EME-Zen en direct live - 27082013

izabelle
Animatrice forum

Un nouveau post que j'aimerai qu'on utilise pour pratiquer l'EME-Zen,  non pas de façon formelle, mais informelle.......

 

par exemple, moi en ce moment, j'ai une grosse EME

l'inconfort que je cherche (inconsciemment) à calmer :  sur-excitation due à une grosse heure de résolution de problèmes informatiques  (et ouf j'ai réussi, j'ai eu droit à qq louanges)

ressentis physiques : gorge hyper serrée

donc j'ai envie de manger.....  mais je crois que ce soir je n'en ferais rien

 

je vais juste rester bras-dessus-bras-dessous avec ma surexcitation, puisqu'elle finira bien par se calmer d'elle-même

 

 

ce que je vous propose dans ce post,  c'est de venir quand vous avez une EME  (envie de manger émotionnelle, pour les nouveaux),  et d'y écrire :

j'ai envie de manger pour calmer......... tel truc

ce que je ressens physiquement (le cas échéant)

ensuite rester un petit moment avec ce truc-là : inconfort, fatigue, émotions négatives, positives, pensées dévalorisantes our rêve de gloire, ou encore surexcitation, sur-stimulation etc....

 

rester avec l'inconfort SANS RIEN FAIRE  pour le faire disparaitre  (attention c'est dur)

mais juste qq minutes.....

 

 

je crois que si on fait déjà ça à chaque EME,  on va progresser à pas de géants

j'appelle ça une version informelle de l'EME-Zen,  car pour moi l'utilisation de l'espace de respiration est automatiquement dévié par mon esprit tordu de controleuse émotionnelle  en  "arme"  de calmage  (qui marche tellement moins bien que le pain et le chocolat...)

 

 

à vos EME.....

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

ps : il n'y a pas de victoire si on n'a pas "mangé",  l'important c'est d'avoir repéré ce qu'on voulait calmer et d'accepter de rester qq minutes avec ce truc.....

pas d'échec, pas de réussite,  juste une pratique

Minoque.
Ancien abonné

:-) T'es drôle Iza... Bon ben moi ça marche qu'avec 3' espace de respiration pour faire justement Izabelle : l'expansion, faire de la place à toutes mes émotions...eh ben oui c'est le pendant de la défusion dans le bouquin que tu m'as fait lire "le piège du bonheur"... Sans l'espace de respiration pour moi, je dis bien pour moi ;-) vous précipitez pas à me contredire, c'est ce que je ressens :-), bref je disais sans cet espace de respiration d'au moins 3' (pour moi :-) c'est pas zen... Encore une fois, pour ma part... c'est comme si tu refusais un cadeau, comme si tu contournais un moyen de sortir de l'EME, ou alors j'ai rien compris et c'est possible, suis tellement fatiguée ce soir... Allez au dodo Momo ;-) Je comprends pas c'est vrai et j'aime pas ne pas comprendre, pourquoi refuser 3' de RPC ? C'est tellement tout petit et ça met en marche la zénitude... Bon allez je me sauve ok, ok... Bises et bonne nuit !

izabelle
Animatrice forum

mais bien sûr, je ne vous empêche pas de faire l'espace de respiration (loin de moi cette idée, je ne vais pas changer le programme non plus....  wink)

je sais que moi, si je l'utilise,  eh bien je me retrouve à me "calmer"  avec cet espace de respiration, à avoir cette sensation qu'il était effectivement urgent de me calmer, de faire qqchse,  de me contrôler émotionnellement, donc je reste dans ce qui crée les EME, jsutement, le contrôle émotionnel

bien sûr l'espace de respiration n'est pas fait pour ça, et si on sait l'utiliser, cela remplit parfaitement son rôle

mais je fais partie des cas tordus pour qui ça fait plus de mal que de bien  car je l'utilise pour me calmer, au lieu de l'utiliser pour "rester avec" l'inconfort

donc je préfère rester juste "consciente" de l'état d'inconfort, et juste rester avec

 

mais chacun fait comme il veut, du moment que ça lui réussit, c'est bien le signe que c'est ce qu'il faut......

 

en tous cas ce qui est sûr, ce que de devoir noter l'inconfort en question nous oblige à en avoir conscience,  et ça c'est surtout le plus important

Minoque.
Ancien abonné

Ah ok je comprends... excuse moi je ne comprenais vraiment pas, en fait à la place de se calmer c'est carrément faire grandir son émotion en soi et sentir qu'on peut tout traverser... sans la RPC moi je n'y arrive pas, il y a un côté de grande expansion de soi avec la RPC, effectivement ce n'est pas du tout respirer pour effacer l'inconfort, voilà voilà c'est pour celà que je ne comprenais pas...  je sais que je me répète sans arrêt (désolée) mais ce "quoique ce soit je peux le vivre" quand on le ressent quel pied :-) Courage à nous toutes avec les EME  !

izabelle
Animatrice forum

oui c'est clair que c'est comme ça que l'on doit utiliser l'espace de respir, mais moi je n'y arrive pas, enfin du moins pas en pleine EME, donc je bricole!  wink

pleinedespoir.
Abonné

Hello,

J'aime bcp aussi la rpc 3minutes depuis que j'ai compris que traverser n'est pas forcément se sentir mieux droit après mais permet d'accepter l'inconfort , de le vivre... je crois  que  ce qui nous rend grosses en fait, c'et  notre inacceptation de sensations  pénibles et notre précipitation à les gommer en "bouffant".

Et hop vasi boire un ptit caf en pleine conscience.... vous recommande en passant  le bouquin deThomas d'Assembourg: "qui fuis-je? où cours- tu ? à quoi servons- nous ? je le trouve super.....

g6k75.
Abonné

Je pense que les deux sont bien (en tout cas la RPC pour lesquelles ça marche, à continuer, tant mieux) et pourquoi pas nous faire part de vos ressentis pendant ces 3 minutes, et pour les autres venir directement exprimer vos sentiments ici.

