je suis nulle archi nulle - 15102011

danube.
Abonné

apres une bonne nuit de sommeil , c'est le week end , il fait beau je vais profiter de mon mari , de mes enfants ...

 

je n'ai pas faim ...

 

 

j'entre dans la cuisine ..je vois mon fils manger sa tartine de nutella ...

 

 

mon cerveau a disparu

 

 

j'ai dévoré , sans plaisir , en me detestant intérieurement trois grosses tartines de nutella

 

je me dégoute , je ne comprends pas , tout allait bien j'ai perdu la tete , comme si je n'etais plus moi , mais mon double , mon ennemie

Commentaires

Lia.
Abonné

Je en trouve pas nul:

Tu peux décrire exactement ce qui s'est passé tu en as conscience et ne te voiles pas la face

Tu sais que tu as mangé sans déguster.

Donc pas nul du tout. Reste ensuite à chercher ce qu'il se passe derrière tout ca. J'en suis à une étape justement ou on identifie ce qui fait que l'on a mangé, la tentation, pour nous réconforter etc etc...

Fais confiance à tes sensations alimentaires et attedn la faim qui reviendra, 3 tartines de nutella y a pas mort d'homme. Moi j'ai trop mangé ce matin de la tresse bine beurrée délicieuse et là je vais attendre que la faim revienne et ensuite bien déguster la suite.

lamorge.
Abonné

salut danube,

 

Ce n'est pas grave que tu es fait une compulsion , tout le monde sur le site a plus ou moins des périodes de moins bien, quand on tombe d'un vélo on se relève et on recommence et pour nos comportements alimentaire c'est pareil ( c'est ce que je pense après tout le monde n'est pas forcément d'accord avec mon point de vue).

 

Arrête de te prendre la tête , laisse toi une chance.

 

Comme te dit Lia attend d'avoir faim pour faire ton prochain repas, et ton corps va se réguler tout seul.

lamorge

Pomdereinette.
Abonné

Ah non alors ! t'es pas nulle !

T'es juste humaine... comme nous tous :-)

Y a ce que ton cerveau peut éclairer (le week-end, pas faim...) et puis y a autre chose, caché dans ton subconscient. Et c'est cet autre chose qui t'a poussé à manger. Peut-être qu'avec la RPC à un moment tu pourras laisser affleurer tes émotions à la conscience avant qu'elles ne t'entraînent à manger.

Y a d'autres réponses possibles (la précdente c'est celle qui fonctionne pour moi) : peut-être des années de régime, de frustration, et du coup nutella = encore interdit, transgression, passage à l'acte. Alors ça passera quand tout ton être aura bien enregistré qu'il n'y a plus d'interdit.

Mais surtout surtout, un peu plus de respect et de sympathie à ton propre égard. Un truc qui m'aide : quand je me sens trop mal j'essaye de penser à ce que je dirai à ma meilleure amie si elle était dans ma situation. Certainement pas les termes très durs que nous employons à notre propre égard !

Un peu de douceur : -)

claire.
Abonné

D'autant plus que si cela n'arrive pas il est alors impossible d'en tirer des enseignements, ni de savoir comment rebondir face à cela....

Moi aussi ce week end j'ai eu quelques loupés, ben sur sur la balance cela n'a rien de satisfaisant mais j'ai été très contente et rassurée de voir que je me comportais ensuite d'un manière plus adaptée...faute de culpabilité, je ne me suis pas enfoncée dans mes excès et la tete haute, j'ai attendu que la faim revienne!

Bien sur, cela peut paraitre du positivisme a tout craint, mais j'ai passé des années à pointer tout ce que je faisais mal pour m'accabler et le resultat n'a jamais été de maigrir, ni de ma sentir bin dasn mon coprs de plus en plus large!....ALORS?

Lily.
Abonné

Qu'est ce qu'on est méchantes avec nous mêmes ! Moi hier midi, vers 14H exactement, je me présente à la sandwicherie avec une bonne faim, bien décidée à choisir ce qui me fait le plus envie: je choisis un sandwich saucisson sec / noix / roquette. Et qu'est ce que je sens en annonçant mon choix ? Une petite boule au ventre que je connais bien : celle du remords, de la culpabilité, de l'interdit. Une vraie sensation physique, un truc qui doit ressembler à la peur de l'enfant qui fait une bêtise, ou à celle du voleur qui vole par addiction : cette adrénaline qui pousse certains à voler, moi je l'ai quand je choisis un sandwich au saucisson sec !

