la satiete - 17042012

printine.
Abonné

bonjour, je me posait la question, du coup je vous la pose a vous, vue que je n'est pas la reponsefrown  la satiete vous la percevez au bout de combien de temps apres avoir commencer LC. 

Merci pour vos reponses 

Commentaires

fredonzeweb.
Abonné

Bonjour Printine!

perso la satiété je ne la perçois pas du tout... je perçois seulement quand j'ai trop mangé, après le repas. J'attends donc les exercices correspondant.

J'ai commencé il n'y a pas longtemps et j'ai compris qu'il allait falloir être patiente...

printine.
Abonné

bonjour fredonzeweb, sa me' rassure' un peu de savoir que c'est long vue que je ne perçoie ABSOLUMENT rien; j'ai vaguement lue qu'il falais presque s'arreter un ti peu avant d'avoir plus faim et c'est ce que je fais car j'ai presque peur de trop manger. Est ce la bonne methode ou je doit  reellement laisser parler mon corps  jusqu'a ce que je l'entende ?

Je vais demander a mon coach tiens .   

En tout cas merci d'avoir repondue smiley

Nikaia.
Abonné

La satiété je ne la perçois pas encore très clairement sauf quand je mange quelque chose de très gras et sucré (typiquement des patisseries orientales) .. là tu sens assez facilement que tu n'as plus de gout dans la bouche (et limite si tu insistes ça finit par dégouter).. même au milieu d'une petite patisserie ... mais pour un repas normal j'ai encore beaucoup de mal ... 

bonne continuation

Nikaia

SEZAMA.
Ancien abonné

salut Printine

en fait la satiété c'est quelque chose que je ressens depuis le début ( c'est à dire quand j'ai commencé à suivre cette méthode) c'est comme une petite contraction de l'estomac avec une sensation subtile de ne plus avoir envie de manger. là où je cale c'est quand il faut aussi prendre en compte le rassasiement, mais je n'ensuis pas encore là.

lore.
Abonné

bonjour à toutes,

pour ma part, la satiété est longtemps restée un mystère. J'ai commencé LC en octobre et je crois que je la découvre ces derniers jours seulement.

C'est l'étape de la dégustation qui m'a permis d'y accéder. Je pense que je la confonds encore un peu avec le rassasiement spécifique, quand on n'a plus envie de manger un type d'aliment. La satiété il me semble que c'est c'est quand on ne ressent plus la sensation de faim, encore faut-il se mettre à l'écoute de cette sensation au fur et à mesure qu'on mange. C'est là que la dégustation m'aide. Par exemple, pendant un repas, je mange d'un plat en le dégustant et quand je n'ai plus envie de ce palt, je me demande si j'ai envie de fromage, si oui, j'en mange, jusqu'à ce que l'envie parte et ainsi de suite jusqu'au dessert. L'envie de chaque aliment ne reste pas très longtemps quand je déguste vraiment, c'est à dire quand je suis vraiment concentrée sur les sensations : ce qui se passe point de vue odeur et dans la bouche.

Pour le moment ça marche bien quand je mange quelque chose qui me fait vraiment plaisir. Du coup je choisis ce que je mange en fonction du plaisir que j'imagine à le manger. Quand le plaisir disparaît, je me dis que c'est la satiété, et j'arrête parce que j'ai pu comparé manger avec plaisir et manger sans plaisir : ça vaut tellement le coup de manger par plaisir (j'avais oublié ça avec les compulsions qui apportent du plaisir mais aussi beaucoup de rumination) que j'ai moins de mal à renoncer à manger sans plaisir.

Printine, tu viens d'arriver, alors bonne route parmi nous, le chemin est long mais riche et ça vaut le coup d'avancer en faisant confiance, de voir les choses sur du lonf terme, tout arrive à son heure !

printine.
Abonné

AH ! parce qu'en plus il y a le rassasiement !  pour moi rassasiement et satieté c'est la meme chose blush

bon ba allons y doucement mais surement ^_^

merci pour vos reponses 

lore.
Abonné

j'espère ne pas me tromper mais je crois que la satiété est général et le rassasiement spécifique concerne un aliment en particulier. On peut être rassasié d'un aliment et avoir encore faim. La satiété ce qui est sûr c'est quand on n'a plus faim.

