au secourssssssssss ma balance me harcèle!!! - le 02/10/2011

lamorge.
Abonné

Je me suis rendu compte que j'ai un gros souci avec la relation que j'entretien avec ma balance.

 

Avant je ne me pesais pratiquement plus car j'avais peur du poids qui allait être annoncé pour la balance.

Et maintenant que je me suis pris en main pour ne plus me faire souffrir et ne plus martyriser mon corps en mangeant n'importe quoi n'importe quand et n'importe comment, je suis complètement dépendante de ma fichue balance au point que cela commence à me pourrir la vie.

Lorsque je perds du poids j'arrive à me peser qu'une fois par semaine  ou deux fois grand max. et je n'y pense pas trop, mais lorsque par exemple mon poids stagne ou pire a remonter de centaines de grammes c'est le désespoir.

Je rentre alors dans la spirale infernale pesée tous les jours voir deux fois par jour le matin .

Alors que je commence à être bien avec ma relation avec la nourriture, mes sensations ; il faut que ces pulsions me pourrissent la vie.

 

Que faire!!!!!!!!!!!!!!

A part mettre la balance à la poubelle!!

lamorge

Commentaires

Lia.
Abonné

La mienne est à la cave, compromis entre la salle de baisn et la poubelle. Il faut prendre la clé de la cave, descendre 2 étages, remonter avec sa balance, se peser et la redecendre............ca modère les envies de se peser.

Sinon essaye d'enlever les piles et de les mettre quelquepart en hauteur.

Ou alors la virer et te peser ailleurs qu'à la maison?

lamorge.
Abonné

merci

 

je vais essayer d'enlever les piles et je vais les confier à mon mari

Pomdereinette.
Abonné

Perso je suis myope comme une taupe. Alors je range le soir mes lunettes le plus loin possible de la salle de bain.

lahiza.
Abonné

Bonjour à tous,

Je suis tout à fait comme toi, Lamorge. Mais il y a toute une histoire derrière.

Cela faisait de très nombreuses années que mon esprit et mon corps n'était pas prêts à maigrir. C'est cet été que j'ai senti la motivation pour "faire quelque chose". En me lançant dans l'aventure, je sais que c'est très important pour moi d'avoir des résultats : je me suis rendue compte que beaucoup de mes proches attendent de me voir maigrir. Tout ça pour dire que la pression est là. Quand j'avais décidé que j'étais grosse et que je devais l'assumer, je ne me pesais plus. D'autant que mon poids a été stable pendant les deux dernières années. Alors pourquoi se peser ?

En commençant Linecoaching, j'ai perdu 2 kg. C'est bien, mais on est encore dans les eaux de la stabilité. Puis j'ai repris ces 2kg. Alors est revenue la peur irrationnelle de me voir reprendre encore plus de poids, ce qui a été le cas à chaque fois que je me suis focalisée sur mon poids. Ce qui veut dire que je monte de nouveau sur la balance de la même manière que mon angoisse de reprendre du poids afflue.

J'essaye de me rassurer en disant que c'est une étape désagréable à passer et que je dois continuer coûte que coûte le programme. Je fais le pari de me faire confiance : cette angoisse de reprendre du poids disparaîtra et avec elle ce besoin de monter sur la balance.

Je ne sais pas si c'est la bonne démarche, mais c'est le pari que je fais. En attendant, merci de m'avoir aidé à réfléchir là-dessus,

bon courage à tous (y compris à moi),

Lahiza

Roxane.
Abonné

Pour ma part, je suis complètement addict à ma balance, au point de l'emmener en vacances avec moi ! je ne suis vraiment pas prête à abandonner, je sais qu' cela déclencherait chez moi des réactions encore plus graves.

Je ne sais pas résoudre ce problème.

lamorge.
Abonné

merci lahiza pour ton témoignage, 

je ne suis pas toute seule à avoir cette "manie" ,

je pensais même à un moment que je devenais dingue à vouloir me peser tout le temps.

