Boisson sucrées=UA si elle est dans un repas? - le 21/02/2012

Zéphyr.
Abonné

Juste une petite question: est-ce que la boisson sucrée, comme le jus de fruit dans le petit déjeuner, doit être comptée comme une unité alimentaire?

 

Merci!!

Commentaires

isabellej.
Abonné

bonne question!!

moi je n'ai pas compté...

sagattine.
Abonné

Une boisson sucrée ou alcoolisée compte comme un apport, donc logiquement je pense qu'il faudrait la considérer comme une UA. J'avoue que je ne m'étais pas posée la question parce que je prends rarement de boissons sucrées.

J'ai passé cette étape du carnet de la faim mais à la réflexion je me demande si le lait dans les céréales aurait dû compter comme une UA en plus de celle constituée par les céréales?

Nikaia.
Abonné

pour ce qui est du lait dans les céréales, il ne s'agit pas d'une UA supplémentaire puisque elle est prise avec les céréales

Pour info, je me souviens d'une discussion sur le sujet (il y a 2 à 4 semaines max) ou l'un des Dr A to Z avait expliqué qu'une unité alimentaire c'était "un tout" : un plat avec la viande et les légumes si c'est mangé en même temps fait une UA (et si on se ressert du même plat, c'est comptabilisé toujours dans le même UA). Par contre si tu manges une assiette de crudité puis après la viande sans légume cela fait 2 UA ... donc le lait et les céréales sont indissociables, cela ne devrait faire qu'une UA.

pour rappel il n'y a pas de jugement de quantité ou de qualité dans le terme d'UA.. l'idée est juste de voir à quel moment on s'arrete de manger par rapport à notre sensation de "trop manger"  ..

Exemple : juste avant de commencer LC (et c'est ce qui m'a définitivement convaincu qu'il fallait que je m'y mette) j'ai commencé à manger avec une grande faim une belle pizza ... et je me suis aperçue au 3/4 que je n'avais plus faim ... mais j'ai malgré tout continué, fini la pizza et j'ai même commander un dessert que j'ai fini alors que je savais que je n'avais plus faim !!! et je suis sure de ne pas être la seule à avoir fait ça au moins une fois :)

maintenant j'essaye d'éviter .. mais je ne sens pas bien la satiété sauf pour certains trucs très gras .. donc en général "je ne sais pas" si j'ai trop mangé ...  

Bon courage ...

Nikaia

Zéphyr.
Abonné

Merci pour vos réponses. Je trouve que ce n'est pas évident de savoir à quelle unité on est à satiété, par exemple je bois mon jus d'orange au fil du petit déj, donc en ce sens cela se mélange au reste, mais cet après-midi au goûter (oui j'ai eu faim à 16h30 yes! ;o)) j'ai eu envie d'un petit verre de jus d'orange après ma tartine.

Et c'est quand même un élément en plus dans mon petit déj, je ne le prend pas systematiquement et je peux me contenter des tartines. Pour les céréales et le lait c'est une seule et même UA j'en suis sûre.

Même chose pour le pain: je viens de remarquer en faisant mon compte rendu en cliquant sur le petit symbole "I" info, que chaque plat est une UA, mais que le pain doit aussi être compté comme une UA. Seulement le pain je ne le mange pas d'un coup, ou à la rigueur avec le plat!! Donc comment indiquer à quelle UA j'ai senti que je n'avais plus faim et où situer l'UA du pain?

Bref, je m'excuse de semer un peu la confusion mais j'hésite c'est dommage je trouve. Peut-être une question à poser demain du coup qu'en pensez-vous?

Bon parcours à toutes!

Nikaia.
Abonné

Fabou

Ne cherche pas la perfection (de toute façon inatteignable par définition)... ;)  Il y a un post assez actif sur le perfectionnisme que je te conseille de lire .; c'est super intéressant : 'est en général un de nos défauts (qui a tendance à nous faire arrêter si nous pensons que nous ne pouvons pas faire la chose parfaitement ou à nous démoraliser si nous avons un écart) .. nos sensations sont imparfaites et le curseur n'a pas beaucoup de position (début, milieu ou faim d'UA) donc il ne faut pas faire dans la finesse mais du qualitatif  ... (en plus, si tu es comme moi, tu te mets la pression pour rien car je ne suis quasi jamais capable de savoir si j'ai trop mangé ou pas)

Choisi une technique pour compter (par exemple, compter le pain comme une UA avant ou après le curseur suivant que tu as arrêté de le manger ou pas après avoir ressenti la satiété -  ... ) et utilise toujours la même pour que tes observations soient cohérentes. L'idée est de regarder si tu percois et respectes tes sensations (arrêter de manger au lieu de finir le plat, le pain et de prendre un dessert), pas de savoir si tu as pris 5 mezzes ou entrée/plat/dessert ou juste un plat.