 

Parfois écrire permet de prendre du recul et ça peut aussi aider les autres  ;)

pointvirgule.
Abonné

Merci izabelle, super ce post je trouve, je me lance

j'ai envie de manger pour calmer une sensation de  colère? et/ou un stress , du a je sais pas quoi!?

je ressens : gorge serrée, augmentation rythme cardiaque(non pathologique), fébrilité!?.....

je file me poser comme tu as dit;....merci encore

izabelle
Animatrice forum

merci pointvirgule (et bien sûr aux autres pour vos contributions à la réflexion), rien de tel que la pratique.....

j'espère que tu vas trouver ce qui t'es inconfortable

 

 

pour ma part, on est jumelle d'EME (en même temps à 17-18h c'est assez classique.....)

 

mon inconfort :

sur-stimulation habituelle de la journée : enfant, courses, montagne de choses à faire, informatique (il faut que j'en fasse moins)   et bruit du film de ma fille qui me casse les oreilles de la pièce voisine

+appréhension de recevoir à nouveau demain soir

+ peur de trop manger ce soir 

 

sensations physiques : gorge serrée, accelération du rythme cardiaque, un peu de fébrilité aussi

 

 

j'accueille qq minutes ces inconforts, le temps de préparer le diner, puis je vais prendre une douche dans le calme.....

 

 

pointvirgule, tu nous tiens au courant de la suite de cette EME?

d'ailleurs on n'a pas besoin de dire si on a mangé, parce que ça on s'en fiche (et on finirait par ne plus venir sur ce post),  mais juste si on a pu accueillir cet inconfort/ressenti/emotion  qui nous gêne,   au moins un petit moment....

izabelle
Animatrice forum

pour ma part j'ai donc choisi de rester un petit moment dans cet inconfort, le temps de préparer le repas

j'ai en quelque sorte "plongé" dans le bruit, tout en sachant que qq minutes plus tard, j'aurais la tranqulité et la douche pour décompresser

à partir du moment où j'ai plongé, il n'y avait plus d'EME, déjà....  juste supporter l'inconfort du bruit, des battements de mon coeur, l'adrénaline en moi....

mais le fait de "savoir"  que je m'imposais ça moi-même,  et qu'ensuite j'aurais vraiment du calme, m'a permis de le supporter sans problème

pointvirgule.
Abonné

c'est vrai ça! jumelle d'EME c'est tjrs entre 16h30 et 19h genre.... comme tu l'expliquais qq part ss doute par accumulation au cours de la journée de divers soucis...

donc après un temps de respiration la colère a cédé la place à de la tristesse bizarement et sans que je puisse l'expliquer...mais après je me suis sentie ..mieux qd meme!

juste grignoté  qq cerneaux de noix que je n'ai meme pas trouvé bon! pouah!! a suivre

bonne nuit

izabelle
Animatrice forum

oui cette accumulation est vraiment essentielle, en tous cas chez moi

j'ai l'impression qu'au bout d'un moment j'ai épuisé mon potentiel nerveux, et qu'il faut que je me calme, sinon je pars en sucette

j'ai pris l'habitude de manger depuis mon enfance, parce que c'est simple et rapide,  mais aujourd'hui que je comprends cette histoire d'hypersensibilité, je vais tâcher de m'organiser autrement

 

pour l'accumulation des soucis,  là c'est fatal....

j'essaie de prendre conscience de ce que je ressens à chaque contrariété,  même si c'est un truc soit-disant anodin comme me sentir incomprise

si je le ressens, ce n'est pas anodin, c'est ce que je ressens....

 

ne plus mettre sous le tapis,  tout simplement parce que se sentir incomprise (par ex) c'est finalement tout à fait supportable... désagréable mais supportable

 

alors ce soir EME ou pas??  on verra si le jumellage est redonné pour la soirée......wink

Bliss.
Abonné
Alors j'ai testé la "nuit de l'eme" c'est à dire que depuis 19h à 5h ce matin j'ai alterné entre de grandes grandes grandes émotions sensations désagréables etc. et des périodes de calme relatif. Et donc j'ai respiré, j'ai fait de l'expansion, parfois l'émotion disparaissait. Et dans la nuit je ne savais pas si faim ou pas mais en tous cas grosse angoisse. Alors j'ai savouré une mirabelle en pleine conscience, dorée, aromatiques, douce etc...et 2 cuillères à café de yaourt mangue. Tout cela ne m'a pas permis de dormir, un peu entre 2h et 4h peut être. Mais au moins ça me permet de voir que je peux traverser une nuit comme celle là, me lever le matin et prendre des décisions adéquates: appeler l'acupuncteur, le docteur etc. Je sais d'ou tout cela vient, de l'accumulation de rv ces derniers jours, des décisions sur la reprise du travail. Je peux voir aussi que cette semaine étant passablement malade je n'ai pas fait de sport et ca c'est imparable pour les eme.
izabelle
Animatrice forum

c'est clair qu'en ce moment, Bliss,  ce n'est pas de tout repos pour toi émotionnellement parlant

bravo d'avoir pu vivre tout cela en pleine conscience

pointvirgule.
Abonné

c'est tt a fait ça!!vais essayer itou de prendre conscinece des choses au fur et à mesure mais c'est pas facile après 50 ans de mise sous le tapis!!

je commence deja a sentir monter des trucs pr ce soir car ma fille rentre auj!! dc.... ca va pas etre simple en tt cas c'est tjrs ds des vagues d'émotions qd on se retrouve ....faut pas que je commence dejà,  avant, a m'angoisser...bon là je file à l'aqua gym, pas mal non!??

bonne journée à toi

Lyphaé.
Abonné

Ah ah, ce post tombe à point pour me rappeler que je suis "supposée" faire trois minutes de RPC en cas d'EME... Parce que là, je suis en train de vider mes placards... Tout en lisant le forum LC, un comble, non ? ;-)

 

Donc... Aucune idée de ce qui me fait manger... Mais c'est tout le temps le cas, ces temps-ci, et je ne fais absolument plus jamais de RPC pour identifier et/ou ressentir... Allez, à mon MP3, je vais faire ça tout de suite, on verra ce que ça donne...

