facebook et EME - 20072013

aomame.
Abonné

Je ne sais pas si quelqu'un ressentira le même sentiment dont je vais parler mais facebook me provoque des EME. Oui, oui vous avez bien lu.

Je navigue dessus et me voilà à voir la vie "splendide" qu'ont mes 'amis'. Leurs vies enrichissantes, avec plein d'amis, des amours (des enmerdes ? ^^) , des choses à dire. Et moi seule avec très peu d'amis. Ai-je un souci ? Suis-je bizzard, méchante, égocentrique ? Que sais-je ?

Je me dis alors que ma vie est nulle comparée à la leur.Et une grosse sensation de me jetter sur mon paquet de biscuits au chocolat fait irruption dans un coin de ma tête jusqu'à me rendre fébrile.

Je ne trouve pas le pourquoi du comment mais j'avais surtout envie (et besoin ?) de partager ce sentiment avec vous.

Commentaires

Lavienrose.
Abonné

tu es normale!!!!

pour la petite histoire

j;avais, je dis bien j'avais, un compte face de bouc, que j'ai annulé à cause de ce qui suit.*

j'appelle une amie, d'enfance de surcroit, pour prendre des nouvelles de toute sa petite famille, elle venait d'avoir un bebe, et la voila la reponse qu'elle me fait: " tu n'as pas lu sur face book, on est allé aux urgences la semaine dernière car bb avait 40 de fièvre, tu ne m'appelles que maintenant"

j'ai été desemparé et triste de voir que face book a plus d'importance que les appels.

je te rassure, beaucoup de personnes vivent par procuration grace à face de bouc.

Mon homme a un compte, il me donne des news de mes connaissances.

je trouve que trop de virtuel tue le convivial et que cela ne reflete en rien la vie des gens.....tu les vois raconter que leur vie est moche, qu'ils se sentent seuls et tu les imagine mettre des photos d'eux ne les mettant pas en valeur!!!

 

 

Mandala.
Abonné

Oui rassure-toi aomame, j'ai lu des études de psycho qui montrent que ça fait cet effet-là à plein de gens : voir le (pseudo-) bonheur des autres, ça peut rendre frustré, malheureux...

Garde en tête que ce que montrent les gens de leur vie sur FB, c'est ce qu'ils veulent bien montrer : les belles vacances, les grands sourires, les amis... Mais tout le monde est pareil et a aussi des moments moins glorieux, de loose, de vide.

Tout cela n'est qu'une illusion... 

Bon courage !

Minoque.
Ancien abonné

Mais oui, tout le monde est heureux, malheureux, se trouve moche, est insatisfait, se trouve nul, bête, jaloux, méchant, trop gentil, trop ceci, trop cela, trop grand, trop petit,  etc etc.... par moment en tout cas ;-), relativise tout cela Aomame...., parle et écoute autour de toi, tu vas voir, c'est humain, c'est universel ce que tu ressens ;-))

Ta vie vaut toutes les autres vies, aussi belle, aussi riche et en plus c'est la tienne ;-) avec ta fille, ton boulot, ta force incroyable derrière tes doutes, ta joie de vivre et tes larmes, tes rencontres, ton parcours ici, et  toutes tes recettes que je lis et tente de faire sur le fil du repas de qualité et tellement plus encore, tout ce que tu es, vis, chantes, respires... toi,   et en plus et c'est la dernière fois que je te le dis ;-) (hi hi) :   un(e) seul(e) ami(e) suffit pour se sentir heureux :-)) Qu'on se le dise !

Ah la vie des autres, l'assiète des autres, le bidon des autres, la mère des autres... vaste sujet non ? :-)

Bon courage à toi, et surtout bon dimanche Aomame !

PS: moi j'ai envié ta fête familiale autour de ta grand mère je crois et de ses 90 ans..., j'imaginais la famille réunit... ha ha :-) ça t'épate non ?  Tu vois c'est pareil et c'est amusant ! Bon, j'ai envié, j'ai envié mais j'ai vécu des repas de famille très ennuyeux  et d'autres très heureux aussi... ;-))

Violette28.
Abonné

Oui, aomane, tu es complètement normale!!

Les gens ne racontent pas tout, on croit que leur vie est merveilleuse, mais ils ont tous leurs problèmes, parfois les mêmes que les nôtres!!!

