des hauts, des bas, au fil des expériences. - 12112012

Ederl.
Ancien abonné

Je ne sais pas pour vous mais j'avance très irrégulièrement. Des fois petit à petit, des fois je stagne et des fois j'ai des déclics.

Le mieux bien sûr sont les déclics, par exemple là je me dis que je ne veux plus penser à un poids à atteindre que c'est un stress de plus et que j'ai pas besoin de ça.

se laisser couler dans la méthode, tranquillement, s'immerger.

et je continue à réfléchir, c'est ça la force de cette méthode, elle nous fait réfléchir sur notre fonctionnement allimentaire, prendre conscience des choses et elle nous donne les outils pour travailler dessus, chacun avec ses points forts, ses points faibles.

C'est un travail de longue haleine pour moi, des remises en cause, des choix à faire, je ne l'ai jamais pris à la légère, et je continue à penser que c'est très important dans une vie le rapport à la nourriture.

On mange environ trois fois par jour et il y a le temps de préparation, cuisiner en fait, et encore en amont savoir quoi manger, tout ça prend du temps dans la journée et si c'est fait sereinement quel plaisir....

Manger est aussi vital et c'est là qu'il y a double jeux, entre le besoin et le plaisir, trouver sa place, son équilibre.

 

Commentaires

Sylvie75.
Abonné

Merci pour ce fil Ederl.

J'embraye sur les bas, puisque je suis en bas par rapport à cette méthode en ce moment.

1) La pleine conscience m'a renvoyé à la haine que je ressens parfois pour mes parents. Du coup, je me suis demandé "pourquoi" et j'en ai parlé à mon psy (TCC)  qui m'a expliqué que pourquoi est une des questions les plus compliquées, à laquelle précisément les TCC ne cherchent pas à répondre. Ce n'est pas de leur ressort. Si la question continuait à me tarauder... j'ai l'adresse d'une psychanalyste. Pour l'instant, ça m'a plutôt convaincue de rester TCC et je continue à faire ma TCC en acceptant de vivre cette haine si elle se présente, sans l'analyser. L'explication de mon psy est la suivante : Si vous avez un objectif, sortir de ma dépression ou bien arrêter ce toc, les TCC sont efficaces. Si vous cherchez à résoudre un mal-être global, une réponse complexe à votre vécu passé, les TCC ne sont pas la bonne approche.

Je comprends mieux du coup comment A et Z s'attaquent à nos problèmes de poids : ils le font avec une approche clinicienne.

2) Quand je mange sans faim, et sans fin, car j'adore la texture en bouche de certains aliments, et parce que ça me soulage, je culpabilise. Ce qui fait que LC ne fait pas disparaître la culpabilité, il la déplace. Lol.

Bon enfin, je continue à appliquer la respiration pleine conscience une ou deux fois par jour, j'essaie de manger un peu plus lentement, de ne pas m'arrêter sur ma culpabilité, puisque je ne puis m'empêcher de la ressentir, et je me pèse le mercredi seulement et fais une pause dans mon parcours en attendant une période plus faste. Ce qui fait que je marque une pause, mais ne romps pas.

C'est un poncif mais c'est vrai, en tout cas pour moi : on apprend davantage de nos échecs que de nos succès.

oceaneclaer.
Ancien abonné

" je ne l'ai jamais pris à la légère" ... On n'a pas besoin de psy pour comprendre que même les mots nous jouent des tours...

Ariciane.
Abonné

Oui Ederl, moi aussi, j'avance très irrégulièrement. Et ... tout comme Sylvie, je suis dans un down. 

Et ... je lève le pieds sans rompre le lien.

Le premier mois a été pour moi plein de découvertes : une méthode qui me semble pleine de bon sens, un programme progressif tennant compte des particularités du profil de la personne ayant des troubles alimentaires. Des découvertes. La différenciation entre l'envie de manger et la faim. La découverte des signaux physiques de la faim. La prise de conscience que la peur de la faim est irrationnelle et qu'on traverse très bien cet état (la faim). La découverte que ce sont les émotions qui me mettent mal à l'aise et qu'il m'est difficile de gérer. Un début de découverte de ce qu'il y a derrière ces envies de manger et puis la peur de cette découverte. 

J'ai subi une petite opération avec anesthésie générale, puis j'ai fait les exercices de découverte de la faim le jour de mon retour. Résultat : j'ai fait des EME sans prise alimentaire d'abord et ensuite avec prise alimentaire. Jusqu'à ce que je me rende compte qu'il ne s'agissait que de fatigue post-anesthésie. J'ai dormi un nombre d'heures considérable en peu de temps et là, je commence à sentir l'apaisement. Les EME se font de plus en plus discrète. 

Je pense que l'on a tous à certains moments des tracas qui viennent entraver la continuité du programme. Le principal est de ne pas lâcher, de revenir et d'apprendre. 

Personnellement, je retiens de cette expérience que derrière la faim, il y a les émotions et la fatigue. Je pense qu'à l'avenir, il me faudra moins de temps pour détecter la fatigue. 

Ederl.
Ancien abonné

je ne peux que vous souhaiter du courage les filles, mais apparement toutes les deux vous avez compris des choses sur vous.

Cela peut-être en effet complémentaire Sylvie, en tout les cas je fais en parallèle une psychotérapie qui m'aide bien à comprendre, à analyser comment je marche, et comment plein de choses se sont mises en place.