...

Bon, ben malgré les trois minutes, rien d'identifié... Très difficile de me concentrer sur la respiration... Qu'est-ce qui me tracasse ? Bon, en fait, c'est tellement évident que je n'ai pas besoin de RPC pour le savoir, il suffit d'aller lire sur mon blog, et le fait que j'aie bien évité d'y penser toute la journée prouve que oui, ça doit être ça...

Pour le coup, je crois que je vais reprendre du chocolat.

izabelle
Animatrice forum

bravo pointvigule, plus tôt tu repères les contrariétés, le moins elles seront l'occasion d'EME

Lyphaé je suis vraiment désolée pour toi et ton chéri, je t'envoie mes meilleures pensées.

 

pour moi ce soir j'ai eu une petite EME de fin de repas, mais   je n'ai pas eu le temps de venir ici, j'ai à peine eu le temps de la remarquer, car j'étais speed à cause d'une contrariété, sentiment qu'on se fout de moi,  et aussi impossibilité de s'exprimer

....

maintenant c'est simplement la colère.....  angry

a priori cette émotion-là ne me provoque plus d'EME quand j'accepte son adrénaline, ce qui est plus dur, c'est que mon chéri n'aime pas que je sois en colère, et me renvoie une image négative de moi-même dans ces moments-là

du coup c'est ça qui risque d'être dangereux.....

mais cette fois je m'en fiche, je suis en colère si je veux.....  je ne l'en ferai pas profiter, je la garderai bien au chaud à l'intérieur le temps de sa visite, mais je ne me "calmerais" pas de mille façons, et je ne porterais pas le chapeau de la fille "pas cool"

j'ai le droit d'être en colère,  m.....  (j'dis pas de gros mots en public quand même, je n'en suis pas là....;-)

pointvirgule.
Abonné

l'aqua gym m'a bien aidé a etre plus détendue.... mais bon pas parfait!! je crois que j'ai su reconnaitre une EME 18h forcément!!- car je n'en suis pas encore là ds le programme!

j'ai réussi à la vivre ... qq minutes ....puis encor e qq minutes mais après j'ai finalement mangé 6 carrés de chocolat au lait nougat ( et je ressens vraiment le besoin de l'écrire, bizarre...)absolument délicieux, en savourant en ts cas au moins la moitié , je me dis que je progresse car avt j'aurais englouti la plaque! et sans aucune conscience. si ce n'est que de la mauvaise conscience blush... mais me sens qd meme un peu coupable et nulle,  ce soir d'avoir mangé du chocolat comme quoi je n'en ai pas fini avc les aliments tabous aussi je crois, ni avc le reste d'ailleurs!

belle nuit ! bon we

izabelle
Animatrice forum

bravo point virgule d'avoir réussi à vivre ça qq minutes, deux fois de suite, en plus.....  plus tu prolongeras ce temps,  plus la "tolérance" émotionnelle deviendra une seconde nature,  et le plaisir du chocolat au nougat  sera toujours là, mais à sa juste quantité, la quantité où tu ne te sens pas trop lourde,  tu profites vraiment du goût sans te surcharger

comme tu le vois, c'est en cours....  c'est ça qui est important.... sortir du tout ou rien et ne pas vouloir "tout bien faire",  mais constater qu'en tolérant un peu plus ton émotion,  tu as déjà besoin d'un peu moins de chocolat

 

pour ma part grosse surprise, pas d'EME ce matin au petit dej,  puisqu'on a du monde et que d'habitude c'est systématique....   on va voir ce que ça donne la journée......

j'aime l'idée de ce fil  pour savoir que l'on peut échanger sur le sujet sans se sentir coupable, justement, puisqu'il n'y a aucune honte, c'est juste un fonctionnement qu'on essaie (patiemment)  de détricoter....

pointvirgule.
Abonné

merci beaucoup izabell de ta réponse et de tes réponses toujours pertinentes et chaleureuses, ca fait du bien de se sentir, écoutée, comprise , soutenue!!

sinon bizaremment ce matin me suis réveillée pas trop bien a cause de reves intenses et étranges et me suis demandée si les reves pouvaient déclencher des EME, question saugrenue ss doute!??

mais bon j'ai pris mon temps, respiré et s'est passé; ai pu prendre mon petit dej tranquille , ce qui n'était pas du tout le cas au réveil!comme quoi je dois cesser de me jeter sur le petit dej dès q ue j'ouvre un oeil, a la fois pr ces raisons de droles d'EME suite aux reveries nocturnes et aussi parce que j'ai deja expérimenté que je n'avais pas tt de suite vraiment faim!!va falloir cependant arriver a gerer cela avec la reprise du boulot lundi!!pppffff

je te souhaite une trés belle et sereine journée ainsi qu'a toutes!!

izabelle
Animatrice forum

moi aussi il faut le temps que je me réveille avant d'avoir faim

et oui, les rêves peuvent provoquer des EME, vu que souvent des ressentis désagréables ressortent dans les rêves, ceux qu'on essaient de mettre sous le tapis, justement...

alors si on continue à lutter contre ces ressentis,  l'EME n'est pas forcément loin...

ceci dit le matin, on est généralement plus zen car le système nerveux est bien reposé

 

le tout c'est de cerner quel ressenti désagréable t'apporte ton rêve,  et simplement l'accepter pour ce qu'il est : rien qu'un ressenti, désagréable, mais supportable

 

merci à toi pour ces échanges

fadinarde.
Abonné

Bon aller, c'est parti pour une eme-zen informelle en direct.

