angoisse - 25102012

Finalcut2a.
Abonné

bonjour a toutes et a tous, 

voila, je suis toute nouvelle, inscrite depuis 2 jours... comme pas mal de gens ici, je suis un cas classique: regime depuis l'age de 15 ans, yoyo, mangeuse compulsive emotionnelle, et pour finir je me suis fais un dukan qui m'a bousillé mon corps, et m'a facon de manger ( deja que c'etait pas trop ca ) bref....

je suis tomber par hasard sur line coaching, et je dois dire que ça m'a toute suite paru eviemdent que c'etait ça que je cherchais, c'est a dire revenir a la base de mon probleme de poids. et rien quand 2 jours on se rend  compte que l'on mange pas souvent par faim ... 

mais voila, je suis t'ellement motivé, que cela m'angoisse.... et je ne comprend pas pkoi? je viens apeine de commencer je m'applique, mais j'ai cette boule au ventre qui me viens s'en cesse, comme si j avais peur de ce qui allait m'arriver, alors que consciemment je me dis que que ça peut me faire que du bien... 

je sais je suis bizzarre, mais meme quand je lis les forums pour me rassurer ou pour voir comment ca se passe, je m'angoisse et je n'arrive pas bien a definir cette angoisse 

bref, je post ici peut etre pour me liberer et en parler a quelqu'un ( meme si j en ai parler a mon conjoint mais il a du mal a me comprendre, il pense que ca va passé) je sais pas ..... je vais m'accrocher , en esperant que cette boule s'en aille 

Bonne chance a toutes 

Commentaires

Sitâ.
Abonné

Coucou Finalcut, bienvenue !

Je crois que je peux répondre à ta question : selon moi, tu angoisses devant cette belle motivation tout simplement parce qu'elle te rappelle sans doute un peu celle qui a précédé chacun de tes régimes. Ce moment d'euphorie où tu te dis "voilà, c'est ça, celui-ci va changer ma vie, très bientôt ce sera fini", il n'est malheureusement pas réservé aux trucs qui marchent. Je me souviens l'avoir ressenti, un peu, avant Dukan. Et comme on sait, la déception a toujours suivi l'euphorie. 
Du coup, tu en viens à te méfier de tes espoirs. Si je ne me trompe pas (ou pas trop) sur la cause de ton angoisse, tu n'es pas la première à ressentir ça ici ! Plus forte la certitude d'être au bon endroit, de suivre le bon chemin, plus puissante la trouille de se tromper encore...

De mon point de vue, tu ne te trompes pas. Tout simplement parce que cette méthode n'impose aucun dogme, elle ne te demande que d'écouter les besoins de ton corps. Je ne vois pas comment cette idée pourrait être un leurre ;)

Tu vas te détendre, tu verras. Bon courage pour la suite.

Finalcut2a.
Abonné

merci Sitâ....

 

ca fait du bien d 'en parler , et de mettre  des mots sur tout ça. je pense que tu as raison mais je vais tout faire pour que ma motivation reste intacte malgre cette boule, qui j'espere disparaitra

je pense que meme si je ne perd pas de poids, cette methode ne peux pas me faire de mal, bien au contraire , et rien qu'en 2 jours je me suis aperçu de plein de croyances, habitudes, completement absurdes qui rythme ma vie et ma facon de manger.

c'est bon aussi de sentir ecoutée, encouragée, et de retrouver des gens qui vivent la meme chose que toi.

 

merci encore,

a tres vite sur ce forum 

Sylvie75.
Abonné

Bonjour FinalCuta...

Les premiers jours, moi aussi j'ai eu un peu peur. C'était tout nouveau, ça avait l'air bien ce truc, mais à tout chambouler comme ça, et si je devenais anorexique ? A force de trop me poser de questions sur la nourriture ?

