Différences pleine conscience, relaxation et concentration - 26052014

hope.
Inscrit
Bonjour a toutes Je découvre la pleine conscience qui me fascine et me provoque milles questions au fil de mes lectures. Je me rends compte notamment que je n'abordais pas la pleine conscience comme il le fallait. je voyais juste ça comme une technique de relaxation, ce qui n,est pas le but en soi si j'ai bien compris mais une conséquence d'une meilleure acceptation . L'un des auteurs ((dabid o,hare, "5 mn le matin" ) fait notamment la distinction entre méditation de concentration et pleine conscience. L'image qu'il utilise est le cinéma. Dans la méditation de concentration ( on se cible sur un point, le souffle par ex) on regarde attentivement un film et toutes les penses perturbatrices sont reconduites gentiment a l'extérieur de la salle. Dans la pleine conscience, on regarde le même film avec la même attention (même ciblage sur un point comme le souffle), et on se regarde regarder le film, on se regarde penser. L'attention se porte à la fois sur le film et sur soi en train de regarder le film. Les pensés perturbatrices ne sont pas reconduites à l'extérieur mais examinées. C'est en ça que je me trompais, je ne l'avais pas bien compris. Après delà à bien la faire c'est encore autre chose.... Jài bien du mal à ne pas vouloir supprimer toutes ces pensées, je n'arrive pas a juste les contempler. Il emploi une autre image pour la pleine conscience: vous êtes assis au bord d'un lac et votre attention se porte sur le balancement d'une barque, vous restez assis à ne regarder que ce balancement. Un oiseau vient se poser sur la barque, vous l'observez , puis il s'envole. La barque a continué son balancement, l'oiseau faisait partie de ce balancement, vous l'avez juste regardé avec curiosité avant qu'il ne s'envole. Voilà, un post un peu long désolée, mais j'espère qu'il vous sera aussi utile qu'à été pour moi ce livre. Bonne journée et bon début de semaine.

Commentaires

mavo.
Marraine

Merci pour ces deux images, Hope, qui sont très parlantes !

J'ai souvent trouvé difficile de comprendre la différence entre les médiations "avec objet d'attention" et la méditation de pleine conscience, et encore plus difficile de l'expliquer autour de moi, mais là c'est presque limpide ! ;)

J'aime beaucoup surtout l'idée de la barque...

Lolo66.
Abonné
Bonjour Je viens de commencer la rpc et je fais du yoga depuis des annees et du coup ,moi aussi j ai eu du mal a comprendre la difference.ceci etant je crois que je la comprends intellectuellement mais comme je ne ressens aucune emotion,je me dis que les llaisse a l exterieur,justement!alors comment faire? Merci pour vos conseils
Soleluna.
Ancien abonné

Merci pour ces précisions, c'est vrai que ça pose question. Moi aussi, venant du yoga je ne comprenais pas très bien la différence. Et ça se télescopait. J'y vois plus clair désormais, grace à la pratique :)
Disons que dans les traditions yogiques il s'agit d'une méditation de la concentration (comme tu le dis très justement) et dans la pleine conscience, il s'agit d'une méditation de la contemplation.
Au yoga, on va utiliser le souffle, ou le mantra, ou une bougie etc pour se fixer et se concentrer. (on voit aussi l'observateur, mais de manière différente)
Dans la PC, on utilise aussi le souffle par exemple comme ancre, mais pour contempler et accueillir ce qui se passe : soi, le vent, l'extérieur, les vas et viens des pensées etc. On fait de la place, on est en expension, on accueille (et on revient au souffle)
La relaxation peut être une des résultantes (ou pas ^^) de ces pratiques. Mais ce n'est pas un but en soi (contrairement à d'autres techniques dont la finalité est l'état de relaxation).
La PC c'est du vipassana, ou de la méditation bouddhiste, débarassée de toutes formes de religiosité et de spiritualité et appliqué à la médecine occidentale.
LOlo tu n'es pas obligée de ressentir les émotions ou ceci ou cela. Acceuille ce qui est, c'est tout (et si y'a  pas d'émotions, y'en a pas).
Ceci dit il est fort probable que tu en aies, des émotions, mais qu'elles soient occultées (c'est une des fonctions du trop manger n'est-ce pas, et y'a de fortes chances que nous soyons très nombreuses ici à être des mangeuses émotionnelles. Nous évitons nos émotions en mangeant. Donc ça marche). On peut dans ce cas revenir au corps : on a pas conscience de nos émotions, mais en observant le corps on voit que ça palpite là, que c'est serré ici etc. Ce sont des indicateurs. Et je trouve le body scan très aidant et révélateur dans ce sens. Mais à chacun son outil, en fonction de sa personnalité et du contexte précis.
 

