faire du sport au milieu des autres - le 28/05/2012

080413075303_Rikki.
Abonné

J'ai envie de parler de ce problème de notre corps quand nous faisons du sport — mais pas à la maison planquée derrière notre écran avec notre petit bonhomme virtuel qui s'agite tout seul dans l'ordinateur, non, du sport dehors, avec des gens qui en font aussi, et qui du coup nous regardent — ou du moins nous voient. 

 

Je commence par une anecdote toute fraîche.

 

Aujourd'hui, je suis allée à la piscine. J'ai un projet un peu dingue : participer à la traversée de Paris à la nage en septembre prochain. Je me suis inscrite sur un coup de tête et là, j'ai voulu voir si c'était dingue ou réaliste. Donc, j'ai pris mon maillot, me suis mise dans une ligne d'eau, et j'ai commencé mes longueurs. Au bout d'environ 1/2 h, un jeune homme m'a demandé poliment si je pouvais aller nager ailleurs. J'ai demandé pourquoi : il m'a dit que je nageais plus lentement que les autres, et que donc je gênais la circulation. Je lui ai fait remarquer qu'il existait une ligne d'eau spéciale "nageurs rapides", qu'il pouvait donc y aller. Il m'a dit qu'il parlait de nageurs moyens... j'ai insisté, en expliquant qu'il n'existait que 3 vrais couloirs, dont un bloqué par les cours de natation, un par les nageurs rapides, et le nôtre. Il a voulu me renvoyer sur la partie de la piscine non balisée, où se côtoient les nageurs, les enfants, etc. J'ai refusé. 

 

Le gars était furieux, et moi aussi. 

 

J'ai beaucoup réfléchi, durant mon heure de natation. Au début, ça m'a juste gâché le plaisir. Et puis, au bout d'un moment, je me suis demandé si j'étais plus ou moins légitime que lui. C'est un homme, il devait avoir 30 ans. Je suis une femme de près de 50 ans. Je nage la brasse. Je ne me suis pas arrêtée une seule fois (sauf pour lui parler, évidemment), j'ai fait mes 70 longueurs en une heure, ce qui représente 1 km 750. D'accord, ce n'est pas un temps de compétition, mais ça ne me semble pas non plus honteux. Après tout, les nageurs rapides gênent les lents autant que le contraire. 

 

Alors ? Ai-je squatté un espace réservé aux gens jeunes, minces et beaux, où ont toute leur place les sportifs qui font du dos crawlé et vous rentrent dedans à tout bout de champ ? Ou bien ai-je légitimement occupé le terrain malgré mon corps pas sportif, pas performant, mais après tout aussi légitime qu'un autre ? 

 

J'ai choisi de ne pas céder. Le gars est arrivé après moi, il est parti avant moi. Question endurance, au moins, je l'ai battu... à moins qu'ils ne soit parti dégoûté par ma mauvaise volonté à laisser le champ libre aux "vrais nageurs" ? 

Commentaires

calico.
Abonné

Hello,

Ces foutus couloirs de nage, c'est la galère! 

J'ai nagé pendant des années (quand j'étais jeune et sportive, oulahlah) dans ces couloirs à pester contre tous les nageurs qui avaient le culot de ne pas nager à la même vitesse que moi. J'ai fait partie des jeunes gens musclés et profilés qui ragent de devoir éviter les "pierres". Par contre je n'ai jamais osé dire à quelqu'un d'aller dans un autre couloir. Ma foi, la piscine, c'est un peu le monde en plus petit. Il faut savoir se trouver sa place. Et parfois il n'y a pas de place, c'est plein, archi plein, on se nage dessus. Il n'y a pas moyen de faire son kilomètre sans devoir s'arrêter, laisser passer le plus rapide, ou bien éviter le plus lent. Un peu de faire play et tout va mieux.

Le nombre de fois où j'ai changé de ligne parce que je gênais ou que j'étais gênée, pfff. Je ne compte plus. 

Ton mec, là, vraiment il était pas cool. ça le gênait en quoi que tu nages dans cette ligne. Il n'avait qu'à faire avec, vu le peu de lignes de nage à dispo. Probablement le genre qui n'aimerait pas qu'on le catalogue "lent" alors pour cela il se met dans la ligne où il pense pouvoir briller et où éventuellement on lui devrait des égards, au vu de sa rapidité et de sa jeunesse. il y a effectivement une critique sociale à peine masquée.

Et tu as bien raison de maintenir ton point de vue. La piscine est à tout le monde. Il n'a qu'à venir à une autre heure, ou se taire. Et puis qu'il essaie seulement de nager hors couloir de nage.....slalom et course d'obstacles. 

Non, ce monsieur n'était qu'un goujat, voilà tout. Pas besoin de t'en faire plus que cela.

080413075303_Rikki.
Abonné

Merci de ta réponse, Calico !

 

J'ai bien conscience du fait que commencer un lundi de Pentecôte par grosse chaleur en plein milieu de l'après-midi, ce n'est pas idéal si on vise le calme et la sérénité. En même temps, je sais aussi que si j'attends les conditions idéales, je serai encore dans mon fauteuil en train d'attendre dans 6 mois ! wink

 

Du coup, je me suis vraiment motivée pour cet après-midi, j'ai fait un gros effort, et je me dis que ce jeune gommeux n'avait pas le droit de me juger. Mais je me dis aussi que dorénavant, je n'irai plus l'après-midi, mais le matin quand je pense qu'il doit y avoir moins de monde. J'ai prévu d'y retourner mercredi à 9 h 00, ça me semble bien. 

