Approfondir

Susannah.
Abonné

Bonjour bonjour :)

Donc moi c'est Susannah, j'ai 27 ans, et je m'en viens de mon petit pas déterminé grossir vos rangs. 

Je suis familière avec la méthode, puisque je la suis depuis deux ou trois ans maintenant, avec de super résultats. Pour celles et ceux que ça pourrait conforter dans leur décision de suivre le programme, ce que j'appelle "de super résultats" c'est trois tailles de vêtements et une quinzaine de kilos en moins, aucune reprise de poids et surtout une paix par rapport à mon corps que je n'avais encore jamais connue. Donc oui, méthode validée en ce qui me concerne ;)

Maintenant, je m'inscris sur Linecoaching non seulement pour approfondir la partie alimentaire du programme (j'ai encore pas mal d'EME), mais aussi pour découvrir la partie émotionnelle. Je crois qu'elle pourrait m'aider dans l'année à venir, qui s'annonce assez éprouvante. 

Voilà, à bientôt j'espère, et bon courage à tou·te·s. Ca n'est pas simple, mais ça vaut le coup. 

Commentaires

Bliss.
Abonné
Bienvenue à toi j'espère que le programme te permettra de cmpléter ton parcours qui a l'air déjà super bien en place;) Par curiosité, sans programme quelle chose t'as le plus aidé? les livres? redécouvrir la faim? faire des exercices toute seule? J'ai du mal à imaginer même si quelquepart je l'ai fait aussi quand il y a 10 ans j'ai décidé que plus jamais de régime et que j'ai perdu du poids en remangeant de tout. Bon pour ma part les annuis de santé de travail et autres sont passés par là depuis.
Pascaline.
Abonné
Welcome Susannah :) Xx
Susannah.
Abonné

Merci vous deux :)

Bliss (joli pseudo !), sans hésitation ce qui m'a aidée c'est de découvrir le couple faim/satiété, et de réaliser que même si manger a d'autres fonctions (sociale, émotionnelle...) que simplement de soutenir le corps, c'est encore lui qui sait le mieux quand c'est nécessaire. Ce qui ne m'empêche pas d'encore grignoter un truc si je me sens déprimée, ou de manger au-delà de ma faim si je suis au restau et que c'est super bon. Je sais bien que ces choses-là ne sont pas mauvaises en soi, mais elles signifient aussi que j'ai toujours des progrès à faire sur la part émotionnelle. 

delphdelph.
Abonné

Bienvenue Susannah !

Je suis toujours agréablement surprise par le côté "durable" de la méthode LC.

Ici, les gens ne sont pas là comme au self, pour se servir vite et repartir.

Il y a plus à être qu'à avoir, avec LC, et plus à gagner qu'à perdre.

C'est chouette ! smiley

Minoque.
Ancien abonné

Bonjour Susannah :) Ton témoignage tout simple et très positif me rappelle d'autres témoignages de personnes pour qui tout a coulé de source et dont le simple suivi du couple "faim et satiété" a permis la fonte durable de beaucoup de kilos... Alors je dis bravo pour cette belle écoute de toi, pour ton témoignage si encourageant : merci à toi !

Je me sens loin, bien loin de tout celà... et j'envisage d'arrêter d'ailleurs, j'ai appris beaucoup ici et ne regrette rien, j'ai perdu 3kgs mais je sens une vraie stagnation qui n'est pas liée à l'atteinte de mon set point mais à un blocage, à quelque chose que je ne lâche pas... qui fait que je stagne dans des comportements répétitifs de soin et d'anesthésie par le sucre et le gras... je reste au sein consolateur, voui, voui  :-) je n'arrive pas à me laisser aller sans doute à écouter et vivre mon corps dans ses vrais besoins, ma tête est trop pensante peut-être  ;-) bon, en tout cas je n'arrive pas à grand chose avec LC pour mon poids et je vais abandonner le parcours après mon 7ème carnet repère...  En plus, je reviens depuis peu à manger trop et sans faim, à m'anesthésier avec du chocolat blanc et à me récompenser par des gâteaux en boulangerie et à soutenir ma vigilance le soir tard alors que je devrais aller dormir en grignotant... et toutes ces observations de mon comportement en plus d'être désespérantes de répétition, me fatiguent tout simplement, me découragent, comme si rien n'était acquis, aucune envie de faire un régime heureusement mais un peu de ras le bol, je pense, d'êre pleinement consciente de mes comportements :-) eh oui, même avec bienveillance et sans jugement, je vois bien cmment je suis actuellement :-)  Finalement peut-être que mes comportements sont trop ancrés et que malgré tout ce que j'aimerai qui ne soit pas : mon âge joue contre moi, contre un réel changement... Et j'en ai marre de vivoter avec LC dans une zone de confort inconfortable :-)  je largue les amarres... je bouge car je sens que je suis comme coincée ici dans une routine qui ne m'aide plus..

A une autre fois ou peut-être pas, je garde la méditation comme un vrai cadeau, merci à tou(te)s et bonne route à vous  !