Et puis j'ai réalisé que je me posais trop de questions. Que ce que m'apprenait ce site, c'est faire confiance à ce que me dit mon corps... que ça ne pouvait pas être n'importe quoi, d'avoir les deux pieds bien ancrés dans le sol. Alors après 3 semaines, ça va beaucoup mieux, je me pose bcp moins de questions, et ça va dans le bon sens. Bref, je suis en confiance. Et ça se gagne la confiance, on n'est pas dans une secte.
 Il faut admettre que c'est normal d'avoir peur de la nouveauté. Voici un lien intéressant (je ne sais pas si tu peux déjà y accéder... si non, ce sont juste des réflexions de JPZ sur les 4 stades de compétence dans notre processus)... Si tu ne peux pas le voir, je le laisse pour d'autres !

 

//www.linecoaching.com/prog/comportement-alimentaire/les-outils/POU/MOT/PO3

Marine75.
Abonné

Bonjour Finalcut2a.

Comme Sylvie et Sita, je peux te dire que j'avais peur en m'inscrivant sur LC, et ça m'arrive encore régulièrement.

Peur de ne pas réussir certaines étapes, peur de ne pas maigrir, peur de retomber dans d'anciennes et mauvaises habitudes.

Au fur et à mesure du programme, des étapes qui sont plus des des expérimentations, des bilans qui donnent des pistes de réflexions sur nos comportements, nous avançons, chacun à notre rythme.

J'ai entamé LC comme un régime, bon petit soldat, toujours dans l'état d'esprit de celle qui commence un nouveau régime, avec une idée, perdre mes kilos.
Il m'a fallu quelques semaines pour lâcher, pour entamer aussi mon propre processus de réflexion et d'évolution, pour rechercher plus la bienveillance que la performance.

Les Dr A et Z nous donnent des pistes et nous font vivre des expériences et c'est à chacun d'assimiler, de comprendre, d'avancer…

Vite, comme nous, tu vas certainement trouver des réponses et être persuadée d'avoir fait le bon choix : t'inscrire sur LC…
Je te souhaite une belle route ici

FRED73
Marraine
Ce qui fait peur aussi c'est d'être persuadée que c'est la meilleure méthode et de se dire que si on n'y arrive pas il n'y a rien d'autre. Des pensées comme : si je n'y arrive je suis vraiment nulle, si je n'y arrive pas avec ça je n'y arriverai jamais. Bref, je crois que dans ces cas là, il n'y a rien de tel que la pleine conscience et de se dire que ce ne sont que ce ne sont que des pensées que ce n'est pas la réalité. Et puis c'est possibe de ne pas perdre de poids mais on aura appris tellement que ce n'est pas grave, ça viendra. Il me faut pas se mettre la pression! Bon courage, dis nous quand la boule au ventre partira.
viviette.
Abonné

Bonjour Fancult2a (pas simple, mais bon)

Allez fonce, ne te pose pas de questions, si ca te parle, vas-y! De toute façon, tu t'es inscrite, c'est que ca te parlait? Qu'est-ce que tu risques? pas de régime, tout ce que tu aimes et qui te fait plaisir! Trop facile? Un piège?  Non, juste un rééquilibrage de tout ce que tu (nous) as ingurtité jusqu'à présent. On te donne la possibilté de faire ton propre choix. Mais là, est toute la difficulté, savoir ce que l'on veut. Perdre des KG tout de suite, vite et beaucoup? ou se recentrer sur soi, et chercher ce qui nous convient. C'est sur que çà n'ira pas aussi vite, et qu'on aura des creux de vague. Mais pour rien, je ne reviendrai pas en arrière, juste pur retrouver cette liberté de manger ce que l'on veut, quand on veut ! (quand on a faim) Sans compulsion, mais même ca on arrive à gérer dans le temps avec la méthode, et avec dégustation, ca fait toute la différence. Faut apprendre!

Bon,c'est vrai ce n'est pas gagné d'avance, le maître mot, s'écouter, se faire confiance, se donner du temps et de l'attention. Tu en es capable.. Respire un grand coup et fonce. Ton angoisse ne sert à rien dans cet épisode. Pas de souci, ton bluz reviendra, mais entre temps tu auras avancé et tu seras à même de pouvoir apprivoiser cette angoisse qui n'existera certainement plus alors. Ta vie ne dépend pas plus de LC,  que des autres régimes mais que de toi, car cette méthode te permet de penser et d'être autrement, à toi de définir ce que tu veux être aujourd'hui.