 

D'un seul coup, les discussions ici sur "parce que je le vaux bien" m'ont aidée à tenir bon sur ce coup-là ! smiley

elsab.
Abonné

Pour celles/ceux qui ne connaissent pas, j'ai découvert l'aquagym et un super club dans la banlieue parisienne. J'en ai fait aussi dans une piscine municipale du coin. A chaque fois, l'ambiance était super sympa et les aquagymnastes sont plutôt du genre surpoids et pas très jeune mais avec toujours des moments de rire pas très loin. 

Je ne vais pas vous faire l'article mais j'en fais régulièrement depuis plus d'un an, 2 cours par semaine de 45mn et je me suis remusclée de partout et malgré mon surpoids je m'habille plus prés du corps car je le sens plus tonique si vous voyez ce que je veux dire... Il parait que 45mn de gym dans l'eau équivaut à 1h30 de gym hors eau et c'est facile. Voilà, des cours sont possibles dans toutes les bonnes piscines, alors jetez vous à l'eau :-)

LCQR.
Abonné

Je plussoie calico sur toute la ligne (d'eau ^^)

Personnellement, je fais plutot partie des assez rapides (avec un style pas académique du tout, mais j'y vais surtout pour bouger, pas pour gagner une compèt' de natation ^^),  et j'avoue que j'ai des fois du mal quand on est à 4-5 dans une ligne d'eau et qu'il faut slalomer, mais la piscine est à tous !

Et je me sens également très mal quand dans ma ligne certains (plus souvent des hommes, curieusement) sont vraiment sans gêne, prennent toute la place sous pretexte qu'ils nagent rapidement... (même en nageant assez vite, j'ai le sentiment de gêner...)

Je pense que le "gommeux" avait quelque chose à se prouver à lui-même, après tout, c'est son problème s'il ne se sent pas à la hauteur pour nager dans la ligne d'eau des rapides ^^

 

Donc, bravo pour lui avoir tenu tête ! (je ne sais pas si j'aurais osé) il avait bien besoin d'être remis à sa place =)

positivethinker.
Abonné

Felicitations Rikki. Felicitations d'abord d'etre capable de faire 1,750 km non stop en une heure. Felicitations aussi d'avoir repondu a ce pauvre c... Tu etais tout a fait legitime puisque tu n'etais pas dans le couloir des rapides, et c'est vrai que les rapides genent autant les plus lents que l'inverse.

Pomdereinette.
Abonné

Combien de fois je me suis fait "rentrer dedans" par ces tornades qui ne regardent pas devant eux !

J'ai souvent pensé que l'occupation des lignes d'eau était un résumé de la vie : ceux comme moi qui slaloment en essayant de gêner le moins possible et ceux qui foncent genre "ôtez-vous de là que je passe".

Bravo à toi de n'avoir pas cédé. Il me semble que c'est du respect de soi. Et 1750 m en 1 h ça me paraît plus qu'honorable. (j'en faisais 1000 en 3/4 d'h)

Ederl.
Ancien abonné

Pareil pour moi! Ha la piscine, j'appelais ça les autoroutes de la nage....

tout ce monde qui ne fait pas gaffe à tout ce monde! incroyable, cela m'avait impressioné.

Et je me joins à toutes celles qui t'ont dit que tu avais eu raison de ne pas lâchait l'affaire Rikki, pour qui il se prend?

Un comportement affirmé n'est pas toujours facile à avoir, en tout les cas pour moi .

"J'ai un projet un peu dingue : participer à la traversée de Paris à la nage en septembre prochain.", c'est super rien que d'avoir ce projet! c'est le cas de le dire tu t'es jeter à l'eau!:), bon courage pour ce défi.

080413075303_Rikki.
Abonné

Merci à toutes !

 

J'avoue que j'ai passé une bonne demi-heure à ruminer et à avoir peur de croiser son regard, mais un truc en moi me disait "si tu lâches ça, tu lâches tout le reste, il te renvoie jouer avec les gosses, et tu ne feras jamais ton entraînement". 

 

Merci, Ederl, de ta remarque : effectivement, je me "jette à l'eau" ! 

 

Je ne pense pas prendre des cours de natation : je fais déjà de la gym à horaires fixes, pas la peine de se rajouter des contraintes. Je nage la brasse, c'est tout. Ce n'est pas hyper sportif, bien sûr, mais je pense qu'en m'entraînant j'ai des capacités d'amélioration (comme tout le monde). Pour faire la course, il faut tenir du 2 km/heure. Je ne les fais pas (encore), mais je n'en suis pas non plus si éloignée. Et puis, le jour J, il y aura le courant ! 

 

J'ai tout l'été pour m'entraîner, je vous tiendrai au courant ! 

 

080413075303_Rikki.
Abonné

Alors, je continue sur mon idée de fil...

 

Depuis environ 5 ou 6 ans, je fais de la gym dans un petit groupe, avec une association. On a trois cours par semaine : un le dimanche en plein air, deux le soir en salle.

 

Les gens sont plutôt cool et très différents les uns des autres : les plus jeunes doivent avoir une trentaine d'années, les plus âgés plus de 70, il y a surtout des femmes mais quelques hommes, des petits, des grands, des costauds, des moins costauds... il y a des très maigres, des normaux et des enveloppés. Mais je suis la seule franchement obèse. 

 

Là, c'est dur parfois. Dur quand je ne peux pas faire certains mouvements parce que mon ventre m'en empêche. Dur quand je ne peux pas porter mon propre poids dans certaines positions. Dur quand je n'arrive pas à respirer dans des positions où on est allongés sur le ventre. Dur aussi quand je dois arrêter parce que je n'y arrive pas / plus...

 

Et vous ? Vous soutenez le regard des autres ? Vous allez à des cours de sport "tout public" ? A des cours spéciaux "pour gros" ? Pas de cours du tout ? 

