Confiance en soi - le 07/09/2014

chrissie.
Abonné

Bonjour,

J'ai une petite question à vous poser.Voilà,est ce qu'il vous est déjà arriver de penser que vous n'étiez pas digne d'etre aimée?

Car moi,je le pensais encore il n'y a pas si longtemps.Je le pense moins,mais cela m'arrive encore.Meme si j'ai réussi à régler certaines émotions et sensations depuis que je suis inscrite à LC?Celle ci me revient assez souvent en tete.

Quelqu'un m'a conseillé de faire de sophrologie,mais j'hésite,je ne sais pas si cela m'aiderait.

Qu'en pensez_vous?Avez vous déjà essayé?

Merci pour vos réponses.

Commentaires

Amritaa.
Abonné

Je crois que tu n'es pas un cas Chrissie, malheureusement

 

Je crois que ce qui t'aidera c'est toi qui le trouvera, il se peut que tu trouves un sophrologue qui ne te corresponde pas, il se peut qu'un jour une idée bizarre te traverse l'esprit et que tu te dises c'est ça que je veux faire et entre nous fais le même si ça te parait complètement idiot

 

Ce que tu nommes s'appelle l'estime de soi et ce qui te limite c'est ton mental qui te raconte des salades qui répète ce que peut être tu as trop souvent entendu mais c'est faux, tu es digne d'être aimée comme tous êtres humains sur cette terre

 

Tu as honte de toi ? Je viens de poster quelque chose sur la vulnérabilité et il se peut que nos sujets se rejoignent en fait

Patience
Marraine

Bonjour chrissie,

Ah oui, moi ça m'est déjà arrivé, de penser que je ne suis pas digne d'être aimée, que je ne suis pas "aimable".
Parfois ça m'arrive encore ; et c'est souvent quand la peur m'envahit ou quand je suis en colère contre moi. Mais comme ce n'est qu'une pensée, que ce n'est pas la réalité, eh bien je la laisse passer. C'est une pensée désagréable ; mais je sais que ce n'est qu'une pensée...

Car comme le dit Amritaa, tu es autant digne d'être aimée que la plus belle et la plus intelligente nana de la terre... si tant est que ce soit bien elle la plus belle et la plus intelligente ! :-)

Quant à la sophrologie, son objectif est de mettre en place une forme d'équilibre physique et émotionnel, pour se sentir "harmonieuse", si je puis dire !
Donc oui, la sophrologie peut toujours aider quand il s'agit de faire en sorte d'aller mieux. Elle permet de distiller en soi un maximum de sensations et de sentiments positifs ; donc c'est toujours bon à prendre ! Surtout lorsque l'on se sent tendu physiquement, submergé par les émotions, etc.

Personnellement, je jongle beaucoup avec la pleine conscience et la sophrologie. Et ça m'aide beaucoup... à conditionner de pratiguer régulièrement, bien sûr !

Au plaisir de te lire

izabelle
Animatrice forum

bien sûr Chrissie tu n'est pas la seule!!

c'est même un grand classique pour beaucoup de gens

plutôt que la sopho,   je te conseille plutôt de lire le livre  "le piège du bonheur",  ça nous aide vraiment à dédramatiser ces histoires qui s'invitent régulièrement dans notre tête

Amritaa.
Abonné

Comparez un livre à la sophro, c'est comme comparez un livre au yoga (je fais du yoga)

 

Un livre je n'ai rien contre, c'est par contre une démarche intellectuelle. Certaines personnes ont intérêt à vivre les choses avec leur corps et non avec leur tête

 

Alors je n'orienterai pas vers quoique ce soit, même si effectivement je dis que rien ne vaut le tapis pour savoir où on en est car là on ne triche pas et si on triche, et bien ça ne dure pas longtemps, très vite on est démasqué parce que le souffle lui ne peut pas tricher, la tête, c'est la reine pour ça

Kaylee
Marraine

Pas digne d'être aimée : mes parents ne m'ont pas aimée, ils me l'ont prouvé, leur manque d'amour, surtout ma mère avec tout ce qu'elle m'a fait subir, et mon père me l'a dit franchement en pleine figure lorsque je lui ai posé la question quand je suis devenue mère à mon tour à 36 ans : "ah non, je ne te voulais pas, et je n'ai jamais changé d'avis". Booonnnnn... Je pense que j'ai dû être conçue contre leur gré à tous les deux.

Alors j'ai appris à faire "sans", mais je pense que c'est la raison majeure, et de loin, pour laquelle mes relations sentimentales ont toutes foiré : si mes parents ne m'ont pas aimée, s'ils n'y sont pas arrivés, pourquoi quelqu'un d'étranger en serait capable ? Je ne dois pas être "aimable". Donc lorsqu'un homme me dit "je t'aime", j'ai un mal fou à le croire et il me faut des preuves, encore des preuves, constamment, les mots ne me suffisent pas, donc je réclame encore plus de preuves et je sais que je deviens infernale mais je n'arrive pas à faire autrement. Malgré plusieurs thérapies. Et lorsqu'il me quitte, je me dis que c'est bien fait pour ma gueule, car je ne récolte que ce que j'ai semé et je me résigne.

