Démotivation complète

Aftn
Abonné

Bonjour, ça fait maintenant plusieurs semaines que je suis sur le site - j'en suis à l'étape de la dégustation - et là je suis complètement entrain de lâcher...

ça fait environs 15jours que je ne suis plus venue sur le site et que j'ai laissé tomber tout mes acquis. Je mange selon les conventions sociales que j'ai faim ou non. Je ne fais plus attention à mes signaux de faim et je n'arrive pas à faire la plaine conscience (ça m'enerve)...

Pourtant, je me dis qu'il faudrait s'y remettre mais, je n'arrive pas à mettre le pied à l'étrier

Commentaires

apolline77.
Abonné

Bonjour Aftn,

J'ai terminé l'étape "dégustation" depuis peu, et pour moi aussi ça a été une épreuve, en terme de motivation et de concentration. Pourtant, la dégustation, j'adore ça en temps normal.

Ce qui a réussi à me remotiver, ça a été d'attendre d'avoir vraiment faim avant de manger. Pas à chaque fois, mais de temps en temps, une vrai bonne faim : le repas a été un tel plaisir derrière que ça m'a redonné courage...

Peut être cela marchera aussi pour toi...

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

courage! j'ai moi aussi eu une baisse de motivation à deux mois de programme, et une autre à 4 mois

je crois que c'est normal, ce sont des périodes d'intégration

pour t'y remettre, fais simple : une seule chose  par exemple la bonne faim

les acquis sont acquis ne t'en fait pas, mais parfois la "montagne" semble trop haute et il faut faire simplement un petit pas, l'un après l'autre

liegama
Abonné

Je comprends tout à fait ce que tu vis, et c'est normal de passer par différentes phase dans ce programme, on progresse mais pas en ligne droite. 

Pour ma part, ça fait des mois que je me dis que je devrai refaire l'exo de la dégustation et je n'y arrive pas. J'ai comme l'impression de me "priver" en me disant que "je dois" me poser pour déguster et comme ce sentiment de privation s'ajoute à de multiples frustrations par ailleurs, je craque. 

A chaque fois, j'ai l'impression de reculer, mais à chaque fois un peu moins, car les "acquis" ne sont jamais loin. Je ne suis plus dans l'apprentissage mais dans la ré-application de la méthode. 

Après près d'un mois et demi à manger sans faim, sans déguster et sans attention j'ai grossi et surtout j'ai perdu tout plaisir à manger. Malgré la méditation le matin, je ne fais plus la pleine conscience avant les repas. 

Ce matin j'ai lu un article sur le site qui parler de respirer 10 fois avant de manger, j'ai appliqué au pdj et j'ai enfin retrouver la sensation de manger calmement que j'avais perdu. Des fois il suffit de pas grand chose pour retrouver le chemin. 

La grande base, toujours aussi difficile pour moi, c'est d'attendre la faim, la vraie, la bonne, celle qui garantira le plaisir. Sauter un repas est toujours perçu comme une privation, même légère, et relance chez moi cette vieille émotion que je nomme la PAF, la peur d'avoir faim. 

Pour me sortir de là, je me rappelle, encore et toujours que je pourrai manger tout ce que je veux quand j'aurai faim. Et la plupart du temps, ça m'aide à me détendre.

babil.
Abonné

Aftn, je me retrouve tout à fait dans ce que tu écris.

Je viens pourtant de me réabonner pour 6 nouveaux mois, mais je sens que j'ai vraiment besoin d'un break pour assimiler.

Point positif, ce matin, je suis venue sur le site dans l'espoir de me rebooster grâve à vos messages, et je vais tenter une mini-RPC.

Merci donc !

Aftn
Abonné

Merci pour votre soutien et vos conseils. 

Pour le moment, je ne sais malheureusement pas attendre ma bonne faim, je doit prendre des médicaments en mangeant 3x à 4x par jour. Alors que d'habitude je mange deux fois max. Du coup, j'ai jamais faim. Et comme les suites post op sont plus longue que prévue ça me déprime un peu. Du coup, je me réconforte en plus par la nouriture... Mais bon, je me dit que c'est temporaire.

Je vais tenter les dix respirations avant de manger ça me semble moins contraignant qu'une séance de pleine conscience de 10 min et peut-etre que ça va me remettre le pied à l'étrier. 

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

moi aussi j'ai été soumis aux médocs qui en se prennent qu'en mangeant au risque de se flinguer totalement l'estomac

c'est vrai que finalement c'est pénible, mais c'est là où j'ai pris l'habitude de manger une salade le soir quand je n'avais pas faim (c'est à dire tout le temps)  pour les médocs

le bon côté c'est après, j'ai pris tellement goût à ma salade que je ne peux désormais plus m'en passer

et aussi une fois que j'ai eu la liberté de ne plus manger à heures fixes pour les médocs,  c'était une libération  et je me suis mise de plus en plus facilement à sauter des repas quand je n'avais pas faim

comme quoi une contrainte peut aussi parfois amener des choses positives a posteriori

 

je compatis pour la convalescence longue, ce que je vis depuis des mois   et c'est vrai que parfois c'est déprimant, on voudrait que tout soit rétabli d'un coup de baguette magique

mavo.
Marraine

Bonsoir

Je crois que nous sommes nombreuses à passer par des phases de démotivation. Bien souvent il m'arrive de ne plus vouloir faire attention à rien, bien souvent je trouve 1000 choses à faire autres que venir ici pour partager... mais pourtant, j'y reviens, régulièrement parfois, en pointillés souvent, mais j'y reviens.

Ne serait-ce que pour la qualité des échanges sur le forum, qui est toujours aussi satisfaisante !

Bon courage Aftn !

Haut de page 
X