Je me suis fait un beau souper, des pâtes faites maison avec des haricots, tomates séchées, copeaux de parmesan et un oeuf au plat qui coulait sur le dessus. J'ai un peu posé ma fourchette au début, puis repris un peu sur la fin de l'assiette. Mais je me disais: finalement c'est bon, agréable à manger, donc pas trop besoin du poser de fourchette, la satisfaction me suffit comme garde-fou.

Après ça un petit café et hop, un bon film. Au milieu du film j'ai senti des signes de faim... Bizarre... j'ai fini le film. Puis je suis allée me faire une petite compote maison de quetches et mirabelles.

Pendant que ça tiédissait je me suis démaquillée, même fait un masque (j'en fait rarement, c'est vraiment un geste beauté qui me casse les bombons!!!).

Après ç j'ai pris ma compote, et je l'ai mangée devant fort boyard. Mais en même temps que j'étais en train de la manger, après quelques cuillèrées déjà, dans ma tête je me disais: qu'est-ce que je pourrais manger encore après ça? Des speculoos? Un yaourt? blablabla....

Voilà, j'en suis là. En train de vous écrire, parce que je ne sais pas si les sensations dans mon ventre sont de la faim (ça y resemble, mais j'ai déjà bien mangé ce soir.... c'est pas normal) ou une belle eme...

Les émotions qui m'animent: la souffrance physique qui m'a cueillie au réveil: dos très raide, mal aux épaule, un gros point super douloureux vers les omoplates.... Je suis allée marcher gentiment ce matin pour essayer de calmer ces douleurs, sans résultat.

La frustration de devoir recommencer le boulot mardi, avec la responsable du magasin qui est en arrêt de travail depuis plus d'un mois, ce qui, bien-sûr, nous oblige à faire pas mal d'heures supp', mais surtout l'écoeurement qui m'habite, parce que cette collègue absente est aussi une amie, et je suis vraiment déçue de son comportement. Elle ne nous a appelée qu'une fois en un mois pour prendre de nos nouvelles, et quand on lui écrit des sms pour demander de ses nouvelles elle répond toujours assez brièvement et sèchement.... Je suis très déçue d'elle en fait.

Et puis des histoires d'hommes, trop compliquées et finalement intimes pour les raconter ici, mais il est clair qe je souffre de son absence, que je suis partagée entre l'envie de croire que tout est possible, et la peur de tout miser sur des faux-espoirs.

Et puis ces querelles familiales, depuis que ma maman est morte il n'y a plus que moi pour essayer de tempérer les engueulades entre ma soeur et mon père... Ma soeur qui, clairement, n'arrive pas à faire son deuil et qui, trois ans après la mort de maman, est encore dans un état émotionnel à vif.... Mon père qui a été merveilleux avec ma mère pendant 35 ans, mais qui est retombé amoureux, autant dire que les réactions de ma soeur face au "remplacement de ma mère" sont très fortes... et moi j'essaie de laisser vivre sa vie à mon père, tout en essayant de faire comprendre la tolérance à ma soeur.... Là au milieu pas grand monde ne s'inquiète de savoir ce que moi je ressens.

Ben dis-donc, ça en fait des motifs d'eme... Et quand j'y pense ça en fait aussi des raison d'en avoir "plein le dos"... Même si mes problèmes sont quand-même surtout dûs à mon travail qui sollicite beaucoup mes bras, dos, épaules....

 

Bon ben c'est peut-être magique d'écrire? Merci Izabelle, je n'ai plus envie de speculoos.... Même si j'ai quand-même des bruits dans l'estomac.. Je vais me faire une tisane et aller me coucher!

Bonne nuit les filles!

izabelle
Animatrice forum

en effet, le fait de te poser t'a  permis de voir qu'il y avait finalement pas mal de choses qui te travaillaient...

bravo d'avoir pu les accueillir sereinement car ce sont des choses difficiles

 

 

ce soir j'ai pensé à vous

après diner, plutôt un peu copieux car je recevais,  j'ai eu envie de chocolat, plutôt forte

mon premier réflexe : me jeter sur le chocolat, noir, je voulais vraiment  "une dose"

après une minute de réflexion : et le fil EME-Zen, alors, tu l'oublies?   tu restes avec ton inconfort un petit moment

je n'ai pas pu venir écrire ici vu que je ne voulais pas fausser compagnie aux invités, mais je suis restée simplement avec mon inconfort : je pense trop de stimulation, me sentir un peu débordée par le bruit, les conversations

j'ai décidé d'en avoir conscience mais de rester dans la situation......  j'ai continué à blaguer, me sentir inconfortable, mais plus envie de chocolat......

 

ça fait du bien de savoir que ces inconforts sont supportables

 

ninou84.
Abonné

[quote=izabelle]

Un nouveau post que j'aimerai qu'on utilise pour pratiquer l'EME-Zen,  non pas de façon formelle, mais informelle.......

 

par exemple, moi en ce moment, j'ai une grosse EME

l'inconfort que je cherche (inconsciemment) à calmer :  sur-excitation due à une grosse heure de résolution de problèmes informatiques  (et ouf j'ai réussi, j'ai eu droit à qq louanges)

ressentis physiques : gorge hyper serrée

donc j'ai envie de manger.....  mais je crois que ce soir je n'en ferais rien

 

je vais juste rester bras-dessus-bras-dessous avec ma surexcitation, puisqu'elle finira bien par se calmer d'elle-même

 

 

ce que je vous propose dans ce post,  c'est de venir quand vous avez une EME  (envie de manger émotionnelle, pour les nouveaux),  et d'y écrire :

j'ai envie de manger pour calmer......... tel truc

ce que je ressens physiquement (le cas échéant)

ensuite rester un petit moment avec ce truc-là : inconfort, fatigue, émotions négatives, positives, pensées dévalorisantes our rêve de gloire, ou encore surexcitation, sur-stimulation etc....

 

rester avec l'inconfort SANS RIEN FAIRE  pour le faire disparaitre  (attention c'est dur)

mais juste qq minutes.....