Mardi je suis donc allée chercher "Le piège du bonheur", de Russ Harris, que j'avais commandé. Le monsieur qui se trouve au comptoir et qui me connaît bien regarde le titre du livre et me dit en rigolant "j'espère pour vous que c'est pas un piège à cons". J'ai souri. Il est bien ce bouquin, enfin à moi il me convient bien. Je le lis lentement, en soulignant au crayon ce qui fait tilt et me fait du bien à lire. Avec des post-it pour revenir à certains passages, je prends mon temps et je suis super contente de mon achat.

La sophrologie, oui, ça détend, mais je ne vois pas trop le rapport avec le fait de se considérer "pas digne d'être aimée". J'ai fait ma préparation à l'accouchement avec la sophrologie, j'ai même accouché avec la sophorologie, super résultat.

Amritaa.
Abonné

Kaylee quelle terrible épreuve. Je me plains et je me demande si j'ai vraiment de bonnes raisons

 

Je ne connais pas la sophro, mais je connais le yoga que peu de gens connaissent vraiment, tout le monde se limitant à ceci : le yoga c'est du bien être. C'est pas faux, mais c'est loin d'être vrai. Le yoga c'est une méthode de transformation profonde de la personne. Je répète je ne connais pas la sophro alors peut être font ils de même. Les yogis, les sages à l'origine du yoga avaient tout compris de l'être humain, de ses souffrances et des moyens à mettre en oeuvre pour le sortir de là.

 

Donc on peut voir le yoga comme un moyen de mieux dormir, le plus avoir au dos, s'assouplir, faire de la gym..... et peut être la sophro comme un moyen de ........ mais concernant le yoga c'est pas ça, c'est bien bien plus que ça. Pour arriver à cela, une seule chose compte c'est la pratique, c'est tapis tous les jours. Après bien sûr que la philosophie va nous aider, beaucoup nous aider mais sans le tapis, pas de transformation, parce que la lecture des ouvrages, des textes sacrés, une approche intellectuelle ne permettra pas à la personne de se connaitre et de se transformer vraiment et profondément

 

Kaylee sans vouloir m'imiscer dans ton chemin, je pense qu'intellectuellement tu as compris le malaise, tu a compris que tu fais un copie colle qui n'a pas lieu d'être, il reste à mettre ça en pratique

 

cleopatre8.
Ancien abonné

bsr à toutes, personnellement j'ai tout essayé,meme jeune je n'ai pas su m'aimer et donc pas aimable.en plus j'attends un poids astronomique(peut -être des couches d'amour et de protection) j'ai abandonné le regard des hommes(ils sont de plus en plus rares, via mes kilos) alors j'essaye de me donner de l'amour, ce qui est très difficile quand on a été mal" construite",d'ou souvent un sentiment d'abandon...... Avec LC j'ai l'impression d'etre une veille maison à moitié déconstruire et qu'au volant d'une pelleteuse je devais enlever tout ce qui reste, afin de remmetre à plat cette veille masure.Le plus dur est de remonter les bonnes fondations!!!

marieal.
Inscrit

amritaa, ce qu'il y a de bien dans ce fameux livre c'est qu'il associe la pleine conscience ( qui finalement n'est qu'une approche occidentalisée des techniques orientales dont le yoga fait partie) à une approche de thérapie comportementale basée sur tes valeurs....

en fin de compte l'ACT therapy  de Russ Harris, c'est un yoga occidentalisé, expurgé de la pratique des postures (asanas), mais regroupant à mon avis au moins 5 des 8 voies du yoga  décrit par Patanjali

