Le problème du petit déjeuner - 08012014

Hénée.
Abonné

Hello tout le monde :)

Je me pose des questions quant à mon petit déjeuner en semaine (quand je travaille, quoi).

J'ai bien remarqué que le matin, au réveil, je ne ressentais absolument aucune sensation de faim. Mon rituel est pourtant le suivant: je me lève, je petit-déjeune (les quantités sont de taille "moyenne" on va dire, en général un chocolat chaud et une tranche de pain de mie au miel, ou deux cracottes, ce genre de trucs) pendant que chéri prend sa douche, puis on intervertit (moi à la douche, lui au ptit déj...) et ensuite on lève notre fils, l'un de nous s'occupe de lui et l'autre part au travail (on alterne).

J'ai déjà essayé de sauter le petit-déj à la maison. Effectivement, c'est cool, parce que du coup je sens ma faim arriver doucement dans les transports en général, et quand j'arrive au boulot, ça y est, elle est là, la bonne faim, avec le ventre qui gargouille etc.

Malheureusement, au boulot, ce n'est pas facile de manger ce dont j'ai vraiment envie le matin. Difficile de me faire un bol de lait chocolaté avec une tranche de pain de mie grillée... Bien sûr, il y a d'autres choses à manger, mais dans ces cas-là j'ai donc pris un croissant à la boulangerie en arrivant, ou un pain au lait, ce genre de trucs...

Et en fait je trouve ça dommage, parce qu'au final OK j'ai attendu ma faim pour manger, mais j'ai mangé des choses qui me plaisent à manger de temps en temps, mais pas tous les matins. Moi, sans mon chocolat chaud, je trouve qu'il me manque un truc. Et lorsque je mange "sans fin" au réveil, je suis quand même contente de manger, je ne sais pas si c'est parce qu'en fait je sens que j'ai faim au fond de moi, ou si c'est une EME (réconfort de manger au réveil avant d'attaquer la journée...).

Bref je ne sais pas trop quoi faire! Je me suis dit aussi que je pourrais couper mon petit déj en deux: prendre une tasse de chocolat chaud chez moi au réveil, puis quelque chose en arrivant au boulot si j'ai faim... je ne sais pas.

Est-ce que vous avez déjà connu cette situation? Quelles sont vos solutions pour réconcilier attente de la faim et vie pratique?

Merciiii :)

Commentaires

Secotyne.
Abonné

Hello, je vois bien la problématique du petit-déj car j'ai eu la même. J'adore mon petit déj du matin mais avant d'aller au boulot je ne ressens pas encore complétement la faim.

Par ailleurs, je me suis aperçue au passage que je mangeais bien trop car Monsieur Chéri me préparait bien plus de tartines grillées que ce dont j'avais besoin mais une fois sur la table, je les mangeais toutes. Pain grillé + beurre frais + nesquick c'est (c'était) mon régal du matin.

Pendant le programme LC, j'ai tenté plusieurs expériences :

1) sauter le petit déj et attendre jusqu'au repas du midi (avec l'estomac dans les talons)

2) prendre un petit-déj à la maison si j'ai vraiment faim ou si j'ai vraiment envie de ce moment convivial avec Monsieur Chéri. MAIS il y a une évolution : au lieu du grand bol de chocolat chaud, je prend l'équivalent d'une petite tasse ce qui me suffit amplement. Et au lieu de 4/5 tartines de pain, j'en prends 1 ou 2.

3) aller au bureau à jeun et me prendre en y arrivant un capuccino noisette accompagné ou non selon la faim de 1 ou  2 biscuits ... ou 3...  Et oui, depuis que je fais LC j'ai toujours 1 ou 2 boites de biscuits que j'aime au bureau (ainsi qu'une tablette de chocolat). Pour moi, c'est le paradoxe de LC, mincir en ayant des biscuits dans le tiroir de mon bureau... et en gardant les paquets plusieurs jours/semaines.

Depuis 5 mois, j'ai donc pas mal changé mes habitudes du matin (mais comme ce n'est pas une obligation) tout se fait naturellement.