Pour preuve, mon frère et ma belle-soeur ont ouvert un blog à la naissance de leur bébé, qui a le même âge que ma fille maintenant. En lisant tous leur commentaires, on se serait cru dans le monde des bisounours, et tout est merveilleux, et extraordinaire!! Dans la réalité, quand je les avais au téléphone, ils avaient les mêmes difficultés que moi et que tout jeune parent. Peut-être que c'est leur façon à eux d'embellir la réalité, OU de ne retenir que le meilleur de leur vie!!!

J'ai aussi compris récemment que tout le monde ne donne pas de détail sur son quotidien, et que l'image donnée en société est parfois faussée. Ce n'est pas sur facebook, mais c'est du pareil au même: je connais un nombre incroyable de couples qui se sont séparés, et même avec de jeunes enfants, alors que d'apparence, ils semblaient vraiment solides et donnaient l'image de couples parfaits...

Perso, je suis quelqu'un qui verbalise beaucoup, pour évacuer. Dans mes débuts de vie professionnelle, je me suis retrouvée jeune prof, toute jeunette, toute timide, devant des ados bien déchainés. Pendant des mois de formation, aucun de mes jeunes collègues ne se plaignaient de quoi que ce soit, je me sentais totalement incapable, nulle, et me demandait si j'avais choisi la bonne voie.

Un jour, j'ai craqué, tant pis pour la honte et j'ai raconté un de mes cours: "franchement, j'ai l'impression que je parle toute seule à mon tableau et que personne n'en a rien à faire de ce que je raconte".... Et là, c'est vraiment bizarre, les langues se sont déliées, et ils vivaient à peu près tous la même chose, l'autorité n'étant pas si naturelle pour tous!!! Là aussi, j'ai compris qu'il y a beaucoup de paraitre dans la vie, même dans la vie de certaines de mes amis proches. Peut-etre pour nier les difficultés, ou pour ne pas avoir honte....

J'ai plein de moments de déprime parce que je vis dans un lieu isolé et que ma vie sociale laisse un peu à désirer. J'envie tout ceux qui enchainent les activités, les week-end en famille alors que je me tourne en boucle le film de "cosette seule au monde". Et de plus en plus, grâce à LC notamment, j'arrive à apprécier tous ces moments simples: oui, je suis isolée en campagne, mais ma fille se régale de nos courses-poursuites dans le jardin et notre cadre de vie est vraiment vraiment agréable!!! ;-)

Alors oui, je n'ai pas été au dernier concert de Muse ou de Coldplay, je ne joue plus aux cartes jusqu'à 3h du mat', et je ne vais pas à la mer tous les we comme une de mes copines, mais j'ai d'autres bonheurs, très simples, comme un fou-rire avec ma fille : je me régale, 3 ans est un âge extraordinaire, la voir s'affirmer est source d'émerveillement!!!

Moi, j'en suis vraiment revenue de l'idée que la vie des autres est extarordinaire!! Enfin, si, je me laisse encore avoir parfois, mais je relativise plus vite!!!

Pardon pour la tartine, je me suis un peu étalée, là!!!! ;-)

Totom.
Abonné

Ah !! on croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs  ...

Mais non, il n'y a pas de vie heureuse à 100 % ...

 

Bien sur que lorsqu'on partage des photos, on partage des moments heureux : vient voir mes albums papier de famille, ils ne sont que bonheur au fil des mois et des années !!

Classique  : je ne prends pas mes fils en photos quand ils font une colère, ou qu'ils boudent ..ce genre de photos peut exister mais elles sont rares: ce qu'on a envie d'immortaliser c'est les moments de bonheur  ... 

Quelques fois je me surprends même à regarder certaines photos et me dire"mince on avait l'air super heureux ce jour là, alors qu'en fait on venait de se disputer très fort la veille" ...

 

Pour avoir vécu longtemps le célibat et envié tous ces couples que je croisais ..je peux te dire qu'aujourd'hui je me dis que j'étais bien bête  !!! ah oui, la vie à deux ce n'est pas si simple et les moments de bonheurs partagés ne sont pas toujours aussi présents qu'on pourrait se l'imaginer  ...

 

Il n'y a aucune situation enviable à mes yeux, à part celle d'avoir la santé quand on ne l'a pas ou plus ...

 

Le reste, les gens heureux ou  malheureux : je ne les envie pas plus que je ne culpabilise pour eux ...

Et pour la petite histoire, mon mari et moi on s'est mis à FB lorsqu'il a été hospitalisé d'un pneumothorax : cela nous a paru plus simple pour tenir au courant famille et copains de l'évolution ..et cela a été un formidable soutien pour lui

 

Depuis on ne poste que des photos de moments de bonheur ..mais ce sont des moments ... imagine toi bien que quelques fois, lorsque que tu regardes ces photos qui appartiennent au passé, les mêmes gens si heureux sur cette photo sont peut être en train de passer un sale quart d'heure  !