 
Bliss.
Abonné
Chacun son parcours chacun sa voie et chacun son église. Moi c'est le qi gong mais je ne vais pas en faire l'apologie. Je ne pense pas que tout le monde doive en passe par l'approche corporelle. J'ai de très nombreux exemples de personnes autour de moi qui vivent bine sont heureux, sans troubles alimentaires etc et qui ne se sont jamais posées sur un tapis. Et les approches mentales fonctionnent très bien pour certaines personnes. La pratique d'un instrument de musique, la passion pour les jeux d'échec, simplement un amour profond de la nature, tout peut être un chemin de transformation profonde de l'être humain. Je ne crois pas qu'une soeur emmanuelle (je la prends elle car j'ai une admiration profonde) aie été dans une autre démarche que celle de la contemplation, l'étude des textes et le passage à l'action. Bon chacun ses exemples évidemment. Pour moi la voie corporelle m'apporte beaucoup mais vraiment c'est personnel. La sophrologie j'ai fait le cours de base 1 (il y a différents niveaux classifiés etc) je l'ai fini car j'avais payé mais je n'ai pas franchement croché. C'était en groupe et le groupe n'était pas soudé,pas de partage etc..et la prof....bof... Je crois plus à la rencontre entre être humains. Il y a des maîtres de yoga super, des facilitateurs de pleine conscience géniaux mais il y aussi ceux qui vous horripilent qui ne vous correspondent pas c'est une affaire de personne à personne. Je me souviens d'un prof de gym génial. Cet homme avait été profondément dépressif, suicidaire, il pesait 150 ikilos et était alcoolique. Il a radicalement changé et transformé sa vie par son parcours dans un groupe d'alcooliques anonymes. Il a maigri, s'est mis au sport est devenu prof de gym et transmet son énergie, sa passion, tout en étant complètement à l'écoute des difficultés des gens. Les groupes en 12 étapes n'ont pourtant rien d'une voie corporelle c'est que du spirituel et du mental. Tout ca pour dire chacun sa voie. Moi c'est la personne qui m'enthousiasme et j'ai essayé pas mal de choses mais voilà moi c'est yuko qui me transmet son enthousiasme, sa passion, l'envie de tenir une posture de respirer. Le yoga je n'ai pas croché. Ce ne sont pas les postures ou autres c'étaient les personnes qui pour moi se prenaient beaucoup trop au sérieux et dans les quelques cours que j'ai essayé l'atmosphère était pesante. Sauf un cours de yoga du cachemire mais un truc très particulier une prof géniale mais elle a déménagé loin. Le livre de ruth harris je l'ai lu un peu pratiqué et ce qui m'en rest m'est utile surtout des méthodes de défusion. Après le côté "dissolution" des émotions je l'ai abordé dans d'autres contextes parce que c'est un truc assez universel et vieux d'accueillir une émotion ou un sentiment, de lui laisser toute la place, pratiquer l'expansion et ensuite constater la dissolution, ou pas dailleurs. Et sur ce je vais marcher dans la nature qui est elle aussi une voie royale de transformation je trouve. Gratuite, dispo, toujours généreuse.
Evelyne2212.
Abonné

Bonjour,

J'en reviens à la première question : vous est-il arrivé de penser que vous n'étiez pas digne d'être aimée ?

Oui, souvent. Et la raison en est que souvent dans ma vie, j'ai dû être en contact avec des gens qui ne me convenaient pas. Depuis l'école primaire, jusqu'à aujourd'hui, la vie m'a obligé à fréquenter journellement des personnes que normalement, je n'aurai pas choisies comme amies. Alors, voilà, ça clache. On est exclu ou on s'exclut soi-même.

Ce n'est qu'à mon âge que je m'en rends compte. C'est d'ailleurs comique que tu poses la question maintenant parce que c'est un sujet de réflexion récent chez moi pour comprendre des choses.

J'en suis arrivée à ces conclusions :

- pour se sentir bien, il faut s'éloigner des personnes qui ne vous correspondent pas (quand c'est possible). Il y a assez de gens sur terre pour trouver les bonnes personnes avec qui passer du temps.

- Il ne faut pas avoir peur de se remettre en question, ça n'apporte au final que du bien.

- aide toi et le ciel d'aidera : donner de l'amour (ou de l'amitié), ça finit toujours par vous revenir. Et faire le premier pas vers les autres, c'est dans cette démarche.

- il faut arrêter d'attendre que les choses arrivent, il faut prendre les initiatives soi-même.

Pour compléter ma première remarque : sachez qu'il y a des gens qui ne prennent leur plaisir que s'ils rendent les autres malheureux ou en les dévalorisant. En fait, ce sont eux qui ont peur de ne pas être à la hauteur et qui profitent de leur ascendant sur vous pour vous écraser !

A bon lecteur ....

chrissie.
Abonné

Merci pour vos réponses.Il faut que je fasse un peu le tri dans tout cela,que je 'digère' tout cela.Mais vraiment c'est toujours un grand plaisir de vous lire toutes.

Encore un grand merci à toutes!!!

izabelle
Animatrice forum

[quote=Amritaa]

Comparez  (er)   un livre à la sophro, c'est comme comparez un livre au yoga (je fais du yoga)

Un livre je n'ai rien contre, c'est par contre une démarche intellectuelle.

[/quote]

je pense que tu n'as pas lu le livre, car il ne s'agit en rien dans ce livre d'une démarche intellectuelle

j'ai fait des tonnes de sophro, de relaxation, de yoga, d'hypnose, de thérapies, etc....

aucune de ces démarches ne m'a apporté autant que CE livre là,  qui est  absolument la seule démarche de tout mon parcours qui m'a permis de sortir de l'enfer des EME

alors excuse-moi si je le conseille   .....

Kaylee
Marraine

[quote=izabelle]

aucune de ces démarches ne m'a apporté autant que CE livre là,  qui est  absolument la seule démarche de tout mon parcours qui m'a permis de sortir de l'enfer des EME

alors excuse-moi si je le conseille   .....