L'option n°1, je l'ai testé mais c'est fini. Je n'aime pas avoir l'estomac dans les talons.

En général c'est l'option n°3 (=petit déj au bureau) et de temps en temps l'option n°2.

Ce que je regrette cependant, c'était ce moment si agréable avec Monsieur Chéri qui mettait la table, préparait mon chocolat, grillait le pain et s'occupait de tout. J'étais la princesse au petit déjeuner. Maintenant l'avantage (outre le fait que je gagne 20/25 min le matin), c'est que j'ai perdu beaucoup de poids et je sais que pour ma part, cela provient pas mal de ce changement d'habitude initié au petit déjeuner.

Bon tout ceci concerne 5 jours par semaine, car le samedi et le dimanche c'est différent. Et le petit déjeuner revient généralement !!!

Bien entendu, chacun ses propres expériences et ses propres découvertes.

Bonne journée !

praline06.
Abonné

Bonjour Hénée, J'ai le même problème que toi. Je suis à la maison alors je bois juste un café au lait en me levant  car je n'ai pas faim, j'ai beaucoup de mal à ressentir une  petite faim alors je prends une collation vers 9h30 pour tester ma faim, puis j'attends 11h30 midi pour déjeuner où la je reconnais une moyenne faim car, après quelques bouchées je reconnais la faim. Par contre, l'a.midi j'ai comme avant, toujours envie de manger donc après qques respirations je prends une collation des fois deux, souvent je ne dîne pas où très très léger. En ce qui me concerne petit déjeuner ou pas, mes envies l'a.midi ne passent pas, j'espère y arriver en continuant le parcours et en restant patiente....  Pour revenir au petit déjeuner,  pour toi le mieux serait d'attendre ta faim, éventuellement apporter ton chocolat chaud avec toi, mais il semble que tu ne puisses pas, car là tu ne changerais pas tes habitudes, car prendre un aliment qui ne te fais pas plaisir n'est pas la bonne solution, tu dois te faire plaisir en mangeant. Je suis consciente de ne pas t'avoir aidée beaucoup, ce que je sais c'est que tu dois choisir des aliments qui te font plaisir, alors tu finiras bien par trouver. A bientôt

Clairette287.
Ancien abonné

Bonjour Hénée,

Je me reconnais dans tes habitudes car avant le matin je ne supportais pas de partir sans avoir pris mon mug de lait chaud à la ricorée (sans forcement des tartines) et je pensais ne pas pouvoir m'en passer. Pourtant je n'avais pas vraiment faim au levé sauf exception.

Avec LC j'ai testé l'arrêt du petit dej et au debut ça a été un peu dur. Petit à petit j'ai réintroduis une petite collation  (genre une crêpe au chocolat) et ça me permet de tenir pas mal (mais je pense à reéssayé de la supprimer car j'ai un peu de mal à suivre LC en ce moment et j'ai envie de revenir aux fondammentaux). Par contre je n'ai jamais réintroduit le mug (sauf le weekend). Lundi nous avons reçu un nouveau grille pain que mon chéri à voulu testé immédiatement et j'ai donc reppris un petit déj mug + 1 tartine pour le moment convivial. Bien mal m'en a pris, je l'ai eu sur l'estomac toute la matinée...

Tout ça pour dire quoi? Que quelque chose que je pensais indispensable m'est devenu désagréable alors tu peux peut-être te laisser du temps pour te déshabituer où du moins pour savoir si celà te manque vraiment. Après la solution de couper le petit dej (chocolat en partant de chez toi) peut être intéréssante surtout que tu n'ais pas obligée de manger la deuxième partie si la faim ne revient pas et ma foi si tu arrives avec apetit pour le repas de midi pourquoi pas :)

shackleton.
Abonné

Bonsoir,

Moi non plus je n'ai pas vraiment faim au réveil. Il me faut mes 2 mugs de café noir mais il faut vraiment que je force pour manger quelque chose. J'en ai pris mon parti et je garnis le tiroir de mon bureau de bricoles à manger au cas où. Le tout pour moi est de ne pas avaler le paquet de biscuits entier, mais de savoir m'arrêter et c'est justement ce que j'essaie d'apprendre histoire de déjeuner sans lourdeurs d'estomac après.

