Dabord commencer par nos petit amis ou maris - le 05/06/2012

printine.
Abonné

Je viens de lire un post ou la personne disait 'un unconnu ma trouver jolie et qu'est ce que sa fait plaisirs a entendre' et d'un coup je me suis dis, 'mais bien sur que les compliments, font du bien a l'ego et rassure et donne une sacre confiance en soie'  et ensuite je me suis poser la question  enlightened   Si on a si peu confiance en nous n'est ce pas aussi du au fait que nos cher maris ou conjoins nous rassure pas plus que sa ?  Je pense que j'aurais d'avantage plus confiance en moi si Mr me disais, tu es belle meme avec des kg en trop, ou,  tu t'en fiche du regars des autres, vie ta vie comme tu l'aimerais. Mais pour ma part ce n'est pas la cas,  et vous vos Mrs, vous aident ils a vous acceptés ? 

Commentaires

tamar.
Abonné

Je crois que ce qu'il faut en retenir, c'est l'importance de faire des compliments aux autres, même quand ce qui nous plaît chez eux paraît si évident que ça ne vaut pas la peine de le dire... eh bien si, ça vaut toujours la peine de le dire.

GWEN.
Abonné

Bonjour Printine

Je suis tout à fait d'accord avec toi nos hommes nous encourage pas assez en tout cas pas le mien en tout cas rarement, pour l'entendre me dire qu'il me trouve belle, il faut que je sois limite en tenue de soirée. En même temps il me soutien dans ma perte de poids mais de l'autre coté il comprends pas ce que je ressens, et le pire il m'a avoué qu'il n'aime pas mon corps malgré qu'il m'aime plus que tout que certaine parti de mon corps l'attire il a l'impression de voir que les mavaises parties de mon corps, en même temps je lui en veux pas vu que moi meme j'aime pas ce corps.  

poneyville92.
Abonné

Bonjour printine,

 

Alors pour moi c'est oui. Mais il faut dire que j'ai rencontré mon conjoint actuel avec mes kilos en trop (au moins 20). Il me dit souvent que je lui plais, même si il reconnait sous la torture que certains détails comme mon ventre sont moins gracieux que le reste. ;)  Et au départ, j'avais un peu de mal à y croire, lui qui est tellement mince, je n'arrivais pas à admettre que je pouvais lui plaire.

J'aimerais raconter rapidement mon histoire pour illustrer que la façon dont on se perçoit à une influence sur l'image qu'on renvoie aux autres.

Avant, à 18 ans, j'étais dans la normalité (53 kilos pour 1m52) mais je n'en avais pas concience, je me trouvais un peu trop ronde.(je n'ai jamais été mince non plus), j'étais très timide. J'avais du mal à aller vers les autres.

Aujourd'hui je pèse 83 kilos. 10 kilos pris doucement au cours des 18 années suivantes, même pas la faute de mes enfants, les grossesses ne m'ayant pas laissé de surpoids seulement 2 bonnets de plus ! et le reste très rapidement en moins de 2 ans pendant la maladie et après le décès de mon mari. Cette épreuve a été physiquement et moralement éprouvante, et mon rythme de vie, d'alimentation s'est trouvé totalement déréglé.

Maintenant, je vois les choses autremment, à la suite de ces évènements, j'ai appris à me focaliser sur les choses vraiment importantes, à passer sur les petits détails qui autrefois pouvaient me pourrir la vie. J'ai décidé de profiter de la vie car on ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus. Je suis sortie de mes cercles habituels et me suis faite de nouveaux amis. En bref, j'ai arrêté de me prendre la tête.

Ce faisant, je suis devenue une personne différente et du coup, les gens ont aussi une perception différente. Je n'ai jamais eu autant de succès qu'avec ces kilos en trop. Un jour, je me promenais avec un bon ami et il me dit, après coup, que beaucoup d'hommes se retournait sur mon passage, j'avais du mal à le croire. Un autre jour, un autre ami me dit que j'avais du charisme ! Du charisme, moi ancienne grande timide, moi avec mes 30 kilos de trop (au bas mot).  Mais la cerise sur le gateau a été des essayages de vêtements dans un magasin où la vendeuse elle-même m'a fait des compliments et encouragée à essayer des vêtements que je n'aurais jamais choisis à priori, près du corps, décolletés, enfin la totale !

Mais il est vrai que je n'ai pas/plus honte de mon corps, je n'ai pas de soucis pour entrer dans une cabine d'essayage, je n'aime pas mon ventre, je trouve mes seins trop lourds, et puis après ? Je suis belle finalement ! Et nous avons toutes quelque chose que l'on peut mettre en valeur.

