Le piège de nos attentes !!! - 01032013

Flo16.
Abonné

Ca fait deux-trois jours qu'il y a des réflexions qui me trottent dans la tête... quand je lis les posts sur le forum ou sur les blogs et qui reviennent traverser mes séances de méditation/RPC : la question, le poids - devrais-je dire - des attentes !

Ca vient faire écho à des discussions avec une collègue sur les difficultés de communication avant que je parte en vacances et du coup, je me dis que les attentes sont vraiment au coeur de beaucoup de nos difficultés quelque soit le domaine : la communication, les relations avec nos proches (à la maison comme au travail), les démarches de changement dans lesquelles nous nous engageons, le bonheur (ou au moins le bien-être) au quotidien...

En fait, on passe notre temps à courir après nos attentes et à regretter notre passé, mais le présent dans tout ça ? Mystère... on le laisse passer, sans être attentif, présent : on ne prend pas ce qui vient, on ne profite pas de ce qu'on a. Je ne sais pas si ce sont mes lectures passées et actuelles et mon séjour sur le forum qui me rendent plus consciente depuis quelques semaines de ce phénomène. Mais maintenant je pense que c'est vraiment la cause de beacoup de nos insatisfactions, de nos souffrances même et que c'est une super façon de nous compliquer la vie en nous rendant tout plus difficile. Dès qu'on veut faire quelque chose, on s'attend à le faire bien du premier coup (en oubliant au passage le processus d'apprentissage...), que tout le monde soit d'accord (en oubliant qu'on est tous différents), et en plus sans qu'on aie besoin de leur expliquer (ben oui, le bon vieux mythe du Prince Charmant et autres contes de fée où tout finit toujours bien...). Du coup, à la première difficulté, au premier obstacle, même mineur, on se décourage car notre gentille petite voix intérieure se réveille et nous sussure au creux de l'oreille : je te l'avais bien dit ; de toute façon, tu n'arrives jamais à rien ; et puis ils ne comprennent rien, tous des cons...

Dans un des livres de Thierry Janssen, "le travail d'une vie", il décortique le processus. En fait il représente notre personnalité avec cinq éléments :

  • deux tendances opposées : l'une Unificatrice qui fait qu'on veut se relier aux autres, au monde, l'autre Séparatrice qui nous pousse à nous différencier, à nous distinguer (fierté, orgueil, peur, égoïsme..., qui ont pour but de nous faire éviter la frustration et la douleur)
  • un Observateur, qui voit ce qui se passe, mais ne juge pas (tiens, tiens, le truc un peu atrophié qu'il serait bon de développer justement !)
  • un Masque, construit progressivement depuis l'enfance à partir des voix des adultes qui nous ont entourés , et qui est "la personne que nous pensons devoir être pour exister, être reconnu et être aimé dans le monde", image idéalisée, idée de la perfection (hum, hum...)
  • et un Sac à Déchets, dans lequel le Masque rejette tout ce qu'il ne veut pas qu'on montre au monde (y compris les émotions et les sensations... tiens don'...)

Je trouve cette représentation assez parlante. Et en relisant mes notes de lecture, ça me frappe encore plus maintenant !!

Ainsi il explique le processus de jugement (une autre de mes grandes questions depuis quelques mois...), le processus qui conduit à renforcer l'Observateur en nous pour mieux comprendre ce qui se passe ici et maintenant, pour se débarrasser des illusions du passé et du future, pour accéder à la réalité du présent et pouvoir faire des choix.

