Comment ne pas se mettre la pression ? - 29052012

Lyphaé.
Abonné

Ces derniers temps, je vais bien. Ce qui est super sauf que comme tout va bien, que les EME se font plus rares... Je recommence à vouloir maigrir, à espérer maigrir. Résultat : alors que je ne m'étais plus pesée depuis deux bons mois, voilà que je recommence à me peser deux fois par jour. Voilà qu'au moindre bout de chocolat je culpabilise. Voilà que je suis heureuse lorsque j'ai faim à 23h dans mon lit parce que "ça va me faire maigrir".

Résultat : des EME. Et l'espoir de la perte de poids qui s'éloigne. A cause de la pression que je me mets.

J'aimerais tellement ne plus y penser et réaliser un jour que bah oui, je flotte dans mon pantalon, c'est super, j'ai maigri. Sauf que dès que les EME s'éloignent plus de 48h d'affilée l'espoir de maigrir refait son apparition et paradoxalement, m'empêche de maigrir.

Est-ce que vous vivez la même chose ? Comment faire pour "oublier" son poids, pour vivre sa vie sans s'en préoccuper, tout simplement ?

Commentaires

tournesol1950.
Abonné

Lyphaé... je suis comme toi et comme beaucoup d'autre sur LC.... on oublie la balance et puis on en peut pas résister on remonte dessus et là ...soit on fait confiance au programme (tu es une "ancienne" tu le connais tu en as vu les effets bénéfiques) soit on rechute... et alors ? la route est longue il me semble normal d'avoir des baisses de moral, de se poser des questions.... il ne faut surtout pas se décourager et reprendre le fil du programme. Tu as su remiser ta balance tu peux donc le refaire... en tout cas je te souhaite vraiment d'y arriver ! J'ai fait comme toi pas de pesée pendant 3 semaines puis je monte et aie j'ai 1kg de +.... alors comme je sais que je mange moins qu'avant je continue avec confiance... je me pèse chaque jour sans stress... car je crois à la méthode c'est la seule qui soit sensée... les kilos finiront par partir.... j'ai encore 5 mois... après on verra mais je suis sure que je vais perdre du poids ... la seule question est "combien ?"...

Ne te décourage pas !

capuccino
Marraine

Bonne question Lyphaé, merci de l'avoir posée.

Oui tu fais partie des anciennes et c'est bien pour ça que l'espoir de maigrir se fait pesant. Moi aussi j'ai eu la semaine dernièrel'idée de me repeser tous les jours et même deux fois par jour avec comme toi la culpabilité qui a pointé le bout de son nez...J'ai même racheté des produits allégés en me disant que c'est uste une histoire de goûts rien de plus. (Mon oeil) ! Et puis en voulant faire moins et bien j'ai récupéré comme toi le fruit de ma bêtises sous forme d'EME. Donc j'ai laissé tomber mais je suis de plus en plus déboussolée face à cette non-perte de poids.On attend quand même un retour sur investissement dans cette méthode dans laquelle nous nous sommes investies depuis presque une année. le pire pour moi est de lire des témoignages de personnes qui elles ont perdu du poids presque instantanément car au leu de me rassurer, je me dis qu'avec ce que je mange maintenant, si j'avais eu à maigrir, je l'aurais déjà fait...Et à l'idée de rester au poids où je suis aujourd'hui, je flippe complètement.

Pomdereinette.
Abonné

J'ai pas la réponse :-( Mais je suis preneuse...

Juste, je me dis et redis qu'aujourd'hui n'augure pas de demain. que j'ai le droit de traverser des phases difficiles, et que je dégonfle quand je vais mieux. Alors que la seule réponse, au bout du compte, c'est prendre (aussi) soin de moi.

lore.
Abonné

Lyphaé,

ça me fait exactement la même chose. Moi aussi quand je ne pense plus à maigrir et que tout va bien, je suis détendue par rapport à mon poids. Sauf que ça ne dure pas parce qu'au bout de quelques jours, je me dis ah ben alors je dois avoir perdu : allons vérifier ça sur la balance. Et là, si j'ai effectivement un peu perdu, la pression revient au grand galop, je me dis qu'il faut continuer à perdre en allant bien. Sauf que décider d'aller bien pour maigrir, ça ne marche pas.

C'est un vrai paradoxe parce que si je décide d'aller bien tout court, la conséquence est que je commence à maigrir.

