Besoin d'aide pour une nouvelle étape!

Lua Nova.
Abonné

Bonjour à toutes,

J'ai besoin d'aide pour cette nouvelle étape. J'ai déjà écrit à mon coach mais vos idées me seront sans doute utiles!

J'ai fini mes deux jours sur la RPC que j'ai pratiqué 2 fois par jour. J'ai profité du weekend où j'étais seule pour le faire.

Prochaine étape: l'expérience de la faim.

Ceci me fait très peur. Etant migraineuse, le fait de ne pas manger le matin déclenche des maux de têtes, panique et mauvaise humeur. Cette semaine mes enfants sont en vacance et j'ai peur de ne pas réussir à m'organiser pour faire cet exercice tout en assurant la régularité de leurs repas...

Je pense commencer cet exercice lundi prochain où mes filles seront à l'école et je pourrai mieux m'occuper de moi même. Autre peur: deux matins par semaine (mardi et jeudi)  je pratique la marche nordique au matin. J'ai peur de partir l'estomac vide et me trouver mal!!!

Que me conseillez vous pour passer cette étape de la meilleure façon possible?

Bien à vous,

Lua

Commentaires

capuccino
Marraine

Lua Nova, il est important comme tu le fais de bien choisir le moment pour faire les expériences qui nous sont proposées afin d'en tirer vraiment le meilleur parti. Donc ton choix semble judicieux par rapport à ce qui te convient (organisation familiale, temps disponible...).

L'expérience de la faim est vécue par beaucoup comme quelque chose d'inquiétant, cela fait peur. On a peur, une peur viscérale même parfois, mais en fait on a peur de quoi, réellement ???

On est dans une peur fantasmée qui n'a rien de vraiment réel si on analyse bien la situation car on l'a déjà vécue cette situation-là mais sans doute pas comme ça. 

Cette peut est peut-être en lien avec tous les régimes suivis avant qui nous ont marqué à cause de cette faim douloureuse qui nous hantait jour et nuit qui était en plus accompagner de la peur de craquer...et de constater une fois de plus notre incapacité à nous dominer... C'est être une fois de plus contraint à...et ça c'est difficile

Cette peur peut-être en lien avec d'autres situations où on a vraiment eu faim, manqué et revivre ça est intolérable...esauf que...tu viens de finir l'exercice sur la PC et celle-ci peut vraiment t'aider à être dans le moment présent et ne pas laisser ton esprit t'embarquer dans le passé ou le futur. Rester dans le ressenti de l'instant présent aide vraiment beaucoup.

Juste observer ce qui se passe, faire du mieux qu'on peut pour arriver au terme de l'exercice et se dire qu'on peut le stopper à tout moment et donc manger à tout moment...

Ainsi pour tes jours de marche, tu pourrais commencer à J1 le mardi et terminer à J4 le vendredi.

Ensuite, tu pars marcher et sans doute emmènes-tu avec toi un sac à dos avec une bouteille d'eau ? si non c'est le moment d'y penser...qu'est-ce qui t'empêcherait de prévoir une collation de ton choix (ce que tu aimes, facile à emporter, facile à manger) et que tu chosirerais de manger au moment opportun ? Le nombre de solutions qui s'offrent à toi sont nombreuses, y compris peut-être commencer le dimanche matin pour J1 et déacler J3 et J4 à mercredi et jeudi...

Moi non plus je ne l'ai pas aimée cette expérience-là mais finalement il ne s'est rien passé d'extraordinaire...et aujourd'hui pour me rappeler que je peux sauter des repas sans problème et que je suis capable d'attendre pour manger, je saute régulièrement mon petit-déjeuner ou mon déjeuner...Il y a une dizaines de jours, j'ai pris mon petit-déjeuner à 6h et n'ai mangé que le soir à 21 heures. Je suis toujours aussi émerveillée de constater cette vague de faim qui va, qui vient et qui disparait totalement...vu comme ça c'est d'ailleurs plutôt sympa.