Voilà, fais toi confiance, il n'y a que des bonnes choses qui t'attendent, mais soit il faut un peu d'implication et beaucoup de persévérence, mais le jeu en vaut la chandelle. Crois moi çà en vaut la peine!

Bon courage! Viviette

Finalcut2a.
Abonné

MERCI MERCI MERCI à toutes 

 

je fonce et advienne que pourra!

a tres bientot pour surement plein d 'autres questionssmiley

 

Marine75.
Abonné

 

Fred73, mais oui, tellement...

La peur de ne pas y arriver, alors que c'est notre dernière chance....

viviette.
Abonné

Pourquoi dernière chance?

LC,  c'est soit, une chance de rencontrer cette méthode mais la vie ne se limite pas à cette approche, mais c'est juste la tienne en ce moment et pour toi! Mais ne t'en fais pas une montagne. C'est une nouvelle approche de toi qu'il te faudra apprivoiser. La peur de ne pas y arriver?  Soit. Mais on ne te demande pas d'arriver mais de changer de comportement, dans le temps et avec méthode. Ensuite, tu arrives à une sorte de compromis avec toi, ta silhouette , ta façon de manger et tta façon d'être. L'équilibre de tout cela fait de toi un être nouveau à l'écoute de toi-même.

Quelle aventure! Mais ca vaut le coup.

 

Bonne continuation

Viviette

Marine75.
Abonné

Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi Viviette, mais quand tu arrives ici, tu es, ou en tout ca, j'étais dans cet état d'esprit.

Apres quelques semaines, j'ai déjà avancé, et appris beaucoup...

izabelle
Animatrice forum

tout à fait en phase avec Fred

je pense que cette angoisse peut correspondre au fait que l'on sait que "ici",  on va remettre en question un fonctionnement assez profond, je dirais même un mécanisme de défense pour la plupart d'entre nous

lâcher quelque chose comme ça, ça peut être angoisssant

et se dire que peut-être on arrivera pas à le lâcher, ça peut être encore plus angoissant.....

sans compter toutes les pensées dévalorisantes qui viennent parfois assez vite, genre  "même ça je n'y arrive pas"

j'ai beaucoup ressenti ça au début,    la seule chose qui m'ait aidé, c'est d'accueillir cette angoisse, cette boule à la gorge et de pouvoir avoir conscience qu'il y a un truc, là qui nous fait peur, l'accueillir avec bienveillance

mais sans que ce truc nous dicte nos actes, nos actes c'est de s'engager ici, de faire les exercices et de se remettre en question parce qu'on l'a décidé, simplement... et on le fera avec la boule à la gorge, certes, mais on le fera

l'angoisse pourra durer un certain temps et surtout aller et venir

en attendant, l'accueillir est la seule option pour ne pas déclencher des EME en pagaille

bienvenue dans cette belle aventure...

hellonoe.
Abonné

bonjour à toutes,

izabelle, je fouinais dans le forum à la recherche d'une réponse, et ce message est exactement ce que je cherchais.

J'ai commencé LC il y a quelques jours seulement et voilà qu'au lieu d'une belle motivation de départ, je me déçois et suis sujette à bien plus d'EME que d'habitude. J'ai l'impression de ne pas être prête pour affronter la partie programme alimentaire et d'avoir besoin avant tout d'outils pour gérer mes émotions, je ne suis même pas capable de dépasser l'angoisse de commencer LC!!!

J'ai commencé ce programme volontairement à la période la moins critique de tout mon historique alimentaire, pensais être sortie du pire depuis bien longtemps, je pensais que LC allait être le petit coup de pouce final pour le retour à la "normalité", et voilà que je découvre que circonstanciellement mon problème était attenué, enfoui, mais il est bien là, profond et compliqué, et ça va pas être une mince (!) affaire de s'en débarrasser.

Et ça, ça fait peur, et donc ça fait manger. Pfffff...