Alors, 3 tartines de nutella un dimanche matin, c'est un peu la même logique... Si tu n'avais pas eu cette sensation physique de culpabilité qui t'en a fait manger trois, tu en aurais dégusté une ou deux. Et tu aurais passé une bonne journée !

3 tartines de nutella n'ont jamais tué personne, mais la culpabilité, si. Ce qui nous tue (bon, n'exagérons, disons "ce qui nous gâche la vie et nous fait grossir), c'est la culpabilité. C'est elle qui nous pousse à nous infliger des auto-commentaires que nous ne méritons pas ! Cela te viendrait-il à l'idée de traiter de "nulle et d'archi-nulle" une amie qui mangerait devant toi 3 tartines de nutella ? De lui dire qu'elle est "dégoutante et folle" ? Bien sûr que non. J'ai dans mon entourage des personnes régulées qui mangent régulièrement 3 tartines de nutella, mange des cacahuètes à l'apéro, et reprennent une deuxième part de gâteau s'il est vraiment bon.

Mais elles ne culpabilisent pas. Elles se font confiance.

Et si on se faisait au moins cette promesse : ne plus jamais s'adresser une seule insulte, un seul qualificatif dévalorisant ? Allez, chiche !

Bon courage à toutes !

Lia.
Abonné

Très bon comme défi Lily!!!!!! hélas déjà raté pour moi je veins de penser que vraiment je suis trop souvent malade cette année et que c'est nul. Je vais plutôt mettre des petits sous de côté quand je suis très méchante avec moi et ensuite avec ma cagnotte je m'offirai quelquechose de chouette comme une petite cure ayurvédique ........

Pomdereinette.
Abonné

J'adore ! A chaque fois que je penserai du mal de moi, hop, une pièce dans la tirelire.

Heu... J'ai intérêt à trouver un hippopotame, comme tirelire :-))

danube.
Abonné

je vote pour la tirelire !!!!!

zouzou.
Abonné

enfin de compte si on reflechi bien  c est la culpabilite qui nous fait grossir pas ce que l on mange?

boudiou qu est ce que ca fait du bien de se dire ca!!! moi pour la 1 ere fois depuis bine lgtps j ai pris un pain au chocolat au petit dejeune et en me disant j y ai droit ca ne me fais pas grossir , je l ai manger en sourriant (ca me fais drole de le decrire comme ca ) mais je n en ai pris k un qu avant j en prennais 4 ou5 !!!!!

je voulais partager ca avec vs!!!

bon samedi

shadow2709.
Abonné

Salut !

Je suis une novice sur le site et je n'avais pas encore abordé le forum. J'ai moi aussi encore beaucoup de mal à gérer mes compulsions et le sentiment de culpabilité ça me connaît !

Alors de lire vos témoignages à toutes me fait du bien, surtout en ce moment où j'en étais encore à douter ! Non pas du bien fondé de la méthode (je ne me permettrais pas) mais de savoir si je me sens vraiment capable d'abandonner définitivement ce cercle vicieux de la compulsion et de la culpabilité. Je crois qu'on s'y complait (je ne suis pas sûre que ce soit le terme exacte que je veuille employer) un peu. Avec une impression de bien être à un moment donné mais qui disparait bien vite face à la culpabilité... Comme une forme d'addiction !!

Voilà, tout ce que j'espère c'est, moi aussi, de manger mon petit pain au chocolat au petit déj en souriant et en sachant m'arrêter quand je n'ai plus faim et non pas quand j'ai fini le paquet !!

Je vous embrasse toutes et vous remercie du soutien que vous vous apportez les unes aux autres !... Que nous nous apportons les unes aux autres !

Neam.
Abonné

Ah oui, alors, ça, c'est vraiment nul... de manger le nutella sans même en profiter! Pense aux bonnes petites noisettes dedans qui ont mis des mois à pousser et à grossir et que tu dévores sans une pensée de reconnaissance cheeky

 

Allez, je rigole. Tout le monde ici a déjà mangé sans faim, c'est pas la fin (faim?) du monde. Nul, ça veut dire qui n'existe pas, le néant. Toi, tu existes, donc tu ne peux pas être nulle. Et puis, je crois que les pensées intérieures négatives sont nos pires ennemis (...dit la fille qui s'est traitée de "grosse larve molle" parce qu'elle avait 17 kg de trop!). Peut-être que tu peux remplacer "Je suis nulle, archi nulle" par "Tiens, j'ai mangé ces trois tartines sans faim. La prochaine fois, j'essaierai d'en tirer du plaisir".