Réfléchis tranquillement à ton organisation sans te prendre la tête et surtout fais du mieux que tu peux, tout n'est que réapprentissage et il n'y a pas d'exercice raté ou pas, il s'agit d'observer ce que nous ressentons, quels sont nos propres signes de faim...s'il faut s'y reprendre à plusieurs fois, c'est pas grave.

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

Tout pareil que Cappucino !!!

sache que lorsqu'on a faim, l'organisme a encore des réserves pour tenir un bon bout de temps avant la syncope...

c'est comme l'alarme d'essence sur la voiture,  y'a un "range",  le corps te prévient :    tit  tit  besoin d'apport énergétique !!!!

il te suffit donc d'avoir une collation dans ton sac  pour que cette peur-là ne soit plus un problème

ceci dit, tu la ressentiras quand même car la peur n'st pas vraiment rationnelle

mais en revanche,  elle ne "cède" que devant l'expérience des choses

c'est simplement en faisant l'expérience que ne pas petit-déjeuner d'emblée  n'a rien de dangereux que tu n'auras plus peur

en revanche il ne s'agit pas de s'affamer, on est bien d'accord, sinon cela fera l'effet inverse

il n'y a que l'expérience de la grande faim qui est vraiment désagréable,  mais il faut doser, savoir quatnd on est prêt, adopter une attitude d'observation  et surtout savoir que l'on peut stopper l'expérience quand on le souhaite

Lua Nova.
Abonné

Merci les marraines pour ces réponses si complètes!

Si je comprends bien, Capucino, je peux faire cette expérience en "sautant" un jour? Par exemple dimanche j1, lundi j2 mercredi j 3 et jeudi j4?

Je viens d'une famille où les femmes sont réputées être des ogresses quand elles n'ont pas mangé. Colère et désaroi. Je sais bien (avec ma tête) que je mourai pas en sautant un repas. Mon corps ne semble pas avoir cette certitude, d'où l'importance de faire ces expériences...

Peut on boire à volonté pendant cette période? Je pense à du café, du thé et de l'eau...

Ce matin j'ai essayé "pour du beurre". Très faim à 9h30 et un début de mal à la tête, froid, inquiétude... puis un bon détit déjeuner en toute conscience et sans exagération.

J'aimerais entendre le témoignage d'autres lignecoachés sur cette étape: comment ça va pour vous?

Au plaisir de vous lire!

capuccino
Marraine

Oui, oui, tu fais comme tu peux parce que justement vu notre rapport complqué, déstabilisé à la nourriture, on ne fait pas ce qu'on veut...

Oui tu peux boire ce que tu veux tant que ça fait 0 calorie.

Lua Nova.
Abonné

Bonjour à vous,

J'ai finalement fait l'expérience de la faim à partir du mercredi de vacances, en décalant un peu ma première prise alimentaire du jour, sans pour autant la suprimer.

J'ai encodé cette expérience, ce qui m'a permis d'avancer sur le programme. Je ne sais pas si j'ai bien fait parce que j'ai l'impression d'avoir un peu baclé l'expérience n'allant pas assez loin dans le ressenti de la faim et en mangeant normalemnt le reste de la journée. L'autre option aurait été cocher "j'arrête l'expérience" et y revenir plus tard dans mon parcours...

Bref, je continue mon parcours mais j'ai l'impression d'éviter le gros du problème: ma difficulté à avoir le ventre vide!

Pensez-vous que je peux continuer la prochaine étape, c'est à dire remplir le carnet de la faim pendant 10 jours? Je compte commencer le lundi, jour où mes enfants retournent à l'école et je serai plus libre de manger en horaire décalé, si nécessaire.

J'avoue avoir très peur et je ne sais pas très bien de quoi... frown

capuccino
Marraine

Super, tu as quand même réussi à te lancer malgré ta peur initiale. C'est déjà un grand pas.

La peur de la faim est plus fréquente qu'on ne le croit.

Certaines personnes en ont tellement peur, qu'elles font des malaises qui ressemblent à s'y méprendre à ceux dus à des hypoglycémies mais lorsque'on contrôle la glycémie tout est normal...