 

lamorge

dreamscometrue.
Abonné

@lahiza

 

Je suis pareille, la simple idée de monter sur la balance me fait prendre deux kilos c'est pourquoi cela fait longtemps que je ne l'ai pas fait.

Le seul problème c'est que ne pas monter dessus est aussi à double sens car je ne veux pas et ne me connais pas, ce qui peut posé des problèmes au niveau du ressenti de la perte de poids, mais aussi du fait de "comprendre" que j'ai maigri. Ayant fait des régimes à répétition sans jamais voir le résultat (j'ai perdu du poids mais au fond de moi je me sentais pareil et donc j'ai repris le poids perdu) je sais qu'il est facile de ne pas se voir ou de se perdre dans l'image que l'on a de soit.

Je veux pouvoir un jour monter sur cette fichue balance et être heureuse de ce qu'elle affiche tout en me fichant éperdument de ce que je vais manger dans la journée.

Se faire confiance est l'un de mes plus gros défis à moi aussi, mais tu m'as donné l'envie de tenter l'expérience! Merci

J'en suis au tout début du programme, mais je te souhaite Bonne chance aussi et à tout le monde d'ailleurs. =^^=

maily.
Abonné

[quote=dreamscometrue]

j'ai perdu du poids mais au fond de moi je me sentais pareil et donc j'ai repris le poids perdu

[/quote]

C'est exactement pour ça que les régimes ne fonctionnent pas... je comprends beaucoup mieux!!! Merci pour cette phrase qui m'éclaire...

Sinon, j'ai été une addict à la balance moi aussi. Avant Linecoaching, je me pesais tous les jours. Vraiment. Dans ma tête je devais absolument savoir où j'en étais parce que je "dois" perdre du poids.

Et puis, grace aux conseils du site, j'ai commencé à me sentir plus libre, à me dire que ce que je fais sur linecoaching n'est pas pour perdre du poids, mais je suis là pour m'aider à mieux me connaitre et à mieux gérer mes émotions. Le poids est moins important que le fait de me sentir bien dans ma tête et dans mes sensations physiques... ça m'a vraiment libéré. Bon, bien sur, je compte malgré tout perdre du poids, mais j'ai envie de faire confiance à la méthode et à voir si le fait de mieux savoir gérer ses sensations et ses émotions m'aident. Et puis, je me pèse maintenant tous les 15 jours... ou un peu moins, je ne sais même pas la fréquence. smiley

PierreJulien2017.
Abonné

J'ai jeté la balance, elle me faisait l'effet d'un juge intransigeant. Je sais que je maigris quand je change de taille de vêtements, seule compte ma corpulence, pas mes kilos. Et bizarrement c'est plus efficace qu'un chiffre sur un cadran. Je n'ai qu'une vague idée de mon poids et ça ne me pose aucun problème. 

smiley.
Ancien abonné

Dur dur aussi pour moi de ne pas me peser tous les jours!!! J'en ai vraiment besoin dans les périodes où je fais des régimes...

Les périodes où je grossis sans faire attention...je ne la regarde même pas, et du coup les kilos s'accumulent sans que vraiment je n'objective le poids que je prends!!

 

Depuis LC, j'essaie de me peser 2 fois par semaine...moins cela m'est difficile et à vrai dire, j'ai plaisir à voir que je perds un petit peu de poids quand je me pèse. 

