Abandon - 28022012

Laurette.
Abonné

Bonjour à tous les coachés!

Bon je me suis inscrite il y a un moment et ça fait plusieurs mois que je ne suis pas retournée sur LC... Pour ne rien vous cacher, j'étais venue aujourd'hui pour voir dans quelle mesure je pourrais me désabonner. Mais bon, finalement je me dis que je peux rester quelques jours de plus...

Après des débuts très prometteurs, plein d'outils débloqués, la respiration en plein conscience, les carnets d'alimentation et SURTOUT un mieux être, une perte de poids. Mais j'ai abandonné le programme du jour au lendemain pour retomber dans mes travers habituels, avec bien sûr reprise de poids (+ 2 kilos de bonus, of course).

Je ne sais pas pourquoi c'est arrivé, j'étais super emballée par le programme et tout, et puis d'un coup, c'est comme si j'avais perdu toute volonté, j'ai repris mes habitudes d'avant (aka pulsions alimentaires, dégustation sans plaisir etc). Tout le programme m'a juste paru insurmontable...

Y'a-t-il d'autres personnes qui ont ressenti ce profond découragement aussi?

Merci pour vos témoignages.

 

 

Commentaires

attiredelle.
Abonné

J'ai eu le même problème.

Convaincue que ce programme est le seul qui soit tenable au long cours... mais incapable de le suivre !

Comme toi j'étais emballée et puis pffff au bout de deux mois plus aucune volonté, plus aucune résistance à mes envies : j'ai pris 8 kilos depuis mon inscription.

Je crois que le système de coaching à distance n'est pas fait pour moi.

Je me sens en échec total puisque j'imaginais que LC était pour moi comme une dernière chance de vaincre mes démons.

En résumé je me suis mise toute seule et allègrement en situation d'échec et je ne vois pas comment je vais m'en sortir. Si en fait : un face à face avec un psy !

Bon courage à toi. Si tu trouves le déclic fonces.

Ann.
Abonné

Bonjour,

C’est dommage car je vois que tu avais pris un bon départ avec de bons résultats.

Moi aussi je connais ces périodes où je ne sais pourquoi, c’est comme s’il y a deux personnes en moi : une qui veut faire ce programme et elle prend le devant de la scène, puis après arrive une autre qui n’a plus du tout cette envie ni cette motivation.

C’est possible que l’explication soit qu’il se produise des résistances inconscientes.

Le problème pour moi, c’est que ce n’est pas qu’avec Linecoaching que je fonctionne ainsi.

De toute façon je pense que cette méthode de s’écouter est bien mieux que n’importe quelle autre.

Je pense que suivre ce programme demande des efforts. Mais je trouve qu’on est bien soutenus par JP Zermati et G Apfeldorfer, mais aussi par leur équipe et les coachs, par les « forumeurs ». C’est pas pour rien qu’il y a tout ça, ça peut nous aider à traverser les périodes plus obscures…

Sinon, il y a la possibilité de faire les groupes physiques de thérapie de linecoaching…

J’espère que tu auras des encouragements qui te convaincront, moi je crois que ça vaut la peine de continuer, malgré les moments difficiles ou on a l’impression d’échouer, on peut peut-être les surmonter et continuer sur ce que l’on avait décidé un jour de réussir…

algaso.
Abonné

Bonjour Laurette,

C'est un grand pas que de dire que tu ne te sens pas prête pour poursuivre le programme. Je crois qu'il ne faut pas culpabiliser. Peut-être te sentiras-tu prêtes pour changer durablement dans quelques mois ou quelques années.

J'ai moi même lu le livre "maigrir sans régime" il y a bien longtemps en me disant que c'était la solution à mon problème de poids mais je ne me sentais absolument pas capable de m'engager dans cette démarche qui demande une certaine disponibilité quotidienne pour s'occuper de soi. La somme de choses à faire me semblait énorme et je n'avais pas le courage de m'y mettre. Cette année, je me sens mieux professionnellement et je suis prête à prendre du temps pour moi. Je veux essayer de me faire du bien en changeant durablement mes habitudes alimentaires.

Peut-être as-tu mis la barre trop haut en t'investissant massivement au début et en te fixant des objectifs difficiles à atteindre? Puisque tu es toujours abonnée, tu peux essayer de poursuivre avec un ryhtme plus tranquille.

Cette méthode fonctionne comme tous les apprentissages. Il y a des phases de progrès, des phases de stagnation et des phases de régression. C'est normal. Il faut alors s'appuyer sur les erreurs pour rebondir, garder confiance en toi et repartir. Je suis convaincue que nous sommes tous et toutes capables de réussir.

Aie confiance en toi et tes capacités à surmonter cette phase de découragement.

Je te souhaite de retrouver le courage de poursuivre cette aventure.

