Mon poids dérange mon mari... - 20112012

KYNA976.
Abonné

C'est officiel,

Je sais que j'ai déjà posté un message dans le même genre, mais là c'est officiel et il me l'a dit hier soir en allant dormir

(Je tiens à préciser qu'il sait pour mon programme avec linecoaching, et il ne voi pas de résultat mais le contraire), donc voici ce qu'il m'a dit mot pour mot:

"J'ai quelque chose à te dire, qui ne va pas te plaire, mais je dois te le dire",

"je ne sais pas si tu t'en rends compte mais tu as pris beaucoup de poids en l'espace de 4 mois, et moi ça me dérange, tu devrais aller courir tous les deux jours, ta beauté commence à s'évaporer, et moi ça me DERANGE BEAUCOUP, tu étais pas mal avant et là ton corps il change, et ça me dérange", "Tu dois faire un effort pour me plaire car moi c'est ce que je fais"

Je ne pense pas qu'il m'aime pour les bonnes raisons pour ma part et ça fait mal, j'ai envie de le quitter.

Pourtant je lui ai expliqué que je traverse une période difficile, mais il continu dans son spitch, "il faut faire des effort, ton corps a changé, tu n'es plus comme avant, tu m'avais promis de mettre ton deux pièces à la plage, d'ailleur il est passé ou ton ensemble mayo ? j'aimerai qu'on fasse notre premier enfant mais je te disais d'attendre 1 an pour que je puisse profiter de ton coprs d'abord, qui va changer aprés un premier enfant, là il n'est pas trop tard, mais si tu continu comme ça, tu en aura trop a perdre et il sera trop tard."

Je vous avoue, que je me suis senti profondément blessé et je n'ai plus envie de rester avec lui. Je me sens sous pression j'ai envie de pleurer mais les larmes ne sortes pas.

 

Merci de m'avoir lu.

Commentaires

Constance.
Abonné

Bonjour Kyna, 

Ce que tu dis me touche. Ton mari a dit ce qu'il avait besoin de dire, et, dans un sens, c'est bon signe sur votre relation : il a osé te le dire même s'il savait que ce serait dur à entendre. 

Cependant, dis-moi si je me trompe mais ce parcours sur LC, tu l'entreprends avant tout pour toi, tu sais que c'est ce qu'il y a de mieux à faire : en finir avec les régimes. Après, si tu maigris, et ça viendra, ce sera durable, et même définitif car un processus naturel se mettra en place, le retour de ton corps à son set-point. Mais avant d'en arriver là, il y a des hauts et des bas du moral, de la motivation et du poids.

Tu as entendu ce que ton mari avait besoin de dire mais ce que tu fais aujourd'hui, ici, c'est pour toi. Tiens bon, surtout, tu es sur la bonne voie.

Peut-être peux-tu néanmoins t'arranger, afin de rassurer ton mari, pour qu'il constate certains changements dans ton comportement. Sans forcément passer du temps à lui expliquer le contenu théorique du site.

Je m'explique : si tu finissais toujours ton assiette avant de commencer LC, jette devant lui ce que tu n'as plus assez faim pour manger; si tu es une ancienne ennemie du sport, fais en sorte qu'il te voie reproduire les exercices du coach; si avant, tu t'enfilais toute la boîte de chocolats, prends en un devant lui, mange le lentement, et referme la boîte, etc.

Il a peut-être juste besoin de constater que tu prends les choses en main par des signaux universellement compréhensibles : "je mange moins, je fais du sport".

Courage, on est toutes avec toi !

-Bibi.
Abonné

Hello Kyna,

Ouawou...

Que dire..... en te lisant je me suis complétement mise à ta place. Et .... ben ouais ,ça m'a fais mal,mal pour toi ,mal de m'imaginer ses mêmes paroles dans la bouche de mon compagnon.Oui bien sur,qu'il lui a certainement fallu du courage pour t'exprimer ses mots là.surprise..mais bon! Que tu sois blessée, à mon avis c'est normal,parce que ça fait mal, point! C'est dur d'entendre ça! 

Maintenant que faire?

Est -ce qu'il a voulu que tu ai un déclic? Vu ce que tu écris, j'ai plutôt l'impression que ça t'as fais l'effet d'une douche froide.Tout n'est pas bon à entendre,il faut surtout y mettre les formes et trouver le bon moment. Peut-être qu'une fois la blessure du choc éstompé tu pourras lui dire ce que tu en pense.