Après, c'est facile pour moi puisqu'on peut se faire un café et manger une bricole si on a faim à mon travail. Je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde.

Ca arrive tout de même que j'aie faim le matin mais c'est généralement quand j'ai beaucoup de temps devant moi angle

J'imagine que tout le souci vient d'accepter et de faire accepter que notre corps ne soit pas forcément une horloge bien réglée. Socialement, c'est difficile à gérer mais je pense que ça vaut vraiment le coup de casser les codes puisque souvent ces codes nous poussent à manger sans faim !

Pour ma part, le petit-déjeuner a toujours été une galère pour moi alors que même enfant, j'étais une ogresse. J'ai énormément de mal à émerger le matin et justement, j'ai un décalage entre le réveil et la faim.

J'aurais une question pour vous : est-ce que vous aussi vous ne supportez les céréales du petit-déjeuner qu'en-dehors du petit-déjeuner ?

Valouuuuuu.
Abonné
Ah oui le petit déjeuner . J ai l habitude de dire que c est mon repas préfèré . Celui des produits sucrés rappelant l enfance, les tartines de mamie .... Ah lala j en salive rien qu en en parlant. Mais en effet en ce moment je dois découvrir la faim . Et bah flûte je n ai pas de réelle faim le matin . Mince alors. Je pense par contre que cela peut varier selon les jours et du repas de la veille au soir. Donc je conseille de ne pas donner de règle établie type " je supprime le ptit dej" . je pense qu il faut voir selon les matins: déjeuner ou prendre un encas pour 10h. Le weekend je n'ai pas faim non plus donc je fais un brunch sucré salé vers midi avec toute la famille. Mais moi je ne mange que du sucré hi hi Je pensais à une chose la. Si on ne peux pas ou ne voulons pas nous passer du petit dej, pourquoi ne pas essayer d alléger le dîner de la veille pour avoir faim le matin. Moi ne mange un peu trop je pense le soir. A tester
capuccino
Marraine

Si l'on a pas faim le matin, c'est peut-être que le diner est un peu trop copieux pour avoir faim à l'heure du petit-déjeuner. Manger un peu moins au diner te permettrait peut-être d'avoir faim alors que tu es encore à la maison ? C'est ce qu'on appelle l'appétit prévisionnel.

Bien sur qu'il est important de suivre sa faim pour manger mais nous sommes aussi des animaux sociaux qui avons besoin de contacts, d'échanges avec notre famille et lorsque chacun de ses membres part de son côté pour vaquer à ses occupations, il est primordial de conserver du temps à partager autour d'un repas.

Le petit-déjeuner a un rôle différent pour chacun d'entre-nous. Certains sont de vrais ours tant qu'ils n'ont pas avalé leur 1ère tasse de café. D'autre ont besoin de ce temps pour émerger, pour faire le point sur la journée à venir, pour se préparer à affronter le travail, l'école, le ménage...Et bien d'autres encore ont une faimde loup après toute une nuit sans prise alimentaire.

Ce qui est important c'est d'être consciente de ce que ce petit-déjeuner représente pour toi et surtout que que tu ne manges pas par faim mais pour faire face à bien autre chose. Dans un 1er temps, il est important de ne pas te mettre en difficulté parce que tu veux appliquer la méthode parfaitement. Etre attentive à ce qui se passe en toi lorsque tu dégustes ta tasse de chocolat et que tu croques dans tes tartines grillées te permettra surement d'y voir plus clair. Un peu de RPC avant, un peu de PC pendant devraient te permettre d'être plus à l'écoute de ce qui se passe en toi à ce moment-là. Ensuite, lorsqu'arrivera l'heure du déjeuner, tu pouras vraiment réajuster ta priise alimentaire pour coller au mieux à ta faim.