Noelle
Marraine

Bonsoir Laurette

Peut etre que tu as maintenant envie de reprendre plus tranquillement, parfois, ça fait peur de perdre du poids, en tout cas, moi, ça m'a fait peur, quand j ai vu que j'avais perdu du poids au debut du programme,  je crois que j ai eu peur en me mettant la pression pour continuer sur ce "succès", comme si c etait une course a gagner.

apres, je me suis re installée dans le suivi du programme, de la decouverte des trucs comme sasiete, et rpc, et moins dans le suivi du poids. et plus dans une façon de considerer que ça allait le faire gentiment avec le temps.

bonne continuation!!

Berthie.
Abonné

Bonjour Laurette! Considère ce pas que tu as fait pour retrouver LC comme un nouveau petit pas pour un nouveau départ. Je reprends ce qui a été dit par quelqu'un d 'autre. Tu avais peut-être mis la barre trop haute. Et puis, tu as peut-être aussi besoin de quelqu'un que tu peux retrouver de façon "réelle " et non virtuelle pour en parler. Moi, je fais ce programme en accord et en lien avec un médecin nutritioniste. Bon courage.

KYNA976.
Abonné

Bonjour Laurette,

Moi aussi j'ai été dés le début trés emballé par le programme, c'est ce qu'il me fallait,

Mais c'est seulement au bout de 4 jours que j'avais abondonné, car je me disais que je ne tiendrais pas sur la durée, ou je voulais des changements alimentaire rapide alors qu'on a besoin d' un peu plus de temps.

je lisais beaucoup d'article sur les émotions sur linecoaching et bien d'autres sujets trés intéressant....je suis allé sur toutes les rubriques du programme, je voulais appliquer tous les conseils en mm temps, et je me suis dit que je n'arriverai jamais à suivre si je devais appliquer toutes ces choses à la fois.

Trés vite j'avais l'impression que c'était trop de chose à appliquer en même temps, je me sentais saturé au niveau de mon système nerveux, et tout me paraissait difficile.

Et puis j'ai recommencé à faire n'importe quoi, à faire régime et à compter les calories, à faire de gros écarts...etc.

Puis je suis revenu sur le site, histoire de lire ce que vivait les autres dans ce programme, ,j'en ai profité pour parler de toutes les difficultés que je rencontrais sur cette méthode dans les forums.

Des personnes bienveillente et un coach m'ont conseillé, ça m'a remotivé et donné l'envie de continuer le programme.

J'ai surtout compris qu'il y a deux critères trés important que je devais prendre en compte pour réussir,

- LA PATIENCE.

- AVANCER A MON RYTHME.

J'espère Laurette que tu trouveras les mots clés pour t'aider à continuer.

A trés bientôt.

Viviane.
Abonné

Hello, je suis sur LC depuis fin aout.

Je crois que j'ai compris la semaine dernière !

Je n'ai pas maigris, j'ai grossis.

Parce que (je crois) je n'ai pas eu l'humilité de suivre les excercices, et de prendre le temps de les intégrer et de les digérer ;  je suis allée trop vite. Tout ça est resté au niveau de la tête, pas de l'écoute de moi....

J'ai compris qu'il fallait faire des efforts sur soi, ça je l'avais nié, je pense que rapidement on arrive alors à ressentir du bien être et après l'effort est moins difficile.

j'ai aussi compris que pas de sasiété, si pas de faim. Moi, je me disais en me mettant à table. "oh oui j'ai une petite faim.. "maintenant je sais que ce n'était pas vraiment de la faim. et puis je me disais que je m'arreterai quand j'aurai vraiment assez mangé....donc j'ai continué à manger de trop, en mangeant de tout sans culpabilité.. je n'ai donc pas maigri.

La semaine dernière je voulais me désabonner. .. et puis mon Gimini Criquet, m'a emmené sur le forum, dont je comprends maintenant seulement l'interet ...

Depuis 1 semaine,  je continue plus motivée . je mange quand j'ai faim, je ne mange pas si je n'ai plus faim et j'essaye de manger lentement en pensant à ce que je mange, voilà, c'est ma 1ère vraie étape .  après on verra....

black-kam.
Abonné

Le témoignage de Viviane est vraiment très beau et sincère. En plus j'adore ce prénom (oui, hors sujet).

 

Laurette,

Tu sembles être perfectionniste. T'investir dans une tâche à 100% ou l'arrêter complètement si elle est imparfaite.

Et si ce n'était pas grave de ne pas faire "tout comme il faut"? Et si tes doutes étaient finalement constructifs?

 

Dans mon job, on a pour coutume de dire "un client qui n'objecte pas au moins 3 fois est un client qui n'est pas intéressé".

Bien sur, nous avons toutes connues l'engouement du début. Puis, une baisse de tonus...

 

Pour ma part, je n'en pouvais plus de me demander si j'avais faim, de quoi, si j'étais à satiété. J'en avais marre de respirer, d'identifier mes émotions..

