Exigence gustative : effet secondaire de LC ? - le 25/09/2014

charlotte57.
Abonné

Depuis que je fais réellement attention aux aliments que je mange (les 5 sens + satiété), j'ai l'impression de ne jamais (re)trouver le bon goût de l'aliment - l'idée/le souvenir que j'en ai.

J'ai toujours bien aimé manger. Et manger de bonnes choses : qualité et goût. Bref, je n'ai jamais pu faire de régimes avec de la nourriture en sachets. Mais là j'ai l'impression de n'être que partiellement satisfaite par la saveur de ce que je mange (pas assez ceci, pas assez comme ça, trop de ceci, trop de cela pour les platst cuisinés, que je cuisine). Même les aliments bruts (pomme, fraise et cie) ne sont pas toujours de "bon goût" wink.

Devient-on encore plus exigeant avec LC ?

Est-ce juste au début (car on focalise dessus à l'extrême) ?

Est-ce une autre manifestation de notre perfectionnite aigüe ?

Merci de vos réponses et retours d'expériences.

Commentaires

avelina.
Abonné

Bonjour charlotte57,

Je viens te faire part ici d'un retour de ma propre expérience.

Depuis que je suis plus attentive à mes ressentis alimentaires, de nombreux aliments que j'appréciais auparavant me paraissent fades, trop sucrés, d'autres me semblent trop gras, comme si la propriété que je leur attribuais -m'apporter un plaisir immédiat et fugace en me remplissant- était remplacée peu à peu par une vraie recherche de la qualité gustative.

Il est question pour moi aujourd'hui d'un vrai plaisir de me nourrir, dans un acte conscient, grâce à la ré-éducation qu'apporte ce programme, tant sur un plan alimentaire que sur un plan plus global d'acceptation des émotions.

Même si le chemin n'est pas linéaire, qu'il y a des jours avec et des jours sans, que je n'ai pas encore abordé à ce stade du programme la satiété que je ne sais reconnaître, c'est chouette de se sentir à nouveau actrice, sans culpabilité, de l'acte de manger.

Pour ce qui est de la qualité des aliments du commerce, des fruits et légumes notamment, il faut reconnaître que le goût n'y est souvent pas.

A nous de devenir des consom'acteurs/trices, de faire nos courses et de cuisiner en conscience, ce qui n'empêche pas, puisque nous sommes imparfait(e)s, de céder aux sirènes des aliments réconfortants.

Merci pour ce fil et bonne journée !

Noelle
Marraine

oui, j'ai  également fait l'experience de l'exigence, notamment avec les aliments que je m'etais interdits , et qui , une fois autorisés, perdent une bonne partie de leur charme

le fait de porter attention a mes sensations aiguise ma perception, comme un entrainement, au final! nous devenons plus perceptives aux saveurs

mais j'ai également remarqué que lorsque j'ai bien faim, tout me parait bien meilleur..

charlotte57.
Abonné

Merci Avelina et Noëlle pour vos témoignages. 

Je note que la faim est toujours une alliée utile, pour maigrir comme pour profiter pleinement des aliments.

C'est une bonne amie en somme. Une perspective positive donc, puisque je vais faire sa connaissance de manière plus approfondie dans la prochaine étape de mon parcours.

izabelle
Animatrice forum

je suis pour ma part  à la fois  plus exigeante  et moins exigeante

 

plus exigeante sur la qualité des choses :  je ne supporte plus l'industriel, la boite  ou le "sans-gout"

 

moins exigeante sur l'originalité des choses :  pas besoin de micmac, quand j'ai faim  un simple plat de lentilles (fait par moi bien sûr)  fait totalement mon délice......     ou un légume et un bon fromage.....

mes repas du soir sont devenus beaucoup plus simples depuis que je les mange avec faim.....

charlotte57.
Abonné

OK avec toi Izabelle

Je préfère les plats simples - cuisine facile - qui permettent à chaque ingrédient de s'exprimer :-)

Les plats sophistiqués (genre ma salade au paradis - cf mon blog) sont réservés aux grandes occasions de concentration sur les sensations.

NEEVETTE
Abonné

OK avec vous, les plats les plus simples et surtout les "fait maison" sont les meilleurs.

Mais même fait maison, certains plats ne me procure plus le plaisir attendu!!!!

Ce midi je me suis régalée avec des lentilles mail il y a 2 jours je me suis préparé un croque monsieur dont j'avais envie et à la dégustation, LE FLOP!!! pas de plaisir gustatif et je n'ai pas réussi à le terminer.

Peut-être en effet le fait de ne pas avoir d'aliments tabous, change nos valeurs et notre façon de nous alimenter.

Qu'en pensez-vous?

dentelle71.
Abonné

Hier j'ai fait des choux bruxelles, juste un délice! avec du cumin pour digérer. Toute suite une toute petite tranche de pain avec une noisette de beurre salé! Je suis montée sur la balance ce matin....7 kilos en moins !!!! Cool LC!!!

izabelle
Animatrice forum

super dentelle les kilos qui s'envolent,  tout en se régalant

 

moi aussi j'ai remarqué Nevette que certains trucs que je croyais aimer,  ben bof.....

c'est super de remettre le plaisir gustatif au centre de tout, c'est vraiment ça qui nous guide vers ce dont notre corps a besoin

charlotte57.
Abonné

Je te le dirai quand j'aurais réintroduit les aliments tabous... Je ne fais que commencer ^_^

Pascaline.
Abonné

I like Pasta I like Chocolate Tadaaaa

 

Photo is loading

Kaylee
Marraine

Pascaline, ce sont des pâtes ou c'est du chocolat ? Ou bien des pâtes au chocolat ?

Pascaline.
Abonné

mmh That is the question...

Ce sont des pates. À cuire comme des pates. Il y a 9% de cacao. Et il y a du sucre.
Parfois je fais des pates aux sucres. Ça doit y ressembler.
Xx
Haut de page 
X