[/quote]Non non, surtout ne t'excuse pas izabelle, au contraire, à force de lire les commentaires des unes et des autres, et plus particulièrement les tiens, concernant ce livre, j'ai fini par le commander. Je l'ai récupéré mardi dernier, je le lis à petites doses le soir dans mon lit, je prends mon temps, je le savoure, je souligne au crayon ce qui fait tilt, et au fur et à mesure de cette lecture je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir acheté pus tôt.

Faudra que j'aille voir à l'occasion sur le Forum s'il y a un fil consacré uniquement à ce livre, d'ailleurs, afin que toutes celles qui l'ont lu ou sont en train, y expriment leurs remarques et leur ressenti.

Evelyne2212.
Abonné

J'ai commandé le Piège du Bonheur ce matin sur Amazone. Pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt ???

Kaylee
Marraine

[quote=Evelyne2212]

J'ai commandé le Piège du Bonheur ce matin sur Amazone. Pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt ???

[/quote]

Hihihi smiley, c'est contagieux d'acheter ce livre on dirait... izabelle, tu as un pourcentage auprès de Russ Harris ? wink

Amritaa.
Abonné

Bonjour à toutes

Excusez mon silence mais les journées sont bien trop courtes parfois.

Je ne pensais pas avoir fait l'apologie du yoga au point de passer pour quelqu'un d'aussi fermée que vous semblez le croire. C'est vrai que ma révélation, ce qui m'a remise debout alors que j'étais au fond du trou c'est le yoga, c'est vrai que dans mon cas il a été absolument nécessaire pour moi d'en passer par le corps parce que ma tête était juste dans un tel état qu'elle n'était plus capable d'avaler un mot, un concept, une idée, plus capable d'entendre l'amour ou la tristesse de l'autre. alors les livres dans l'état où j'étais ne m'étaient d'aucun secours. 

Dans mon cas sans le yoga, aujourd'hui je ne serai pas capable de comprendre quoique ce soit parce que j'étais devenue sourde à tout et à tout le mode tant ma souffrance hurlait dans mon crâne

Alors peut être que selon sa souffrance, selon sa façon d'appréhender la vie malgré tout on est capable ou pas de passer autrement que par le corps

Mais si on regarde ton parcours Iza, on voit que tu es aussi passée par là et peut être d'autres ici

Les grands yogis ceux qui sont à l'origine de cette pratique ou ceux qui sont en état de yoga tout le temps, vous diront tous que sans le corps, c'est juste impossible et je le crois car mon changement, ma transformation n'est pas le fruit d'un travail intellectuel mais d'une pratique d'asanas. J'ai pratiqué pendant 3 ans avant d'aller chercher l'enseignement, la philosophie du yoga,  parce qu'il m'a fallu 3 ans pour me nettoyer, enlever la boue, la gangue, ce que personne d'autres n'avait réussi à faire avec moi avant, car je crois profondément que la seule personne qui peut se changer c'est nous, nous à condition qu'on se connaisse parfaitement (ce qui prend une vie ou deux) et pour se connaitre parfaitement et ne pas reconstruire des autonomatismes du mental car notre égo, notre mental ne vont pas se laisser faire,  il faut faire silence

Par le silence (qui fait peur à bon nombre d'entre nous) on entend autre chose que ce que nous raconte notre tête, notre tête qui ne fait que répéter ce qu'elle connait déjà car elle est incapable d'inventer et notre égo qui n'a qu'une peur c'est qu'on l'oublie, qu'on le laisse mourrir 

Alors oui, certains livres ont pour moi été de vraies révélations, ont été significatifs sur mon chemin, certains sont mes bibles et sans doute que ce livre que je vais acheter en fera partie, mais aucun ne remplacera, moi seule en silence sur un tapis. J'en suis intimement persuadée. Aucun livre ne saura remplacer le silence que je vais installer pour laisser mon âme se révéler à elle même et me guider

Certaines personnes croisées sur ce chemin sont à mes yeux venues sur terre juste pour m'enseigner, je pourrai les mettre sur des piedestals et les vénérer mais je sais qu'en les suivant aveuglément ce que je pourrais faire sans danger, jamais elles ne feront pour moi ce que je suis sensée faire pour moi. Elles ne sont pas moi, elles ne sont pas mon âme, même si elles peuvent tout pour elle mais elles ne pourront pas l'essentiel : me libérer

Nous sommes ici pour cela et cela prendra tous les chemins, celui de l'esprit et celui du corps

Pardon si je suis aussi sûre de ça, mais posez une personne sur un tapis et laissez une autre personne au milieu d'une bibliothèque  la plus riche qui soit et donnez leur quelques années et voyez comment elles évoluent. Je ne dis pas que les livres ne servent à rien, bien au contraire, les écrits sont justes des merveilles que j'étudie d'ailleurs, puisque j'étudie des textes majeurs comme les yoga sutras de Patanjali, la Bagavad Gita et autres..... mais sans me poser sur mon tapis, cela aurait un bien moindre impact 

