Du mal à m'arrêter et à ralentir...

CaliJeff.
Abonné

Bonjour,

Voilà, je viens vers vous pour vous faire part d'un souci récurrent que je rencontre dans ma progression : je ne mange QUE quand j'ai faim (quand j'ai une EME, c'est davantage le corps qui trinque qu'une envie de manger qui me prend... du coup, je respire, je "défuse" et je retrouve le sourire, ou au moins ça va mieux et le corps se détend).

Je ne mange QUE ce dont j'ai envie. Là-dessus, pas de problème non plus.

En revanche, j'ai une fâcheuse tendance à manger vite... très vite... trop vite. Et ça, que je mange devant la TV en dégustant (vite...), ou que je mange sans autre activité. Comme une sorte de "stress" que je n'arrive pas à contrôler, et qui me fait accélérer la cadence. Du coup, je dépasse généralement ma faim : par exemple, je n'ai pris mon petit déj ce matin que vers 10h30, car pas faim avant, mais j'ai pris 3 tartines beurrées alors que 2 m'auraient suffi. Mais comme j'ai mangé vite, je ne m'en suis rendu compte qu'après coup.

J'en suis encore au tout début (2ème étape, pour moi "apprendre à gérer ses sensations et ses émotions"), et je trouverai sans doute des exercices adaptés à mon cas par la suite, mais j'aurais voulu savoir si vous aviez des "astuces" en attendant, pour que manger plus lentement devienne naturel. A table, j'essaie de poser mes couverts régulièrement, mais je ne mange pas mes tartines avec des couverts cheeky Bon, ok, je n'ai qu'à poser la-dite tartine...

 

Des suggestions ? 

Merci de vos précieux conseils.

Commentaires

ladyl56.
Abonné

je mange aussi trop vite même si depuis mon inscription j'ai fait de réels progrès ; je crois même que j'ai pris le  défi pour ce comportement ;

mais quand je me rends compte que j'ai "oublié" je repense au temps de mon anneau gastrique où il fallait mâcher 25 à 30 fois la même bouchée sinon ça ne passait pas et je retrouve ce palisir, car c'est en fait de la dégustation, sauf pour la viande ou le poisson car là c'est franchement dégueu et je recrache ce qu'il rest en bouche cheeky

Ceci est une suggestion car les conseils !no

CaliJeff.
Abonné

Merci ladyl56 pour ta réponse (sauf pour l'idée de mâcher du poisson 30 fois... heureusement que j'ai mangé mes 3 tartines ce matin et que je n'ai plus faim, car ça m'aurait coupé l'appétit cool

 

J'ai aussi fait le défi de manger plus lentement 1 repas par jour lors de ma 2ème semaine, je crois, mais les vieilles habitudes sont comme les kilos en trop : bien accrochées ! Et quand je parle des vieilles habitudes, ce n'est pas seulement de manger trop vite, mais les stratégies d'évitement mises en place pour éviter de ressentir, etc... 

Finalement, plus j'y pense et plus je me rends compte que ceux que j'appelle "mes kilos en trop" sont sans doute bien davantage lestés par les émotions non écoutées, le sentiment de mal-être, la culpabilité... que par le gras.

En parcourant un autre fil, j'ai réalisé que le fait de ne pas m'arrêter à temps était sans doute également lié à une émotion toute simple : la frustration de stopper quelque chose qui m'apporte du plaisir. Je n'avais jamais envisagé les choses de cette façon, et ça me permet de me rendre compte que, bien que connaissant la méthode depuis des années, grâce aux bouquins, j'ai encore une longue route devant moi pour me l'approprier...

Mais le voyage consiste davantage dans le cheminement que dans la destination atteinte, n'est-ce pas ? smiley

En tout cas, demain matin, je n'avalerai plus que des bouts de tartines tout mâchouillés !! angle

Nanou84.
Abonné

Il existe plusieurs étapes, plus loin dans le programme, où on nous apprend à "déguster". Ca été un passage difficile car je mangeais vite, comme toi et je n'arrivais pas à programmer 20 minutes sur le même aliment en dégustation.

Puis petit à petit ça vient, parce qu'en dégustant on dois remplir un carnet avec des questions sur la texture, l'odeur, le goût, la vue etc...et ça, ça prend du temps.

Ne te décourage pas, ça va venir ! sinon, poser ses couverts après chaque bouchée à mâcher, bien mâcher, boire un gorgée d'eau entre chaque plat, faire une RPC d'une à 2 minutes en changeant de plat (entrée, plat, dessert) déjà passer du salé au sucré devrai te faire faire une pause.