izabelle
Animatrice forum

merci pour cette explication très claire

hope, si tu as du mal à ne pas vouloir supprimer tes pensées, eh bien justement.... c'est là  le point crucial

par rapport à la nourriture

le fait d'accepter ce qui est au lieu de supprimer est la base  pour sortir du mécanisme des EME   (où on n'accepte pas ce qui est, mais on veut supprimer des pensées ou des émotions)

 

merci pour vos explications à toutes,  ce qui m'avait beaucoup aidée quant à moi c'était l'explication dans je ne sais quel bouquin que la pleine conscience nous incite à quitter le mode  "faire"  et  trouver le mode  "être"

et ça c'est souverain également lors des EME

Soleluna.
Ancien abonné

[quote=izabelle]

merci pour vos explications à toutes,  ce qui m'avait beaucoup aidée quant à moi c'était l'explication dans je ne sais quel bouquin que la pleine conscience nous incite à quitter le mode  "faire"  et  trouver le mode  "être"

et ça c'est souverain également lors des EME

[/quote]

oui ca doit être dans "Méditer pour ne plus déprimer" dez Williams, Teasdale, Segal et Kabat-Zinn, avec sur le CD la voix de Christophe André. Je trouve que c'est un bouquin des plus précieux qui montre et démontre les effets de la pleine conscience. A mettre entre toutes les mains, sans modération ;)

marieal.
Inscrit

il y a plusieurs objectifs aussi, selon les pratiques et les auteurs et selon le moment où on s'arrête dans sa méditation:

 

méditer pour s'ancrer dans l'ici et maintenant ( je suis sous la douche, je sens l'eau et le savon sur ma peau et pas en réunion avec tout le monde sous la douche)

méditer pour expandre: laisser de la place à ces émotions ou réouvrir de la place justement pour laisser revenir des émotions insoupçonées...laisser passer ce qui vient , revenir sur des moments durs de sa journée...

méditer pour accepter : se rendre compte qu'en leur laissant de la place, en les laissant vivre ces émotions, je les accepte bien plus facilement...

méditer de bienveillance et d'empathie

 

quelques uns de mes enregistrements à la méditation passent successivement par toutes ces phases de 10 min chacune, c'est à dire que la méditation de bienveillance comporte une phase d'ancrage, puis d'expansion, puis d'acceptation pour finir par une méditation de bienveillance..celle de l'acceptation comporte une phase d'ancrage, d'expansion et d'acceptation, etc... .mais on peut se contenter d'une méditation courte limitée à l'ancrage...

d'autres méditations enregistrées notament celle de C André désolidarisent ces différentes phrases, ou alors passe bien plus vite sur l'ancrage et l'expansion pour l'acceptation dans la méditation sur les émotions douloureises par exemple...

à part je mettrai les méditations positives de relaxation: s'imaginer dans une situation agréable

Margareth.
Abonné

Merci beaucoup pour tous ces messages d'explications !

Je fais de la danse depuis que je suis petite fille et ne suis donc pas vraiment coupée de mon corps. cependant, en lisant vos messages, je me suis rendu compte que je confondais effectivement RPC et méditation. L'image du ruisseau m'est venue pourtant assez spontanément : j'essaye de regarder mes pensées flotter le long du courant, et disparaître... sauf qu'elles disparaissent un peu trop vite.