Pourquoi ? Parce que je cherchais à m'anestésier. Oublier mes émotions. Surtout ne pas penser, surtout vivre sous morphine.

 

J'ai arrêté LC 1mois, et se fût l'occasion pour moi de "digérer" le programme. De sortir de cette image de petite fille modèle. D'écrire sur des feuilles de brouillon, plutôt que sur du papier blanc, bien lisse et rassurant.

D'apprendre à me découvrir. D'ouvrir les yeux sur moi même. De m'accepter.

 

Pour aller jusque Rome, on peut prendre tous les chemins du monde. On n'est pas obligé de prendre un aller simple.

 

Le chemin est aussi important -voire plus- que la destination.

 

Bon courage, et n'hésite pas, nous sommes là pour t'épauler.

J'espère t'avoir aidé.

inaaffiba.
Abonné

bonjour tous le monde, je suis sur lc depuis janvier,au debut j'etais assidu et la grippe passe par la et demotivation, aujourd'hui je suis revenu car je me suis dit que c'est plus possible, il faut que je me debarasse de mes vieux demon, la peur de la faim, peur de manque de nourriture, et puis inconsciemment ou consciement peur de me retouver face a moi meme.Une enfance difficile,manque de nourriture, etc... on cree toutes ces peurs, malheureusement  ou heureusement je me suis inscrite sur le site wheight watchers....... je ne sais pas

mon objectif est de me savoir belle et epanoui, si je ne me valorise pas , je n'accepterai jamais les compliments d'autrui, ALORS JE REINTEGRE LINECOCHING DANS MA VIE ET CETTE FOIS POUR  DE  BON

ca m'a fait du bien de partage mes impressions et mes sentiments avec vous

Heliade.
Abonné

Laurette, mon témoignage devrait te redonner le sourire.

 

Bonjour à tous

Il y a deux ans j'ai rencontré une diététicienne qui suivait des méthodes proches de celles de LC. J'ai été très emballée (comme toi) mais je n'ai pas réussi. J'étais très mal et j'avais besoin de manger, manger, manger... J'ai seulement compris par la suite que c'était un passage normal de ma vie et que le poids que je prenais aurait dû être perdu naturellement si je n'avais pas fait un yoyo de régimes...

J'ai donc cessé de la voir... pour revenir un an et demie plus tard avec quelques kilos en sus.

La pause d'un an avait été productive à mon insu. J'avais déjà accepté l'idée que les régimes étaient mauvais et que j'avais un souci. Donc, je reprenais la méthode "faim/satiété" avec beaucoup plus de facilité et de résultats, perdant quelques kilos alors que la première fois je n'avais fait que me lâcher sur mes interdits et grossir.

Ne pouvant continuer avec cette diététicienne (cause : départ en Inde), je me suis inscrite sur linecoaching en Octobre.

Après un mois d'engouement (comme toi), j'ai complètement lâché. Je n'arrivais pas à pratiquer la RPC et je ne voyais pas l'intérêt de tous ces carnets. En plus je n'arrivais pas à me connecter sur internet car en Inde, on ne connaît pas encore très bien la DSL. Et puis, à se nourir de Curry, Kulfi et Chapatis, j'étais un peu déphasée, me consolant comme je pouvais sur ce que j'aimais et qui me rappelait la France (le nutella). J'ai donc cessé de venir... pour reprendre 4 kilos.

En janvier, je suis venue me désinscrire (tiens, c'est marrant, c'est encore comme toi) et par curiosité, je me suis remise sur le forum. 

Et là, tout naturellement je m'y suis remise. Depuis un mois, je découvre que la RPC m'est accessible, que je suis apaisée de mes émotions, que ça m'est facile d'écouter ma satiété...

Je pensais avoir perdu 4 mois où j'étais inscrite pour rien, mais pas du tout ! Depuis mon inscription, je me laisse beaucoup plus portée par mes  envies que par des concepts diététiques. Du coup, je ne me jette plus sur le Nutella et je me rends compte que si j'ai pris du poids, c'est encore une réaction émotionnelle normale au changement de vie. Résultat, je reprends la méthode avec beaucoup plus de facilité, riche de mes acquis passés dont je n'avais même pas conscience !

Aujourd'hui, jeudi 1 Mars, j'ai perdu 4 kilos depuis le mois de janvier. Je suis absolument certaine que mes va et vient ici m'ont beaucoup apporté, que c'est grâce à ces un an et demi de "oui et non" que j'en suis là où je suis ! Je suis beaucoup plus sereine, j'ai accepté mon corps avec ses kilos, je perds naturellement, sans privation, en mangeant ce que j'aime et en cuisinant beaucoup. Et j'ai découvert quelque chose que j'avais fini par oublier après 20 ans de régimes : J'ADORE MANGER !