Bon courage.

CaliJeff.
Abonné

Merci Nanou84 !

Je ne me décourage pas, non ! Enfin, je suis sans doute un peu impatiente, mais c'est parce que j'intellectualise : et quand je comprends les choses "dans ma tête" mais que mes actes n'évoluent pas en conséquence, c'est vrai que ça m'agace un peu... Alors que justement, c'est tout le contraire qu'il faut apprendre ici, car "intellectualiser", c'est "garder le contrôle", d'une certaine façon.

Au départ, je me suis inscrite pour me recentrer sur moi , car j'avais un deuil très difficile à faire et que je sentais que je perdais pied. LC m'a permis de me recentrer et d'accepter la tristesse qui est toujours présente, le sentiment de vide et d'abandon aussi, mais sans compenser par la nourriture, et sans martyriser mon corps en tentant de lutter contre les émotions qui l'envahissent (j'ai tendance, en cas de situation difficile, de me tendre comme un arc, et en découlent tout un tas d'inconforts -dans le meilleur des cas - et de douleurs physiques importantes).

Donc, "rien que ça" (et c'est énorme !), c'est déjà une belle victoire. Le reste va donc venir petit à petit.

J'attendrai donc l'étape "dégustation", et ferai de mon mieux d'ici là :)

mavo.
Marraine

Bonjour CaliJeff

Tu poses une intéressante question : c'est en effet très difficile de s'arrêter à temps quand on mange trop vite, car le moment où on sent la satiété met un peu de temps à arriver...

Tu peux peut-être parcourir ce vieux fil : //www.linecoaching.com/content/pose-ta-fourchette-0

Fadinarde nous avait proposé un super défi sur le posé de fourchette ! Tu vois, ça me donne envie de me relancer là-dessus !

CaliJeff.
Abonné

Mavo,

Je viens de parcourir les 1ers messages du fil, et, en effet, cela correspond très bien à ce que je vis.

Je te remercie beaucoup pour le lien !

marieal.
Inscrit

il y aussi le défi d'izabelle "cubes et rondelles"...fais des cubes de tes tartines....

izabelle
Animatrice forum

Hello CaliJeff

bon t'as déjà tout compris, alors pour une débutante tu te poses là  :-)

pour ma part j'avais le même problème, je l'ai encore si je ne fais pas gaffe

pour mon expérience, je me suis vite aperçue que le fait de manger vite était aussi lié à qqchse qui est profondément relié au fonctionnement de mangeur émotionnel :

en fait j'évitais de "ressentir"  pleinement le gout

à savoir que si je ressens vraiment,  eh bien je ressens.... je tombe en pamoison devant une tomate, etc...  pas très politiquement correct quand on veut être discret et ne pas faire de vagues

 

quand j'ai compris que ce qui me bloquait à manger lentement, c'était la peur de ressentir,  ça a changé ma vie

en efffet j'ai décidé que du coup c'était un excellent terrain de travail, que de s'autoriser à ressentir le goût qu'a priori je ne risquais pas grand  chose

et en effet cela m'a permis ensuite de m'autoriser à ressentir beaucoup plus d'émotions, d'arrêterr toujours de bloquer ce que je ressens parce que c'est trop fort, trop tot, trop présent, trop trop trop  dans ce monde normalisé

 

tu peux en effet manger avec ta main gauche, des baguettes, poser ta fourchette à chaque bouchée

mais pour ma part le défi qui m'a permis ENFIN de penser à chaque repas à manger normalement c'est à dire lentement, c'est en effet le défi cubes et rondelles

tout ce que j peux, je le coupe en petits morceaux et je picore gentiment

surtout mon dessert

depuis plus de frustration, plus de deuxième dessert parce que j'ai avalé le premier en 5 secondes

et un sentiment de satiété beaucoup plus facile à  discerner

 

 

pour les tartines je ne les coupe pas en cubes, mais je fais semblant....

en fait je mange des petites bouchées qui correspondent à des cubes et je déguste

je laisse le gout exploser en bouche : le pain, le beurre bien frais, la confiture..... miam miam....

 

pour ma part l'épreuve dégustation de LC ne m'a pas trop aidé pour ça, car je trouve ça trop intellectuel de rechercher des saveurs, je préfère être dans le ressenti  non verbal  (mais bien sûr c'est plus dur du coup d'en faire un carnet   ;-))

 

bon courage à toi et j'espère te lire bientôt dans les échanges du forum

CaliJeff.
Abonné

Merci de vos réponses !