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Bonjour,

Moi aussi ça m'est arrivé d'avoir des emes à cause de facebook. Faut dirre que ça touche au relationnel, à l'idée d'être aimée et acceptée par les autres et mes pires démons : le regarde et la comparaison avec les autres.

Mais les gens se mettent en scène, tout est bien sélectionné, c'est ce qu'ils veulent montrer d'eux, pas ce qu'ils sont. Et des fois, ça "casse" un peu l'impression qu'on avait de quelqu'un. Je n'aime pas voir le profil de quelqu'un que je viens de rencontrer... ça donne trop d'informations d'un coup, qui fausse la perception que j'en avais déjà.

J'ai toujours peur d'écrire un truc et que personne ne réagisse. Du coup, je participe pas vraiment. Je n'ai pas beaucoup d'amis... En même temps, j'ai remarqué que les gens les plus intéressants que je connaisse sont ceux qui passent le moins de temps sur facebook, voire n'y sont pas.

Ce que je trouve plus judicieux c'est d'utiliser facebook à des fins plus pratiques, voire professionnelles, j'ai un ami qui s'est créé un profil juste pour faire la promotion de sa musique.

J'ai déjà voulu me désinscrire mais c'est dur parce que ca me maintient en lien avec certaines personnes, c'est plus spontané d'envoyer un ptit truc que fb que d'envoyer un vrai mail ou passer un coup de fil. Là, je ne parle pas de vrais amis mais de connaissances dont j'apprécie d'avoir des nouvelles. C'est pas si mal quand même de garder ce petit contact.

Du coup, maintenant, je filtre en me désincrivant du fil d'actualité de certaines personnes...

Mais c'est vrai qu'il faut prendre du recul et même des fois, oser être vraiment critique: il y a des gens que je trouvent franchement ridicules des fois et d'un narcissisme assez bête.

Les filles en bikini à la piscine, le trip "je m'éclate et j'ai plein d'amis"... mouais mouais... et la vie intérieure dans tout ça ? j'ai pas besoin de prendre une photo d'un moment pour savoir qu'il a existé, et le coup de fil passé à une vraie amie qui a toujours été là, c'est bien plus précieux.

Hier, j'écoutais une émission de radio qui parlais de Big Brother, Orwell, etc. Et le présentateur disait que ce qui était le plus fort, ce qui nous appartiendrait toujours c'était notre intimité, quelque chose qu'aucune caméra ne peut saisir.

Bises

izabelle
Animatrice forum

eh bien cela aura déjà eu l'avantage de te faire prendre conscience de certaines choses...

déjà pour en rajouter une couche,  c'est sûr que le principe de FB, c'est bien de se faire mousser,  ou du moins de penser que les autres seront heureux de voir des moments de bonheur

pour ma part je suis partie qq jours en vacances début juillet,   et après mon retour, je vois les photos je suis désespérée, je me trouve énorme...  bref j'ai du me taper les 500 photos pour en trouver une où j'étais bien, et c'est celle-là que j'ai mis sur FB, alors tout le monde me dit  "t'es magnifique, vous avez passé de trop bonnes vacances"

mais en réalité, même si les vacances étaient extras, ce n'était que qq jours et ensuite de retour dans ma campagne très isolée à ne voir personne et à bosser comme des perdus tous les jours y compris le week-end; je me sentais grosse et pas du tout magnifique......

tout ça pour dire qu'en effet il faut bcp relativiser cette vitrine qu'est FB

 

ensuite ce qui est intéressant c'est que le ressenti qui t'a posé problème ici,  c'est   "ma vie est nulle", accompagné de son petit frère, un genre de sentiment d'inadaptation sociale.....

ces ressentis-là,va falloir les apprivoiser

ils veulent peut-être aussi te dire qqc hse

peut-être que l'amitié est une valeur importante pour toi, mais que tu n'agis pas en fonction d'elle, que tu laisses certains ressentis t'empêcher de la vivre?

ou alors peut-être que tu es bien contente de ta solitude mais que tu ne l'assumes pas?