 

 

je crois que si on fait déjà ça à chaque EME,  on va progresser à pas de géants

j'appelle ça une version informelle de l'EME-Zen,  car pour moi l'utilisation de l'espace de respiration est automatiquement dévié par mon esprit tordu de controleuse émotionnelle  en  "arme"  de calmage  (qui marche tellement moins bien que le pain et le chocolat...)

 

 

à vos EME.....

[/quote]

Merci pour ce conseil qui me paraît fort judicieux. je le tente à la prochaine EME.

ninou84

fadinarde.
Abonné

Oh lalaa... Envie de m'envoyer encore un des muffins à la quetsche que je viens de faire, alors que j'ai dîné et que je n'ai plus faim, bien au contraire...

Probablement parce que je suis en train de penser à l'homme de mon coeur... Je me projette dans une vie avec lui, alors que l'on en est loin, loin loin... Et tout au fond je sais bien que je ne dois pas trop "croire"... D'un autre côté j'ai envie de croire que les rêves auquels on croit très fort finissent par se réaliser....

Ahlalalalaa! Ces fichues émotions..... Bon au moins en venant écrire ça j'ai passé le moment critique. Je sais pas si mon eme est passée pour de bon. Mais ce qui est sûr c'est que grâce à ce fil de conversation, j'ai au moins pu dire STOP!

J'étais en train de me démaquiller, avec cette envie de me remplir avec de la bouffe, et alors j'ai pensé à vous, et me suis dit: STOP MARIE, pourquoi ce besoin? Quelles émotions te perturbent en ce moment?

Voilà. Merci Izabelle encore une fois!

izabelle
Animatrice forum

ninou, on t'attend sur la prochaine EME alors

fadinarde.... c'est quoi exactement ton émotion?   je ne dis pas ça pour être indiscrète, d'ailleurs tu n'as pas à répondre, mais juste pour que tu t'interroges un peu plus précisément sur ton émotion

je veux dire, pour que cela se transforme en EME, c'est probablement qu'il y a un ressenti là-dedans avec lequel tu n'es pas à l'aise :   incertitude de l'avenir peut-être?  ou alors une certaine tristesse que cela ne se fasse pas plus vite?

quand tu sauras exactement ce qui te fais mal dans tout ça,  cela sera plus supportable, et tu pourras laisser plus facilement l'avenir se construire peu à peu, avec toute son incertitude, et vivre le moment présent

 

pour moi EME de fin de soirée :  mon chéri décide soudain de reformater un poste entièrement, parce qu'il nous pose des problèmes,  et donc il décide qu'il ne peut faire ça que maintenant, tout de suite....  prenant en l'occurence toute la soirée...   je me trouve un peu bête, moi qui aimerait me détendre

alors certes j'ai pianoté et c'était chouette d'ailleurs, mais bon.....

 

j'ai eu envie de me jeter sur un petit pain au chocolat et puis je me souvenue de mon engagement de venir écrire ici pour poser les choses avant de partir dans la dégustation réconfortante

 

je dirais que l'inconfort c'est déjà la culpabilité de passer pour la glandeuse de service, celle qui aimerait bien se reposer un peu passé 22h  (d'autant que déjà j'ai pris deux heures pour aller à la piscine, donc par rapport à lui je me la coule douce....),   inconfort dûe à mon hyper-empathie (il est stressé et je le ressens physiquement)

 

et voilà, pas de sensations physiques,  je vais rester avec cet inconfort du stress  et accepter ma culpabilité

fadinarde.
Abonné

Mes émotions? La frustration, l'impatience, l'incertitude de l'avenir, la peur du temps qui passe. Le manque, l'envie. 

La peur de "miser sur le mauvais cheval" (homme pardon wink

 

Je vais quand-même m'offrir un peu de récofort sucré... Mais en essayant de déguster!

 

Bonne nuit!

Minoque.
Ancien abonné

Bonne nuit Fadinarde ! Quand j'étais comme toi j'écrivais beaucoup de lettres d'amour même si je ne les envoyais pas, pas toujours, j'adorais écrire tout cet amour que j'avais pour quelqu'un :-) j'écrivais souvent pour moi, et je me relisais... je m'écrivais pour décrire mes sentiments, mes sensations, mes hésitations, mes interrogations, c'était une autre façon de déguster la vie, ce n'est pas "réconfortant" mais j'aimais bien... Bon, ben bonne nuit, c'est bien tous tes doutes, c'est vivant, c'est que tu laisses de la place à l'autre... ;-)

fadinarde.
Abonné
Merci Pour ton gentil mot, Monia!! J'écris beaucoup moi aussi! Beaucoup beaucoup beaucoup! Dans des carnets, sur mon iPhone, sur mon Mac, sur mon blog, ici, et aussi à l'homme que j'aime, bien-sûr, même si je me retiens souvent de le faire, parce que j'ai besoin que l'initiative vienne de lui aussi. Même si je sais qu'il m'aime il ne me le dis plus depuis qu'il est réparti en France pour être avec sa fille... Enfin, c'est une histoire qui pourrait être si simple vu l'intensité de notre amour, qui ne s'est jamais fané malgré la distance. Mais qui est si compliquée parce qu'il a un enfant.... J'ai envie d'y croire malgré tout. On verra!! Bonne journée et bon début de semaine! Je fais mon retour au boulot demain... Pfouuu! Comme sa fille qui fait sa rentrée scolaire!
izabelle
Animatrice forum

eh bien bravo d'avoir identifié tous ces ressentis

un petit réconfort fait toujours du bien, et lorsque l'on a pris la peine de savoir ce qui nous fait mal, le réconfort prend une toute autre dimension, on n'est plus en train de "fuir" ces ressentis,   c'est tout simplement du réconfort, tout en ayant conscience de nos inconforts et en les acceptant, c'est juste un petit "plus", non pas une tentative d'annuler l'inconfort

ça change tout

 

pour moi hier j'ai bien fait d'accueillir ce sentiment,  puisque bizarrement cela a débloqué la situation, soudain mon homme a arrêté de se stresser, m'a dit pourquoi il se stressait et a choisi de faire une pause

tout comme le stress est communicatif, j'ai l'impression que l'acceptation aussi

à partir du moment où j'ai simplement accepté qu'il soit stressé,  eh bien cela a  été bien plus facile pour lui  de "savoir" ce qui clochait et de le dédramatiser

mavo.
Marraine

J'adore vous lire.... Continuez bien d'écrire ! smiley

J'ai du mal à participer à ce fil, parce que je repère rarement les EME. La plupart du temps j'ai des EME de fin de repas, très discrètes, pas sous la forme de "j'ai envie de me remplir", mais juste je ne m'arrête pas de manger, juste je ne fais pas attention à mes sensations.