Izabelle, ce que tu écris à propos du fait d'éviter de ressentir les choses en mode "trop", ça me parle... C'est peut-être une piste à suivre, surtout en ce moment pour moi.

Les cubes et les rondelles, en effet, marieal l'a évoqué en te citant, juste avant, et je vais le mettre en pratique dès le prochain aliment ne nécessitant pas de couverts. 

Merci pour tes compliments concernant la débutante que je suis angle Mais je ne suis pas une réelle débutante, car j'ai lu plusieurs livres de nos deux docteurs, et j'avais déjà "testé" par moi-même la méthode : de fait, cela fait déjà un certain temps que je n'ai plus d'aliment tabou et, malgré cela, je n'ai pas subitement pris 200 kg !! Preuve que le problème se trouve dans la gestion des quantités, et que celle-ci passe forcément par la gestion des émotions : je sais que je me laisse très facilement gagner par le stress et les émotions négatives, et que mon corps morfle très souvent à cause de ça (d'où ma décision, entre autres, de commencer le yoga dès la rentrée). Je sais aussi que, si je me suis inscrite sur LC il y a presque un mois maintenant, c'est justement et avant tout pour apprendre à enfin vivre sereinement avec toutes ces émotions. Evidemment, comme toutes (et tous, même si j'ai croisé peu d'hommes) ici, j'ai envie de perdre du poids, mais je n'en fais pas une priorité absolue. Ma seule priorité, c'est d'enfin me sentir en harmonie avec moi-même, et de ne plus me laisser "bouffer" (le terme est judicieux cheeky) par le quotidien et ses e**erdes. Après, s'il y a un bonus au niveau du poids, tant mieux, mais ce ne sera que du bonus, en comparaison à une vie apaisée :)

En tout cas, c'est un plaisir de te lire, j'ai parcouru plusieurs de tes fils (ou de ceux dans lesquels tu interviens) et je comprends parfaitement que tu sois devenue une marraine ici. J'en profite d'ailleurs pour te remercier pour la découverte sur la "défusion" et l'ACT, que je ne connaissais pas : la défusion me fait un bien fou !!! J'ai d'ailleurs commandé "Le piège du bonheur". Ca me semble important à cette période de ma vie. Il y a quelques années, d'autres bouquins m'avaient bien aidée, notamment "L'intelligence émotionnelle", "Naître gagnant", "Que dites-vous après avoir dit bonjour" et "Cessez d'être gentil, soyez vrai" : pas mal de choses, comme tu le constates, en lien avec la TCC et l'analyse transactionnelle. Dans ce que j'en ai lu ici, "Le piège du bonheur" peut certainement m'aider à revenir à des fondamentaux.

Bon, je m'arrête là, je suis en train de pondre un roman !! Merci encore, je m'en vais "cuber" et "rondelliser" mon repas de ce soir !

doudou65.
Abonné

Bonjour  ! Je me reconnais parfaitement dans ce que tu écris CJ ainsi que toi Izabelle. D'un côté je ne mange que quand j'ai faim, sauf situation particulière, mais la difficulté est de m'arrêter. J'avais commencé le programme ce printemps et arrêté 1 mois car départ à l'étranger. Au retour je me suis remise à LC avec la dégustation......mais cela n'a pas été concluant du tout et du coup j'ai repris le programme au tout début et ai demandé à ce que l'on me réinitialise. En ce moment je saute le petit-déj. Mais au déjeuner, le plaisir est tellement grand de manger enfin......que j'ai une peine incroyable à m'arrêter ! je me force à déguster et ai l'impression que le plaisir ne faiblit pas.....mais si je veux être totalement honnête....je me dis au fond de moi que les calories que je n'ai pas ingurgitées au petit-déj.....je peux les ajouter pour les 2 repas suivants....Izabelle, je vais essayer comme cj de faire des rondelles et des cubes avec ma raclette au fromage de midi....cela promet d'être sportif ! vous imaginez des cubes de fromage....des cubes de pomme-de-terre et des rondelles de cornichons ! promis je vous raconterai mon expérience. Et Izabelle, j'en profite pour te dire que tes conseils par le passé m'ont toujours été bien utile et t'en remercie. Si tu as un autre truc pour s'arrêter de manger quand il le faut.......je suis très très preneuse et intéressée ! Cette 2ème chance de réussir le programme, j'ai décidé de la saisir , mais je suis consciente qu'il faut se laisser du temps afin de changer profondément ses habitudes ! A tout bientôt.

doudou

capuccino
Marraine

Cette foutue intolérance émotionnelle vient se nicher m^me là où on ne l'attend pas (les repas) et continuer à manger pour ne pas lâcher le plair ...que l'on a à manger...Pfff...

