Marche méditative? - 25012012

oreneta.
Abonné

[D'abord, pardon si je me répète, j'ai tenté de poster cette question pour le chat de cet après-midi mais j'ai l'impresion que ça n'a pas marché...]

Je n’ai pas encore réussi à bien me mettre à la RPC, parce que j’ai du mal à trouver un moment à moi dans la journée… entre temps, il me semble avoir lu quelque part sur le site qu’on pouvait éventuellement remplacer les séances de RPC par de la marche méditative, une activité qui collerait beaucoup mieux avec mon style de vie. Pourriez-vous m’en dire un peu plus à ce sujet ? S’agit-il de faire exactement comme pour la RPC  mais en marchant… ? Par ailleurs, une séance de 30 min de piscine, moment où je ne pense à rien d’autre qu’à mes mouvements dans l’eau et à ma respiration, pourrait-elle être considérée comme une variante de RPC ? Merci beaucoup pour vos réponses !

Commentaires

lola74.
Abonné

Bonjour,

Moi j'avoue que c'est ce que je fais, je profite de mes 30 min de marche quotidienne pour "marcher en pleine conscience", mais je ne suis pas du tout sûre que ça remplace la RPC, c'est juste que ça colle en effet beaucoup mieux à mon style de vie moi aussi...

oreneta.
Abonné

Si c'est un temps où l'on reste concentré sur nos sensations intérieures, ça devrait avoir les mêmes effets positifs que de le faire assis sur une chaise, non ? Il faut juste faire attention aux lampadaires, quoi!

Voyons-voir ce qu'en disent les experts smiley

 

Soledad.
Abonné

Il me semble que le but de la RPC est bien spécifique. Il ne s'agit pas seulement de se concentrer sur la respiration, ce n'est pas non plus censé être un moment de relaxation,  il s'agit surtout d'apprendre à tolérer les sensations d'inconfort, les émotions négatives, et à les gérer autrement que par la nourriture. Du coup, je ne suis pas sûre qu'on puisse la remplacer par du sport, qui aurait plutôt tendance à relaxer. C'est peut-être d'ailleurs pour cette raison que vous n'arrivez pas à trouver du temps pour la RPC : c'est plus ou moins long, on s'ennuie, on peut penser à des trucs désagréables, avoir des fourmis dans les jambes ou des démangeaisons ici ou là... et il faut essayer de ne pas bouger et de continuer. Ce n'est pas facile.

Ce serait intéressant pour vous d'essayer de comprendre pourquoi vous n'aimez pas la RPC ou pourquoi vous n'arrivez pas à la faire. Si vous parvenez à faire une demi-heure de sport ou de marche par jour, vous pouvez certainement trouver cinq minutes, ou même trois minutes pour faire une petite séance de RPC.

En attendant, bravo pour l'activité physique, c'est précieux ! Je vous envie, d'ailleurs : j'en suis incapable pour l'instant !

Lia.
Abonné

Pendant mes premiers mois ici j'ai trouvé moi aussi que marcher en respirant ou mes séances à la piscine valaient la rpc. Pas le body scan que je mettais à part par contre.Mais non en fait ca ne remplace pas et ca n'a pas du tout les mêmes effets. S'asseoir plusieures fois par jour sans rien faire d'autre que respirer et observer les pensées défiler c'est vraiment différent. Et ca a des effets différents dans la vie quotidienne. Si une bonne séance de piscine me détend, me permet de bouger mon corps et de me dépenser, quand je sors de la piscine je en tolère pas plus mes émotions. Sinon je ne les aurais pas mangé pendant des années (ca fait des années que je vais à la piscine).

Par contre quand je me relève de ma RPC (lje les fais sur un zafu personnellement) là il y a un réel changement dans ma perception de la réalité, dans le fait de ne plus croire certaines pensées automatiques. Il y a des exercices méditatifs qui se font en marchant mais ou on ne marche pas dans une direction et pour faire quelquechose comme aller au travail. Il s'agit alors de se servir des mouvements des pieds, du déroulement des chevilles et de le respiration mais pour "marcher sans marcher". J'ai un fichier audio comme cela, on a les yeux fermés et on avance de quelques pas sans repères, ce n'est pas de la marche.

Je suis convaincue que la RPC est une piste très très sérieuse pour augmenter notre tolérance émotionnelle. POurtant je m'y suis mise régulièrement depuis peu finalement, quelques semaines. Il y a beuacoup de résistances à le faire pour pas mal de gens j'iamgine. Enfin pour moi ca a été le cas.

capuccino
Marraine

Je rejoins Lia dans ses observations. La RPC et tous les exercices de Pleine Conscience ont été sympas pour moi au début de mon inscription et puis je ne faisais plus que les exercices de 3 mn et dans des conditions pas forcément optimales et du coup ça ne m'apportait plus grand chose. Alors pour suivre au mieux les conseils et encouragements de nos médecins, je m'y suis systématiquement 2 fois par jour minimum plus les expaces EME/ZEN si besoin et bien c'est vrai qu'on gère les choses différemment dans la journée. je ne sais plus qui disait sur le forum que pour elle la RPC était un traitement à faire 3 fois par jour...Moi pour l'instant c'est deux fois seulement et j'en ressens les bénéfices.

