micro appétit - 04092012

sweetyrachou.
Abonné

Cela fait 4 mois que je me suis inscrite mais j'ai eu une grosse période de découragement face au exercices proposés. Je; reviens pleine d'espoir et de bonnes intentions et j'espère que cela va durer (sauf pour le body scan, au diable le bodyscan)

pour le moment je n'ai perdu q'un kilo mais je crois avoir compris la raison principale de mon découragement. Je crois que j'ai un tout petit appétit. (forcement, je ne suis pas très grande et meme avant mes grossesses, je n'était pas vraiment mince mais j'avais des jolies formes alors que j'avais toujours l'impression de ne rien manger ou de me priver)

donc, j'ai remarqué que manger une portion minuscule me rassassie et ce pour plusieurs heures. En gros, en dehors de mes 3 repas par jour, voir meme 2 1/2 repas (j'ai pas très faim au p'tit dej, j'ai remarqué que meme au boulot, 1 yaourt ou 1/2 tartine suffit emplement si je veut avoir faim à 13h) je n'ai pas besoin de manger.

grosse FRUSTATION. ben oui, je ne peut pas manger tous les aliments que je voudrais sur 1 journée (a moins de diner carrément en mangeant seulement le dessert.). idem pour les collations, en réalité c'était pas de la faim mais des EME.

2eme problème, j'ai forcément du mal à m'arreter à satiété (je me demande si j'ai réellement plus faim , je mange encore 1 petit peu au cas ou, puis je me dis que c'est de trop). bref au niveau satiété, je ne sais pas ou j'en suis.

Ceci dit meme en mangeant 1 peu plus que la satiété , je reste quand meme dans des portions relativement petite.

Comment faire alors pour caler quelques fruits ou yaourt ou dessert?

est-ce que d'autres personnes sont dans le meme cas?

Par ex, ce W-E au pizza hut je n'ai pas petit dej car je n'avais pas faim. Arrivé au resto, j'avais bien faim : j'ai pris 2 morceaux au buffet. la faim était encore présente, j'en ai repris 2 petits et je suis persuadée qu'un seul aurais suffit. j'était a satiété.

Gros dilemme ,jai envie mais j'ai plus faim. J'ai résisté , j'ai attendu et puis je suis rendu compte que je n'avais vraiment plus faim.

le soir meme, grosse peur ; à 18h je n'avais toujours pas faim , elle est arrivée à 19h et rebelotte, satitété après 10 bouchées. pffff

comment vous gérer cela sur le long terme?

sweetyrachou

Commentaires

Géraldin.
Abonné

Bonjour sweetyrachou

Peut-être que justement sur le long terme, ce sera plus facile? Justement parce que tu peux équilibrer tes envies sur la journée ou sur la semaine au lieu de vouloir le faire sur le repas. Même si sur le repas c'est possible aussi mais avec des portions encore plus petites... "en laissant une place pour le dessert". La semaine dernière je suis allée au restau, et j'ai mangé la moitié de l'entrée, la moitié du plat, et un quart du dessert !!! Ben oui, je voulais tout goûter... alors j'ai préservé ma faim, jusque la fin du repas!

Et puis, quand on se dit que lorsque la faim reviendra, on pourra remanger tout ce qu'on veut... c'est réjouissant comme programme non?

pumpkin.
Abonné

Bonjour Sweetyrachou,

je me trouve dans la même situation que toi, à découvrir que mon appétit est bien plus modeste que la quantité de nourriture que j'aimerais avaler, et j'en suis bien frustrée (pour l'instant). C'est sur qu'il serait assez facheux que ça n'évolue pas car n'étant pas encore tout à fait au clair avec les aliments tabous, les EME etc, c'est assez pénible à supporter pour le moment.

En effet j'ai l'impression que ma conscience de la satiété s'est affinée au fil des mois (3/4 mois de LC) mais que je n'arrive pas trop à respecter celle-ci pour le moment. Résultat, je mange trop à peu près tout le temps, je le vis mal car je perçois avec plus d'acuité le fait d'être 'barbouillée' mais cela ne suffit pas à me rapprocher de la satiété pour autant. D'autant qu'à part le petit dej, je suis totalement incapable de sauter un repas si je n'ai pas faim.