 

moi j'assume adorer vivre à la campagne  (quand j'ai quitté Paris, j'ai re-vécu), sans voir grand monde non plus,  et en plus j'ai besoin d'au minimum  2-3 heures de solitude-silence par jour

 

après j'adore quand même discuter,   alors c'est vrai que je profite un peu du forum pour ça,   qui d'ailleurs a l'extrême avantage de pouvoir discuter en parfait silence....   ;-)

 

ceci dit l'amitié est une valeur aussi importante pour moi,  et j'essaie de poser des actions engagées dans le sens de cette amitié  car l'amitié ça se cherche et ça s'entretient....  mais certainement pas assez   parce qu'aussi j'ai pas mal de ressentis qui me bloquent un peu la route.....

 

Käess.
Abonné

Personnellement j'ai la chance d'être inspirée par le "pseudo-bonheur" facebookien. Quand je vois les autres en couple, heureux, faire de super sorties, prendre le temps de cuisiner ça me donne envie et je pense "pourquoi pas pour moi bientôt". Mandala ici présente est bien placée pour voir le fossé entre vie Facebookienne et la réalité pour mon cas. J'ai vraiment été mal ces derniers temps, et mon blog LC a un peu été ma bouée. J'arrivais même plus à me lever le matin etc. Et sur mon Facebook : photos de vacances, blagues, articles positifs &co. Pour ma part, c'est un peu une vitrine publique de ce qu'on a de chouette dans notre vie, et ça me fait plaisir de suivre les bonnes phrases, les jolies photos, les articles et les musiques de chacun.

Pour moi, aucune chance de trouver sur mon Facebook mes histoires de coeur, ce qui me rend triste, mon passé, mes photos de soirée déjantées &co. Mais bon, je suis de la génération Y, la machine a déjà pris mon identité (copyright : //www.youtube.com/watch?v=53T1pDWB0bg). 

Violette28.
Abonné

[quote=izabelle]

ou alors peut-être que tu es bien contente de ta solitude mais que tu ne l'assumes pas?

 moi j'assume adorer vivre à la campagne  (quand j'ai quitté Paris, j'ai re-vécu), sans voir grand monde non plus,  et en plus j'ai besoin d'au minimum  2-3 heures de solitude-silence par jour

 après j'adore quand même discuter,   alors c'est vrai que je profite un peu du forum pour ça,   qui d'ailleurs a l'extrême avantage de pouvoir discuter en parfait silence....   ;-)

 ceci dit l'amitié est une valeur aussi importante pour moi,  et j'essaie de poser des actions engagées dans le sens de cette amitié  car l'amitié ça se cherche et ça s'entretient....  mais certainement pas assez   parce qu'aussi j'ai pas mal de ressentis qui me bloquent un peu la route.....

[/quote]

Alors, ça, ça fait "tilt" pour moi! Qu'est-ce que je peux pester contre cette solitude!!! Et pourtant... je suis vraiment casanière et j'y trouve mon petit confort!!!!

Comment fais-tu, Izabelle pour trouver 2-3h de solitude-silence par jour??? Je veux ton truc!!!!!

 Je sens déjà qu'aujourd'hui, ma puce lutte pour ne pas faire sa sieste, et que mon moment de calme et de solitude va passer à l'as....  "maman, z'ai bien dormi!!!! Tu zoues?" ;-)

izabelle
Animatrice forum

tout d'abord je n'ai jamais joué avec ma fille, comme ça elle n'a pas pris l'habitude   smiley

non plus sérieusement, je n'ai ces heures de solitude que lorsque ma fille est à l'école ou chez ses grands-parents

certaines journées j'enchaine les rdv non stop, sur le mercredi et samedi, mais les autres jours,  je trouve bien mes deux heures de solitude et surtout de silence

en ce moment je jardine deux heures chaque matin, silence....  travail physique  et sudation.....  ça fait trois en un.....

Mandala.
Abonné

Oui je rebondis sur ce qu'a dit Kaess... Là je me sens hyper mal mais loin de moi l'idée d'écrire quoi que ce soit sur FB à ce sujet...

(Par contre heureusement il y a le forum de LC où je peux m'épancher !!)

Nounette73.
Abonné

Bon j'avoue tout : je ne suis pas inscrite sur FB.

L'inconvénient c'est que comme les gens mettent leurs nouvelles sur FB ils ne téléphonent plus, et du coup je n'ai plus de nouvelle de personne, il faut que je parte à la pêche. (D'un autre côté, moi tout le monde sait que je ne suis pas sur FB. Donc on ne m'en veut pas de ne pas être au courant.) Mais je trouve qu'on perd beaucoup, avec ce fantasme que tout le monde peut savoir tout sur tous, on finit par croire que tout le monde doit tout savoir de ce qu'on a affiché et donc plus la peine d'en parler directement, aux autres de réagir.