lys.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous

je suis nouvelle inscrite depuis 2 jours ,hier j ai créée mon blog et j'ai ecris que la méthode me semblait géniale et ce matin j ai pris encore quelques grammes j ai envie de tout arreter , mon but en m inscrivant etait de perdre 4-5 KGS et voila que ma courbe de poids monte , je me dis que cela est transitoire ,mais finalement je ne suis pas sure d avoir la force de supporter quand je grossis je ne supporte pas le regard des autres et j ai un métier de communication , suis- je obligée d en passer par la torture pour arriver à dépasser mes problemes de nourriture? je veux arreter de me faire du mal mais le probleme c est que je me fais du mal en me restreignant et je me fais du mal en mangeant difficle de trouver la solution

c est vrai que d abord je souhaite retrouver le poids ou je me sens bien mais il me semble que la priorite pour moi c est d arreter cette prise de poids

je suis un peu paumée là et j aimerais bien qu un des docteurs me reponde et bien sur chacune d entre vous qui a connu le meme probleme que moi et me dire si la hausse de poids s est arretee  merci d avance

lys

lore.
Abonné

bonjour,

la balance je connais bien, c'est mon baromètre pour la journée: si j'ai perdu , je suis de bonne humeur et du coup je m'autorise à manger plus que de besoin, si j'ai pris, c'est la déprime et je me venge/console en mangeant plus, bref un cercle infernal, je sais que si je veux vraiment appliquer la méthode il faut me libérer des chiffres et me recentrer sur mes sensations , pas seulement alimentaires, mais aussi comment je me sens dans mes vêtements, ou quand je me regarde, ça enlève l'immédiateté des chiffres, ce repère extérieur à soi. Je viens de m'inscrire, donc je ne sais pas ce que je ferai demain, je me suis pesée aujourd'hui pour commencer la courbe de poids (sachant que je me pèse tous les jours voire plusieurs fois par jour) mais l'idée d'attendre quinze jours m'attire et me fait peur : si jamais j'ai pris du poids au bout des quinze jours, ça sera la catastrophe pour le moral avec risque d'abandon, et comme ça me fait peur, je risque de me priver pendant quinze jours pour être sûre d'avoir perdu , bref encore une fois le cercle vicieux : je préférerais ne plus du tout me peser (logique bien connue du tout ou rien, y'a du boulot pour moi...) comment se libérer du pouvoir des chiffres ?

claire.
Abonné

J'ai deja repondu cela ailleurs car le sujet de l'affreux cadran qui ponctinue nos vies et notre moral revient souvant. Elle n'est jamais loin la mienne...elle est juste sous mon lit! Par contre, si une irrepressible envie de me peser arrive, je le fais....mais avec toutes sortes d'attributs masquant lea dure realité qui n'est pour finir jamais si fidèle a ala realité. je m'explique, sachant que pendant des années, j'ai fait gaffe à tous les parametres qui rendaient la pesée impressise ( regles, moments de la journée, et autres choses...), maintenant, j'accentue encore le truc en me pesant avant de sortir, avec mon manteau, mes chaussures, mes clefs mon sac...evidement, il faut varier pour gommer tout poids de reference.

ca parait stupide, mais cela a été le seul moyen que j'ai trouvé pour me detacher de ma visite quotidienne avant le dej et après le pipi matinal.... et le resultat absurde manquant tellement de réalisme, je me suis plutot desinterressée de l'exercice ( c'etait le but!).

Bon il faut etre honnete, je me pese encore environ une fois toute les trois semaines....

Lorsque je perdait du poids j'avais tendance à manger plus et lorsque j'en prenais à me reconforter....alors là, je suis bien obligée de naviguer avec mes sensations!

Annemie.
Abonné

coucou, je m'imisce

j'ai un truc

j'ai une balance qui marche en Wifi avec l'ordi...il n'a même pas besoin d'^être allumé

 

alors, grande envie de me peser?

ou au contraire pas envie du tout?

ce n'est plus un problème, je me pèse, droite

une fois terminé, plus rien n'est affiché sur la balance et il faut aller sur le site en ligne pour voir son poids

et du coup je ne vais que de temps en temps, quand, par exemple, je veux rentrer mon poids ici 

du coup la balance n'est plus mon ennemie, mais mon alliée

amtiiéis

Annemie

Flo66.
Abonné

Ben moi je suis en plein défi "je ne me pèse qu'une fois tous les 15 jours", ça marchait bien, j'avais sortie la bascule de la salle de bain et je l'avais placée à l'étage pour ne pas être tentée, je n'y pensais plus et au contraire, je n'avais plus aucune envie de me peser car ça me fait me sentir très mal à chaque fois..je commençait à bien perdre cette habitude et là, pour clôturer mon étape, je suis obligée d'indiquer mon poids sinon je ne peux pas avancer...et je ne voulais pas me peser...donc coincée.

