Et je ne perds toujours pas de poids... C'est pour quand??? - le 06/04/2012

alicegi.
Abonné

Voilà 3 mois que je suis ici mais j'avais commencé en fait début janvier le méthode que je connaissais déjà.

3 longs mois à travailler sur les sensations et j'ai pris 2 kg.Depuis quelques jours je ressens enfin la satiété assez clairement (alleluia!!!).

J'en suis à l'étape de la dégustation que je n'ai pas encore pu commencer (pas évident de trouver 20 minutes tranquilles).

Par contre la RPC je n'y crois pas trop je préfère la respiation abdominale. Je fais un peu d'exercice, je mange à ma faim, je ml'arrête qund jen'ai plus faim, je n'ai pas d'aliments tabous (ça c'est le reste de mes premières expériences aevc les bouquins de Zermati : j'ai du Nutella et des twix dans le placard sans pour autant m'en baffrer).

Depuis quelques jours également je me force à me regarder dans la glace toute nue après la douche, je me passe de la crème, je m'épile et je me dis que c'est pas si terrible que ça les bourrelets que j'ai !!!

Bref, tout ça c'est bien joli, mais pas un gramme de perdu à l'horizon, voire l'inverse. Cela devient problématique car je ne sais pas comment m'habiller je n'ai presque plus d'"options" dans mon placard et pas de sous pour me rhabiller. Etant grande(1m78) je fais un bon 42  habituellement, là je suis à 44, et il n'est pas évident detrouver des vêtements assez longs (surtout les pantalons pour aller travailler - si je pouvais aller  bosser en jogging ça serait plus simple).

Mais le pire c'est  j'ai toujours limpression d'être en train de grossir !!! Au secours!!!

Et vous, combien de temps avez vous mis pour perdre du poids? Sachant que suis à 72 kg, et mon set point autour de 68, ça se joue à pas grand chose... à croire que moins on a à perdre plus c'est long!!??

Il faudrait inventer les vêtement qui s'ajustant à notre taille automatiquement !!

 

J'attends vos témoignages sur vore perte de poids (ou prise??).. Merci !

Commentaires

080413143151_Libellule2.
Abonné

Je t'encourage à regarder la vidéo de Z dans la section motivation :)

Perso j'ai maigri tout de suite et peu de temps après il y a eu un blocage et j'ai tout repris... :)

Et là 4 mois et demi après ça y est le poids lache.. J'applique les principes sans soucis.. Les emes restent à leur places sans me faire déborder de façon délirante..

J'ai même perdu 1.2 kilos direct..

Donc patiencet et percévérance.

Essai de te concentrer sur les mieux qu'il ya sur la méthode, indépendemment du poids

moi je sais qu ele stresseur poids m'empechait d'avancer... et me faisait manger

alicegi.
Abonné

Merci, peux tu me mettre le lien de lavid, je ne la trouvge pas ;)

Lyphaé.
Abonné

La vidéo se trouve dans "les outils ma motivation" (il faut cliquer sur "voir tous les outils" pour que cette section s'affiche) et elle s'appelle "que faire si je ne maigris pas" (enfin, je crois que c'est celle-là, je  ne l'ai pas visionnée pour être sûre).

alicegi.
Abonné

Je l'ai merci :) c'est bien mais ça ne répond pas vraiment à ma questiion qui s'adresse aux autres "coaché(e)s" ;-)

AguaMaria
Marraine

Bonjour Alicegi,

J'ai perdu beaucoup en 5 mois, j'en suis à 12 kilos, mais je partais de beaucoup plus loin! J'en suis maintenant à 78kg pour 1m70, je porte du 42 maintenant.... et je souhaite que ça se poursuive, mais il se peut que ça s'arrête et que je doive accepter. Quand je serai à 72kg, si je m'y rends.... mon dieu mais ce sera incroyable, je serai tellement légère et proportionnée... pas maigre, mais...

Si tu respectes toujours tes sensations et tout et tout, est-ce que ce ne serait pas une exigeance extérieure que tu te donnes d'atteindre ce poids? Tu dois être magnifique déjà avec cette grandeur.

