Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Débuts du programme et je grossis au lieu de perdre...

Linecoaching au quotidien Mon vécu du programme
07 fév 2012 à 16h

Bonjour à tous

 

Pour l'instant depuis 3 semaines environ que j'ai commencé je crois plutôt que je grossis.... je dis "je crois" car je me sens encore plus serrée dansmon pantalon, mais je n'ose pas me peser !  Mais, ayant déjà "testé" la méthode je crois me souvenir que c'est plutôt normal, surtout que j'ai du mal à repérer la satiété (je reconnais bien la faim par contre).

 

Et vous??? (ne me dites pas que je suis la seule...)

Voir le dernier message

32 commentaires

j'espère que ça va finir par s'arrêter là j'ai encore grossi j'en ai marre

Coucou !

 

oui ce post est réconfortant !

de mon coté j'ai commencée la méthode en début de mois, avec une perte de 700G et depuis je stagne.....

ce qui m'a beaucoup aidé c'est la vidéo de Zermati dans les outils motivation : "que faire si je ne maigris pas"

 

ça m'a fait un bien fout d'entendre : "on ne peut pas décider des réactions de notre corps, il a son propre rythme"

 

et l'idée, qu'il a besoin d'un temps d'adaptation,

 

j'ai aussi décidé d'espacer la pesée d'une semaine de plus, soit tous les 15 jours.

 

faire confiance à son corps, le respecter, quel parcours !

Merci Bri de tes encouragements!

Je garde espoir!

Bonjour tout le monde,

Je vois que mon premier message a généré beaucoup de témoignages et je m'en réjouis !

Depuis que j'ai posté ce message j'ai progressé au niveau des sensations c'est à dire que j'arrive enfin à me dire "je n'ai plus faim"

Vendredi midi au restaurant je n'ai pas pris de dessert alors que c'est typiquement la situation où je mange sans faim !

J'ai encore grossi récemment je fais 72 kg. J'arrive à ressentir et respecter  la faim, la satiété,  je me pèse 1 fois par mois, bref je fais tout ce qu'il faut, mais niveau perte c'est toujours pas ça. Cela fait à peine 2 semaines que je ressens la satiété (j'ai fait 3 carnets découverte avant d'y arriver!!) , du coup je suis toujours aussi boudinée dans mes fringues et ça, ça m'énerve. Je n'ai pas les moyens de refaire ma garde robes en 44... 

J'espère que cetet fois je tiens le bon bout et je vais enfion réussir à mincir un peu!!!

 

Erable courage, au début on grossit souvent. Peut-être que c'est parce que l'on s'autorise à manger enfin ce que l'on aime et de ce fait on mange plus gras etc. Mais aie confiance cela va redescendre peut-être pas rapidement mais ensuite on stabilise et cela descend doucement mais sûrement. Surtout ne pas céder à nos peurs de grossir et de refaire régime. Les régimes sont un leurre et un cercle vicieux. Crois-moi j'ai 59 ans et depuis l'âge de 13 ans je fais des régimes pour en arriver à avoir plus de 20 kg de trop. Alors écoutons notre faim et notre satiété, même si parfois l'on a des moments difficiles et que l'on mange au-delà de notre satiété, les jours suivants on se reprend et tout rentre dans l'ordre. Bonne soirée.

Heureusement qu'il y a vos témoignage, j'ai fais l'erreur de monter sur ma balance toute à l'heure, +2 en 2 semaines...

Sachant que ça fait une semaine que je suis inscrite et que je n'ai pas fais de crises, mais que la semaine d'avant, c'était horrible. Mais bon j'aurais bien aimé ne rien avoir pris (normal vous allez me dire).

Je ne me décourage pas, même si un instant m'a pris l'idée farfelue de reprendre un régime draconien et de PERDRE tout de suite, non non non, je suis convaincue de la méthode, de toute façon plus la force de faire un régime!!

Re-bonjour =)

 

@Magg : pas de souci, je n'avais pas pris ton post pour une critique, loin de là =)  j'avais plutôt peur d'avoir été blessante, inconsciemment ^^

 

@jaraz : en ce qui concerne le fractionnement, j'ai dû demander à ma coach de me faire sauter l'étape, qui me causait trop de stress car j'avais déjà réussi à plus ou moins réduire mes portions, et je n'arrivais pas à les réduire plus. A chaque fois que je devais cocher la case "je n'ai rien changé à mes habitudes" (ce qui était plus ou moins vrai, car mes habitudes finalement, ça aurait dû être l'avant LC) j'avais l'impression de faire les choses de travers... Résultat, cette étape m'a fait retourner en compulsions par moments, et j'ai demandé à la sauter. Peut être aussi parce que comme pour toi, j'avais l'impression de refaire un régime ! (et pareil, plus jamais ça !!!!)

