Gérer ses fins de journée - le 05/04/2012

Pomdereinette.
Abonné

Je viens de passer le cap des 7 jours d'observation et j'en suis à la phase conseils. Ce qui donne : prendre 5 mn toutes les deux heures, plus activité décompressante réelle d'au moins 20 mn en fin de journée.

Ben voyons ! Déjà que j'ai à peine le temps d'aller faie pipi, la pause RPC toutes les 2 h, j'imagine la tête des collègues ! On a droit à une pause de 20 mn dans la journée, personne ne la prend. Parce que ça revient à laisser les collègues en difficulté.

Quant aux 20 mn en fin de journée, après 1 h 15 de transport je récupère loulou 2 chez la nounou puis je file avec lui attendre la sortie de l'étude de loulou 1. Comme zhôm travaille le soir, j'embraye sur bain, préparation du dîner, coucher... avant de m'affaler devant l'ordi.

Et pourtant... Si je suis sincère, je sais que c'est la réponse. Je sais que c'est à moi de dire stop. je sais que personne ne le fera pour moi. Et je sais que j'ai peur du vide en-dedans si j'arrête ce maëlström pourtant à l'origine de mes phases compulsives. Alors... alors je suis en colère contre linecoaching. Parce que j'ai peur...

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

je crois que cette conscience c'est déjà le premier pas

ressens cette peur, accepte là, accueille-là tant qu'elle est là  et bientôt elle s'en ira

c'est sûr que ça fait tout drôle de devoir ainsi bouleverser la façon dont on vit, et combien de femmes de nos jours vivent dans cette urgence au quotidien

 

pourtant cette phase est essentielle

si je peux te conseiller pour aborder cette phase à petit pas

fais d'abord les pauses les jours où tu ne travailles pas, afin de t'impregner de "l'état d'esprit" de la pause

puis quand tu les fais au travail, fais-les sans enregistrement, sans le montrer aux autres, juste en te centrant un moment sur toi-même et en te coupant de l'extérieur, ne serait-ce que 30 secondes (c'est déjà bien)

 

et pour l'espace de transition, essentiel à mon sens pour des journées de wonder woman, soit tu peux le faire dans le transport (si tu ne conduis pas) avec le mp3 espace de transition,   soit si tu conduis avec de la musique, en chantant par ex

soit après avoir couché les enfants, avant de faire de l'ordi.....avec une bonne douche ou bain, ou un enregistrement mp3, voire les deux.....

 

Je te rassure : à l'intérieur, c'est du plein.....  il faut juste changer de fonctionnement, mais peu à peu, par petites touches...

Courage à toi et bonne continuation

Lia.
Abonné

Je me demande ce que tu prends comme transport? moi je fais de la rpc dans les transports en commun. En marchant vers la gare 10mn je respire profondément. En conduisant je ne sais pas .

Le rythme que tu as, que beaucoup d'entre nous ont n'est simplement pas tenable à long terme. Peut être si les "vraies" pauses ne sont pas possible alors faire des pauses en travaillant. Dans le sens de mettre du calme, des respirations et de la pleine conscience pendant les activités.

J'ai des journées surtout au travail très "bookées". Alors quand je suis chez les gens à leur contact j'essaie d'être pleinement présente et si possible respirer et me détendre. Vers 11h je me suis apercue que j'étais naze que je n'avais même pas bu un truc ni été au toilette. M a "pause" a consisté à me servir un verre d'eau, à la déguster avec la personne. Puis à prendre le temps de respirer à la fenêtre. Quelques belles inspirations en discutant du balcon, du gel et des plantes.

Comme s'arrêter DANS l'action.

Je ne sais pas si ca te parle. Dans les bouquins de nos docs et de leurs amis il y a ce truc de "faire la vaisselle en pleine conscience". Ca marche aussi avec les enfants. J'ai fait hier une grande partie de "feuilles cailloux ciseaux papiers" pleinement consciemment.