A toute celles qui ont du mal avec leur image : si votre conjoint ne vous complimente pas assez, demandez-lui ce qui lui plait chez vous, forcez-le un peu ;) Ou alors, choisissez quelqu'un de confiance, mettez des vêtements que vous n'osez jamais porter, et sortez, faites semblant d'avoir l'air à l'aise si ce n'est pas le cas.  Marchez comme si le monde extérieur était fait pour vous et observez... ou demandez à votre ami/amie d'observer pour vous. Vous pourriez être surprises du résultat.

La raison pour laquelle je souhaite perdre du poids tient plutôt de la santé (essoufflement, peu d'énergie..) et de trouver des vêtements à ma taille certaines fois. J'ai la chance de démarrer Linecoaching en n'étant pas stressée par mon image, alors je vous le dis : c'est POSSIBLE ! Vous êtes BELLES même si votre conjoint ne vous le dit pas (assez). 

A très bientôt

ptiteraphy.
Abonné

Je suis bien d'accord, il y a pas mal d'hommes (à commencer par le mien) qui ne savent pas, ou ne voient pas l'utilité de faire des compliments. Même à la femme avec laquelle il partagent leur vie.

Je ne comprends pas trop ce mode de fonctionnement. Entre filles, des compliments on s'en fait plein et ça nous fait plaisir. Mais avec nos hommes apparement c'est différent.

J'ai posé la question au mien, de savoir pourquoi il ne me disait pas qu'il me trouvait jolie et je n'ai pas eu de réponse vraiment définie. Ca ne doit pas faire partie de ses habitudes de vie de faire des compliments. Du coup je dois sans cesse demander "tu me trouves jolie? tu me trouves belle? tu ne me trouves pas trop grosse/pâle/cernée...?" C'est un peu usant à la fin.

Pourtant il m'aime énormément, il me soutient dans le fait que je fasse LC (il fait même certains exercices du parcours forme avec moi! :O ), mais la phase "je te fais des compliments" n'est pas encore là XD

Et comme dit Gwen, il faut que je sois en tenur de soirée, maquillée et coiffée ET que je demande "t'as vu comme je suis belle?" (un peu par provocation) pour qu'il me réponde enfin un "oui tu es très belle"! ENFIN :p huhu

Et je suis bien d'accord avec toi Printine, comment peut-on avoir davantage confiance en soi et s'en ficher du regard des autres si même nos hommes ne nous font pas de compliments? S'auto-complimenter c'est difficile, on a besoin de l'entendre de la bouches de nos proches (famille, amis, petits amis ou maris).

On peut prendre les compliments des inconnus, mais ils n'auront jamais autant d'impact sur notre moral et notre perception de nous-mêmes que les compliments venant de nos chers et tendres :)

Margaux_l.
Abonné

mon mari m'aime, me le dit, me complimente, m'aime à 85kg, m'a connu à 78 ....me trouvait belle enceinte à 105kg........je n'arrive pas à le croire quand il me dit que je suis belle, qu'il aime mon corps.....je mesure ma chance

finalement on n'est jamais contente ..... :-)))

 

j'ajoute qu'il m'aime bien habillée, qu'il fait les magasins avec moi.....non je ne le prête pas !!! ;-)))

ptiteraphy.
Abonné

hihihi :p c'est sûr qu'un homme comme ça il faut le garder et le chérir, je comprends que tu ne le prêtes pas Margaux_l ^^

liegama
Abonné

Printine je dois dire que je suis peut être une exception, j'ai un homme extraordinaire qui me dit 10 fois par jour qu'il me trouve belle et sexy et attirante et pourtant, malgré les 12 années où il m'a dit ça tous les jours sans exception cela ne m'a pas aidé à m'aimer moi même. Je doutais toujours de son amour. Mais dernièrement je commence à me laisser toucher par son regard et surtout je commence à changer le regard que je porte sur moi. J'étais toujours extrêmement dure avec moi même et exigeante dans le but de changer, de maigrir, de modifier ce corps que je n'aimais pas. Mais ça ne m'a pas rendue heureuse de me taper dessus intérieurement tous les jours. Alors je dirai qu'avant le regard des autres c'est ton propre regard qui compte. 

positivethinker.
Abonné

C'est vrai on ne fait pas assez de compliments. Mais vous, complimentez vous vos maris regulierement ? Si vous vous y mettez, ils vous rendront peut-etre aussi la pareille.