Voici quelques phrases du livre qui m'ont fait avancer :

  • "Juger amène à nier notre négativité, à renier une partie de nous-même. Tant qu'on n'a pas accru la conscience de qui on est, on ne change pas, on attire à soi les mêmes types de personnes pour expérimenter une nouvelle fois la nécessité de se réunifier."
  • " Le perfectionnisme est la volonté de notre Masque de maintenir son image idéalisée."
  • " Le passé n'existe plus et finalement n'a jamais existé sous la forme dont j'ai gardé le souvenir."
  • " Tout dépend du point de vue où on se place, tout est relatif. A chacun sa vérité, à chacun son illusion."
  • " Le futur n'existe pas encore, c'est donc lui aussi une illusion. Il est absolument impossible de contrôler le futur."
  • " L'idée fixe du bonheur nous empêche de découvrir dans le présent un tas de choses que nous ne remarquons pas."
  • " L'échec c'est la comparaison du résultat de notre expérience avec nos attentes."
  • " Les attentes sont des illusions, car il s'agit de projections dans le futur. On n'est plus dans la réalité du présent."
  • "Pour changer profondément, il faut descendre dans le ressenti de nos émotions et il ne faut pas rester au niveau du mental" => respirer, sentir et écouter notre corps

Bon comme d'hab, je me laisse emporter par mon élan, mais ça m'a fait du bien de relire ces éléments et je me dis, que cela peut aussi vous interesser, vous qui passerez par chez moi !

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

mais oui j'adore!!!

merci pour cette réflexion, et je ne connais pas cet auteur mais je suis super en phase

cette décomposition de la perso, je n'en avais entendu parler, eh bien je la trouve très efficace, moi elle me parle bien!

merci, mais maintenant voilà un livre de plus que je meurre d'envie d'acheter, alors que déjà aujourd'hui la carte bleue a un peu trop chauffé!!!!

 

non sans rire, merci ton post est super, et on devra le citer en référence à chaque fois que l'une ou l'autre, on se plaint de "ne pas y arriver"

c'est tellement vrai, qu'à ce moment là, se refocaliser sur le présent rend cette chose là, ce sentiment d'échec, bien dérisoire et relatif

AMRITA.
Abonné

Excellent ouvrage que j'ai parcouru FLo et lu et tellement lu et relu et j'ai tellement annoté ce livre qu'il est quasiment en poussière mais je m'en fiche. Du coup tu me donnes envie de le reprendre ! c'est malin cheeky

 

Merci pour ce post très intéressant

 

Et si nous décortiquions nos attentes, si vous les mettions bien à plat ? Histoire de voir exactement quelle est leur consistance et pourquoi elles existent, qu'est ce qui fait que nous souhaitons devenir ceci, être aimé de machin etc etc  ? La peur ? nos attentes seraient elles construitent on peut le dire par la peur de manquer, peur d'être seule et autres dysfonctionnements ?

AMRITA.
Abonné

Isa je vais te décevoir mais ce livre ne coute quasiment rien wink

Flo16.
Abonné

Merci Amrita et Izabelle !

Oui, ce livre ne coûte presque rien. C'est un livre de poche et je trouve qu'il fait partie d'une courte liste qui devrait être remboursés par la sécurité sociale !! cheeky

Il y en a un autre qui s'appelle "tremblez mais osez" de Susan Jeffers. A l'occasion faudra que je regarder s'il n'y a pas des passages à mettre sur le forum.

Pour continuer sur Thierry Janssen, dans son livre, il parle de 5 blessures différentes qui sont autant d'occasion d'apprendre, et qui expliquent chacune la construction d'un type de personnalité différent liée à une peur particulière :

  • le rejet => peur de ne pas avoir le droit d'exister
  • l'abandon => peur de ne pas pouvoir survivre par soi-même et voir les autres comme de la nourriture
  • l'humiliation => peur d'être envahi et se cacher
  • la trahison => peur d'être trahi et contrôler
  • l'interdiction d'être soi => peur d'être imparfait et se rigidifier

Je n'ai pas fini de faire le résumé de ce livre. Faudra que je m'y remette, car effectivement il est très interessant.

Bonne soirée !

AMRITA.
Abonné

Je ne connais pas cette femme, je vais regarder ce que je trouve sur elle

 

Thiery Jansenn est un homme hors du commun et cet ouvrage une vraie perle, ardue mais ça vaut le coup de s'attarder et de décortiquer

 

Je ne sais plus si Jansenn appelle cela des blessures mais si tu le dis c'est que ça doit être le terme qu'il emploie.