Je te comprends vraiment. Courage. On le sait on ne maigrit pas pour les autres ou les mauvaises raisons. 

Essaie de réflèchir calmement.

Bibi

KYNA976.
Abonné

Merci à vous Constance et Bibi,

si je me suis inscrite sur Linecoaching c'est bien pour moi,

mais pour l'instant je suis dans une phase difficile, donc je suis une proie facile pour les eme,

et ce depuis quelques semaines et il le sait puisque je lui dit tout.

Pour le moment je cherche un moyen de faire face à mes émotions et au grand vide que je ressens, mais ça m'a cassé dans mon élant ce qu'il m'a dit du coup, ça m'a un peu décourager, je n'aurai même pas la force d'aller au sport ce soir comme je l'avais décidé, je suis trop blessé pour le moment, sachant qu'il me l'avait fortement suggéré, et comme c'est lui qui le demande, bein je n'ai plus envie d'y allé, j'étais prête à le faire, mais avec ça c'est au dessus de mes forces.

 

Encore merci.

Amicalement.

Kyna.

fleur2lotus.
Abonné

Bonjour Kyna,

ta douleur et ta souffrance me touche.

Pour avoir expérimenté la même chose : "ton corps ne ma plaît pas, si tu ne fais pas ce qu'il faut, je te quitterai", je ne peux que te conseiller de te demander ce que TOI tu veux? Perdre du poids pour quelqu'un ça ne marche pas à mon sens.

J'avais perdu 20 kg pour lui et j'en ai repris 35 au fil de divers régime, en plus des kilos, des montagnes d'EME qui étaient qualifiées de "manque de volonté".

Aujourd'hui, au bout de 11 mois de LC, j'ai pris 10kg, mais je n'ai presque plus d'EME en dehors des repas, il me reste à découvrir la satiété, car s'il est clair que ce sont des EME qui m'ont fait prendre ces kilos, c'est parce que je n'écoute pas mon corps que je ne maigris pas.

Ton compagnon a une drôle de vision de l'amour. Je ne suis pas maman, mais je pense que les hommes aiment le corps de la femme qui porte leur enfant. Rien ne dit que sous prétexte que tu as des troubles alimentaires maintenant, tu auras les mêmes durant une grossesse.

Si je ne me trompe pas de personne, il me semble que tu nous avais confié les difficultés de ton récent mariage, c'est sans doute ça qui déclenche des EME.

Dans les mots de ton conjoint, il ne fait que parler de lui, il ne semble pas se soucier de ton mal-être.

Si tu as besoin de soutien, tu sais qu'on est-là ... le seul conseil que je puisse te donner au sujet de ton couple, c'est celui que m'a donné mon psy "Recentrez-vous sur vous-même, demandez-vous ce que vous voulez et les réponses viendront toutes seules". Rester ou partir? C'est ton choix, c'est ta vie.

KYNA976.
Abonné

Merci beaucoup Fleur2lotus,

Même si j'ai du mal a suivre le programme pour le moment, car comme toi j'ai du mal à écouter mes sensations alimentaire, surtout à cause des emes qui sont vraiment trés pénibles, c'est difficile pour moi de reconnaitre mes émotions, de ne reconnaitre que j'ai mal, quand je regarde mes émotions, ça me fait encore plus mal.

Je reviens sur le forum, car ici je trouve des personnes extraodinaires, qui sont réellement à notre écoute,

alors merci à l'infini,

Personnes d'autres que nous dans ce programme ne peut comprendre réellement ce que nous vivons avec nos problèmes de poids et de gestion de nos émotions....

c'est vraiment une aide trés précieuse et en or que je retrouve auprès de vous, et pour ça merci infiniment, je ne vous souhaite que le meilleur, vous le méritez.

Amicallement.

Kyna.

Constance.
Abonné

Kyna, d'abord, ton message est très beau et révèle certainement la personne que tu es, sensible, empathique, généreuse, et j'en passe !

Ensuite, ce que tu dis sur les émotions me parle : depuis que je suis sur LC, moi qui me pensais inébranlable, sereine, bouddhique :-), je dois régulièrement faire face à mes émotions et c'est très douloureux. Je croyais qu'elles n'existaient pas mais elles étaient juste endormies, anesthésiées, par ma grande volonté de me protéger moi-même... Eh bien maintenant, je les ressens. C'est normal et c'est humain. Mais parfois, aie aie aie... ça fait du bien de savoir qu'on n'est pas la seule à découvrir ce maelstrom !