Tout cet apprentissage ne se fait pas en 1 jour, on tatonne, on réajuste, on se trompe, on recommence...On se trouve des alternatives et puis un jour les choses se mettent en place, naturellment. C'est quelquefois, douloureux, difficle. Parfois ça passe comme une lettre à la poste. L'important c'est de persévérer et de trouver SA manière de faire ce travail.

Bon courage.

Hénée.
Abonné

Merci à toutes pour vos réponses, vous m'avez donné de quoi réfléchir!

Effectivement je pense que le petit déjeuner, même si je le prends seule, a pris une certaine importance dans mon rituel du matin parce qu'il me permet de me réveiller en douceur, et de me réconforter avec du sucré (ce que je préfère, bien sûr...) avant d'affronter la journée. C'est bien simple, moi tout ce qui est sucré le matin j'adore (céréales, tartines de confiture ou de miel, biscuits, cracottes etc.), et rien qu'à l'idée d'essayer de sauter ce repas les jours où je n'ai pas faim, j'angoisse ("mais j'aime tellement de trucs différents, je ne pourrai pas manger de chaque régulièrement si je saute le repas souvent"), bref une vraie peur du manque ici, je pense.

Je vais essayer de travailler en douceur là-dessus. Peut-être effectivement manger la veille au soir en plus petite quantité, bien m'écouter le matin, scinder en deux, voir ce que ça donne... Je suis contente de voir en tout cas que je ne suis pas la seule à m'être posé la question et que ce n'est pas forcément évident de bien se réguler!

Merci :)

shackleton.
Abonné

Coucou,

 

Pour moi, manger moins le soir ne me donne pa sfaim le matin mais ... tard dans la soirée ...

Lavienrose.
Abonné
Henee, Prendre un Thermos rempli de chocolat chaud pour le boulot et autre douceur...
maximette.
Abonné
Oui pour moi même conseil que Lavienrose J'ai " investi " dans une Thermos et c'est bien pratique car comme toi , pas faim au lever ( et marmotte comme je suis hors de question de me lever plus tôt en espérant que la faim vienne plus tôt ) Donc en me levant je prend souvent mon orange pressée - indispensable a mon palais - et je met ma tisane dans mon Thermos pour mon trajet voiture ( j'ai 1/2 h de trajet. Le matin ) ou pour mon arrivée au boulot . La boisson chaude , ça fait vraiment du bien . J'emmène aussi ma tranche de brioche , parfois traîner de nutella dans une boîte hermétique . Et j'essaie de manger plus léger le soir car sinon , le petit déj me manque un peu , c vrai et c'est vraiment agréable de se lèver avec une bonne faim ! Bonne journée
IsaMiaou.
Abonné

Mais la reponse , ce n'est pas de ne pas manger quand on a pas faim ?

Je n'ai jamais eu faim au lever. Je me couche tres tard il faut dire et ai eu de ma naissance à il y a deux mois des insomnies permanentes. Donc je fait quasi toukours une collation vers minuit ou une heure du matin. Ceci epliquant peut etre cela .

Donc, quand  je me leve, je bois mon jus de citron (un rituel santé qui me va comme un gant) .... et je ne mange qu'à midi et demi.

Bien  sur je bois de la ricoré ou chicoré ou thé et eau dans la matinnée, mais je ne mange pas. Si j'ai faim je mange LA banane ? Je dis La Banane car j'en mange une chaque jour. Depuis que je fais cela systematiquement, les crampes abominables que j'avais depuis des traitements de chimio ont vraiment diminues ( ce qu'aucun magnésium pharmacetique n'avait reussi à faire)

Je me suis battue des années pour prendre un petit dej ... apres avoir lu le livre et tente de ne manger que si j'ai faim , je n'en prend plus.

izabelle
Animatrice forum

je suis comme toi et donc la plupart du temps, comme j'aime le petit dej, je fais "en sorte" d'avoir faim le matin, comme le dit Capuccino

et pour ça, bien sûr pas de miracle, il faut manger un peu moins le soir

dans mon cas, je dine tôt, donc de toute façon il s'écoule déjà 12h entre mon diner et mon petit dej....   mais en plus il faut que je mange plutôt léger,   sinon adios la faim au petit dej....

mais bon comme la vie n'est pas un long fleuve tranquille, parfois je mange trop le soir,   et ce faisant je sais que je signe  "l'arrêt de mort"  de mon petit déjeuner...

c'est aussi important, de savoir que l'on peut vivre cette frustration-là et que finalement ce n'est pas si terrible

tu peux conserver néanmoins ta boisson, même si dans ton cas, c'est sûr que le chocolat, ça nourrit  (moi c'est le café!!!)