Alors, si tu veux un conseil : reviens, recommence, contate tes progrès depuis ton inscription et tu verras que ces mois où tu n'es pas venue, même s'ils t'on parut être une perte de temps, t'ont beaucoup apporté ! 

Laurette.
Abonné

Merci 1000 fois pour vos réponses...!! Je suis tellement touchée par le temps que vous avez pris pour parler de vous, et partager vos difficultés et vos conseils. Que de choses intéressantes!

J'ai lu beaucoup de réponses qui m'ont fait réfléchir et qui m'ont rassurée. Je comprends mieux ce qui m'arrive, ça fait du bien :).

Je crois que j'ai abordé LC comme une solution magique du genre "dernière chance que si je rate je resterai grosse jusqu'à la fin des temps". J'ai mis la barre trop haut, je n'ai pas fait vraiment attention à digérer les étapes, me contentant d'appliquer scolairement ce qu'on me demandait. Perfectioniste clairement, je suis trop dans le contrôle, ce qui n'est PAS compatible avec LC!

A la première difficulté, je me suis effondrée car j'ai finalement abordé cette méthode comme un régime.

Viviane tu parles d'humilité, de prendre le temps de s'écouter et d'écouter les conseils, c'est tout à fait ça. Il ne faut pas aller trop vite, il faut s'aimer et se pardonner aussi.

Enfin bref, merci de votre sincérité, j'ai l'impression d'ouvrir les yeux de nouveau.
Je ne sais pas encore si je vais continuer LC (mais je reste abonnée!).

Bises

Laure

capuccino
Marraine

Bonjour Laurette,

Ton témoignage m'interpelle oh combien puisque moi aussi je fais partie des "anciennes" et des "qui n'ont pas perdu de poids". Ce matin en découvrant dans le forum que de nouveaux groupes thématiques pour les nouveaux inscrits allaient se mettre en route, j'ai interpellé ma coatch pour lui demander s'ils comptaient mettre aussi de nouveaux groupes thématique pour les anciennes abonnées qui, comme nous, sont un peu démotivées, qui n'ont pas perdu de poids et qui ne savent plus tirer profit de la méthode.

Je crois que nous faisons partie du premier bataillon des abonnées et nous avons essuyé les plâtres mais aussi fait progresser le site en posant nos questions et en faisant part de nos doutes. Les nouveaux vont en profiter mais nous on fait quoi ? Je ne remet pas en cause l'aide exceptionnelle et précieuse qu'on nous apporte : la coatch qui repond par message et qui donne des RV téléphoniques, les Drs A et Z qui répondent à nos questions (le Dr A. m'a même envoyé un message perso pour essayer de débroussailler la situation), mais voilà on résiste et on ne maigrit pas!!!

Ah oui, j'entends déjà le conseil d'aller voir un psy, mais avec mes 8 années  de divan 2 fois par semaine, déjà pour la même raison, je crois que j'ai donné...

Ceci étant dit, accroche-toi à la RPC comme à TA bouée de sauvetage car ce qui est sur, c'est que ça marche même mal faite, même insuffisamment faite et à la longue ça paye même si ça ne se traduit pas encore en perte de poids. Et je me prends à rêver qu'un jour je me pèserai et enfin...

Bon courage. 

Emman.
Abonné

Je n'abandonne pas, je résiste, je me maintiens. Je suis ici depuis juillet et pas un gramme de perdu. Je ne veux pas renoncer, mais c'est dur. Je suis en train de faire une pause, je ne remplis plus de carnet, de défi. Mais je n'avance pas non plus.

Je n'imaginais pas que ce serait si compliqué pour moi de changer, et à vous lire toutes, je vois bien que je ne suis pas la seule.

J'attends mon propre déclic perso pour plonger dans la méthode. Comme on plonge dans un régime ? Non, je crois que j'ai bien compris qu'il fallait que je sorte de ce concept "tout ou rien".

Bon courage à toi, à toutes. Et je suis preneuse de commentaires encourageants, de commentaires de personnes s'en sortant manifestement.

 

Noelle
Marraine

bonjour Emman

juste une réaction a ce que tu dis sur "comme on plonge dans un regime", pour moi, le déclic a justement été d'arriver a ne pas considerer LC comme un regime, qu'on commence, et qu'on finit par laisser , mais comme une façon de mieux resentir la faim, ma faim, la sasiété, ma sasieté et ses variations, et ces fameuses EME que je ne distinguait meme pas au debut, vu que je pensais avoir subitement extremement faim, et c'est tout, extremement faim, en me reveillant au milieu de la nuit, j'aurais peut etre pu me dire que c'etait une drole de faim, mais bon!

et , dans mes episodes de relations avec le programme, je me suis rendu compte que les pauses pendant les vacances me servaient a digérer la méthode et a revenir avec plaisir et plus de tranquilité, vu qu'il ne s'etait rien passé de bien grave, et que je retrouvais une méthode plus familière au fil du temps, ces pauses m'ont aussi aidée a comprendre que je survivrai sans  tout faire parfaitement tout le temps , et en avançant a mon rythme, en acceptant qu'il y ait des hauts et des bas.