Il y a une étape consacrée au rassasiement spécifique et je n'y suis pas encore....

Comme tu dis Printine, il faut laisser du temps au temps

Bon courage à toutes

Chatoyante.
Abonné

Bonjour,

Aussi, il faut avoir faim afin d'arriver à bien sentir la satiété.

Ça l'air tout bête dit comme ça, mais avant je mangeais parce que c'était l'heure, sans même me demander si je ressentais la "bonne" faim. Alors inutile de rechercher la satiété dans ce temps-là hihi.

mibou.
Abonné

cette réponse m'aide beaucoup parceque j'ai énormément de difficultés avec la notion de satiété. Vous me donnez une piste. Encore merci

Paquito
Parrain

En fait, il y a deux temps lors de la prise de nourriture. Le premier est la satiété, c'est-à-dire la disparition de la faim. Cette première sensation arrive généralement très vite, après quelques bouchées. Il est juste que pour la sentir, il faut avoir faim en commençant, c'est presque une Lapalissade ! On a calmé sa faim, mais on a encore envie de manger, parce qu'on n'est pas arrivé au rassasiement. Ce dernier concept est plus difficile à percevoir, il y a les rassasiements spécifiques : on a envie de fromage, de tel fromage, de tel yaourt, ou de tel dessert. Et on arrive naturellement au rassasiement total, quand on n'a plus faim (depuis un petit moment), mais aussi que rien ne nous fait vraiment envie. Pour moi, je n'ai jamais véritablement senti de différence de goût dans les aliments, mais plutôt un désintérêt pour la nourriture. Je mange, et puis je me demande ce qui me ferait envie, et je me réponds "rien". Tout ce que j'envisage me m'attire pas, et là, je sais que je suis rassasié. Cette sensation met du temps à devenir précise, mais je pense que plus on avance, plus on la perçoit avec acuité. Le temps, toujours le temps...

Francisco

AguaMaria
Marraine

Pour moi ça a été une découverte aussi tout ça, mais très clair maintenant.

D'abord, impossible d'arriver à satiété si on n'a pas faim au départ!!! Il fallait y penser.

Ensuite, ce n'est pas le sentiment d'estomac plein qui définit ma satiété... Double surprise!!!!

La satiété sert à nous dire que nos besoins alimentaires sont satisfaits... Ainsi j'ai mieux compris pourquoi je pouvais errer dans la maison avec un sentiment d'insatisfaction intense après avoir ingurgité des tonnes de légumes qui finissent par distendre l'estomac, mais qui ne satisfont pas les besoins.

La dégustation des aliments permets d'éprouver la fin du plaisir pour un aliment donné (on dirait que l'aliment ne goûte plus la même chose et qu'il est devenu moins bon), puis on passe à un autre pour se sentir finalement satisfait et ne plus avoir envie de manger rien (bien souvent, quelques bouchées suffisent d'un seul aliment)... Jamais je ne me sens gonflée ou pleine comme avant.  Par contre, il m'arrive très souvent, surtout le soir, de dépasser volontairement cet état parce que je n'aime pas manger en soirée. Je répond ainsi à mon appétit prévisionnel. Je m'assure que je n'aurai pas faim jusqu'au lendemain matin.

J'avoue que parfois j'ai une petite envie de me laisser aller.... de perdre le contrôle de mes sensations pour ressentir ce trop plein d'avant. Comme si cela avait quelque chose de réconfortant. Mais quand cela m'arrive, je me sens tellement mal dans mon corps!!! Ce n'est jamais aussi agréable que de manger avc faim.

