Les aliments à fort IG et dépendance... - 30072013

Aphrodyta.
Abonné

Alors j'ai peur d'être hors sujet dans ce sujet de discussion, et un peu en opposition avec la méthode, puisqu'il ne faut pas se créer des aliments tabous.

Pourtant, je viens de lire des infos consternantes sur les aliments à fort index glycémique (IG), qui nous rendraient complètement accros au sucre (comme l'héroïne!).

 

J'ai comparé les IG et mon propre vécu sur ces aliments : par exemple les pommes de terre au four (IG 95) qui sont pour moi plus difficiles à laisser que les frites, et ça j'ai jamais trop compris pourquoi. Je sais que j'ai plus faim, mais je replonge la cuillère dans le plat, et je le fini, forcément. Les frites (IG 82 selons certaines sources contre 95 pour d'autres) je les laisse difficilement aussi, je me suis toujours demandé si c'était à cause de l'effet carton quand ça refroidit...

Autre symptôme (bon ok, je suis un peu parano et ca fait rire mon entourage...blush enfin moi je dis que je suis curieuse et que c'est une grande qualité) : je m'endors après les repas sucrés le midi. C'est plus fort que moi, tellement que pour tenir le coup je bois du thé, du café ou même du cola. Pas très sain tout ça. Je m'endors après le plat de pâtes que je pensais me donner de l'énergie (IG 55 seulement et pourtant!), après le riz, bref ce qui normalement "fait tenir le coup" et bien ça fait tout le contraire.

 

Je ne sais pas si certains ont le même vécu que moi, si plonger la cuillère dans du miel ça donne envie d'en remanger, alors que le sirop d'agave non ; les patates douces quand plus faim je laisse, mais pas la pomme de terre "normale" ; le nutella contre la purée d'amande... etc... pourtant je prends énormément de plaisir à manger les aliments IG bas, mais ça ne me rends pas complètement dingo comme le sucre.

 

Je vais tenter de diminuer considérablement ce sucre que je vois à présent comme un poison (bon je ne vais pas tomber non plus das l'aliment tabou, ce serait dommage) et je vous dirai de quoi il en retourne, parce que je n'arrive parfois pas à comprendre que je n'aime pas particulièrement les biscuits mais que je retombe dedans malgré moi. En avant la désintox' laugh

Commentaires

Nounette73.
Abonné

Plutôt que de te poser la question IG élevé ou non je pourrais t'inviter à examiner "sucre naturel ou pas "?

Ce qui me pose question dans notre consommation c'est l'immense disponibilité de produit sucrés artificiels, ou avec un mode de cuisson complexe (je veux dire, cuire à l'eau ou au grill demande moins d'ustensiles, de matériel, de manipulations que frire dans l'huile des produits panés par exemple ...).

Ma grand mère ne pouvait pas manger de flan au caramel tous les jours, ni même des laitages ... Même pour mes parents les desserts préparés c'était une fois par semaine, sinon c'étaient des fruits ... nous on a de la Danette dans le frigo, des crêpes Whaouh au goûter parce que les filles en raffolent, des glaces en été, etc. Tout ça c'était exceptionnel et ça ne l'est plus.

Et les frites c'était pas souvent non plus. On mangeait les pommes de terre à l'eau ou au four, on faisait des soupes, avec des lentilles ou des fèves.

Je ne dis pas du tout ça sur le thème de "avant c'était mieux ma bonne dame" ou "la société nous a pervertis" c'est juste que je trouve que cette question des sucres rapides ou à IG élevé c'est qd même récent, c'est vraiment lié au marketing et aux habitudes actuelles de consommation ...

Bon je soulève ce point un peu philosophique aussi pour te "distraire" de ton questionnement car je ne suis pas sûre qu'on puisse trouver une réponse ...

(pour répondre directement : moi les frites si j'en mange trop c'est pour les manger avant qu'elles ne refroidisent parce qu'une fois froides elles sont immondes donc faut les jeter. Autrement dit, c'est mon problème habituel de ne pas savoir laisser qqc dans mon assiette et pas une addiction liée à l'index glycémique.

Parfois c'est juste aussi émotionnel (les pommes au four ça me rappellerait mon enfance moi). Et puis de ce que je sais les sucres rapides entraînent une réponse hormonale qui favorisent ... la consommation de sucre !

Bref pas sûre que l'IG ait un impact ... cela étant c'est intéressant à connaître car suivre le programme n'empêche pas de suivre des règles de diététique de bon sens !

Aphrodyta.
Abonné

Ariane Nounette je suis tout à fait d'accord avec toi : avant personne ne mangeais des gateaux sucrés tous les jours. J'ai regardé un peu les ingrédients que j'avale dès le petit-déjeuner, et franchement c'est pas joli joli...

Entre la pate à tartiner du matin sur pain de mie enrichi en sucre et son jus d'orange, le yaourt au chocolat du midi, les biscuits du goûter, le petit carré de chocolat pour me détendre, re-dessert le soir... c'est pas un mais 10 problèmes au final!

Aujourd'hui j'ai fait attention sans restriction : un peu de confiture ce matin (on peut pas changer d'un coup) sur des craquottes de sarrasin (moins de sucre que le pain de mie), jus d'orange parce que voilà j'aime bien quand même, thé sans sucre. A midi riz complet et salade, tomate, tofu aromatisé à l'ananas (sucré aussi!), et une pêche.

La c'est le goûter et j'ai envie de manger un truc sucré, j'avais fait de la glace au sirop d'agave j'en profite. Ca me fait pas pareil, c'est super bon, mais je me ressers pas trois fois (la dernière fois que j'ai acheté un paquet de cônes vanille je les ai engloutis en deux jours). J'arrive pas à l'expliquer autrement, pour moi le sucre raffiné me provoque de méchantes EME et de gros coups de barre. J'ai fait quand même une petite sieste tout à l'heure, mais je me suis réveillée sans cette horrible envie de manger qui me tenaille d'habitude. Bizarre bizarre...