Mais comme tu dis, comment s'empêcher d'y repenser, à maigrir ?  ou plutôt, comment faire pour que le fait d'y penser ne soit plus associé à des "donc il faut, je dois..."

Je ne vois que la pratique de la rpc pour que maigrir devienne une pensée inoffensive. peut-être faire de l'eme-zen en examinant ce souci du moment : "je veux maigrir" ou "je me mets la pression de maigrir"

J'ai jamais essayé mais je vais tenter ça. Après tout ça marche pour d'autres soucis du moment. Dans ces cas là je fais l'eme-zen plusieurs fois de suite jusqu'à ce que mon souci ne soit plus envahissant, que je puisse passer à autre chose. C'est le seul moyen que j'ai trouvé jusqu'à maintenant.

Je ne sais pas si ça pourra t'aider

sinon, la solution à plus long terme à mon avis c'est d'arriver à vivre le moment présent le plus souvent possible dans tous les domaines de la vie. c'est une petite phrase que je me répète souvent en ce moment, avec une ou deux respirations quand ma fille m'énerve parce que je voudrais qu'elle se comporte autrement (en mieux) et que je me souviens : profite d'elle, elle va grandir et plus tard ce sera trop tard ; ça me calme et mes réactions sont plus adaptées moins impulsives;

Si j'essaie de transposer ça à notre rapport au poids : mon poids m'énerve parce que je voudrais qu'il soit autrement (plus bas), alors je me souviens, profite du moment présent, profite de ton poids actuel, le stress n'y fera rien ou le fera empirer donc plus tard il sera trop tard pour en profiter. Bref tout ça pour dire en moins bien ce qu'on nous dit sur LC : la pleine conscience au quotidien et on fait de son mieux, ni plus ni moins

mamzelzoï.
Abonné

Que dire.... à part que je suis exactement pareille??? C'est désespérant, toutes les fois où je me sens plus légère, avec un ventre plus plat, je me dis "youpi!!!"... et je mange, je compulse... bref je ne perds pas un gramme. Voilà 5 mois que je me suis inscrite, donc on pourrait dire que c'est pas terrible, mais je suis heureuse de mes progrès, de ce que j'ai assimilé, compris, expérimenté.

Pour éviter de penser à cette perte de poids espérée (espérée mais pas vitale du tout, juste l'envie de retrouver la ligne d'avant ma grossesse), je regarde mon coprs différemment. Je suis réellement en ce moment dans l'acceptation de ces quelques rondeurs parce que après tout je me plais comme ça aussi et puis autant vivre le mieux possible mon corps de maintenant, pour la suite on verra. J'ai beau jeu de parler parce que j'ai peu de kilos à perdre, hein, mais bon.

Je sais que dans ma vie toutes les fois où j'ai maigri ce sont des périodes où je pensais totalement à autre chose : un homme (lol), ou le stress du boulot, ou autre.. C'est pourquoi je pense que je ne maigrirai que quand j'aurai tourné la page linecoaching, fait tout le programme, intégré les principes.

 

christel2012.
Abonné

Bonjour,

NOuvelle venue ça fait un mois et j'ai réussi à ne pas me peser. Et ce matin sur la balance. Ben rien. Pas maigri. Alors comme je ne fais pas assez bien la méditation, que je n'arrive pas à contrôler la sensation de sasiété.. Je culpabilise. Je me dis que même avec cette chouette méthode je ne suis pas capable. Et alors bien sûr des EME pointent le bout de leur nez.

C'est sûr je trouve quand on est fatigué, enrhumée et stressée de croire qu'on est soutenu par le programme. D'où mon message sur ce forum. Moi qui n'y écrit jamais. Parce que les histoires de poids, ça me fait honte...

Christel

Lily.
Abonné

Bonjour,

Ben tout pareil... Même en ayant perdu un peu de poids, même en ayant compris plein de choses, même en ayant conscience du changement, souvent, le découragement pointe...

Principalement parce que certaines peurs persistent : d'abord la peur de grossir, qui dramatise inutilement les EME persistantes, alors qu'on sait bien que non, une EME ne fait pas grossir, justement si on arrive à ne pas culpabiliser et à attendre le retour de la faim...

Alors moi aussi il m'est arrivé de ne pas résister à l'appel de la balance, et d'avoir beaucoup de mal à gérer la déception d'un poids stable... ou légèrement en hausse... Moi aussi il m'est arrivé de racheter des aliments allégés en me disant "c'est déjà ça en moins..." alors que je sais que les aiments allégés finissent par générer de la frustration... et donc des EME... et donc font (indirectement) grossir !!

