53 ans, 10 à 15 kg à perdre - 09112014

bethza.
Abonné
si vous avez un profil similaire et souhaitez un binôme j'aimerais faire un petit bout de chemin avec vous. j'ai 53 ans pèse 83 kg et j'ai à perdre en 10 et 15 kilos pour me plaire. j'ai commencé hier mais je connais la méthode depuis deux ans, même si je ne l'appliquais pas et la meditation de pleine conscience ne m'est pas étrangère. Je ne l'appliquais par car trop à penser toujours à la nourriture et à son rapport avec elle. j'avais besoin d'être tout simplement). Mais maintenant, je dois le faire ( ras le bol d'effacer les photos oú j'apparais et je veux me mouvoir et m'habiller plus facilement. j'en ai pris pour 6 mois sur le site... voilà, à bientôt j'espère.

Commentaires

tmhoubion.
Abonné

bonjour j'ai 57 ans 78 kg rt 15 kilo a perdre pour me plaire aussi je cherche comment remplir le carnet alimentaire, je vais y artiver. 

dur dur de de ne pzs pouvoir se plaire dans la glace. bon a bientot

bethza.
Abonné
salut tmhoubion je vois que nous en sommes à peu près au même stade. pour l'instant, je remplis le carnet. je ne sais pas si ça va vraiment m'aider mais de toutes façons j'en retirerai toujours quelque chose. as tu trouvé où remplir ? a +
tmhoubion.
Abonné

Désolé d'avoir tant tarde à répondre, mais je ne retrouvais plus le blog ou j'avais mis mes étatis d'ame. Oui effectivement j'ai trouvé ou remplir mon carnet avec beaucoup de difficultés. J'espère que toi aussi depuis.

 

Je suis un peu désorientée par la méthode mais il faut s'accrocher et surtout ne pas se peser au début au moins.

 

Et toi ou en es tu ??  A bientot

 

bethza.
Abonné

bonjour TMhoublon !

Contente d'avoir de tes nouvelles. 

J'ai fini de remplir mon carnet alimentaire, j'ai fini à grand peine les 4 jours de privation de petit déjeuner. Ça ne m'a pas réussi du tout, mais je le savais car déjà aller faire une prise de sang à jeun est une épreuve, alors là... Apparemment j'e suis le matin déjà en "grande" faim et les sensations étaient donc très désagréables (nausées, maux de tête etc).

J'aurais dû sauter un autre repas pour que ce soit vraiment instructif.

j'en suis au milieu du deuxième carnet alimentaire.

Pour l'instant, ça me va même si en fait, le résultat attendu se fait attendre (et c'est nomal car à part se regarder manger et vivre, on ne fait pas encore grand chose). Quoique je me sente un peu moins lourde et plus à l'aise dans mes vêtements...Mais je pense que c'est une étape indispensable. Si c'était aussi évident à corriger, ça ferait longtemps que ce serait fait. 

Je m'applique à la RPC et méditation de pleine conscience. C'est toujours aussi difficile de s'y mettre, mais je suis toujours aussi  contente de l'avoir fait. Ça apaise et ça recentre. Je pense que nous attaquerons les choses sérieuse après les 10 jours de carnet alimentaire.   Et déjà, je vois se dessiner certaines choses (difficulté à ne pas finir une assiette de quelque chose que j'aime alors que je suis rassasiée, difficulté à ne pas toucher à tout ce qui est tentant dans un buffet etc). 

Et toi ? où en es tu ?

tmhoubion.
Abonné
Bonjour bethza Je suis un peu comme toi difficile de laisser mon assiette j'ai encore faim mais du coup je me force a laisser même si j'ai faim. Je fais la RPC! mais pour l'instant je ne vois pas ce qui change. La méthode est certainement très bien mais patience est une qualité que nous devons aussi travailler. A bientôt avec de meilleure sensation j'espere
bethza.
Abonné
hello! un petit message car je sens poindre un découragement... C'est vrai que cette méthode est à l'inverse des régimes "classiques" et qu'il faut tenir. les autres régimes ont ceci de bien qu'ils te "récompensent " tout de suite en te faisant rapidement perdre quelques kilos. Alors que là, tu vas d'abord identifier ce qui cloche et mener des actions curatives comportementales pour y remédier. Je ne pense pas que le but ( sauf experimentation future que la méthode va certainement nous concocter ) soit de finir le repas en ayant faim et de forcement laisser dans l'assiette. mais plutôt de se demander honnêtement si tu as encore faim. Je crois que tu anticipes sur la méthode car il me semble qu'il y a des exercices en ce sens, quant à la RPC, il se trouve que je connaissais dejà et avais pratiqué par période. C'est comme la gym ( avec les courbatures en moins), seuls la régularité et le temps payent. Il faut un certain temps pour en ressentir les effets et ce que l'on gagne, on le perd assez vite si on ne pratique plus... oui, il faut de la patience (pas mon fort), de la persévérance, et je pense que c'est... à vie. D'un autre côté, je n'ai pas trop le choix : j'ai fait trois régimes ( et pas des aberrants, du style. ww, rééquilibrage alimentaire etc). ils ont tous été efficaces, se sont tous arrêtés lors de périodes familiales (estivales ou les fêtes) et m'ont pompé toute mon energie, et j'ai tout repris et legerement plus au bout d'un an et demi. Alors... bises et à dans quelques jours, à la fin du carnet alimentaire !
katell.
Abonné

Bonjour, 83 kg aussi, 58 ans et au moins 8 à perdre pour sortir de...l'obésité, premier challenge pour moi.