Je crois que j'ai encore pas mal de chemin à faire concernant les EME et les aliments tabous notamment, et je ne désespère pas d'y parvenir un jour, sans me sentir frustrée, et quitte à manger des repas composés de petites portions de tout ce qui me fait envie!

Donc pour l'instant je vois ça comme une période un peu désagréable de transition, et j'essaie de ne pas perdre de vue ce qui peut m'aider (RPC notamment) et de faire une expérience des étapes et des exercices la meilleure qui soit (c'est à dire appliquée mais sans pression...).

Bon courage !

Noelle
Marraine

bonsoir je comprends bien parceque je me suis decouverte en petite mangeuse et il m a fallu un certain temps pour changer ma perspective sur moi, d'ou l importance de la degustation, quitte a peu manger, autant deguster, mais ça nest pas toujours evident,

Il m arrive  de jeter,  ça a ete une etape , ça vient quand meme petit a petit ..

et j essaye de me preparer des repas sympa, qui me font plaisir a la fois quand je les prepare et quand je les deguste

sweetyrachou.
Abonné

merci pour vos réponses. C'est vrai qu j'ai surtout peur de ne plus etre dans ma phase "j'y vais et je suis motivée" dans quelques mois et forcement de (re)grossir.

je n'ai pas EME pour le  moment donc je peux facilement m'y faire avec mon appétit ; çà ne dure jamais en général.

Mais  surtout, je suis pressée de maigrir (ce qui ne fonctionne pas du tout pour le moment d'ailleurs) mais bon, je sais que je suis comme çà ; je voudrais etre dejà arrivée avant d'avoir commencé !

bone journée Lc à tous et à toutes

emma-.
Abonné

Bjr sweetyrachou, je viens de lire ton message et je te comprends tout à fait car moi aussi j'ai un tout petit appétit. Par exemple, ce matin jn'ai déjeuné que 10 grains de raisins et à midi une demi-assiette de lentille avec une demi-biscotte. Et je sens que j'ai déjà dépassé ma satiété :) . Sache qu'à force de respecter notre satiété, tu réussiras comme moi à connaître les quantités qui te sont nécessaires et à t'en satisfaire avec bonheur et plaisir sans frustration. Cela demande du temps, tu vas y arriver si tu te fais confiance :) . Le bonheur est de se connaître con naître, naître avec toi...;)

emy3443.
Abonné
Coucou, et oui moi aussi depuis que je suis inscrite sur LC, j'ai découvert que j'avais un petit appétit...et le plus grave dans l'histoire c'est que pendant des années je mangeais sans faim.... Effectivement c'est frustrant de se dire qu'on ne vas pas avoir assez de place pour manger tout ce dont on a envie. J'essaie de respecter ma satiété mais ce n'est pas toujours évident. Surtout au restaurant ou cela peu être frustrant de ne pas prendre de dessert. Mais comme maintenant je ne suis pas bien quand j'ai trop mangé (ballonnée, mal au ventre), je laisse mon conjoint finir mon plat et je ne prend pas de dessert. Après , rien ne nous empêche en soir de temps en temps de manger une glace ou un gateau a la place du repas, comme cela on se fait plaisir et on a pas trop mangé. C'est une question d'équilibre et je pense que ca va venir avec le temps. On est sur la bonne voie
cath40.
Abonné
Bonjour Sweetyrachou,
 
Si manger peu suffit à ton corps pourquoi veux-tu manger davantage? (pour te réconforter? parce que tu es fatiguée ?....).
 
A mon avis cette frustration est le signe d' EME que tu arrives actuellement à contrôler comme pendant un régime. D'où ta peur de craquer.
 
Ce n'est pas facile du tout et il faut du temps pour arriver à gérer cela mais sur ce site on apprend à être plus patients...
 
Bon courage
bozz.
Abonné

Bonsoir,

pour ma part, c'est l'inverse :

j'ai très faim avant un repas, ok, alors je mange, mais très vite j'ai la sensation de satiété. Ok. Je me dis, je suis une petite mangeuse.

Et bien 1 heure après je crève de faim et je dois RE manger.