Je crois simplement que le chemin est long. Que pour la plupart d'entre nous, il s'agit de comportements alimentaires construits depuis l'enfance à coup de régimes et de culpabilisation, et qu'il est vain, finalement, d'espérer sortir indemne de tant d'années de culpabilisation, de restriction... et de compulsions.

Mais même si ça prend 1 an, 2 ans, 3 ans, je me dis que non, je ne passerai pas le reste de ma vie à me battre contre la nourriture, alors qu'il s'agit juste d'avoir le courage d'affronter mes émotions !

On va y arriver !!! J'en suis sûre !

A bientôt,

Lily

mamzelzoï.
Abonné

Tout à fait d'accord avec toi, Lily!! 18 ans de dérèglements alimentairs pour ma part.... ça ne se règle sans doute pas en 2 coups de cuilère à pot, et explique pas mal de résistances...

tournesol1950.
Abonné

Christel2012,

Tu ne vas pas culpabiliser parcequ'au bout d'1mois tu ne maîtrises pas la méthode ! moi aussi je suis sur LC depuis 1 mois et moi non plus je n'ai rien perdu et même pris 1 kg mais la méthode il faut 6 mois pour en faire le tour et encore plus de temps pour tout assimiler et mettre en place... alors ne te décourage pas... persévère et même si tu as du mal avec la RPC refais et refais encore ça va venir ! pour la satiété tu devrais lire les forums et les chat c'est le plus difficile à percevoir et au bout d'un1 mois on ne l'a pas encore abordée...Courga Christel !

tournesol1950.
Abonné

je voulais dire COURAGE Christel !

Lyphaé.
Abonné

Merci à tous pour vos messages ! J'ai survolé (pas trop le temps de lire là maintenant) mais j'ai déjà trouvé quelques pistes dans vos messages. Je vous reviens plus tard... En tout cas je me sens déjà mieux aujourd'hui :-)

christel2012.
Abonné

J'avais compris Tournesol ;-)

En tout cas merci de vos encouragements et commentaires, finalement c'est bien aussi de ne pas se sentir seule dans ce "combat". Et oui c'est vrai que vouloir tout réussir en un mois c'est un peu présomptueux... Vouloir tout réussir et vite, c'est un peu moi ça aussi...

Bon courage à toutes à bientôt

SEZAMA.
Abonné

Salut

Franchement les filles, je n'arrive pas à me passer de la balance. MAIS, grâce  à LC et pour le moment ( car vu ce qui m'arrive comme patauge en ce moment, je ne jure plus de rien) ce que j'y vois ne me perturbe pas que je perde et je suis contente et motivée, si je prends je suis intimement convaincue que c'est le parcours normal avec des hauts et des bas et que je dois remonter la selle et continuer mon chemin. En fait pour moi ce sont la fatigue et le stress qui génèrent des EME .Donc voilà pour moi et bon courage à nous toutes.

SEZAMA.
Abonné

C'est exactement ce que j'étais en train de me dire. Quelle chance on a de pouvoir trouver des personnes qui partagent la même vision que nous (et dieu sait qu'lle sont rare: dommage!) sur  le surpoids.

Lyphaé.
Abonné

Me revoilà ;-)

En fait, j’ai maigri avec la méthode. Le hic, c’est que j’ai maigri durant des phases sans EME : super, je mangeais ce que je voulais à ma faim et mon poids dégringolait. D’après le poids que j’ai perdu au fil des semaines sur LC, je pense que mon poids d’équilibre est vraiment bas et j’ai la « chance » d’avoir un poids d’équilibre très bas.

Mais le poids que je perdais, je n’ai pas arrêté de le reprendre. J’ai yoyoté sans arrêt durant mes cinq premiers mois sur LC. Parce que j’étais encore et toujours incapable de gérer mes émotions.

Alors j’ai travaillé là-dessus. J’ai approfondi ma pratique de la pleine conscience et compris à quel point elle pouvait m’aider avec mes émotions. J’ai commencé à voir une thérapeute qui m’a énormément aidée. Durant ces cinq mois, j’ai été très très mal à certains moments, ce qui signifie que j’ai eu énormément de compulsions. Lorsqu’on mange entre 300 et 750g de chocolat par jour, il est plutôt illusoire de vouloir maigrir. Alors j’ai abandonné cette idée, je suis même parvenue à accepter mon poids et à me trouver plutôt pas mal comme ça. Et, miracle de LC, malgré les quantités ingurgitées, mon poids est resté stable. Je n’ai pas grossi ! Je suis même parvenue à accepter d’être cette fille-là, celle qui va mal et qui a besoin de manger pour le supporter.