 

Il existe d'autres écoles, d'autres visions qui sont tout aussi justes mais ce qu'il énonce est très intéressant

izabelle
Animatrice forum

oh eh bien c'est sûr que je l'achète dès demain....

 

j'ai déjà 'tremblez mais osez' mais bon je n'en ai pas retenu grand chose à l'époque, je pensais le relire justement....

 

je lis  "le grand saut"  de Russ Harris aussi en ce moment

perlinou.
Abonné

bonsoir à toutes,

je ne connais pas ce livre mais je sens que je vais m'empresser de le lire.

il va me faire le plus grand bien.

moi qui me sent en ce moment "coincée" dans mon  passé.

peut etre par la peur de "demain", qui m'effraie en ce moment.

en tous cas je trouve ce petit groupe bien sypmpathique.

une bonne soirée

à toutes

 

Flo16.
Abonné

Merci Amrita, Izabelle et Perlinou.

Oui, ce n'est qu'une façon de représenter la personnalité, ce n'est pas la seule. Ce n'est pas non plus son livre le plus facile à lire, il a parfois des envolées un peu lyriques où je ne me reconnais pas complètement. Mais la notion de Masque m'a beaucoup parlé.

Amrita, je ne sais plus s'il utilise vraiment le terme blessure. Je crois que oui, c'est ce que j'ai noté dans le schéma que j'avais fait pour résumer le livre. Mais je vais replonger dedans, ne serait-ce que pour vérifier et finir mes schémas : je m'étais arrêtée à la peur d'être envahie... probablement parce qu'elle me concerne... un peu wink

Izabelle, le livre de Susan Jeffers est très facile à lire. C'est un livre qui m'a beaucoup aidé à sortir de ma procrastination grâce à sa dédramatisation des choses, à son style très simple et positif. J'avais trouvé des petits outils intéressants. Beaucoup de choses tournent autour de la pensée positive.

Perlinou, je suis heureuse de t'avoir intéressée. Et je suis tout à fait d'accord avec toi : on fait des super rencontres sur ce forum !!!

Bonne journée !

belleetsereineen2013.
Abonné

Merci pour ces passages ... si a l'occasion tu peux me donner des trucs pour les fiches de lecture ca m'interesse.

Juste un petit post pour être notifiée du reste de la discussion !

AMRITA.
Abonné

[quote=Flo16]

Amrita, je ne sais plus s'il utilise vraiment le terme blessure. Je crois que oui, c'est ce que j'ai noté dans le schéma que j'avais fait pour résumer le livre. Mais je vais replonger dedans, ne serait-ce que pour vérifier et finir mes schémas : je m'étais arrêtée à la peur d'être envahie... probablement parce qu'elle me concerne... un peu wink

 

[/quote]

 

Je vais tenter de regarder de mon côté également. Encore merci pour ce post FLo il est d'une grande richesse

 

Je démarre la lecture des 4 ouvrages d'Arnaud Desjardins dont le titre principal est : à la conquête du Soi. Je vous l'ai peut être déjà dit d'ailleurs. Sinon j'ai pris aussi : Le pouvoir de l'instant présent de d'ECHKART TOLLE. De la bombe tout ça

Flo16.
Abonné

Si tu veux Belleetsereineen2013, envoye moi ton mail par MP, je t'enverrai ce que j'ai fait sur le bouquin.

Sinon habituellement, je me contente de lire en reprenant le plan et en résumant les idées principales, en reprenant les définitions et souvent en recopiant les passages qui me parlent  le plus, soit sous forme de fichier texte, soit sous diaporama genre powerpoint. Il y a aussi une méthode très intéressante, c'est le mind-mapping ou carte mentale, c'est une sorte d'arborescence où on note les mots principaux et si on le fait à la main on peut dessiner ou mettre des couleurs. C'est très bien pour faire un plan ou pour résumer un cours, un livre. Ca aide bien la mémoire, ce mélange de mots et de dessins.

Bonne journée à toi.