Comment tu fais pour savoir ce qu'est ton set point? Je sais que des gens se le font calculer, mais j'ignore comment.

Courage, la sérénité est là au bout...

alicegi.
Abonné

je connais mon set point pour avoir déjà pratiqué la méthode et d'une façon générale, c'est le poids que j'ai le plus souvent eu. entre 66 et 69 kg, ça dépend.

Un gros coup de stress fin 2011  a foutu en l'air mes efforts depuis 2008 (année durant laquelle j'ai découvert Zermati et la québécoise Guylène Guèvremont).

Donc ce n'est pas une exigence extérieure.

 

Je souffre égalemnt depuis l'an dernier de gros problèmes de sommeil, je pense que c'est lié. Je suis constammentfatiguée voire épuisée...

danseuse37.
Abonné

Bonjour Alicegi,

Je me pose les mêmes questions qu'Aguamaria : comment connais-tu si précisemment ton set-point?

Tu sembles manger à ta faim, ne pas avoir d'aliment tabous ni trop de compulsions que tu ne puisses compenser en attendant d'avoir faim pour remanger... N'est-ce pas plutôt toi qui souhaiterais arriver à ce poids, parceque j'imagine tu l'as déjà fait et tu t'y sentais mieux? Ce poids, tu l'as eu après un régime, ou l'as-tu maintenu longtemps?

danseuse37.
Abonné

Je viens de voir ta réponse à AguaMaria.

Dans cecas effectivement je privilègierais la piste du manque de sommeil. Je sais que personnellement quand je suis fatiguée j'ai tendance à compenser en mangeant, comme si ça allait me donner de l'énergie (me donner la pêche je veux dire, parceque oui l'énergie ça m'en donne forcément!). Et comme ça ne l'en donne pas plus que ça ben je mange souvent trop, comme pour rechercher cet effet qui ne vient pas...
D'où vient ce manque de sommeil?

alicegi.
Abonné

Non, cepoids, je ne le maintenaispas artificiellement, je mangeais à ma failm, pointbarre.

 

Ca fait des semaines que je me tâte pour aller voir le médecin, et je me suis décidée à y aller demain. En vous lisant je me dis qu'il est temps...

 

J'ignore pourquoi je me réveillle souvent et j'ai un mal fou à me rendormir. Ca a commencé l'an dernier. Certaines techniques de relaxation fonctionnent  bien si je ne suispas trop stressée. Mais pas toujours. Parfois je me réveille brusquement et j'ai des palpitations, et là je suis obligée de prendre un 1/2 lexomil pour arriver à dormir 3 ou 4 heures.

 

 

Effectivement la fatigue brouille les sensations alimentaires. Je rêve de passer une vraie nuit sans me réveiller...

 