Je ne dis pas que seul le yoga peut quelque chose, la Chine, le Japon ont eux aussi trouvé des merveilles mais nous sommes un corps physique, grossier et nous sommes d'autres corps et pour aller à la rencontre du plus subtil, il faut nettoyer le plus grossier et ainsi aller à la rencontre des autres et ça, personne ne peut le faire pour nous

J'ai lu aussi que certaines avaient rencontré de mauvais profs et vu de mauvaises écoles, bien sûr que c'est tout à fait possible, certains enseignants, certaines écoles ne nous conviennent pas, parmi ceux que je cotoie je n'adhère pas à 100 % à ce qu'ils proposent mais je prends ce qui me convient et je laisse le reste sans juger car ça leur appartient. 

 

Bon je vais arrêter là car je suis intarrissable, merci de m'avoir lue

 

Amritaa.
Abonné

[quote=izabelle]

[quote=Amritaa]

Comparez  (er)   un livre à la sophro, c'est comme comparez un livre au yoga (je fais du yoga)

Un livre je n'ai rien contre, c'est par contre une démarche intellectuelle.

[/quote]

je pense que tu n'as pas lu le livre, car il ne s'agit en rien dans ce livre d'une démarche intellectuelle

j'ai fait des tonnes de sophro, de relaxation, de yoga, d'hypnose, de thérapies, etc....

aucune de ces démarches ne m'a apporté autant que CE livre là,  qui est  absolument la seule démarche de tout mon parcours qui m'a permis de sortir de l'enfer des EME

alors excuse-moi si je le conseille   .....

[/quote]

 

Ce livre n'est pas une démarche intellectuelle ? c'est tout à fait possible,

donc il propose quoi ? La respiration ? le silence ? Peut être bien qu'il propose le yoga en fait ou équivalent

 

Le yoga m'a appris que le bonheur est en nous mais pas en dehors de nous. Est ce cela ? Mais s'il est en moi il faut que j'aille à sa rencontre et pour aller à sa rencontre il faut faire silence sinon jamais je ne l'entendrais. Enfin c'est mon point de vue

marieal.
Inscrit
Amritaa, en lisant ce livre tu verras qu'il fait une énorme part à la pleine conscience = méditation yogique. J'y retrouve explique d'une façon didactique appliquee a nos esprits occidentaux les principes du yoga tels qu'on peut les lire ( mais perso sans avoir compris tous les aspects de ce que ça voulait dire) dans les sutras de patanjali. Et si je ne me trompe pas, le texte de patanjali est tout sauf un exposé d'asanas. De toutes les façons y'a pas de secrets, toutes les thérapies utilisant la PC sont dérivées du yoga, t'ai chi ji qong et autre technique de connaissance de soi même orientale. Perso je fais 20 min de yoga tous les matins au minimum mais ce livre à donne de nouveaux éclairages à ma pratique et à la relecture des sutras.
Amritaa.
Abonné

Bonjour Marie

Le yoga que j'enseigne est un yoga pour nous occidentaux donc très lisible. Ce qui fait son succès,  car selon notre maitre KRISHNAMACARYA c'est pas l'individu qui doit s'adapter au yoga mais le yoga qui doit s'adapter à l'individu et ça commence par les postures. Beaucoup d'école revendiquent cette phrase mais elle est de KM, KM qui est le professeur de yogis très connus comme IYENGAR, PATABIJOIS et autres.

Oui le texte de Patanjali n'est pas un exposé sur les asanas même s'il en parle dans la mesure où il explique dans quel état d'esprit on doit pratiquer l'asana, mais un exposé sur nous et pour nous les humains, une sorte de proposition thérapeutique. Il est exposé nos souffrances et les solutions. IL est exposé notre raison d'être ici

Oui beaucoup de personnes ou d'écoles oublient de préciser d'où elles tirent leur méthode et quand on y regarde de près ou quand on connait on retrouve l'enseignement du yoga

Peut être que ce livre te donne ce que donnent les yogas sutras de Patanjali ? C'est à dire des réponses, des méthodes, des moyens d'aller mieux, des moyens de trouver le bonheur non pas en dehors de toi mais en toi car ce que nous rend malheureux comme des pierres, c'est de croire que le bonheur existe en dehors de nous. Est ce ce quet auteur propose ?

 

Par curiosité je vais l'acheter car vous avez toutes finies par exciter ma curiosité. 

Kaylee
Marraine

[quote=Amritaa]

J'ai lu aussi que certaines avaient rencontré de mauvais profs et vu de mauvaises écoles, bien sûr que c'est tout à fait possible, certains enseignants, certaines écoles ne nous conviennent pas, parmi ceux que je cotoie je n'adhère pas à 100 % à ce qu'ils proposent mais je prends ce qui me convient et je laisse le reste sans juger car ça leur appartient. [/quote]

Il y a aussi de mauvais livres wink

 

[quote=Amritaa]Bon je vais arrêter là car je suis intarrissable, merci de m'avoir lue

[/quote]C'est normal que tu sois intarrissable, parce que tu es passionnée par ce sujet, et je te lis toujours avec plaisir.