Pour moi, c'est la satiété qui a changé ma façon de manger. La faim, je connaissais, la tolérance aux émotions... pas si mal. C'est la satiété qui me permet de laisser dans mon assiette, de jeter de la nourriture et de manger comme une mince. La dégustation y contribue beaucoup. Si je ne suis pas attentive aux aliments et aux sensations qu'ils me procurent, je n'arrive pas à m'arrêter.

J'ai perdu presque 12 kilos depuis 5 mois.

J'espère que cela peut t'aider!

SEZAMA.
Ancien abonné

Aguamaria

Je te félicite pour ta perte de poids, ça m'encourage énormément, surtout ce que tu as dit sur la satiété et le rassasiement.En fait théoriquement,  j'avais compris mais disons que de te lire a remis les pendules à l'heure dans ma tête. Donc pour récapituler, il faut impérativement avoir faim avant de manger et la bonne faim càd ne pas manger dès le début mais  pas trop attendre non plus au risque de ne plus pouvoir se contrôler et puis manger des choses qui nous font envie et les déguster lentement en faisant attention aux sensations. Bravo à moi mais vivement que je sache appliquer tout ça . Donc laissons le temps au temps . Et comme dit le proverbe : rien ne sert de courir, il faut partir à point 

AguaMaria
Marraine

Je dirais même plus, tout vient à point à qui sait attendre Sezama... :-)

Au début, j'y arrivais seulement parfois, puis cela s'installe comme si c'était une seconde nature... puis ça dérape un moment... la fatigue, un lendemain de veille bien arrosé (pour ma part ces cas là sont très difficiles), puis on se recentre... un repas à la fois! On n'abandonne pas! Il paraît que nous deviendrons compétentes inconscientes, par opposition à incompétentes inconscientes, puis incompétentes conscientes et compétentes conscientes...

Du temps oui... nous en avons devant nous! Tout le temps des régimes que nous ne ferons pas... Hourra!!!

PrincesseLeia.
Abonné

Merci à tous/toutes pour ces précisions bien utiles sur cette sensation que j'essaye d'appréhender : la satiété !

Moi aussi, je viens de commencer LC depuis 2 jours, et j'ai du mal à "écouter" mes sensations alimentaires :

Parfois je pense avoir faim (= crampe dans l'estomac), mais cette crampe ne passe pas pendant ni après le repas, elle reste identique, et je la ressens toujours après avoir mangé, mais elle ne s'intensifie pas non plus..??! Alors peut-être n'étais-ce pas de la faim ?!

Toutes ces nouvelles expérimentations m'interrogent, à suivre.. mais merci ;-)

AguaMaria
Marraine

Deux jours Princesse Leia, ne t'inquiète surtout pas alors.

Il y aura des exercices pour mieux saisir ta faim, puis d'autres pour la satiété. Ne t'inquiète pas de ne pas être certaine de tes sensations alimentaires. Moi j'ai terminé le parcours et ça a pris au moins un mois ou deux avant que je me rende à ce point. Au début, permet toi la phase d'observation. C'est vraiment utile pour comprendre la suite... 

Bonne route :-)

izabelle
Animatrice forum

pour ma part, il m'a fallu du temps....

tout simplement parce que comme beaucoup de personnes ici, je fais des EME de fin de repas, dûes sans doute à la difficulté de laisser la nourriture, la peur d'avoir faim plus tard et que ça enclenche des compulsions, etc, etc....

par ailleurs, je ressens rarement le rassasiement spécifique dans la bouche, sans doute parce que mes aliments sont rarement très riches

 

donc par ma part la perception de la satiété a pu se mettre en place en même temps que le travail sur les EME, pouvoir tolérer l'inconfort émotionnel de fin de repas ( et pourquoi moi j'ai pas droit à une plaque de chocolat comme mon chéri?)