printine.
Abonné

Bonjour, si j'ai lancer ce post c'est parce que sa me chagrine de ne pas avoir de compliment de la part de mon mari, parce que justement Moi je lui en fait, Quand il sort de chez le coiffeur, quand il vient de finir des travaux, quand il met un nouveau habit ...ect, c'est ma nature de dire bravo a quelque chose que je trouve bien ou joli. Apres voilas ce n'est pas dans sa nature a lui et sa me manque vraiment, mais bon ce n'est pas a 48 ans que je vais le changer ^_^

lorraine
Marraine

Printine, Jjai le même  à la maison ! je te comprends

mamzelzoï.
Abonné

Les filles, j'ai le problèm inverse de vous : mon homme me complimente beaucoup, "t'es belle, t'es sexy" etc, et ... se plaint que je ne le fasse pas pour lui! Pour lui, je ne dois pas le trouver beau, puisque je ne le lui dis pas! Et pourtant, je le trouve bien, sexy aussi, mais dans ce cas je lui montre avec un calin, un bisou, ...mais je l'avoue pas avec des paroles! C'est mal, je sais, mais ce n'est pas dans ma nature, hum hum... Je complimente assez peu en général, pourtant je suis ouverte aux autres et j'apprécie leurs qualités, physiques ou de personnalité! Bon, on devrait l'apprendre dès l'enfance, ou se forcer, je ne sais pas...

Choupy34.
Abonné

Les filles, il faut bien se mettre en tête que les hommes restent des hommes!.. Ils ne pensent pas comme nous et il ne faut pas vouloir les changer. Cela leur parait  futile et très féminin de faire des compliments à tout va (je parle pour la plupart des hommes, car d'autres avec un côté féminin plus exprimé s'en soucie plus)... Ce qu'il faut AVANT TOUT, c'est se faire des compliments à soi même, s'aimer, apprécier ses qualités et se féliciter, se faire du bien et plaisir etc.... Alors le regard des hommes et des autres changera et les compliments viendront naturellement. Ce n'est pas à eux de nous rassurer, mais bien à nous de prendre confiance. Ce manque de confiance est bien ancien, vient d'un passé de petite fille où peut être on ne nous a pas assez dit que nous valions quelques chose de bien! Alors nous recherchons l'approbation de notre homme, un peu comme aurait du le faire un parent.  Le rapport est inégal; on se met dans une position de petite fille vers un adulte, alors il faut rétablir tout ça. Et vous voyez bien le paradoxe, puisque bcp de femmes disent qu'elles ne croient pas leurs hommes quand il leur dit qu'elles sont belles et sexy. C'est bien le regard que nous nous portons qui est important et la clé de la libération! Et tous les compliments de la terre et de tous les mecs, du plus beau au plus banal, ne changeron rien tant que NOUS ne changerons pas le regard que nous nous portons!

C'est la dessus qu'il faut travailler avant tout. On essaie déjà de changer nos comportements, et ce n'est pas une tâche aisée, alors imaginez : changer nos hommes?!?! C'est une perte de temps et d'énergie, autant la mettre ailleurs, et à notre service, pour nous!

Ne prenez pas mal mon mail, je suis de tout coeur avec vous. Je traverse les mêmes difficultés et mon homme est plutôt avare de compliments et de démonstration affective, mais je sais qu'il m'aime et c'est le plus important.

Bises à toutes

Marie-Paule.
Abonné

Petite conversation entendue ce dimanche "derrière la haie", entre mon voisin un jeune trentenaire en ménage et ses potes (retranscription libre, je n'ai pas tout retenu...) :

  • je suis stressé, tu peux pas savoir quand je rentre, je sais jamais comment je vais la retrouver...
  • ben oui c'est pas facile, des fois faut parler, des fois faut se taire...
  • ouais, pourtant, on bosse, elles ont ce qu'il faut, je sais pas moi, on doit faire des trucs en plus alors ?
  • le prob, c'est qu'on sait jamais quoi faire, moi tu vois, des fois, je rentre avec des chocolats, elle s'énerve parce qu'elle vient de faire régime, mais le soir avant, elle les voulait ses chocolats... bon j'ai l'air d'un con, quoi...
  • Ouais, pareil chez moi, tu l'invites au resto, paf elle vient de faire régime... tu l'invites pas, elle râle qu'elle avait pas envie de préparer à manger...
  • C'est dur...
  • Et en plus faut leur dire qu'elles sont jolies, ben quoi, oui elle est jolie la mienne, mais tu vois, elle est jolie tout le temps, quoi, moi je l'aime bien n'importe comment, mais bon j'essaie des fois de voir si il n'y a pas un truc de changé, la coiffure ou quoi, alors je dis "c'est mieux" et des fois, y avait rien de changé et je me prends un râteau..
  • le mercredi elle revient tard du boulot, alors c'est moi qui fait à manger, c'est jamais comme elle veut... elle râle, ça me  coupe les c.... j'ai plus envie, tu vois, mais alors de rien, quoi, juste sortir et respirer un coup...
  • t'as juste envie d'être cool, de rentrer tranquille et non y a toujours un truc qui va pas, et c'est toujours sur toi que ça tombe... et quand y a rien, tu dirais qu'elle invente, quoi, juste pour pouvoir crier...
  • Ouais, les cris, ça c'est dur, mal de tête et tout, moi quand elle crie, j'en peux plus, je sais plus quoi faire, je peux pas m'énerver, tu comprends... les cris, ça je supporte plus....faudrait pas que ça dure trop longtemps... 
  • ouais, c'est trop prise de tête tout ça
  • stressant, quoi...une bière ?
  • ouais, merci....