Pour les EME manger sans fin et sans faim la PC aide, tu as le choix d'attendre de remanger quand tu as faim ou de ne pas manger, en tout les cas tout ça ne se fait pas en un jour c'est sûr, je tombe des fois dedans aussi !!! le travail important pour moi reste la dégusation et la satièté. Au niveau culpabilité il y a surement des solutions, pour ma part je culpabilise moins qu'au début car j'ai compris que mon parcours y était pour quelque chose.

et oui il y a aussi les passages plus dur genre tracas comme tu dis Ariciane, alors l'expèrience compte à ce moment là énormément.

Ederl

Sylvie75.
Abonné

Pourquoi mon down est productif ? parce que je suis en train de faire ce travail de me dire que la colère contre mes parents que je ressens parfois a beau être très intense, ce n'est pas soit je la repousse, soit je cherche une probable maltraitance.

Ni l'un ni l'autre mon capitaine !

J'accepte cette colère, cette détestation, quand elle se présente, sans en chercher la cause. Elle est là, elle fait partie de moi. Elle est fondée parce qu'elle existe, pas parce que je suis allée lui chercher un fondement. Peu importe le fondement.

Si je ne parviens vraiment pas à ce travail toute seule, je prendrai  le plan B. 'chercher le fondement' mais quelque chose en moi me dit aujourd'hui que ce n'est pas indispensable, et que je vais peut-être sortir de mon down.

Bonne convalescence Ariciane !

Ederl.
Ancien abonné

Sylvie je comprends ce que tu veux dire, en tout les cas je te souhaite du courage, quelque soit ta solution, on a chacun des réponses plus ou moins adéquates avec nous même et c'est bien de le savoir, de le sentir et de "réviser son tir" si il y a besoin...

Hier, petite EME, quand on me dit que j'ai maigris, ça me fait toujours ça !!! Je crois que j'ai envie d'y aller piano piano mais quand même !! je me demande si ce n'est pas de la frousse...ou aussi si je ne me repose pas sur mes lauriers, un peu des deux peut-être...

Ha !! c'est bien complexe et passionnant le cerveau et le corps en général, et dans ces dysfonctionnements et dans ces fonctionnements, je pense qu'on apprend des deux, quoi pour ma part c'est comme ça, pour retrouver le goût du bonheur c'est bien d'y avoir déjà goûté...et puis les downs vont aussi à la recherche de nouvelles solutions, vers des réserves insoupçonnées....

Sylvie75.
Abonné

[quote]Hier, petite EME, quand on me dit que j'ai maigris, ça me fait toujours ça !![/quote]

Une autre possibilité aussi, c'est que comme ça te rend très satisfaite, d'avoir perdu du poids, tu as envie de renforcer cette satisfaction par de la nourriture.

C'est ce qu m'arrive moi, parfois.

Ederl.
Ancien abonné

Possible aussi wink

Ariciane.
Abonné

Sylvie, je trouve génial ce que tu fais avec ta colère. Cela me semble juste et judicieux même si ce n'est pas facile, je veux croire aussi que c'est le chemin de la libération des EME. 

Courage ! Je t'envoie mes meilleures ondes ! 

oceaneclaer.
Ancien abonné

Moi aussi, j'envoie mes ondes, et pour les autres, j'en ai des ondes ! C'est sûr que ce travail LC a quelque chose à voir avec la psy. Quelle psy? peu importe...L'essentiel, c'est d'y réfléchir. Le fait de prendre du tempsavec ce que l'on a dans sa bouche est le début de ce travail. Et Sylvie, toi qui " adores la texture en bouche " , surtout ne culpabilise pas! Tourne ta langue 7 fois dans ta bouche et savoure...Pour le fondement de ta colère, ta reflexion est très avancée, chapeau, il en faut du temps pour en arriver là, alors le reste viendra ( de surcroit) . Bon, moi, j'ai l'air sans problèmes, mais je suis comme tout le monde, alors, on va y arriver, ensemble...

Océane.

Ederl.
Ancien abonné

Down, down, down..!

Au creux de la vague niveau comportement alimentaire, j'ai attrapé la coqueluche (quelle idée !) et ça me dérègle complétement, j'ai plus faim que d'habitude et je me tape des bonnes EME, puis je ne peux plus faire de sport car cela me fait trop tousser et j'ai peur de reprendre les kilos que j'ai perdu, j'essaie de faire de la PC, j'en fait mais la fatigue, les médocs aussi perturbent mon alimentation, j'ai l'impression que je ne vais jamais y arriver !! en général je marche toujours irégulièrement, mais là c'est double peine, je m'ennuie, je ne peux pas trop sortir de chez moi, la codéine me shoote et je n'arrive plus à me concentrer sur les choses, quelle galère cette maladie !!!

Bon ça passera surement un jour ! :)

Bliss.
Abonné
La coqueluche j ai eu il y a quelques années ça à duré des semaines j' ai consulté tardivement et me suis mal soignée brrrrrrrr. Normal la maladie déglingue tous nos signaux et nos perceptions. Soigne toi bien. Les acquis ne vont pas tous s'envoler en quelques jours.
Ederl.
Ancien abonné

OH, merci Bliss de me rassurer !! Au début ça a été soigné pour une trachéite, donc éfficacité nulle, puis comme ça durait ben dépistage et bingo !!! Coqueluche, en plus sous codéine ça me shoote !! et c'est vrai que en plus shootée je ne "contrôle" pas les choses comme d'habitude, c'est à dire que je ne réfléchis pas pareil, et je ne ressens pas les mêmes choses non plus, et j'ai moins de réflexe pour être dans le programme...Espèrons que ça ne dure pas trop longtemps...