Sauf que c’était dans l’idée que ce poids finirait par descendre le jour où je parviendrais à vivre mes émotions. Aujourd'hui, je vais beaucoup mieux et je mange beaucoup moins. Je gère beaucoup mieux mes EME, aussi. Super, donc ! Sauf que l’idée de perdre du poids, qui ne m’avait jamais quittée, a resurgi également lorsque mon poids a logiquement recommencé à descendre. Et cette pression de maigrir, j’ai beaucoup de mal à la gérer.

Vos messages m’ont beaucoup aidée.

Comme vous le conseillez, je vais me peser max toutes les deux semaines. Ce qui est facile pour moi lorsque je suis en poids élevé mais bien plus dur lorsqu’il descend.

L’EME-zen lorsque l’envie de me peser ou de maigrir surgit, c’est une bonne idée ! Je n’y avais pas pensé. Merci :-)

Et puis, comme Lily (je crois ?) le dit si bien, le chemin est long et c’est pas parce que ça fait déjà dix mois que je devrais déjà être « guérie » de mes problèmes avec la nourriture. 

Et puis voir que même celles qui ont posté dans le Livre d’Or ont quand même encore des difficultés, ça me rassure (désolée, rien de sadique là-dedans lol). Simplement, je n’ose pas toujours poster tous mes progrès (qui sont nombreux, vive LC lol) parce que j’ai parfois encore de petites « rechutes » et j’ai du coup l’impression de ne pas avoir le droit de parler de mes progrès parce que tout n'est pas parfait. Comment oser dire qu’on a dur lorsqu’on a écrit deux jours avant que tout allait bien ? Je suis trop compliquée je crois.

En tout cas, un immense merci à toutes ! (Et j’admire celles qui auront lu jusqu’au bout, quand je commence j’ai du mal à m’arrêter lol).

christel2012.
Abonné

Ben moi je t'ai lue jsuqu'au bout (j"aime bien voir que je ne suis aps la seule bavarde), et je crois que si on n'était pas compliquées on ne serait pas là ;-)

Et c'est justement quand ça va mal que les EME sont dures à gérer. Encore que je sois capable de trop manger quand je suis bien mais pas sûre que celà fasse grossir !

En tout cas ce qui est sûr c'est qu'on ne peut pas faire l'économie d'une réflexion sur le pourquoi. Et puis hein, imaginez que le fait de devenir plus intelligentes nous fasse en plus devenir plus mince ! Le rêve non ?

Bonne soirée.

Margaux_l.
Abonné

je fais aussi partie des "anciennes"...plus de 6 mois et rien pas de perte de poids et toujours le stress....j'ai posté dans le message sur le bilan de ce qu'on a appris....j'ai appris plein de choses mais j'ai surtout pris 3 kg.....je suis en période de grande pere de moral ....et de perte de motivation pour cette méthode géniale :-((((

SEZAMA.
Abonné
Salut Margaux surtout tiens bon et analyse ce qui cloche et essaie de faire les exos qui s'y rapportent je pense que ça rentrera dans l'ordre courage courage on est de tout coeur avec nous toutes
Margaux_l.
Abonné

Bonsoir Sezama,

merci de ton soutien

j'ai peur de ne plus pouvoir "tenir" en continuant de grossir

j'ai peur que 20 ans de regime sur mon corps ne soient irrevocablement gravé (les fameux adipocytes qui nous font reprendre du poids) les multiples rgimes proteines, WW, nutritionnistes dieteticiens etcetc......

je crains que ce que m'avait dit un medecin il y a des nombreuses années, soit vrai "je serai au regime toute ma vie" et pas pour maintenir un poids plume....juste pour "rester" à 80kg pour 1.63....je fais 87 kg......je me "supporte " à 78/80......ce poids me semble si loin.......

je suis en phase basse, je SAIS intellectuellement parlant que Line coaching est LA seule vraie solution durable....mais pour moi n'est-il aps trop tard.....20 ans de yoyo, il y a peut etre un point de non retrour corporel qui condamne à la restriction à vie.....j'en suis là....je finis mon parcours ici envers et contre tout mais si mon esprit est convaincu mon corps ne le suit pas.....

Haut de page 
X