Tu vas trouver.

yayie.
Abonné

je suis à la fin du programme et j'ai toujours du mal à trouver du temps pour moi, alors ne culpabilise pas de ne pas y arriver.

il est difficile dans ton travail de faire une grande pause et donc avec tes collègues, vous préférez ne pas en faire du tout mais est-ce que vous en pouvez pas discuter entre vous et voir si vous ne pouvez pas vous accordez chacun votre tour, 5 min de pause. effectivement pendant 5 minutes vous avez du travail en plus mais si tout le monde est d'accord, tout le monde sera ravi de trouver ces 5 minutes, pour une pause pipi, une pause boisson, une pause cigarette, une pause relaxation. essaye d'en discuter avec eux.

si ce n'est pas possible, est-ce qu'enlever tes chaussures 5 minutes à ton bureau n'est pas faisable ? tu enlèves tes chaussures, tu bouges tes orteils, tu bouges tes chevilles, tu respires tranquillement, tu continues ton travail mais tu parles plus lentement et zou tu remets tes chaussures, tu viens de faire une petite pause.

ensuite, tu dis que tu as bcp de transport, profites en pour respirer, soit les transports en commun et donc mp3, tu écoutes la voix douce du Dr A soit dans ta voiture et donc tu écoutes une musique relaxante ou alors au contraire une musique que tu aimes qui bouge bien, tu chantes à tue tête et tu te vides la tête.

et le soir, une fois que les enfants sont au lit, que la maison est calme avant d'aller te vider la tête devant l'ordi, prend une petite douche relaxante, respire tranquillement, ça prend 5 minutes aussi, tu profiteras mieux de ta pause ordi.

pas besoin de trouver des grands moments, ni souvent, juste tu te fais du bien et tu penses à toi de temps en temps dans la journée.

je sais que ce n'est pas facile mais tu peux y arriver

courage

Pomdereinette.
Abonné

Merci pour vos conseils :-)

Je venais juste déposer ma colère, et me voilà remotivée :-)

scrappilly.
Abonné

Bonjour,

 

Nous vivons dans un monde où actuellement on n'est sans cesse en train de faire quelque chose, comme si on n'avait pas le droit de s'arrêter ne serait ce qu'une minutes.

Je suis maman de deux petits (2 et 4 ans), je travaille en semaine nuit, mon compagnon en week-end nuit, je dois gérer les enfants, le ménage, les repas, ... plus une maison en construction (que des ennuis). Il y a un an et demi j'ai fait une formation en fongécif pour arrêter de travailler la nuit (déjà 14 ans) et je faisais en parallèle une autre formation le soir pour m'apporter plus de débouchés.

Toujours en train de courir à droite et à gauche, je ne me suis accordée aucune pause, je me levais à 6h du mat pour travailler 1 heure sur les cours avant de préparer les enfants puis de repartir au boulot, je rentrais 20 minutes le midi pour être avec mes enfants, à mon retour le soir je m'occupais des gosses, des repas et ménage, une fois les petits au lit j'attaquais de nouveau les cours jusqu'à 23h-0h, le week-end était semblable à la semaine.

La conséquence a été un burn-out au mois d'octobre, j'ai conscience que c'est du au fait que je fais beaucoup trop de choses et que j'accepte de gérer trop de choses, mais je n'arrive toujours pas à lacher prise ou si peu.

Je comprends très bien ce que tu vis et dis toi que nous sommes des milliers comme toi, à courir sans cesse après le temps. Dis toi que si tu n'arrives pas à prendre ne serait-ce que 5 minutes dans la journée, tu vas finir comme moi en burn-out (dépression) et je peux t'assurer que c'est très dur de remonter la pente, tu as conscience des erreurs mais tu as du mal à changer les choses. Alors courage

 

Pomdereinette.
Abonné

Au cas où quelqu'un(e) passerait par là dans le même état d'esprit que moi au début, je voulais donner des nouvelles :

J'ai débuté sur le week-end de Pâques : pas de boulot mais fêtes en famille, aussi délicates que celles de fin d'année, c'est pour dire ! Me suis astreinte le 1er jour à la pause toutes les 2 h, moins les deux suivants, mais vraiment pour moi ça a été une aide précieuse.

