Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Démarrer linecoaching - juin 2016

Linecoaching au quotidien Mes débuts sur Linecoaching
Animatrice forum En or (1004) Très actif (30)
03 juin 2016 à 12h

Bonjour,

si comme moi vous démarrez linecaoching et que vous souhaitez échanger sur votre éxpérience vous êtes les bienvenus !

Pour ma part j'ai juste démarré hier à observer mon comportement alimentaire ... à suivre

Elo

Voir le dernier message

52 commentaires
Bonjour a tous et toutes ! Jai 32 ans 1 petit garçon de bientôt 4 ans et quelques kilos en trop!! J'ai perdu 14kg grace a un regime "équilibré" en 1 an mais depuis quelques mois le souffre de compulsions sucrées plusieurs fois par semaine... Je reconnais encore ma faim mais la satiete c'est autre chose... J'espère vraiment me détacher de cette obsession pour la nourriture... A très vite et bon courage a tout le monde!

[quote=Julie03]mais depuis quelques mois le souffre de compulsions sucrées plusieurs fois par semaine... Je reconnais encore ma faim mais la satiete c'est autre chose... J'espère vraiment me détacher de cette obsession pour la nourriture... A très vite et bon courage a tout le monde![/quote]

Bienvenue à toi!

Bonjour a toutes Premier bilan après 2,5 semaines Jemle rend vraiment compte de ce qui ne va pas : je mange quand je n'ai pas faim je mange encore quand je n'ai plus faim et le fait de ne jamais manger seule (soit en famille soit le midi au boulot) n'aide pas ... Il y a du chemin a parcourir ! Les 2 premiers jours de RPC ont fait ressortir assez violemment tout ce que je refoulais depuis de longs mois : colère angoisse panique fatigue émotionnelle ... Ce n'est pas très agréable mais j'espère que ça va m'aider a mieux gérer tout ça Maintenant j'analyse mes EME ... Je pense que cette première étape d'observation assez longue va permettre de mieux cerner mes problématiques liées a l'alimentation et à trouver le meilleur angle d'attaque J'avoue quand même que pour l'instant l'ampleur du travail me semble insurmontable ... A suivre ! Au plaisir de vous lire ! Elo

bravo yoyomi

tu as bien raison de rechercher la bonne faim,  en plus d'être excellent pour la santé, c'est aussi celle qui nous donne le maximum de plaisir gustatif!

 

Elo bravo de t'être confronté à ces émotions intenses, je te rassure cela n'a rien d'insurmontable

mais c'est un travail de fond c'est sûr

n'hésite pas à venir chercher un maximum d'aide sur le forum, c'est plus facile quand on n'est pas seule

Bonsoir à toutes et tous,

Je commence demain une nouvelle étape dans le programme qui aide à ressentir la notion de satiété. On y découvre cette notion :

Une Unité Alimentaire (U.A.) correspond à chaque plat différent de votre repas : une entrée, un plat principal, un dessert, une assiette servie au buffet. Une unité alimentaire peut également être une barre chocolatée ou un croissant ou encore un paquet de chips.
La notion d'U.A. ne prend pas en compte la quantité : si vous prenez 3 fois de la salade composée, cela compte dans votre carnet  pour une seule U.A.
Vous devez compter comme U.A. tout ce que vous mangez durant la prise alimentaire : le pain consommé ou le yaourt en fin de repas comptent chacun pour une U.A.

J'ai compris qu'on compte en plats pris en même temps (et peu importe si on se ressert). Mais j'ai de sérieux doute quand j'applique la théorie avec un menu dans la vrai vie. Avez vous compris comme ça =

1 assiette de pâtes = 1 UA

1 couscous blé + légumes + viande = 1 UA
1 bouchée de tarte = 1 UA
1 assiette de pâtes au saumon avec courgettes à côté dans l'assiette = 1 UA
1 tartine confiture de framboise + 1 tartine confiture d'abricot = 2 UA
4 tartines confiture de framboise = 1 UA
Du pain et du fromage = 2 UA ???
1 avocat en entrée avec 1 petit morceau de pain pour saucer = 2 UA ???
1 tartine d'avocat = 1 UA

Merci d'avance pour votre aide et bonne continuation !