 Sa cause est variable et un jour la tienne t'apparaîtra peut-être. L'idée est vraiment d'apprivoiser cette sensation. On y arrive de mieux en mieux avec le temps, en s'y frottant, on gagne à chaque fois un peu de terrain. Le but n'est pas de s'affamer mais de constater que certes si cette sensation est désagréable (on en connait d'autres tout aussi, voire plus désagréables : pour moi c'est le mal de dents), on peut vivre avec quelques instants sans être obligé de se jetter sur tout ce qui passe...Cet exercice est destiné à nous redonner le pouvoir décisionnel sur la faim : je a ressens, elle est plsu ou moins désagréable et JE décide de ce que j'en fais, soit je décide de continuer à faire ce que je fais et je chosis de manger plus tard ou JE décide de manger dans les minutes qui suivent et je vais chosir ce qui me plait pour satisfaire cette faim. 

Quant à ta peur, je t'invite à la ressentir grace à la RPC. Physiquement au moment où elle se présente à toi, coment se manisfeste-t-elle ? Essaie de nommer tes ressentis et de repsirer avec les inconforts qu'ils te provoquent.

Continue tranquillement ton parcours et tu pourras toujours décider de refaire plus tard les exercices que tu penses avoir baclés.

Moi aussi j'avais peur d'avoir faim, tout le temps. La cause : la RC avec cette peur de craquer sur des aliments diététiquement incorrects et de partir en compulsions et puis d'autres raisons plus obscures. C'est pourquoi quand je partais quelque part, j'avais TOUJOURS à manger sur moi, les en-cas étaient différents en fonction des circonstances bien sur. Un trajet de 1h30 de train : et hop un paquet de gâteaux, une compote, des bonbons...Une nuit à l'hôtel pour une formation ? Et hop, des sticks de cafés, de lait, du sucre, des gâteaux, des barres de cérales...Les départs en vacances ? Et hop, la caisse popotte avec de quoi tenir 3 jours ...On ne sait jamais si on étaient conincés dans un embouteillage comme jamais la France n'a connu...

Aujourd'hui je souris en écrivant cela, parce que c'est passé...Je peux prévoir un sachet de 3 gâteaux secs lors de mes déplacements à Paris, mais c'est pas systématique...Plus de réserve pour les nuits à l'hotel...plus de peur de manquer, plus de peur d'avoir faim...

Courage, ça va venir. 

Lua Nova.
Abonné

[quote=capuccino]

Certaines personnes en ont tellement peur, qu'elles font des malaises qui ressemblent à s'y méprendre à ceux dus à des hypoglycémies mais lorsque'on contrôle la glycémie tout est normal...

 

Quant à ta peur, je t'invite à la ressentir grace à la RPC. Physiquement au moment où elle se présente à toi, coment se manisfeste-t-elle ? Essaie de nommer tes ressentis et de repsirer avec les inconforts qu'ils te provoquent.

Continue tranquillement ton parcours et tu pourras toujours décider de refaire plus tard les exercices que tu penses avoir baclés.

[/quote]

Merci Capuccino pour tes commentaires, et encouragements.

En fait je ne sais pas très bien de quoi j'ai peur. Je suis aussi du genre à avoir une pomme et une barre de céréales avec moi et je prévois toujours une collation pour moi et mes filles en cas d'embouteillage monstre!

Je me suis pésée et j'ai pris un kilo. Je rappelle que j'ai un imc normal mais peur de grossir... J'ai lu sur les forums sur le concept du "stresseur du poids" mais je n'ai pas trouvé la définition de cette notion. Peux tu m'éclairer? En fait j'ai l'impression de me stresser avec la peur de grossir et du coup... EME!

Je serais heureuse de lire les témoignages d'autres linecoachés sur ces difficultés!

Bonne soirée,

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

oui c'est bien ça le stresseur poids

c'est quand notre poids nous provoque des émotions difficiles, et qu'à force de combattre ces émotions-là, enfin ces ressentis, on a des envies de manger émotionnelles

donc la peur de grossir suivie d'une EME,c 'est bien le stresseur poids qui agit!!!