Amritaa.
Abonné

[quote=izabelle]

bien sûr Chrissie tu n'est pas la seule!!

c'est même un grand classique pour beaucoup de gens

plutôt que la sopho,   je te conseille plutôt de lire le livre  "le piège du bonheur",  ça nous aide vraiment à dédramatiser ces histoires qui s'invitent régulièrement dans notre tête

[/quote]

 

J'ai cherché pourquoi j'avais répondu non à cette proposition. C'est que là Iza tu prônes une démarche intellectuelle., tu dis : .. plutôt que la sophro lit ça et ce à quoi je réponds plutôt que lire fait du yoga.

 

Personne ne sait ce qui est juste pour l'autre et j'ai je le reconnais pousser le bouchon très loin

Amritaa.
Abonné

Bonjour Kaylee

 

Bien sûr qu'il y a de mauvais livres c'est pourquoi je suis encore très sélectives. Mais il y a aussi de mauvais lecteurs ou de mauvais interprêtes 

 

SI tu lis la Bagavad Gita  au premier degré, tu lis un texte hallucinant qui te dit d'aller tuer ton voisin, ton frère, ton cousin. Ca fait bondir n'est ce pas ? Comment un texte sacré peut prôner une telle violence ?????? C'est pas du tout la lecture qu'il faut en avoir. Ce livre raconte qu'il faut aller tuer nos ennemis........ intérieurs. Donc ça demande du courage comme d'aller tuer son frère car ceux que nous croyons être nos amis en nous, ceux que nous nommons "conditionnements" sont en fait nos ennemis et il va nous falloir aller à leur rencontre et les tuer.... et bien sûr pour les tuer il faut aller sur le tapis

 

C'est un texte majeur du yoga presque THE texte majeur

 

Ravie de te revoir aussi !

marieal.
Inscrit
[quote=Amritaa]

Bonjour Marie

Oui le texte de Patanjali n'est pas un exposé sur les asanas même s'il en parle dans la mesure où il explique dans quel état d'esprit on doit pratiquer l'asana, mais un exposé sur nous et pour nous les humains, une sorte de proposition thérapeutique. Il est exposé nos souffrances et les solutions. IL est exposé notre raison d'être ici

Peut être que ce livre te donne ce que donnent les yogas sutras de Patanjali ? C'est à dire des réponses, des méthodes, des moyens d'aller mieux, des moyens de trouver le bonheur non pas en dehors de toi mais en toi car ce que nous rend malheureux comme des pierres, c'est de croire que le bonheur existe en dehors de nous. Est ce ce quet auteur propose ?

 

Par curiosité je vais l'acheter car vous avez toutes finies par exciter ma curiosité. 

[/quote] Le livre a donne un nouvel éclairage au texte de patanjali , donc sur la decouverte de moi meme, comme on prend plusieurs route pour arriver au même chemin, comme plusieurs lampes disposées sur une même sculpture éclairent le même objet mais permettent de mettre en évidence des détails différents.
Amritaa.
Abonné

Pour dire que c'est un nouvel éclairage au texte de Patanjali il faut avoir lu le texte. Ce texte même s'il a été traduit par différentes personnes, le fond reste rigoureusement le même, ce qui va changer c'est que les mots de l'un résonneront mieux en nous mais aucun de ces traducteurs ne prétendra écrire mieux que Patanjali

 

Je suis complètement d'accord pour dire qu'on peut prendre plusieurs routes pour arriver au même chemin, pour dire que selon l'éclairage que l'on va apporter on ne verra pas du tout la situation de la même façon car à toutes choses il y a une partie sombre et une partie lumineuse donc il faut l'imaginer pour toutes situations de nos vies

marieal.
Inscrit
[quote=Amritaa]

Pour dire que c'est un nouvel éclairage au texte de Patanjali il faut avoir lu le texte. Ce texte même s'il a été traduit par différentes personnes, le fond reste rigoureusement le même, ce qui va changer c'est que les mots de l'un résonneront mieux en nous mais aucun de ces traducteurs ne prétendra écrire mieux que Patanjali

 

es

[/quote] Tu te doutes bien que si je dis que c'est un nouvel éclairage du texte c'est que je l'ai lu... J'ai participé à un groupe de discussion avec ma prof de yoga des sutras , j'en ai lu deux versions différentes et m'y replonge régulièrement puisque j'en ai enregistré une version sur ma tablette ce qui me permet d 'en profiter des que j'ai un instant de libre...c'est un texte fondamental pour moi mais je me suis rendu compte en lisant russ haris que ça m'amenait d'autres clés pour ouvrir les volets et voir les sutras sous des angles complémentaires, qui m'en favorise la compréhension....
Amritaa.
Abonné