MANYUKA.
Abonné

Bonjour, j ai commencé en decembre pour comprendre et me liberer de mes comportements alimentaires, boulemique hyperphage. J etais dans une periode de calme et de serenite lorsque j ai debute, puis retour à la vie debordante et stressante resultat plus 6kg et surtout presque 3kg en moins de 15J avec une semaine au bord de l epuisement. Je mangeais pour tenir et je retrouvais tous mes comportements alimentaires qui repondent à ces moments là. Apres cette periode cataj ai decidé de voir le problème autrement qu au travers de la nourriture. J ai décidé quelque part de ne pas continuer dans les etapes proposés par LC en accord avec le coatch. Aujourd hui et depuis bientot plus d une semaine je me tourne vers mon corps et mon esprit. quotidiennement je fais une seance de yoga de 40mn et une seance de meditation avec le CD de Christophe andre, j ai laissé de coté la faim la satiete etc...je mange sans me poser la question de savoir si j ai faim ou si cela repond à une eme. Je m arrete de manger quand je m arrete de manger sans autre analyse...le problème est un problème de tension d emotion refoulées de perfectionnisme etc tout cela je le sais je l ai mis à jour par des années de thérapie...mais le problème demeure. La nouriture est au centre de  toutes les preoccupations depuis trop longtemps alors là j essaye de la delaisser en ne lui accordant plus a premiere place ni meme la seconde, j espere, la retrograder loin tres loin ....j ai entendu une phrase qui a été un déclic où une psy (je crois) disais qu il ne faut pas se donner des objectifs du style: je vais aller à la salle de gym toutes les semaines mais dire qu est ce que j aime faire, telephoner à une amie par exemple, alors je garde une place dans mon emploi du temps pour telephoner à cette amie et le cours de gym prendra naturellement sa place....ce que j ai compris c est que nous sommes deja ettouffées par les: il faut tu dois et tu devrais qu on en oublie les: j aime et je prend le temps pour aimer... Je vois bien que mon poids n est pas le centre du problème si je ne lui donne pas cette place là, le centre du problème est pourquoi je n ai pas le temps l espace pour me faire du bien...pourquoi arriver à l epuisement à la depression ou à la maladie pour s autoriser à s occuper de soi...S occuper de son poids est dans certains cas repond à probleme  de sante et là je ne me permettrais pas d en parler...mais pour moi c est un problème plus d image qui ne colle pas à celle que je projette, un chiffre que je n ose pas dire, une excuse pour ne pas aller vers, pour ne pas m exprimer avec mon corps. J ai beaucoup aimé un temoignage dans le forum où une personne temoigne de ce qu elle a vécu en cours de danse avec cette notion que son poids n allait pas lui permettre de faire les exercices...elle a osé elle  s est mise en situation et je suis admirative j en tire une tres belle leçon.si j osais affronter ma vrai peur celle de l echec et du coup de l image de moi, je pourais avancer dans l expression malgrés quelques Kg qui me semblent en trop...j ai sans doute  une tres haute opinion de moi meme et je trouve que ce que je reflette avec mes kilo en trop ne correspond pas à cette valeur et je repousse toujours le moment où je devrais m accepter et avancer vers ce qui m est le plus difficile l expression avec les autres...la question est pourquoi quelques kg de trop sans dommage pour la santé physique prennent tant de place dans notre vie 

alicegi.
Abonné

Manyuka,

 

Effectivement je dois apprendre à lâcher prise.... Mais c'est plus facile à dire qu'à faire !

 

Quant à la méditation, melheureusement je n'ai absolument pas le temps !!!

MANYUKA.
Abonné

je crois que l on en est toute sur cette phrase magique lacher prise....et pour la meditation ce sont des meditations courtes 10mn ou 15 au maximum

belette21.
Abonné

Bonjour Alicegi,

 

As-tu posé la question à ton coach ou à Messieurs Zermati et Apfeldorfer concernant ta perte de poids ?

Car en lisant le poids que tu fais et la taille que tu mesures, je me demande si tu n'es pas déjà à ton set point....

D'ailleurs ton IMC est tout à fait normal compte-tenu de ta taille tu n'es même pas en surpoids... la question est pourquoi vouloir maigrir encore ? Une taille 44 c'est tout à fait normal vu comme tu es grande.

Tourne toi vers nos médecins favoris et je suis sure qu'ils sauront te rassurer.

Biz

jaraz.
Abonné

han han ha j'aime pas lire qu'on n'a pas le temps pour la méditation! cheeky

ça équivaut à dire qu'on n'a pas le temps de prendre soin de soi, de savoir comment ça va, qu'est ce qu'il se passe en moi.... prendre conscience de ce moment de vie, se détacher de ses pensées, sans se juger....

sans trop savoir expliquer pourquoi ni comment, on ne passe pas les mêmes journées selon qu'on a consacré ou non quelques minutes à la méditation, 1, 3, 5, 10 minutes, 20 minutes éventuellement, merci ma montre casio et son timer :)

courage, moi aussi je trouve le temps long, mais comme je n'envisage pas de changer de méthode... je crois que le bon sens j'y pensais depuis des années, j'avais seulement besoin d'entendre de la part de médecin que c'était possible de n'écouter que sa faim pour mincir ou ne pas grossr davantage...juste que c'était beaucoup plus long. je ne me pèse pas, j'ai trop peur d'être découragée. je patiente.... et je me précipite sur les posts du forum dont le titre évoque un bilan positif  enlightened heureusement qu'ils sont là ces témoignages!!!

