EME et ces Foutues Hormones...AAARGGG...! - 18062012

Tulipe nl.
Abonné

Bonjour !

Je suis le programme depuis un mois environ et jusque là ça se passe pas mal du tout. J'ai appris beaucoup de choses sur mon comportement, j'ai même perdu du poids (entre 2 et 3 kg...), je me suis surprise à dire à mon mari : j'ai pas faim, pas envie de cuisiner, help ? Et quand il a proposé d'aller manger au snack du coin, je l'ai laissé y aller avec les enfants (la fête pour eux, ils n'y vont que très rarement) et ça ne m'a pas manqué du tout ! J'ai mangé bien plus tard dans la soirée quand j'ai eu vraiment faim, un truc très bon mais léger, en plus.

Ça c'était vendredi. Le ras le bol commençait à monter, la journée avait été difficile sur tous les points de vue, je commençait à vouloir qu'on me fiche la paix...

Mais voilà : 2 enfants de 4 et 6 ans ne "fichent jamais la paix" à leur mère (gnac ! gnac ! gnac !) et la tension a monté, la cocotte minute est devenue toute rouge ... Mais on n'a pas le droit d'en vouloir à des enfants qui jouent (même un peu bruyament) et qui rigolent trop fort ! D'où vient cette colère alors ? Bah oui, les hormones, c'est cette semaine... et presque tous les mois, avec un peu de chance un mois sur deux, je me transforme en Godzilla : je ne supporte pas le moindre bruit, le chahut, le bazarre, (sans parler du dégoût de moi, de mon corps, la culpabilité de ne rien supporter, justement) je veux qu'on me laisse tranquille jusqu'à ce que ça passe. Donnez moi trois jours dans ma caverne !!! 

J'ai tenté l'image refuge, mais bon dans la voiture avec les éclats de rire, bof bof.

Pour compenser cette rage (parce que ça peut en venir là) et cet intense mal-être, je me tourne vers le sucré. Pas envie de regarder si j'ai faim, ou même si c'est bon. Il me faut un truc qui me réconforte. Qui me calme. Pure EME, presque toute la journée ! En plus pour la fête des pères (le pauvre, mauvais jour) j'avais fait des bonnes viennoiseries, (14 zeeuwse bolussen, sorte de viennoiserie hyper sucrée, il en restait 3 pour le petit déj ce matin, hum hum. Heureusement mon mari est aussi tombé dedans, j'ai pas tout mangé). Et tout ce que j'ai mangé hier était sucré. Même le lunch (à 4 heures) était un grand dessert.

Aujourd'hui ça va mieux. J'arrive à attendre d'avoir faim pour mon premier repas, la colère est un peu calmée, les enfants à l'école, je vais ranger le bazarre et puis on va essayer de trouver un moyen pour que le mois prochain ça se passe un peu plus en souplesse... Parce que non seulement c'est très difficile pour moi, mais ma famille en patie franchement aussi !

Suis-je la seule à autant être affectée par les hormones ? Avec vous des trucs pour moins subir les sautes d'humeur ? 

Commentaires

Cara.
Abonné
Non, tu n'es pas seule ! Le sport peut faire du bien. Ou lâcher prise et aller se coucher. Déjà identifier la cause permet de relativiser. Moi je suis soit au bord du meurtre, ou mourante tellement je suis déprimée. Dans ce cas, j'essaie de m'écouter, pas trop m'obliger à faire des trucs que j'ai pas envie, mais j'ai constaté par contre que se forcer à faire un peu de sport, surtout à l'extérieur, ça minimise le ressenti.
lissiboa.
Abonné
hello tulipe, pour ma part, plus que j avance dans le programme et dans la réflexion sur la pleine conscience comme élément de la vie, plus je me rends compte de mes colères, sourdes, grandes, les injustices, l'impuissance , en plus les hormones... mais aussi plus du soleil sur mon visage, au moins de temps en temps.... J'ai aussi beaucoup le phénomène, noli me tangere, qu'on me laisse tranquille, je suis comme un animal sauvage blessé qui se réfugie dans un endroit calme... caché, qui a besoin de temps pour lécher ses blessures. mais tu semblez déjà bien savoir que tu as besoin d être tranquille de temps en temps, c'est bien, tu ressens déjà ton besoin! moi j'ai mis beaucoup de temps avant de me rendre compte que j'ai besoin de m'isoler quand je ressens des émotions, par exemple j'ai besoin d'écrire à ces moments-la, cela me permet de mieux structurer ce tourbillon de ressenti. Ou bricoler un petit truc que je vois sur mon chemin, m'occuper paisiblement, sans l'avoir planifié, se laisser emporter par le mouvement rythmique de la main qui nettoie paisiblement, bulle d'air et libre de pensées superflues avec la crème récurante... idéalement, bien sur, ça ne marche pas toujours...
Tulipe nl.
Abonné

Merci beaucoup pour vos réponses !