Au boulot, j'ai réussi à faire deux pauses de 3 mn (enfermée dans les toilettes ! ) une avant le repas et l'autre avant une réunion. Du coup, pas de compulsions à table, et pas de compulsions en sortant du travail malgrè une réunion pas tip-top.

Et moi qui avais repris tout (le peu) de poids perdu les 3ers mois, me revoilà en phase descendante et à l'écoute de ma satiété. Autant vous dire que je m'accroche à mon MP3 comme à une bouée de sauvatage !

sagattine.
Abonné

Bravo pomdereinette, contente pour toi yessmiley

Noelle
Marraine

Ce sont de tres bonnes nouvelles, tres encourageantes pour nous toutes, quel travail sur toi pour y arriver

Bon courage et bravo!

lorraine
Marraine

Je voulais te dire Pomdereinette que j'aime bien lire tes posts qui m'aident aussi dans la réflexion, smileyAlors surtout continue   faire des pauses LC , rien que pour que je  puisse te lire.......wink

Oui, c'est à nous de dire stop, d'en faire moins et c'est pas simple. Si mon mari accepte ma fille a plus de mal que maman puisse être dans un autre rôle (aller au cinéma seule, être sur LC...) que maman et épouse..

C'est la vie, plus tard nos enfants nous diront merci d'avoir su nous réaliser en tant que simplement femme

Pomdereinette, la pleine conscience dans tous (ou presque) les actes de la vie quotidienne nous permet de vivre l'instant présent et qu'est ce que c'est reposant...Les moment de RPC (ou body scan, ou méditation...) aident énormément à s'apaiser à arrêter les gestes automatiques (ou compulsions) et + on fait et mieux c'est....Avant LC à part le yoga que je fais depuis 18 mois (les lundis soirs en groupe) et ça aussi pour se poser travailler sur les sensations corporelles c'est super) je n'étais pas du tout branchée "au zen" y a un livre que j'aime bien et qui continuellement dans mon sac c'est "Méditer" de Jon Kabat-Zinn, hier encore pendant que ma fille s'occupait à la biblio des enfants moi je lisais ça....et y a le MP3 à se coller sur les oreilles .....

Bonne continuation

yayie.
Abonné

bravo pomdereinette, tu vois qu'il ne faut pas forcément suivre ce qu'on te demande, tu fais le mieux que tu peux avec ta vie. il faut juste s'accorder du temps et profiter des moindres minutes disponibles si on en a envie. on peut aussi NE RIEN FAIRE

je viens de découvrir le "ne rien faire" parce que écouter son mp3 et se concentrer sur ça respiration ... c'est quand même faire quelque chose. je ne dis pas qu'il faut arrêter mais "ne rien faire" voir s'ennuyer c'est bon aussi, l'esprit divague, on se rend compte qu'on a envie de telle chose, de faire tel truc, c'est aussi prendre du temps pour soi.

Pomdereinette.
Abonné

Merci à vous. je suis toujours surprise par la multiplicité des pistes qui s'ouvrent, en réponse à une "simple" question.

Ne rien faire... Tout un programme ! :-))

lissiboa.
Abonné
[quote=Pomdereinette]

.

Ben voyons ! Déjà que j'ai à peine le temps d'aller faie pipi, la pause RPC toutes les 2 h, j'imagine la tête des collègues ! On a droit à une pause de 20 mn dans la journée, personne ne la prend. Parce que ça revient à laisser les collègues en difficulté...

[/quote] j'ai déjà entendu cet argument de ne pas laisser les collègues seuls face au mal face au stress face à la folie de ce qu'on leur demande ça me semble être une dynamique pas franchement positive.... souvent, je souhaiterais que mes interlocuteurs aient pris une bonne petite pause dans la journée .....ça faciliterait beaucoup de pb.... petite provoc' du jour. parfois il faut du courage, surtout si c'est le travail...
Haut de page 
X