Angoisse et perte de poids - 18062014

Sophiie.
Abonné

Bonjour,

Peut-être ce type de sujet existe-t-il déjà, mais je n'ai pas vraiment trouvé...Donc, je me lance...

Je me suis inscrite depuis 2 mois et j'adhère assez bien aux principes défendus ici...ça fonctionne plus tôt pas mal pour moi, mais la perte de poids provoque plusieurs choses désagréables...Du coup, j'aurais voulu des avis, des échos d'autres expériences...

Pour le moment, j'ai l'impression d'être constamment dans l'angoisse. Ce n'est pas simplement de reprendre du poids, mais plutôt de perdre (trop, trop vite) et de me perdre quelque part. J'essaye de revenir à des principes simples, de ne pas mettre la barre trop haut, mais je reste avec l'impression que je ne sors jamais de cet état d'angoisse...Alors certes, je peux accepter cet état 'd'inconfort' un moment, mais au bout d'un certains temps, je me rends compte que je fuis...Alors certes, ce n'est pas toujours (ou plus aussi souvent) en mangeant, mais c'est quand même de la fuite en avant.

Je sais que ce sentiment vient d'ailleurs, demande à être appréhendé, vécu, pour être digéré, mais à la fois, c'est tellement fort que je ne peux me permettre de rester dans cet état car il faut continuer à fonctionner, à travailler, etc. Ma réflexion est donc de d'essayer de vivre avec ce sentiment sans m'écrouler, sans tout lâcher, d'où le lancement de ce sujet...

Merci d'avance pour vos réponses!

Sophie

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

Hello Sophie,

 

pour l'angoisse oui c'est un sentiment assez puissant, donc je comrpends que le supporter 5 min ça va, mais plus longtemps, ça finit par "user"

je crois que ce que tu fais c'est très bien

accepter cet inconfort un mooment.....  de plus en plus long....

ensuite te calmer pourquoi pas

il est vrai que l'on n'est pas conçu pour être perpétuellement dans l'angoisse, mais si déjà tu ne l'évites pas, au moins un moment, c'est très bien!!!

c'est vraiment le principe de l'EM-Zen que de faire de la place  "graduellement"

 

peut-être que ça serait bien de te pencher sur la raison qui fait que la perte de poids te provoque une angoisse si forte

je ne sais pas, mais des angoisses pareilles, moi je l'ai  quand je ressens un danger de mort pour moi ou mes proches

 

il est possible que tu aies cotoyé quelqu'un qui ai maigri pendant une maladie, puis qui est mort,  je veux dire qu'à un moment dans ta vie la perte de poids s'est associée à la mort,  et du coup   ta propre perte de poids te provoque peut-être une angoisse de mort

 

une fois qu'on sait vriament quelle angoisse se réveille, à quel souvenir elle remonte,  elle commence à vraiment mieux se dédramatiser si tu fais le travail d'acceptation

 

après sinon, moi je considère que c'est "normal" d 'avoir peur de maigrir,  on n'est pas conçu pour ça psychologiquement dans notre nature humaine, émotionnelle, de survie

la perte de poids évoque la mort pour tout le monde et la mort c'est angoissant

mais dans ton cas peut-être que cette angoisse a été amplifiée par qqchse et ça pourrait t'aider de mettre le doigt dessus

 

et continue à faire ce que tu fais, c'est bien!

izabelle
Animatrice forum

bien sûr l'angoisse peut être lié à tout à fait autre chose, genre

angoisse d'être mieux que ma mère et donc prendre sa place

angoisse d'être parfaite si je maigris et donc je DEVRAIS être parfaite

angoisse que mon couple s'arrête parce que j'attirerais les hommes comme des mouches

 

bon je brode....  mais peut-être ça serait bien pour toi de mieux cerner ton angoisse, voire lui donner la parole sur un journal intime

Sophiie.
Abonné

Merci Izabelle pour ces réflexions (je me rends compte que c'est toi à chaque fois qui me lance sur quelques pistes intéressantes ;-)) L'angoisse est une émotion que je connais bien, c'est un peu ma réponse-réflexe à une situation que je ne maitrise pas...Ce que ne veut malheureusement pas dire que j'en comprends les mécanismes...

Lorsque j'essayais de maigrir auparavant, je n'angoissais pas à mesure que je perdais du poids et je crois que c'est lié au fait que j'avais un 'plan de route'. Ici, il faut que mon cerveau lâche prise sur mon corps pour pouvoir (re)sentir mes sensations et ça, c'est super angoissant.

En outre, cette méthode entraine une manière différente de penser qui oblige à analyser sa relation à soi et aux autres de manière différente. Cette perte de repères m'angoisse également, mais le catalyseur pricipal de tout ça, c'est la perte de poids. C'est comme si lorsque je montais sur la balance, j'étais obligée de voir que ça fonctionne et du coup, je suis confrontée à ce que tous ces changements impliquent...

J'essaye de mettre des mots sur ces émotions, pour pouvoir continuer à avancer, mais il faut en même temps que je les vive, que je leur fasse une place pour ne pas tout laisser tomber et ça, c'est le plus compliqué pour le moment...

izabelle
Animatrice forum

oui mais à mon avis tu t'en sors très bien !!!

c'est sûr qu'en apprenant à laisser de la place à l'incertitude, ce "qui est",  au lieu d'avoir cette impression de maitrise où tout est planifié,  ça fait  "bizarre"

laisse-toi couler dans cette incertitude qui fait si peur

fais lui de la place

je pense qu'il s'agit d'un sentiment particulièrement paralysant pour la plupart des gens qui essaient de toujours controler la plupart des choses et surtout leurs émotions

 

Accepter l'incertitude

pas facile, mais on s'y fait assez vite  (bon, toute mesure gardée, j'aime quand même ce qui est prévu, mais quand l'incertitude se pointe,  elle n'est plus aussi  "pénible")

X