Je mange trop - le 05/08/2011

Emmalie.
Abonné

çà fait 3 jours que je remplis mon carnet d'observation alimentaire et je me rends compte que je mange trop. Je ne grignote pas, je prends seulement 2 à 3 repas par jour mais toujours dans de grosses quantités. Le soir surtout ! Je ne sais pas trop pourquoi, le plaisir de me retrouver en famille, d'avoir terminer la journée...c'est un peu comme un réconfort mon repas du soir. Seulement, je suis souvent avec l'estomac lourd le soir et pour m'endormir c'est pas top. Je sais que j'ai encore beaucoup de mal à gérer mes émotions et surtout mes pensées, je suis quelqu'un qui pense beaucoup et c'est fatiguant. Je viens de comprendre que pour freiner mes pensées, je dois être dans l'action, çà marche mais je ne fais pas encore assez de choses pour avoir l'esprit occupé.

Et vous est-ce que vous "ruminer" beaucoup ?

Commentaires

zou29.
Abonné

bonjour Emmalie,

 tu dis "je suis une personne qui pense beaucoup, pour penser moins, je dois être ds l'action". pour moi la pleine conscience ce n'est pas être ds l'action.

  en effet tu peux être dans l'action et être en pleine conscience, c'est çà qui est magique et passionnant ! cela fait des années que j'essaie de comprendre et d'intégrer ce concept dans ma vie : arrêter le flot de ses pensées, mon 1er livre là dessus, "la première et dernière liberté" de Krishnamurti.il y a 30 ans !

alors ton questionnement me parle bien, et je voudrais bien t'aider à pratiquer. la 1ère fois que j'ai ressenti qq chose en pleine conscience, c'était en voiture, au volant. tu fixes ton attention très fortement sur la route, en voiture c'est facile, tu ne peux pas faire autre chose que regarder la route et être concentré sur le flux des voitures. et tout à coup tu vois les détails plus nettement, l'herbe, les arbres, les bords de la route et tu ressens une incroyable sérennité...çà ne dure pas longtemps, plus tu essaies plus çà dure avec l'expérience.

je crois que c'est ce que nous faisons avec la RPC, se concentrer sur la respiration les yeux ds le vague ou fermés. maintenant je m'amuse à être en pleine conscience à n'importe quel moment de la journée même en ce moment quand je tape sur le clavier, je fixe les touches et elles m'apparaissent avec une incroyable netteté.

dans ces moments là tes pensées disparaissent et tu ressens un bien être fou, comme l'impression d'être ds un autre monde. donc je ne crois pas qu'être ds l'action pour fuir ses pensées çà marche, en fait il ne faut pas fuir mais bien regarder en face le vide qui est en toi...et tes pensées disparaitront, essaie...et tiens moi au courant.

sikkim.
Abonné

[quote=zou29]

bonjour Emmalie,

 tu dis "je suis une personne qui pense beaucoup, pour penser moins, je dois être ds l'action". pour moi la pleine conscience ce n'est pas être ds l'action.

  en effet tu peux être dans l'action et être en pleine conscience, c'est çà qui est magique et passionnant ! cela fait des années que j'essaie de comprendre et d'intégrer ce concept dans ma vie : arrêter le flot de ses pensées, mon 1er livre là dessus, "la première et dernière liberté" de Krishnamurti.il y a 30 ans !

alors ton questionnement me parle bien, et je voudrais bien t'aider à pratiquer. la 1ère fois que j'ai ressenti qq chose en pleine conscience, c'était en voiture, au volant. tu fixes ton attention très fortement sur la route, en voiture c'est facile, tu ne peux pas faire autre chose que regarder la route et être concentré sur le flux des voitures. et tout à coup tu vois les détails plus nettement, l'herbe, les arbres, les bords de la route et tu ressens une incroyable sérennité...çà ne dure pas longtemps, plus tu essaies plus çà dure avec l'expérience.

je crois que c'est ce que nous faisons avec la RPC, se concentrer sur la respiration les yeux ds le vague ou fermés. maintenant je m'amuse à être en pleine conscience à n'importe quel moment de la journée même en ce moment quand je tape sur le clavier, je fixe les touches et elles m'apparaissent avec une incroyable netteté.

dans ces moments là tes pensées disparaissent et tu ressens un bien être fou, comme l'impression d'être ds un autre monde. donc je ne crois pas qu'être ds l'action pour fuir ses pensées çà marche, en fait il ne faut pas fuir mais bien regarder en face le vide qui est en toi...et tes pensées disparaitront, essaie...et tiens moi au courant.

[/quote]

Tout à fait. En fait ça s'appelle être dans le présent. ce qui est très difficile...