C'est marrant ce que tu dis sur les soupes de lentilles et de feves. Maintenant on trouve ça trop paysan, alors que moi franchement j'adore ça. Ok c'est pas à la mode mais si on commence à manger à la mode ou va le monde ? (surtout que la "bouffe" en sachet je trouve pas ça ravissant ni à l'oeil ni au palais). Mon mari m'embête car il n'aime pas la soupe, et pour moi le soir, j'aimerais ne manger qu'une bonne soupe (de lentilles ou de pois cassés) et un peu de pain. C'est pas très glamour, mais zut, moi j'aime ça (bientôt dans les couples après la chambre à part la nourriture à part laugh)

C'est clair que c'est le sucre raffiné qui pose le plus de problèmes, mais le souci c'est que y'en a absolument de partout, dans les boîtes de conserves jusqu'aux biscottes...

Nounette73.
Abonné

Euh ... ce serait dommage de remplacer une restriction ... par un contrôle.

Il n'y a pas de mal à se faire du bien.

Je te lis un peu concentrée sur l'idée de "bien" manger ... attention à ne pas te mettre à contrôler ton alimentation au point d'oublier tes sensations, là à te lire on dirait que tu manges "avec la tête" (parce que tu crois que c'est mieux). Mais c'est peut-être le résumé qui fait ça, si ça se trouve tu as choisi des aliments que tu aimes et qui en plus te paraissent plus équilibré !

Le sucre raffiné je critique mais faut pas diaboliser - ça fait qd même un moment que ça existe et puis ça fait très longtemps qu'on sucre avec du miel, des pâtisseries je crois bien qu'on en faisait même dans l'antiquité c'étaient juste pas les mêmes. Et les confitures c'est pas nouveau non plus et c'est très bon au goût.

 Le sucre rapide je crois que ça crée un pic d'insuline qui pourrait expliquer ta "faiblesse" après coup.

Si tu aimes des tartines avec le goût de fruits teste aussi la compote, je trouve ça moins sucré, plus goûteux (en revanche c'est pas la même texture). Parfois je mets du yaourt aux fruits sur mes tartines (ouais je sais chuis spéciale). Faut tester, mais pas choisir ça parce que intellectuellement on pense que c'est mieux. Si ton kif c'est le beignet au chocolat (et que ton système digestif le supporte) vas-y plonge !!

Et aussi, spagrave de manger du pain de mie industriel. Perso je préfère le "vrai" pain mais je n'ai pas de boulangerie près de chez moi (d'un autre côté, depuis LC, je ne petit déjeune plus je n'ai jamais faim le matin). En tout cas tu sais, les cracottes c'est pas forcément mieux. Tu as l'impression qu'il y a moins de sucre mais en fait proportionnellement je crois qu'il y en a plus, et puis il y a aussi moins d'eau, et c'est cuit davantage donc les molécules de sucre sont assimilées plus vite je crois (quelque chose comme ça - de manière générale les féculents faut pas les cuire trop).

Les cracottes c'est intéressant si tu aimes que ça craque sous la dent, si c'est pour des raisons diététiques bah si tu veux mon avis, ne te fais pas de noeuds au cerveau par rapport au pain de mie.

Pour les glaces et les pâtes à tartiner j'accuserais plus facilement le mix "gras / sucre" qui donne un goût de revenez-y. Et puis à mon avis c'est plus dans la tête que dans le produit.

C'est vrai qu'une cuillérée de beurre de cacahuète ça ne me fait pas le même effet qu'une cuillérée de Nutella.

Enfin ce que j'essayais de dire avant c'est qu'on a à notre disposition des produits tentants, et que je n'aurais pas soulevé en premier la question de l'index glycémique mais plutôt celle de l'envie propre, par rapport à l'envie induite par la disponibilité et le marketing.

Apprendre à me demander "est-ce que j'ai vraiment envie de ça ? est-ce que je ne peux pas me faire plaisir avec des trucs que j'aime, naturels, simples, et réserver ça pour les jours de fête ou les occasions particulières de réconfort ?"

Typiquement en ce moment je suis une dingue de fruits d'été alors c'est trop la fête, et si j'ai à choisir entre un tiramisu dont je raffole mais que je peux manger en n'importe quelle saison et un bol de fromage blanc à la nectarine (ou des groseilles) franchement je prends les fruits.

(enfin je raconte ça c'est pas du jeu : je suis plus "salé" que sucré)

Tout ça pour dire, écoute-toi Aphrodyta !! (et si tu aimes les soupes ben mange des soupes ! c'est vrai que si Mr n'aime pas c'est moins convivial mais tu peux te faire plaisr de temps en temps).

lorraine
Marraine

Merci de ces passionnants échanges. J'apprends .

 

Je pense aussi qu'il est essentiel d'écouter et de respecter ses envies alimentaires, quelles qu'elles soient. Identifier les aliments tabous et petit à petit s'en faire des amis.....

Ecouter son corps en priorité, lâcher le mental. Cela a largement participé à ma réconciliation avec la nourriture et avec moi même.

AMRITA.
Abonné

Je susi en plein bouleversement et en plein recherche quant à mon alimentation et oui les aliments dont l'IG est élevé sont très néfastes à notre santé

 

En fait je suis en chemin pour me nourrir autrement, non pour penser régime, mais pour penser santé. Ma santé et elle passe en tout premier par ce que je mets dans mon assiette

 

//translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=//www.hsph.harvard.edu/&prev=/search%3Fq%3Dharvard%2Bschool%2Bof%2Bpublic%2Bhealth%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4GGLL_frFR374FR374

 

voilà quelques liens intéressants . vous pouvez les avoir en anglais si contrairement à moi vous n'avez pas besoin de traduction et voici comment notre assiette devrait être composée pour vieillir en bonne santé

 

enfin voilà je me penche sérieusement sur cette problématique. 

AMRITA.
Abonné

harvard school of public health

 

taper ce moteur de recherche sur google

 

Cet organisme aux US est indépendant car savez vous que le congrès américain vient de définir la pizza comme un légume ? bravo les lobbies !!!!!!!!!!!!

Aphrodyta.
Abonné

En fait ça fait déjà pas mal de temps que les américains avaient dit que la pizza est un légumes, car ça contient de la tomate donc ce serait la junk food la mieux pour les enfants à la cantine.

On marche sur la tête!

Bon en matière de nutrition la France a quand même deux ou trois trains de retard, quand on voit que le végétalisme est encore considéré comme extrèmement dangeureux ici alors que les américains ont fait des études prouvant le contraire. Et le lobby de la viande en France a quand même rendu obligatoire la consommation de produits carnés dans les cantines scolaires...