ça peut aussi être quand après s'etre "vu" sur une photo peu avantageuse, on a une EME

 

en fait à chaque fois que notre poids est à l'origine d'un ressenti non accepté, combattu, et donc : EME

 

si tu n'es pas en surpoids,  ta meilleure amie s'appelle la "régulation"  (pour ceux qui sont en surpoids aussi, mais c'est plus dur avec l'incertitude du poids d'équilibre)

il faut vraiment que tu intègres que prendre un kilo suite à un repas de week-end  c'est normal, mais en écoutant ta faim dans les jours qui suivent, ce kilo disparait tout naturellement

notre corps régule tous ces appport excédentaires, il est programmé génétiquement pour maintenir une certaine masse grasse, donc si tu t'écoutes, et que tu n'es pas en surpoids, tu n'as vraiment aucune raison d'en prendre en plus

 

les épreuves de la faim sont destabilisantes, c'st pour ça qu'il faut doser  et ne pas forcer à tout vouloire faire parfaitement

de toute façon c'est dans le long terme que l'on apprivoise cette sensation et qu'elle devient notre meilleure amie

Sealine.
Abonné

si tu me le permets Lua, je vais profiter de ton fil de discussion.

j'aurai du commencer l'expérience de la faim (les 4 jours) vendredi, mais je ne le sentais pas.

pas que j'ai peur d'avoir faim (je ne pense pas), mais que j'ai envie de manger. j'ai tenté ce matin (pas de petit dej, même pas ma tasse habituelle de lait au chocolat) mais ce midi, mon mari avait préparé à manger, et j'ai mangé (pas envie de me stresser encore plus car je stresse beaucoup en ce moment).

du coup, je vais repousser à vendredi prochain et tenter sur plusieurs jours.

je n'ai pas bien compris les protocoles de grande faim etc.... c'est pendant ces 4 jours ou c'est après ?

à bientôt smiley

Lua Nova.
Abonné
You are welcome! :-) Si je me souviens bien il y a deux expériences de 4 jours. La première où l'on observe faim et satiété en decalant le premier repas et l'autre où l'on expérimente 3 intensités de faim. Je commence celle-là lundi. En fait elle dure 7 jours! Bon courage à toi et viens partager tes ressentis!
Sealine.
Abonné

ah ok merci !

moi je dois faire (un jour peut etre ^^) l'expérimentation de la faim, en attendant avant de prendre manger (sauter le petit dej et si possible le repas du midi et voir comment ça se passe dans notre corps et notre mental).

faut juste que je trouve le bon moment, car entre le boulot, la vie perso et la vie sociale, dur dur (ex, on est mange souvent  avec des invités le samedi soir ou dimanche midi, difficile de rien manger du tout).

allez, on verra la semaine prochaine, du coup, je pense que cette semaine, je vais tacher de refaire des exercices sur les EME pour les retravailler

tiens nous au courant de ta nouvelle étape aussi smiley

isage109.
Abonné

Hello,

 

Ah cette balance quelle plaie et surtout quelle traître !!!!

J'ai fait de la RPC tout le dimanche, j'étais dans un groupe. On nous expliquait les bases, les idées reçues, la posture exacte et les bienfaits de la méditation. C'était parfait !

On a fait 5-6 exercices de minfulness

A côté de ça, j'ai mangé sainement et en petites quantités. Hier soir je n'avais pas trop faim mais comme c'est difficile de me coucher sans rien manger du tout,. on s'est quand même mis à table mais c'était léger.

Et la semaine passée, j'ai fait 2 séances d'aquabiking plus mes exercices le reste de la semaine. J'ai même acheté un VTT samedi mais il faisait trop moche ce week-end.

