Impossible n'est pas Hermine ! - le 01/02/2012

Hermine.
Abonné

(copie du post sur mon blog, mais j'avais envie de partager ça !)

Hier soir, mini victoire ... en fait toute petite en soi, mais énormes sur la prise de conscience !

Escalopes de veau, sauce crème ail, citron. Avec des pâtes. Le truc pour lequel on se bat normalement pour saucer la poêle.

Au milieu de mon assiette, je n'ai plus de sensation de faim. C'est déjà énorme de sentir ça sur un plat que j'aime et que je gloutonne habituellement.

Je fini tout de même ma viande, mes pâtes. On se ressert (oui, j'ai bien précisé que c'était une petite victoire) parce que, bon, j'aime quand même ça et que ça me paraît impossible d'y résister.

Impossible n'est pas Hermine !

Après en avoir remangé quelques bouchées, vraiment, le plaisir n'est plus aussi intense et je me dit que je peux m'arrêter là. Oui ! Je peux.

Sur le coup, j'ai l'impression que je vais être frustrée, que je me prive.

Une fois la décision prise ... non, aucune frustration ! Du tout. Pas de regret, pas de ... rien, tout va bien.

Alors bon, j'ai dépassé ma satiété (mais déjà je l'ai ressentie) et donc un peu trop mangé. Mais prendre conscience qu'on peut laisser quelque chose qu'on aime beaucoup sans se sentir privée ! OUA !

Je suis sûre que je vais encore souvent trop manger, que je vais avoir encore beaucoup de mal à sentir ma satiété, que je vais encore trouver dur de laisser un aliment que j'aime.

Mais aujourd'hui, je sais que c'est possible et qu'en aucun cas c'est un deuil ou quelque chose de difficile !

J'ai pas maigri mais qu'est-ce que je me sens légère aujourd'hui !

Commentaires

isabellej.
Abonné

bravo c'est génial

d'autant que tu es vraiment sortie de la logique du tout ou rien qui caractérise bon nombre d'entre nous

tu as déjà dépassé ta satiété, mais tu ne t'es pas dit   "raté pour raté, allons jusqu'au bout",   tu as arrêté le plus naturellement du monde, avec la conscience d'avoir juste un peu trop mangé

c'est un grand pas en avant assurément

Nikaia.
Abonné

Bravo hermine!!!

je ne suis pas d'accord avec toi :  réussir à s'arrêter au milieu d'un plat qu'on adore est vraiment une très grande victoire !!!  et surtout sans avoir de regret ( et pourquoi avoir des regrets : si c'est toi qui cuisine, tu peux le refaire facilement ce plat qui m'a l'air très très bon :)

Tout le reste viendra petit à petit : la prochaine fois (ou celle d'après) tu réussiras à ne pas en reprendre et la fois suivante à t'arrêter à ta faim 

encore bravo!!!

Nikaia

Hermine.
Abonné

Merci pour vos félicitations et encouragement. Bien sûr que c'est une belle victoire, c'est pour ça que je la partage (ouai, je suis fière dedans de moi !) mais c'est pas "parfait" ...

Et merci pour la réflexion sur le "perdu pour perdu, autant finir mon assiette" ... je n'avais jamais réalisé ... une excellente piste d'amélioration parce que si je ne me le suis jamais dit, je pense qu'effectivement, c'est un truc qui doit m'arriver souvent !

Nikaia.
Abonné

ce n'est pas parfait, mais tu n'as pas besoin d'être parfaite !!! je te conseille de lire le post sur le perfectionnisme  (dans les questions pour A et Z)

Par ailleurs les dr A et Z disent bien que des fois on mangera au dessus de notre faim (ou sans faim pour le réconfort par exemple) et que c'est normal !!! le tout étant de réguler naturellement sur les repas suivant en se reconnectant avec ses sensations.... je crois que ça fait partie des dernières étapes du programme mais je ne suis pas sure

Il ne faut pas qu'on retombe dans des règles extrèmes comme dans les régimes (jamais de chocolat / jamais sans faim  - jamais de gateau / jamais je ne dépasse ma satiété ...) ce serait une autre forme de restriction cognitive d'une certaine manière (avec les risques d'échappements et d'EME associés). Il faut suivre ses sensations, et des fois, parce que c'est exceptionnel (un repas dans un grand resto, un réveillon ...) ou qu'on a besoin de reconfort, ou ... bref on va dépasser ses sensations en toute conscience et ensuite en toute conscience on se reconnectera à nos sensations et on régulera naturellement sur les repas suivant...

là je suis sure que c'est d'une certaine manière ce que tu vas faire : tu vas attendre d'avoir faim pour manger le repas suivant, tu vas mieux écouter tes sensations de satiété à ce repas et tu mangeras naturellement un peu moins et tu auras régulé sans faire d'effort .. juste en te reconnectant avec tes sensations ..

bonne continuation

erin94.
Abonné

Bravo pour ces belles victoires car moi j'en vois au moins 2

1/ tu as senti ta satiété, et bcp ici mettent bcp d etemps pr la ressentir

2/ tu as pu t'arreter meme si tu as outre passé ta satiété

 

ce n'est pas parfait mais tu n'as pas à l'etre, bien au contraire !!

Haut de page 
X