Ma balance-cet objet dont je ne parviens pas à me détacher - 15122013

Clairette.
Abonné

Bonjour à tous

Je viens de commencer la methode linecoaching il y a quelques jours, et me sens déjà plus sereine vis à vis de mes EME ou compulsions puisque j'arrive maintenant à limiter les quantités de nourriture absorbées....ce qui me rassure énormément.


Je suis quelqun de très perfectionniste, j'ai été anorexique il y a 2-3 ans et ai ensuite 'sombré' dans l'hyperphagie (boulimie non vomitive) en essayant à tout pris de vouloir contrôler mes crises, et en étant malade de honte et de culpabilité le matin lorsque je m'etais reveillée dans la nuit pour aller manger des aliments sucrés.
Pourtant je mange tres sainement dans la journée.


Je pense être plus lucide à présent en me disant que la nourriture n'est pas ce qu'il y a de plus important dans la vie et qu'il faut que je profite à fond de tout ce qui m'est donné.

Malheureusement j'appréhende encore les invitations à diner de mes amies (et les desserts qu'elles auront péparés) et il m'arrive parfois de manger avant en ayant peur d'avoir trop faim là-bas....quelle stupidité....

Mon gros point faible est je pense mon manque de confiance en moi- que j'essaye d'améliorer en meditant en pliene conscience- et mon besoin incessant de monter sur la balance avant et apres chaque repas, ou quand je pense à mon poids...

je ne suis techniquement pas en surpoids (56 kgs pour 167cm) mais j'aimerais me debarrasser de ces 3-4 kgs de compulsions que j'ai acquis en un an...

est-ce que quelqu'un se reconnait dans ce que je vis?
si oui, comment avez-vous surmonté vos difficultés?

Merci pour votre aide
Claire

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

Bonjour Claire et bienvenue ici!!!

il me semble qu'il est surtout urgent  que ton comportement aimentaire se pacifie

les kilos, ça suivra après, mais au long terme

parce que ça ne sert à rien de perdre trois kilos, si c'est pour en reprendre six après

 

je pense que tu l'as bien compris puisque tu es inscrite ici....

comme tu le dis, ces qq kilos  sont sans doute liés, dans ton esprit,  à une sorte  de "tare"   qui atteint ton estime de toi-même, du coup tu as tendance à vouloir beaucoup controler ton comportement alimentaire

avec de grosses pertes de controle

 

tu vas apprendre de plus en plus à ne plus être dans le controle, mais simplement répondre aux besoins de ton corps (pas de ta tête!!!)

aborder un repas de fête avec une bonne faim, c'est la meilleure façon  de ne pas manger trop

déjà parce que commencer à manger sans faim, c'est déjà manger trop

et ensuite parce que l'on mange avec une bonne faim,  on ressent assez nettement la satiété,  qui est la fin de la faim

encore faut-il déguster, prendre son temps.....

 

donc je crois que tu es en très bon chemin....

la balance,   essaie de t'en détacher peu à peu....   en te pesant d'abord tous les jours à jeu, puis tous les deux jours, puis une fois par semaine

 

à chaque fois que ton "obsession"  des kilos revient dans ta tête, prends-en simplement consience,    et imagine que tu colles une étiquette géante à ce faisceau-là d'inquiétudes et de pensées, comme par exemple  le label  "kilo panic"

et puis,  tu te centres sur quelquechse de réellement présent, dans le présent, comme le mouvement de ta respiration, ou autre chose : le goût d'un aliment, la douceur d'une sensation, la qualité d'une musique...

 

le but n'est pas de "stopper" ces pensées obsédantes sur le poids,  mais simplement les dédramatiser, d'y accorder moins d'importance

ces pensées de poids et de contrôle sont une tentative pour  "se sentir bien",  simplement ils ne sont pas vraiment utiles, au final, parce qu'ils ne permettent pas de se sentir bien

 

donc ils sont là, souvent, mais inutiles...

en en prenant conscience, en leur donnant un nom, et en te centrant ensuite sur le présent,    ils devraient être de moins en moins importants dans ta tête

 

et comme tu le dis si bien, tu pourras te concentrer sur le plaisir, sur  dire oui au moment présent...

Clairette.
Abonné

Merci Izabelle d'avoir pris le temps de me répondre...

tes propos ont plein de bons sens et font parfaitement écho vis a vis de ce que je ressens...

déja 10 jours de LC et j'ai l'impression de faire du chemin petit a petit: depuis 2-3 jours je n'ai plus besoin de manger quelque chose vers 3h du matin avant de retourner dormir.
j'ai meme "dégusté" 2 carres de chocolat cet apres-midi...chose que je ne m'etais pas autorsée depuis bien longtemps!

par contre je bouillonne d'émotions intérieures: ça va tres mal en ce moment avec mon copain (on est ensemble depuis 5ans et demi) mais il me fait de plus en plus de reflexions du style "si tu maigris de 5 kilos, peut etre qu'on pourrait envisager "de grands projets tous les deux" ou bien "franchement tu es vraiment grosse là" ou encore "mais p** arete de t'occuper de ca" (quand je fais la vaisselle qui traine depuis 2jours ou bien range l'appart car il ne le fait pas"
certes, il m'a connu lorsque j'etais anorexique et ca a du lui faire bizarre de me voir reprendre du poids, mais la je n'en peux plus de son aggressivité et de sa méchanceté...
et lorsque je lui dit ce que j'ai sur le coeur, il trouve le moyen de renverser la situation en me disant que je le traite comme un chien (car evidemment, je reponds a ses remarques...)
bref on a deja eu quelques grosses disputes mais la je ne sais pas si je dois franchir le pas et le quitter...je ne me sens plus épanouie, jai perdue ma joie de vivre, et je me demande s'il n'etait pas la cause de mes EME....