Marie-Paule.
Abonné

Pour la natation, je trouve que c'est déjà une bonne moyenne comme tu nages, non mais.  Je vais à la piscine le samedi matin avec mon fils de 30 ans qui fait 3 longueurs quand j'en fais une, dans le même couloir et qui passe "sous" moi (sous la mère, quel veau, lol....). Je fais une longueur brasse et je reviens en dos. Je m'y étais remise au mois d'août dernier et j'en ai trop fait, je me suis payée une capsulite (épaule bloquée) tout l'hiver et je suis tellement contente de renager que rien ni personne ne pourra m'ôter ma joie, je me fais dépasser et j'en dépasse et puis voilà.  Ce type devrait plutôt essayer le couloir rapide, ou se faire construire sa piscine...

Pour les autres sports : j'ai fait du yoga, mais le côté "tortue sur le dos" m'a découragée, malgré le fait que la prof soit bienveillante et insiste bien pour qu'on ne force pas, qu'on fasse à son rythme, mais quand on ne peut prendre qu'une posture sur deux pour cause de "coussin" sur le ventre ou les hanches, qu'on a du mal à se relever, sans parler de la "chandelle" qui était dans mon cas une bougie fondue répandue sur le sol...J'accepte mes limites, mais c'est quand même plus difficile quand tout le monde autour de vous fait 50 kilos tout mouillé et se plie comme un bretzel..cheeky. Je cherche un yoga special gros. En attendant, je pratique chez moi.  Et j'ai trouvé le yoga du rire : ça c'est cool ! L'air de rien, on travaille bien ses abdos, on se détend, aucune compétition, mais ce n'est que deux fois par mois.

A part ça,, je fais (en principe) du vélo elliptique 3-4 fois par semaine, suivi de mes exercices kiné intégrés à quelques postures de yoga (une recette personnelle pour m'oblige à faire mes exos) et le kiné 3 fois par semaine. Et je marche !

Je me remue plus que beaucoup d'amies de mon âge qui sont minces comme des clous et qui n'aiment pas le sport, je crois que c'est important pour combattre les effets du poids sur mon squelette, mais trop est l'ennemi du bien, j'ai payé cher pour l'apprendre.

J'ai un challenge : réussir à attacher mon soutien-gorge "par derrière", j'y suis presque. Ce n'est pas très glorieux, c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup smiley

Lily.
Abonné

Bonjour Rikki,

J'aime bien ton message : il résume bien la difficulté à faire du sport avec les autres... J'ai ressenti la même chose quand j'ai commencé à courir : toujours le regard des autres, ces coureurs qui vous dépassent, et la sensation de gêner...

C'est encore pire à la piscine, je suis d'accord. C'est pour moi le principal défaut des piscines : le manque de places dans les couloirs. Moi, quand j'y vais, je me surprends à attendre sur le bord le départ de nageurs plus rapides pour être sûre de ne pas les géner !!

C'est absurde, cette sensation de gêner. Il y a plein de nageurs rapides ou pas qui nagent sans se soucier une seconde du ryhtme des autres !

Et ton nageur, je confirme, il doit faire partie de ceux qui choisissent un couloir dans lequel ils peuvent être les plus rapides, juste pour briller !! Car sinon, pourquoi ne pas aller se frotter au couloir des nageurs rapides ?

Moi je trouve que tu as très bien réagi. A ta place, j'en aurais pleuré... et je me rends bien compte que cela aurait été ridicule... mais cela fait partie des choses que je dois travailler : être moins sensible aux jugements des autres, supporter les remarques, ne pas toujours être dans l'évitement...

C'est fou comme la pratique d'un sport "en collectivité", avec d'autres, peut révéler sur notre personnalité !

A bientôt !

Lily

elsab.
Abonné

[quote=Marie-Paule]

Pour la natation, je trouve que c'est déjà une bonne moyenne comme tu nages, non mais.  Je vais à la piscine le samedi matin avec mon fils de 30 ans qui fait 3 longueurs quand j'en fais une, dans le même couloir et qui passe "sous" moi (sous la mère, quel veau, lol....). Je fais une longueur brasse et je reviens en dos. Je m'y étais remise au mois d'août dernier et j'en ai trop fait, je me suis payée une capsulite (épaule bloquée) tout l'hiver et je suis tellement contente de renager que rien ni personne ne pourra m'ôter ma joie, je me fais dépasser et j'en dépasse et puis voilà.  Ce type devrait plutôt essayer le couloir rapide, ou se faire construire sa piscine...

Pour les autres sports : j'ai fait du yoga, mais le côté "tortue sur le dos" m'a découragée, malgré le fait que la prof soit bienveillante et insiste bien pour qu'on ne force pas, qu'on fasse à son rythme, mais quand on ne peut prendre qu'une posture sur deux pour cause de "coussin" sur le ventre ou les hanches, qu'on a du mal à se relever, sans parler de la "chandelle" qui était dans mon cas une bougie fondue répandue sur le sol...J'accepte mes limites, mais c'est quand même plus difficile quand tout le monde autour de vous fait 50 kilos tout mouillé et se plie comme un bretzel..cheeky. Je cherche un yoga special gros. En attendant, je pratique chez moi.  Et j'ai trouvé le yoga du rire : ça c'est cool ! L'air de rien, on travaille bien ses abdos, on se détend, aucune compétition, mais ce n'est que deux fois par mois.

A part ça,, je fais (en principe) du vélo elliptique 3-4 fois par semaine, suivi de mes exercices kiné intégrés à quelques postures de yoga (une recette personnelle pour m'oblige à faire mes exos) et le kiné 3 fois par semaine. Et je marche !

Je me remue plus que beaucoup d'amies de mon âge qui sont minces comme des clous et qui n'aiment pas le sport, je crois que c'est important pour combattre les effets du poids sur mon squelette, mais trop est l'ennemi du bien, j'ai payé cher pour l'apprendre.