 

bon courage

Emman.
Abonné

Oui c'est tout sauf un régime !

Flowerbomb.
Abonné

[quote=capuccino]

 

Ton témoignage m'interpelle oh combien puisque moi aussi je fais partie des "anciennes" et des "qui n'ont pas perdu de poids". Ce matin en découvrant dans le forum que de nouveaux groupes thématiques pour les nouveaux inscrits allaient se mettre en route, j'ai interpellé ma coatch pour lui demander s'ils comptaient mettre aussi de nouveaux groupes thématique pour les anciennes abonnées qui, comme nous, sont un peu démotivées, qui n'ont pas perdu de poids et qui ne savent plus tirer profit de la méthode.

 

[/quote]

Capuccino, pourrais-tu me communiquer la réponse de ta coach concernant "les anciennes" ? je me suis inscrite le 6 juin, jour de l'ouverture du site et comme toi, zéro grammes de perdus. je serai alors intéressée de savoir si qq chose se mettra en place. quant au psy..........5 ans à raison de 3 x par semaine c'set pas mal non plus, non ? (c'était pour d'autres raisons mais c'est là que j'avais pris du poids)

isabellej.
Abonné

simple curiosité, mais les "anciennes" qui n'ont pas perdu de poids...  est-ce que vous avez toujours des troubles alimentaires, à savoir dépasser la satiété, répondre à ses EME à haute dose?

je crois que c'est une très bonne idée de faire ce type de groupe

Votre coach
Votre coach

Bonjour,

Effectivement, nous avons aussi prévu un groupe dédié de chat pour les personnes qui arrivent en fin de la phase d'apprentissage et souhaiteraient se retrouver pour des discussions de groupe plus approndies avec G. Apfeldorfer, JP Zemati ou un Coach de l'équipe.

Ce groupe sera accessible à partir de la dernière étape du programme, le programme en sera communiqué sur les forums la semaine prochaine.

A bientôt sur les chats de groupe "club des expérimentés"!

Marie, votre Coach

Flowerbomb.
Abonné

isabellej, pour répondre à ta question, ma vie a complètement changé, il faut l'avouer je mange sereinement, je n'ai plus d'EME hors des repas, ni de compulsions alimentaires du genre quand je suis sortie du régime Dukan......donc je ¨peux dire que je suis apaisée avec ma nourriture. sauf que mes EME se produisent en cours de repas, j'ai de la peine à m'arrêter, je ne reconnais quasi pas la satiété et surtout j'ai des EME quand je suis contente, heureuse, satisfaite, je mange pas plaisir en voulant y ajouter du plaisir....bref, j'ai eu beaucoup de peine à les détecter. par contre, la sensation de faim, là, je suis au top. et je peux te garantir que si je n'ai pas faim, rien ne me fera manger et rien ne me fait envie. heureusement, c'set ce qui me sauve pour l'instant. mais je ne désespère pas de perdre mes quelqus kilos de trop, je suis confiante, cela viendra. je me réjouis de ce nouveau groupe.

Flowerbomb.
Abonné

je voulais encore ajouter que je ne suis pas découragée. désormais cette nouvelle façon de manger fait partie de ma vie et je ne la remets pas en question, cela ne pourrait plus en être autrement c'est parfaitement intégré dans ma tête. c'est juste un peu frustrant, j'ai peu de poids à perdre alors j'aurai bien voulu décoller un peu. mais peut-être que cela viendra, sinon, eh bien tant pis !

capuccino
Marraine

Pour moi aussi la vie a changé, plus aucun aliment tabou et un rapport à l'alimentation très serein lorsqu'il s'agit de faire les courses aller au restaurant, manger chez des amis ou simplement préparer le repas et manger chez moi. Par contre les EME font partie intégrantes de ma vie : avant "je craquais" maintenant j'ai des EME mais qui ne sont plus dues à la frustration alimentaire, c'est vraiment une affaire de gestion des émotions au quotidien : le stress, la colère, l'angoisse...je me rends compte que par moment je suis complètement submergée par ces émotions qui me poussent à manger parfois en 'live" et parfois de manière différée. Je sais que l'EME-zen EST la solution mais je ne le fais et pourtant pour l'avoir testé, je sais que ça marche.

caricarole.
Abonné

Que j´ai adoré lire ce post, je m´y suis retrouvée aussi. Inscrite depuis le mois d´aout, j´ai démarré du tonnerre!! Les 4 premiers mois ont été révélateurs, je ne m´étais pas sentie aussi sereine depuis bien longtemps ( d´ailleurs pas simplement sur le plan alimentaire!!), je me sentais forte et dans le juste, d´ailleurs, j´ai perdu 11 kilos. Puis petit à petit, j´ai perdu un peu en motivation, j´étais moins à mon écoute et je ne faisais plus les exercices avec autant d´enthousiasme. Les deux derniers mois se sont avérés destructeurs, compulsions sur compulsions qui biensur entrainent la deception et me revoila dans ce cercle vicieux du tout ou rien, et des kilos repris bien evidemment!! 