Alors merci à toi de ce partage et de ta confiance. 

Lyphaé.
Abonné

Bonjour Kyna,

Je suis de tout coeur avec toi, vraiment. J'ai connu la même situation, je crois que durant cinq longues années j'ai tout entendu et tout supporté : reproches, insultes, "pinçage de bourrelet" (comme si je n'avais pas assez conscience de leur existence), encouragements, aussi, quand il décidait d'utiliser la méthode douce pour me faire mincir... Mais surtout, des colères, des reproches et des insultes. "Gros tas", "grosse vache", "tu n'as aucune volonté", "si seulement tu pouvais devenir anorexique", "tu étais si jolie avant, maintenant t'es un vrai boudin" et j'en passe...

Quand j'écris ça, je me demande bien comment j'ai supporté ça aussi longtemps... En fait je le sais parfaitement : je ne l'ai jamais quitté et je ne l'ai jamais vraiment envoyé bouler parce que j'étais persuadée qu'il avait raison... Tous nos problèmes étaient de ma faute, je n'avais aucune volonté, il suffisait que je me bouge et que je maigrisse et tout irait bien entre nous. Je "méritais" toutes ces paroles, je n'étais qu'une loque sans volonté...

Le mien est un homme profondément blessé parce qu'ancien enfant gros qui a été longuement moqué dans sa jeunesse, il a fait un régime à vingt ans et n'a jamais repris le poids perdu mais au prix d'une lutte permanente contre lui-même. Chaque jour il me dit : j'ai grossi, je me mets au régime", ça fait six ans que je l'entends (moi, je ne remarque pas qu'il grossit mais bon, je le laisse dire). 

Je ne suis jamais parvenue à le faire changer d'avis concernant les régimes, l'alimentation et la diététique, le sport. J'ai cherché d'arrêter depuis longtemps : j'ai compris qu'il y a des sujets sur lesquels nous ne serons jamais d'accord et celui-là en fait partie.

Par contre, quand j'ai découvert le livre de Zermati, j'ai compris que non, je n'étais pas une loque sans volonté. J'ai immédiatement adhéré à la méthode parce que je la trouvais tellement logique, pleine de bon sens. A partir de ce moment-là, je l'ai laissé dire même s'il me blessait toujours autant, j'avais trouvé la solution.

Aujourd'hui, son comportement et son discours envers moi ont énormément changé. Son avis concernant l'alimentation pas du tout. Mais il ne m'insulte plus, ne me fait plus de reproche. Pas du tout parce qu'il a changé d'avis et adhéré à la méthode. Pas non plus parce que j'avais maigri (je n'ai maigri que récemment). Non, tout simplement parce que j'ai changé mon attitude envers moi-même : j'ai pris confiance en moi, j'ai appris à m'estimer. C'est dingue comme la manière dont je me vois influence la manière dont les autres me voient.

Depuis que je me respecte et que je m'estime, il me respecte.

Dingue non ?

Pas vraiment concret comme solution, j'en suis consciente. En tout cas, je suis de tout coeur avec toi et si je peux te donner un conseil c'est de te concentrer sur tes sensations plutôt que sur ses paroles. Courage.

lorraine
Marraine

Kyna, tu écris :

"Je vous avoue, que je me suis senti profondément blessé et je n'ai plus envie de rester avec lui."

"........Je ne pense pas qu'il m'aime pour les bonnes raisons pour ma part et ça fait mal, j'ai envie de le quitter.

 

Il n'y a que toi qui sais ce qui est le mieux pour toi, écoute ta petite voix.....Peut être desfois vaut il mieux partir avant d'être complètement anéantie et "cassée" . Les hommes qui ont une emprise totale sur leur femme ça existe (et vice versa)......

Tu peux faire le point avec toi même : est ce la première fois que ses propos te blessent ? N'y a t-il que ton poids qui le gêne, qu'il critique ou y a t-il d'autres aspects de ta personnalité qu'il rejette ? A quelle fréquence te dit-il les propos blessant ? Quelles sont les attitudes corporelles uqui les accompagnent ?etc

Qu'il te dise " je te préfère plus mince" soit, c'est son droit et c'est plutôt honnête..Mais te le dis t-il ainsi il ne me semble pas ,   ...Dans ce que tu dis,  il a beaucoup de jugements accusateurs à ton égard et te donne des ordres  .....Par expérience, je sais, que c'est "une façon d'aimer" qui m'insupporte .