kitoniya.
Abonné

Coucou Ederl,

la coqueluche, quel maladie terrible, j'aimerais bien te dire que ca ne dure pas trop longtemps mais cest vrai, ca dur des semaines ou meme qq mois, pas aussi fort que au debut, les quintes de toux s espace doucement. Moi je l'ai eu en aout 2011 donc pas encore inscrit a LC. Je me rapelle que j étais hyper fatique, chaque effort physique provocent des quinte, et je crois que pendant cette periode je ne faisait pas regime car trop malade mais finalement j étais assez cool car moins dur avec moi meme. Cest ce que je te conseille, soigne toi, essai de te promener un peu sans effort particulière et sois bienveillant avec toi, tu en as besoin. Ca va rentrer dans l ordre tout seule et que tu as encore tout le temps pour perdre du poids. Je pense a toi, bonne dimanche!

Ederl.
Ancien abonné

Merci Kitoniya de ces conseils, je crois que je vais bien les suivre...là je suis crevée, normalement j'ai une journée chargée demain mais je ferais ce que je pourrais !!

J'ai mal au côte tellement ça secoue c'est une sacré maladie !

 Tu me donnes du courage.

Bonne soirée.

Ederl.
Ancien abonné

Bonne nouvelle,

en plus j'ai chopé une gastro, donc depuis hier fin de journée je n'ai pas mangé car mon médecin que j'ai appelé ce matin m'a dit que le remède le plus éfficace c'est la diète, ben WAoUH !!! c'est dur la diète, là on touche au point sensible, comment passer les différentes émotions sans manger et quand on a faim et qu'on a réussis à passer ces émotions, ben , no récompense, non, non, on ne mange pas. et Hier soir j'ai tout vomis, excusez moi pour les détails.

Coqueluche + gastro vous avez tiré le bon numéro !!, je viens de dormir 3 h à la suite, je suis en état de faiblesse....

Donc je vous déconseille ce vilain cocktail !!!

mistigri.
Abonné

Coucou Ederl!

Je pense que quelques fois, le corps dit "halte" et qu'il faut se reposer.... C'est vrai que la maladie modifie beaucoup les ressentis, et nous met face à face avec notre fragilité. Puis après, il faut se retrouver, petit à petit, parce qu'on est un peu différent.

Bon courage et patience pour cet épisode pas du tout agréable. Reste au chaud.

Ederl.
Ancien abonné

Coucou Mistigri,

Oui, c'est vrai, là je pense que mon corps fatigué a en effet besoin de repos, et c'est bien de le prendre en compte.

Donc gros week-end sous la couette !!

Du coup depuis le début de ma coqueluche je n'ai pas continué le parcours alimentaire, et pour le sport c'était foutu aussi car l'éffort me faisait et me fait tousser.

Donc oui, j'y vais tranquille...

Merci pour ce mail, pour ton attention.

 

elsab.
Abonné
Bon courage Ederl! Tu sembles cumuler en ce moment. J'aime bien le titre de ce post, c'est vrai que l'on a des hauts et des bas dans LC mais c'est comme dans la vie non? Je me souviens d'une chanson qui disait " je ne t'attends pas au bout d'une ligne droite, je sais qu'il faudra faire des détours..." Cette chanson me parle...toujours depuis longtemps. Accepter son cheminement pas toujours régulier, ne pas mettre la barre trop haut , s'accepter tel que l'on est et avec ses faiblesses, accepter que le moral flanche et le corps aussi. Prendre sa propre défense et se respecter. En fait je pourrais juste changer une consonne à la chanson " je ne M'attends pas au bout d'une ligne droite, je sais qu'il faudra faire des détours.." Bonne journée sous la couette, soignes toi avec compassion...
Ederl.
Ancien abonné

Elsab, Oui comme tu dis c'est comme dans la vie, j'ai toujours pensé plus ou moins, mais en général il y a moyenne oscillation en effet je pense.

Le système des intensités, c'est comme ça qu'on apprécie plus les hauts quand il y a des bas (c'est une phrase dite et redite, mais elle est bien vrai), sinon on ne serait même pas que c'est un haut en fait ça serait linéaire au niveau des intensités, ça peut être riche aussi mais c'est autre chose difficile à imaginer, en rhizome en fait peut-être, Deleuze et Guattari en parle de rhizome, c'est tellement beau, un peu dur à lire, je ne sais pas : //lesilencequiparle.unblog.fr/2008/07/12/rhizome/

Ma gastro va mieux ou plutôt je vais mieux et elle a pratiquement disparue, reste ma toux, mais je vais continuer à me reposer, j'ai beaucoup dormis ça fait un bien fou.

Merci Elsab de ces mots.

080413075303_Rikki.
Abonné

Je viens ce matin parce que ça ne va pas fort et je ne sais pas bien où poster. 

Je n'y arrive plus. 


J'ai essayé plusieurs fois de raccrocher les wagons, mais pas moyen. 


Evidemment, ce matin, la balance, qui jusqu'à maintenant avait malgré tout accepté de rester stable depuis le mois d'octobre, est repartie en flèche vers le haut. Ca faisait un bon petit moment que je savais que ça me pendait au nez et que je jouais avec le feu, mais là, bing, le nez dedans. 

 

Et j'aimerais trouver de la ressource, sauf que j'ai l'impression d'être vide, vide, vide ! 

 

Je suis en retard. Je pars bosser. J'avais juste besoin de dire ça ici ce matin. 

oceaneclaer.
Ancien abonné

Que dire? C'est déjà bien, tu montes sur la balance et tu regardes les chiffres en face...