 

je crois sincèrement qu'il faut pouvoir faire les deux :  se privilégier le petit dej en mangeant moins le soir la plupart du temps....  et les fois où cela n'a pas été possible,  savoir lui dire "adieu".....  pour mieux retrouver le lendemain.....

 

si tu as faim dans les transports, ça veut dire que tu as faim assez tôt quand même,   il n'y a pas grand chose à enlever à ton repas du soir pour avoir faim au réveil.....    essaie de sortir de table  "légère"

elfemere.
Abonné

Bonjour,

Le petit-déjeuner est aussi problématique pour moi mais pas tout à fait pour les mêmes raisons.

En ce moment, je ne travaille qu'un jour par semaine. Du coup, j'ai tendance à me lever plus tard (j'aime me coucher tard). Au réveil, j'ai donc une faim assez raisonnable pour manger un peu. Le problème, c'est que mes parents tiennent à manger systématiquement entre 12h et 12h30 (eux se lèvent tôt, donc ils ont faim et puis l'heure c'est l'heure !). Et ils ne comprennent pas si je ne partage pas ce moment avec eux, ils le prennent assez mal et ça a des conséquences également sur mon moral.

Du coup, je ne sais jamais trop quoi faire. Si j'ai faim, je dois manger, mais si c'est pour déjeuner sans faim, quel intérêt ? J'ai tenté de ne pas manger le matin, mais j'arrive au déjeuner avec une trop grande faim et je ne me sens pas bien. 

Que faire ?

Quand je travaille, au contraire, j'arrive à partir en n'ayant pris qu'un thé et en prenant fruits et tartines avec moi que je mange dès que j'ai faim, 1h ou 2h après. Je n'arrive effectivement pas à me concentrer sur la dégustation en travaillant mais je m'arrête dès que j'ai calé ma faim et à 12h30-13h, j'ai suffisamment faim pour déjeuner avec mes collègues.

Devrais-je me forcer à me lever plus tôt alors que je n'en ai pas envie ?

Bonne continuation à vous tou(te)s !

IsaMiaou.
Abonné

Perso, si je n'ai pas faim, je me mets à table avec mon mari. On discute en mangeant (enfin lui mange) et moi je mange "en vri" mon repas quand j'ai faim. Tu expliques à tes parents car le repas c'est aussi etre ensemble. Donc tu privilégie ca.

Enfin , c'est ma façon de voir :) wink

Noelle
Marraine

Elfemere, tu poses une bonne question pour ceux et celles qui vivent avec leurs parents/mari et qui se sentent contraints de manger aux heures familiales ou sociales

 

peut etre peux tu leur dire tout simplement que tu n'as pas faim et qu, en ce moment, tu essayes de manger seulement quand  tu as faim, mais que tu partages avec plaisir ce moment avec eux, en les ecoutant et en echangeant avec eux, en prenant le café avec eux

est ce que cela te semble envisageable?

FRED73
Marraine
Peut être peux tu manger juste un petit truc quand tu te lèves pour tenir jusqu'au repas du midi mais pour avoir quand même faim. C'est un savant dosage mais tu peux essayer. Si tu n'as pas faim tu peux te mettre à table juste en buvant un truc. Ce n'est pas évident non- plus parce que la tentation est grande mais au bout d'un moment on finit par y arriver. Vois quelle est la solution la plus facile pour toi.
elfemere.
Abonné

Merci pour vos conseils ! =)

A vrai dire, on ne partage pas grand chose pendant le repas. Mes parents ne manqueraient pour rien au monde leur émission favorite (que je déteste par ailleurs, mais que je supporte pour eux). Je peux tout de même essayer de rester avec eux sans manger si je n'ai pas faim mais je sais que je vais me prendre des remarques désagréables, on va se moquer de moi, bref, rien de très agréable. Je pourrai quand même essayer une fois.