 

Bon courage Kyna, je pense  à toi; c'est bien que tu aies pu nous en parler.

Lorraine

Sylvie75.
Abonné

Si l'on t'en croit, Kyna, dans un autre fil, tu as épousé cet homme sans amour il y a 3 mois, te laissant forcer la main par ta mère.

Ce fil est la continuité de l'autre. Ton mari que tu n'aimes pas (encore une fois, c'est toi qui l'a dit), te dit des horreurs. Maintenant, le problème que tu devras résoudre, c'est sortir de cette situation si elle ne te convient pas, et t'arranger pour ne plus laisser personne te dicter un choix à l'avenir. Tu n'as plus 4 ans si ? Alors pourquoi les gens de ton entourage se croient autorisés à te parler comme si tu avais 4 ans ?

Flo66.
Abonné

Bonjour Kyna,

je viens de lire ce post en entier.

Je suis outrée par les paroles de ton mari !

Comment peut-on dire ces horreurs à une personne que l'on est censé aimer !!

Le bouquet c'est "on attend de faire un enfant parce que je veux profiter de ton corps avant.".. mais j'allucine !!

On aime pas quelqu'un que pour son physique, bien sûr qu'il faut se plaire un minimum au départ, sinon on ne ferait pas un pas vers l'autre, mais ce n'est pas le seul critére non ? mais quelle valeur donne t-il à l'amour ???

On aime quelqu'un pour ce qu'il est, pour ses valeurs, son caractére, sa façon de voir la vie (et pour vous, vous n'avez  visiblement pas la même !)...pour tout ce que l'on partage (goûts musicaux, sorties...).

Si dès que quelqu'un prend du poids, il  perdait forcément son conjoint où irait-on ??

Pour ma part, j'ai pris 20 kilos depuis que je suis avec mon conjoint et il m'assure que ça ne change rien, qu'il m'aime pour ce que je suis en général, mon sourire aussi, bref, que ces kilos ne sont pas entièrement ce que je suis, que mon être ne se limite pas à cela  !!

Puis combien de femmes acceptent sans problème le surpoid de leur conjoint ??

Le mien mesure 1.65m pour 84 kilos, (et il faisait exactement le mm poids quand je l'ai connu, ce qui ne m'a pas empêché de tomber amoureuse de lui !), oui il a fait du régime, oui il a été plus mince (66 kilos) et il était très beau ainsi, mais il a repris son poids, et alors ? cela mérite t-il une séparation ? C'est malgré tout le même homme au fond de lui non ?

Je crois vraiment qu'il y a des questions à se poser sur l'amour qu'il te porte...

est-ce que quand quelqu'un a une grave maladie , un handicap, on le laisse tomber ? Quelle drôle de mentalité quand même, ça promet pour votre avenir...il ne vaudrait mieux pas qu'il t''arrive quoi que ce soit..visiblement, il ne suppporte pas grand chose.

Tu vois, j'espère aussi pour lui qu'il ne lui arrivera jamais rien. 

En tout cas toi, tu ne dois pas te laisser détruire.

Je reprends des propos qui ont été dits sur ce fil, respecte-toi ! Accorde toi de la valeur car tu en as, et tu verras que tu ne pourras plus te laisser dire des horreurs sans réagir.

Bonne continuation et bon courage.

clementine77.old.
Abonné

Kyna

Je comprends ta douleur et ton désarroi. Mais d'où il sort, ton mari ? Il se croit au 19ème siècle ? La femme, propriété de l'homme, dont l'existence est vouée à lui plaire ? J'ai une grosse insulte à son égard sur le bout de la langue, j'ai du mal à me retenir de l'écrire...

Tu as pris du pois, et alors ? Tu n'ES pas ton poids, et avoir des kilos supplémentaires à ceux que tu avais auparavant ne change rien à ta valeur. 

Lui, de son côté, semble avoir pris beaucoup d'imbécilité et d'insensibilité ! Et ça, c'est moche. Ca l'enlaidit moralement. 

Ton corps ne lui appartient pas. Une relation amoureuse, un mariage, c'est un partage. Chacun est libre, chacun choisit librement d'être en relation avec l'autre. Il s'agit de 2 personnes distinctes. L'un n'appartient pas à l'autre. Ton corps t'appartient, totalement, entièrement. En aucun cas il n'a le droit de le traiter comme un objet. De TE traiter comme un objet.