Mon petit truc à moi pour ralentir les compulsions : observer ce que je mange et penser à d'où ça vient (le noisetier, la fève de caco, le meunier levé à 4 h du mat' avec ses cernes sous les yeux...).

Essayons de ne pas être nos ennemies, mais nos amies. On en a bien besoin. Les ennemis, ils viennent sans qu'on les appelle, alors...

Et bienvenue à Shadow2709. Tu vas voir, il est super-chouette, le forum!

Bonne soirée!

 

PS Je viens de manger deux tartines beurre-confiture, deux meringues et du chocolat au lait sans aucune sensation de faim, juste du froid et un gros besoin de réconfort, mais en pleine conscience. Alors, tu vois, tu n'es pas seule!

babydols.
Abonné

[quote=Neam]

Ah oui, alors, ça, c'est vraiment nul... de manger le nutella sans même en profiter! Pense aux bonnes petites noisettes dedans qui ont mis des mois à pousser et à grossir et que tu dévores sans une pensée de reconnaissance cheeky

 

[/quote]

 

alors là j'adore trop ta phrase !!!! j'ai 35 ans et je connais le nutella depuis toujours et pas une seule fois dans ma vie , je n'ai pensé aux petites noisettes qui mettaient des mois a pousser !!!!!! enlightened

vraiment merci pour cette vision, dorenavant je vais voir le nutella différement !!! smiley

Ingalill.
Abonné

[quote=Neam]Ah oui, alors, ça, c'est vraiment nul... de manger le nutella sans même en profiter! Pense aux bonnes petites noisettes dedans qui ont mis des mois à pousser et à grossir et que tu dévores sans une pensée de reconnaissance cheeky[/quote]

Hihi, ça c'est vraiment top, comme idée ! Je n'y aurais pas pensé non plus ! En même temps, je viens de regarder la composition du Nutell* et il n'y en a que 13%, de noisettes, dedans... surprise Perso, venant de faire l'exercice de dégustation des aliments tabous avec cette pâte à tartiner, je ne lui trouve plus beaucoup d'intérêt gustatif. Et je penserais plutôt à une bonne grosse bouteille d'huile ! (Désolée, les filles, de casser le mythe mais cette dégustation a été une telle déception pour moi!!!)

Ceci dit, Neam, super idée de penser aux ingrédients des aliments qu'on manger sans faire attention ! Le boulanger avec ses cernes qui s'est levé en pleine nuit pour nous cuisiner ce croissant sublime et qu'on dévore sans même y penser !  Je vais essayer d'appliquer la méthode ! smiley

Neam.
Abonné

Eh oui, c'est si facile de manger aujourd'hui qu'on oublie que nos aliments sont le résultat d'une longue chaîne. Et quand y pense, on mange un peu moins vite! D'ailleurs, a-t-on pensé à celui a planté ce noisetier, hein? cheeky

J'ai beau avoir des compulsions, je comprends qu'on puisse être déçu par la dégustation. Car quand on veut vraiment le meilleur, on ne mange pas grand chose. Je connais une femme qui ne mange que quand c'est très bon, eh bien, je peux vous dire qu'elle n'a aucun problème de poids, et en plus, c'est une bonne vivante.

Bonne soirée!

babydols.
Abonné

[quote=Ingalill]

[quote=Neam] En même temps, je viens de regarder la composition du Nutell* et il n'y en a que 13%, de noisettes, dedans... surprise Perso, venant de faire l'exercice de dégustation des aliments tabous avec cette pâte à tartiner, je ne lui trouve plus beaucoup d'intérêt gustatif. Et je penserais plutôt à une bonne grosse bouteille d'huile ! (Désolée, les filles, de casser le mythe mais cette dégustation a été une telle déception pour moi!!!)

[/quote]

 

AH MAIS T'ES FOOOOLLLLE ????? surprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprisesurprise

 plus d'interet gustatif  le NUTELLA ???????T'es sure que t'as mangé du nutella ????? tu t'es pas trompé avec un pot de confiture  ?????

nan pas possible, rien que d'y penser, je sens l'odeur inimitable du nutella et de ses ptites noisettes !!!!!!! 