Voila mon soucis actuel : si je ne mange pas + qu'à ma faim, je mange régulièrement sur la journée.

Alors je préfère conserver mon bon coup de fourchette actuellement, ça m'évite ces collations qui ressemblent à des grignotages.

Je suis dans une fichue impasse car le comportement que j'adopte actuellement ne va pas dans le sens LC.

AguaMaria
Marraine

Wow Sweetyrachou,

Je ne sais pas si tu réalises à quel point tu as franchi des étapes... Tu en es à régler ton appétit prévisionnel. Il est certain que de se découvrir petit mangeur doit être déstabilisant, voire frustrant, difficile à accepter. Mais en même temps, tu y es, tu es là, tu es consciente de ce dont tu as besoin. Avec le temps et la bienveillance tu y arriveras. La dégustation y contribuera beaucoup...

Pour ma part, je n'aime pas manger entre les repas alors je règle mon appétit pour manger 2 à 3 fois par jours. Je mange un petit quelque chose uniquement si je meurs de faim entre ça.

Comme Bozz, si je mange trop peu, je dois manger tout le temps et je déteste, alors du coup je mange un peu plus. Mais si j'ai à choisir, aux repas je mange de tout, mais seulement quelques bouchées en les dégustant. Cela devient assez satisfaisant. J'ai dû m'habituer à jeter. Mais j'avais plus de mal à accepter que je ne goûterais pas d'un plat proposé au repas.

Pour ce qui est de la satiété, c'est vraiment un élément de nos sensations qui est plus difficile à respecter de façon régulière. J'ai aussi encore beaucoup de mal, alors je me fie aussi à mon appétit prévisionnel.

Mais surtout, SURTOUT, ce qui fait que je ne prends plus jamais de poids quoi qu'il arrive,  j'attends la faim avant de remanger. Cette faim nous protège de prendre du poids.

Et puis les exercices du programmes nous guident bien vers la satiété... après c'est l'écoute des besoins qui compte.

Bonne route...

AguaMaria

080413075303_Rikki.
Abonné

Peut-être que tu identifies mal la satiété, Bozz, et qu'il s'agit plutôt de rassasiement spécifique : tu en as assez d'un aliment et il est temps d'en manger un autre ? 

"crever de faim" une heure après le repas, ça n'est pas logique. 

 

A mon avis, il doit y avoir une alternative autre que manger plus qu'à ta faim ou grignoter toute la journée ! Cela dit, je pense qu'il vaut mieux prendre des petites collations en ayant faim que manger trop pour éviter d'avoir faim par la suite. 

bozz.
Abonné

Merci pour vos commentaires.

Je vais essayer de moins manger.

Je suis complètement déformée par un régime vécu récemment où je pouvais manger A VOLONTE légumes et crudités sans M.G...........je me faisais des gands saladiers géants ( juste 1c.à.c. d'huile) ! Puis je me forçais à manger ma ration de viande, mes 100g de féculents sans M.G., mon laitage 0% et le fruit.

Aujourd'hui déjà, du fait de vous avoir exposé mon soucis, j'ai mangé à satiété et tant pis si le repas n'est pas équilibré : 2 petites tartines au petit déjeuner, tripes à midi. Je veillerai ce soir à équilibrer tout ça, en petites quantités.

BIL.
Abonné

bonsoir tout le monde

d après LC je suis aussi une petite mangeuse mais je l'ai toujours su sauf que malgré cette confirmation et le fait que je suis là depuis 02/12, je continue à me "goinfrer" jusqu à avoir mal au ventre

je le fais consciemment et sans vraiment culpabiliser, je regrette juste d'avoir mal au ventre mais je me trouve quand même nulle après et je me dit que je ferai mieux demain

mais comme ça fait plus de 6 mois que ça dure, je suis peut être un cas désespérée et désespérée, je l'étais, il a quelques jours, j'avais même décidé de laisser tomber sauf que, et heureusement, je viens toujours un peu lire les forums et vous me donnez, toutes et tous, envie de m'accorcher et je vous en remercie

peu importe que j'y arrive lentement ou pas du tout car j'ai quand même découvert pas mal d'exercices que j'applique bien et d'autres moins mais qui m'ont ouvert un chemin que je ne connaissais pas et qui m'ont permis depuis 6 de stabliliser un poids qui ne cessait de grimper et je crois que ça s'appelle déjà une réussite, pas vrai?