En fait les US c'est le pays des extrêmes : on voit des vegans qui mangent super sain et bio, et les gens dans la norme mangent du fast food tous les jours... parce que le rapport qualité (enfin la sensation de plaisir en mangeant)/prix est imbattable.

Bref concernant cette histoire d'IG, maintenant je pense que j'ai un problème avec ça. Hier j'ai mangé des produits à bas IG toute la journée (à part un peu de confiture le matin), puis à 4h une petite envie de sucré (rien de vraiment irrépressible) alors je me dis  : fais le test, tu verras bien. J'ai mangé 2 tranches de pain de mie et du chocolat. Soit un mélange gras et sucré. Après, je ne sais pas pourquoi, un coup de barre, une sensation de lourdeur, et un sentiment de déprime. Pourtant j'avais mangé sans culpabilité!

Je ne sais pas peut-être que d'avoir évité le produit toute la journée m'a rendu plus sensible ? C'est bizarre... ou alors c'est dans ma tête surprise

FRED73
Marraine
Moi je te conseillerais d'arrêter de te prendre la tête et de manger ce qui te fais envie quand tu as faim. Et bien sur sans penser du mal des aliments que tu manges et que tu aimes manger. Comme tu t'es mis dans la tête que le gras et le sucré te donnais des coups de barre comment peut il en être autrement. Mon beau père etait tellement méfiant envers les médicaments que quand il lisait les effets secondaires sur la notice, il finissait par tous les avoir ( jusqu'au irruption de boutons !). Tu as du de dire un jour que tu ne supportais pas bien les produits gras et sucré comme ça il était moins difficile pour toi de ne plus en manger et ainsi de maigrir. Enfin je peux me tromper mais c'est l'impression que ça me donne.
Nounette73.
Abonné

Mais c'est pas mauvais la pizza

c'est même plutôt bon

je veux dire du point de vue de la santé.

c'est de la pâte à pain avec des légumes cuisinés, du fromage et parfois de la viande.

Faut pas diaboliser non plus.

C'est la pizza industrielle qui pose problème, à cause de l'ajout de sel, de gras et de sucre pour conserver et donner du goût. Mais sinon c'est beaucoup plus équilibré, complet et moins gras et sucré qu'une quiche lorraine par exemple

J'ai un peu de mal à vous suivre sur ce terrain les filles. Faire attention à ce qu'on mange oui, mais pas de manière semi-obsessionnelle. C'est comme le gras si on écoute les gens faut pas manger d'avocats ni de noix de cajoux alors que ces deux aliments sont plein de bienfaits aussi.

Le pain a un index glycémique élevé ça reste un aliment tout à fait correct et ça ne fait pas des pommes de terre vapeur des aliments à proscrire ??? Ca ne va pas être métabolisé de la même manière que les lentilles mais bon à moins de préparer un marathon dans la journée je ne vois pas bien le problème ?

Et les pommes de terre à l'eau ont un IG plus élevé que le Nutella je n'irais pas dire que le Nutella est plus intéressant pour la santé ... Le sirop de glucose fructose qu'on rajoute dans les gâteaux et pâtisseries industrielles est lui à éviter mais ce n'est pas à cause de son IG très élevé ...

Le cidre a un IG plus bas que le jus d'oranges pressées vous voulez vraiment aller dans cette direction ?

Vous voulez vraiment écouter les sirènes des régimes à IG bas qui promettent que ça fait maigrir ?

C'est une question hein comme je disais je n'arrive pas à vous suivre, j'ai l'impression que c'est une démarche de rempart contre l'angoisse, pour maîtriser un paramètre au lieu de lâcher prise ... c'est pas le corps qui mange c'est la tête.

Bon courage les filles

Aphrodyta.
Abonné

Ah la la oui ça doit être dans ma tête alors tout ça, peut-être que mes coups de barre c'est juste normal après la digestion ?

C'est clair que traquer les IG ça va encore plus me fatiguer je pense laugh

Bon je vais manger de la pizza alors lol (même si je trouve que le considérer comme un légume c'est débile, c'est vrai que c'est assez équilibré non ?)

lorraine
Marraine

La lecture de ce  fil m'a fait penser à un autre fil. J'ai cherché et , ça y est ! j'ai trouvé, Ouf !

 

 C'est dans :

"vos questions aux docteurs GA et JPZ"

à "orthorexie et surpoids" du 7/6/13 démarré par carline

 

C'est un fil de discussion dense avec notamment un post étayé du docteur GApfeldorfer

Je pense aphrodyta que tu pourrais y trouver des éléments de réponse ou de réflexion

 

Bonne journé à toi et tout le monde

fadinarde.
Abonné

Juste quelques mots pour apporter ma contribution: ma mère était assez vigilente en matière d'alimentation (pas trop griller les féclents, qui produisent de l'acrylamide, cancérigène. Pas trop de protéines animales, etc....) elle mangeait de cette façon par goût (elle adorait fruits et legumes, pas trop la viande), mais elle surveillait les assiettes de mon père, qui avait tendance, avant de se marier, à manger beaucoup de viande et qui avait des antécédents cardiaques dans sa famille. Résultat: ma mère est morte à 56 ans d'un cancer du péritoine, alors que mon père, de 7 ans son ainé, se porte comme un charme. Ma marraine, danseuse et chorégraphe, surveillait son alimentation de manière très stricte (que du bio, sans gluten ni lactose, pas ou très peu de viande) et morte samedi dernier d'un cancer du côlon alors que son ex mari fume comme un pompier depuis 40 ans et n'a même pas la voix rauque.

Le père de ma collègue a aussi eu un cancer du côlon à 45 ans, alors qu'il ne mange que des bons fruits et légumes, peu de viande et pas de repas industriels. (lui heureusement a vaincu son cancer depuis 10 ans).

 

Moralité: mangez ce qui vous plaît, ce qui fait du bien à votre organisme, ce qui vous donne l'impression de vous sentir bien moralement et physiquement, la vie est trop courte pour se prendre la tête avec des restrictions, de toute façon on ne sait jamais de quelle façon on va finir sa vie....