 

petit nutella, si tu nous lis, ferme les yeuxcrying, ne l'ecoute pas, elle a craqué crying moi je t'aiiime heart

danube.
Abonné

et encore je n'ai pas gouté la pate à spéculoos ... il parait que c'est une tuerie !!! 

Ingalill.
Abonné

[quote=danube]et encore je n'ai pas gouté la pate à spéculoos ... il parait que c'est une tuerie !!! [/quote]

Ah ça oui, je confirme, une tuerie !!! Je préfère ne pas en avoir à la maison. Mais je serais assez curieuse de faire l'exercice de dégustation en PC avec ça...

@Babydols : Hihihihi, c'est vraiment le cri du coeur !!! Mais tu sais, je suis plutôt soulagée que cette dégustation ait été décevante, me voilà libérée de la tentation Nutell*, ça en fera plus pour toi ! wink

Rose-PetitBeurre.
Abonné

[quote=danube]

apres une bonne nuit de sommeil , c'est le week end , il fait beau je vais profiter de mon mari , de mes enfants ...

 

je n'ai pas faim ...

 

 

j'entre dans la cuisine ..je vois mon fils manger sa tartine de nutella ...

 

 

mon cerveau a disparu

 

 

j'ai dévoré , sans plaisir , en me detestant intérieurement trois grosses tartines de nutella

 

je me dégoute , je ne comprends pas , tout allait bien j'ai perdu la tete , comme si je n'etais plus moi , mais mon double , mon ennemie

[/quote]

Il m'est déjà arrivé de vivre cette situation, avec mon petit frère qui mangeait des crêpes au nutella...me suis sentie minable, j'avais même pas faim. Après coup, je me suis dit que c'était peut-être pas le nutella qui était en cause mais l'envie d'être avec mon frère, d'entrer presque"en fusion" avec lui. Après tout, la nourriture, c'est de l'amour aussi. Ou plutot, un lien qu'on a envie de partager. Alors c'est logique qu'une maman qui a porté,nourri et qui aime son fils aie envie de partager du nutella avec lui même si elle a pas très faim...Moi, je trouve ça normal, et même... très beau ! C'est la culpabilité qui gâche tout et qui fait manger plus. Alors, arrêtons de nous sentir "nulle" pour ce genre de choses, on se régulera au prochain repas.

Marick.
Votre coach

j'ai l'impression que l'on se sent nulle parcequ'on a l'impression qu'on mange des choses nulles (nulletella !!!)  je vote pour ne plus penser que le nutella est nul et peut-être qu'on se sentira moins nulle !!! j'ai l'impression d'apprendre cela avec cette méthode.

Ellyra
Abonné

Il n'y a rien de grave dans le fait d'avoir mangé des tartines de nutella sans avoir faim. Ce qui est dommage en revanche, et je suis bien d'accord avec une autre personne qui l'a évoqué plus haut, c'est de ne pas en avoir profité et de ne pas l'avoir dégusté.

Je sais ô combien cela peut être culpabilisant de se dire qu'on a mangé sans faim.

Ce soir je n'avais pas vraiment faim, mais vraiment envie de nems parce que je n'en avais pas mangé depuis longtemps. Et bien, je les ai mangé, j'ai eu du plaisir, et je n'ai pas fini mon assiette préparée, mais je suis contente de m'être fait plaisir dans la mesure où cela fait des mois que je ne ressens plus rien ou presque gustativement parlant.

Demain, je mangerai quand j'aurai vraiment faim, et ça passera tout seul, et c'est ce que tu dois faire aussi: ne pas culpabiliser et te dire qu'il n'y a rien de grave et que ton corps régulera tout seul.

papaye971
Ancien abonné

Nutella, O Nutella...

Avant, au temps de mes régimes à répétition, le nutella était un de mes aliments à compulsion: j'étais capable de le manger à la petite cuiller, et à descendre rapidement les pots!

Quand je pense qu'aujourd'hui, j'ai un pot dans le placar, je précise, un pot ouvert! (oui, car en général, pour moi, avant vallait mieux que les pots restent fermés, comme les paquets de bonbons... ouverts= terminés), ben figurez-vous que ce pot ouvert, doit y être depuis septembre...

je n'arrive plus à en manger, à part de temps en temps dans une crêpe ou sur une gauffre...

NON, je le trouve désormais pateux, affreusement sucré...

j'ai une impression de bouche pleine à chaque fois que je lèche une cuiller!! 

ça m'écoeurait presque!!!

Haut de page 
X