AguaMaria
Marraine

Pour le sommeil, je prends des Omega3 depuis quelques années déjà (en suppléments alimentaires, mais il faut faire attention de ne pas prendre n'importe lesquels). J'avais lu ça dans le livre Guérir. Ça calme aussi mon anxiété. Cela prends quelques mois à faire effet, mais c'est parfaitement naurel et ça rééquilibre tout l'aspect de la tension et du sommeil. Une autre chose qui a changé ma vie! Je dormais très peu depuis toujours... Je ne dors pas beaucoup plus, mais je dors bien et profondément et les événements de la vie m'apparaissent moins comme des montagnes à franchir.

calico.
Abonné

Bonsoir alicegi,

je prends la conversation en cours de route. Beaucoup t'ont répondu et de façon très sensée. 

Concernant ton souci de sommeil interrompu et ces palpitations, il serait bon effectivement de consulter un médecin. 

Mais je me demande comme ça, sans te demander de réponse si tu ne fais pas partie des personnes hyper-tendues, anxieuses, soucieuses de bien faire et que ces manifestations nocturnes ne seraient-elle pas de fait des crises d'angoisses, de l'émotion contenue le jour et qui ressort la nuit. Du coup, les préoccupations de poids et de nourriture ne cacheraient-elles pas autre chose de plus souterrain et moins évident en lien avec de grosses émotions (colère, tristesse, impuissance, etc) intolérables et réprimées. On arrive droit sur la nourriture comme bouclier d'évitement des émotions.

Je fabule peut-être.

Mais ce que je sais pour l'avoir vécu pendant de nombreuses années (faites des enfants...) le manque de sommeil détruit et déboussole. Et les médicaments, s'ils permettent transitoirement de dormir ne sont pas une solution acceptable. Alors pourquoi pas les omégas 3. ça me parait une bonne idée. Avec une séance de 20 minutes de RPC par jour.

Tu devrais pouvoir retrouver ton équilibre perdu. Avec ou sans perte de poids.

lorraine
Marraine

OULALA ! Le stress que tu te mets Alicegi.....Je l'ai senti à travers ton post....Et ça me touche.....

Qu'est ce qui t'embête le plus, l'argent que tu n'as pas pour t'acheter de nouveaux habits ou la taille de plus.....?

 

Pour répondre à ta question "perdez vous du poids", : Oui en 4 mois j' ai perdu 7 kilos. Depuis 2 mois , c'est beaucoup plus difficile, ça ne baisse quasi pas ....Aurai je atteint mon poids de forme ? Je ne crois pas mais je ne sais pas. J'ai actuellement 79 kgs pour 1m67, soit 10 cm de moins que toi en hauteur. Et je fais un 44 comme toi....

C'est drôle mais je me trouve presque mince (et donc agréable à regarder on va dire)...Je ne le suis pas, objectivement, bien sûr, pas tout à fait, mais c'est le regard que je pose sur moi même.....Prends vraiment le temps de te regarder avec les yeux, le coeur, avec la tête......Le temps ça se prend; c'est aussi un choix d'avoir ou de ne pas avoir de temps pour certaines choses....

Ce qui me fait bizarre c'est que tu t'inscris à un programme avec des exercices pensés par des experts à faire...mais sur lesquels  tu butes par manque de temps ou parce que la méthode (respiration) ne te convient pas.........

Peut être le manque de sommeil t'exaspère t-il tellement -et ce serait normal- que cela se répercute sur ton physique et sur l'attention que tu te portes....J'ai eu une période comme ça y a quelques années : je ne dormais quasi plus, j'avais peu de surpoids et au lieu de perdre les 5 kilos considérés en trop je grossissais (parce que je mangeais trop du fait d'EME en cascade,  à l'époque je ne le savais pas)....Le médecin avait parlé de  dépression par surmenage...Un traitement et un changement de travail quelque temps après ont résolu le problème.

 

Super que t'aille voir un médecin demain, tu vas voir ça va s'arranger.

 

"De la douceur, donnez vous de la douceur" disait hier la praticienne en médecine chinoise dont j'ai été écouter la conférence....

Je pense à toi heart

JolieRonde.
Abonné

Bonjour alicegi

Je viens mettre mon petit grain de sable (désolée) pour appuyer le post de jaraz et lorraine.