J'ai un challenge : réussir à attacher mon soutien-gorge "par derrière", j'y suis presque. Ce n'est pas très glorieux, c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup smiley

[/quote

Merci pour ton message qui m'a fait plier de rire. Peut-être que l'auto-dérision permet de mieux relativiser... Tu devrais essayer l'aqua-gym, on est tout léger dans l'eau, j'arrive à oublier mon poids et je peux faire des mouvements que je serai incapable de faire hors eau... En plus on est caché par l'eau pour se défiler quand certains exercices sont trop ardus :-) ET les autres participants sont majoritairement comme moi.. ça aide. 

marily.
Abonné

Eh bien je fais du bodybalance avec q.q. personnes dans le fitness à 200 m de chez moi.. et puis on est au max 8 personnes. C'est un genre de programme qui mélange musique forte des mouvement tirés du yoga ( pas celui qui endort) et beaucoup sur la respiration et de la pleine conscience-

Par contre , je n'ai pas d'équilibre (sur 1 pied) et c'est mon seul handicap..Le reste ça dépend de ma motivation et  volonté . Je ne suis pas toujours si top que ça 

Je suis la plus grosse mais pas la moins souple  ( petite victoire sur des dames minces musclées mais raides)

 Moi je pense qu'il nous faut trouver un sport ou activité qui nous lave la tête sans se sentir humiliée parceque l'on arrive pas à suivre.

La piscine je fatigue et je n'aime que l'eau chaude thermale..

Voilà ..

marily.
Abonné

Incroyable qu'avec tout ce que tu fasse tu ai quand même du poids en trop..Le problème west que le sport donne faim..

080413075303_Rikki.
Abonné

Ah oui, c'est vrai, la plus grosse, mais pas la moins souple ! 

 

Je peux attraper mes pieds sans problème en gardant les jambes droites, et quand je ne pose pas ma tête sur mes genoux, c'est parce que mon ventre gêne, pas parce que je ne peux pas plier...

 

C'est sérieux, le "yoga du rire" ? C'est quoi ? 

Marie-Paule.
Abonné

oui, c'est "sérieux"... La séance commence par une série d'exercices respiratoires et de "rire forcé", mais ensuite, avec les exercices demandés, le rire naturel se met en place. On rit ensemble mais jamais l'un de l'autre, on ne raconte pas de blaques non plus. On se lance dans de grands éclats de rire et ça vaut une bonne séance d'abdos... On termine par une séance de relaxation style RPC. Et ça fait un bien fou.  Il y a plus de 5000 clubs dans le monde. Tu peux taper yoga du rire dans Google, pour plus d'infos.

Gigi78.
Abonné

Rassure-toi, je nage encore beaucoup moins vite que toi,... en dos... ce qui est certes, un petit peu moins encombrant... Pour moi, l'essentiel est de respecter les règles de "savoir-vivre " de la piscine, serrer à droite pour que les autres puissent doubler, faire attention au bout et laisser passer éventuellement les plus rapides avant de partir pour une nouvelle longueur. Dans ces conditions, tout le monde a le droit d'être dans la ligne nageurs.... du moment que l'on nage ! Ce jeune homme est simplement mal élevé...

Pendant des années, j 'ai eu le souci de ne pas géner les autres, le souci de m'effacer au maximum... sans doute un truc du genre "tu n'es pas assez bien pour ça ma fille, tu es tellement nulle que tu gênes, tu ne mérites pas ta place"...  Et c'est justement en nageant à la piscine que j'ai fini par me dire, que j'avais autant de valeur que les autres en tant qu'être humain même si je nage très mal !!!

Ederl.
Ancien abonné

"Et vous ? Vous soutenez le regard des autres ? Vous allez à des cours de sport "tout public" ? A des cours spéciaux "pour gros" ? Pas de cours du tout ? "

Je prends des cours de danse, mais c'est assez à la cool, loin du côté performatif, c'est de la danse improvisée et contemporaine, du coup à part quelques exos qui peuvent me mettre en difficulté je danse comme je peux, comme je le sens vu que c'est improvisé. Faut dire que notre prof est très bien et ça y fait énormément.

Du coup, vu qu'on ne se sert pas des rideaux, j'oublie des fois mes kilos en trop et par rapport aux autres ça va aussi à moins que le cours se dirige plus vers la danse contact et là je stresse, donner son poids, prendre celui des autres, j'avais écris quelque ligne sur cette pratique, je vous les restitue ici, cela peu peut-être vous éclairer :

"ce fût une scéance trés éprouvante pour moi, en effet c'était accés plus sur de la danse contact, donc donner son poids à l'autre, se servir de l'autre comme appuis, et porter où se faire porter, malheur! je me disais "mais ils ne vont jamais pouvoir me porter, je suis trop lourde etc..." et donc je leur ai avoué (c'est un petit groupe) et là ils m'ont aidé et encouragé et j'ai pu faire quelques exercices, pas tous mais pas mal quand même ! un exercice plus particulièrement a été trés révélateur, et je me suis laissé porter en laissant mes complexes à la porte et je me suis senti voler dans les airs, la prof m'a expliqué alors que le poids n'était pas important, c'était plus une question d'être bien centré dans son corps, d'avoir confiance en sois et dans les autres et d'énergie.

J'ai pas mal angoissé pendant le cours mais en sortant j'ai éprouvé une sensation de détente trés forte, dût surement à ce lâcher prise que j'avais effectué."

J'ai aussi était dans un club de sport mais je n'ai jamais osé faire les cours collectifs, et je trouvais cette ambiance trop froide, cela ne me convient pas ce genre de club, le côté performatif et comparatif à son maximum, j'aime pas trop, pour moi il y a bien sûr une notion d'effort mais il ne faut pas oublier le plaisir que peut procurer une pratique régulière;

J'essaie aussi de courrir un peu mais sortir de chez moi en jogging avec mes kilos en trop des fois j'ai honte, c'est bête surement...en tout les cas c'est plus dur. Je cours lentement et niveau souffle c'est un peu dur aussi.