Autre prise de conscience, ancrée grâce à LC : je suis une zappeuse de pensées embarrassantes et douloureuses. Tant que je n'y pense pas tout va bien, jusqu'au jour où... mais comme je ne peux pas continuer à être la seconde consommatrice de chocolat après les Etats-Unis, il va bien falloir que je me confronte, et avec bienveillance, s'il vous plaît ! Pas facile, tout ça ! Qui vote pour un chat quotidien avec Zernatti et Apfeldorfer ? Comment ça c'est pas possible ?

Tant pis, je vais me faire une séance de RPC, à la place !

Bises !

boudicca.
Abonné

Bonjour,

Je viens de commencer la rpc et ton explication très claire m'a bien aidé. J'ai beaucoup de mal avec cet exercice. Je prennais ça pour de la relaxation et donc rejettais mes emotions.

Il va falloir travailler et avoir de la patiente.

Enchantra.
Abonné
Je vous admire. Je stagne niveau poids depuis le programme et si je me dis que c'est bien parce que je remange des aliments que je m'interdisait avant je me dis que je pourrais perdre du poids en mangeant moins, plus lentement. Je n'arrive pas à me poser... À faire la Rpc. Je suis toujours speed, à penser à plein de chose. De bonne volonté j'ai toutes les Rpc sur mon portable mais rien à faire... Dois je persévérer ? Avez vous des conseils ? Je me demande si je fais bien... S je vais y arriver...
izabelle
Animatrice forum

bien sûr il faut persévérer!!!

comme tu es speed  (moi aussi), c'est plus dur que pour d'autres, mais c'est pas une raison pour abandonner

tu peux réduire tes ambitions,  faire simplement quelques respirations en pleine conscience, mais tous les jours

le fait que tu n'arrives pas à te poser, c'est normal aussi, et c'est justement pour ça que tu as besoin d'apprendre à te poser

à faire l'expérience de te poser

pour l'instant ça te fait peur parce que tu as peur de ce que tu ressentiras si tu te poses

mais quand tu l'auras fait régulièrement, tu constateras qu'il n'y a aucune crainte à avoir

quand on se pose et qu'on centre son attention sur sa respiration, il ne se passe......  rien

on n'est pas en danger

plus tu le feras,  courtes séances, mais régulières, plus ça sera facile

 

et ça t'aidera beauocup en effet à pouvoir te poser au moment des repas, donc manger plus lentement donc manger moins

allez courage!!!

fais-en une minute par jour pour commencer, après t'être brossée les dents

ensuite tu passes à trois minutes et tu verras, en le faisant régulièrement que vraiment ça ne risque rien

du coup ça deviendra facile

Enchantra.
Abonné
Merci !
Fyfy.
Abonné
[quote=marieal]

il y a plusieurs objectifs aussi, selon les pratiques et les auteurs et selon le moment où on s'arrête dans sa méditation:

 

méditer pour s'ancrer dans l'ici et maintenant ( je suis sous la douche, je sens l'eau et le savon sur ma peau et pas en réunion avec tout le monde sous la douche)

méditer pour expandre: laisser de la place à ces émotions ou réouvrir de la place justement pour laisser revenir des émotions insoupçonées...laisser passer ce qui vient , revenir sur des moments durs de sa journée...

méditer pour accepter : se rendre compte qu'en leur laissant de la place, en les laissant vivre ces émotions, je les accepte bien plus facilement...

méditer de bienveillance et d'empathie

 

quelques uns de mes enregistrements à la méditation passent successivement par toutes ces phases de 10 min chacune, c'est à dire que la méditation de bienveillance comporte une phase d'ancrage, puis d'expansion, puis d'acceptation pour finir par une méditation de bienveillance..celle de l'acceptation comporte une phase d'ancrage, d'expansion et d'acceptation, etc... .mais on peut se contenter d'une méditation courte limitée à l'ancrage...

d'autres méditations enregistrées notament celle de C André désolidarisent ces différentes phrases, ou alors passe bien plus vite sur l'ancrage et l'expansion pour l'acceptation dans la méditation sur les émotions douloureises par exemple...