Tous les post sont très intéressants et riches de sens mais ceux de jaraz et lorraine me touchent particulièrement parce que j'aurais pas dit mieux qu'elles alors que c'est ce que j'aurais voulu t'exprimer alicegi :)

En dehors de tes problèmes de sommeil, qui effectivement, demandent peut-être un examen médical.

J'ai envie de te dire : accueil, écoute de soi, reconnaissance, bienveillance, douceur :)

Prends soin de toi et Fais toi confiance

alicegi.
Abonné

je viens de lire vos réponses et je suis très touchée... effectivement les angoisses nocturnes sont bien le signe que qqch ne va pas et c'est sans doute cette piste là que je dois explorer. J'ai eu des épisodes dépressifs dans ma vie que j'ai soigné (par le Prozac, attention, je viens de dire un gros mot).

Je vais ce matin à la consultation de mon généraliste (j'ai réussi à caser mes enfants :))

Donc d'abord traiter l'humeur, et le reste devrait venir plus facilement...

 

Ceci étant je suis contente d'avoir retrouver la satiété :)

 

Encore merci à toutes

Juliaan.
Abonné

Bonjour, ce petit mot pour dire à Manyuka que son message m'a fait du bien. J'ai repris la phrase des" il faut, tu dois, je devrais, qu'on en oublie les "j'aime et je prends le temps pour aimer". Collée sur mon frigo je vais en faire ma phrase préférée pour ces vacances. Merci à toi. 

alicegi.
Abonné

Salut à toutes

 

Mon doc m'a prescrit de l'Atarax 25 mg 1 comprimé le soir

 

C'est certainement efficace mais j'espère qu'on ne devient pas trop dépendant.

 

Enfin bon, je suis tellement fatiguée que je ne vais pas faire la difficile...

 

encore merci pour vos messages pleins de bon sens...

 

Bon week end de Pâques !!!

lore.
Abonné

Alicegi,

je compatis et j'ai envie de te croire quand tu dis que tu connais ton set-point. Tout ce qui a trait à l'alimentation semble réglé pour toi, le seul problème c'est le sommeil et ce n'est pas une mince affaire.

Pour aller dans ton sens concernant le set-point, j'ai lu que le manque de sommeil avait des conséquences sur une hormone ou autre chose de biologique qui sert à déclencher la sensation de faim et de satiété, les conséquences c'est , tu t'en doutes, une augmentation de la faim, une diminution de la satiété. Le lien est fait dans plusieurs études entre troubles du sommeil et surpoids. certainement qu'un organisme qui n'a pas pu récupérer par le sommeil doit élever ses niveaux de besoin d'énergie pour pouvoir tenir, ce qui passe par un peu plus d'apports alimentaires. ce n'est pas qu'une question d'eme, c'est physiologique.

Mis à part ça, toutes les remarques précédentes me semblent très pertinentes et la piste de pourquoi tu ne dors plus assez bien est forcément à explorer, tu le reconnais toi-même. Tu ne risqueras pas la dépendance à l'atarax si parallèlement tu fais ce travail sur toi. L'atarax, ça permettra juste à ton corps de souffler un peu et à ton esprit d'être plus libre pour se pencher sur les causes de tout ça.

ne me reste plus qu'à te souhaiter plein de courage, et comme les autres, beaucoup de bienveillance envers toi.

sagattine.
Abonné

Sans compter que quand on est fatigué je pense qu'on a plus de mal à supporter nos émotions, ce qui peut conduire à des EME.

alicegi.
Abonné

[quote=lore]

Alicegi,

Pour aller dans ton sens concernant le set-point, j'ai lu que le manque de sommeil avait des conséquences sur une hormone ou autre chose de biologique qui sert à déclencher la sensation de faim et de satiété, les conséquences c'est , tu t'en doutes, une augmentation de la faim, une diminution de la satiété. Le lien est fait dans plusieurs études entre troubles du sommeil et surpoids. certainement qu'un organisme qui n'a pas pu récupérer par le sommeil doit élever ses niveaux de besoin d'énergie pour pouvoir tenir, ce qui passe par un peu plus d'apports alimentaires. ce n'est pas qu'une question d'eme, c'est physiologique.[/quote]

 

Je te remercie pour ces précisions. L'atarax m'a fait un effet un peu trop costaud (ce n'est que du 25 mg pourtant !)mais au moins j'ai bien dormi.

