mangeuse anarchique non restreinte - le 02/10/2016

choucathou.
Abonné

Bonjour

En parcourant le livre  maigrir c'est dans la tête, je me suis reconnue dans ce profil.

J'en suis arrivée là par une succesion de régimes et de reprise de poids et je crois que j'ai abdiqué par rapport à mon poids..

Bien sûr, je n'arrête pas de grossir cela allant jusqu'à 10 kg en 5 mois cette année. ( IMC presque à 40)

En fait, cela depuis que j'ai commencé la méthode LC.

Je crois que c'est dû à ce que je mange toujours la même chose sans arriver à cuisiner et à mon blocage au sujet de la perte de poids que j'associe à une fragilisation.

Je suis perdue car je ne sais comment appliquer le programme car je suis déstructurée .

Je mange la plupart du temps seule, sans horaire et en faisant autre chose. Quand je mange en compagnie, je me régule.

Quand je suis seule, j'ai plus d' EME et le plus souvent, elles tournent en compulsions. Je suis en maladie de longue durée (dépression) et je souffre d'ennui.

J'éprouve beaucoup de difficultés à faire de la méditation pleine conscience vu mes émotions à fleur de peau.

je reprends la méthode après trois semaines d'absence ( résiliation de mon contrat après 6 mois).

Pendant cette période sans LC, je me suis rendu compte que je suis tout à fait anarchique sans LC qui me permet de mettre un peu d'ordre dans mon comportement alimentaire.

je jette un peu tout ce que j'ai vécu et compris ces derniers temps depuis que je suis sur LC

Comment introduire de l'organisation dans tout ça? Je mange à n'importe quel moment, j'ai l'impression que ma faim me laisse peu de répit.

merci de votre aide

Choucathou

Commentaires

Jlsls.
Abonné

Bonjour,

 

Je me reconnais un peu dans tes habitudes alimentaires. Quand je suis chez moi (donc seule) j'avale souvent ce que je trouve, quand je le trouve, en continuant à faire ce que je suis en train de faire. Sans concience donc. Quand je suis avec d'autres personne, je suis leur rythme alimentaire de personnes régulées, ce qui pose un cadre. C'est satisfaisant sur le coup, mais n'aide pas forcément, car encore une fois, ça se fait sans conscience. Pas la mienne, en tous cas. Et introduire de l'organisation artificiellement, c'est donner le pouvoir au cerveau (et donc tomber dans la restriction cognitive). L'objectif, c'est de redonner le pouvoir aux sensations. Après, pour ce qui est du comment de la chose, je suis à peu près aussi perdue que toi ;)

 

Courage !

choucathou.
Abonné

Bonjour

Tu as raison Jlsls , il faut redonner le pouvoir aux sensations; J'avance tout doucement dans cette voie.

Quant au comment de la chose, peut-être que la PC peut nous aider, ils ont peut -être bien raison sur LC lol

En effet, hier j'ai pratiqué un espace respiration de 3 minutes et ce que je croyais être une petite faim annonciatrice d'une bonne faim s'est avéré être une EME par ennui et ce besoin de manger a été postpoé jusquau goûter avec bonne faim.

Par contre après le dîner, juste avant d'aller au lit, une envie de manger sans faim rien que par envie de me faire plaisir et je l'ai Fait mais bon ça ne m'empêche pas d'avoir faim pour le petit dej dès mon réveil.

J'ai du mal avec ça car j'ai faim régulièrement quoique j'aie mangé avant et ça me fait grossir.

bonne journée

Choucathou

izabelle
Animatrice forum

eh  bbien oui c'est plus compliqué avec la dépression, mais dis-toi bien que justement tu travailles là sur ta dépression en même temps

est-ce que tu suis le parcours sportif?  car l'activité physique est l'une des choses les plus importantes dans ces cas là

bien sûr c'est dur de se bouger, mais cela peut t'aider à structurer ta journée

te faire des bons repas, même si ce n'est pas cusiné, préparé sur un petit plateau, avec de jolis couverts

et puis bien sûr être présente à toi-même, comme tu l'as fait avec l'espace de respiration

quand tu sentiras à te sentir capable de bouger plus, n'hésite pas à aller te ballader  ou voir des personnes

pour l'instant la nourriture est ton médicament universel, mais peu à peu tu vas pouvoir remplacer cela par ta propre présence à toi-même

continue les espaces de respiration régulir, ce n'est pas grave si tu ne fais pas de RPC c'est dur de le faire en dépression, il y  a aussi d'autres exos de pleine conscience sur le site comme les étirements en pleine conscience

Haut de page 
X