Sinon exos à la maison, abdos, yoga tibétain pour la taille et masunaga ( espèce de yoga japonais).

+ exos de linecoaching

Voilou...

080413075303_Rikki.
Abonné

Ederl, merci de ce témoignage !


C'est vrai qu'on a parfois tellement, tellement envie de se laisser porter... et on souffre tellement de ce que ce soit impossible...

 

Je me souviens que quand j'étais jeune je voyais toujours les films où le jeune époux porte sa femme pour franchir le seuil, et moi, ça me donnait envie de pleurer, le fait que je sois si lourde qu'on ne peut pas me porter. J'ai beaucoup, beaucoup porté mes enfants, ça m'arrive encore maintenant (pour rire — dans un fauteuil, par exemple — je ne peux pas porter mon fils qui mesure 15 cm de plus que moi !), et moi personne, jamais, ne me porte, forcément... ça me manque terriblement, quand j'y pense. 

 

Les clubs de sport, je n'ai jamais essayé, rien que l'idée ne me donne pas envie. 

 

yayie.
Abonné

je fais de l'aquagym 2 fois par semaine, dans un cours normal et je ne suis pas à la traine par rapport aux autres. l'eau aide à porter le poids et les abdos je les fais sans problème en sentant tous les muscles enfouis alors que j'aurai du mal à la faire en dehors de l'eau.

et autant je n'ai rien dans les bras et j'ai du mal à faire les exercices complètement quand on utilise les haltères, autant le jour où on fait palmes, je suis super contente, les muscles des jambes sont là et savent bosser

belette21.
Abonné

Salut Rikki,

J'ai pratiqué la natation étant jeune en compétition, il y a bien longtemps. Mais j'ai gardé une bonne technique, et aujourd'hui je peux faire facilement 1600 m en 45 min.

Donc faire 1750 m de brasse en une heure, laisse moi te dire que personne n'a à te donner de leçon sur ta façon de nager !

Sinon j'ai fait plusieurs expériences, je te les livre :

Sport en club de fitness en période de régime : ça s'est pas trop mal passé au début, et lorsque fatalement à la fin du régime j'ai commencé à reprendre du poids, ça a été traumatisant pour moi ; les miroirs partout... les autres plus minces que moi... non faire du sport devant un miroir ça n'est pas une bonne idée !

J'ai fait de la course à pied en club pendant 2 ans ; j'étais de loin la plus ronde, mais je ne l'ai jamais ressenti dans ce club très convivial où j'avais ma place. ça a été un pur bonheur. Ensuite j'ai du arrêter pour des gros problèmes de genou... désespoir.

Bref aujourd'hui je retourne à la piscine de temps en temps... une fois que je suis dans l'eau je ne fais plus du tout attention aux autres... et puis aussi j'avoue... j'en profite pour frimer en faisant quelques longueurs de papillon ! ça me fait du bien de frimer un peu !

Ederl.
Ancien abonné

De rien Rikki,

Oui je comprends ça, se laisser porter surtout par son amoureux c'est un belle image, romantique et tendre.....

Il y a une certaine liberté quand on est mince, il y a plein de choses qui deviennent facile comme faire du sport, je ne parle pas de l'image car ça c'est un autre problème, aussi ne pas être éssoufflée au bout de la rue où avoir du mal à marcher en jupe car les jambes se touchent, se baisser, sauter quelque chose en ballade où escalader, on est moins agile, notre corps appartient à ses kilos et plus à nous, on dirait des fois!! la chaleur est aussi dure à supporter. Pour avoir expérimenté les deux avec 30 kilos de différence, c'est pas la même,  pour les choses du quotidien, pour aussi faire l'amour c'est autre chose, on ne peut pas faire toutes les positions du kamasautra!! par exemple en étant plus sérieuse le corps bloqué par ses kilos nous bloque et c'est bien si en plus on s'accepte car le faire en aimant pas du tout son corps c'est l'horreur.

Je parle pour moi, je ne sais pas ce que vous pensez de tout ça??

080413075303_Rikki.
Abonné

Moi, j'aimerais bien que Belette me donne des leçons de natation ! 

 

Si je ne fais pas 2 km / h, je n'aurai pas le niveau pour la course le 2 septembre, et j'ai peur de me faire sortir de l'eau. En même temps, si je n'essaye pas, je ne prendrai bien sûr aucun risque, mais surtout pas celui d'arriver à me dépasser un peu. Alors, peut-être que oui, je devrais prendre des cours de natation, si je n'arrive pas à augmenter mon temps juste en m'entraînant toute seule ! 

 

Pour le kama sutra, c'est une autre affaire. C'est moins public, tout de même ! cheeky Mais il est vrai que 30 kg de moins faciliteraient les choses, là aussi, comme partout...

liza92.
Abonné

Rikki, continues de faire de la natation !  Moi, je ne sais même pas nager, j'ai la phobie de l'eau, en fait la phobie de ne pas sentir le sol sous mes pieds... Tu es très courageuse de te foutre du regard des autres et de te prendre en main...je devrais suivre ton exemple ! je suis inscrite à un club de gym, je ne suis pas grosse, seulement mal foutue à certains endroits (le bide !), depuis quelque temps je n'y vais plus ! je ne trouve pas de tenue de sport où je me sente bien... Tu as raison sur un point : ce sont toujours les hommes qui nous jugent et nous empêchent de vivre notre vie !

