affolement face à petit exercice pourtant

 

Merci pour ton soutien Izabelle

Haut de page 
X