En fait, c'est ça, mes EME : je pense à tout sauf à mes sensations. Et c'est après, quand le repas est fini, que je réalise que j'ai trop mangé, que je n'ai pas du tout été à l'écoute.

Bref, du coup, l'EME-zen, ou venir ici pour écrire : pas facile. Mais vous lire me fait réfléchir aux émotions qui sont embusquées derrière ce déni de sensations. Et c'est drôlement éclairant !! Merci les filles...

Sentiment de panique d'avant la rentrée : je ne vais pas être à la hauteur, je ne vais pas y arriver...

Inquiétude pour un animal malade, lié aussi à quelque chose de l'ordre de la difficulté à accepter que tout n'aille pas parfaitement bien, ce n'est pas "conforme" à mes attentes...

Petit souci financier aussi, dont je m'attribue la responsabilité, avec là un ressenti de l'ordre de "j'ai fait n'importe quoi".

Voilà, de quoi occuper mes fins de repas ! smiley

izabelle
Animatrice forum

eh bien oui mavo, tu as bien repéré certains ressentis difficiles

c'est bien sûr plus dur en fin de repas, moi aussi

mais n'hésite pas à porter un regard en toi-même juste avant le repas, repérer un peu tous les ressentis qui te "travaillent"

ainsi tu auras peut-être plus de conscience au niveau de la fin de repas,  juste la possibilité de faire autre chose que l'autruche vis à vis de tes sensations

ne t'inquiète pas c'est hyper courant

généralement, c'est justement parce que l'on ne veut pas se confronter à ces choses-là  que  porter attention à ses sensations est difficile  ("oublié")

mais je suis sûre que si tu marques déjà si bien ces ressentis,  tu n'auras peut-être plus besoin de ces EME fin de repas

 

 

en ce qui me concerne j'ai actuellement une EME..... 

inconfort :  

- légère anxiété de la "rentrée" de ma fille demain (même si a priori cette année pas d'enjeu particulier

- devoir à nouveau rentrer dans des horaires (fini la fiesta à la piscine tous les soirs)

- stress à l'idée d'organiser mon temps dès que je l'aurais retrouvé (demain) et de me préparer pour mon "rush" de boulot à moi qui viendra certainement dans 15 jours

- si j'extrapole, c'est une certaine angoisse du vide à structurer

- incertitude sur les problèmes d'organisation dus aux horaires d'école fantaisistes

-inquiétude sur mon année professionnelle à venir

 

 

bref que des stress  sur  l'avenir.....

 

au présent, inconfort d'un mal de tête, d'une fatigue nerveuse aussi....

peur aussi de trop manger  et de repartir dans un beau cercle d'EME

 

 

 

eh bien pour une petite EME,  j'en ai trouvé des inconforts.....

 

 

sensations physiques : gorge serrée, mal de tête, impression de fatigue, ventre serré

 

 

voilà, plus qu'à faire une place à ces inconforts, gentiment, sans entretenir les inquiétudes inutiles

pointvirgule.
Abonné

j'ai envie de manger après ce premier jour de rentrée hyper speed!! "les EME , le retour"

je me sens fébrile excitée et fatiguée a la fois...

je voudrais deja avoir tout fini ce que je dois faire,

jem'aperçois que je ne me sens bien que quand j'ai tt bouclé,

je me sens  très mal d'avoir à me dire : "pas grave ca je le ferai demain ou après demain"

j'aime que les choses soient faites, terminées.

donc, je respire

je viens ici noter ça..................à suivre

izabelle
Animatrice forum

bravo pointvirgule d'avoir pris le temps d'écrire tout ça, ce sentiment de fébrilité, de fatigue, cette impression d'incertitude concernant ce qui reste "à faire"

 

pour moi, j'ai accueilli mes inconforts avec cette idée que c'est ça la vie, on n'est pas toujours confortable

finalement, ça a fini par s'arrêter, et moi j'avais gardé mon appétit pour le soir.....

izabelle
Animatrice forum

nouvelle EME à l'instant

 

au rayon des inconforts :

fatigue mal à la tête, envie de dormir  au niveau du physique

ennui, frustration au niveau de l'émotionnel

 

bon je vais aller m'asseoir sur mon canapé une minute avec mon ennui et ma frustration avant de dégainer le paquet de meringues....

pointvirgule.
Abonné

miam! deguster des meringues!!!!

bon alors, après un retour au calme chez moi ,  j'ai trop mangé ce soir en + ma fille a déboulé et là je fus submergée si je puis dire....winkelle déménage definitivement samedi ... à suivre

mais rien d'irréparable, ça qui est bien ici c'est que je me dis que je remangerais que lorsque j'aurais faim et.... à noter aussi que je n'ai pas englouti la plaque en 3 sec. mais savouré 1/3 (oui qd meme!!) dc je progresse , petit à petit l'oiseau fait son nidcool

mavo.
Marraine
J'ai pensé un peu à vous ce soir. Il faut dire que c'était un véritable festival pour un 2 septembre... Chat de plus en plus malade, problème de poubelle qui déborde car voisins désinvestis, problème de carte de transport en commun de l'ado qui ne fonctionne pas... Aaaaarrrrghhhhhh ! Donc je n'avais qu'une envie, me servir un apéro et ne penser à rien. Je n'ai pas suivi ce début d'EME, j'ai cherché une autre solution. Me suis fait servir par petite chérie un grand verre d'eau pétillante, et j'ai réalisé qu'en fait, j'avais surtout soif... Incroyable... Le reste du dîner a été du coup moins catastrophique que ce que je craignais... Intéressante expérience.
izabelle
Animatrice forum

oui mavo, car tu as bien accueilli tous ces ressentis désagréables....  tu t'es posé une minute, sans chercher à lutter contre quoi ce soit,  sans chercher à te calmer à tout prix en annulant dans ta pensée tous ces désagréments....