Je vais être obligée de le faire pour ne pas stagner à cette étape, mais c'est un paradoxe quand même. on vous pousse à ne pas vous peser, on vous rabat les oreilles que c'est une machine à EME et  quand on commence à gérer le truc, on vous pénalise de ne pas le faire !!

Dommage..

Annemie.
Abonné

chère Flo66, je crois que ce sont deux choses différentes, qu'il faut apprendre à concillier

ne plus être dépendante de sa balance, mais aussi pouvoir l'affronter....

courage

annemie

mouton.
Abonné

Moi aussi je suis à nouveau confronté à la balance. J'avais "réglé" le problème en l'évitant au maximum, j'ai d'ailleurs un appareil très imprécis qui pèse tout juste au kilo près : une balance mécanique donc l'aiguille change souvent d'avis.

Pour remplir mon premier questionnaire je suis montée dessus car je n'avais qu'une idée imprécise de mon poids.  Je suis remontée dessus au bout de 9 jours pour voir un peu où j'en étais et j'avais perdu du poids et ça y est c'est reparti, j'ai envie de remonter dessus tout le temps pour vérifier que je ne reprends pas. Il est clair que je ne suis pas du tout appaisée de ce côté là

Isana.
Abonné

Ah Flo, j'ai été confrontée au même problème :-P.  Ce défi, j'ai d'abord dû y revenir après l'avoir abandonné car je n'étais pas prête.  Puis quand je me suis sentie prête, il a fallut, tout comme toi, que je mentionne mon poids pour passer à l'étape suivante mdr.  Ce que j'ai fait : je me suis pesée, puis j'ai recommencé le défi après.  Et c'est à ça que j'ai senti que, tout doucement, je devenais plus indépendante par rapport à la balance, et que son chiffre commençait à avoir moins d'impact sur moi.   Je pense que c'est venu progressivement, au fur et à mesure que ma confiance en mes ressentis alimentaires et corporels ont grandi.

Comme tout dans LC, je crois que c'est une question de prise de recul par rapport à nous-mêmes, et par rapport à nos émotions.  Nous ne sommes pas qu'un chiffre :-).  Je suis donc toute à fait d'accord avec Annemie :-) : il faut tout doucement trouver le juste milieu. 

La question que je me pose c'est : s'il faut cacher sa balance à la cave, au grenier, dans un placard, ... , pour ne pas l'avoir à vue et ne pas être "tentée", ne serait-ce pas parce qu'il y a encore quelque chose qui coince ?  Je trouve que ça ressemble au comportement "tout ou rien" lorsqu'on décidait de ne pas acheter de chocolat ou de le cacher bien loin pour ne pas risquer de "craquer" dessus.

Un post intéressant à lire sur le sujet et où le Dr A. était intervenu : //www.linecoaching.com/content/est-il-conseille-de-se-peser-ou-pas-finalement#comment-25656 ... ça peut donner des pistes ;-).

Donnons-nous le temps de prendre confiance en nous ;-). 

En tout cas, courage à toutes : dans quelques temps, vous vous retournerez sur le chemin, vous regarderez derrière vous, et vous vous direz "Wouaw !  J'ai parcouru tout ça moi !?" :-)

Flo66.
Abonné

Merci...mais le chemin pour le moment j'ai la sensation qu' il est tout entier devant moi !!