 

c'est difficile à percevoir également car il s'agit d'une non-perception : on n'a plus faim

pour m'aider, pendant un temps, je faisais la pleine conscience sur la sensation de faim avant le repas, comme dans le programme, puis vers la fin du repas, je le refaisais, et j'essayais de sentir la fin de cette sensation de faim, la différence au niveau des sensations (la fin du tiraillement de l'estomac pour moi)

je me suis aussi aidée de cette phrase :  "quand on est satiété, on se désintéresse de la nourriture "  (pour ça, il ne faut pas avoir d'eme bien sûr)

 

et puis finalement j'en suis arrivée à une sensation plus facile à sentir rapidement (sans faire de pc)....   pour moi, la satiété, c'est garder un mini-creux,   ce mini-creux, c'est mon petit inconfort émotionnel.....    je bois mon café et au bout de 10 minutes le creux a disparu, je suis totalement à satiété et surtout sans lourdeur (qui me provoque aussi des EME!)

 

pour ma part, cela a pris plusieurs mois (je dirais 4)....  avec différentes étapes, avant que ça devienne plus ou moins automatique et que je puisse quitter la table à satiété à la plupart des repas sans trop y réfléchir 

Narméa.
Abonné

ah lire toutes vos réponses viennent de m'éclairer beaucoup!

9a fait deux jours que j'ia commencé et la satiété, je ne sais pas ce que c'est exactement... là par exemple, j'ai essayé de ne pas trop manger au repas de midi et bien j'a l'impression d'avoir de nouveau faim....surprise... mais juste un peu... Ce n'est pas évident au début de savoir écouter ses sensations... je suis sujette aux EME en cours de repas...

AguaMaria
Marraine

Une des choses plus difficiles, mais la plus significative pour moi est de ne plus rationaliser les portions. Je tente de ne plus décider à l'avance ce qu'est une portion acceptable ou raisonnable, que ce soit en fonction de mes balises ou de celles des autres.

Assez que je n'ai jamais diminué mes portions, car cela me créait de l'anxiété. J'ai préféré apprendre à en jeter. Je pars toujours avec en tête l'idée que je peux en manger à volonté, à condition que je m'arrête à satiété. Ce qui fait que je dois rester attentive pendant que je mange tout au long du repas pour savoir si je dois arrêter. Est-ce que le goût est encore agréable, est-ce que mon estomac est satisfait?

Le signal est généralement assez clair... comme si un blocage désir-plaisir signalait un stop. Après, c'est là que je dois réussir à arrêter et qu'arrive ma peur de manquer, le sentiment que je vais gaspiller ou encore le désir de bien paraître... C'est là que je réussis de mieux en mieux, mais que ce n'est toujours pas gagné!!!

On lâche pas!

tournesol1950.
Abonné

Vos échanges me font mieux comprendre ce que je ressent, j'ai commencé il y a 4 jours et si j'arrive à ressentir le signal de faim (creux à l'estomac) j'ai plus de mal avec la satiété. Je choisis les aliments que j'aime et je fais attention au plaisir que j'ai à les manger. J'ai pris l'habitude de me servir des petites portions et de me poser la question : tu en veux encore ? avant d'en reprendre. Parfois c'est oui mais parfois non je n'en veux plus.  Difficile aussi de dire si j'ai assez ou pas assez mangé ? Je ne me prends pas la tête je me dis que si j'ai faim dans 2 heures je prendrai un en-cas ! en tout cas en 4 jours je perçois des changements ...... déjà je ne mange plus devant la TV et ça change TOUT !