En effet, je suis assez consciente de ce qui se passe en moi, j'ai fait le rapprochement entre mes "crises" et les hormones il y a un ou deux an environ (il était temps ! J'ai 38 ans, donc c'est pas d'hier !!). Heureusement, ça m'aide aussi un peu à relativiser. Mais ça ne me calme pas encore. A vrai dire, et pour entrer dans les détails intimes, en éspérant ne gener personne, je suis passée de la pillule au stérilet (il y a un peu plus de 3 ans) pour essayer de moins subir les effets négatifs sur la libido et je me demande si ça n'a pas un effet sur l'humeur. Ou au contraire, plus (-) d'effet régulateur ?

Avant de commencer LC, j'étais tout à fait étrangère à la PC. J'y ai tout de suite vu une solution, pas seulement pour mes problèmes de nourriture, mais aussi ceux des sautes d'humeur, des colères implosives et explosives, des déprimes à en pleurer toute la journée etc... J'ai d'ailleurs acheté deux livres sur le sujet pour ouvrir mon champ de vision, ne pas m'en tenir à la RPC appliquée à mes EME. Mais ça fait trop peu de temps pour en cueillir les fruits. J'éspère que ça va aider et je serais vraiment heureuse de lire des témoignages dans ce sens !

Je ne suis pas vraiment une sportive, et en étant si grosse, l'effort est vraiment très couteux quand je suis en plus pas en forme dans ma tête ! En revanche c'est certain que le fait de sortir, respirer au grand air, bouger, m'aide beaucoup. Suite à cette colère (contenue) d'hier nous sommes sortis en famille et ça m'a aidée à me détendre un peu. Pour tout dire je suis en ce moment en train de faire le point sur plein de choses et c'est psychologiquement fatigant. Formidable ! Mais fatigant. Et quand les hormones s'en mêlent, et que les enfants tirent sur la corde, elles craquent : la corde ET la mère ;-) 

Une chose est certaine : ça m'aide de venir parler ici !! Merci à vous !

Nikaia.
Abonné

Bonjour Tulipe

As tu parlé de ce problème avec ton(ta) gyneco pour voir s'il n'y a pas quelque chose à faire.

Il y a deux types de sterilet, un qui ne joue pas sur les hormones mais sur les spermatozoîdes et l'inflammation locale qui empêche l'implantation de l'oeuf dans l'uterus et l'autre qui délivre des hormones féminines endant 5 ans (//www.choisirsacontraception.fr/moyens_contraception_diu_sterilet.php). si tu es dans un cas ou dans l'autre, peut etre qu'un changement pourrait être profitable ... ou même revenir à une pilule adaptée (ou un implant qu délivre les hormones au quotidien)

Bon courage!

Nikaia

Tulipe nl.
Abonné

Merci pour ces infos Nikaia, je vais en effet me pencher sur la question. Le soucis aux Pays-Bas c'est qu'on n'est pas suivies par un gynéco mais le médecin de famille. (à moins d'un gros problème) et elle n'est pas de très grand secours jusque là. Je vais donc chercher moi-même les infos et lui dire ce que je veux... et d'abord me renseigner sur le type de stérilet que j'ai car je ne me souviens plus. Si ça pouvais apporter une différence j'en serais ravie !!

Nikaia.
Abonné

argh c'est vrai qu'il y a des pays où la contraception est uniquement ou quasi uniquement du ressort du médecin généraliste ...

peut etre peux tu lui demander à aller consister un vrai gyneco car tes problèmes sont serieux (et gachent la vie de toute la famille) et nécessitent une analyse un peu plus approfondie ?

sinon en effet se rensigner d'abord sur internet pour connaitre un peu et déjà pouvoir discuter ...

bon courage

Nikaia

joliebrune.
Abonné

Je te conseille moi aussi le stérilet aux hormones qui diminue grandement (voire élimine) les règles et tout les inconvénients autres (sautes d'humeur, douleurs au ventre, etc..). J'ai testé et approuvé !

Tulipe nl.
Abonné

Je n'ai pas encore eu la confirmation de mon médecin, mais je suis certaine à 80 % d'avoir un DIU mirena avec hormones surprise donc j'ai peur qu'il n'y ai pas grande chose à faire de ce côté là... j'imagine si en plus je n'avais pas ça ...

poneyville92.
Abonné

Coucou Tulipe nl,

 

Je ne suis pas convaincue que seul ton mode de contraception y soit pour quelque chose.