Moi, je fais l'autruche...

-Bibi.
Abonné
Bonjour Rikki, Tu as eu raison de venir poster ton coup d'blues sur le forum. Il faut essayer de prendre les choses les unes après les autres. Tu es visiblement pas surprise que la balance t'indique qu'elle remonte. Tu as eu besoin de réconfort dans la nourriture, tu as peut être mis de côté ta bonne faim. Mais t'es remontée sur la balance, tu as pris la bonne décision, maintenant tu sais. J'aimerais te donner la solution pour que tu puisse trouver la force et le courage nécessaire pour que tu te sente mieux. Cette foutue balance continue malgré tout de guider notre humeur! Courage perds pas espoir. Bibi
Mayo.
Abonné

Rikki, 

Je sais ce que tu ressens, c'est un sentiment que j'ai souvent, à propos de plein de choses.

Cette idée de raccrocher les wagons, de vide, c'est exatement ce qu'on ressent quand on est dépassée.

Ce qu'il faut se dire je pense avec LC, c'est qu'il n'y a pas de wagon à raccorcher, car le site est un guide que tu peux suivre, mais ce qui compte c'est aussi de t'écouter toi. Or, tu ne peux pas être à la traîne et ne pas y arriver quand il ne s'agit que de toi. 

Donc pas de pression, si tu te sens dépassée, c'est qu'il doit y avoir des raisons dans ta vie, alors fais preuve de bienveillance avec toi-même.

Observe les raisons de ce sentiment d'épuisement, de dépassement que tu ressens, et ne le combats pas (de toute manière, c'est impossible sur le long terme).

La ressource pour continuer, elle viendra d'elle-même. Ici ce n'est pas une question de volonté, et nous ne sommes pas faibles si nous "n'y arrivons pas". Ce sont ces difficultés qui plus tard feront notre force. Quelqu'un disait très récemment sur un des posts : "on apprend plus de ses échecs que de ses réussites" : c'est pareil avec les forces et les faibles...

Alors n'abandonne pas pas Rikki, car comme te l'ont dit oceaneclaer et Bibi, tu es remontée sur la balance, et ça, ce n'est pas le comportement de quelqu'un qui va abandonner ! ;)

Bon, sur ces bonnes paroles, je crois que je vais mettre ce que je viens d'écrire pour te remonter le moral sur un post it, et me le coller sur le frigo, car ça m'aidera sûrement dans ma période "down"...

Tiens nous au courant en rentrant du boulot si tu le peux ! 

elsab.
Abonné

Courage Rikki

Je sais que c'est facile à dire mais essaye de ne pas t'en vouloir trop fort. Parfois, il y'a d'autres problèmes qui doivent être réglés et je ne peux que te conseiller d'en parler içi ou avec un coach, peut-être aussi que cette période est peu propice, on est souvent plus déprimés en hiver et la nourriture est un réconfort..

Tu as eu le courage de monter sur ta balance, c'est un signe que tu n'as pas complètement renoncé.. LC ça marche car j'ai perdu 10kgs mais je me rends compte que les vieux réflexes sont très longs à disparaitre... Il faut avoir une disponibilité physique et mentale que l'on a pas toujours. Dans cs périodes là j'ouvre une parenthèse en sachant que je la refermerai dès que tout se calmera. Dans la parenthèse, je ne pense plus à LC mais à chaque fois que je mange j'essaie d'écouter ma faim... Surtout ne pas se juger sévèrement et se donner le droit d'échouer car c'est comme celà qu'on évolue..

080413075303_Rikki.
Abonné

Merci les filles...

 

Je sais que LC marche, j'ai perdu 13 kg. Enfin, j'en avais perdu 13, puisque 2 semblent être revenus, j'ai mal rien que de l'écrire. 

 

Depuis quelques temps, je retrouve des réflexes au lieu de manger en conscience. Je n'écris pas en "pleine" conscience, car ça, je n'y suis jamais parvenue. Mais je ressens très fort cette envie, qui avait disparu ou presque, de ne pas vouloir voir mon propre comportement, de me nourrir très vite, sans réfléchir, sans le voir, sans y penser. 

 

J'aurais besoin de reprendre conscience, c'est sûr. Par moments, un flash, j'essaye de mettre un nom sur un sentiment, et puis c'est trop douloureux, je renvoie tout ça, je referme le couvercle de la marmite, et je me perds dans le boulot, les obligations, l'urgence... et le chocolat, qui est le compagnon sans faille des bons et des mauvais jours. 

Courtepatte.
Abonné

Courage, Rikki, à mes yeux, tu es une des plus chouettes personnes sur ces forums, je te lis toujours avec plaisir et enthousiasme, alors avec ou sans ces deux kilos, ça ne change rien, tu restes la merveilleuse Rikki qui me fait vibrer et rire et qui me remonte le moral quand je lis un de ses posts au fil des forums...

Cette fois, n'oublie pas, tu n'es pas "au régime" pour six semaines ou six mois, donc 2 kilos repris, ça ne veut pas dire que la punition du régime va durer deux semaines de plus que ce tu espérais; cette fois, tu es en train de prendre des habitudes de sérénité et de dégustation avec la nourriture que tu garderas jusqu'à la fin de ta vie. Tu as donc tout tout tout le temps, et si tu as besoin du chocolat par moments, impeccable, c'est prévu aussi! yes

Je te bombarde d'ondes positives!

080413075303_Rikki.
Abonné

Courtepatte, c'est malin, maintenant, je pleure comme une cruche devant mon écran ! 

