Je ne suis pas nulle... - 29052012

Laurem
Abonné

Je ne suis pas nulle, au contraire, j'ai même un petit médecin-nutritionniste intégré. Juste pour moi.

Il me dit quand manger, quoi manger, combien en manger. Il est aussi bienveillant et ne me culpabilise pas. Il me laisse me prendre des petites gâteries et il est toujours préoccupé que j'en mange juste à ma faim pour ne pas que je ressente de malaise. Il m'encourage à bien en profiter en dégustant. Il ne me fixe pas de limites tant que je ressens du plaisir et du confort et si je dépasse, il prends ensuite soins de moi pour la suite...sans jamais me culpabiliser. Il ne m'interdit aucun aliment, dans la mesure où j'en ai envie. Mais il veille quand même à me raisonner et à me réconforter si je pars dans une hystérie alimentaire. 

Un cadeau du ciel. Avoir connu son existence, je lui aurais fait de la place avant. Cela me semble tellement évident.

Ma vie n'a pas changé beaucoup de l'extérieur, mais il y a eu des rénovations majeures là-dedans!

J'avais une tristesse incrustée, une résignation accrochée aux kilos qui m'ont envahis quand je n'ai plus été capable de contrôler mon poids artificiellement. J'ai souffert de régimite-aigüe, puis de boulimie nerveuse et ensuite de boulimie-tout-court accompagnée d'équilibrite-alimentaire-désaxée.

Mais depuis 6 mois, en travaillant sur ma rééducation alimentaire ici, j'ai perdu plus ou moins 11 kilos. C'est énorme pour moi. Suffisant pour que je retrouve des formes plus harmonieuses, mais encore en surpoids. Je rêve... un peu de maigrir davantage avec ce petit médecin-spécialiste-de-moi, mais je pourrais accepter d'en rester là. Par contre, j'ai perdu 3 tonnes de tristesses, 200 livres de honte et 18 douzaines de commentaires désobligeants envers moi-même. Mes journées ne sont plus meublées par ma dualité interne et conflictuelle entre la nourriture et le contrôle.

Je vais maintenant utiliser cette force de contrôle qui m'a toujours habitée à quelque chose de plus constructif dans ma vie. Plus contre moi-même. C'est fini.

Quand à la nourriture, je vais maintenant pouvoir commencer à en profiter. Aussi curieux que cela puisse paraître, je n'en avais JAMAIS profité!!!!

J'ai le sentiment d'avoir ma place dans ce monde, telle que je suis, de ne plus être une erreur du créateur qu'il serait mieux de cacher ou de transformer. Je ne suis pas plus heureuse qu'avant, je suis plus sereine. Je suis aussi importante et aimable que les gens que je côtoie.

Je fais maintenant très peu de sport, que j'ai arrêté parce que je l'utilisais comme un régime et je sais maintenat qu'il n'y a plus une règle alimentaire externe que je doive respecter. Ma santé et mon bien-être vont m'être dictés de l'intérieur, par la bienveillance. Bienveillance que je me suis procurée en quantité industrielle.

C'est un tournant. Une opportunité de réajuster les priorités de ma vie avec un sentiment de légèreté. Plus besoin de ce sac- -à-dos qui m'écrasait.

Voilà mon histoire ici... J'ai aussi raconté plus en détails mon parcours et mon histoire sur un blogue dédié à donner au suivant, à semer l'idée de la compétence interne et de la bienveillance. Ce sera dorénavant mon cheval de bataille...

Il me reste quelques mois sur LC, mais je prends peu à peu mes distances pour tester cette compétence de façon autonome, histoire de m'assurer que ce n'était bel et bien pas un régime et que je ne vais pas resombrer à la sortie...

Je dis merci la vie d'avoir cliqué par hasard sur Line Coaching...

Merci à ces docteurs Zermati et Apfeldorfer qui ont remis en question leur savoir universitaire pour regarder ces femmes et ces hommes qui souffraient et avoir cru possible de construire une nouvelle façon d'intervenir avec eux...

Je dis merci à ce corps. Sans vouloir paraître ésotérique, il a toujours été là, quoi que je lui fasse subir. Il a tenté de me servir, de rester sain. Je vais me rattraper, panser les blessures que je n'ai pas su ou voulu lui éviter, croyant qu'il était mon ennemi. Dorénavant, je serai là avec lui, comme j'ai été là pour mes enfants ou pour les gens que j'aime, quelle que soit sa forme.

Commentaires

Lyphaé.
Abonné

Merci pour ce magnifique témoignage, il y a tellement de sérénité et d'apaisement dans ton message... Encore merci :-)

lorraine
Marraine

AguaMaria,

 

Je suis épatée par tes talents d'écriture....Quel joli texte poétique pour raconter ton voyage LineCoachingien

Bel envol à toi, tout doux tout serein

 

Lorraine

 

Narméa.
Abonné

Merci pour ce message AguaMaria...

La bienveillance que l'on sent dans tes paroles me va droit au coeur, et je suis convaincue que nous la méritons tous ici...

Je te souhaite beaucoup de bonheur sur ce chemin!

Pomdereinette.
Abonné

J'adore. L'humour, la poésie, la bienveillance qui se dégagent de ton texte. La sérénité, aussi. Merci !

lore.
Abonné

Merci à toi AguaMaria

ton témoignage est tellement apaisant , tu me donnes vraiment envie de continuer à avancer sur le long chemin de LC.

Heliade.
Abonné

Merci pour ce témoignage !

Comme disent les autres : ça fait du bien de te lire ! :)

Bises

Heliade

AguaMaria
Marraine

Merci les filles vous êtes si gentilles. Ces forums sont d'un grand soutien. Ils montrent la voie de la bienveillance que nous devons avoir pour nous-même. Ils nous permettent de nous sentir moins seules dans cette aventure.

Ne lâchez pas!!!

Flowerbomb.
Abonné

Aguamaria je suis moi aussi très touchée par ton témoignage et la façon dont tu l'as écrit. c'set plein de tendresse envers toi-même. J'espère arriver à autant de bienveillance envers moi-même un jour..........Tu as raison, ces conversations sont pleines d'enseignement et de réconfort.

Isaverte.
Abonné

Merci Agua Maria pour ce cadeau que tu nous fais.

Ca donne espoir, ça fait rêver, sourire, s'interroger.

Et j'espère être un jour capable comme toi de dire merci à mon corps que je maltraite, et qui reste là à me soutenir, tous les jours, dans mes excès. Quand il se manifeste, je lui en veux d'être rouillé, douloureux, fatigué. Mais jamais je ne le félicite, et rarement je le cajole.

Merci à toi.

marily.
Abonné

Merci pour ce magnifique texte, si je fait des fautes c'est pas  volontaire.. j'ai les yeux embrumés de larmes..

C'est la 1 ere fois qu'un témoignage me fait cet effet.. Tu as touché quelque chose en moi.. Je vais le garder sur Word et l'imprimer

Merci encore

Fabienne

Haut de page 
X