Susannah.
Abonné

Merci Delph ;) Tu as très raison, cette méthode est la seule durable que je connaisse pour mieux vivre son corps. 

Monia, je vois très bien ce que tu veux dire. Je sais personnellement que le chemin que j'ai commencé en essayant "seulement" de perdre du poids a pris une direction très différente, et m'a emmenée à un endroit où je n'aurais pas pensé aboutir. C'est pour ça que je m'attaque à l'aspect émotionnel - tout en sachant aussi que LC ne fera pas de miracles. J'apprendrai peut-être ici (je l'espère) à mieux gérer mon ressenti, mais le fond du (des) problème(s) se règlera un jour chez un psy. 

Du coup (et je le dis timidement, parce que tu ne me connais pas du tout, j'espère ne pas outrepasser...), peut-être es-tu comme moi : les comportements nous sont connus, les mécanismes aussi... mais les causes ? :)
Tu n'es peut-être pas si "loin de tout cela" que tu crois. Peut-être que la solution n'est pas ici, effectivement, mais je n'ai pas l'impression que tu en sois si loin que ça. 

Prends soin de toi, tu as l'air d'être une belle personne kiss

Minoque.
Ancien abonné

Merci :-)

Poupounette71.
Abonné
Je rejoins le message précédent (désolé je suis avec mon portable et je n'ai pas noté le pseudo). A te lire Monia j'ai l'impression qu'il y a une raison a ce blocage, une peur de découvrir quelque chose qui sera probablement douloureux. C'est bien normal. Tu n'es peut être pas encore prête, peut être le faire seule est trop difficile... Quand j'analyse le plus objectivement que je puisse le faire mon comportement, je constate que mes EME viennent quand je suis seule. J'en ai quand je suis stressée mais c'est surtout quand je suis seule que me vient cette envie incontrôlable de manger. J'ai essayé de me souvenir depuis quand je faisais ça... Je pense que c'est quand je suis entrée au collège. A la petite école, j'étais toujours chez mes grand parents mais a l'entrée au collège ça a changé et j'étais seule a la sortie du collège (mon père était artisan et ma mère travaillait avec lui). Peut être l'ai-je vécu comme un abandon? D'autant plus que ma cousine est née a ce moment la et que moi la petite dernière je perdais l'attention de mes grand-parents adoré qui se sont tournés vers ce nouveau bébé.... Pour l'instant ce n'est pas très clair. Je pense que ça + ma relation compliquée avec ma mère + mon cancer que j'ai géré seule + certaines relations foireuses que j'ai vécu avec des hommes font que j'ai du mal a faire confiance... Quand mon compagnon part en Week end chez ses parents, je le vis très mal, comme un abandon... La suite de mon parcours me dira si j'ai tort ou pas... Je te raconte ça Monia pour te faire comprendre que certaines choses peuvent être enfouies, et surtout bien éloignées de la nourriture... Et que les découvrir ça peut parfois être douloureux....
françoun.
Abonné

 

ça fait du bien de vous lire ; ça me donne le sentiment d'être avec de vraies personnes complexes et intelligentes ...et fragiles ; pas seulement avec des "nanas qui veulent perdre du poids" 

j'ai beaucoup de mal à entrer dans la démarche, mais ce que vous écrivez m'incite à croire que c'est possible ...

merci 

et belle journée à toutes (tous ?) 

Susannah.
Abonné

Françoun, une personne qui a suivi la méthode m'a dit un jour que tu sais que tu y es vraiment entré·e quand tu constates que la perte de poids est devenue un bonus agréable. Ca parait improbable d'en arriver là, au début, mais je n'ai pas mis longtemps à comprendre ce qu'elle voulait dire :)

C'est précisément parce que la démarche est complexe et complète, parce qu'elle touche plusieurs aspects de ta vie et non seulement l'alimentation qu'elle n'est pas simple. C'est aussi ce qui fait que la perte de poids est différente selon chacun·e, parfois importante, parfois non et parfois nulle, parfois rapide et parfois non. Et c'est surtout ce qui fait que, pour la plupart des exemples que je connaisse, cette perte est durable - tout comme les bienfaits que tu y trouves par ailleurs. Pour moi, une plus grande compréhension de mes modes de fonctionnement mentaux et une toute nouvelle affection pour mon corps. Ca aussi, c'est durable. 

N'hésite pas si tu as envie de discuter de tes difficultés, peut-être qu'on peut en parler :)

izabelle
Animatrice forum

Bienvenue à toi Susannah, j'espère que tu pourras participer aux forums et nous apporter ta précieuse expérience

et qu'on puisse approfondir ensemble

Zéphyr.
Abonné

Bienvenue Susannah!

Si tu sais qu'une année compliquée s'annonce tu es au bon endroit, tu vas apprendre la bienveillance envers toi-même et surtout à encaisser les chocs sans te jeter sur la nourriture, ou au "pire" en le faisant dans la mesure, en fonction du réconfort (réel) qu'elle peut t'apporter.

 

Bon parcours et n'hésite pas à recourir aux forums et aux tchats ! Ici il y a toujours de la lumière ;D

 

Zéphyr

Haut de page 
X