Plus de pas vers l'autre - je reste chez moi et j'ouvre la fenêtre sur ce que je veux montrer.

Cela étant je suis bloggueuse.

Et effectivement, on choisit ce qu'on montre. On peut dire que c'est pour se faire mousser, parfois c'est vrai hein, souvent c'est juste de la pudeur. Dans les événements négatifs ou contrariants, on ne met en visibilité que les périodes où le soutien des autres est crucial, sinon les petites misères quotidiennes quelle importance ? qui a envie de se polluer avec les merdouilles des autres? qui a envie de polluer les autres avec ses merdouilles ? Pour ça, c'est là que servent les copines ou la famille ou les collègues ... en chat, messagerie instantanée, ou en direct : ça se joue en dynamique, en interaction, en contact. Pas en "vitrine".

Un blog c'est comme un mur FB je pense (vu que je ne connais pas), on présente des éléments de son quotidien à des gens qui vont le lire, qu'on connaît, bien ou pas bien ou pas du tout, qui vont lire avec bienveillance ou pas, et on n'a juste pas envie de leur donner des informations intimes. Bonnes ou mauvaises hein (mais en ce qui me concerne surtout les mauvaises, j'aime bien faire partager ma bonne humeur).

C'est juste la mécanique de la chose. Internet (FB, tweeter, blogs ...) ce n'est qu'un moyen de communication, ça accroît le nombre de personnes qu'on peut toucher mais ça accroit aussi les fossés quand il y en a (et les risques, comme les "lynchages" FB, les commentaires malveillants, etc.).

Enfin ce que je veux dire c'est un peu la même chose que ce qui a été dit avant. On veut éclabousser les autres de notre bonne humeur, du soleil de nos vacances, on montre ce qu'on se sent capable de montrer (pas moi en bikini c'est clair) ou ce qu'on a envie de valoriser (c'est légitime). Ca ne résume pas la vie. Ca ne résume rien du tout. La vie des autres n'est pas plus intéressante, tu peux reposer ton croissant, ton questionnement prouve que ta vie intérieure est sans doute plus riche.

Je viens de pondre une tartine mais à la base c'est à ça que je voulais réagir :

[quote=Violette28]

Alors, ça, ça fait "tilt" pour moi! Qu'est-ce que je peux pester contre cette solitude!!! Et pourtant... je suis vraiment casanière et j'y trouve mon petit confort!!!!

Comment fais-tu, Izabelle pour trouver 2-3h de solitude-silence par jour??? Je veux ton truc!!!!!

 Je sens déjà qu'aujourd'hui, ma puce lutte pour ne pas faire sa sieste, et que mon moment de calme et de solitude va passer à l'as....  "maman, z'ai bien dormi!!!! Tu zoues?" ;-)

[/quote]  Oui alors dans mon expérience, les premières années d'une jeune vie c'est juste une mise en parenthèses de la vie des parents. Sauf à avoir un vrai soutien familial ou amical (dont on ne mesure pas la valeur quand on en bénéficie et qu'il ne faut pas hésiter à mettre en place) ...  on est vite en asphyxie et en besoin critique de temps calme, de temps pour soi, pour se recentrer, pour exister.

Un jeune enfant est un vampire (mignon mais efficace). Et pour peu qu'on soit un peu trop culpabilisée ou tournée vers les besoins des autres, on va vouloir répondre à ses sollicitations ... tout en lui en voulant parfois (ça peut aller loin, ça m'est arrivé de vivre la relation mère-enfant comme si ma petite dernière me persécutait et que j'en arrivais à me défendre, jusqu'à avoir envie de lui taper dessus pour qu'elle me laisse dormir, qu'elle me laisse vivre mes soirées, faire les courses sans avoir des réflexions du vigile, qu'elle me foute la paix 5mn ... qu'elle me laisse exister à nouveau !!)(n'appelez pas la DDASS je ne suis pas passée à l'acte mais qu'est-ce que j'ai pu hurler ... bon faut dire qu'elle est particulièrement, euh, gratinée ma petite dernière, c'est un soleil cette enfant mais elle est épuisante).

Donc tout ce que je peux dire, c'est que comme toutes les périodes avec les enfants, ça passe. Les avis convergent autour de moi pour constater que quand le petit dernier a 5 ans, les parents respirent (bon ça suppose que l'aîné(e) ne soit pas encore ado hahaha mais disons qu'on n'est plus dans la sollicitation permanente).