Sinon, les repas de mes parents ne sont pas souvent appétissants. Ma mère fait toujours les mêmes plats d'une semaine à l'autre et mon père ne cuisine pas. J'ai bien tenté de leur proposer des plats nouveaux que j'ai cuisiné pour eux, mais le problème est toujours que je me lève tard et que je n'ai donc pas le temps de faire cela plus souvent.

Je me rattrape sur le dîner que je peux prendre toute seule !

surmonchemin.
Abonné

Hénée : tu as déjà identifié qu'il s'agit en partie de te procurer du réconfort, du coup tu peux essayer de faire un peu de RPC, peut-être essayer de sentir quelle partie de toi a besoin de réconfort, prendre un peu de temps, quelques minutes avant de manger.

A partir de là, tu peux prendre la décision consciente soit ne pas manger parce que finalement tu n'en as pas tant besoin que çà, soit de te procurer le réconfort dont tu as besoin. On a le droit de manger sans faim, mais la liberté c'est de le choisir ;-) Et tu verras peut-être ton envie diminuer au fil du temps

 

Elfemere : j'avais exactement le même problème que toi quand je suis en vacances chez mes parents. Finalement, j'ai réussi à faire un deal avec eux : comme chez eux aussi, "l'heure c'est l'heure", je leur ai demandé de ne pas m'attendre pour manger et si je viens à table, soit je mange le repas, soit je mange autre chose mais qu'alors je me prépare moi-même (parce que moi aussi, comme je suis en vacances quand je suis chez eux, j'aime bien me lever tard ; donc à midi, pour mon estomac c'est encore l'heure des tartines-café, pas du gigot d'agneau). En gros : "ne changez pas vos habitudes pour moi, vous inquiétez pas, je me gère".

Et donc maintenant, des fois je mange comme eux, des fois je prends une tartine et un café à coté d'eux, des fois rien. Mais ce qui est marrant, c'est que depuis que j'ai pris cette liberté, finalement le plus souvent je fais comme eux. Comme pour l'heure, depuis que je leur ai dit de ne pas m'attendre, je suis presque toujours là à l'heure du déj.

Je ne sais pas si ça peut t'aider, c'est sur qu'il y a des parents plus ou moins conciliants...

izabelle
Animatrice forum

Elfemere, si je comprends bien  tu vis chez tes parents un peu par nécessité

cela n'empêche pas que tu sois une adulte!

pas facile d'être une jeune adulte, sous le toit de ses parents

mais c'est important que tu le ressentes......

 

je dirais que tout dépend de ce qui est important pour toi :   si tu aimes malgré tout manger vers 12h avec tes parents, que ce soit pour toi,  ou pour le plaisir que ça te fait de leur faire plaisir,   il faut manger une simple collation à ton réveil,  de façon à avoir faim à 12h....   comme le dit Fred, il faut faire des expériences pour voir ce qui fonctionne

et si en fait tu n'as aucune envie de manger à 12h  et que tu préfèrerais prendre TON propre rythme,  alors banco, vas-y

 

prendre ton propre rythme, c'est aussi être une adulte

alors bien sûr, ça risque de faire "bizarre" à tes parents.....   et t'attirer qq foudres peut-être, des réfléxions désagréables, là où ça fait mal.....

il faut qu'ils s'habituent au fait que bientôt, tu vas quitter le nid, donc leur emission du midi devant la télé, ils la verront eux deux seulement.....

cuisiner des nouveaux plats, c'est bien aussi,   ça montre ton énergie, ta volonté d'adulte

alors oui, il faut se lever un peu plus tôt, mais tu peux aussi cuisiner ça la veille  genre faire la cuisine à 23h   smiley

 

Bref je t'encourage à te ressentir en tant qu'adulte....  même chez tes parents

ce n'est pas facile,  mais c'est important je pense

et un adulte prend ses propres décisions

 

courage à toi

elfemere.
Abonné

Si si ça peut m'aider, tous vos conseils sont à prendre et à essayer. Il faudrait surtout que je leur explique ce que je suis en train de faire en ce moment. Après tout, ils m'avaient suivi quand je faisais le régime Dukan...