Quand on est jeune et jolie (ce fut mon cas il y a quelques années), ils nous suivent, nous fixent, bref nous "gonflent ", et quand on est moins jeunes et moins jolies, ils se moquent de nous ! Ras-le-bol de ces machos ! ton mec de 30 ans qui t'a agressée à la piscine, on verra bien de quoi il aura l'air dans 15 ans...

j'espère que tu réussiras ta traversée, bon courage ! 

Liza

Ederl.
Ancien abonné

Rikki,

Tiens le cap, tu as encore trois mois pour t'entrainer et si tu as besoin demande de l'aide oui, cela te crée une sacré motivation, c'est pas rien, c'est un sacré challenge...

Je vais peut-être moi aussi faire quelque chose de fou, c'est plus dans l'art plastique et la danse, un projet qui mèle un peu les deux, AÏE je ne sais même pas si éffleurer cette idée est raisonnable...on verra bien.....

Pour le kamasutra, ben oui c'est vrai c'est moins public ! j'oublie des fois qu'on est lisible par tous en même temps ce sujet n'est pas abordé et cela me plairait qu'il le soit, c'est intime et à la fois c'est important d'en parler je pense pour moi en tout les cas.

Courage, courage Rikki que l'eau te porte...et t'emporte dans ton rêve le plus fou...

belette21.
Abonné

Rebonjour Rikki !

 

Pour les cours de natation ça risque d'être compromis, sauf si tu peux venir t'entrainer à la piscine olympique de Dijon ?!

C'est super de se fixer des objectifs et d'avoir de grands projets, mais sans trop se mettre la pression... je veux dire que savoir gérer mes échecs cela fait aussi partie de mes défis.

Si tu envisages d'échouer en toute sérénité, alors tu peux y aller !

Je ne dis pas de partir perdant, mais trop d'exigence vis à vis de soi ça peut aussi nous jouer des tours.

Lorsque j'ai fait mon premier semi-marathon, je l'ai couru en 2h30.... j'étais la dernière arrivée, très loin derrière les autres ! Mais j'ai eu beaucoup de plaisir ne serait-ce que pour l'avoir fait.

Ensuite je me suis inscrite dans un club et j'ai un peu oublié mon corps, je voulais trop en faire, j'avais mal au genou et je n'écoutais plus les signaux de douleur que mon corps m'envoyait.

A présent je ne peux plus du tout pratiquer la course à pieds... voilà où cela m'a mené de m'en demander trop !

En tout cas tu as tout mon soutien !!!

080413075303_Rikki.
Abonné

En fait, ils ont dit sur le réglement qu'ils sortiraient de l'eau les gens qui ne tiendraient pas le rythme. Ils mesurent le temps (avec un bracelet électronique) à chaque pont. 


Donc, si je ne tiens pas les 2 km / h, je risque d'être sortie de l'eau et obligée à abandonner. 

 

Mais j'ai envie de tenter quand même, je me dis que le courant m'aidera, que l'excitation m'aidera aussi, et que peut-être qu'ils disent ça mais qu'ils ne minutent pas à quelques centaines de mètres près, qu'ils me laisseront quand même finir la course même si je mets 1 h 30 au lieu d'1 h 15... on verra bien... 

lore.
Abonné

Ben dis donc Rikki, bravo et encore bravo !

D'abord, si tu savais comme je t'admire d'avoir répondu à ce gars sans te démonter. Je n'en reviens pas qu'il ait osé te demandé de quitter le couloir, franchement y'en a qui doutent de rien. Je ne sais pas comment j'aurai réagi à ta place tellement je n'imagine pas qu'on me dise ça : c'est tellement rejetant ! ça me renvoie en plein dans mes questionnements actuels liés à mon manque d'affirmation face aux autres, surtout à ceux qui sont sûrs d'eux.

Ensuite, pour la traversée de Paris à la nage, je trouve ça génial ! Tu nages la brasse coulée ? Et le crawl, ça ne te tente pas ou c'est trop court pour l'apprendre d'ici septembre ?

 

080413075303_Rikki.
Abonné

Oui, bien sûr, le crawl, ça me tente, mais...

 

Ce matin, qui est déjà preque l'après-midi, je suis toute découragée. 

 

Déjà, je trouve la Seine d'un seul coup bien grise et verte, et j'en ai marre d'entendre de partout "Tu es folle, la Seine, c'est immonde, Chirac ne s'est jamais baigné dedans, c'est plein de rats crevés et de déchets industriels, tu vas ressortir malade ou avec un troisième bras et la peau verte". 

 

Ensuite, j'ai essayé quand je suis retournée à la piscine de faire une longueur avec une planche dans les mains, en battant des pieds (et en me mettant hors des lignes de nage, hein, je ne voudrais déranger personne wink) : je vais à 2 à l'heure, mais pas 2 km / heure, plutôt 2 m / heure ! Je ne sais pas battre des pieds. Ma fille m'a dit qu'elle essayerait de m'apprendre quand elle aurait fini ses concours blancs et sa représentation. 

 

Ce matin, j'aurais pu aller à la piscine, mais mercredi j'ai une élève qui m'a posé un lapin. La mère s'est platement excusée, elle avait eu ceci ou cela, et a repris un rendez-vous pour ce matin. Bon. J'ai annulé la piscine et... la gamine n'est pas venue ! angry

 

Hier soir, déjà, je commençais à aller mal, à être énervée contre moi-même, j'ai sauté le goûter pour me laisser un peu avoir faim, résultat, j'ai passé une heure consécutive à me gaver de gâteaux apéros, et l'effet What the Hell depuis joue en plein, je n'arrête pas, je suis énervée, je mange pour me calmer, manger m'énerve, je me déteste d'être dans ce fauteuil à perdre mon temps, je ne suis même pas allée nager => je n'y arriverai jamais, bref, tout va mal. 


- La pleine conscience, ça pourrait pas t'aider, dans ces cas-là, hum ?