 

:)

Sandy1969.
Abonné

Bonjour,

 

Pour ma part je suis depuis un peu moins d'un mois cette méthode et j'ai perdu 700 GRS. Je suis hyper contente mais espère faire mieux quand j'aurai découvert tous les outils à ma disposition.

Là où je suis vraiment heureuse c'est que je ne me suis privée de rien, j'ai été invitée plusieurs fois à mangé et, à chaque fois, grâce à l'écoute de mes sensations de faim et de satiété mon poids s'est régulé tout seul (avec du sport quand même un peu).

Bonne journée à toutes et à tous.

Sandrine

calimero.
Abonné

Linecoachée depuis presque quatre mois, j'ai perdu 5kg au début mais j'en repris 3 (SNIF)

Je trouve la méthode impeccable mais comme toi, j'en suis à l'étape "dégustation" et je ne trouve pas le temps de la faire !

Là,  j'en suis au stade où je me demande si je vais continuer car en plus, j'ai l'impression de ne pas identifier les émotions qui me font manger.

Je constate que certains font un sacré chemin, n'ont plus de compulsions grâce à la RPC etc.... mais moi, j'ai du mal !!!

Et toi qu'en est il de tes EME ??? Peut être ne perds tu pas de poids tout de suite mais que tu progresses ailleurs, et donc tout pourrait se débloquer pour toi bientôt !?

Cupcake.
Abonné

J'ai commencé le programme début juillet. Pour ma part c'est pour 1kg500! je pense que c parce que jai réintrodruis les fameux "aliments interdits". Par contre j'ai perdu 15 kg de culpabilité, je me sens bien voir mieux que avec quelques kilos de moins... mais j'espère à la longue pouvoir voir mon poids redescendre un peu sur la balance comme vous merci pour vos témoignages!

Votre coach
Votre coach

 

Bonjour Calimero,



Vu vos progressions et votre évolution positive depuis votre inscription, je trouverais cela dommage que vous arrêtiez en si bonne voie, je souhaite donc vous aider à retrouver votre motivation et une avancée dans le programme.


Visiblement la dégustation n’est pas évidente pour le moment. Comme vous dites avoir toujours des difficultés avec les eme et ne pas réussir à identifier vos émotions, je vous invite à retravailler cette étape. Je vous invite à pratiquer régulièrement l’eme-zen découverte dans Mes outils >> Emotionnel et à vous aménager un temps (au moins 1 fois / jour, le matin / le soir - selon vos préférences) de RPC. Cela est certainement fastidieux pour l’instant, mais vise à augmenter votre tolérance émotionnelle en remplaçant une réaction compulsive ( manger)  par une action réfléchie. Utilisez aussi la Marche en pleine conscience et la toile de pleine conscience dans Mes outils >> Pleine conscience.

Une fois que vous aurez pris le temps d’identifier vos émotions, vous pourrez travailler sur la dégustation dont l’intérêt est de manger en étant à l’écoute de ses sensations alimentaires, en les respectant, on mange mieux et moins.


Revenez vers moi à ce moment là. Si vous le souhaitez, nous pouvons prévoir un entretien téléphonique ? Si vous êtes intéressée, transmettez-moi vos coordonnées et disponibilités.


A bientôt, faites-vous confiance, vous avez déjà parcouru un bout du chemin …


Marie, votre coach

maligne.
Abonné

1, 78 pour 72 kilos ne me semble pas monstrueux, mais je sais que la vision qu'on a de soi n'est pas la même que celle qu'ont les autres. Je pense que si tu prends du poids, c'est peut-être parce que tu'n'arrives pas à sentir ta vraie faim...en tout cas, je trouve que c'est le plus dur pour moi. Ca s'améliore, mais parfois il suffit d'attendre dix minutes pour remarquer que la "faim" est partie. Le besoin d'aller aux toilettes -pour parler d'un autre besoin biologique - ne disparaît pas quand on n'y va pas : il demande soulagement et ne lâchera pas parce qu'on ne l'écoute pas.  Donc la vraie faim, besoin biologique, c'est pareil. Si elle disparaît, c'est que ce trou dans l'estomac était un leurre...