Donc tu as étudié les yoga sutras, je pensais que non vu que tu posais la question à savoir si ce texte n'tyait pas un texte traitant des asanas. Donc des asanas oui et non, mais il traite de la pratique aussi

Tu peux lire les Sutras comme on peut lire la Gita mais je te conseille vivement de recevoir un enseignement cela t'aidera à te donner beaucoup de clés. Les sutras sont très très complexeset très complets  et on peut les étudier pendant des années et au fur et à mesure de sa progression les lire chaque fois de façon différente

 

Si j'ai bien compris ce livre traite du yoga ? Je comprends votre emballement alors, bienvenue au club des super fans

marieal.
Inscrit
Non ce n'est pas du yoga!!! C'est une approche psychologique de type thérapeutique qui est basée en partie sur la pleine conscience. Comment te faire comprendre? Ce sont des approches convergentes, la lecture de l'un aide à la compréhension de l'autre, en sachant que tout se qui peut m'aider à progresser sur moi-même est le bienvenu. Et c'est pour ça que cette lecture , bien moins austère que celle des sutras, avec des exos très pratiques, permettant de comprendre comment fonctionne notre esprit, peut aider à retrouver la confiance en soi. Enfin pour moi qui pratique le yoga depuis longtemis je comprends ce que la pratique m'apporte mais je ne suis pas persuadée que si tu posés qqun qui a un pbleme de confiance en soi sur un tapis sans lui expliquer le pourquoi du silence, il trouve la solution tout de suite! Cet ouvrage explique par exemple un processus de méditation pour prendre de la distance avec ses pensées ( imaginer qu'on pose toutes ces pensées telles qu'elles viennent sur un papier qu'on laisse glisser à la surface d'une rivière) et explique à quoi ça sert, ce qui est un sacré gain de temps...
izabelle
Animatrice forum

[quote=Amritaa]

tu dis : .. plutôt que la sophro lit ça et ce à quoi je réponds plutôt que lire fait du yoga.

[/quote]

c'est en effet un livre non intellectuel

mais un pratique basé sur l'ACT Therapy

ce n'est pas un livre intello  sur l'ACT expliquant ceci ou cela (ceux-là me sortent par les yeux),  mais avec des exercices à faire,  et surtout des métaphores pour faire "saisir" le sens, ce qui pour moi n'est pas une démarche intellectuelle, mais d'intégration plus profonde

les métaphores parlent à un niveau très différent

 

 

ensuite les mots que j'utilise, ne t'y attache pas trop  car j'ai la facheuse tendance à écrire trop vite, sans me relire, et je fais parfois des raccourcis de langage  (que me reproche mon homme)

je pense sans mots, donc quand ça sort, ça prend une forme un peu "brute" et ce n'est pas toujours le mot juste, mais pour moi l'essentiel c'est de se comprendre (bon le problème c'est quand on se comprend passmiley)

 

ce livre, quand on le lit,  il nous est demandé de poser le livre ET d'expérimenter par exemple une pleine conscience ou autre exercice de prise de conscience de la pensée

c'est donc un livre d'expériences   ET de métaphores

ce n'est en effet pas un livre intellectuel

 

il avait d'ailleurs été vivement critiqué par quelques personnes sur ce forum  il y a un an ou plus,  justement par son côté trop "niais"  (pas intellectuel)

Kaylee
Marraine

[quote=izabelle]

c'est en effet un livre non intellectuel

mais un pratique basé sur l'ACT Therapy

ce n'est pas un livre intello  sur l'ACT expliquant ceci ou cela (ceux-là me sortent par les yeux),  mais avec des exercices à faire,  et surtout des métaphores pour faire "saisir" le sens, ce qui pour moi n'est pas une démarche intellectuelle, mais d'intégration plus profonde

les métaphores parlent à un niveau très différent

il avait d'ailleurs été vivement critiqué par quelques personnes sur ce forum  il y a un an ou plus,  justement par son côté trop "niais"  (pas intellectuel)

[/quote]J'ai eu la possibilité de pouvoir le feuilleter chez quelqu'un de mon entourage qui l'avait (quelqu'un qui n'est pas en surpoids, n'a pas de problèmes de TCA et ne connaît pas LC), j'ai juste lu la préface et l'avant-propos et ce que j'ai lu, plus les commentaires des unes et des autres sur le Forum, m'a incitée à le commander.

Il y a des livres de développement personnel qui sont assez inacessibles en raison de leur vocabulaire "pompeux", moi, si je dois relire la phrase 3 ou 4 fois juste pour en comprendre le sens, ça ne me donne vraiment pas envie de poursuivre. Il y a également des bouquins dans lesquels "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", ça aussi, ça me gonfle... ce sont les deux extrêmes, et je trouve que ce livre se situe pile entre les deux.

