J'ai trop mangé - 23042013

Troispommes.
Abonné
Bonsoir, après mon travail de la matinée je suis rentrée chez moi pour déjeuner. Sur le chemin du retour je me suis dit "Tiens je me ferais bien un Mac do". J'avais faim juste ce qu'il faut. J'ai 1/2heure pour rentrer. Ma bonne conscience me dit " non ce n'est pas bien, tu as des légumes que tu as préparés, il faut juste les réchauffer au micro-onde, c'est pas compliqué et ce serait mieux". Au cours de mon voyage, le Mac do revient régulièrement à mon esprit et ma bonne conscience aussi. Au bout d'un moment je me suis dit "s'il y a peu de personne qui font la queue au Mac do c'est que j'ai le droit d'y aller" je sais c'est stupide loĺ. J'arrive devant et il y avait que 2 personnes c'est pas beaucoup. Alors je passe ma commande. Je rentre chez moi et je commence à déjeuner, et très vite je me rend compte que je fais pleins d'autres choses en même temps. Du coup, je m'arrête, m'installe à table et je prend mon temps. Je le savoure. Au milieu du repas je me rend compte que j'ai assez mangé, mais je continue. Je ne suis pas stressée, je n'ai pas de soucis en tête, je suis bien Ma bonne conscience me dit d'arrêter, mais je continue. À la fin de mon repas je me rend compte que j'ai trop mangé, j'en ai mal au ventre. Je me demande pourquoi j'ai fait ça. je ressens ni honte, ni culpabilité, et je ne trouve pas la réponse tout de suite. Après réflexion je me dis que c'est parceque je voulais tester si j'étais capable de sauter le dîner. Pour le moment ça va je n'ai rien avale mais j'ai toujours mal au ventre.

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

coucou trois pommes

à te lire, il y a comme un "combat" à l'intérieur de toi,  et rien que ça, ça peut être une raison pour avoir dépassé ta satiété

bravo d'attendre ensuite ta faim pour le repas du soir

Troispommes.
Abonné
Merci de ta réponse, tu as raison c'est un combat qu'il faut que je transforme en allié ainsi je serais en paix.
Titedu84.
Abonné

Hé hé comme je connais ce que tu à vécu mais depuis 2semaine je me suis faite un macdo perso je l'ai savouré je m'en suis pas voulu oui j'ai tous mangé mais pas à en avoir mal au ventre j'ai mis 45mn pour tous mangé un record. Courage petit à petit tu avancera et tu verra les changement justement grâce à se genre de nourriture et comment tu y fait fasse.

FRED73
Marraine

Samedi, le docteur Zermati nous a expliqué que le repas lui même pouvait être un stresseur qui pouvait donner envie de manger sans faim. En fait, quand on commence notre repas en se disant :"il faut que je fasse attention", "je dois m'arrêter à satiété", "je ne dois pas manger trop"... On mange forcément trop parce qu'on est dans le contrôle et pas dans l'écoute de nos sensations. Quand on est dans le contrôle, on a comme objectif maigrir et rien d'autre, alors que quand on est dans l'écoute on a comme objectif respecter ses sensations alimentaires.Donc pour réussir à être dans l'écoute, il est nécessaire de ne pas vouloir maigrir à tout prix (je sais c'est plus facile à dire qu'à faire). En fait, il faudrait pouvoir réussir à se dire, "je veux avoir une relation plus sereine avec la nourriture, si je maigris tant mieux, sinon c'est pas grave". Difficile, mais je suis persuadée que c'est la clé pour que la nourriture ne soit plus un problème.Courage !

Troispommes.
Abonné
Tu as raison je suis en ce moment totalement dans le contrôle. Contrôle de ne pas prendre trop de poids mais aussi de ne pas trop en perdre. C'est pas évident de trouver le juste milieu. Et c'est fatigant, mais je pense que je suis obligée de passer par là pour y arriver. Alors je ne désespère pas, je sens que je fais tout de même des progrès, je sais que je ne suis pas parfaite, mais c'est pas grave car le matin quand je me regarde dans la glace, je n'ai pas honte. J'ai des valeurs, et même si le lâcher prise n'est pas ma manière de fonctionner cela va le devenir de façon appropriée, même s'il faudra un peu de temps. Il y a quelques années, je travaillais dans un service où on effectuait des greffes pulmonaires. Un médecin disait des patients : je préfère les marathoniens plutôt que les sprinters, je trouve cette image très vraie. Si on va plus vite que la musique un jour la corde lâche. Bonne journée à vous.
Frunobulax.
Abonné

Alors Troispommes, comment s'est passée ta fin de journée ? Tu as su respecter ta faim en dînant / ne dînant pas ?

Je me reconnais dans ce que tu as raconté. On passe par une phase de "test", on se challenge en fait. (au passage, même si tu t'étais préparé des légumes, l'important est de suivre ses envies, surtout au début de la rééducation)

Je me souviens, quand j'ai commencé il y a environ 6 ans, j'avais acheté un bretzel au beurre salé, mmmh ! Arrivée à 3-4 bouchées de la fin du bretzel, j'ai senti ma satiété arriver. Même en ayant pris conscience du STOP de mon palais, je l'ai terminé en me disant : "Ouais ouais c'est bon, je reconnais le signal donc ça va, on verra plus tard". Et comme il ne s'agissait que d'une petite quantité en trop, je n'ai pas ressenti de culpabilité.

Que tu ne ressentes pas trop d'émotions négatives après avoir selon toi nettement trop mangé est une bonne chose ! Je pense que tu as apprécié de pouvoir te rendre compte que c'était trop, et tu me sembles motivée.

Je me retrouve aussi dans ton raisonnement : "s'il y a peu de personne qui font la queue au Mac do c'est que j'ai le droit d'y aller". J'aime bien, parfois, me référer aux "signes", il m'est arrivé de faire tomber ma fourchette, ou laisser tomber un biscuit, par mégarde, et je me disais que c'était le moment d'arrêter ! C'est notre petit côté superstitieux ;)

Troispommes.
Abonné
Bonjour frunobulax, je n'ai pas mangé le soir même si mon mari me proposait des trucs à grignoter. J'avais trop mal au ventre. Alors je me disais si ça se trouve j'ai attrapé une cochonnerie, et demain je vais être malade. Et puis après la raison reprenait le dessus "non ce n'est pas ça, tu as trop mangé c'est tout, ce n'est pas grave mais c'est un fait. " Ne te met pas des oeillères ça ne sert à rien. En plus je connais quelqu'un qui travaille chez Mac do et qui m'avait dit que dans ma ville il était propre et que l'hygiène était respectée correctement. Le lendemain au petit dèj j'avais faim, et j'ai senti que mon estomac était dilaté. Donc c'était bien ça. Les petites phrases qu'on se dit, je pense aussi, que c'est pour se donner bonne conscience lol. Bonne journée à toi.
Haut de page 
X