 

Je réalise à quel point je mange par besoin d'être aimée, et à quel point j'ai besoin de me sentir merveilleuse, et à quel point quand je ne me sens pas merveilleuse du coup je me punis par là où j'ai péché...

 

Qu'est-ce que c'est, la formule catho ? "Bénissez-moi, mon père, parce que je suis un pécheur", c'est ça ? Bon Dieu de bois, je n'ai pourtant pas été élevée dans le catholicisme, alors, d'où me vient cette idée de la faute et de sa rédemption par la souffrance ? C'est juste pathétique. 

 

Je crois que je suis en train d'écrire n'importe quoi, comme je fais n'importe quoi en ce moment. Ecriture automatique, vs nourriture automatique. Voilà que j'écris sans conscience, comme je mange sans consience. Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. Et l'inconscient, comment se comporte-t-il par rapport à la pleine conscience ? Comment une conscience peut-elle être pleine alors même que les différentes strates de notre esprit sont si nombreuses qu'en un instant mille perceptions se font jour dans notre esprit ? Comment rendre conscient l'infiniment minime ? 

 

Je me perds dans mon propre discours, je parle comme un homme ivre, alors même que je vous jure que je n'ai bu que du thé, je me sens en train de me perdre et je vous suis reconnaissante d'être là pour me dire de ne pas m'abandonner. 

lorraine
Marraine

"...........et je vous suis reconnaissante d'être là pour me dire de ne pas m'abandonner. "

T'abandonner, lâcher prise, faire fi au perfectionnisme OUI, OUI....(j'avais beaucoup appris avec l'outil//faire 3 tâches imparfaites intentionnellement)

Abandonner LC, non, pas pour 2 kilos pris

Moi aussi j'ai pris 2 kilos puis ça se reperd....Pour peut être revenir , relativisons....Nous avons déjà tellement progressé/avancé...

Rappelles toi, ton post  il n'y a pas si longtemps sur les habitudes difficiiles à perdre...Rome ne s'est pas fait en un jour

Courage Rikki, ça va aller

 

Lorraine

lorraine
Marraine

"...........et je vous suis reconnaissante d'être là pour me dire de ne pas m'abandonner. "

T'abandonner, lâcher prise, faire fi au perfectionnisme OUI, OUI....(j'avais beaucoup appris avec l'outil//faire 3 tâches imparfaites intentionnellement)

Abandonner LC, non, pas pour 2 kilos pris

Moi aussi j'ai pris 2 kilos puis ça se reperd....Pour peut être revenir , relativisons....Nous avons déjà tellement progressé/avancé...

Rappelles toi, ton post  il n'y a pas si longtemps sur les habitudes difficiiles à perdre...Rome ne s'est pas fait en un jour

Courage Rikki, ça va aller

 

Lorraine

lorraine
Marraine

"...........et je vous suis reconnaissante d'être là pour me dire de ne pas m'abandonner. "

T'abandonner, lâcher prise, faire fi au perfectionnisme OUI, OUI....(j'avais beaucoup appris avec l'outil//faire 3 tâches imparfaites intentionnellement)

Abandonner LC, non, pas pour 2 kilos pris

Moi aussi j'ai pris 2 kilos puis ça se reperd....Pour peut être revenir , relativisons....Nous avons déjà tellement progressé/avancé...

Rappelles toi, ton post  il n'y a pas si longtemps sur les habitudes difficiiles à perdre...Rome ne s'est pas fait en un jour

Courage Rikki, ça va aller

 

Lorraine

lorraine
Marraine

"...........et je vous suis reconnaissante d'être là pour me dire de ne pas m'abandonner. "

T'abandonner, lâcher prise, faire fi au perfectionnisme OUI, OUI....(j'avais beaucoup appris avec l'outil//faire 3 tâches imparfaites intentionnellement)

Abandonner LC, non, pas pour 2 kilos pris

Moi aussi j'ai pris 2 kilos puis ça se reperd....Pour peut être revenir , relativisons....Nous avons déjà tellement progressé/avancé...

Rappelles toi, ton post  il n'y a pas si longtemps sur les habitudes difficiiles à perdre...Rome ne s'est pas fait en un jour

Courage Rikki, ça va aller

 

Lorraine

lorraine
Marraine

"...........et je vous suis reconnaissante d'être là pour me dire de ne pas m'abandonner. "

T'abandonner, lâcher prise, faire fi au perfectionnisme OUI, OUI....(j'avais beaucoup appris avec l'outil//faire 3 tâches imparfaites intentionnellement)

Abandonner LC, non, pas pour 2 kilos pris

Moi aussi j'ai pris 2 kilos puis ça se reperd....Pour peut être revenir , relativisons....Nous avons déjà tellement progressé/avancé...

Rappelles toi, ton post  il n'y a pas si longtemps sur les habitudes difficiiles à perdre...Rome ne s'est pas fait en un jour

Courage Rikki, ça va aller

 

Lorraine

Ederl.
Ancien abonné

Oui Rikki, tiens le coup, tu sais pour ce qui est "des pensées catho" on baigne dedans même si on n'a pas été élevé dedans, et oui ça a été tellement présent dans notre histoire qu'il en reste forcement des traces.....