Pesée tout à l'heure entre midi et deux, sans chaussures et sans le jean...déception. pas un gramme en moins. Grosse EME pour le repas ensuite. Une belle EME en pleine conscience ! j'ai trop mangé et je me suis jetée sur le chocolat au lait par "vengeance" envers moi même, envers ce corps qui m'encombre (oui c'est bizarre mais c'est comme ça, c'est de l'auto-punition, de l'auto-sabotage ) !   :-(

Pour le moment je préfère ne pas avoir la bascule à portée de de main (enfin de pieds !) Bien sûr que quelque chose coince, et là je suis en période de sevrage alors mieux vaut ne pas tenter le diable, je m'en sortait bien comme ça ! ;-)

Merci pour le lien et les messages de soutien !

 

Flo66.
Abonné

[quote=Isana]

 

Un post intéressant à lire sur le sujet et où le Dr A. était intervenu : //www.linecoaching.com/content/est-il-conseille-de-se-peser-ou-pas-finalement#comment-25656 ... ça peut donner des pistes ;-).

 

[/quote]

je m'en souviens de ce post, c'est depuis que je m'étais débarrassée de la balance (enfin que je l'ai éloignée de moi), mais là, j'ai été confrontée à la pesée obligatoire.. :-(

On voit bien du coup qu'on passe vraiment tous et toutes par les mêmes questionnements, les mêmes difficultés.. 

Isana.
Abonné

Oui, tout à fait ... à la lecture de posts plus anciens, on constate les mêmes genres de questionnements.

Courage Flo, je comprends tout à fait ... perso, je dois me peser ce mercredi et même si je me sens plus sereine qu'avant, j'ai une certaine appréhension.

Je t'envoies plein de bonnes ondes, je suis certaine que tu vas trouver une piste ;-).

viviette.
Abonné

[quote=Flo66]

Ben moi je suis en plein défi "je ne me pèse qu'une fois tous les 15 jours", ça marchait bien, j'avais sortie la bascule de la salle de bain et je l'avais placée à l'étage pour ne pas être tentée, je n'y pensais plus et au contraire, je n'avais plus aucune envie de me peser car ça me fait me sentir très mal à chaque fois..je commençait à bien perdre cette habitude et là, pour clôturer mon étape, je suis obligée d'indiquer mon poids sinon je ne peux pas avancer...et je ne voulais pas me peser...donc coincée.

Je vais être obligée de le faire pour ne pas stagner à cette étape, mais c'est un paradoxe quand même. on vous pousse à ne pas vous peser, on vous rabat les oreilles que c'est une machine à EME et  quand on commence à gérer le truc, on vous pénalise de ne pas le faire !!

Dommage..

[/quote]

Bonjour Flo,

Ayant eu le même problème, j'ai simplement indiqué le dernier poids que j'avais constaté lors de ma dernière pesée (sans contrôle). Le plus effarent c'est qu'il se retrouve sur la courbe de poids. Mais ton défi, tu l'as réalisé tout de même et c'est ce qui compte n'est-ce pas. Et donc tu peux avancer.

Bonne poursuite.

Viviette

 

mistigri.
Abonné

Hier soir je me suis promis de ne plus me peser.... et ce matin, tout en me disant que je ne devais pas, je suis quand même montée sur la balance..... elle était en panne!

Tant mieux ! elle a bien fait!

AguaMaria
Marraine

Eh bien moi je l'avais jetée il y à une quinzaine d'année en jetant les régimes par dessus bord... pour éviter de confronter ma résignation triste.

Cette année, en avançant dans le programme, je m'en suis procurée une nouvelle. Je testais le programme. Mon obsession de la balance est un peu revenue, mais elle a surtout confirmé les dires du programme.

Quand je respectais ma faim, je ne grossissais pas. C'est encore le cas. LA Faim. Elle est devenue mon guide. C'est elle qui me rassure maintenant si je panique à l'idée d'avoir repris du poids. Puis la balance confirme. C'est fou.