 

Noelle
Marraine

Bonsoir Clairette

 

c'est vrai que lorsqu'on commence a vraiment penser a soi, a se donner la priorité, les comportements des autres a notre egard apparaissent dans la lumière et on se pose alors pas mal de questions!!

bon courage pour cette etape !!

lorraine
Marraine

 

Bravo pour toutes tes avancées Clairette en si peu de temps

C'est super que tu aies choisis de t'occuper de toi et de te faire du bien....

C'est génial aussi que tu ne supportes plus ceux qui te font du mal; Personne n'a le droit de nous maltraiter. C'est innaceptable. Sacré pas en avant.  Bien sûr que tes compulsions alimentaires  peuvent servir à panser les blessures occasionnées par la méchanceté de ton ami

En amorçant un changement de comportement alimentaire c'est  possible que d'autres changement s'amorcent...Reste bien connectée à toi même , en pleine conscience, les réponses vont arriver.....smiley

Pensées

Clarisse_and_me.
Abonné

Bonjour Claire,

Je voulais te dire que tes écrits me touchent, je devine beaucoup de souffrance dans ce que tu traverses actuellement.
Je n'ai pas de conseil à te donner mais je peux te confier que ce qu'a écrit Noelle corespond très fort à ce que je vis.  En me respectant moi-même (en m'estimant un peu plus...), il y ades comportements d'autres personnes à mon égard, que j'ai toléré pendant de nombreuses années, et qui sont devenus inacceptables !

Et cela demande beaucoup de courage de remettre les gens à leur place, et de garder la sienne.  Tu sembles savoir le faire et c'est tant mieux.  Je te souhaite bonne chance et j'espère que les réponses viendront.

Clairette.
Abonné

Merci, vos messages me font vraiment plaisir.

c'est extremement douloureux, je viens de me séparer (hier) de mon copain après 5 ans et demi, alors que nous avions vecu plusieurs années à l'autre bout du monde en sachant s'attendre et que nous etions enfin reunis depuis 1 an 1/2.

Mais en même temps j'ai besoin de retrouver confiance en moi, d'apprendre à m'aimer de nouveau, d'être libre....alors que mon copain me rabaisse tellement par ses "piques" ou ses remarques sur mon poids....et il ne se rend pas compte que ça me blesse autant.
D'ailleurs il n'a jamais compris nou réalisé que j'avais été anorexique. pour lui, c'est mathématique:si tu es trop maigre: tu manges, et si tu veux maigrir, tu ne manges plus. voila....

je vais passer le pire Noel de ma vie toute seule a Londres je crois...

cilou_cile.
Abonné

J'ai l'impression que ton ex était quelqu'un de très toxique et mal dans sa peau, à fuir. Mais bon, pour être passée par là, plus facile à dire qu'à faire. En amour, dur d'être "raisonnable" ;) comme avec la nourriture, en fait...

Je ne voudrais pas tomber dans les banalités, je voudrais juste t'apporter tout mon réconfort, certes virtuel.

Je t'embrasse et je pense à toi.

izabelle
Animatrice forum

plein de courage pour toi Clairette!

tu n'es pas toute seule, on est là !!!

pymie.
Abonné

Courage Clairette! 

J'espère que tu pourras te dire retrospectivement qu'au contraire, ce Noël n'aura pas été le pire de ta vie car il fut le premier pas vers ton épanouissement!

pointvirgule.
Abonné

tiens bon Clairette, tu vas voir le programme apporte plein de bonnes et belles choses en plus de faire la paix avec la nourriture et soimeme

prends soin de toi

bonne soirée

Clairette.
Abonné

Merci les filles!

ça fait vraiment beaucoup de bien de recevoir vos messages...


finalement on a eu une très longue discussion avec mon copain dimanche, où il voulait qu'on se reconcilie...
je lui ai fait part de ma souffrance vis à vis de ses remarques sur la nourriture-il ne se rendait même pas compte que ça m'affectait à ce point.
j'ai beaucoup pleuré-je crois que ça m'a fait du bien parce que j'avais en moi ce "poids" de ce que j'ai vécu lorsque j'etais anorexique et qu'il ne comprenait pas que cela puisse etre une maladie...(et moi je me disais,'dun autre côté il vient de perdre son père, il y a des choses plus graves...") mais au fond j'ai souffert en silence...

merci en tout cas de m'avoir soutenue...

ah oui, et je voulais vous dire, je me suis remise a prendre le temps de cuisiner: des veloutés/ soupes tous les soirs, une tarte aux poireaux, un gateau coulinant au chocolat (j'en ai savouré un petit morceau)! c'est le rêve de réapprendre à manger sans culpabiliser...

courage les filles, je crois vraiment qu'on peut arriver à se liberer de nos pulsions!

bonne soirée

Haut de page 
X