Sur ce les femmes arrivent.... en criant :

  • Et quoi, le bbq ? pas encore allumé ?
  • Ben non, tu vois bien, ils se tracassent pas, devant leur bière ! allez, les mecs, au boulot !

J'ai bien rigolé, merci mes voisins, vous êtes trop trop mignons !

clementine77.old.
Abonné

Merci pour cette retranscription, j'adore ! J'ai bien ri en lisant ton texte. Je ne me rendais pas compte d'un tel désarroi de leur part, d'un tel sentiment d'incompréhension et d'impuissance à l'égard de ce qu'ils croient que nous attendons d'eux.

Je me demande pourquoi ça m'a fait tant rire : à cause du décalage entre ce que je croyais être la manière dont ils vivent les relations et la réalité, sans doute.

Que de malentendus entre nous...

 

ce soir, je verrai sans doute mon homme d'un autre oeil... provisoirement en tout cas !

080413075303_Rikki.
Abonné

Pour aller dans ton sens...

 

L'autre jour, fière de mes 7 kgs perdus, je demande quand même à mon mari en me plantant devant lui : tu ne remarques quand même pas quelque chose ? 

 

Le pauvre... il tente à l'aveuglette :

 

- les cheveux ? tu as été chez le coiffeur ? (oui... en novembre...) 

- ah, c'est un nouveau pantalon ! (oui... de Pâques 2011... ce qui est nouveau, c'est la ceinture !)

 

Il me regardait comme me regardent mes élèves quand ils essayent non pas de comprendre le problème qui est au tableau, mais de deviner ce que je peux bien attendre d'eux. 

 

Finalement, je lui ai dit... et là, il m'a répondu "Ah oui, mais ça, ça fait un moment que j'ai remarqué que tu as perdu pas mal de ventre, mais c'est un sujet tellement tabou, et ça te rend tellement dingue quand on en parle, que j'ai préféré ne rien dire... et je préfèrerais qu'on n'en parle pas, c'est la première fois que tu n'en parles pas tout le temps, et ça a l'air de super bien marcher, alors..."

 

 

poneyville92.
Abonné

Mon ami me dit toujours, "pas de subtilité, avec les hommes faut être précis et clair quand on attend quelque chose, sinon on ne devine pas ;) "

Bravo pour tes 7 kilos en tout cas !

Lily.
Abonné

Je m'aperçois que même désabonnée, je peux encore commenter une partie des forums ! Super !

Très touchée aussi par ces derniers messages... et le désarroi des hommes... Il y a dans la retranscription du dialogue de ces hommes quelque chose de très fort sur la vie de couple, le temps qui passe et les cris quotidiens qui finissent par tuer l'amour à petit feu...

Merci en tous cas pour cette petite piqure, qui nous rappelle combien il est important de profiter de l'instant présent, même imparfait, et de ne pas laisser passer les petits bonheurs ici et maintenant, comme tous ces soirs et ces nuits passés à deux. Parce qu'un jour, peut-être, ce ne sera plus le cas. Il faut faire mentir Jacques Prévert, et ne pas reconnaître le bonheur, juste au bruit qu'il fait quand il s'en va...

Lily

poneyville92.
Abonné

[quote=Lily]

Merci en tous cas pour cette petite piqure, qui nous rappelle combien il est important de profiter de l'instant présent, même imparfait, et de ne pas laisser passer les petits bonheurs ici et maintenant, comme tous ces soirs et ces nuits passés à deux. Parce qu'un jour, peut-être, ce ne sera plus le cas. Il faut faire mentir Jacques Prévert, et ne pas reconnaître le bonheur, juste au bruit qu'il fait quand il s'en va...

Lily

[/quote]

Je ne peux qu'être d'accord avec toi. La vie me me l'a douloureusement appris. Alors on se motive pour le bonheur !

Nikaia.
Abonné

dans le genre "petits plaisirs" ..

hier soir préparation de svacances par un passage chez l'esthéticienne pour un dépoilage généralisé ..

Je suis donc allongée avec pas grand chose sur le dos .. et ma petite esthéticienne toute menue qui entre et qui me dit que je suis superbe (taille 50!) qu'elle adore mes formes et tout .. et on a parlé femme ronde (dont la superbe mannequin qu'on voit pas mal maintenant), peintures anciennes and co ... une très bonne manière de faire passer un moment pas toujours agréable .. et de ressortir avec la patate :)

j'ai gardé son nom pour la prochaine fois! (elles sont nombreuses dans l'institut)

bonne journée à toutes (et tous)

Nikaia

Haut de page 
X