Tu as perdu 13 kilos déjà (repris 2, c'est rien) c'est super, tu as peur de passer de l'autre côté, là où tu pourrais reprendre tes 13 kilos, mais t'inquiète pas vas-y cool, tranquille, apaise toi, plus t'as peur et plus ça se réalise donc tranquille, j'ai deux pots Argentins qui vivent ensemble, une fois j'ai passé quelques jours chez eux, en 2 jours je me suis sentis totalement en vacance, ils répètent souvent avec leur accent : tranquilé, cool; leur rythme est tellement différent et ils ne se mettent pas du tout la pression que c'est un bonheur.

Donc tranquilé, cool.

Je t'envoie de l'apaisement et de la force pour ces jours à venir.

Ederl.
Ancien abonné

Oui Rikki, tiens le coup, tu sais pour ce qui est "des pensées catho" on baigne dedans même si on n'a pas été élever dedans, et oui ça a été tellement présent dans notre histoire qu'il en reste forcement des traces.....

Tu as perdu 13 kilos déjà (repris 2, c'est rien) c'est super, tu as peur de passer de l'autre côté, là où tu pourrais reprendre tes 13 kilos, mais t'inquiète pas vas-y cool, tranquille, apaise toi, plus t'as peur et plus ça se réalise donc tranquille, j'ai deux pots Argentins qui vivent ensemble, une fois j'ai passé quelques jours chez eux, en 2 jours je me suis sentis totalement en vacance, ils répètent souvent avec leur accent : tranquilé, cool; leur rythme est tellement différent et ils ne se mettent pas du tout la pression que c'est un bonheur.

Donc tranquilé, cool.

Je t'envoie de l'apaisement et de la force pour ces jours à venir.

Ederl.
Ancien abonné

Oui Rikki, tiens le coup, tu sais pour ce qui est "des pensées catho" on baigne dedans même si on n'a pas été élever dedans, et oui ça a été tellement présent dans notre histoire qu'il en reste forcement des traces.....

Tu as perdu 13 kilos déjà (repris 2, c'est rien) c'est super, tu as peur de passer de l'autre côté, là où tu pourrais reprendre tes 13 kilos, mais t'inquiète pas vas-y cool, tranquille, apaise toi, plus t'as peur et plus ça se réalise donc tranquille, j'ai deux pots Argentins qui vivent ensemble, une fois j'ai passé quelques jours chez eux, en 2 jours je me suis sentis totalement en vacance, ils répètent souvent avec leur accent : tranquilé, cool; leur rythme est tellement différent et ils ne se mettent pas du tout la pression que c'est un bonheur.

Donc tranquilé, cool.

Je t'envoie de l'apaisement et de la force pour ces jours à venir.

Ederl.
Ancien abonné

Ah!! ben ! ils me disent qu'il y a une erreur et que mon message n'arrive pas alors que je viens de le voir trois fois sur la page du coup....

080413075303_Rikki.
Abonné

4 fois Lorraine, 3 fois Ederl...

 

Vos messages me parviennent en de multiples exemplaires. 

 

Ils martèlent ce que je sais déjà mais que j'ai besoin de lire écrit par quelqu'un d'autre que moi : cool, Rikki, te prends pas tant la tête ! Lâche ! 

 

Ce matin, je suis remontée sur ma balance (deux jours de suite, c'est dire si l'angoisse était forte), et seul un des deux kilos repris s'est montré. Il faut dire que j'ai une balance très imprécise, qui n'indique pas de poids véritable, mais seulement des tendances. Quand on passe de 96 à 83, oui, ça veut dire quelque chose, mais entre 83 et 85 il y a comme un flou. Sauf que pendant quelques mois le flou était entre 82 et 83, là c'est plutôt entre 83 et 85, donc la tendance s'inverse, et c'est ça qui m'a fait flipper. 

 

Mon mari m'a dit hier soir : "Tu continues tes méditations ? Parce que j'avais trouvé que ça te faisait drôlement du bien, tu devrais en refaire". Je vois ce qu'il me reste à faire... 

 

- ranger les courses

- faire une séance de RPC avant mon premier rendez-vous de la journée

- revenir plus souvent sur le forum pour resserrer le lien

lorraine
Marraine

Rikki,

 

"Mon mari m'a dit hier soir : "Tu continues tes méditations ? Parce que j'avais trouvé que ça te faisait drôlement du bien, tu devrais en refaire". Je vois ce qu'il me reste à faire... "

Ah ! J'l'aime bien ton mari ! ..........(J'y pensais fortement -à la médit. - je n'osais pas/plus t'en parler !)

 

"......donc la tendance s'inverse, et c'est ça qui m'a fait flipper. "

AH cette fichue peur ! Quand nous (toi et moi) lâchera t-elle !?

Répétons nous   en choeur, que avec tout ce que nous avons appris ici nous ne pouvons plus tomber dans le "tout ou rien"

 

Lorraine

 

PS : Je suis contente que tu aies eu  mon message , car Il était indiqué sur l'écran, que l'envoi ne pouvait pas se faire... 4 fois de suite !  C'est un menteur mon ordi !.

Sylvie75.
Abonné

Salut Rikki,

Commence par acheter une balance précise ! Imagine que ta balance soit en train de te lâcher ? Tu te mettrais la rate au court-bouillon pour rien ? Ca serait-y pas comique ?

Sinon, décidément, je veux te faire dépenser plein de sous moi, mais je te recommande d'acheter et de lire "Le piège du bonheur" de Russ Harris, parce qu'étant dans le même cas que toi au départ, (106 puis 92 puis remontée à 100, je débarque sur ce forum, puis je reperds, 98, puis je remonte à 102 oh my god, ce yoyo, pourtant sans aucun régime depuis 2 ans !), j'ai lu ce livre et il m'a sacrément apaisée. Curieusement, en m'éloignant des problématiques spécifiques de poids, mais en restant en plein dans le sujet de nos émotions, nos pensées, la pleine conscience, bref, la thérapie ACT, je me suis complètement calmée sur la bouffe.