Auriez-vous le courage (parce qu'il en faut) en cours de repas, au moment où vous sentez que le mouvement s'accélère, de faire quelques respirations en Pleine Conscience et d'être dans le ressenti de vos sensations corporelles. Faire un scanner corporel (même si vous n'avez pas l'enregistrement) et noter là tout de suite ce que vous ressentez dans votre corps et les idées qui vous traversent la tête. C'est déjà une première étape vers la découverte et la gestion de ses émotions.

Quelquefois l'inconfort que l'on cherche à calmer en mangeant, en mangeant vite, en mangenat beacoup est tellement confus, diffus, qu'il faut de l'entraînement encore et encore...

Lors de mes débuts sur LC, à chaque fois que je faisais mes séances de PC, je pleurais, pleurais, pleurais...C'est tout ce que j'étais capable d'oserver. Il m'a fallu du temps, beaucoup de temps, pour observer encore et encore, pour savoir à quoi était reliée cette tristesse.

Refaire inlassablement les exercices, observer, recommencer...Même dans le non-faire, il y a matière à observer.

izabelle
Animatrice forum

un autre truc c'est de ne pas vouloir trop bien faire!!!

on se met trop la pression et on finit par manger trop

c'est beaucoup mieux de ne pas trop y penser, de picorer et d'arrêter naturellement sans se prendre la tête

quand on ne se prend pas la tête, c'est bon signe, ça veut dire que le corps a repris les commandes....

 

dans les restaus, y'a parfois des assiettes "dressées"  avec des cubes de ci de là

j'imagine tout à fait la raclette "gastromone" avec des cubes de raclette et des lamelles de cornichons artistiquement déposés......

 

tant mieux si mes conseils sont utiles, et  bonne idée CaliJeff pour le piège du bonheur

tu verras que c'est encore bien mieux que tout le reste (enfin j'espère que du coup tu ne seras pas déçue!!!!)

CaliJeff.
Abonné

Oui, le syndrôme de la "bonne élève" me suit partout... peut-être parce que je n'ai moi-même jamais quitté l'école ! (je suis prof). A creuser...

Doudou, alors, cette raclette en cubes et en rondelles ??? Je suis curieuse de savoir yes

Capuccino, c'est vrai que je m'aperçois bien que je ne prends pas assez le temps de pratiquer les outils de Pleine Conscience, surtout dans les moments de repas : cela m'aiderait certainement à canaliser ce sentiment d'urgence que je ressens dans ces moments-là... 

Bonne journée à vous toutes, en tout cas, et merci !

doudou65.
Abonné

la raclette en cube s'est transformée en petits cubes les uns à côté des autres......très malin....(raclonette) et ainsi une fois le fromage fondu.... se sont mariés.....à merveille ! un délice ! par contre les cubes ont très bien fonctionné avec les pommes-de-terre....pour les cornichons petits oignons ....je les ai croqué directement ! j'ai bien attendu d'avoir faim,,,,,mais pour ce qui est de s'arrêter à temps.......j'y travaille. Je vais essayer aujourd'hui de faire 10 minutes de RPC avant mon repas de midi afin de ne plus me sentir dans l'urgence......je crois qu'il faut essayer divers moyens afin d'y arriver.....je is en ce moment "manger en pleine conscience", qui comporte un CD d'exercices.....je vous tiens au courant !

Tu es prof à l'uni ou à l'école obligatoire ? ici au pays de Vaud, la rentrée scolaire était ce matin !  et en France la semaine prochaine peut-être ?

 

Bonne journée à toutes les LC Fan's et.....non d'un chien on va finir par y arriver à cette relation saine avec la nourriture !!!

CaliJeff.
Abonné

S'arrêter à temps, c'est un vrai souci au quotidien, pour moi... En tout cas, tu as fait des cubes et des rondelles, et peut-être moins mangé que si tu avais tout laissé tel quel : c'est un bon point ! Bravo ! Et si en plus c'était bon, que du bonheur yes

 

Je suis prof en lycée, et la rentrée a effectivement lieu la semaine prochaine : lundi pour nous, mardi pour les élèves. Du coup, je peaufine mes cours cette semaine. Ca fait du bien de se replonger tranquillement dans le rythme.

Bonne journée à toi, Doudou et tu as raison, on va finir par y arriver... ou en tout cas par avancer, et c'est surtout ça qui compte wink

Haut de page 
X