fadinarde.
Abonné
Ce fil de messages était très intéressant, merci à toutes! Il m'aide un peu. Demain je vais remplir la huitième page du premier carnet alimentaire, j'ai hâte de recevoir mon bilan pour continuer l'aventure... Je me pose moi aussi cette fameuse question de satiété... Je comprends quand j'ai faim, mais ensuite j'ai peur de trop manger, alors je m'arrête assez rapidement. Puis je fais autre chose, la vaisselle par exemple, comme ça je peux ensuite me reposer la question "ai-je faim?" Et si oui je prends un dessert. Ou alors si j'ai envie d'un dessert avant même d'attaquer le plat principal, alors j'arrête le principal pour garder de la place pour les douceurs.... Est-ce une bonne méthode? En tous les cas, mon bilan de LC après ces quelques jours, c'est que je me rends compte que je n'ai aucune difficulté à attendre d'avoir faim pour manger. J'ai compris que bien souvent je mangeais par gourmandise et pas par faim. Et puis je faisais des "réserves" pour m'empêcher d'avoir faim, ce qui me donnait encore plus faim... Donc manger à double. Et dernier point: le fait de savoir que je peux manger de tout, même des cochonneries, à condition d'écouter mes sensations, et bien ça me donne bien moins envié d'en manger... Je cohabite avec plein de bonbons, chocolats et trucs sucrés, et je ne me jette pas dessus. C'est magnifique! Question poids je pense n'avoir rien perdu.. Je ne le voit pas en tout cas, et je ne me pèse pas régulièrement... Je me dis que peut-être je suis à mon set point... On verra bien... Si je perds du poids de sera la cerise sur le gâteau!!
080413075303_Rikki.
Abonné

Fadinarde, autant de sagesse en aussi peu de temps, bravo ! 


Pour moi, au bout de bientôt 6 mois sur Linecoaching, j'en approche tout juste... et je ne suis pas très au point dans la perception de la satiété, pour le coup. Mais bon, je dois venir de beaucoup plus loin que toi ! 

fadinarde.
Abonné

;o)

Disons que je suis ici pour corriger des mauvaises habitudes qui m'ont fait prendre 3-4 kilos en environ 5 ans, et que malgré eux mon "problème de poids" n'est qu'esthétique... Je n'ai jamais fait de régime à proprement parler, je me suis toujours régulée naturellement. Même avec ces quelques kilos de plus je reste assez stable. Mais comme on ne sait jamais ce qui peut arriver (j'ai une grand-maman obèse du côté de mon père, et du côté de ma mère ils étaient plutôt régulés, à l'image de ma mère qui a été mince toute sa vie sans jamais contrôler son assiette, sauf pour y mettre de la nourriture de qualité)

Donc j'ai décidé de corriger mes mauvaises habitudes maintenant que "tout va bien"!

Bon courage à toi! Déjà six mois c'est énorme!

Gingko.
Abonné

Ayant commencé en mars LC, je ne suis pas encore trèps au pooint concernant la satiété malgré les excpériences déjà vécues. Je ressens qu ej en'ai plus faim environ 15 minutes après la fin du repas. Je pense que je ne prends pas assez de temps pour manger ( environ un quart-d'heure) et vous en combien de temps prenez-vous votre repas?

Lorsque je prends plus de temps our manger ( par exmeple en mâchjant chaque bouchée au moins 20 fois), j'arrive à ne plus avoir faim avant la faim du repas, à avoir cette sensation du rassasiement! Mais cela n'arrive pas encore à chaque prise de nourriture.

Savi.
Abonné

Echanges super intéressant pour une nouvelle venue comme moi!

J'en suis toujours au carnet alimentaire, encore 2 jours, puis le bilan.

Sur 7 matins, je n'ai pris de petit déjeuner que 2 fois, moi qui depuis toujours pense que sauter ce repas là est sacrilège, moi qui enseigne à mes enfants depuis toujours qu'il faut commencer sa journée avec quelque chose dans l'estomac! Je n'avais pas faim! Et j'ai tenu jusqu'à midi, même au boulot. Je ne sais pas si cela aura un impact sur mon poids, j'ai bien compris que ça ne devait pas être le but premier. Je suis en tout cas complètement abasourdie par le fait que pendant 44 ans, j'ai mangé sans faim le matin, du moins la plupart du temps!!!

Satiété, rassasiement, dégustation, manger en prenant son temps, j'ai hâte de découvrir en profondeur. Surtout après avoir lu ce que vous écrivez.

Merci à vous tous pour ce partage!

AguaMaria
Marraine

Bienvenue et bonne route dans cette belle aventure Savi :-)

Bienveillance et écoute de soi, puis on se laisse guider par de nombreux exercices qui nous font découvrir toutes sortes de choses sur nous !

Haut de page 
X