Heureusement qu'on est pas seules ici!

izabelle
Animatrice forum

coucou hellonoe,

tout d'abord bienvenue sur LC....

c'est vrai que ça peut donner le vertige, de voir que l'on va remettre en cause un fonctionnement, mais surtout ça se fait dans le temps, il faut se donner le temps, ne pas trop réfléchir, et faire les exercices

ensuite la réflexion, elle accompagne, elle vient

pour ma part j'ai beaucoup lu les forums et les tchats au début, pour m'imprégner

c'est ce que j'ai appris de plus significatif, au début, cette attitude de bienveillance vis à vis de soi-même, ne plus être dans la performance, mais dans l'expérience, ne plus se juger, se fustiger, mais s'observer...

la peur est là, oui,   bien sûr elle provoque des EME, mais déjà en ayant bien conscience de cette peur, et de cette envie qu'on a de la voir disparaitre en mangeant, l'attrait de la nourriture devient peu à peu moins grand

là tu commences, tu vas t'observer, avec bienveillance.....  essaie d'attendre le plus possible la faim pour manger dans un premier temps, pas plus, mais surtout, simplement observer ton comportement, sans jugement

ensuite après la première semaine, tu découvriras la RPC, et là tu commenceras à aborder l'outil principal pour vivre tes émotions, les accepter, les accueillir (et donc peu à peu avec le temps ne plus avoir besoin de manger pour les éviter)

quand tu sens cette peur, accueille-là, elle est légitime, et puis ne t'y accroche pas, c'est comme un nuage qui est là à un moment et qui a le droit d'être là, mais qui sera parti bientôt

apprendre à accueillir ses émotions est sans doute la grande révolution à laquelle toutes les mangeurs émotionnels sont confrontés, mais bien heureusement ça se fait avec le temps, la patience et la bienveillance

 

bon dimanche!

tupenses.
Abonné

Angoisse, vous avez dit angoisse bigre......Mais ce programme est là pour nous aider à la regarder en face je devrais dire à les regarder en face. Oui parce qu'il n'y en a pas qu'une liée à la nourriture et la première c'est peut être le changement et tout changement provoque de l' angoisse.

hellonoe.
Abonné

izabelle, ton message est plein de sagesse, merci, je sais un peu mieux par où commencer! Météo des émotions : nuageux avec de belles éclaircies en fin de journée :)

A part ça, excuse ma curiosité : depuis combien de temps suis-tu le programme? ;)

Bon dimanche à tous!

izabelle
Animatrice forum

ça fait 10 mois et demi que je suis ici....

super la météo des émotions, ça nous aide à voir que ces états vont et viennent, comme les nuages, et qu'ils ne sont ni bons ni mauvais

juste c'est un peu moins sympa d'avoir des nuages, mais c'est nécessaire à la vie

bises

AguaMaria
Marraine

Bien d'accord avec tout ce qui a été dit ici... Toutes ces craintes devant un nouvel espoir. Comben de fois me suis-je dit "et si ce n'est ni plus ni moins qu'un régime et que je finis comme d'habitude par perdre le fil et reprendre du poids? Et si, Et si?"

Je pense que ma plus grande crainte c'était de me rendre compte que je ne maigrirais pas... Que si j'écoutais mon corps je devrais me résigner et abandonner mes espoirs d'être plus mince. Que j'étais à mon poids d'équilibre et que pour atteindre mon rêve c'était foutu parce que j'avais tout saccagé avec des privations incroyables.

J'ai testé et retesté. Respecter ma faim a vraiment fait le travail le plus important. 12 kilos en un an. Ce n'est pas fini. J'ai des phases de latence où je dois intégrer, je pense. Mais je ne suis plus si inquiète. Car quoi qu'il arrive, quels que soient les excès, je suis toujours à quelques heures d'avoir faim et de respecter mon corps.

Ma faim a remplacé ma balance. Pas litéralement, mais pour le sentiment d'être dans la bonne voie. La balance confirme que j'ai raison d'écouter mon corps plutôt que le contrôle mental qui ne cessait d'échouer...

Donc pour cette angoisse... un jour à la fois et l'expérience du programme finira par apporter la sérénité. Bonne route!

tupenses.
Abonné

bravo aguamaria comme j'aimerais pouvoir dire que j'ai perdu du poids, peut être un jour....!!!!

Haut de page 
X