Flo16.
Abonné

Amrita, je viens de ressortir le bouquin. Il y a bien un chapitre intitulé : "cinq bessures, cinq peurs, cinq défenses, cins occasions d'apprendre".

J'ai un livre de Arnaud Desjardins, mais je ne l'ai pas encore lu (heu, en fait j'adore les livres, j'en achète plein, mais je les lis pas toujours... régulièrement je me dis qu'il ne faut plus que j'en achète d'autres avant d'avoir fini ceux que j'ai déjà, mais c'est plus fort que moi... je peux pas... cheeky).

Echkart Tolle, je n'ai jaimais lu, mais je dois dire que ça me titille. Je le vois régulièrement quand je vais des recherches sur Amaz***.

Merci de m'avoir incité à reprendre le bouquin : je vais finir mes résumés du bouquin ! Bonne journée à toi !

AMRITA.
Abonné

5 blessures, 5 peurs, 5 défenses, 5 moyens d'apprendre. Merci pour cette recherche

 

Je vais reprendre mes notes sur cet ouvrage qui vraiment  m'aura beaucoup marqué. J'ai juste un souci de mémorisation car me lançant dans l'enseignement  du yoga, il est décliné d'autres fonctionnements ou dysfonctionnements plutôt et il ne vaut mieux pas que j'essaie de faire des ponts entre ces différentes écoles

 

Je ne connais pas du tout le mind mapping et du coup ça m'intéresse car de plus en plus souvent je suis obligée de prendre des tas de notes à côté de mes lectures

 

DESJARDINS c'est sans doute pas facile à aborder, il faut lâcher beaucoup beaucoup de nos croyances pour le lire.

Flo16.
Abonné

Pour le mind-mapping, tu peux trouver des choses sur internet, notamment wikipédia, pour voir à quoi ça ressemble, à carte mentale ou carte heuristique. Il y a aussi un logiciel gratuit qui s'appelle Freemind qu'on peut télécharger. Mais ça fait des moins jolies choses que les cartes faites à la main qui peuvent être sacrément créatives et belles.

//www.google.fr/search?q=mind-mapping&hl=fr&client=firefox-a&hs=dF9&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=FAkyUb6aK6XP0QW-jIHwCg&ved=0CFMQsAQ&biw=1280&bih=681

Flo16.
Abonné

Un petit extrait fait pour nous... (tiré du livre "Le Travail d'une vie" de Thierry Janssen)

"J'ai souvent constaté que beaucoup de gens se plaignaient de prendre du poids à certains moments de leur vie "sans raison" et, au contraire, en perdaient à d'autres moments, toujours "sans explication". Moi-même, plutôt fin et musclé (vous le découvrirez plus loin, il s'agit du corps typique de quelqu'un qui a peur de ne pas être parfait), il m'arrive régulièrement de constater des changements au niveau de la forme de mon corps avec des accumulations graisseuses à certains endroits qui vont et qui viennent en fonction de ma capacité à exprimer ma vérité. C'est comme si nous compensions notre incapacité à exprimer qui nous sommes dans l'espace extérieur en augmentant le volume de notre corps afin de créer un espace intérieur plus large, destiné à contenir tout ce que nous n'osons pas sortir. De plus, pour bon nombre de ceux qui ont peur d'être envahis, manger avec excès représente une transgression des règles parentales, un acte de liberté qu'ils commettent souvent en cachette. L'état d'esprit - mélange de revanche et de culpabilité - dans lequel ils consomment la nourriture semble induire des réactions métaboliques qui favorisent le stockage des hydrates de carbone sous forme de graisses.

Les endroits où se développe notre embonpoint sont généralement assez révélateurs de ce que nous cherchons à dissimuler. Notre intention pouvant changer dans le temps, il est normal que notre corps puisse se modifier de manière parfois spectaculaire et rapide. Observez-vous et observez votre entourage, vous serez amusé de voir que ce que je vous explique ici n'est pas complètement farfelu. Je suis convaincu, pour l'avoir expérimenté dans ma pratique, que, si nous tenions plus compte de la symbolique exprimée par notre corps, nous obtiendrions de bien meilleurs résultats dans nos tentatives de perte de poids. Ne l'oubliez jamais : votre corps n'est pas un objet sur lequel vous pouvez agir, mais bien la manifestation physique de votre action, la matérialisation de votre intention. Votre corps est l'expression de qui vous êtes, le reflet de votre conscience. Votre corps, c'est vous !"