Et moi non plus je n'ai pas beaucoup joué avec mes enfants mais c'est qu'elles étaient très rapprochées, j'ai surtout été présente pour l'aînée. Je trouve ça chouette de l'être, ça passe vite, mais je trouve ça sain de poser des limites "ça c'est le temps de maman".

Sauf que bon, avant 4-5 ans, faut reconnaître que la mémoire vive des gamins est très court terme (ils comprennent et reviennent 5mn plus tard).

 

Bref aucun rapport avec FB, juste je me retrouve quand même dans ce constat un peu amer de "mais comment font les autres pour avoir des chouettes moments avec plein d'amis ? et ma vie à moi ?". J'ai fait un blog, qui parle entre autres de ma vie à moi, ça lui donne une consistance.

Rikki.
Ancien abonné

Pas de Facebook. Pas de blog. 

 

Et l'impression d'exister quand même, non ? 

 

Moi aussi, mes albums photos racontent une famille presque parfaite, toujours souriante, toujours en vacances, qui passe de Noël en anniversaires. Mais est-ce un reportage sur nos vies ? Pour que ça soit un reportage objectif, combien de photos faudrait-il prendre de gens crevés dans les transports, d'engueulades de fin de journée, de chambres sens dessus dessous, de piles de linge sale, de boîtes de pizza vides les jours où on n'a même pas le courage de faire le dîner...

 

Là, je suis en train de faire mes livres photos de 2012. Que du bonheur, je te jure, que du bonheur ! wink

Minoque.
Ancien abonné

Rikkibis t'es drôle, merci tu m'as fait bien sourire j'en avais besoin, super ! Bises

 

Rikki.
Ancien abonné

Bises à toi, Monia ! 

 

Je suis en train de préparer l'anniversaire de mes filles — on pourra encore mettre "que du bonheur" sur l'année 2013, alors que je suis en train aussi de vivre une des pires crises de mon couple ! 

 

Comme quoi...

 

Si ça passe, finalement, sans séparation (ce n'est pas dit), aucune trace ne sera visible dans les albums...

 

Totom.
Abonné

c'est exactement ce que j'essaie d'expliquer ... les photos ne sont que des moments furtifs  

 

Rikiki, je te souhaite de vite passer cet orage, et que le ciel bleu revienne au beau fixe...

berenge72.
Abonné

bonsoir,

je pense être aussi dans ce cas... j'envie la vie facebookienne des autres!! je me dit pourquoi oas moi? pourquoi mes week end sont vides... 

je me sens encore plus seule.. et du coup des EME arrivent...

bises bonne soirée

Rikki.
Ancien abonné

Merci, c'est gentil. Mais le ciel n'a jamais été au beau fixe, jamais. Sauf... sur les photos !

 

(et sans doute sur mon profil Facebook, si j'en avais un, mais je n'en ai pas)

 

Cette mise en scène de soi-même et de sa vie est une énorme hypocrisie !

izabelle
Animatrice forum

ben moi mon FB est au point mort, j'ai l'impression que plus personne (de mes amis en tous cas )  ne s'en sert pour mettre en scène sa vie

du coup, y'a rien à voir!!!

récemment, FB m'aurait presque donné des EME, puisqu'un ami de longue date,  qui n'arrête pas de m'ignorer depuis des années sans que je sache pourquoi s'inscrit soudain, me demande en ami, moi contente (pas rancunière pour deux sous) je lui envoie un message sympathique  (on ne s'est pas parlé depuis presque 10 ans), et lui : il ne me répond pas, alors qu'il a lu le message.....

c'est-y pas énervant, ça????

ça m'a donné l'occasion de défusionner de ce schéma douloureux de la fille qu'on ignore, celle que ses amis laissent tomber.....

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Izabelle,

Je comprends ta déception, moi aussi j'ai tendance à réagir comme ça, à vite me sentir ignorée, "secondaire" pour les autres quand ils ne réagissent pas.

Mais j'ai compris qu'il ne faut pas que je compte les "premiers pas" que je fais. Une copine a dit un jour "en fait, si tu veux recevoir des messages, faut en envoyer". Et c'est vrai. Il y a beaucoup de gens qui ne prennent pas les initiatives relationnelles, se laissent porter par les autres... Je suis souvent celle qui lance les idées de soirées. Peut etre parce que je suis célibataire ??

bah, tant pis. Je lance mes filets, ça prend, ça prend pas... mais moi je lance mes filets parce que je suis une fille qui lance des filets. C'est comme ça. Et je n'en attends rien parce que je sais que sur le nombre, il y aura des gens qui ne réagiront pas... ils ont peut être leur raison, et s'il n'en ont pas, tant pis.