Bon courage

Nikaia

isabellej.
Abonné

oui, j'ai même l'impression que ce carnet est assez pénible à remplir de ce point de vue là, pour nous inciter en fait à nous arrêter à satiété!

comme ça finit la prise de tête d'où on place le curseur

surtout que moi, au final, c'était parfois une ou deux bouchées en plus que la satiété, et le curseur se positionne à peu d'endroit....

au début ça me prenait la tête cette histoire d'UA, maintenant je compte après coup uniquement et peu importe si ce n'est pas exactement ça

Zéphyr.
Abonné

Oui c'est vrai que le but est de respecter "globalement" sa satiété, mais c'est vrai aussi que j'aime bien que ce soit bien rempli dans mon carnet! ;o))

Camino Largo.
Abonné

Je me pose la même question face au café de type "bonjour" sucré à la stévia.

Est-ce considéré comme une boisson  "sucrée" (pas de sucre chimique), est-ce un + au repas si ce "café" est pris quasi systématiquement à chaque repas (un peu comme pour remplacer - ou s'ajouter à -  un dessert.

 

Donc, à chaque repas, je réponds "oui" à la question, en espérant que ce ne soit pas comparé à un verre de cola ou à un wisky frown  car pour ma part, y'a pas photo, c'est bien différent.

 

Effectivement, pas simple à remplir...

Nunzia.
Abonné

Bonjour Camino Largo

 

Je me pose également la même question dès le départ, si à chaque fois que je bois une boisson sucrée genre café, thé, tisane , je dois la comptabiliser.

J'ai eu mon bilan personnalisé suite à ma première semaine d'observation, et effectivement il y avait cette remarque comme quoi je buvais en moyenne entre 1 et 3 boissons sucrées par jour. Mais c'est ma tisane du matin, c'est 2 ou 3 cafés dans la journée que je sucre.

Du coup je ne sais pas non plus s'il faut le préciser ?

Nounette73.
Abonné

Alors perso je ne comptabilise pas la tasse de Bonjour comme une UA puisque que je l'ai déjà comptée comme boisson sucrée.

Cela étant même si ce n'est pas un soda bourré de sucre, ça reste un aliment plus qu'une boisson (faut regarder les infos nutritionnelles c'est gras et sucré le Bonjour même si c'est du café au lait ...).

Mais l'automate qui fabrique le bilan LC peut s'égosiller à me marteler que je devrais faire attention à ma consommation de boissons sucrées, m'en fiche, le Bonjour c'est mon aliment doudou. C'est mon petit déjeuner (je ne prends plus de tartines je n'ai pas assez faim le matin) et mon réconfort du soir (je prefère sauter un plat et garder de la place pour ma tasse).

Supprimer le Bonjour je l'associe instantanément aux périodes restrictives de mes régimes. Ce qui n'avait guère de sens, je me privais de ce plaisir et à la place je mangeais 2 toasts beurrés et un thé, que j'aime bien mais qui me rendait malheureuse toute la matinée de n'avoir pas eu mon plaisir du matin ... alors que je vois aujourd'hui que je n'ai même pas assez faim pour une tartine. Autant dire que supprimer ma tasse me faisait grossir ...

Là je prends tjs ma tasse en fin de dîner (mais j'ai acheté des petites tasses au lieu des grands mugs que j'utilisais avant), et en apéro souvent je prends aussi de la sangria que je compte comme une boisson alcoolisée.

Bon je ne maigris pas mais faut savoir ce qu'on veut, et moi j'ai envie de vivre, et la sangria c'est MON plaisir de l'été (avec les salades avocats tomates à la vraie mozzarella et le fromage blanc aux fraises).

Donc je me dis, peu importe comment je l'inscris ma boisson sucrée ou alcoolisée, c'est pas là-dessus que je vais apprendre quelque chose. Et puis je la déguste, hein.

Mais si on me dit que c'est une UA je la compte comme ça ...

Haut de page 
X