Merci LINECOACHING - 26012014

Anonyme

Il y a plusieurs années, je pesais 120 kg et n'aimais pas mon image, surpoids émotionnel !! sad

Lorsque ma maman est tombée malade, je n'ai pas accepté ce cancer, et par la suite, je n'ais pas su gérer le deuil, je mangeais sans faim et sans fin, je grignotais même en cachette, pour tuer mes émotions, seule la nourriture apaisait les tempêtes.

Je devais changer, grandir !!

Me battre contre mon surpoids, c'était me battre contre moi-même, j'avais déclaré la guerre aux aliments en me faisant mal avec une  multitude de régimes privatifs.

J'ai cessé de faire la guerre à mon corps, avec Lcoaching,  j'apprends à lâcher prise sur mes envies de nourriture émotionnelle, ce n'est pas tous les jours facile, arrêter de « bouffer » ces émotions ne s'acquiert pas en un jour, je progresse parce que j'y travaille, mon corps et mon esprit sont liés.

LC me permet, de continuer de soigner mon image en ressentant parfois le besoin de vous le faire partager et depuis peu,  je pense moins de moi comme médiocre.



Il y a plusieurs années, j'étais suivi par une diététicienne, qui me faisait manger « équilibré ». Mauvaise élève à l'époque, je me privais des bons aliments, j'avais en tête : « je dois mincir pour être belle, donc je vais me priver pour y arriver», mon poids était passé de 120 à 75 kg en 8 mois... si, siiiiiiiii mais un jour la coupe a débordée, c'est 35 kg repris et quelques années pour m'en remettre.


Mon perfectionnisme me motive et LC me vient en aide, par exemple, nous avons fêté les rois en famille...je vous raconte, c'est en début d'après midi que j'ai refusé gentillement la part de galette proposée et, pour la première fois avec vingt six ans de régimes derrières moi, mes frères et sœur ont pu entendre «je ne suis pas au régime, les régimes font grossir, je refuse de manger tout simplement parce que je n'ai pas faim et c'est nouveau ! », ils ont peut être pu être surpris, moi qui pouvais dévorer plusieurs parts...je progresse.

C'est en fin d'après midi, alors que tous les estomacs étaient bien lourds, sauf le mien, hi, hi, qu' il  restait devant mon nez deux parts de galettes...qu'elles ne faisaient envie à personne d'autre que moi...que la bonne faim m'envahissait...alors, j'ai donc dégusté et apprécié une seule part, ce « travail » est une victoire sur soi-même.

Et mon surpoids alors ?? Et bien, je me suis fais confiance...avec à ma tenue, la fameuse petite robe noire et surtout je veux croire que la beauté intérieure se reflète souvent à l'extérieure...
J'ai donc laissé couler les choses en profitant au maximum du moment présent...je progresse.

Et puis, j'ai enfin compris comment ne plus grossir, en restant connectée à mes sensations alimentaires et émotionnelles, respecter la bonne faim, la satiété (la non faim), ne plus grignoter. Je parviens à adapter la quantité de nourriture nécessaire à mes besoins, le déjeuner est mon repas préféré. J'aime cuisiner, manger et partager !!

Le défi de Noelle, ...laisser une petite place...a été le déclic à ma perte de poids.


Je me suis aussi réconciliée avec mon dressing...en portant à nouveau des vêtements que je pensais avoir oublié. Mes formes changent, pas de la même façon  qu'avec un régime, j'ai moins de ventre ! Merci LC.  Donc, il y a plusieurs semaines, j'ai déposé mes vêtements sur mon lit. Une petite robe noire, des chemisiers blancs, des sarouels... J'ai regroupé le noir, que j'adore ! , le blanc  et idem pour les couleurs et, j'ai  pratiquement tout essayé en combinant les bonnes couleurs. Ainsi que des vêtements que je ne portais plus. Je voulais attendre de mincir,  attendre que mon corps devienne...parfait...pour le sublimer, hihihi ! Je peux à nouveau porter des vêtements que j'avais mis de côté, de taille 48.

 

Aujourd'hui,  je soigne mieux ce corps avec des petites astuces beauté et, pour résumer ces 7 mois, c'est 6 kilos que j'ai perdu, je sais, je suis encore très ronde mais l'important est que je commence à m'accepter imparfaite,  je change et puis, c'est 20 kg que je n'ai pas repris grâce à mes efforts... je fais confiance au temps.

 

Après 16 ans d'une longue et épuisante  bataille, je vois ce corps gros, que j'accepte enfin sans douleur...BELLE  VICTOIRE.cheeky

 

//mincedeloin.blogspot.fr

 

Commentaires

nana51.
Abonné

bravo à toi , félicitation pour ton blog , tu es super joliekiss

fadinarde.
Abonné

Oh, c'est une belle histoire qui commence, mince de loin!

Je me reconnais un peu dans ton histoire: je suis aussi passée par le cancer de ma mère, et le deuil. Je n'ai pas pris beaucoup de poids, peut-être 5 kg, mais ce n'est pas le propos je crois, car le mal-être ne se quantifie pas. Je sais que j'ai moi aussi pris ce poids depuis le diagnostique de cancer de ma mère. Durant sa maladie j'a pris du poids, j'en ai aussi perdu (6kg en deux mois, je ne mangeais plus rien tellement je souffrais de l'état de ma mère)

J'ai donc fait le yoyo non pas en faisant des régimes, mais en étant conditionnée par mes émotions.

Depuis que je suis sur LC j'essaie d'avancer dans ma vie, et cela va bien au-delà des quelques kilos que j'ai pu prendre ces dernières années. LC est une méthode de vie, plus que tout autre chose. Il suffit d'ailleurs de lire le forum pour voir à quel point ce parcours nous aide à modifier nos vies.

 

En ce moment j'essaie de recommencer la pleine conscience, pour essayer d'avancer. je me rends compte que je croyais avoir fait du chemin ces dernières années, alors qu'en fait, même si je suis plutôt en paix avec la mort de ma mère, je me suis arrêté de vivre.Jincapable de savoir ce que je veux, professionnellement parlant. Et je m'accroche à un homme qui n'a rien à me donner... Par peur de la solitude? Par peur de devoir m'engager avec quelqu'un si par hasard je recontrais un autre homme?

Je ne sais pas encore... Mais il faut que je travaille là-dessus. Ce sont, je crois, mes principaux déclencheurs d'eme...

 

Bonne continuation!

Lavienrose.
Abonné
Bravo!! J'ai ton blog dans mes favoris L
Anonyme

 

Je vous remercie.smileywink

 

lideseyne.
Abonné

"La victoire sur soi est la plus grande des victoires" Platon

Bonne journée à toutes

Haut de page 
X