Je ne comprends  pas comment j´ai pu, aussi vite, effacer mes acquis LC, j´essaie de me racrocher pour repartir mais je suis vraiment retombée dans mon ancien schéma. C´est comme si je pensais savoir nager et en me jetant en mer, je m´apercois que je ne sais pas nager et me débas comme une folle pour rester à la surface. Je veux retrouver cet état d´esprit que j´avais il y a qqles mois, je sais ce dont j´ai besoin mais je n´arrive plus à remonter à bord!! Je suis donc contente d´apprendre qu´un groupe pour les "anciennes" et leurs problématiques s´ouvrira bientôt, et peut-être pourrais comprendre pourquoi tant de résistance face à mon propre bonheur!!!

Merci pour cet échange et à bientôt j´espère!!!

Carole

isabellej.
Abonné

super en effet ce nouveau groupe qui va être mis en place....

je comprends que votre évolution dans la conduite alimentaire est grande....  mais qu'il y a encore un bout de chemin à faire

mais vous savez ce qu'on dit, une fois qu'on est sur les bons rails, on arrive à destination.... un jour ou l'autre, à son rythme

c'est en effet une bonne idée à ce moment là de relancer la motivation dans un tel groupe

belette21.
Abonné

la RA c'est sur ça n'a rien d'une solution miracle... dommage !

Je me rappelle en 2009 après avoir lu " maigrir c'est dans la tête " , j'ai perdu du poids, j'ai commencé à m'habiller en femme.... tout était merveilleux. Et puis je ne sais pas comment ni pourquoi mais un jour je suis aussi retombée dans mes compulsions et mes anciens shémas... et reprise de poids.

Tout ça malgré une psychanalyse en bonne et due forme, qui se poursuit à ce jour.

Grâce à l'analyse, je comprends aujourd'hui que je m'accroche desespérement à mes troubles du comportement alimentaire pour ne pas avoir à m'occuper de ce qu'il y a caché derrière. Je prends un raccourci pour m'expliquer mais en gros je reste centrée sur les problèmes de forme pour ne pas avoir à explorer mes problèmes de fond...

Du coup, je me suis dit que j'allais reprendre la RA, parce que je veux en finir avec les TCA et je veux aller creuser plus profond.... sans garantie de réussir.... d'autant plus que mon analyste m'a suggéré que mon inscription sur ce site était peut-être une expression inconsciente d'hostilité à son égard, comprendre "je vais sur ce site pour voir si ce site me fera réussir là ou mon analyste a échoué ".

Complexe n'est-ce pas ?

Mais ce qui est certain, c'est que si on ne maigrit pas, ce n'est pas parce qu'on est nul ou démotivé, c'est certainement au contraire pour une bonne raison, mais que c'est difficile de savoir laquelle, et parfois même lorsque l'on sait, ça ne suffit pas toujours pour faire évoluer les choses.

capuccino
Marraine

Carole,

Moi aussi au début de la méthode j'ai démarré tout feu tout flamme et j'ai perdu 2 kilos croyant avoir intégré en quelques jours la méthode (ha, ha, ha quelle bonne blague !!!). En fait je n'étais qu'en restriction cognitive  bien que mangeant ce qui me plaisait mais ma faim elle je ne l'écoutais pas. Et puis j'ai repris ces 2 kilos et puis je me suis maintenue et puis les fêtes sontarrivées et j'ai rerpis 2 kilos mais comme je n'attends pas réellement ma faim pour remanger et que j'ai des EME, bein ces 2 kilos-là je les ai gardés.
Tout ça pour te dire que toi aussi tu t'es peut-être trompée de chemin croyant être sur la reconnaissance de tes signaux mais tu étais en restriction masquée et tes EME t'ont rattrapées.

A bientôt sur le chat thématique.

Lia.
Abonné

POur une fois je serai contente d'être "vieille" quelquepart.............

Laurette.
Abonné

Tout est dit!

Merci Cappucino :)

claire.
Abonné

Bonjour a toutes,

ces messages m'interressent beaucoup car je suis en phase de culpabilité car je n'arrive plus a beaucoup d'assiduité et je n'ai pas perdu de poids...j'ai pourtant depassé les 6 mois d'abonnement de base.