 

Pour ma part je consomme de plus en plus "local", pourquoi acheter de la farine qui vient de je ne sais où alors qu'il y a un moulin dans ma ville qui mout le grain produit dans les environs? C'est une façon de respecter l'économie de son pays (en l'occurence je suis suisse), et de présérver un peu la planète!

aomame.
Abonné

Oui comme toi Fadinarde, je mange plutôt local par souci d'éthique écologique. D'ailleurs depuis que je mange en "conscience" je n'arrive plus à manger de la viande. J'en cuisine juste un peu pour ma fille.

Je crois qu'il fau tvraiment écouter son corps. Je crois que chasue corps est "diifférent" et que certains aliments lui conviennent et pour d'autres personnes cela ne leur ira pas. Je pense ainsi à ma fille qui est allergique aux oeufs. Je ne savais comment prendre ce "problème " au départ et le Docteur Apfeldorfer m'a répondu qu'il a des aliments qui correspondent à certains et sont "mauvais" pour d'autres. Alors ma fille ne peux pas manger d'oeufs, moi je ne supporte pas les fruits de mer qui me rendent malades sans que j'ai une allergie, j'adore le soja, je bois du lait de riz parce que je le préfère et le digère. Ma fille, elle, boit du lait de vache parce qu'elle l'aime et arrive à le digérer et moi au contraire non.  Ma mère ne mange pas de légumes secs parce qu'elle ne les digèrent pas et moi j'adore voire je raffole ;) de ces aliments. Je me souviens de mon gatro-entérologue qui, au sujet de ma collopathie fonctionnelle m'avait dit que c'était une maladie "personnnelle', à traiter au cas par cas. Je crois qu'i lfaut donc s'écouter et ne pas "penser" son alimentation.

Pour ma part j'ai un "problème" d'orthoréxie. Depuis que ce point a diminué je n'ai quasiment plus d'EME. Je me rends compte que je mange effectivement plutôt sainement mais parce que cela me correspond. Mais j'avoue que tout à l'heure je vais me tartiner une tranche de bon pain bio au levain ;) avec de la pâte à tartiner.^^

J'ai fait il y a quelques années le régime Montignac, se basant sur les IG. Résultat : j'ai pris 4 kilos en un mois. J'avais les intestins en feu, je me senstais lourde, ai perdu à ce moment là mon sentiment de satiété, mangeais plus que ma faim "puisque cela ne peut pas me faire grossor" mais j'étais frustrée de ne pas pouvoir manger une bonne baguette de tradition avec du beurre ou du maïs en salade.

Prenons soin de nous et écoutons notre corps au plus près. Je crois que c'est notre meilleur ami.

Aphrodyta.
Abonné

Oh la la je me reconnais là dedans blush

En fait je me pose trop de questions. Je ne devrais penser à la nourriture que quand j'ai faim, et bien non ça devient une source d'angoisse constante : est-ce que y'a du lactose, du gluten, des produits chimiques...

Et puis à côté de ça je vais craquer pour la pizza du fast food!

Super, maintenant j'ai peur d'attraper le cancer du colon et du péritoine, surtout que je ne sais pas ce que c'est crying (en plus je veux pas savoir)

Bref je suis une catastrophe, je me prends la tête pour rien, en plus j'ai même pas vraiment de kilos à perdre (3 ou 4 pour la forme)... si seulement je pouvais avoir un rapport sain avec la nourriture! (bon c'est pour ça que je me suis abonnée aussi)

Lorraine merci je vais aller voir le post! Merci à toutes pour vos messages!

izabelle
Animatrice forum

non mais bon c'est normal, on est tous comme ça, et surtout la société ne nous y aide pas

 

perso, ma façon, en fait inconsciente,  de ne pas ingérer tous ces trucs hyper sucrés, c'est simplement de ne rien acheter d'industriel, niveau cuisine, juste des légumes (pas bio), des laitages (bio), des céréales, des fruits,  de la farine, du sucre

et puis quand je mange un gateau, je dois le cuire, donc bien sûr ça ne sera pas tous les jours.....

pareil pour les crèmes et autres douceurs.....

après j'ai pris parfois des petits desserts maisons tous les jours dans des périodes où j'en avais besoin, la quantité se réduisait d'autant, car  quand c'est fait maison, en effet, je trouve que l'on ressent plus facilement la satiété parce que les choses ont plus de saveur

 

pour contre le truc des IG, moi je ne l'ai pas vérifié

ce qui me fait le plus maigrir, tout en me rassasiant, ce sont justement les pommes de terre (au four, parfois)...

 

et les pates me coupent l'appétit un très long moment......

 

bref oublie les IG,  mais essaie de manger des produits simples, que tu transformes toi-même

quand ils sont bons, pas besoin d'en faire des tonnes,  le goût se suffit à lui-même

pour moi ce soir une bonne salade de tomates

 

 

en plus, profitons-en, on est en été!!!!

marinebreizh.
Abonné

Ouhlala je trouve tous ces questionnements très prise de tête et complexité !!

Je voulais juste dire que je partage à 100 000% le point de vue d'izabelle.

Je ne  suis pas habituée aux produits industriels...

Mon réfrigérateur ne contient pas de produits type" Danette", Iles flottantes industrielles et crème caramel "Flamby", quiches "Marie", cordon bleus etc ... Ni mes placards des marbré "vandamme" et autres crêpes industrielles fourrées.

Comme Izabelle si j'ai envie d'une crème renversée ou au chocolat ou de chantilly avec les fraises je fais... Je n'ai pas de pot ni de tube de mayonnaise chez moi. Si on en a envie on la fait.

C'est bien  meilleur au goût ; à tel point que lors des repas à la bonne franquette chez des amis je n'en mange jamais et cela sans aucun contrôle, juste j'en ai pas envie. Et c'est aussi meilleur pour la santé : avec les produits de base que vous cuisinez  forcément il n'y aura pas tous ces additifs...

Et j'ai un autre argument qui est important pour moi également : cela coûte nettement moins cher aussi... faites vos comptes....

Attention ce mode d'alimentation que j'ai gardé depuis mon enfance ne m'a pas enpêché de prenndre du poids mais au moins je porte attention au goût  des produits.

