Contre les EME : la dégustation en pleine conscience - 27082013

Manue76.
Abonné

Bonjour, je viens ici témoigner sur la dégustation en pleine conscience.

J'ai récemment participer à l'étape "manger un aliment calorique en pleine conscience". J'ai "savouré" un morceau de chocolat. Ce qui est MAGIQUE, c'est que l'expérience demandait de déguster 2 carrés de chocolat. En fait, au bout du premier carré, j'ai été totalement rassasiée par le goût du chocolat et je n'ai même pas mangé le 2 ème carré. Economique et bon pour la balance.

Depuis, j'ai le réflexe de manger en pleine conscience l'aliment qui m'attire, auquel je pense lors d'une EME. Ainsi je me sens rassasiée par cet aliment et souvent pour plusieurs jours , tellement manger en pleine conscience, en pleines saveurs... rassasie énormément. Par exemple, le souvenir de la dégustation de chocolat par exemple, est très nette et me permet de ne pas me jeter sur toute la tablette. Je trouverais dommage de m'empiffrer sans avoir recours à tout ce processus de dégustation. Un peu de douceur dans ce monde de brutes ou plutôt dans ce système dans lequel je vivais avant où il s'agissait essentiellement de manger plus ou moins vite, sans vraiment savourer  et en finissant son assiette pour ne pas gâcher. Alors que le gâchis, c'est de ne pas savourer !

PS : Bien sûr, il n'est pas toujours possible de déguster en pleine conscience tout ce que l'on mange (manque de temps, le speed de la vie...) mais je tends vers cette façon de faire et je ralentis quand je mange pour davantage savourer. Et tous ces petits changements se voient sur la balance : 5 kilos 400 g en 1 mois.

N'hésitez à poster vos réussites de dégustation et vos témoignages en retour. Merci par avance et bonne route.

Commentaires

Meta
Marraine
Bravo Je suis bien d'accord avec toi que lorsqu'on mange son aliment préfère c'est très agréable de le déguster . .On en mange moins et mieux . Tu as eu une très bonne expérience et ton corps a enregistré le message si je savoure je me sens mieux C'est déjà accepter le plaisir que l'on a en dégustant qui remplace celui du remplissage automatique. Bravo continue à t'ecouter
izabelle
Animatrice forum

tu as tout à fait raison, et cela n'a rien d'évident, puisque dans mon vécu la dégustation est exactement l'inverse des compulsions.....

je crois même que c'est pour ça que bcp de personnes ont des difficultés à la dégustation, qu'elles bloquent  alors qu'a priori ce n'est pas une étape trop difficile.....

ça implique de retrouver un rapport sain à la nourriture,  qui nous ravit les papilles  au lieu de jouer le rôle de béquille émotionnelle

 

je trouve comme toi que la dégustation maximise le plaisir des-dites papilles et cela produit un moment hors du temps,  comme toutes les pratiques de pleine conscience

 

depuis qq mois, quand je mange sans faim, j'essaie de le faire en pleine conscience et il est vrai que ça change tout

ce n'est pas facile au début, mais quand on se prend par la main, cela devient une habitude

 

bravo à toi pour ton parcours jusqu'à présent!

Haut de page 
X