Isana.
Abonné

Je suis toute à fait d'accord avec toi Maligne.  C'est comme ça qu'on commence à distingue une EME d'une réelle faim.  Ce n'est pas facile, mais c'est tout à fait ça : si on se laisse le temps d'attendre un petit peu, on sent évoluer la sensation en diminution (ou disparition), ou ça s'accentue.  J'aime donc bien dorénavant parler de "besoin" et "d'envie" :-).

Allez courage à toutes et tous, n'abandonnez pas :-).

maligne.
Abonné

Prozac? Atarax? Puisqu'on est dans la série médicaments, je vais raconter la mienne: une des causes de mon surpoids -dernièrement en tout cas, est le réveil nocturne. je me révéillais et plus moyen de m'endormir sans m'être engloutie - j'aime le passif ici, j'engloutis mais je m'engloutis aussi ...- une gros bol de corn flakes ou du lait avec des biscuits, des collations d'enfant. J'en ai parlé à mon médecin, qui m'a dit que puisque ce sont les pensées récurrentes nocturnes qui me réveillent et pas le manque de sommeil, il ne me faut pas des somnifères. Mais du Xanax. En sachant que c'est un produit qui crée de la dépendance, je fais très attention. J'en prends seulement lorsque je me retourne dans mon lit depuis au moins deux heures -lectures, pensées et bataille contre le frigo inclus, car si je mange, je ne mérite pas de m'ajouter une aide au sommeil. Et après un -très léger -comprimé, l'extase est arrivée : ma tête s'est vidée, mon estomac ne s'est pas rempli et je me suis rendormie comme un bébé, C'est ma toute dernière ressource, mais je la garde en réserve. Et j'ai perdu deux kilos juste pour avoir arrêté de manger la nuit: à la guerre comme à la guerre! Mais il ne faut pas que la dépendance à un médicament finisse par remplacer la dépendance d'un aliment...

aquasylve.
Abonné

je vous lis, sans trop oser me manifester....sauf que le message de maligne, me pousse à cliquer sur répondresmiley

Car oui, les médocs, suivant lesquels font prendre du poids (comment? je ne sais pas, enfin oui, le mien, de somnifère, me coupe de la réalité, le soir et je me lève pour manger....sans m'en souvenir le lendemain) enfin, depuis quelques jours, j'arrive à ne pas manger la nuit.......je suis sous stilnox, plus un anti-dépresseur et un autre encore pour traiter mes insomnies graves, ça fait beaucoup!!! mais mon médecin me dit, que je dois choisir entre un confort de vie ou une qualité complètement insupoortable vu mes problèmes de santé...........

dur ! dur!!

je ferme pa petite parenthèse et retourne à ma lecture de vos expériences, qui m'aide à progresser dans mon coin......coin-coin!!cheeky

 

j'ai perdu en fait du poids, et surtout du tour de taille, je n'en reviens pas : de 107, ce matin 104 et un kilo. Depuis ma récente inscription ici. En fait, j'ai perdu plus depuis le mois d'août où j'ai décidé que cette fois, ça suffit, je me met au boulôt pour perdre...........là, c'est 2kg et demi. mais comme je me suis bien privée, je pense qu'avec la méthode, il y a réajustement.

 

Oups, je suis plus bavarde que je ne voulais...je file!!

ghighi
Abonné

Bonjour Maligne..

Je comprends ton inquiétude face à ce genre de médicament, car on peut peut-être avoir tendance à céder à la facilité leur action..

Pourquoi dans ce cas ne pas essayer l'homéopatie??  Ca peut donner de bon résultat , pas aussi rapidement que les 'vrais' médicaments,  mais sans accoutumance.

C'est vrai que beaucoup de généralistes considèrent ça comme des remèdes de grand-mère.. mais ça peut valoir le coup de demander à ton pharmacien si ton médecin fait parti des septiques..

Bon courage à toi

Haut de page 
X