Certes des choses ont changé dasn ma vie grace à la rPC qu ej pratiquais déjà avant mais pas de facon aussi fluide...mais je n'arrive pas ressentir un effet sur mon alimentation: les repas passent, et je n'arrive pas a ressentir faim et satieté plus qu'avant....pourquoi, ce n'est pas, au dela des phases d'exercice, integré dans mon quotidien. Alors les repas ont retrouvé une petit gout amer: je mange, et après je me prends la tete!

Je ne suis pas decue pour autant par LC, mais je me sens bien incapable!

danseuse37.
Abonné

Bonjour Claire,

Peut-être n'est-ce juste pas "le bon moment" pour toi? Tu as des soucis persos en ce moment? Des projets ou un boulot qui t'accaparent particulièrement? Contrairement à un régime, la méthode demande un investissement énorme car il s'agit vraiment de remettre en question en profondeur. On n'a pas forcément la force de le faire à tout moment... Malgrè la motivation et le fait de se dire que cette fois "c'est pour la vie"... Il ne faut pas t'en vouloir pour autant! D'autant que tout n'est pas négatif, tu dis toi même que tu trouves un mieux être avec la RPC...

Peut-etre que tu réussirais mieux à "t'occuper de toi" avec l'aide d'un thérapeute du GROS? Certains arrivent très bien à suivre la méthode en solo derrière leur ordi, pour d'autres c'est plus compliqué et on peut avoir besoin d'une vraie relation en "one to one"...

Voici quelques pistes, je ne sais pas si tu t'y retrouveras, mais tu peux toujours venir ici partager tes doutes avec nous, ça fait du bien d'en parler ;)

MiMax.
Abonné

Bonjour Claire,

Je comprends que tu t'interroges par rapport à ton parcours. Mais je pense que tu peux rayer la culpabilité! Culpabilité de quoi d'ailleurs? de ne pas bien faire, de ne pas perdre de poids, de ton manque d'assiduité? Peut-être est-ce la clé: réussir à se débarrasser de la culpabilité.

Comme le répètent souvent les docteurs, on fait du mieux que l'on peut et c'est déjà très bien.

Tu dis que tu ne ressens pas mieux la faim et la satiété. As-tu fait les exercices consacrés à ces apprentissages? répété plusieurs fois les carnets? Si ça te correspond, tu peux t'engager pour des défis qui te permettront de consolider ces acquis et devraient te permettre d'affiner et pérenniser les nouveaux comportements.

En tout cas, ce n'est un challenge qu'avec toi-même. Tu peux prendre ton temps. Ce qui est acquis l'est pour de bon et parfois on a besoin d'une petite pause avant le prochaine déclic, rien n'est perdu. Ne culpabilise de rien, tu vas à ton rythme et selon tes possbilités. Tu peux refaire les exercices à l'infini et tu verras, un jour tu auras ce déclic.

dédé_la_fée.
Abonné

Bonjour.
Je n'abandonne pas de gaité de coeur, car,si la méthode ne m'a pas aidé à maigrir, elle m'a au moins aidé à freiner considérablement mon grossissement. Cependant, aujourd'hui, j'ai dépassé la limite autorisée, malgré la fin des EME et des grignotages à toute heure, la pratique systématique de la RPC , qui limite bien les crises d'angoisse, l'exercice physique quotidien (minimum 1h30 de marche soutenue en continu, si je ne peux pas faire autre chose). Je suis en stade de prédiabète, mon foie est dans un état lamentable, et je fais de l'hypertension, ce qui m'interdit de prendre les médicaments qui stopperaient l'une des raisons qui fait que je grossis plus que de raison, justement.
Je vais donc devoir subir un suivi très strict, sans la garantie néanmoins que ce suivi ait pour résultat de ne me faire perdre du poids de manière conséquente. Si je n'y arrive pas, alors ce sera le bypass et un catéther pour mes médocs, et basta.
Bonne continuation à vous toutes

MiMax.
Abonné

DédéLaFée,

Je te souhaite plein de courage pour surmonter tes ennuis de santé. Les acquis grâce à linecoaching ne seront jamais perdus et t'aideront pour la suite (et bravo pour les changements mis en place!).

fragolina.
Abonné

Je trouve ça super chouette ce que tu dis Héliade. 

 

Je pense que aborder le LC comme un régime, c'est le bug! Un régime, on attend de perdre dans les 15j ... alors qu'avec LC faut pas attendre de perdre du poid mais de constater un bien être. 

J'ai perdu le premier mois, j'ai repris pendant les fêtes et depuis je stagne ... pourtant je fais un max de sport là et je mange beaucoup moins qu'avant. Beh je relativise, je me suis achetée 3 robes et je me sens merveilleusement bien! 

 

Bref, je pense que c'est une question d'aborder la méthode. 