Et tant pis pour ton ami. Tant pis pour ceux qui ne répondent pas. Peut etre qu'il va répondre trois jous après, peut etre pas et peut etre parce que ca ne veut pas dire grand chose pour lui de communiquer par message... j'ai des amis comme ça, et quasiment toujours masculins, pour qui les messages ou le téléphone...  c'est pas leur mode de communication.

Je trouve qu'au delà de faire de la défusion sur celle "qu'on ignore " et relativiser là dessus... il y aurait une seconde étape c'est de te valoriser : celle qui envoie un message sympa,  celle qui aiment les autres, celle qui participe et soutient les autres sur linecoaching et dont les interventions sont toujours intelligentes et précieuses...

Mais je vais poser la question qui fâche : pourquoi tu lui a écrit alors que tu n'avais pas de nouvelles depuis 10 ans ? pourquoi un message sympa à un "ami" qui "n'arrête pas de t'ignorer depuis 10 ans " ? qu'espérais tu ? qu'il change ?

Pourquoi, si tu voulais vraiment lui écrire, ne pas lui avoir envoyé un message un peu piquant (et plus sincère par rapport à ton ressenti) : "tiens t'es toujours vivant ?" ou "surprise de te voir ici, ça fait 10 ans que j'ai pas de nouvelles".

C'est un adulte. Il pouvait quand même l'entendre.

Et t'avais le droit d'être rancunière. En tous cas, d'être fâchée, perplexe. Ne pas être une sainte ne t'empeche pas d'etre une fille sympa. Rien n'est tout noir ou tout blanc. Attention au "tout ou rien".

Zappe le ce mec, tu t'en fous. S'il répond c'est bien, s'il répond pas c'est bien aussi. On s'en fout.  Puisque c'est pas lui qui compte, c'est toi, c'est TA valeur humaine et qui totalement indépendante de l'appréciation (existante ou inexistante ) des autres.

Le monde n'est pas tout bleu, beau et gentil. Il y a des gens décevants et on n'est soi même pas parfait.

je crois qu'on est un peu toute comme ça ici, à vouloir que "tout est bien qui finit bien", à avoir du mal avec cette angoisse de la séparation; à ne pas être en fusion avec l'autre ... à trouver dur de supporter les disputes, les différences, les scissions. On a du mal avec les émotions négatives : la rancune, la colère, la déception.  Mais c'est la vie. Et "on n'a pas que de l'amour" comme chantaient les Rita Mitsouko.

Soyons plus réalistes et pensons d'abord à nous et aux gens qui nous aiment vraiment. N'allons pas nous faire du mal avec des relations qui ne nous apportent rien.

Désolée pour la tartine

Des bises

 

 

 

aomame.
Abonné

oulala, je ne pensais pas du tout avoir autant d eréaction concernant ce post! Merci beaucoup pour tos vos commentaires. Je n'arriverai pas à répondre à tous tout de suite. J'en suis désolée.

Merci de me faire prendre conscience que ce n'est que ce qu'on veut bien laisser voir de sa vie. Même si je dois l'avouer, j'ai des "amis" qui racontent leurs hauts et leurs bas et le moindre de leurs soucis ou faits du jour(je trouve cela désopilant voir ridicule pour ccertains!).

Alors sur mon profil , il n'y a quasiment rien, pas de photos de ma fille (même lorsqu'elle est née. Parce que j'estime que ce n'était pas sa "place", rien de ma vie, juste quelques photos de mes plats car je suis passionnée de cuisine^^.

Izabelle, tu parles de fait de ne pas accepter mon côté solitaire. Et je crois que tu as parfaitement raison. Mais je en sais pas pourquoi j'ai peur d'"accepter" cette part de moi-même. J'aime être seule, préparée mes confitures (comme aujourd'hui^^) dans le calme, avec de la musique classique, juste en discussion avec moi-même. Pénard! ^^ Peut-être la raison est que je n'ai pas eu d'intimité lorsque j'étais petite.

Mais à l'opposé, j'adore "les autres". Je suis une vraie piplette, toujours à prendre plaisir à accueillir des amis chez moi. Toujours ravie de discuter dans la rue avce des connaissances, des voisins.

J'ai sans doute besoin de cette relation avec moi-même. Pour avoir ce que je ressens, ce dont j'ai envie ?