Perso, je ne prends plus la pilule ni autre chose depuis plus de dix ans. J'ai constaté depuis deux ans environ que je deviens beaucoup plus sensible au syndrome pré-menstruel, avec les colères disproportionnés contre les enfants, le conjoint, la terre entière ou l'envie de pleurer subitement parce que la poubelle déborde...ahem (c'est très émouvant une poubelle qui déborde). ;)

Bref, je me demande tout simplement si ce n'est pas l'âge qui fait son petit effet. J'ai 40 ans bientôt 41.  A creuser.

Tulipe nl.
Abonné

[quote=poneyville92]

Coucou Tulipe nl,

 

Je ne suis pas convaincue que seul ton mode de contraception y soit pour quelque chose.

Perso, je ne prends plus la pilule ni autre chose depuis plus de dix ans. J'ai constaté depuis deux ans environ que je deviens beaucoup plus sensible au syndrome pré-menstruel, avec les colères disproportionnés contre les enfants, le conjoint, la terre entière ou l'envie de pleurer subitement parce que la poubelle déborde...ahem (c'est très émouvant une poubelle qui déborde). ;)

Bref, je me demande tout simplement si ce n'est pas l'âge qui fait son petit effet. J'ai 40 ans bientôt 41.  A creuser.

[/quote]

 

Ha Ha, oui, ces jours là, je peux m'imaginer que la poubelle peut t'émouvoir !!

Moi j'en ai 38...ça peut aussi être une question d'age, mais je crois que j'ai ces changements d'humeur depuis très longtemps mais que je les ai souvent attribués à des facteurs externes... boulot, stress, grossesses, naissances des enfants (ici on dit 9 mois enceinte, 9 mois pour s'en remettre), toujours de bonnes excuses. La différence c'est que je ne veux plus les subir (et faire subir).

Et puis si c'est une question d'age, préparation à la ménopause etc, ça peut durer encore pas mal d'années avant de rentrer dans l'ordre ! hmmm. 

Nikaia.
Abonné

juste une remarque l'age est aussi un facteur qui influence les hormones ... la ménopause n'arrive pas du jour au lendemain .. c'est quelque chose de progressif avec un changement hormonal progressif également ... donc peut etre est-il temps d'aller voir un spécialiste, de faire une analyse hormonale fine (au moment sensible de préférence) et de changer en fonction soit le mode de contraception, soit juste un complément (hormonale ou non) au moment difficile pour rééqulibrer/contrebalancer l'ensemble.

et le poids a également une influence sur les hormones car si je ne me trompe pas, ces hormones sont liposolubles et donc, à quantité égale, vont être moins reçues par leur récepteurs spécifiques dans le cerveau (ou dans les organes féminins) si on est plus grosse ... Normalement le corps s'adapte mais c'est progressif et je pense que cette adaptation est plus difficile si il y a en plus un traitement hormonal de base ... 

A verifier ...

Nikaia

Tulipe nl.
Abonné

Merci beaucoup pour toutes ces infos, vous êtes formidables !! Je vais prendre un rendez vous avec mon docteur pour en parler et faire des analyses, si ça ne suffit pas, je demanderai à aller voir un gynéco. 

Je n'arrive pas à ouvrir le site sur la contraception (je le trouve très bien sur g**gle aussi)... y en a t-il un autre à recommander ?

lissiboa.
Abonné

Et j'ai oublié, as-tu envie de partager la recette des fameuses 

 

zeeuwse bolussen

 

?

;)

Tulipe nl.
Abonné

Ha ha ! Pour la recette il faudrait que je me penche sur la puestion : j'ai un peu triché et j'ai utilisé des mélanges achetés au moulin en Zeeland (région de cette spécialité). Mais si tu veux vraiment savoir je peux chercher ! En tous cas c'est bon... mais les patisserie françaises me manquent ! (D'un autre côté c'est une petite sécurité ;-) )

Cara.
Abonné

Ecoutez les filles, hier j'ai vu une diabeto-endocrino-nutri pour ces problèmes de fatigue et déprime ou énervement pré-menstruel. Elle m'a precrit du coenzyme Q10 pour l'énergie, des granions de lithium pour l'humeur, ainsi que du magnésium. (Et elle m'a parlé d'huile d'onagre pour plus tard).

si ça peut servir à quelqu'un... J'ai hâte de tester ça !

positivethinker.
Abonné

.

Haut de page 
X