Soazigou.
Abonné

Flo, je viens de remonter le fil du forum et tes interventions, notemment l'extrait de Thierry Janssen.

Merci d'avoir amené cet ouvrage à notre connaissance.

Cela me parle sans aucun doute, et je vais aussi me procurer le bouquin.

Bonne journée.

AMRITA.
Abonné

Merci beaucoup Flo d'avoir ressorti cet extrait

Bliss.
Abonné

Merci pour les tuyaux lecture!

POur eckart tolle que j'adore j'ai mis tous les fichiers audio que j'ai pu trouver sur le net sur mon i pod que je peux écouter à volonté dans la voiture, sur ela chaine hifi etc......nombre de ses ouvrages sont en audio book traduits en francais ca vaut la peine pour découvrir. Par contre ce n'est pas du tout de la psychologie mais bien de la spiritualité et certains n'aiment pas du tout le côté "new age".

Ferdi.
Abonné

Merci mille fois Flo pour ce partage ! J'ai pris des notes. Elles vont m'accompagner et certainement m'aider à pousser la porte de la découverte un peu plus loin. C'est franchement très stimulant de trouver ces chemins pour avancer.

liegama.
Ancien abonné

Merci pour ce partage très intéressant et éclairant pour moi même, je m'en vais le copier et l'afficher sur mon frigo.

surmonchemin.
Abonné

Ouh la la, encore un post bien bien chouette, et encore un livre de plus sur ma pile à lire !!! Parce que moi aussi, j'achète beaucoup plus de bouquins que ce que je ne peux lire cheeky Merci Flo16 pour le conseil et les extraits, qui me parlent beaucoup. J'aime particulièrement l'idée des 5 personnages qui se bagarrent un peu en nous, pas étonnant que ça soit si compliqué !

Notamment celui du Masque, que je ne connais que trop bien. Il me fait d'ailleurs penser au caractère hyperempathique, très bien décrit par G.Apfeldorfer, fréquent chez les personnes en surpoids ; c'est le trait de caractère de ceux qui cherchent toujours à se conformer à "ce que l'on croit que les autres attendent de nous".

 

PS : le mind-mapping, je valide, j'utilise beaucoup depuis qu'un formateur me l'a conseillé après avoir constaté que j'étais un "cerveau droit" (ça ne mord pas, hein, mais disons que je fais partie de ces gens dont la sphère créative, le cerveau droit donc, est plus développée que la sphère logique du cerveau gauche). En clair, je suis bordélique, désorganisée et pleine d'idées, et j'assume ! et les mind maps marchent très bien avec moi laugh

Daan.
Abonné
Merci pour ces extraits, c'est puissant. Par contre ha ! La la, Echart Tolle qu'est-ce qu'il m'énerve, sa condescendance et sa suffisance, pas la peine...!!!
annyline.
Abonné

Merci à vous toutes, à Flo et à Bliss !!

J'ai aussi très envie  de lire ce livre de Janssen !!

même si je pense à mon âge avoir résolu pas mal de problémes ,

et préfére découvrir notre complexité  par des lectures un peu moins ardues....ce livre me parait en effet 

indispensable !!

Flo16.
Abonné

Bonjour,

Ca faisait un moment que je n'étais pas passée par là... je pensais que le fil de discussion était mort... lol

Je suis heureuse que ces extraits vous parlent et s'ils peuvent vous aider à avancer un poil sur votre chemin.

Finalement je ne me suis pas décidée pour investir dans Tolle, y'a un truc qui me retient... Je ne sais pas quoi, peut-être le côté spiritualité. Par contre, j'ai acheté récemment : "j'arrête de stresser" de Patrick Amar et Silvia André  et "j'arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}" de Christine Lewicki (la suite de "j'arrête de râler" tout court).