- Ben si, ça pourrait, mais pour ça, faudrait que je la fasse, té...

Marie-Paule.
Abonné

Bon, alors, on se recentre car il me semble qu'on est un peu "hors de ses baskets", là... Et si tu commençais par la RPC en doses homéopathiques, genre 2 minutes toutes les deux heures, histoire de remettre gentillement ton corps et ton esprit en phase ? Tu n'as loupé qu'un entraînement, ce n'est pas grave. La Seine est sans doute sale, mais c'est une eau courante, et tu n'as pas l'intention de la boire, si ? Et je ne suis pas sûre que le chlore et les microbes des piscines sont meilleurs que ceux qu'on trouve dans la Seine, ne t'en fais pas, ils se mangent entre eux, ils ne s'occuperont pas de toi.

Alors, je récapitule : 2 minute de RPC toutes les deux heures, laisser revenir VRAIMENT la faim, boire de l'eau (pour éliminer l'adrénaline) et penser en couleurs.

Courage, tu vas y arriver !

Ederl.
Ancien abonné

Salut Rikki,

Quand j'ai lu le post de Belette21  et ce passage : " je veux dire que savoir gérer mes échecs cela fait aussi partie de mes défis.

Si tu envisages d'échouer en toute sérénité, alors tu peux y aller ! "

Je me suis dit que c'était pure sagesse de prendre du recul et de ne pas se mettre la pression, moi la 1ère je pars à fond les ballons, je m'excite et cela crée une atmosphère pas très zen, alors peut-être il faut se poser et accepter en effet l'échec sans se mettre dans la tête qu'on ne va pas y arriver mais que ce ne soit pas la chose où se concentrent tous nos espoirs et toutes nos attentes, le principal c'est de vivre, de profiter de la vie en nageant par exemple, voilà remettre les choses dans l'ordre. Merci à Belette21.

J'espère que ça va aller pour toi, et que cette fin de journée sera plus douce pour toi.

Courage.

080413075303_Rikki.
Abonné

Laisser venir l'échec tout en essayant de réussir... 

 

Quel paradoxe dans notre société où on est nourris de films américains où il faut y croire, se battre, riposter, vaincre, vaincre, vaincre !

 

Alors, on réintitule le fil "le sport pour les loosers" ??? cheeky

Ederl.
Ancien abonné

Du moins je me dis accepter la possibilité de l'échec.....cela reste ma façon de voir les choses.

La loie du Winner est assez répandu en effet  c'est à dire il faut réussir à tout prix sur tous les plans et sinon t'es foutu ! c'est ça ?

Le sport pour les loosers ! Ouais ! :) c'est une idée ! il faudrait peut-être écrire un manuel, comme l'anglais pour les nuls ! :)) c'est à la mode !

 

 

 

080413075303_Rikki.
Abonné

Trop fière ! 


Ce matin, j'ai fait 77 longueurs en 1 h au lieu de 60 l'autre jour, juste parce que je me suis bien entraînée, et aussi parce que j'y suis allée plus tôt le matin à l'heure où il n'y a pas encore beaucoup de monde et j'avais plein de place pour nager. 

 

Aucun fâcheux, rien, et donc je suis à 1925 m / heure, ce qui commence à nettement se rapprocher des 2 km / heure visés ! 

 

elsab.
Abonné

Bravo, tu as raison d'être fière de toi Rikki! Tu vas porter les couleurs de LC et nous serons derrière toi!

080413075303_Rikki.
Abonné

C'est ça, je compte sur vous le 2 septembre pour me soutenir, j'espère que je vais y arriver ! 

 

Et si jamais je n'y arrive pas pour une raison x ou y, je serai malgré tout fière d'avoir parcouru ce chemin. 

Pomdereinette.
Abonné

Je trouve ton projet génial. Je sais pas où je serai le 2 Septembre mais sûr que je te soutiendrai, au minimum en pensées. Tu nous tiens au courant, surtout !

080413075303_Rikki.
Abonné

Ca fait un moment que je n'ai pas donné de nouvelles...

 

Elles ne sont pas super dynamiques, mes nouvelles : à la fin de l'année scolaire, j'ai eu un mal fou à trouver le temps d'aller à la piscine. J'ai réussi une fois à me pointer à 8 h 00 avec mon sac... grève surprise des maîtres nageurs jusqu'à 11 h 00 !

 

Ce matin, je me suis motivée pour y retourner, j'y étais à 8 h 15... horaires exceptionnels le vendredi 13 juillet, ouverture de 9 h 00 à 16 h 30. 

 

Allez, je me secoue les puces et j'y retourne, ça doit avoir ouvert depuis, mais il faut quand même être motivée ! 

 

Go, Rikki, go ! 

clementine77.old.
Abonné

Ca ce n'est pas de bol ! Allez Rikki, la prochaine fois sera la bonne !! lol

pour ma part j'ai trouvé la parade : je me suis acheté un vélo d'appartement. comme j'ai d'importants soucis de circulation veineuse, j'en fait quand j'ai mal (c'est à dire en été quasi tous les jours où je ne vais pas à la salle de sport). Le hic, c'est que ça entretient ma boulimie de sport pour compenser ma boulimie de nourriture...

Mais comme tout le monde ici, je me soigne !

080413075303_Rikki.
Abonné

Le vélo d'appartement, je n'aime pas, j'aime bien aller quelque part quand je pédale... blush

 

M'enfin, ce matin, j'ai réussi à me motiver pour y aller une deuxième fois. 


Ce n'est pas gagné, je fais 90 longueurs dans le temps de 75 mn, il faudrait que j'en fasse 100 pour être dans le temps de rélérence le plus mauvais prévu par la course. Mais bon, ça faisait un mois que je n'y avais pas été, donc là il me reste 1 mois 1/2 pour m'entraîner, je vais vraiment essayer d'y aller 3 fois par semaine, je devrais faire des progrès logiquement. 

sagattine.
Abonné

Clémentine 77, le vélo d'appartement c'est bon pour les problèmes de circulation? Tu m'intéresses là!