Ce matin je me sentais bien dans mon corps et je monte sur la balance alors que j'avais déjà vérifié mon poids vendredi  et que j'étais contente

1) du chiffre qui s'affichait = mon poids d'équilibre tout rond

2) ça faisait 1 mois que je ne m'étais pas pesée et j'avais tenu bon

et ce matin déception  GRRRRR ! 1.4 kg de plus ! allez on va dire que c'est les hormones hiihii

Pas d'EME à cause de ça ! On ne va pas baisser les bras.

Je suis à la fin du programme = en stabilisation. Il y a un gros bug informatique dans le bilan mais bon... je vais surtout vérifier que ce n'est pas le même qu'il y a 10 jours !

 

 

Stéphanie31.
Abonné

[quote=Sealine]

si tu me le permets Lua, je vais profiter de ton fil de discussion.

j'aurai du commencer l'expérience de la faim (les 4 jours) vendredi, mais je ne le sentais pas.

pas que j'ai peur d'avoir faim (je ne pense pas), mais que j'ai envie de manger. j'ai tenté ce matin (pas de petit dej, même pas ma tasse habituelle de lait au chocolat) mais ce midi, mon mari avait préparé à manger, et j'ai mangé (pas envie de me stresser encore plus car je stresse beaucoup en ce moment).

du coup, je vais repousser à vendredi prochain et tenter sur plusieurs jours.

je n'ai pas bien compris les protocoles de grande faim etc.... c'est pendant ces 4 jours ou c'est après ?

à bientôt smiley

[/quote]

Coucou Sealine,

je viens juste de terminer cette étape justement.

Moi ce que j'ai compris de l'étape c'est que sur une plage de 4 jours, il te faut expérimenter au moins une fois chacune des 3 faims.

La petite et la moyenne, c'est facile à caser dans l'emploi du temps.

La grande en revanche, pour ma part, j'ai réflechi à quel moment je pourrai le faire sans que cela soit pénalisant socialement. J'ai choisi un jour ou j'ai une répétition de chant entre midi et deux. Comme je ne petit-déjeune pas (jamais faim - ou rarement - même si je saute le repas du soir!), j'ai également sauté le déjeuner puisque je suis allée chanter. Et voilà comment j'ai reussi à caser cette grande faim. Bon,  ça n'était pas une expérience agréable (je l'ai racontée sur mon blog), mais on n'en meurt pas non plus. D'ailleurs, je l'ai revécu malgré moi dimanche et je suis toujours là wink

Bises

Stéphanie

Lua Nova.
Abonné

Ah, je suis aussi en plein dedans!

Comme tu le dis Stéphanie, la petite et moyenne faim c'est ok. Il me reste à essayer la GROSSE faim!

Je pense le faire ce jeudi, journée plus coole pour moi avec juste une heure de travail vers 15 heures...

Si j'ai bien lu l'étape "je découvre la bonne faim" peut être faite en 7 jours.

Bises à toutes!

Sealine.
Abonné

coucou les filles, moi c'est pas la même étape, c'est le tout début, j'expérimente la faim. il me faut faire ça :

sur 4 jours (là c'est le jour 3).

ensuite, ils me feront le programme sur la faim (j'imagine comme pour vous).

je commence (si j'arrive à me motiver) demain !!

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

oui l'activité j'expérimente la faim, c'est la première activité  de l'étape de la faim

ensuite y'a  l'activtié  "je découvre les causes de mes excès"

puis l'activité "carnet de la faim"

ensuite  "la pleine conscience appliquée à la sensation de faim"  (un must !!!!!)

ensuite  "je découvre la bonne faim"

et pour finir  l'activité   "attendre la faim augmente le plaisir de manger"

 

 

tout ça pour l'étape de la faim !!!!

c'est une étape qui est longue, avec beaucoup d'activités, mais c'est vraiment  Ess-en- tiel !!!!!

 

je pensais ne rien avoir à apprndre sur la faim,  eh bien cela a été fondamental pour moi

 

surtout la PC sur la faim je dois dire,  et ensuite  toujours, toujours rechercher la bonne faim

ça fait une vrai différence dans la perte de poids

Sealine.
Abonné

oui, effectivement, c'est long, mais ça ne me dérange pas (heureusement que ce n'est pas une course.... je pense qu'il va me falloir deux ans pour faire tout le programme ^^).