J'ai moi-même eu cette expérience sur facebook à envoyer des messages à des "amis" perdus de vue ou n'ayant pas^été très simpas avec moi. Je n'ai jamais eu de réponse. Avais-je envie de retrouver une part du passé ?

Mes amis savent que j'aime la solitude et j'ai l'impression qu'ils ne m'en tiennent pas rigueur. Sont-ce de "vrais" amis ?

Toujours est-il que désormais je ne vais quasiment plus sur facebook et que lorsque je vais y faire un tour, je m'empêche d'aller "voir" la vie des autres et leurs photos "joyeuses" pour ne pas me créer d'EME.

Merci ancore pour toutes vos réponses.

Minoque.
Ancien abonné

La bonne tartine que j'ai pris aussi pour môa Rose petit beurre, te lire n'a fait que me  renforcer l'égo (merci !), j'en suis là dans l'action et terminer de n'être que dans la réflexion, la défusion j'ai toujours fait sans le savoir ça permet d'accepter, de quitter la rumination, de prendre de la distance, toute chose excellente pour vivre mais l'étape d'après la rigolade c'est de grandir son égo, en prenant sa place et avec toutes ses qualités et ses défauts, en gros je me laisse pousser les ailes :-)) 

Et j'ai remarqué que tous les petits progrès dans ce domaine amènent un bien être considérable, même dans les moments difficiles,  de petits objectifs pour soi, réalisables et réalisés dans le droit d'être soi, et non dans le "soucis" des autres, font avancer à pas de géant ;-)

L'étape d'après je décolle de la balance et de la relation à mon poids, c'est pour lundi avec la mer, le sable, les randos, génial pour moi lundi c'est pas ravioli. Yeeeessss !!!!

aomame.
Abonné

Monia : oui ça m'a étonné que tu envie ma fête de famille pour ma grand-mère ;) Bon j'avoue que ça me stress beaucoup .

Je te remercie pour tes "compliments" sur mes recettes, et toutes tes autres adjectifs positifs, merci beaucoup.

Je me suis toujours dit qu'il fallait plusieurs amis pour être heureux. Drôle , non ? Mais l'important est d'être en phase avec soi-même.

Nobody's perfect en somme ! (en plus j'adore Marilyn ! ;) )

izabelle
Animatrice forum

en fait c'était plus qu'une déception, il s'agit d'un ami que j'aime énormément et dont je ne pourrais jamais me foutre, en fait

finalement il a répondu à mon message, je lui en ai renvoyé un lui exprimant mon affection, en fait il ne m'a pas répondu de nouveau, mais ce n'est pas grave car en effet je suis contente de l'avoir fait

je n'ai aucune envie d'être piquante avec lui, je ne peux pas t'expliquer pourquoi certaines amitiés nous prennent aux tripes tellement que l'autre fait partie de nous-même,   j'ai eu ça plusieurs fois dans ma vie et c'est comme ça

je me sens apaisée maintenant, je crois que ce qui n'allait pas dans mon message de base, c'est en effet le côté léger alors qu'en fait je souffre qu'il me contacte une fois tous les 10 ans (et quand moi je le contacte il ne me répond pas)

mon deuxième message était court et affectueux, sans attendre de réponse, mais au moins je me sens en paix

il y a en effet certaines souffrances que l'on ne peut pas éviter, et pour ma part la principale d'entre elles c'est lorsqu'une amitié profonde ne peut pas se vivre parce que la vie nous sépare, ce décalage entre la profondeur de cette amitié qui s'est établie en quelques heures à peine et qui a duré des années,  et la vie avec ces aléas, les parcours, les idées qui divergent et qui empêchent parfois de communiquer

mais l'affection est toujours là et elle ne trouve pas son expression

c'est juste comme ça 

PALSEMBLEU.
Abonné

FB est le meilleur et le pire, j'ai toujours refusé de m'y inscrire car vraiment trop superficiel à mes yeux.

Si mon fils n'avait pas eut le courage d'envoyer balader FB et tous ces pseudos amis qui ont essayés de briser un couple naissant en le calomniant je ne serais pas en train de garder ma petite princesse de 11 mois.

En effet il a été très maltraité par des gens qui ne le connaissait pas vraiment, des relations de relations de relations, comme on en voit sur FB, lui est ma belle-fille ont du être vraiment très forts, mon fils a perdu quasiment tous ses anciens amis mais ce qu'ils sont heureux avec leur fille et fiers de ce qu'ils ont réalisés.

Inutile de dire que mon fils ne va plus sur FB.

Haut de page 
X