Tu me diras si ça te fait le même effet.

Et puis sinon, tu as essayé la psychologue de LC, Marie ? Moi j'ai un RV téléphonique demain soir... Je n'ai encore jamais essayé.

Sylvie qui sort d'un bas, et reprend son bâton pour remonter, le coeur plus léger. Ce midi, je suis allée me promener autour du lac Daumesnil (1H20), c'était bioutifoule, le lac était gelé, le soleil doré, les cygnes... bloqués, très peu de monde, quelques bambins aussi joyeux que moi devant le spectacle. Balade-toi puisque tu aimes ça. Y a pas que nos troubles du comportement alimentaire dans notre vie, fort heureusement.

Isa24.
Abonné

Franchement Rikki, moi je suis en admiration : 13 kg perdus bravo bravo et re-bravo. Perso si j'en arrive là je serais folle de joie !!

Alors, arrête de te flageller !!!! Tu as besoin d'un break, prends le comme ça vient ,sans remord.

Pour la plupart d'entre nous, nous avons trop entendu au cours de notre vie des "sois forte", "si tu n'y arrives pas c'est que tu ne t'en donne pas les moyens" ou encore "arrête de pleurnicher et souri"  . Il faut donc faire preuve de "force de caractère" quelque soient les épreuves et les challenges et quand on n'y arrive pas c'est terrible et nous n'avons aucune compréhension envers nous-même. Mais les wonder women qui sont toujours au top dès le révéil et qui réussisent toujours tout n'existent que dans les films : nous, nous ne sommes que des êtres humains avec leurs hauts et leurs bas, leurs qualités et leurs défauts et nous nous devons à nous même de nous accepter ainsi !!!

Bon courage Rikki et continue ton parcours à ton rythme.

elsab.
Abonné

ROOO...Vos réponses à Rikki sont un pur bonheur! Du coup j'en profite aussi! Trop bon. Vous avez une générosité et une finesse dans vos réflexions qui sont une vraie bouffée d'air frais dans ce monde de brutes. Je vous assure du plus profond de moi-même que je suis convaincue que ceux qui sont en surpoids ont une sensibilité particulièrement aigue....ceci explique peut-être celà..

En tout cas c'est bon de se sentir aussi bien accompagnée... Merci

Courtepatte.
Abonné

Je te fais pleurer, Rikki? Allez, courage, si tu verses deux litres de larmes, tu auras perdu ces deux maudits kilos qui osent te tracasser injustement wink

080413075303_Rikki.
Abonné

Merci à vous...

 

Sylvie, j'ai déjà décidé d'offrir le livre dont tu fais la pub à mon mari. Il faut que je trouve le temps de faire un saut à la librairie avant le week-end, pour commander ça, le bouquin de poésie pour ma fille, un cadeau pour mon filleul, et... heu... et j'ai oublié quoi, mais une fois dans la librairie, c'est sûr que la carte bleue va chauffer, je me fais confiance ! 

 

La méditation. 

 

J'ai "lancé" ce matin une RPC et j'ai "tenu" environ 1 minute. Puis j'ai tout arrêté. 

 

Allez, j'en fais une maintenant, chiche. Je vais me coucher, je prends le truc de Giraudeau (sa voix me convainc beaucoup plus que celle des bons docteurs de LC, que j'espère ne pas vexer ici en leur disant que leur timbre ne m'apaise pas), et je me fais le vieux body scan des familles, que ça va déchirer grave ! 

 

Deux solutions : soit j'arrive à bodyscanner à fond, et c'est youpi, soit je m'endors, et ma foi vu l'heure c'est pas grave. 

080413075303_Rikki.
Abonné

Pas fait. 


C'est toujours pareil. 

 

Et j'ai des démangeaisons dans le dos qui me font un mal de chien. Je pense que c'est du stress qui vient se poser là. Je ne sais même pas pourquoi je suis stressée ! Je n'ai aucune raison particulière d'être stressée ! Ma vie va bien, je vais retrouver mon fils dans 6 jours et 12 heures, mon entreprise marche, ma classe roule, mon couple va plutôt mieux qu'à une certaine époque, alors, pourquoi je me mets la rate au court-bouillon, moi ? 

Mayo.
Abonné

 

Coucou Rikki, 

Pour un regard extérieur, la réponse pourrait être dans la question ! 

Je m'explique : 

"Je vais retrouver mon fils dans 6 jours et 12 heures" : alors, 1 tu es maman, et ça c'est déjà une source de stress en soi wink, et 2 d'après ce que je comprends, il y a une échéance qui approche pour retrouver ton fils, et même si c'est une échéance joyeuse, ça provoque nécessairement du stress !

"mon entreprise marche" ; tu es chef d'entreprise ? et tu te demandes pourquoi tu es stressée ? je suis profession libérale, je sais ce que c'est... c'est une source continue de stress, surotut en cette période de crise, rien n'est jamais acquis, il faut toujours lutter...

"mon couple va plutôt mieux qu'à une certaine époque" : ne serait-ce pas parce que tu fais plus attention, que tu t'en occupes, ce qui occasionne des préoccupations supplémentaires...