Bizarrement, ça leur pose moins de soucis de me voir manger mal que manger sans eux... 

elfemere.
Abonné

[quote=izabelle]

prendre ton propre rythme, c'est aussi être une adulte

il faut qu'ils s'habituent au fait que bientôt, tu vas quitter le nid, donc leur emission du midi devant la télé, ils la verront eux deux seulement.....   smiley

 

Bref je t'encourage à te ressentir en tant qu'adulte....  même chez tes parents

ce n'est pas facile,  mais c'est important je pense

et un adulte prend ses propres décisions

 

courage à toi

[/quote]

En fait je suis déjà adulte izabelle ^^

J'ai 24 ans, j'ai quitté la maison quand j'en avais 19. Je suis revenue chez mes parents depuis le moins d'octobre car je viens de finir mes études et je n'avais aucun revenu et la location me coûtait trop cher.

En gros, j'arrive un peu dans leurs habitudes de retraités et ma vie plus "imprévisible" ne colle pas avec la leur. Ils se rattachent beaucoup à ces horaires, mais je pense pouvoir leur expliquer que s'ils veulent que la cohabitation se passe bien, ils devront me laisser de la liberté. J'ai encore au moins 6 mois à passer avec eux !

izabelle
Animatrice forum

oui je sais que tu es déjà adulte, bien sûr

mais ce que je voulais dire c'est que tu dois continuer à être comme telle même en habitant temporairement chez tes parents

c'est normal qu'ils se rattachent à ses horaires, mais c'est aussi normal que toi  tu aies tes propres horaires

je pense qu'ils le comprendront même si pour eux c'est pas naturel, ça va se faire.....

IsaMiaou.
Abonné

Tu sais j'ai 58 ans et 3 zadultes d'enfants  :)

Pour ton rythme de repas , je pense que si tu expliques qu'il est important pour toi "temporairement" (le mot pour relativiser) de prendre conscience d eta faim et que donc tu prendras les repas avec eux, mais que parfois tu ne mangeras pas à ce moment là, ca va "passer".

Cet effort, c'est juste ponctuel pour toi. mais je comprends que c'est un peu "corvée" . Prends le comme une "meditation active" ce genre de chose qui fait "grandir dans la tete"

Il est dur , effectivement, de re vivre ensemble parfois. Nous avons la chance de ne pas avoir eu ce souci avec notr fils  venu un temps de maladie revivre avec nous. Il se positionne sans souci dns ses besoin, et nous sommes du genre assez cool pariat il LOL

Mais je sais qu'avec une de mes filles, qui n'a pas le meme caractere et qui doute beaucoup d'elle, ce srait plus difficile pour les deux cotés, meme si on s'adore: chacun ses caracterisqtiques

Je te souhaite de tout coeur un vrai chez toi pour 2014 :) d'ici la patience et tolerance se musclent grace au contexte et ce sera un super atout pour le reste de ta vie. Nous t'accopagnons si tu le desires.

Bises Hénée ( ainé ?? ) oui j'adore relever ce genre de choses LOL ^^

elfemere.
Abonné

Merci IsaMiaou =)

Je pense aussi que la communication est la meilleure des solutions, de toute façon, je n'ai rien à craindre pour cela. Aujourd'hui je pars voir mon copain qui a une façon de manger très proche de ce que préconise Linecoaching, il ne mange que s'il a faim. Du coup, le problème ne se pose pas au petit-déjeuner et on n'est (presque) pas obligé de manger ensemble.

Bonne continuation à vous tou(te)s !

Haut de page 
X