 

Il faut parfois aussi s'autoriser à prendre du recul par rapport à la méthode, faire une petite coupure (j'en ai fait plusieurs, accompagnées bien sûr de culpabilité par peur de me voir perdre les progrès accomplis), on n'en revient que plus motivée (c'est vrai qu'il est parfois très lourd de remplir les carnets de suivi, que ce soit la dégustation, la découverte de la faim ou autre...).

 

En ce moment par exemple, j'ai vraiment arrêté les carnets, car je me suis rendue compte que je les utilisais à l'envers... Au lieu de me poser des questions pendant le repas, je me les posais au moment de remplir les carnets... (je faisais tout de mémoire, je ne prends pas de notes...)

Mais cela ne m'empêche pas de progresser (et peut être vais-je les reprendre, mais pour le moment je n'en ressens pas le besoin, je me gère très bien toute seule, comme une grande ^^).

Tous les outils proposés ici sont des soutiens, voire des guides, mais tous ne sont pas forcément les mieux adaptés pour chacun(e) d'entre nous =)

 

A chacun(e) donc de trouver sa voie, et je sais que nous allons y arriver !!

 

Nath

Coucou Nath!

Effectivement, c'est ce petit pays des bisousnours qui m'a fait réagir, mais pas du tout dans l'intention de porter un jugement sur ta phrase!!

Je crois que ça à juste fait ressortir ce petit ras-le-bol dans ma tête, genre : oui, c'est le pays des Bisounours, mais j'assume! ;-)

Et évidemment, c'est bien beau de dire ça, mais ça n'est pas facile tous les jours bien sûr, et parfois, on a bien l'impression que c'est effectivement un monde imaginaire bien loin de ce qu'on vit au moment présent, je suis bien d'accord!

Ce que je voulais surtout dire, c'est : croyons-y, c'est à notre portée car c'est bien de nous qu'il s'agit, personnelement, et je crois que ce parcours m'apprendra beaucoup sur moi même et que j'en sortirais plus en harmonie et débarréssée d'angoisses et de mauvaise habitudes qui m'éloigne de moi!

Bon courage à tous et à toutes!

Belle journée!

Magg

j'ai grossi aussi au début, faut dire que je me suis fait plaisir!

puis j'ai reperdu, puis j'ai regrossi, je me suis interrogée sur ma volonté de mincir...pourquoi dès que j'ai perdu un kilo je fais tout pour le reprendre?!! winkenlightened

ce programme est épuisant parce que ça demande beaucop d'effort de s'interroger sur ses sensations, son ressenti..."ok j'ai envie de ça, je sais que j'ai pas faim mais j'en envie...ok je l'assume..." pour finalement avoir de moins en moins ce genre d'envie

de toute façon avons nous le choix? je crois qu'après être passé par cette étape, plus personne ne peut accepter qu'on lui impose un menu type pour maigrir ggrrrr

je ne pèse plus. je sais que j'ai minci, mais je me fiche de savoir de combien.

je vraiment l'impression d'avoir fait la paix avec moi même. je ne pensais pas être capable de reconnaître ma satiété et de m'arrêter de manger même si le repas n'est pas fini, finalement c'est venu assez rapidement...

il faut faire confiance au programme tout en gardant à l'esprit que ce n'est pas facile de changer ses habitudes :)

une chose me chagrine, j'en suis à l'étape de fractionnement, dont le premier jour m'a posé une réelle difficulté puis c'est allé mieux, mais dans le compte rendu, il est demandé d'écrire ce que l'on a mangé, et je ne réponds pas toujours parce que devoir écrire ça me donne l'impression de faire un "vrai" régime, pas vous?

j'ajoute que je me suis toujours douté qu'il m'arrivait de manger parce que je redoutais une situation à venir. mais bizarrement je me disais que je me cherchais des excuses pour manger et qu'en fait je n'étais qu'une grosse bouffeuse (ça me fait mal d'écrire ça, en parlant si mal de moi, mais bon c'était avant :)

alors je vous laisse deviner l'effet que m'a fait la lecture totalement décomplexante de "mangez au paix" cool