Le matin, même si ça me fait suer, je me lève 15 mn plus tôt et le soir je me couche 15 mn plus tard ! Je n'ai pas trouvé de solution plus satisfaisante.

lola74.
Abonné

ah mais je n'ai pas dit que je ne faisais pas de RPC sans rien faire. Je la fais, mais pas tous les jours. On nous a bien dit qu'il ne fallait pas rester dans le contrôle et rester dans le plaisir donc je refuse de me forcer à la RPC si je ne la sens pas.

je pensais juste pouvoir apporter mon témoignage car quand je fais du yoga ou une séance de sport en salle, je suis juste concentrée sur le sport, je n'ai pas le temps d'avoir des pensées. En revanche, quand je marche seule 30 minutes le midi, je suis assaillie par de nombreuses pensées et j'ai remarqué qu'en revenant gentiment à chaque fois sur ma respiration et ma marche, je retirais un bénéfice bien supérieur de cette marche, un réel plaisir, comme après une séance de RPC assise. Et d'ailleurs, je sens mieux mes émotions venir et je les laisse mieux passer qu'avant, et je ne fais quasiment plus d'EME.

Je ne fais rien parfaitement et ça fait du bien angle

Lia.
Abonné

Je ne voulais en aucun cas critiquer les remarcques des unes ou des autres. Juste dire que pendant un temps je ne faisais pas tous les jours et encore moins 2 fois par jour de la rpc, je ne trouvais pas le temps, je me sentais dérangée par les bruits dans la maison etc.......donc je m'"arrangeais" dans ma situation. Et depuis que je le fais tous les jours et si possible deux fois par jour j'observe une très nette différence. Et bien entendu je le fais de manière imparfaite, il n'y a aucune perfection à viser dans le fait d'être assise. 

Peut être que certaines personnes en ont moins besoin que d'autres? pour ma part je prend beaucoup de temps, j'avance à un rythme lent et il m'aura fallu plus de 6 mois pour arriver à cette régularité dans la pratique de la RPC.

lola74.
Abonné

Lia pas de souci, je voulais juste préciser ma pensée. Je n'en suis qu'à deux mois de pratique et j'avance doucement. C'est juste que la première fois que j'étais allée voir le dr Z. j'avais bloqué car je n'arrivais pas à tout faire parfaitement et je constate qu'en le faisant "à ma façon" j'ai de bien meilleurs résultats. C'est aussi grâce aux chats et au forum, c'est beaucoup plus riche pour moi qu'une consultation avec un seul docteur tous les 15 jours...

Soledad.
Abonné

Lia,

Moi aussi j'ai eu une phase de gêne avec les bruits : il y a des travaux partout autour de mon immeuble, avec des bruits de marteau-piqueur, des coups de marteau, des engueulades sur les chantiers... Sans parler de l'isolation calamiteuse de l'immeuble lui-même, avec les pipis et les chasses d'eau de tous les étages :-) Au secours !

Le problème a été réglé pour moi grâce à un enregistrement RPC avec des bruits dans le métro. Je l'ai écouté quelquefois et depuis, les bruits environnants font partie de ma RPC, sans me gêner. Il vaut mieux, car vu l'avancement des chantiers autour, je vais devoir supporter le boucan plusieurs mois !

Chatoyante.
Abonné

selon ce que j'ai compris, c'est qu'il y a une distinction à faire entre RPC et PC tout court.

La pleine conscience peut se faire en se "focussant" sur différente chose comme les sons, les sensations du corps désagréables, les sensations du corps agréables, les émotions, etc.

Donc la RPC, c'est de la pleine conscience durant laquelle on focusse sur la repspiration. Tandis que la pleine conscience fait en marchant tiens compte de pluys que la respiration. Par exemple des sensations musculaire, de la douceur du temps sur notre peau etc.

Dans tous les cas on parle de pleine conscience de base, elle vise simplement une démarche différente.

oreneta.
Abonné

Merci pour vos remarques. Vous avez bien raison de dire que quand on veut réellement quelque chose, ce n’est pas si difficile de trouver 5 minutes pour le faire dans la journée. Pour le moment, je n’ai fait que 3 séances vraiment réussies de RPC, et j’ai à chaque fois ressenti des choses très fortes, et pas forcément négatives.

Mais je constate effectivement que mille raisons sont bonnes pour ne pas m’y mettre, ce qui me fait penser que c’est une étape essentielle dans cette démarche. Je vais essayer de me faire violence la semaine prochaine car comme on dit, les choses deviennent des habitudes une fois qu’on les a faites tous les jours pendant 21 jours :)

 

Haut de page 
X