super

 

pointvirgule, bravo à toi aussi,  comme tu le vois, quand tu accueilles tes ressentis, tu arrives à te réconforter avec une quantité de nourriture tout à fait raisonnable, et ensuite tu n'as qu'à attendre la faim.....    tu n'as pas besoin de faire "mieux" que ça, c'est normal de se réconforter avec la nourriture

ce qui n'est pas normal, c'est de ne pas arriver à se réconforter (et donc de finir la plaque)

 

donc bravo les filles

pour ma part, je n'ai pas eu à dégainer le paquet de meringues, car une fois que je me suis posée sur le canapé, mon chéri est venu me proposer de voir un film super passionnant,  et du coup  ennui et frustration sont allés se rhabiller....

pointvirgule.
Abonné

merci Isabell de tes retours et de tes encouragements, de tjrs vois le positif en tte chose : miam c'est bon ça!wink

izabelle
Animatrice forum

avec plaisir....

 

hier pour moi grosse EME qui m'a saisie à la fin du repas de midi, sans que je  puisse même venir noter qqchse ici

c'est dire si c'était costaud, mais bien sûr masqué comme toujours

 

j'aurais dû me méfier car j'ai fait une RPC avant le repas et beaucoup d'angoisses, beaucoup de fuite aussi

 

ce n'est que le soir dans mon lit que j'ai compris le ressenti qui me posait problème : une grosse angoisse souvenir....

ma fille rentrait en CM2 hier, et c'est peu dire que ma rentrée de CM2 a été catastrophique (déménagement)  je me rappelle de ma sidération et de mon angoisse devant ce nouveau milieu social totalement étranger dont je ne connaissais aucun code (et où bien sûr je ne connaissais personne)

c'est fou comme les angoisses souvenirs peuvent être puissantes.....   surtout quand on lutte contre elle

 

l'angoisse est toujours là, mais pour l'instant pas d'EME

sensation physique : aucune

émotion : peur intense, sensation de danger imminent

 

 

mon objectif du jour : accueillir mon angoisse et arrêter de lutter contre au prétexte qu'elle n'est plus d'actualité

elle est là, c'est tout, c'est comme ça

Lotus Flower.
Abonné

C'est genial, ce fil, merci Izabelle! Je vais essayer de me souvenir de venir ici quand j'ai des EME. Je viens d'en avoir une et aurais bien aimé avoir lu ce fil juste avant :-) 

Pas grave, je vais essayer maintenant. 

Ressenti physique: énorme oppression au niveau de la poitrine

Émotion : je mérite qqch de spécial (glace au chocolat !); panique parce que j'ai plein de choses a faire mais que je MERITE de m'arreter, de lire, de me reposer, mais en meme temps je me sens coupable. Trestrestres vieille emotion qui vient de mes annees chez mes parents, pas le droit de m'arreter, tjrs continuer a faire faire faire!!! 

Peut-être aussi une angoisse pour ma fille de 4 ans qui a commence l'ecole hier (j'habite en Angleterre, la maternelle officielle commnce plus tard qu'en france) et qui est rentree en larmes hier et aujourd'hui pas bco mieux.

Je suis enervee de ne tjrs oas arriver a ecouter ma satiete.

Je suis enervee de ne oas avoir plus profite de ma journee a moi (autre fille, 10 mois, a commence la creche 2 jrs / semaine).

Wow, j'en ai des raisons de manger ce soir!!

Meric encore Izabelle! Ca m'eclaire bcp, meme si g DEJA mange....!! Plus on fait cet exercice, plus on a de l'espoir d'arriver a le faire rapidement avant de se retrouver la main ds le pot de creme glacee ou autre paquet de biscuits!!

izabelle
Animatrice forum

oui Lotus Flower

le but de cet exercice n'est pas de lutter contre l'EME du moment, mais de détricoter peu à peu le réflexe qui nous amène directement à manger sans passer par la case "conscience"

comme tu le vois, dès que tu te poses, tu t'aperçois qu'il y a une bonne dizaine de choses qui te contrarient, qui t'angoissent, qui sont difficiles

et pourtant ce n'est que le quotidien!!!

plus on fait cet exercice plus on est conscient des inconforts que l'on subit, mais on "arrive" à les supporter beaucoup mieux, car on sait ce que c'est, on sait que c'est passager

en ce moment j'essaie de le faire systématiquement,  et y'a pas de doute,  le réflexe nourriture n'est plus automatique.... on se rend compte peu à peu que l'on n'a plus besoin d'elle pour ça

 

faut sauter le pas, et justement ce fil, ça peut nous aider à le faire ensemble

à bientôt alors  et bon courage à ta petite (la mienne aussi la première année dur dur)

izabelle
Animatrice forum

oh mais on dirait bien que personne n'a d'EME!!!!!

 

je voudrais bien mettre les miennes, mais pour l'instant je n'en ai pas....

oh ça viendra bien....  mais en attendant,  mettez les vôtres.... soyez sympas...  faites vivre ce pauvre fil de discu  ....surprise

je ne peux pas croire que personne n'a d'EME  un vendredi (de rentrée, qui plus est)  à  18h ....   n'est-ce pas le moment propice???

allez, allez, on n'est pas timide....   wink

 

bon je vais me calmer un peu, et plonger direct dans mon sas de décompression

izabelle
Animatrice forum

ah bah non, rien de rien en ce vendredi soir?