J'en suis au 16ème jour du premier livre. Il y a quelques chapitres qui m'ont bien fait avancer, notamment sur le processus d'apprentissage, sur l'importance de l'acceptation, sur la gestion des difficultés, sur les ruminations...

Pour le moment, c'est vraiment l'acceptation qui m'a parlé le plus, une vraie révélation. Je crois d'ailleurs que ça a un lien avec les attentes. Les attentes nous piègent parce qu'on n'arrive pas à accepter que le résultat obtenu ne correspond pas à ce qu'on avait imaginé.

La solution (plus facile à dire qu'à faire), c'est d'avoir des objectifs, un sens à ce qu'on fait, parce que ça nous aide à nous bouger, à faire les efforts nécessaires pour sortir de notre zone de confort, et donc à avancer, à changer, à évoluer, MAIS EN MEME TEMPS, il faut garder la souplesse d'esprit d'accepter de se laisser surprendre par ce qui va se passer pendant le processus, le cheminement, et par le résultat lui-même. Il faut accepter qu'on ne sait pas tout, qu'on ne peut pas tout prévoir, tout contrôler, et que nous allons rencontrer l'avis parfois contraire de ceux qui nous entourent, nous côtoient et vont peut-être mettre leur grain de sel dans ce qu'on a entrepris (après tout, on ne vit pas sur une île déserte et nos actes ont des conséquences sur les autres... notre conjoint, nos enfants, notre famille, nos collègues...). Or souvent, on se rigidifie en chemin, par la peur, par la frustration, par réaction aux réactions des autres qui "contre-carrent" nos projets, ne comprennent pas nos intentions... et nous nous accrochons, comme un Bernard-Lhermitte à son rocher, à notre idée le départ, à tel point que nous ne sommes pas capables de profiter du résultat obtenu, pas si mal que ça, juste différent...

Bref, depuis j'arrête pas de me répéter des tas de phrases qui commencent par "j'accepte" : j'accepte de ne pas savoir, j'accepte de m'être trompée, j'accepte de t'avoir blessé, j'accepte... Et ça me fait un bien fou !!

Bon dimanche. Merci à vous toutes d'avoir rebondi sur mon idée de départ et enrichi ma réflexion !

liegama.
Ancien abonné

Flo, merci pour ce post qui tombe à pic! je suis en plein dans mes pensées automatiques qui commencent toutes pas "il faut/je dois" et plomber par la rigidité induite par ma peur de l'échec (je vais ouvrir un magasin bio avec mon mari en septembre et on est jusqu'au cou dans pleins de détails, travaux etc...)

Je vais essayer d'appliquer : j'accepte! j'accepte d'être imparfaite, j'accepte de me tromper, j'accepte de ne pas savoir, j'accepte de prendre le risque d'échouer, j'accepte d'être fatiguée, j'accepte d'être humaine, j'accepte d'avoir des limites (je suis même pas encore à accepter mes limites! lol)

Aurelia54.
Abonné

[quote=Flo16]

 

Pour continuer sur Thierry Janssen, dans son livre, il parle de 5 blessures différentes qui sont autant d'occasion d'apprendre, et qui expliquent chacune la construction d'un type de personnalité différent liée à une peur particulière :

  • le rejet => peur de ne pas avoir le droit d'exister
  • l'abandon => peur de ne pas pouvoir survivre par soi-même et voir les autres comme de la nourriture
  • l'humiliation => peur d'être envahi et se cacher
  • la trahison => peur d'être trahi et contrôler
  • l'interdiction d'être soi => peur d'être imparfait et se rigidifier

 

[/quote]

 Bonjour a toutes,

Merci pour ce sujet tres tres interssant pour moi. Concernant Janssen, je suis vraiment intéressée par ce qu'il écrit au niveau des blessures et notamment celles de l'abandon... Quelqu'un aurait plus de détails sur le fait de "voir les autres comme de la nourriture"?

 

Merci d'avance :)

Haut de page 
X