Ce n'est qu'une rapide interprétation (peut-être erronée) de ton post, mais c'est quelque chose qui m'a frappée quand je t'ai lu : moi je ne dirais pas que tu n'as pas de raison particulière d'être stressée... le stress n'est pas nécessairement un ennemi en soi, il faut simplement apprendre à le calmer quand il est trop fort. Et là, si tu trouves, tu viens me voir ! laugh

Sylvie75.
Abonné

Si ça peut t'aider à défusionner  :)

Recette

LA RATE AU COURT-BOUILLON

Prenez la rate d'une femme de belle proportion,

A qui tout réussit de préférence,

Travail, amour, santé, argent,

Rien n'y manque,

Faites chauffer un court bouillon de stress,

Ajoutez-y quelques épices de "Je crois que je n'y arriverai jamais"

et de "Je m'en veux d'avoir repris 2K"

et de "Je me sens épuisée par cette lutte perpétuelle"

Plongez la rate dans le court-bouillon et laissez cuire longtemps (plusieurs mois de préférence)

Ne faites surtout pas de pleine conscience, ne défusionnez pas !

Le bouilon pourrait retomber, et votre rate ne serait pas à point !

Au contraire, pour maintenir l'ébullition, analysez, prenez au sérieux toutes ces pensées, toutes ces émotions,

Ditse vous bien "mes pensées sont FORCEMENT vraies"

et "mes émotions sont FORCEMENT légitimes"

et elles sont de toutes façons très importantes, ce sont des despotes, mais des despotes éclairées

Pour que tout cela mijote bien.

Une fois la rate cuite, retirez du feu, dressez dans un plat, ajoutez une pointe d'ail, et dégustez avec un petit Châblis.

izabelle
Animatrice forum

coucou

en effet cette recette de rate au court-bouillon m'a l'air fameuse....

Rikki, je crois que tu vas l'offrir à ton mari, le livre, mais le lire en premier!!!!

Ne cherche pas "pourquoi" tu te mets la rate au court-bouillon, on est juste programmés ainsi, notre cerveau est un bon petit producteur de pensées, la plupart du temps négatives et anticipatrices, parce qu'en général, son job est de résoudre les problèmes - nous protéger du danger, etc.....

Alors le problème c'est juste qu'on l'écoute trop, parce qu'il est si super efficace, par exemple dans notre boulot

et le super-efficace ciboulot  croie toujours qu'il pourra résoudre nos problèmes, y  compris nos émotions, qui pour lui sont des "problèmes", et qu'il pense pouvoir résoudre en ruminant à n'en plus finir, alors qu'en fait il n'y a rien à résoudre, le passé est passé, le futur n'est pas encore là, et la seule réalité c'est le présent

alors certes, je rejoins la clique pour dire : relax...    accueille tes pensées mais ne leur cours plus après et.... respire.....  dis oui à la vie, au moment présent

080413075303_Rikki.
Abonné

Hum... 

 

Délicieuse recette de rate au court-bouillon... Je crois que la mienne sera bientôt mijotée à point ! 

 

Pour ce qui est d'être chef d'entreprise, c'est une blagounette : en fait, je suis fonctionnaire. Je m'explique : je suis instit, donc fonctionnaire d'Etat, mais je viens de créer en septembre une auto-entreprise en tant que rééducatrice en écriture. Donc, oui, je suis "chef d'entreprise", mais c'est une blagounette par rapport aux gens qui en vivent vraiment. Pour moi, c'est juste du beurre dans les épinards (sachant que les épinards sont un peu secs, ces derniers temps, pour les enseignants, ça ne fait pas de mal). Si ma petite entreprise capote, je ne vais pas manquer du nécessaire !

 

Mon fils est grand, il aura 22 ans bientôt, il est en Norvège depuis 5 mois, il me manque. Mais il sera là dans 6 jours. 

 

Non, la question, c'est plutôt : comment faire pour me reconnecter à la pleine conscience ? Je n'ai jamais été très à l'aise avec, et surtout je n'ai jamais réussi à l'intégrer véritablement à ma vie quotidienne. Avec le sport, j'ai réussi : petit à petit, j'ai pris l'habitude de bouger, puis d'aller à des séances de gym, et maintenant je ne suis plus capable de m'en passer. Je fais de la gym, du vélo ou de la marche au moins 3 à 5 fois par semaine, et c'est naturel. Par contre, je résiste encore très fort à la pleine conscience. Ma coach doit m'appeler demain, et une partie perverse de mon cerveau me souffle "Bah, elle va encore te dire de faire de la respiration, et puis tu vas dire oui oui et pas le faire, à quoi bon ?"

Ederl.
Ancien abonné

Une idée Rikki, peut-être pour t'engager dans la pleine conscience as-tu besoin de réflexions à ce sujet, ça pourrait te faire cogiter et t'emmener sur son chemin, tu sais c'est vraiment bien. Donc en fait si par exemple tu lisais un livre abordant ce sujet comme "l'éveil des sens" de Jon Kabat-Zin, cela te motiverait peut-être, c'est un beau livre.

IL me semble que la PC est un outil mais plus que ça aussi, je ne sais comment t'expliquer, c'est difficile peut-être car t'as l'impression de t'ennuyer ? ou pourquoi, poses-toi la question. C'est pas de l'ésotérisme noeud-noeud, moi qui suis à tendance anxieuse, des fois, depuis que j'utilise la PC je ressens un apaisement très profond, puis aussi j'ai l'impression que cela me reconnecte avec mes émotions, je pleure par exemple sur des sujets qui me rendent tristes mais ces pleurs me soulagent en fait alors qu'avant cela serait resté en moi.

J'espère t'avoir donné des pistes...

 

Une fan de la PC.

Haut de page 
X