Quant à l'IG hé bien c'est intéressant mais si je comprends la "philosophie" de la méthode faut pas faire une fixette ...

Bonne soirée à toutes (tous?)

Aphrodyta.
Abonné

Oui c'est vrai que manger du fait maison c'est meilleur pour la santé le porte monnaie et souvent bien meilleur tout court smiley

Mais bon parfois je craque sur le tout fait, je suis un peu fénéante parfois hihi

Mon défi du mois sera de me faire ma pizza moi même et voir si je l'apprécie autant que la pizza fast food

marinebreizh.
Abonné

Alors oui c'est sûr Aprhodyta l'autre point que j'ai oublié hier soir : il y a ceux qui n'ont pas le temps ou surtout qui n'aime pas et ne savent pas cuisiner ...

Moi je suis un peu tout ou rien !! si j'ai le temps  je cuisine, sinon ça peut se terminer avec un tranche de jambon sur une tartine ...wink mais pas une pizza toute faite

pointvirgule.
Abonné

me itou c'est comme Marine.... et puis faire permet en plus de différer ....et donc d 'etre attentive a sa faim , interessant n'est il pas !??

bonne journée

aomame.
Abonné

Je suis aussi d'accord avec Izabelleet marine. Je n'ai pas de plats tout prêts chez moi. Ma fille a une allergie alimentaire donc je ne peux quasiment pas en avoir de toute façon. Mais je cuisine presque tout moi-même. C'est nettement meilleur et puis plus sain. D'ailleurs, je pense à ma grand-mère qui vient de fêter ces 90 ans , toujours en forme physique et mentale et qui n'a jamais mangé de plats tout faits. Si elle a envie de riz au lait ou d'ile flottante, elles les fait. Et c'est drôlement bons^^. Et puis quoi de meilleur pour moi que les tartines de pain beurrées autour d'un bol de café au lait partagé avec ma grand-mère lorsque j'étais petite? ^^

Si j'ai envie de choses toutes faites (c'est très rare), j'achète quelque chose de qualité chez des petits producteurs (comme des crêpes, de la confiture, une mousse au chocolat, du quatre-quart , en vraie bretonne ^^), c'est plus cher mais nettement meilleur au goût et pour la santé je pense. Peut-être aussi pour l'environnement étant donné qu'il n'y a pas d'additifs chimiques ?

Petite anedocte, j'ai perdu il y a quelques années 8 kilos en mangeant je ne sais combien de grammes de pommes de terre par jour après avoir fait Montignac en ayant grossi avec ce dernier^^ Il y a peut-être des aliments qui nous conviennent individuellement et d'autres pas.

liegama.
Ancien abonné

Moi aussi je fais tout moi même sauf quand je vais au resto et alors là je m'attends à du grandiose, et je suis souvent déçue. A force de manger des choses faites maison j'ai découvert dans les dégustations que je n'aimais pas les produits sur lesquels je faisais des EME avant (Nutella, chocolat au lait, bonbons et gâteaux industriels et même certains fromage "plastique"). Toute cette nourriture "saine" ne m'empêche pas de grossir, la purée d'amande est très énergétique par exemple alors manger de grosses tranches de pain bio complet avec de la purée d'amande complète et du miel, c'est peut être meilleur pour la santé que du Nutella mais au final c'est la quantité qui compte et si j'en mange au delà de mes besoins je grossis. 

Malgré ça je retombe très régulièrement dans des travers de régimes, mais j'avance quand même à petits pas. Dernièrement je me suis retrouvée plusieurs jours au restaurant et j'ai pris du plaisir et laisser beaucoup dans mon assiette (chose impossible avant car j'étais bouffée - c'est le cas de le dire- par la culpabilité de ne pas terminer mon assiette). De noter tout ce plaisir que j'ai pris à manger des aliments autrefois tabous (comme des pâtes Pici dans une sauce au pecorino ou des glaces en Italie) m'a rendue à la fois gaie et triste; Triste de constater à quel point je me privais encore souvent de ce plaisir de peur de grossir. 

Lyphaé.
Abonné

Je ne sais pas trop si c'est le bon endroit pour poster mon message mais bon... Ça me paraissait correspondre plus-ou-moins...

Je suis partie dix jours en Espagne, revenue dimanche soir. Durant ces dix jours, je n'ai mangé à peu près aucun aliment sucré. Du chocolat noir à 70%, c'est tout. Quand même pas mal de chips mais les chips c'est salé. Beaucoup de fruits, beaucoup de légumes...

Quand je suis revenue en Belgique, j'avais très très envie de bonbons, biscuits, chocolat... Du coup, lundi matin, j'ai décidé de faire un petit déj "crasses" à base de chocolat, biscuits, bonbons... En me faisant la réflexion que quand même, cette envie était très forte et qu'elle me faisait penser à un manque, à une drogue... Les risques étaient gros que ce petit déj tourne à l'EME, ça n'a pas été le cas, sauf que si, plus tard dans la journée... Durant deux jours, je n'ai mangé que du sucre, à m'en dégoûter.

Je ne trouvais pas ça bon. Ça n'avait aucun goût. Pourtant, j'ai continué à manger. Durant deux jours.

Le troisième jour, je me suis levée en me sentant tellement mal... Pas dans ma tête (je ne culpabilisais pas) mais dans mon corps. Je me suis fait la réflexion que j'avais mangé du poison durant deux jours. Je le ressentais vraiment comme ça, après dix jours d'alimentation saine : du poison... Mauvais, aussi bien au goût que pour mon corps... Oh, ça n'aurait pas été du poison si je m'étais contentée de quelques carrés de chocolat et quelques bonbons, mais ça n'a pas été le cas, je me suis goinfrée à me faire exploser le ventre...

J'ai remarqué, également, à quel point ma peau avait changé durant ces dix jours de vacances "sans sucre". Il a suffi de dix jours pour que ma peau devienne toute douce et pour que je perde une bonne partie de la cellulite de mes cuisses et de mes fesses... Dingue !

Alors... Je ne pense pas que cette sensation ressentie de "poison" ressentie par mon corps soit suffisante pour m'éviter les EME pour la suite... Par contre, ça m'a vraiment poussée à une prise de conscience.