 

bon de mon côté j'en ai eu une mini-mini ce matin, mais les minis sont aussi importantes que les autres

 

une EME de fin de petit dej

émotion :  peur de ne pas assez manger

cela m'a un peu étonné, je dois dire,    je pense qu'il doit y avoir des mémoires familiales qui jouent....

du coup j'ai accueilli cette peur comme elle était,  et puis cela a été extrêmement bref

 

porter un regard en soi-même au lieu de manger devient vite une habitude, mais au début il faut prendre cette habitude....

Lotus Flower.
Abonné

Oh ne t'inquiete pas, j'ai eu une EME de vendredi soir, mais j'ai su la limiter.

Et là, j'en ai une de pré-petit déjeuner ! Je n'ai pas faim mais j'ai quand même envie de manger! J'adore le petit déjeuner, aussi parfois il m'est difficile d'attendre la faim. Mais ce fil m'aide bcp, merci encore! Je vais attendre!

De plus, pour te rassurer, je pourrais écrire ici tte la journee haha! Malheureusement... Oui je me rends compte a quel point mes EME regissent ma journée... Oh la la, pas sortie de l'auberge... Par pour vous decourager mais ca fait jamais que 13 ans que je me penche sur la question des EME...

Lotus Flower.
Abonné

Ah j'ai oublié : ressenti physique: légère pression au niveau de la poitrine. Émotion : panique de ne pas manger, tout simplement. Peur de mourir (tres ancree en moi, j'ai decouvert pdt une seance d'hypnose -peur que mon pere me laisserait mourir de faim tellement il est ds la restriction cognitive, et qu'EN PLUS il s'en fouterait! Bien sur pas du tout vrai mais au fond demoi, a un niveau inconscient, je le crois tjrs il semblerait.... Alors que j'ai 37 ans bientot et ai decouvert cette importante piece du puzzle il y a plus de 18 mois...), peur de me tromper, de voir qu'en fait j'ai hyper faim (et alors??! Il suffit juste de manger plus si c le cas - ben oui je le sais, mais au niveau inconscient et de l'habitude, ben non...!!), peur de ne pas manger exactement ce dont j'ai envie (et pourquoi?! J'ai tout ce que j'aime souslamain, et bcp de choix!) 

Voila c tout je crois! C pas mal de faire les auestions-reponses, les commentaires aux soucis... :-)

izabelle
Animatrice forum

oui, moi c'est comme toi, c'est fou comme un truc anodin comme ne pas petit-déjeuner peut réveiller comme ressentis-émotions-souvenirs-inconforts....

mais au moins quand on en a conscience, cela ne dicte plus notre comportement alimentaire, on retrouve sa liberté....  ça n'empêche pas d'avoir ces angoisses, mais quand on les accueille, simplement, sans lutter, elles ne durent pas bien longtemps

Maadmoiselle.
Abonné

Hello,

Aujourd'hui je suis seule à la maison, d'habitude dès que mon homme part je me précipite sur des sucreries puis tout ce qu'il y a dans la maison et je me gave!

Mais là ça fait deux semaines que je suis le programme donc pour que mon EME ne se transforme pas en orgie gargantuesque, je prends soin de moi: douche, gommage, huiles puis 20min de RPC et maintenant c'est l'heure de déjeuner... je vais me faire quelque chose qui me fait vraiment plaisir, des pâtes au pesto joliement présentées dans une belle assiette et je vais déguster...j'espère que je ne vais pas déraper une fois que j'aurais commencé à manger surtout au moment du dessert!

 

Allez j'y crois je vais cuisiner!

 

izabelle
Animatrice forum

bravo de prendre soin de toi, j'espère que tes pâtes étaient bonnes

quel est le ressenti qui te pose problème à ton avis, quelle émotion ou ressenti tu veux calmer avec ces sucreries, habituellement?

le sentiment de solitude?   ou bien une décompression du stress de "bien faire" quand il est là?

ou autre?

 

 

pour moi, là actuellement une grosse EME, comme souvent le samedi après-midi après le travail

c'est la fin de ma semaine, mais en plus, il pleut, c'est une journée fatiguante pour moi mais surtout la décompression de la semaine.....

envie de sucré

ressentis désagréables :

- impuissance, échec  (lié au travail)

- peur (lié au travail)

- peur (lié à mon rapport à la nourriture)

- angoisse (sociale pour mon stage de mardi)

-sentiment d'insécurité par rapport aux changtements d'humeur de mon chéri (genre montagnes russes aujourd'hui)

-angoisse diffuse sur comment ça va se passer à l'école pour ma fille

ressentis physiques

léger serrement au niveau du ventre

 

ça m'a fait du bien de me confronter à tout ça au lieu de m'enfourner un truc sucré dans la bouche, en plus je n'ai rien de vraiment sucré comme je voudrais maintenant donc cela ne serait pas satisfaisant

 

finalement mon envie de sucre s'estompe, je suis contente d'avoir pris ce moment avec moi-même et je crois que je vais aller jouer du piano car j'en ai envie

izabelle
Animatrice forum

bon

deuxième EME....

ressentis désagréables :

toujours l'incompétence, parce que je fais des fausses notes au piano

et que lorsque Chopin me prend trop dans l'émotion, j'en fais vraiment des fausses notes, et que c'est horrible

plus qq bons souvenirs du conservatoire sur mon incapacité notoire...

 

 

voilà les amis, j'ai débusqué le scénario :

l'incompétente notoire est parmi nous....   surprise

je parie que quoi que fasse, pour l'instant je me sentirais incompétente, même pour des trucs aussi anodins que jardiner ou cuisiner....

donc je vais aller me balader sous la pluie et accepter la visite de ma vieiille copine l'incompétente notoire.....

Haut de page 
X