Quand je respectais ma satiété, je maigrissais. C'est encore le cas. J'ai encore du mal avec ça parfois... et souvent. Mais la faim me protège de prendre du poids. Alors je me fie sur elle. J'y reviens tous les jours, après tous les repas... presque!

Je suis soulagée et je me sens en sécurité pondérale.....

Alors je vous propose ici un nouveau défi... sur 2 semaines. Si vous vous mourez d'envie de vous peser, attendez la faim après chaque repas et pesez vous uniquement pour bien vérifier que vous avez raison d'attendre la faim.

AguaMaria

www.pourlamourdolga.com

080413075303_Rikki.
Abonné

Pour moi, ce transfert d'obsession du frigo à la balance a été un peu salutaire, je crois. C'est bizarre, c'est comme si j'avais des compulsions de me peser au lieu d'avoir des compulsions alimentaires.


Bon, la gestion des fins de journées, j'ai laissé tomber pour l'instant, je suis malade et ce n'est pas le moment, j'ai déjà du mal à traîner mon rhume au boulot. Mais en-dehors de ça, je n'ai plus trop de compulsions. Par contre, la balance m'obsède par moments, j'attends le mardi pour pouvoir me peser, et là, le mardi, je me pèse 10, 20 fois. C'est ridicule, bien sûr. Ma balance est très imprécise, il y a plus d'un kilo de marge, donc le poids change presque à chaque fois. 

 

Pourtant, j'ai l'impression que ce petit chassé-croisé sur la balance n'est pas totalement vain. Je joue avec, je la taquine, je négocie (je lui dis par exemple : "bon, tu as dit 83, puis 85, puis 84, puis de nouveau 83, puis tu t'es stabilisée entre 83 et 84 pour redescendre à 83... allez, sur ma courbe, je note 83,5, comme ça, si jamais la semaine prochaine je suis plus vers 83, j'aurai l'impression d'avoir maigri, ça marche ?").

 

Pour voir si j'ai maigri, j'ai ma ceinture. J'ai fait faire 3 nouveaux trous chez le cordonnier, et j'en suis au troisième. Ca, c'est du fiable. 

Annemie.
Abonné

je ne suis pas d'accord du tout, pardonnez moi

déjà écrire un poids ficitf, autant ne pas écrire de poids du tout... du coup on ne sait plus où on en est

ensuite on n'affronte pas son obsession, on  triche,  et dès que la balance réapparaîr, puisque le problème n'est pas réglé il réapparaît aussi....

il faut, à mon humble avis, venir à bout de cette compulsion comme nous venons à bout de nos EME

et si nous avons craqué, ne pas nous en vouloir, mais assumer....

je parle en connaissance de cause, puisque j'étais à tel point obsédée par ma balance que je l'emportais même au camping

 

amitiiés

Annemie

Merveille71.
Abonné

je me suis pesée hier, lendemain du réveillon de noël...très futé. Et ensuite en attrapant ma brosse à dents j'ai fait tomber un truc lourd dessus et j'ai cassé ma belle balance high tech tout en verre. Du coup je l'ai jetée. Et finalement je vais attendre pour en racheter une vu que là je suis dans la période "j'écoute mes sensations (enfin j'essaie) et le temps que le radar se règle bah je grossis lentement mais surement...

Annemie.
Abonné

moi, je ne l'afrfronte plus du tout, je ne me pèse plus, même pas une fois par semaine, jai pas envie d'être confrontée à mon poids certainement en hausse

j'attends quelques jours, après nouvel an, pour tout recommencer et me reprendre en main... je n'y arrive pas en ce moment, alors je me repose et je reporte à plus tard...

donc je ne me pèse plus, non  pas parce que j'ai réussi à sortir de l'obsession de la balance, mais parrce que je fais l'autruche

en fait je ne me pèse que lorsque je sais que je vais bien et que je n'ai pas outre mangé.... 

donc je ne suis pas guérie de mon rapport malsain à la balance et au poids

doremi.
Abonné

J'ai tellement peur de ma balance que j'ai décidé d'attendre de voir de mes yeux , dans la glace, que j'ai maigri. Je risque d'attendre longtemps ...