Amritaa.
Abonné

@ MARIEAL

 

Bon, je crois qu'il va falloir que je le lise car  là je ne comprends plus rien, je croyais qu'il t'aidait à comprendre les sutras.... comme quoi communiquer par écrit comme le dit Izabelle ça n'est pas simple

Les sutras c'est austère si tu le lis tout seul, mais si quelqu'un qui les a étudiés le lit avec toi c'est fantastique

Si un de mes élèves a un problème de confiance, il sera surpris lui même de son audace car je lui donnerai une pratique pour l'aider à s'ouvrir avec assurance. Je ne ferai rien, c'est la personne qui fera et si elle pratique régulièrement (c'est l'unique contrainte du yoga) elle aura des résultats rapides et inespérés. 

Le silence parle à tout le monde, c'est flangrant en cours collectif car ça réagit beaucoup et là on voit de suite où l'on en est par rapport à ça.Prendre un temps de silence en aidant la personne à ne pas se laisser embarquer par son mental donne les réponses. Tu poses une question et tu ne fais rien, tu attends, tu laisses faire (très difficile au début) et la réponse viendra toute seule

 

Alors oui on peut voir ça autrement avec d'autres méthodes peut être, je parle de celle que je connais très bien

 

Je suis désolée je répondrais aux autres demain, merci beaucoup beaucoup pour ces échanges

Amritaa.
Abonné

@ IZA

 

Excuse ma lenteur à répondre mais me voilà

 

J'ai commencé par regarder ce qu'est l'ACT THERAPIE car je me noies dans toutes ces nouveautés et si j'ai bien compris ce livre est en plein dedans puisque ce qui est prôné c'est le langage et l'utilisation des métaphores comme en Inde et ailleurset depuis les temsp les plus anciens,  on utilise les contes

 

Tu es toute pardonnée si tu écris plus vite que tu ne penses où le contraire et je sais le danger de l'écrit et j'ai aussi vivement réagit

 

Certaines personnes au yoga trouvent aussi ma pratique trop "niaise" trop molle...... c'est très intéressant car ça souligne la difficulté qu'il y a chez certains à s'abandonner et à se laisser porter par quelque chose qu'ils ne voient pas, ne sentent pas, ne maitrisent pas. Donc ce livre a sans doute ce même grand "pouvoir", celui de nous retourner sans qu'on ne voit rien venir. C'est le plus profond des changements en fait comme lorsque au yoga je propose de s'allonger, de fermer les yeux et que je donne des consignes pour faire tout autre chose que trouver des solutions pour demain, penser, anticiper mais être simplement là à contempler ..... peu de choses. Ca peut paraitre juste insuportable.

 

Ce que j'ai appris dans nos échanges c'est que je faisais le raccourci simple : livre = intellectuel. J'apprends que non, ça n'est pas forcément vrai, alors merci à toutes pour cet enseignement (volontairement je ne mets pas leçon pour ne pas risquer de votre part une quelconque interprétation...... tu vois le souci avec les mots de notre vocabulaire bien pauvre)

Amritaa.
Abonné

[quote=Kaylee]

J'ai eu la possibilité de pouvoir le feuilleter chez quelqu'un de mon entourage qui l'avait (quelqu'un qui n'est pas en surpoids, n'a pas de problèmes de TCA et ne connaît pas LC), j'ai juste lu la préface et l'avant-propos et ce que j'ai lu, plus les commentaires des unes et des autres sur le Forum, m'a incitée à le commander.

Il y a des livres de développement personnel qui sont assez inacessibles en raison de leur vocabulaire "pompeux", moi, si je dois relire la phrase 3 ou 4 fois juste pour en comprendre le sens, ça ne me donne vraiment pas envie de poursuivre. Il y a également des bouquins dans lesquels "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", ça aussi, ça me gonfle... ce sont les deux extrêmes, et je trouve que ce livre se situe pile entre les deux.

[/quote]

 

Je crois Kaylee que certains ouvrages vont demander d'être lus et relus avant d'en saisir le sens car il s'agit parfois de concepts qui nous sont complètement étrangers qui vont nécessité un apprentissage. Je prends l'exemple classique du livre d'Eckart Tolle "Le pouvoir du moment présent". Franchement ce gros succès me parait bien inaccessible pour bon nombre d'entre nous et je suis surprise d'entendre dire par des personnes que je connais bien "wouah je l'ai lu mais c'est fantastique"....... je n'entre pas dans le débat mais j'aimerai savoir ce que cette personne a saisi exactement.

 

Donc certains livres seront lus différemment tout au long d'une vie selon notre maturité

 

L'avantage dans ce livre c'est qu'on ne nous dit pas qu'on est tous beaux et gentils et la vie un long fleuve tranquille, comme toi j'aime rester reliée au présent. Ce que je sais maintenant c'est que la vie est souffrance....... ou pas et ça ne dépend que de nous

chrissie.
Abonné

Merci à toutes pour vos conseils.Je viens de commander le livre"Le Piège du bonheur".Alors je l'attends et j'espère qu'il m'aidera à y voir plus clair en moi.Et surtout qu'il m'aidera à me sentir mieux.

Haut de page 
X