 

je pensais connaitre la faim , et uniquement ne pas connaitre la satiété et bien je crois que je me plantais..... je n'ai rien mangé depuis hier soir (et encore, repas léger car j'avais beaucoup trop mangé à midi) et à part des sensations bizarres, qui viennent et qui partent et bien rien de flagrant.....

 

je vais attendre encore je pense.

je vous tiens au courant, j'ai tellement repoussé cette étape que maintenant que j'y suis, je dois aller au bout smiley

Sealine.
Abonné

bon ben je suis perdue.....

toute la journée à peu près, par vague, j'ai ressenti dans l'estomac  au dessus du nombril sous le sternum, une légère brulure, contraction.

c'est peut etre la faim, ou pas, vu que ça n'a pas changé d'intensité. par moment j'ai même eu un peu de brulure oesophagienne (genre début de remontés gastriques, comme en fin de grossesse).

rien de plus comme sensations....

je suis actuellement fatiguée, j'ai froid et je suis un peu stressée, mais bon, ça fait déjà plusieurs jours, c'est normal donc rien à voir à mon avis avec la faim.

du coup, j'ai rempli un compte rendu où je n'ai pas détecté la faim et là, ils me disent de faire un repas léger (ce que j'ai fait avec une 1/2 pizza) et de recommencer demain, que je ne connais peut etre pas les signaux de faim.

bon ben c'est reparti pour demain.... sad

 

[quote]Je n'ai pas ressenti la faim de la journée, que dois-je faire ?

Si, en fin de journée, vous ne ressentez toujours pas la faim, nous vous conseillons d'arrêter l'expérience en faisait un dîner léger. Reprenez cette activité le lendemain, en y intégrant des exercices de respiration en pleine conscience (accessibles depuis vos outils "Pleine conscience") toutes les deux heures.

Le fait de ne pas ressentir la faim peut avoir plusieurs origines :

  • soit vous avez du mal à percevoir vos sensations alimentaires, et en ce cas, le fait de pratiquer régulièrement la respiration en pleine conscience va vous permettre d'être plus à l'écoute de votre corps,
  • soit vous avez fait un repas très copieux la veille au soir, ce qui explique l'absence de la faim : votre organisme n'a peut-être pas encore besoin d'être nourri.

Dans les deux cas, le fait de faire un dîner frugal et d'intégrer la respiration en pleine conscience à l'exercice devrait favoriser la perception de la faim. Bon courage ! [/quote]

Lua Nova.
Abonné

Bonjour Sealine!

Comment ça va avec cette étape d'attendre ta faim?

En te lisait j'ai l'impression que tu ne reconnais pas te signaux comme étant de la faim, au risque de passer au delà de la faim et de jeuner... D'où l'importance de réprendre un repas le soir, même sans laim. Comment cela c'est passé le lendemain?

Pour ma part je dois faire maintenant l'exercice:

Activité: Attendre la faim augmente le plaisir de manger. Il faut essayer un élément qu'on aime, bien calorique à deux reprises: avec et sans faim. Pour celles qui l'on déjà fait: quel aliments vous avez choisi?
 
Merci de partager vos expériences!
 
Sealine.
Abonné

je n'ai pas encore fait cette étape, je ne peux donc pas t'aider...

effectivement, je pense que je ne connais pas ma faim et qu'au bout d'un moment, ça passe. comme je le disais aussi, je pense que je suis capable de me passer de manger, ce qui est étonnant. on doit bien avoir un moment où le corps dit qu'il faut manger non ? on doit avoir des sensations physiques plus fortes non ? je ne comprends pas vraiment du coup....sad

je fais quand même l'étape, mais bon, je ne suis pas sure que ça reflète bien ce que je vis. je ferais peut etre un message à la coach.

bonne continuation dans ton étape smiley

Lua Nova.
Abonné
Logiquement on devrait avoir de plus en plus faim mais apparemment non. Les personnes qui font des jeûnes ou les anorexiques n'ont pas faim! L'important est que tu te rendes compte pour être attentive aux petits signes plus diffus de la faim. Frilosité,fatigue, gargouillis... Bonne continuation! :-)
izabelle
Animatrice forum Coach marraines

ne t'inquiètes pas Sealine ça va venir !!!  je connais plein de personnes qui étaient comme toi au début, et puis  maintenant qui ressentent bien bien la faim

le tout est de ne pas manger trop tôt, de laisser une chance à la faim....  et puis si ça ne vient pas franchement aujourd'hui, ça se précisera demain.....