alors, comme à l'école je faisais partie des "peut mieux faire", je persévère :) bon courage à tout le monde sur le chemin de l'écoute de soin, d'abord

Teresa

sweetyrachou.
Abonné

aaaaah, appetir provisionnel , que'est ce que c'est que ca?? lol

en fait , je ne suis qu'au début du programme et je n'ai pas l'impression d'avoir franchi beaucoup d'étapes

je reconnais ma faim : ok

je reconnais la satiété : mouis en théorie , en pratique , bof bof

je reconnais les eme : oui en dehors des repas mais l'EME fin de repas ou fin d'assiette comme je l'appelle , trop dur pour le moment ou du moins pas gérable à chaque repas.

c'est  vrai que je n'ai pas pris 1g depuis plusieurs mois mais je ne maigris par pour autant.

Je me découvre de nouvelle chose chaque semaine mais c'est  difficile , je ne sais toujours pas pourquoi je veux manger plus mais ce que je sais c'est qu'au boulot par exemple, je mange en meme temps que mes collègues et que si je n'ai pas trop faim à 13h et bien je finis quand meme par manger ma tartine au bout du compte ou bien alors, j'attends ma faim avec anxiété!

à BIL : ne te décourage pas , j'en suis à me demander s'il ne faut pas un peu lacher prise, passer en mode "instinctif" avec son appétit. J'y arrive facilement quand je suis seule queques jours et en congé. les premières fois c'est bizzare et il faut se dire qu'avoir un peu faim ne vas pas te tuer, au contraire.

courage à tous et à toutes

AguaMaria
Marraine

Bon moi je trouve que c'est beaucoup...pour un début de programme...

Et pour ce qui est de lâcher prise.... VOILÀ!!!!! Laisser tomber le contrôle mental pour laisser le contrôle à son corps... ou à son instinct comme tu dis... Tu y es. Ce n'est pas notre tête qui a besoin de manger, qui a faim...

Je ne t'emmêlerai pas tout de suite avec l'appétit prévisionnel, mais c'est ce que tu tentes d'établir... essayer d'avoir faim quand tu souhaites manger.... pour être avec tes proches ou pour convenir à ton horaire... Ça vient plus systématiquement éventuellement.

Courage et bienveillance!!!

AguaMaria

Maë.
Abonné

Je suis exactement dans la même situation. 

"Quoi ?! Deux bouchées et je n'ai déjà plus faim ?!!?! C'est pas possible ! Je vais manger encore un peu pour voir..."

Mais non, c'est bien ça, 2 bouchées me suffisent pour le moment =). 

Autant ça a été dur à accepter au début, autant maintenant je vois tous les côtés positifs : 

- Mon corps est en train de puiser dans ses réserves, il se régule lui-même, c'est formidable ! Je vais mincir et tout en douceur ! sans frustration, sans régime !

- Je vais faire de sacrer économies ! 

- Comme j'achète moins, j'achète mieux : je recherche maintenant la qualité, et ça ne creuse même pas mon budget ! 

- Mes prises alimentaires se divisent, je mange moins, mais je mange plus souvent, en moyenne j'ai faim toutes les 3h. Et ça me plait bien de prendre des petits goûters (interdits suprêmes pendant mes anciens régimes !)

Pour m'aider, comme je sais que je serai vite rassasiée, j'essaye vraiment de manger ce qui me fait ENVIE !

Alors c'est vrai, parfois c'est pas toujours évident. Notamment pendant les soirées entre amis (soirée pizzas, buffet....) où il y a plein de choses que l'on voudrait manger. 

Pour moi c'est encore difficile à gérer ces moments là, je retombe parfois dans des compulsions : "m'en fous, j'ai envie de tout manger !!!!"... alors j'essaye déjà de manger plus lentement. Et puis manger trop parfois n'est pas grave je pense... si on arrive à s réguler ensuite en écoutant sa faim (qui sera logiquement plus petite ensuite). 

On est sur le bon chemin !!! 

X