Anjana.
Abonné

Oui, c'est difficile , mais en pratiquant, on progresse lentement mais c'est assez exaltant

j'ai essayé la pleine conscience en nageant , en marchant, parce que moi, j'aurais tendance à me relaxer qd je fais de la RPC

quand à "ruminer, pense, penser"

c'est peut-être pr masquer le vide que ns avons toutes à une période donnée, non?

Courage:)))

Emmalie.
Abonné

Et bien en tout cas, je tenais à vous remercier pour vos réponses car si vous pouvez m'aider à trouver une solution pour apaiser mes pensées je suis preneuse. En fait, maitenant que vous me parler de pleine conscience, j'ai entendu ma prof de sophro me parler de cet état quand j'allais à ces cours et elle avait l'air dans être heureuse et ravie d'atteindre cet état, mais je n'ai pas posé de questions alors je ne sais pas trop ce que sait et comment fait-on pour parvenir à ce niveau, je sais que la sophro aide à se préparer. Est-ce que çà fait parti du programme linecaoching parce-que pour le moment j'en suis à mon premier carnet découverte, alors je n'ai pas encore accès à tous les outils.

Merci d'avance pour vos réponses.

Tourmaline.
Abonné

Bonjour Emmalie,

Au début, c'est parfois un peu frustrant de voir tous ces outils "grisés" alors qu'il semble qu'on en aurait bien besoin... La pleine conscience étant un des piliers de cette approche, tu n'as pas fini d'en faire...

ne cherche aucun résultat : il y a toujours, dans le flux des pensées, un moment où on se rend compte que l'on pense, il suffit, avec gentillesse et bienveillance (est-ce cela le plus difficile : la gentillesse et la bienveillance envers soi-même ?) de revenir à sa respiration. Surtout aucune pression et aucune comparaison (même avec ta prof de sophro)

et c'est une grande "ruminante" qui écrit là !

On ne peut pas faire mieux que le mieux qu'on peut à un moment donné, n'est-ce pas ? le reste est perfectionnisme et je crois que le perfectionnisme tue ! Moralement quand on se fustige en permane quand ce n'est pas physiquement avec un état de stress permanent pendant des années et des années.

On est ici pour se faire du bien. Bien sûr, il y a des efforts à faire, mais ils sont d'une nature tellement différente que ceux que nous exigeons de nous-mêmes, en faisant des régimes par exemple, que c'est déroutant. Comme quand on fait du sport : on se découvre des courbatures dans des muscles qu'on ne savait même pas qu'on avait : eh bien, j'ai des courbatures dans des parties de mon cerveau que je ne savais même pas que j'avais !

Toujours revenir à la respiration, dès qu'on se rend compte qu'on pense. et c'est tout. ça suffit.

Emmalie.
Abonné

Merci à tous pour vos témoignages, j'en prends bonne note pour la suite...

080413143151_Libellule2.
Abonné

Est ce que tu manges vites ? ça expliquerait également les grandes quantités ;)

A ce moment là progressivement il faudrait manger plus doucement et en pleine conscience. En gros quand tu fais les séances de RPC tu te concentres sur ta respiration et dès que tu pars tu y retourne.

Là le principe est le même mais sur le fait de macher, et de gouter, déguster, manger les aliments.. il faut le temps.

 

Pour la ruminiation peut être que si tu faisais une séance de RPc juste avant de diner, ça pourrait t'aider. Ou alors dans les transports le temps du retour à  la maison ;)

Flowerbomb.
Abonné

je vous fait part de mon expérience de ce midi :

J'ai fait mon premier test de la bonne faim.

J^ai testé la faim intense. Donc j'ai très peu déjeuné ce matin et à midi je "mourais de faim". donc, salivation intense, maux de tête, faiblesse, frénésie.

je suis allée m'acheter des suhis et je ne voyais pas le moment d'arriver au bureau pour les manger. il est vrai que je les ai mangés assez vite pour me sentir mieux. j'ai tout de même fait l'effort de ne pas les engloutir et de les déguster un peu. j'ai encore mangé une salade de fruits et une petite barre de chocolat.

cela fait environ une demi-heure que j'ai fini mon repas et mon ventre est bien plein mais j'ai encore les symptômes de la faim, surtout la salivation.

C'est sûr, faut pas attendre si longtemps avant de manger sinon on ne s'arrête plus.

quelqu'un a déjà fait cette même expérience ?

Flowerbomb.
Abonné

A part cela, pour répondre à Emmalie, je suis comme toi. pas de grignotages, jamais de repas en faisant autre chose, mais je mange beaucoup à table. c'set aussi parce que c'est le seul repas que nous prenons en famille et que j'adore ça. cela me détend, j'aime bien boire un ou deux verres de vin avec mon mari (quoique depuis que je suis sur LC un demi-verre me suffit, c'est l'effet de la dégustation). quant à flot de pensées.....c'set terrible, j'ai beaoucoup de peine à m'arrêter de penser et généaralement c'est pas des pensées très heureuses....

Haut de page 
X