Le roller

Christelle.
Abonné

J'ai toujours détesté le footing parce que je fumais beaucoup et c'était trop difficile pour moi... Je crachais mes poumons, ma gorge me brulait, j'étais de mauvaise humeur, c'était l'horreur !

En revanche, j'ai toujours aimé le roller car cela ne provoquait pas chez moi autant d'inconfort que le footing. La vitesse sur des patins (roller ou à glace) me rendait joyeuse et me donnait le sourire.  

L'année dernière, j'ai participé à quelques unes des randos rollers parisiennes du dimanche après-midi. 

Je crois qu'il est temps que je m'y remette.

Des amateurs ? 

Commentaires

alicegi.
Abonné

moi j'ai pris des cours chez Nomades et je fais du roller sur un stade à côté de chez moi. Par contre les randos j'ai peur, en fait c'est de patiner dans la rue qui me stesse. Sinon c'est vrai que c'est une activité sympaet qui détend bien.

lizzz.
Abonné

j'adorerai reprendre le roller, mais pas fait depuis petite, par contre, c'était l'une de mes activités préférées avec la danse.

J'vais voir où y aurait des cours

Haut de page 
X