J'ai envie de trouver de bons aliments réconfortants. Je réalise, moi qui ai toujours préféré le chocolat au lait, que je le trouve trop sucré et pas bon, que je préfère le chocolat 70% et ce depuis plusieurs mois... Sauf en EME où il n'est pas assez sucré.

Je n'ai aucune envie de me priver de sucre, j'ai envie de me tourner vers du "bon" sucre. De cuisiner davantage, de tester, de goûter, de cuisiner des fruits aussi (j'ai envie de tester des pêches au four au miel)... De trouver quelque chose qui me convient mieux que le chocolat industriel pas bon et trop sucré.

D'un autre côté, j'ai peur de me créer de nouveaux tabous... De me mettre en restriction...

Comment trouver l'équilibre ?

AMRITA.
Abonné

magnifique temoignage Lyphae. merci. lL equilibre tu le trouveras peut etre en apprenant a cuisiner autrement, en decoyvrant une noyvelle cuisine. de mon cote je me prepate a devenir vegetarienne et me regale d avance des merveilleuses saveurs a decoyvrir. on est bourrees de conditionnements, laissons exploser notre liberte. 

magdeleine.
Abonné

LE FAIT MAISON........eh oui,il n'y a rien de mieux!Et celà permet de controler sa consommation de sel et de sucre.

Et,il y a bien plus de plaisir et de satisfaction à manger quelque chose que l'on a préparé soi-même avec amour.

Personellement en tous cas,je préfère.

Je mange en général ce qui me fais envie,mais je le prépare moi-même!

Envie de pizza?C'est vrai que c'est bon de temps en temps.Mais.........maison!on peut y mettre plus de légumes

ce qui n'empêche pas de la parfaire avec un peu de fromage dessus(gruyère,mozzarella)avant de la mettre au four.

Le fait de l'avoir préparer,d'avoir vu,senti,touché les ingrédients,fera que vous en mangerez moins.Si,si,je vous

l'assure.

Même les pommes de terre,moi aussi j'adore ça.Il y a tellement de façon de les préparer.

Au lieu de compotes achetées,en ce moment,faites compoter des pêches,prunes,abricots.un petit filet de citron et le sucre

selon vôtre goùt mais surement moins,j'en suis sure que dans le commerce!

C'est vite fait et délicieux.Personnellement,je ne mixe pas et laisse les fruits tel que après la cuisson.Je préfère.

De bonnes confitures faites maison.Quel délice!!et moins de sucre aussi.Là oui,je le sais,c'est plus complexe!!

Quoique pas si difficile que ça à faire.Mais bon,tout le monde n'a pas forcément envie de se lancer!je comprends.

Et il en va ainsi pour tout!

Je sais,il faut avoir le temps,oui,mais pas tant que ça finalement.

Il faut avoir envie de cuisiner et savoir faire.C'est vrai aussi.

Mais c'est en faisant que l'on apprend et quelque fois on peut se découvrir des talents que l'on ne soupconnait pas!

Et qui sait...........y prendre goùt et se mettre à aimer cuisiner soi-même des bons petits plats!

Personnellement,je consacre une ou deux matinée par semaine à cuisiner.Je compartimente dans des petits tupper

au frigo pour plusieurs jours,je congèle pour cet hiver:plats cuisinés,légumes,fruits.Et je me régale à le faire.C'est le moment d'en profiter avec tout le choix et possibilites que l'on a à nôtre disposition.

Tout celà ne m'empêche pas d'avoir,moi aussi,un problème de poids à perdre.Mais,je suis sure de mieux controler

mon apport en calories ainsi.

Je ne cuisine pas gras(j'aime pas ça),je crains le sel.J'aime le sucre moi aussi,mais je deteste qu'en il y en a de trop.En plus celà cache le vrai goùt et saveur des aliments.

J'espère que mon intervention ne vous parais pas trop moralisatrice!Loin de moi cette intention.

Mais,je vous assure,que le fait de choisir ses produits,les voir,les toucher,les sentir ensuite les préparer,les cuisiner,les sentir cuire,change toute la donne losque l'on est de vant son assiette.Voilà,j'ai finni!!

En tous cas,FAITES VOUS PLAISIR , mais sainement si possible!

Par rapport à un autre commantaire,un peu plus haut,je suis mieux calée et beaucoup plus longtemps avec un bol de céréales type mueslis aux fruits(soit avec du lait0% ou f.blanc) qu'avec des tartines ou des gateaux.Que ce soit pour le pt déj ou collation.Celà me permet d'attendre le repas suivant sans problème.

Allez,bon courage à toutes et bon week-end.Moi je travaille.Tant pis,il en faut bien!!

magdeleine

 

 

isisdixit.
Abonné

Bonjour à toutes !

En réponse à Aphrodyta surtout : je pense que tes coups de barre sont peut-être dûs au gluten...contenu dans la farine de blé. Donc pâtes, pain de mie etc. Pour ma part, je suis intolérante au gluten. ça me donne des balllonnements, des lourdeurs, des coups de déprime et une grande fatigue...Je n'en mange plus du tout depuis un certain temps et je suis beaucoup plus en forme !!! En revanche, ça ne m'empêche pas de me faire plaisir : chocolat, gâteaux fait maison avec farine de châtaigne, miel etc. 

Il y'a un site très bien fait qui explique bien le problème pour notre santé et qu'on peut quand même se faire plaisir tout en mangeant sans gluten ! 

//www.naturacoach.com/blog-nutrition/gluten-comment-le-ble-moderne-nous-intoxique-recette-de-brownies-sans-gluten/

...Ou encore la recette de cookies sur LC venant du blog Vegie je crois : elle est excellente !! Je me fait super plaisir quand j'ai envie d'un bon goûter nourissant et sucré ! C'est sain et super bon, essayez !

Sinon avant j'étais comme toi : je pensais tout le temps à manger pour ma santé, index glycémique bas toute la journée. Je contrôlais tout mais finalement je ne prenais plus du tout aucun plaisir à manger...Même si concrétement je mangeais sain. A force de contrôle j'ai perdu le ...contrôle et je me suis mise à avoir de grosses crises de boulimie....LC m'aide à me reconcilier avec la nourriture et à manger des aliments "tabous" pour moi sans culpabiliser !