Je suis aussi désemparée par la méthode. Sans doute je suis plus sensible à mes EME mais c'est tout ,alors que dans un régime classique, une fois passée une certaine vitesse de croisière, je n'ai plus trop faim.

Tout cela est donc plus difficile car il ne s'agit plus seulement de volonté.

bethza.
Abonné

Salut katell !

C'est sûr que ça ne ressemble pas à un régime mais que c'est tout aussi exigeant.. ça oblige à une certaine introspection et prise conscience de soi qui n'est pas forcément évidente...

Mais, les régimes, je ne peux plus. Je ne peux plus me frustrer. De toutes façons, je joue le jeu jusqu'à la fin de mon abonnement et ce qui est sûr, du moins en ce qui me concerne, c'est que j'en retirerai au minimum quelque chose pour ma vie quotidienne. Même si, on est d'accord, la motivation PREMIERE est la perte de poids.

La perte de poids, avec les régimes, je l'ai eu, j'ai été contente, j'ai cru que ça y était, et je me suis à chaque fois retrouvée "gros Jean comme devant" . Alors...

Où en es-tu ?

tmhoubion.
Abonné

Ce week end difficile de rester concentrée sur la respiration, je n'ai fait attention a rien. Maman sortie de la maison de retraite, champagne, déjeuner copieux pour lui faire plaisir, difficile. Mais jrai pris du plaisir a lui faire plaisir Alors atnt pis

bethza.
Abonné

Comment ça "Tant pis " ? Non ! Tant mieux ! J'espère que tu as profité à fond de ce moment avec ta mère, que le repas et le champagne étaient bons ! L'important est le cap. Que la route sinue c'est normal et ça fait partie du voyage. parfois, on s'écarte parfois  à cause d'embûches, parfois parce que le chemin de traverse fleure bon la noisette.  tant que l'on garde le cap, c'est bon. Et surtout ne jamais considérer ces moments comme des échecs, car ça, c'est le meilleur moyen de se démotiver. Faut être roseau et pas chêne. Et, il ne faut pas se leurrer, manger en pleine conscience, ce sera à vie. Et, pourquoi pas. 

Perso, ce samedi ça a été brasserie artisanale,repas chez moi avec les amis. thoïonnade, Chili, gateau...Donc les notions de faim et de satiété ont été mises au placard pour la soirée et j'ai passé une excellente soirée. Qui m'a donné du peps pour continuer la méthode car elle est exigeante (mais non intransigeante). Aujourd'hui début d'une autre expérimentation à la noix.. Je dis à la noix car même si je comprends et approuve la démarche, j'exprime mon exaspération devant la difficulté relationnelle que ça présente parfois. il est difficile quand tu prends tes repas en famille - que tu les prépares aussi - de dire à tes proches  "attends, tu as faim ? Moi aussi. je fais un peu de rpc je vois ce qui se passe dans une demie-heure, je recommence puis on verra à partir de là si on peut éventuellement manger". Enfin je l'ai fait, j'ai été hyper attentive, j'ai fait mon parcours forme... 

monautrevie
Marraine

 



J'ai envie de dire pas "tant pis" mais plutôt pas grave.

Lorsque pour une raison ou une autre on mange au-delà de sa faim, la régulation fait son boulot, il faut juste attendre le retour de la faim pour manger à nouveau et il n'y aura pas d'impact poids.

Il est important de répondre à ses besoins au fur et à mesure qu'ils se présentent. Hier tu avais besoin de répondre à un besoin émotionnel intense. C'est passé par la nourriture, c'est ainsi. Bientôt tu apprendras d'autres façons de faire si tu le souhaites. Tu pourras décrypter encore mieux tes comportements et tu pourras trouver les réponses qui te conviennent le mieux en fonction des situations...Laisse-toi du temps, tout est si nouveau pour toi.

Comme le dit si justement Bethza, il faut être roseau et non pas chêne. Bien sur c'est difficile quand on nous a seriné, qu'on a cru qu'il n'y avait de la place que pour les chênes en matière de poids. Mais ne t'inquiète pas, cela vient très bien...

Soit indulgente et bienveillante avec toi-m^me. Accorde-toi le droit à l'erreur, au faux pas. Accepter de ne pas être parfait, accepter de ne pas savoir, sans pour autant se dévaloriser...ça aussi c'est un sacré travail à faire.

tmhoubion.
Abonné
je commence à comprendre le principe de la méthode et je me sens mieux les premiers kilos sont partis et ca c'est génial et me donne une peche d'enfer pour attaquer les fêtes autre problème de l'année. J'essaie d'etre positive le plus possible et je pense que ça aide.
X