 

c'est en effet pour ne pas entrer en "jeune" qu'il faut faire un repas léger le soir

car en jeune, on ne ressent plus les signaux de la faim, le corps est bien fait, quand même !!!

 

attache toi à toute sensation physique, il faut le temps que tu te les réapproprie

c'est comme de les apprivoiser

perso  je ne "connaissais" pas mon signal de bonne faim avant LC (je mangeais toujours à la petite faim!)

et maintenant je le connais bien  : pour moi c'est l'estomac qui tire,  et de belle manière,   c'est sans équivoque

 

 

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

[quote=Lua Nova]

Pour ma part je dois faire maintenant l'exercice:

Activité: Attendre la faim augmente le plaisir de manger. Il faut essayer un élément qu'on aime, bien calorique à deux reprises: avec et sans faim. Pour celles qui l'on déjà fait: quel aliments vous avez choisi?
 

[/quote]

je ne me souviens plus de ce que j'avais pris je dois avouer

et toi qu'est-ce que tu envisages?

Lua Nova.
Abonné

Etant un "bec sucré" j'aime bien tout ce qui est chocolat et patisseries.

Mais quand j'ai faim je prefère une patisserie, le chocolat pour moi est mieux sans faim... Donc je pense passer demain matin au "Pain Quotidien" et acheter deux parts d'une tarte... soit un cheese cake ou autre qui me fera de l'oeil... Tartelette aux fruits ou, suppreme bonheur, une "bombe au chocolat" qui est une mousse très compacte sur une galette croustillante... Je verrais ce que je trouve demain...

Bises!

Lua Nova.
Abonné

Ce matin j'ai été à pieds jusqu'à cette boulangerie artisanale que j'affectionne tant et j'ai acheté deux tartelettes au citron.

Maintenant j'attends la faim. Ce qui m'embête c'est que comme je pars travailler si elle n'est pas là avant 10 heures je devrais postposer mon expérience à 13h et là je risque d'avoir trop faim!

Je vous tiens au courant...

Delphine94.
Abonné

Bonjour Lua Nova !

je suis très intéressée par le fil de ta discussion : je suis moi aussi migraineuse, et je trouve que ça complique un peu les choses.... je t'ai envoyé un MP ;-)

Tartelettes au citron du Pain quotidien, excellent choix :-)))

Tinea.
Ancien abonné

Bonjour,

 

Pour des raisons que je n'ai pas eu envie de creuser cette expérience me "saoûlait", je n'avais pas envie de la faire...et bien il est tout a fait possible de sauter cette étape. Je ne te dis pas ça pour t'inciter à le faire mais simplement pour te signaler que c'est tout a fait possible via "besoin d'aide" .

Bon courage

Lua Nova.
Abonné

Merci Tinea,

expérience faite et plutôt concluante puisque j'adoore les tartelettes au citron.

Effectivement c'est meilleur avec faim mais je remarque avoir une grande capacité de manger sans faim... comme si la satiété n'arrivait pas. Il va falloir creuser ça!

Pour les migraines, ça reste très lié à mon cycle, à la fatigue ou à la faim, mais plutôt la grosse faim. Donc c'est un équilibre à trouver en expérimentant la moyenne faim et je suspends les exercices en période de migraine hormonale pour ne pas empirer la chose.

Voilà voilou, prochaine étape la dégustation!

A bientôt!