Fais le test pour le gluten car je suis convaincue que c'est nocif pour pas mal de personnes...Sinon ne réfléchis pas trop...Pour l'heure écoute tes sensations, tes envies autrement un jour tu risques de craquer....

Isis

isisdixit.
Abonné

Bonjour à toutes !

En réponse à Aphrodyta surtout : je pense que tes coups de barre sont peut-être dûs au gluten...contenu dans la farine de blé. Donc pâtes, pain de mie etc. Pour ma part, je suis intolérante au gluten. ça me donne des balllonnements, des lourdeurs, des coups de déprime et une grande fatigue...Je n'en mange plus du tout depuis un certain temps et je suis beaucoup plus en forme !!! En revanche, ça ne m'empêche pas de me faire plaisir : chocolat, gâteaux fait maison avec farine de châtaigne, miel etc. 

Il y'a un site très bien fait qui explique bien le problème pour notre santé et qu'on peut quand même se faire plaisir tout en mangeant sans gluten ! 

//www.naturacoach.com/blog-nutrition/gluten-comment-le-ble-moderne-nous-intoxique-recette-de-brownies-sans-gluten/

...Ou encore la recette de cookies sur LC venant du blog Vegie je crois : elle est excellente !! Je me fait super plaisir quand j'ai envie d'un bon goûter nourissant et sucré ! C'est sain et super bon, essayez !

Sinon avant j'étais comme toi : je pensais tout le temps à manger pour ma santé, index glycémique bas toute la journée. Je contrôlais tout mais finalement je ne prenais plus du tout aucun plaisir à manger...Même si concrétement je mangeais sain. A force de contrôle j'ai perdu le ...contrôle et je me suis mise à avoir de grosses crises de boulimie....LC m'aide à me reconcilier avec la nourriture et à manger des aliments "tabous" pour moi sans culpabiliser !

Fais le test pour le gluten car je suis convaincue que c'est nocif pour pas mal de personnes...Sinon ne réfléchis pas trop...Pour l'heure écoute tes sensations, tes envies autrement un jour tu risques de craquer....

Isis

liegama.
Ancien abonné

C'est marrant car je relis ce fil que j'ai lu il y a un an et je n'ai plus du tout la même perception. Il y a un an j'étais encore beaucoup dans le contrôle (j'en suis toujours pas vraiment sortie d'ailleurs) et je pensais sincèrement qu'il était préférable, dans la mesure du possible, de manger des aliments à IG bas car j'étais accro au sucre et comme d'autres le disent, après un plat de pâte je dormais, après un morceau de gâteau j'avais parfois la migraine etc... bref je me suis convaincue moi même que je supportais mal le sucre. 

Or aujourd'hui je pense que le principal est d'écouter ses envies, car je réalise que je n'ai quasiment jamais envie de sucre quand j'écoute mon corps. J'ai envie de salé, de viande, de poisson, de pain, de beurre, de fromage mais pas de sucre. Même au restaurant, je me découvre peu à peu (c'est par phase car les EME se font encore beaucoup sur du sucre) refusant le dessert qui était le graal pour moi avant. 

La semaine dernière j'ai eu envie de gâteau au chocolat, je me suis préparé un gâteau (préparation Marlette de fondant au chocolat super bon) et j'en ai mangé en ayant faim et en respectant ma satiété. résultat j'ai rien sentie, pas de maux de tête, pas de somnolence, rien. Le lendemain, j'ai eu une EME de fin de repas sur le même gâteau que j'ai mangé sans faim et sans dégustation : résultat : migraine toute l'après midi et envie de dormir durant 4h. 

J'en déduis que je peux manger tout et n'importe quoi mais en ayant faim, par contre je pense que mon corps n'aime pas trop quand je le surcharge de nourriture (quelle que nourriture que ce soit; légumes ou sucre). 

Je constate également que beaucoup d'aliments sucrés de mon passé ont été éliminés une fois dégustés : le nutella par exemple, le chocolat, la glace sur laquelle je faisais EME sur EME (j'en mangeais 3 pots par semaine, ça fait des mois que j'en ai pas mangé), la confiture sur les tartines, les gâteaux, les pâtisseries etc..;

Pour le gluten, je vois toute la journée dans mon magasin (bio) des personnes qui se croient intolérantes au gluten et vont vers des produits sans gluten mais à base de farine de riz et de maïs qui ont des IG très élevés et qui chez certaines de ces personnes augmentent parfois les sensations de faim. Certaines personnes (1% de la population) sont caeliaques mais les autres se font happées par la vague "sans gluten" qui a déferlé sur nous depuis quelques années. 

Amritaa.
Abonné

mercie Liegama pour le partage de ta riche expérience et pour toute la pertinance de ta réponse, ah le contrôle et les effets de mode car ce que tu dis est vrai seule une infime partie de la population est réellement allergique, allergique au point de devoir réellemet supprimé le gluten

 

Mais les industriels ont flairé le filon, y a du fric à se faire, car les produits sans gluten coutent chers..... pas bête les malfrats même dans le bio car c'est l'industrie du bio et non le maraicher du coin

izabelle
Animatrice forum

oui je trouve ça très vrai de ressentir que c'est surtout ce qui est mangé sans faim qui nous "pèse"

j'ai une copine qui a testé le sans gluten,  eh bien bingo elle était vraiment intolérante et d'importantes difficultés de santé se sont évanouies du jour au lendemain

dans ces cas là ça vaut le coup bien sûr

par contre mon homme a testé, ça n'a rien changé pour ses prbs articulatoires

pour ma part je me réjouis de ne pas être intolérante, mais il est évident que dès que je force sur le pain ou sur le sucre, j'ai aussi mal à la tête, c'est juste le fait de manger  "trop"  qui le cause

isableu23.
Abonné

Bon, il y avait longtemps que je n'avais pas pris le temps de lire les posts sur les forums. Très intéressants tous vos commentaires.

Je suis convaincue moi aussi depuis que je suis sur LC que le mieux est d'écouter son corps et les signals qu'il nous envoie quand il ne supporte pas tel ou tel aliment. Il est vraiment qu'avec toutes les infos qu'on enmagasine dans les médias sur tel ou tel régime, intolérance, aliments "trafiqués", on ne sait plus où donner de la tête. Comme Magdaleine, j'ai la chance de pouvoir cuisiner mes légumes qui commencent à pousser dans le jardin, j'ai fait de la confiture de cerises, de fraises/rhubarbe, et demain j'ai  kg d'abricots qui m'attendent (la chance aussi d'habiter dans la Drôme) .