à part je mettrai les méditations positives de relaxation: s'imaginer dans une situation agréable

[/quote] Merci pour ces explications, qui sont tres parlantes pour moi. Quels sont ces enregistrements dont tu parles ? Pour ma part, j ai fini par faire la différence entre relaxation et pleine conscience. Lorsque je me sens vraiment hors de ma "fenetre de tolerance" , c est a dire trop," emotionnée" par un stresseur, hyperactivée ( accelaration respiration, contraction musculaire, ...etc, ), ou hypo activée ( sideree , jambes en coton, ...etc) j utilise d abord les outils de relaxation - surtout la concentration sur une respiration ample , et reguliere , telle que je l'ai appris en pratiquant le yoga, puis en apprenant la " coherence cardiaque" ,, pour cela j avais d abord un guide visuel sur mon portable, mais j ai besoin de fermer les yeux pour me reancrer plus facilement en moi, alors j ai trouvé un guide audio ('gong de bol,tibetain) - Pour revenir a un peu plus de serenité, Je peux alors pratiquer un peu de pleine conscience pour observer ce qui se passe en moi, sensatins physique, emotions, pensees.,, Sans exploser, ni decrocher.... Finalement , avec la pratique, je finis par retrouver un peu de serenité dés que je jette unoeil sur mes cadrans intérieurs, comme si ce simple debut de " pas de coté", me permettait deja de retrouver un peu de distance avec ce que je vis, de me " decoller", de " defusionner" ...
marieal.
Inscrit

les méditations dont je parles dans la prmeière partie du post sont les méditations des formations MBSR que j'ai piraté sur le net wink mais depuis je me suis achetée des livres de formation MBSR et il y a dedans tout ce qu'il faut aussi...

celle de C André sont celle qui sont procurées avec le livre qu'il a écrit" mediter jour après jour", un livre superbe que j'ai offert à de nombreuses reprises l'an dernier.

marité24.
Abonné

Bonsoir,

Je commence tout juste LC mais je trouve cela très intéressant et tout à fait adapté pour moi et je vous remercie pour touss vos témoignages. J''ai découver la MBSR en 2008 et cela a bouleversé ma vie émotionnelle. Je suis ici car en ce qui concerne la nourriture j'ai besoin de plus de spéficité sur le sujet,, mais avant de pratiquer la méditation de pleine conscience j'étais suicidiaire et avait fait 2 tentatives depuis des années je vivais avec des angoisses énormers et tout cela est fini car j'ai découvert que je pouvais accueillir ce qui se pasait à l'extérieur et à l'intérieur de moi sans me laisser embarquer par le scénario catastrophe. Quelle libération ! et quand je suis trop chargée émotionnellement et que je me surprends "embarquée" et bien c'est OK !  et en fait tout se désarmorce. 

Cela a été une révolution intérieure et ma vie a complétement changé ; je ne pratique plus aussi formellement à la maison, quelques fois , mais par contre toutes les semaines avec des amis. Et la pratique informelle est bien présente ; je n'ai plus le même fonctionnement de vie. j'aime être seule (ce que je ne pouvais pas vivre avant, je ne remplis plus les vides avec la radio ou un magazine, je vis les temps d'attente dans la présence à ce que je vis. Quelle richesse ! pas besoin d'en rajoputer.

Alors je suis heureuse d'être ici car cela va fortifier mon rapport plus sain à la nourriture.

A bientô

 

izabelle
Animatrice forum

c'est super marité!

un bonheur de te lire!

marité24.
Abonné

merci à toi ausi Isabelle car je t'avoue avoir aussi beaucoup de plaisir à te lire et voir que la PC fait partie de ta vie.

Merci aussi pour ta participation très active sur les forum qui les fait vivre;

A bientôt

Haut de page 
X