Sealine.
Abonné

super Lua ! je n'en suis pas encore à cette étape (et je pense que je vais mettre longtemps à y arriver....) mais ton expérience va m'aider ^^

à bientot :)

Sealine.
Abonné

comme je m'en doutais, j'ai complètement bloqué à cette étape, ça fait jenesaispluscombiendetemps que j'y suis....

j'ai contacté la coach, qui m'a rappellée, ça c'est très bien passé.

 

elle m'a envoyé un tableau, pour faire la PC sur les sensations de faim, toutes les dix minutes, pendant qqs jours d'affilée. je lui renverrai et on verra.

 

là, j'en profite, je suis toute seule jusqu'à samedi prochain encore.

 

bon, faut dire aussi que j'ai des trucs en tête (qui me prennent la tête) et que j'ai du mal à ne pas y penser quasi constamment (vais je avoir un numéro bis ou pas.... si oui, est ce que ça va marcher, est ce que tout sera ok niveau santé, etc....). je sais qu'il ne faut pas y penser, mais j'ai eu pas mal de ratés, donc bof bof.

 

bon, allez, je fais faire des étirements de quasi yoga (pas assez souple pour faire vraiment lol.

 

smiley

Kaylee
Marraine

Ce qui m'a aidé pour faire l'expérience de la faim, c'est d'avoir une solution de secours : une petite poignée d'amandes décortiquées non grillées et non salées (21 pour être précise), ce qui correspond environ à 30 gr, juste ce qu'il me faut pour ne pas avoir de crampes, dans un papier d'aluminium dans mon sac. Rien que de savoir que j'avais ce petit encas à prendre au cas où, c'est le cas de le dire, me permettait de repousser les limites de ma faim.

Même maintenant, alors qu'actuellement je suis stabilisée (pourvu que ça dure), j'ai toujours régulièrement ma poignée d'amandes dans son papier alu, comme la semaine dernière à Paris, craignant un éventuel malaise dans le métro en raison de la chaleur. Penser à ma poignée d'amandes m'a permis de tenir le coup. Un petit confort moral rassurant.

Une sorte de défi à moi-même style "alors, tu vas tenir sans aller chercher ton petite papier alu dans ton sac ? allez, tu as tenu x minutes, tu peux bien tenir encore 5 mn de plus". C'est fou comme je parle toute seule, dans ces cas là (dans ma tête quand même, j'ai tellement vu de bizarreries dans le métro la semaine dernière, pas envie d'être gentiment emmenée à St Anne).

Lua Nova.
Abonné
Merci pour ton compte rendu! En fait ça m'aide de suivre le parcours d'autres linecoachees. À quelle étape es tu maintenant? Pour ma part j'ai fait la satiété mais pas concluant. J'ai du mal à arrêter de manger une fois la faim partie... La dégustation est la suite. Apprendre à déguster un aliment très calorique. Je vous tiendrai au courant! Bises et courage!
Sealine.
Abonné

ah moi je n'ai pas peur de la faim, je peux même ne pas manger pendant pas mal de temps. mon pb, c'est la perception de mes sensations de faim.

 

et bien que ça soit 20 minutes après avoir mangé ou 20 heures plus tard, j'ai quasi les mêmes.... et intensité idem....

sad

 

là, du coup, c'est PC toutes les dix minutes, car il va bien falloir que je me connaisse pour avancer sinon, ça sert à rien...

 

Lua : moi la satiété, je ne connais pas du tout. si je commence à manger, et bien je ne m'arrête quasi plus.... ou très difficilement et je m'arrête non pas parce que je sais que je n'ai plus faim (vu que j'ai déjà du mal avec mes sensations alimentaires), mais soit parce que je me dis que c'est bon, j'ai bien mangé et ça suffit, soit parce que j'ai mal au bide ('et là, c'est bien sur trop tard).

 

heureusement, je ne culpabilise pas et je maigris tranquillement, mais je sais que c'est très très loin d'être satisfaisant car les "raisons" de ma perte de poids ne sont pas les "bonnes" (j'entends par là, respect de mes sensations alimentaires etC...).

Haut de page 
X