 

Bon courage Laurette et bn courage à toutes et à tous !! 

zeze48.
Abonné

Bonjour Laurette

J'espère que c'est pas trop tard pour le soutien et que tu n'as pas abandonné ? Si tu es toujours avec nous il me semble que ce découragement aprés un début prometteur et enthousiaste est complétement normal. On est humain quoi et quelques fois on perd pied. Et puis il y a tellement de raisons différentes pour nous faire lâcher prise. Mais avec ce forum je crois bien qu'on tient le moyen idéal pour ne pas "couler" complètement. Alors franchement si tu es encore parmi nous nhésites pas à venir attraper toutres ces mains qui se tendent. J'espère te relire bientôt.

lore.
Abonné

ce sujet m'ammène une question : est-ce que quelqu'un saurait à quels indices on pourrait repérer qu'on est dans une appropriation sereine et épanouie de la méthode LC ou au contraire, si on est reparti/e sur le mode volonté de maigrir plus forte que tout, au point de nous faire croire qu'on n'est plus dans la restriction alors qu'on y est quand même ?

080413143151_Libellule2.
Abonné

Surtout ne lache pas

j'ai eu la même expérience que toi tout roulait perte de 2 kilos direct puis reprise des 2 kilos

pas de suivi du programme

lachage

n'importe quoi

mais il faut le temps de digérer

j'ai vu aussi que certaines choses me posaient problèmes et là 6 mois après je crois la perte de poids reprends.

Plusieurs choses à mon niveau ont joué :

digérer

appliquer

comprendre mes difficultés

trouver de nouveaux automatisme

la coach

les tchats et le forum pour lire et comprendre et apprendre

Et pardessus pout mon binôme pour m'aider à y voir plus clair, car souvent seul face à la page, l'inconscient pilote plus ou moins bien

izabelle
Animatrice forum

pour lore : pas d'indice précis sinon qu'on est pas accroc à sa balance, qu'on se stresse pas pour 300g de plus sur la-dite balance, qu'on pense pas à la nourriture quand on n'a pas faim....  et qu'on est pas dans l'effort (sauf pour penser à faire sa rpc, mais vive les alarmes), dans la lutte, dans la dépréciation de soi-même

quand on sait accueillir ce qui nous traverse, y compris la peur de ne pas maigrir, de ne pas y arriver et tutti quanti et qu'on laisse le temps au temps

pour ma part, il m'a bien fallu trois mois (et avec l'aide de la pleine conscience) pour sortir du mode volontariste, tout ou rien, culpabilisation, etc....  dont j'avais pris l'habitude depuis des années

et comme par hasard, c'est à ce moment là où j'ai commencé à mincir

lorraine
Marraine

"ce sujet m'ammène une question : est-ce que quelqu'un saurait à quels indices on pourrait repérer qu'on est dans une appropriation sereine et épanouie de la méthode LC ou au contraire, si on est reparti/e sur le mode volonté de maigrir plus forte que tout, au point de nous faire croire qu'on n'est plus dans la restriction alors qu'on y est quand même ?"

smileyJe trouve les réponses de Libellule 2 et Izabelle super.smiley

Je rajouterai juste : les aliments tabous

        Par exemple

- Tant qu'on  se justifie parce que au restaurant on  a mangé de la pizza ou autre lasagnes  au lieu de la salade composée

- Tant qu'on mange du chocolat noir -que si on réfléchit bien on aime pas vraiment- au lieu du chocolat blanc -on avait oublié mais celui là on l' adore-

- Tant qu'on mange les haricots verts vapeur sous prétexte que c'est meilleur pour la santé alors qu'on les préfère nettement avec du beurre

- Tant qu'on se dit qu'il faut faire absolument un repas crudités + viande-légumes-féculents + laitage + fruits et qu'on préfèrerait desfois  manger un sandwich jambon beurre + éclair au chocolat

ETC ETC ETC

on est peut être encore dans la restriction au lieu d'être dans l'écoute de soi même (son moi intime)

(Juste penser l'importance de ne pas se goinfrer , manger lentement et à sa faim donc pas forcémént beaucoup et si un coup on goinfre c'est pas dramatique non plus surtout si on a eu du plaisir, on attend que la faim revienne....)

Faire confiance aux experts et coachs et à soi même.

080413143151_Libellule2.
Abonné

Franchement si c'est le bypass qui te pend au nez.. Patiente et donne toi du temps quoi ZUT

un bypass c'est vraimetn de la merdouille je trouve, en plus ton estomac ne sera plus jamais pareil, tu n'assimileras plus jamais comme avant.. notamment les vitamines.. et dieu sait qu'on n'a pas ede recul là dessus

Et quand je vois touce bypass avec ces perte de poids hyper rapide ou la peau pendouille et zouh encore une opération moi je dis ZUT de Zut ME...de

 

non donne toi encore 6 mois quoi.. à mon avis ça vaut le coup.

 

Le by pass pou rmoi c'est un régime à vie, et pas des meilleurs à mon avis :-(

Haut de page 
X