Bon ce soir, premier rendez-vous dans un club de sport, j'ai trouvé un abonnement d'un mois grâce à un site de bons plans sur internet, on va voir ce que ça donne!

clementine77.old.
Abonné

Sagattine, oui puique ça fait travailler la "pompe" lymphatique je crois.

En tout cas je peux te dire que ça me fait énormément de bien ! plus les minutes de vélo passent, plus je sens que "ça" redémarre. Pour me sentir bien, 20mn suffisent, mais 40/45mn, là je sens que c'est vraiment rétabli. Je sens mes jambes bien plus légères.

Ensuite direction la douche, que je termine par le fameux jet d'eau froide, et je remets mes collants de contention. Car s'il fait chaud, je peux perdre rapidement le bénéfice de la séance de vélo.

 

J'ai aussi un abonnement dans un club de sport, et pour que ça vaille le coup financièrement, il faut que je participe à 2 cours par semaine. C'est nickel pour se booster les semaines où je ne suis pas motivée ! lol

080413075303_Rikki.
Abonné

Je me suis acheté une combinaison. 

 

Ce fut une épreuve très dure. Heureusement, ma fille est venue me soutenir. Il a fallu entrer dans un magasin de sport, rempli bien entendu de gens jeunes, minces et musclés, et dire devant tout le monde que je voulais une combinaison compatible avec les règles de compétition, et que je la voulais en taille je ne sais pas combien (à mon avis, plutôt 48, et je suis petite). 

 

J'ai dû essayer la plus grande combinaison femme (XL, c'est quoi, du 44 au mieux ?), constater que je ne la fermais pas, la rendre, et trouver encore le courage de demander plus grand. 

 

Eh bien, ils m'ont trouvé une combinaison au rayon homme, dans une taille que j'ignore mais je m'en fiche bien. Il a fallu encore supporter l'image de mon corps boudiné dans ce machin hideux — à côté de ma jolie sirène de 19 ans, qui arrivait à avoir l'air élégant dans sa combinaison en 38 — et constater que oui, ça "allait". 

 

N'empêche qu'elle était en solde, ça m'a un peu consolée, je ne l'ai pas payée cher du tout, et maintenant je n'ai plus aucun prétexte pour ne pas poursuivre l'entraînement. D'ailleurs, là, je ne devrais pas être devant mon écran, mais dans la piscine, go, Rikki, go !

 

Lily.
Abonné

Bravo, Rikki, bravo !!!

C'est très difficile à faire, ce que tu as fait !! Alors, bon entraînement, et tiens nous au courant ! On nage avec toi !

Lily

mamzelzoï.
Abonné

alors là oui Rikki B-R-A-V-O !!!!!!!!!

Vraiment!

Bonne piscine ;-))

Elena33.
Abonné

Bravo et bon courage Rikki ! Je suis vraiment admirative, et pour l'entraînement et pour l'essayage de la combinaison !

Ta fille va faire cette course avec toi ?

Amicalement

Elena

080413075303_Rikki.
Abonné

Merci, les filles !


Vous savez, vous étiez avec moi, dans la piscine, ce matin. J'ai pensé à vous, je me suis sentie soutenue. C'est idiot, mais je me suis dit que j'allais porter les couleurs de Linecoaching à cette course, ou au moins représenter les personnes en surpoids, qui peuvent aussi réaliser des exploits à leur mesure. 

 

Ce matin, j'ai nagé 2350 m en 75 minutes — ce qui veut dire concrètement qu'il me manque encore 150 mètres pour être "dans les temps". En effet, il y a un paradoxe sur cette course : elle est "ouverte à tous", mais il faut donner un temps de référence, et si on nage moins vite on sera sortis en cours de route. Ils chronomètrent aux ponts ! Et moi, je ne veux pas être sortie de l'eau (mon frère m'a bien fait rire en décrivant comment ils allaient me fixer un crochet dans le dos, et que sur les ponts il y allait y avoir des gars avec des cannes à pêche qui allaient faire comme la pêche aux canards de la fête foraine et nous remonter ! Je m'imaginais déjà chopée par le crochet, en train de nager dans l'air, furieuse, comme un gros poisson dans ma combi). 

 

Encore 150 mètres, et j'aurai vraiment le temps de référence nécessaire pour faire la course jusqu'au bout. 


Sachant que dans la vraie vie, il y aura le courant pour me porter, je pense qu'on gagne pas mal de temps avec le courant...

 

On y coit, on y croit, on y croit !

 

yes

080413075303_Rikki.
Abonné

J'oubliais de répondre à la question : oui, ma fille va faire la course avec moi, mais elle a eu 17/20 en natation au bac, elle ne s'est pas entraînée du tout, elle est venue une fois avec moi pour qu'on voie son temps et sans effort particulier elle est largement dans les temps, elle ! 

Mélanie_D.
Abonné

Franchement FELICITATIONS ton résultat est plutôt pas mal et puis ce n'est pas évident de nager aussi longtemps !! tu n'as pas eu mal aux genous ? quand je nages plus d'une heure c'est le premier endroit qui me fait souffrir, surtout en brasse.

080413075303_Rikki.
Abonné

Non, je n'ai pas mal aux genoux du tout, j'ai un peu un point au milieu du dos qui est dû au fait que je ne fais pas assez de brasse coulée, j'ai trop tendance à sortir la tête de l'eau en permanence. SInon, mal nul part, fatigue dans les bras, c'est tout. 

 

Les genoux, je les sens en rando, quand j'attaque les descentes, aïe aïe aïe !

 

Haut de page 
X