Savi.
Abonné

Moi, c'est moins la balance qui m'effraie que les EME provoquées par le résultat de la pesée ...

Si j'ai perdu du poids, je me lache et m'écoute moins, comme si je m'accordais une récompense!

Si j'en ai pris, je me lache et m'écoute moins, comme si je me donnais une punition!

Ceci dit, le sachant, ça aide déjà beaucoup, je me prépare quand je monte sur la balance, mais c'est de plus en plus rare depuis quelque temps, pour éviter justement les EME qui y sont liées.

Je pense que l'idée, c'est de prendre le recul nécessaire vis-à-vis du poids, et de se centrer sur la gestion des EME, sur l'écoute de sa faim et de sa satiété. Sachant que ce n'est pas forcément facile ni rapide et que cela demande de la bienveillance envers soi. La balance devient alors un bête outil.

Savi.
Abonné

Doremi, tu peux aussi le sentir dans tes vêtements, dans la confiance en tes sensations que le programme nous aide à redécouvrir, dans la bienveillance envers toi-même quand tu vis une EME ... dans le regard des autres, qui te sentent plus en phase avec toi, même si tu n'as pas -encore- perdu de poids.

Si la balance t'effraie, laisse-la de côté pour le moment. Ce n'est certainement pas l'outil essentiel du programme, comme tu l'as probablement découvert ici.

Observe-toi, pas seulement dans la glace, mais aussi à l'intérieur. Les avancées qui s'y font sont tout aussi encourageantes!

Annemie.
Abonné

d'accord avec vous,  plein de gens ne se pèsent jamais,

il n'y a que nous qui le fassions, ou pratiquement que nous

on peut très bien se rendre compte d'après les vêtements, eet notre bien être ('essoufflement ou autre) si nous avons minci ou pris du poids, ou si nous sommes restés stables

quand la pesée devient un problème, peut être vaut il mieux ne pas rajouter une EME de plus?

Sylvie75.
Abonné

Lol, me suis pesée ce matin, comme tous les matins, et j'ai pris 200g.

Je n'ai pas l'impression que ça me provoque des EME ceci dit.

Ca me contrarie 10 minutes, et puis je relativise.

Moi je trouve normal de garder l'oeil sur la balance, quand on a tendance à conduire trop vite, on garde bien l'oeil sur le compteur de vitesse.

Ce matin, comme je fais beaucoup, beaucoup de sport depuis une semaine, je me suis posé la question de la densité du muscle par rapport à la graisse, et internet aidant, j'ai trouvé ceci.

[quote]

Le rapport entre poids et volume s'appelle la densité.
Il suffit de connaître la densité de la graisse et celle de l'eau.
Vous remarquerez que l'huile flotte sur l'eau car l'huile est plus légère que l'eau.
La densité de l'eau est 1 par définition et l'huile est autour de 0,8 suivant les cas.
Le muscle est pauvre en graisse, sa densité se rapproche de celle de l'eau. Le tissu graisseux en général est pauvre en eau, sa densité tend vers celui de l'huile.
Il n'est pas possible de vous donner des valeurs plus précises. Il y a des variations suivant la localisation des tissus et suivant les individus.

[/quote]

Bliss.
Abonné
Pour celles qui y ont accès (en fonction de là ou on en est dans le programme) il y a dans les archives des tchats de groupe des échanges avec les docteurs sur l'impact de la balance, se peser ou pas etc...... Pour ma part je ne sais pas gérer la balance, soit elle est dans ma salle de bains et je me pèse tous les jours et ça me stresse ça me projette dans des histoires de "combien perdre en combien de temps " ou " qu'est ce qui fait que je ne perde pas?". Il est recommandé dans le programme de se peser tous les 15 jours environ, voir une fois par semaine pour les accrocs. De toute façon l'équilibre ne se fait pas sur un jour mais sur une semaine ou plus. Bon du coup moi la balance je l'ai redescendue à la cave. Mon pantalon me dit bien que je n'ai pas pris 5 kilos d'un coup. J'aimerai arriver un jour à ce qu'elle soit dans ma salle de bains et que je ne monte dessus qu'une fois par mois......
Annemie.
Abonné