Courage patience,  si tu changes de confiture, je crois tout de même que c'est la même UA, car c'est le même  "plat"

 

voici ce que je mettrai

1 assiette de pâtes = 1 UA
1 couscous blé + légumes + viande = 1 UA
1 bouchée de tarte = 1 UA
1 assiette de pâtes au saumon avec courgettes à côté dans l'assiette = 1 UA
1 tartine confiture de framboise + 1 tartine confiture d'abricot = 1 UA
4 tartines confiture de framboise = 1 UA
Du pain et du fromage = 1 UA si tu les manges en même temps et surtout au même moment exac (fromage sur pain par exemple)
1 avocat en entrée avec 1 petit morceau de pain pour saucer = 2 UA
  si tu utilises le pain pour saucer; il ne fait pas partie du plat, mais compte une unité en plus

1 tartine d'avocat = 1 UA

 

il faut bien comprendre les UA  comme une sorte d'unité de temps,  ce sont les "moments" du repas, cela n'a rien à voir avec la quantité et donc avec l'apport énergétique

l'entrée

le plat

le dessert

par exemple classiquement, sont des "moments" du repas

 

cela nous aide de visualiser ces "moments"  et surtout   où  dans ces moments  la satiété est intervenue

 

par exemple si l'on constate que la satiété est intevenue à la fin de l'entrée, cela peut être vraiment intéressant

 

c'est pourquoi ces unités alimentaires correspondent à ce que l'on mange au même instant : un plat, un sandwich, sans tenir compte de la quantité

 

il ne s'agit pas de contrôler, mais de pouvoir visualiser où se situe le curseur de la satiété

yes

Merci beaucoup Izabelle pour tes précisions et corrections, c'est plus clair. 

Bonjour Izabelle,

si jamais tu repasses par là à l'occasion et bonjour tout le monde ! 

Je suis en train de retranscrire mes données sur mon carnet en ligne mais j'ai encore un petit soucis. J'ai mangé sans faim un bol de pâtes au pistou. On me demande "Quelle quantité avez-vous mangée sans faim? réduite, moyenne, importante..." A ton avis je dois mettre quoi ?

"Réduite" c'est quelques bouchées de pâtes ? et "moyenne" le bol entier ?

Ou "réduite" c'est par rapport à toi, pour toi c'est réduit un bol de pâte, d'habitude sans faim tu pourrais manger beaucoup plus donc un bol finalement c'est "réduit" ? C'est ça que je ne comprends pas bien je crois, si c'est par rapport à une norme ou si c'est par rapport à toi ?

Il y a t'il un endroit sur le forum où je peux trouver ce genre de réponses plus "concrête" ? Je pensais que ce serait dans la FAQ ou le lexique mais je ne trouve pas.

Merci bien d'avance.

à mon avis,  réduit   c'est plus quelques bouchées

 

un bol de pâtes, je mettrai  moyen

 

et important.... on sait que c'est largement plus

Bonjour,

je me suis inscrite il y a quelques jours mais de multiples rebondissements familiaux (mère hospitalisée en urgence pour AVC et père hospitalisé 3 jours plus tard en urgence pour insufisance rénale avec désorientation complete) bref... j'ai courru partout (ils sont séparés et mon père est dans le fin fond du 77) et je n'ai pas eu le temps de commencer vraiment.

j'avais déja essayé il y a deux ans environ sans succès.

Il me semble, il me semble que je ressens la sensation de faim, il me semble que je ressens la satiété mais je ne m'y arrête pas. Il faut dire qu'il me semble que cette sensation survient dès que je comence à manger, ou du moins qu'elle arrive très vite, trop vite. Ou est, alors, le plaisir de manger??? Que reste-t-il de ma relation à la nourriture?

 

Les EME, j'en ai tout le temps dès que je ne suis plus occupée par le boulot et le sommeil.

Plaisir, désagrément, ras le bol, manque d'envie de travailler à la maison à ma paperasserie etc... tout est bon pour provoquer une EME qui ne me semble pas un problème au moment ou elle survient.

J'y réponds avec plaisir sauf que c'est ce qu'il ne faut pas  manger et en trop grande quantité. De toutes façons,  EME ou pas, ma portion normale (plaisir)  à moi est une portion pour deux, au moins.

Ce que je viens de lire me permet de mieux comprendre les EME et comment les gérer. 

Si j'ai bien compris:

Ne pas chercher à les éviter, en fait, les regarder en face, essayer de repérer le sentiment que j'essaie d'effacer en moi, les regarder en face pour éviter de chercher l'anesthésie, mais..... y répondre tranquillement avec un aliment qu'on peut gérer en partant du principe que tout devrait se réguler spontanément au repas du soir , repas au cours duquel on devrait logiquement avoir moins faim.

Cet après midi,  deux EME, non ressenties comme tel mais débouchant sur deux  fois  un petit pain de 35 gr avec une saucisse de volaille et du comté passé au gril et un kir a 15 mn d'intervalle. Pas de gâteau, pas de biscuit sinon celà ne serait jamais arrêté. Ce soir, je n'ai pas faim, juste envie d'un yogourt avec un cac de creme de marron avec une pêche plate.

Et je viens lire ici... intéressant....

Comment accepter  d'arrêter de manger dès que la sensation de satiété arrive alors que le plaisir lui  n'est pas du tout rassasié?????? je sais bien qu'il sufit de me dire que je peux y retourner plus tard, que le plat ne va pas disparaitre etc... mais je bloque..

Help! Help! please!

 

Merci!