Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Et si on parlait satiété?

Linecoaching au quotidien Mon vécu du programme
Animatrice forum En or (1004) Très actif (30)
05 avr 2013 à 17h

coucou

cette semaine j'ai refait l'étape de la satiété, avec l'activité de fractionnement 

c'était la première fois que je faisais en n'ayant plus d'Envies de Manger Emotionnelles, et donc cela m'a été beaucoup plus profitable.... 

j'ai pu observer que je mangeais encore trop!!!   pas étonnant que mon poids stagne....

d'un autre côté ça me rassure, au moins il y a une raison (autre que celle d'avoir atteint mon set-point)

 

au début de la semaine, en réduisant mes portions, j'avais une sorte d'impression de faim en fin de repas, mais je n'avais pas spécialement faim dans la demi-journée suivante...... pratiquement jamais besoin de collation

par contre au bout d'une semaine, je n'ai plus cette pseudo-encore-faim-de-fin-de-repas

 

et vous?   avez-vous des fois des faims trompeuses en fin de repas?

comment arrivez-vous à ressentir la satiété?  comment se manifeste-elle?

Voir le dernier message

83 commentaires

bonjour à toutes

 

Je viens de lire ce post avec interet car je me rend compte que c'est là sans doute mon unique problème ... mes EME je les gère bien la journée et je ne mange pas, car finalement je n'ai pas vraiment d'eme mais juste des émotions difficiles qui ne se trduisent pas par une envie de manger incompréssible  ..par contre je ne sais pas m'arreter de manger au repas  ..je n'ai pas envie que ce moment de réconfort s'arrête ... si bien que je suis en train de faire l'EME ZEN mais je ne sais pas trop la remplir car mes EME ne sont pas de vrais EME dans le sens "je mange pour calmer une émotion" (j'en ai mais elles sont très rares et il faut que le problème soit énorme) ..par contre j'ai des EME de fin de repas à tous les repas ...donc non seulement j'ai du mal à trouver ma satiété mais en plus quand je pense l'avoir je dois me forcer à m'arreter car je pourrais manger 3 fois plus avant de commencer à me dire "bon là ca va sinon je vais exploser"

Sinon je pense quand meme que je suis une grosse mangeuse car je fais des encas midi et apres midi, et j'ai faims aux repas. Le matin j'ai faim, vraiment faim car souvent je me couche en ayant déjà faim ..çe me gene meme parfois la nuit ... 

On est vraiment différentes c'est fou !!

Coucou génial ce petit poste la je me reconnais dn tous ce que vous avais apporté comme témoignage.

Au bout de 3 bouchés de suis pleine, mais je continue à manger pk?? Car je dois finir mn assiette sa se fait pas et que c'est impensable de manger si peu... C'est fous sa on est toutes pareille en faite on manger toujours plus car il le faut en gros.

Hier ma question était comment reconnaitre ma satiété car je n'arrivé pas a concevoir que 3 bouchés alors que j'ai faim me suffise bha j'ai enfin ma rep réuni av les rep d'autre post et mon coach... Je vais essayer de plus m'écouter sortir l'idée de la tête que 3 bouchée n'ai pas suffisant me stoppé quand j'ai plus faim réservé mon plat et reprendre quand ma faim reviens ou autres choses selon l'envie...

Et vous alors vous en etez ou ??

oui c'est vrai beaucoup de personnes sont comme toi et se sentent rassasiées très vite....   ça doit être déconcertant

c'est ça qui est bien, d'apprendre à faire confiance à son corps, et savoir aussi que l'on peut toujours manger quand on a faim  (donc pas besoin de faire des provisions)

Voila exactement sa se dire que l'on peu en remangé après pas obliger de tout engloutir sa aussi sa demande du boulot...

Dur de changer des habitude prie durant des années et des années mais avec un peu de volonté de compréhension je pense que cela est largement possible.

Malgré que je ne fasse LC que depuis 2mois j'ai pas mal évolué compris beaucoup de chose reste plus qu'a approfondir et à les mettres en œuvre pour voir le résultat. Le plus dur reste à faire mais c'est aussi cette phase qui va nous aider à trouver ce que nous sommes venu checher pour notre bonheur.

Hello, je suis au stade de la satiete. A midi une tranche de pain et houmous et salade. J'avais encore faim mais j'avais envie de rien. L'apres midi j'avais tres faim mais j'ai attendu un peu pour gouter avec ma fille a 15h30. Quelques bouts de fruits et une boisson...ca se calme.

Ma question est: Aurais-je du manger quelque chose car j'avais faim mais si oui quoi si j'avais plus envie de rien?

Pascaline, moi aussi ça m'arrive d'avoir faim avec aucune envie d'aucun plat. je crois que ça se produit quand je me mets en restriction. C'est comme si je m'interdisais d'avoir envie d'un aliment, mais je sais que j'ai faim, une vraie faim

Bonne soirée et bon app'

Nouvomoi c'est tout a fait ca. Merci de m'eclairer :) Je vais pouvoir dormir tranquille ;)

aussi, ça peut être simplement ne pas avoir l'idée d'un aliment, ne pas y être habitué

moi typiquement, quand j'ai envie de fruit, j'ai juste du mal à y croire, un aliment  "diététiquement correct!"

j'essaie toujours de me proposer à moi-même des substituts quand j'ai envie d'un truc précis

genre j'ai envie de fruit, parfois je n'en ai pas, alors j'ai toujours par exemple du jus d'orange et ça fait l'affaire pour satisfaire un peu mon envie (avec faim)

 

pascaline, tu peux manger un fruit deux heures avant le repas, je ne pense pas que ça te coupe l'appétit

pour moi, un fruit me coupe l'appétit environ une heure, mais ça dépend quel fruit et ça dépend aussi sans doute des personnes....

ah oui, Izabelle, c'est une bonne idée de chercher quel aliment manger 1 ou 2 h avant le repas quand j'ai très faim, mais que je veux avoir encore faim au repas.

oui, bonne idée, et souvent, c'est un fruit. Mais ce qui marche aussi pour moi, c'est un carré de chocolat !!!

bonne journée à tout le mondesmiley

normalement, quand on a encore faim, on a envie de manger

si on ne trouve aucun aliment à sa convenance, c'est plutôt en général que l'on n'a plus faim, ou du moins plus vraiment faim, plus très faim, alors autant attendre plus tard d'avoir réellement envie de manger, avec une vraie bonne faim, pour apprécier l'aliment que l'on va consommer