ah ben moi, c'est bien simple, je ne monte plus du tout dessus

pas cool

Annemie

tupenses.
Abonné

Moi aussi je ne me pèse plus. Se peser chaque jour ne rimait à rien en ce qui me concerne, sauf provoquer des EME, j'espérais quoi qu'en une journée les kilos en trop disparaissent ou vérifier que j'étais nulle et que j'étais nulle, incapable d'y arriver, que des choses positives!!!!!!! 

Perrine67.
Abonné

Addicts à la balance bonsoir !!

C'est une horreur... Si je pouvais ne me peser qu'une fois par semaine, ça serait déjà une belle victoire.

Lorsque je prends du poids ou stagne, la balance devient ma pire ennemie. Elle peut rester 1 à 2 semaines à prendre la poussière sous le meuble de sdb. Par contre quand je perds du poids, c'est l'euphorie. Je peux me peser plusieurs fois par jour : au lever, après petit déj... le soir en rentrant du boulot, après manger... avant d'aller se coucher et j'en oublie sûrement. C'est grisant au début d'une "reprise en main" (le mot "régime" est définitivement banni) puisque la perte peut être plus rapide au début. Comme une drogue... mais quand ça descend plus lentement (c'est relatif hein?). La balance devient ma meilleure ennemie qui ne me satisfait plus puisque malgré mes efforts, je n'ai - au mon dieu - rien perdu aujourd'hui ! ... et en général, c'est le drame... Je le sais aujourd'hui, ma dépendance à ma "planche à chiffres" ne fait que me créer des frustrations et donc à long terme... des EME.

Eh oui, pourquoi poursuivre ces efforts puisque je n'ai rien perdu depuis 2 jours?... Je sens que je vais devoir me mettre à la RPC pour calmer mes EME et... mes EDMPE (Envie De Me Peser Emotionnelle).

Flo16.
Abonné

Je fais aussi partie des addicts !

Je me pèse régulièrement deux fois par jour, matin et soir. Par périodes, j'ai réussi à revenir à une pesée hebdomadaire: le mercredi et le samedi matin.

Depuis que j'ai redémarré le programme à zéro, j'ai espacé. Je me suis fixée comme objectif une seule pesée le samedi matin. J'arrive à m'y tenir, mais c'est pas facile et du coup, je me suis rendue compte que cela fait monter la pression le jour de cette pesée : la peur ou l'attente du résultat, d'un bon résultat est plus forte...

J'espère qu'un de ces jours j'arriverai à espacer encore plus pour me fier uniquement à mes vêtements qui me serrent ou pas. Mais je pense que l'eau va encore couler sous les ponts avant que j'y arrive...

Annemie.
Abonné

finalement ma balance qui marche en WIFI avec l'ordi c'est pratique

je me pèse et ne regarde plus tard sur l'ordi

en  général j'oublie et je regarde au bout de plusieurs semaines la courbe de poids

 

c'est très positif pour le moral

Noelle
Marraine

C'est vrai que ce truc la, les chiffres, le suivi, ça a un cote " recherche de l'efficacité managériale", et "effet/résultat" qui accentue parfois le perfectionisme : tout faire bien pour reussir et se maudire de ne pas y etre arrivé, quand ce n'est pas oups, j'y suis arrivée, et là, panique, est ce que je vais  pouvoir maintenir cette perte de poids

a mes debuts sur LC , ma première perte de poids constatée sur la balance m'avait plongée dans l'angoisse..entraine des eme et reprendre une partie de ce  poids

assez paradoxal comme "effet rebond"

Haut de page 
X