Mais les légumes surgelés et en conserve c'est très bon aussi!!

Izabelle, pour ton mari, demande à la pharmacie qu'on lui donne de la silice, c'est un flacon d'1 litre, il faut prendre 1 dose matin midi et soir et 1 flacon par trimestre. Ce sont des plantes et du magnésium et c'est magique pour les douleurs articulaires et je le confirme ainsi que mon mari!!!

sorci.
Abonné

cet après midi, je pensais me régaler en mangeant de la brioche (harrys, au beurre, avec des perles de sucre).

Constat : fort gout d'eau de fleur d'oranger, faut aimer !  texture grasse en surface, collante aux doigts. En bouche, dès qu'on croque dans la mie, effet cahoutchouc d'une pâte pas bien cuite, et très sucrée !  Bref, le produit industriel type.  je fais souvent des gâteaux, y a pas à dire, le fait maison c'est bien meilleur...  Et pour couronner le tout, j'ai pas eu faim à l'heure "normale" du repas, flute de flute, la part pourtant pas bien grosse m'avait trop nourrie. Bilan : peu de plaisir, surement beaucoup de calories, et au final perturbation de mon appetit prévisionnel. Bref, j'aurais mieux fait de renoncer à la manger, cette part de brioche !

fadinarde.
Abonné
[quote=liegama]

C'est marrant car je relis ce fil que j'ai lu il y a un an et je n'ai plus du tout la même perception. Il y a un an j'étais encore beaucoup dans le contrôle (j'en suis toujours pas vraiment sortie d'ailleurs) et je pensais sincèrement qu'il était préférable, dans la mesure du possible, de manger des aliments à IG bas car j'étais accro au sucre et comme d'autres le disent, après un plat de pâte je dormais, après un morceau de gâteau j'avais parfois la migraine etc... bref je me suis convaincue moi même que je supportais mal le sucre. 

Or aujourd'hui je pense que le principal est d'écouter ses envies, car je réalise que je n'ai quasiment jamais envie de sucre quand j'écoute mon corps. J'ai envie de salé, de viande, de poisson, de pain, de beurre, de fromage mais pas de sucre. Même au restaurant, je me découvre peu à peu (c'est par phase car les EME se font encore beaucoup sur du sucre) refusant le dessert qui était le graal pour moi avant. 

La semaine dernière j'ai eu envie de gâteau au chocolat, je me suis préparé un gâteau (préparation Marlette de fondant au chocolat super bon) et j'en ai mangé en ayant faim et en respectant ma satiété. résultat j'ai rien sentie, pas de maux de tête, pas de somnolence, rien. Le lendemain, j'ai eu une EME de fin de repas sur le même gâteau que j'ai mangé sans faim et sans dégustation : résultat : migraine toute l'après midi et envie de dormir durant 4h. 

J'en déduis que je peux manger tout et n'importe quoi mais en ayant faim, par contre je pense que mon corps n'aime pas trop quand je le surcharge de nourriture (quelle que nourriture que ce soit; légumes ou sucre). 

Je constate également que beaucoup d'aliments sucrés de mon passé ont été éliminés une fois dégustés : le nutella par exemple, le chocolat, la glace sur laquelle je faisais EME sur EME (j'en mangeais 3 pots par semaine, ça fait des mois que j'en ai pas mangé), la confiture sur les tartines, les gâteaux, les pâtisseries etc..;

Pour le gluten, je vois toute la journée dans mon magasin (bio) des personnes qui se croient intolérantes au gluten et vont vers des produits sans gluten mais à base de farine de riz et de maïs qui ont des IG très élevés et qui chez certaines de ces personnes augmentent parfois les sensations de faim. Certaines personnes (1% de la population) sont caeliaques mais les autres se font happées par la vague "sans gluten" qui a déferlé sur nous depuis quelques années. 

[/quote] Je te rejoins totalement, Liegama! Quand j'ai commencé LC il y a deux ans je me bourrais de comprimés de lactase, l'enzyme servant à digérer les produits laitiers, car je souffrais de gros problèmes digestifs! Puis j'ai compris que je supporte tout (à l'exception de l'ail qui ne rend malade) à condition de ne pas aller au-delà de ma faim. Tout l'excédent me provoque des ballonnements et douleurs de ventre (ce qui, malheureusement, n'est pas suffisant pour couper mes eme..!!) la pire chose étant, d'ailleurs, les fruits frais.... C'est difficile parce que quand j'ai une bonne salade de fruits frais on au frigo, je fais des eme avec....! Ça me fait insérer à ma sœur et à mon père qui disent toujours: mais enfin, c'est juste de la salade, ça se mange sans faim! Ben non! Même de la salade faut la manger avec faim!!!
isableu23.
Abonné

D'accord avec vous!! J'ai commencé LC il y a 2 mois et demi, et bien que je sois encore beaucoup dans le contrôle, même inconsciemment parfois, j'arrive à me faire plaisir sans culpabiliser outre mesure. Mais bon, je me dis en voyant que vous êtes sur le site depuis 1 an ou 2 ans, il ne faut pas vouloir aller trop vite!!

Les choses se mettent en place, doucement. Encore beaucoup d'EME, mais nettement moins qu'avant. Pouvez-vous nous dire, fadinarde et liegama si vous avez perdu du poids???

fadinarde.
Abonné
Oh non... Faut avancer tranquillement... Après ça dépend de chacun(e)s. Je crois que certains viennent ici, et après quelques mois s'en vont car ils ont plus ou moins atteint leur set point. D'autre, plus "émotionnels" ont beaucoup de choses à régler et restent donc ici longtemps. Je suis sur LC depuis 2 ans. Je n'ai jamais perdu de poids, ce qui est plus ou moins normal, car j'ai un poids normal, même si je suis certainement un peu au-dessus de mon set point vu que j'ai des eme régulièrement.... Mais je suis toujours là,et j'avance encore, je grandis un peu chaque jour, et une fois peut-etre, je saurai calmer mes émotion autrement qu'en mangeant!!
Haut de page 
X