Je comprends que tu aies envie de le quitter. Si j'avais été à ta place (mais bien sûr, je ne le suis pas), je crois que je me serais sentié méprisée, humiliée. Et pour moi, l'amour n'est pas compatible avec cette manière de traiter quelqu'un.

La personne la plus importante pour toi, c'est toi. pas lui. Qu'il se débrouille avec ses propres démons, tu as assez à faire avec les tiens.

Je pense bien à toi.

tupenses.
Abonné

Comment ose-t-il blessé une personne à ce point. Qui est-il pour juger de cette manière ! Tu n'es pas un objet mais un être humain et qui plus est courageuse, d'avoir commencer ce programme. Par contre je pense qu'il va falloir apprendre à t'aimer et t'estimer et ta participation au forum pourra t'aider, ne lâche pas !

Kahlia.
Abonné

Bonjour Kyna,

J'avais déjà lu ton premier post et j'avais déjà été fort touchée par ta situation mais là je l'avoue, ton mari dépasse vraiment tout. Il n'y a aucun respect dans ses propos, et ce n'est pas parce qu'il anticipe le choc en disant que tu ne vas pas aimer entendre ce qu'il a à dire que c'est plus acceptable ou courageux. En fait que du contraire, je trouve ça vraiment lamentable. Il sait pertinemment qu'il va te faire du mal mais bon, il le fait quand même parce que oh le pauvre, ça le dérange infiniment de te voir grosse. Dis donc, il doit vraiment souffrir c'est affreux :-/

Je ne sais plus qui disait plus haut que le respect envers soi amenait les autres à nous respecter. Et c'est vrai, c'est la dure réalité de cette jungle dans laquelle on vit. Mais je ne voudrais pas d'une relation de force dans mon quotidien privé. Je ne veux pas devoir être forte pour que mon chéri me respecte. Il doit être là pour moi que je sois forte ou faible. C'est ça l'amour, c'est pour le meilleur et pour le pire. Et celui qui nous traite de vache ou de gros tas, où a-t-on bien pu aller chercher qu'il nous aimait? Ces paroles ne sont que mépris et une relation pareille me semble vraiment basée sur la manipulation affective.

Ceci dit, tout ceci est TA décision et la tienne seulement. Fais ce qui est bon pour toi, quoi qu'on te dise ici. C'est vrai que moi personnellement j'aurais déjà balancé ses affaires par la fenêtre, mais ça ne concerne que moi. Et toi tu es toi. Ecoute ce que ton coeur te dit et surtout ne laisse jamais personne te faire croire que tu n'es rien. Celui qui te fait sentir ou croire ça n'apporte rien de bon à ta vie et t'emprisonnera dans une spirale infernale de manipulation et de sous-estime de soi. Parfois, comme disait ce bon vieux Sartre, "L'enfer, c'est les autres".

 

Courage à toi!!!

catherine55.
Abonné

"Personne ne peut vous faire éprouver un sentiment d'infériorité sans votre consentement"  Eleanor Roosevelt

C'est ma phrase "guérison", celle qui me porte chaque jour.... Cadeau!

Bonne journée,

Catherine

mno05.
Abonné

J'ai suivi un peu votre situation et c'est pour cela que oui je te conseillerai de le quitter parce qu'il te détruit...

Après franchement et quitte à me faire lincher je trouve qu'il a été honnête. Combien d'homme ne disent rien mais trompent leur femme pour ce même motif... Après y'a-t-il une bonne façon de dire à une femme qu'elle a trop grossi et qu'on ne la trouve plus belle ???? Le problème c'est que dans votre couple il n'y a rien d'autre... Mais franchement les hommes qui disent "tu as pris 20 kilos et ça ne change rien..." Faut croire au prince charmant pour croire cela. Cela ne change rien car ils nous aiment pour autre chose aussi mais dans leur rapport à notre corps bien sûr cela change et dans leur fantasme aussi... ne nous leurons pas!!!

Mon mari me dit tous les jours "je t'aime comme cela" je le crois mais je sais aussi qu'il aimait plus mon corps avant... et j'insiste sur "mon corps" pas moi.

Nous partageons autre chose donc il m'aime oui et il m'aimerait aussi avec mes kilos en moins et cela  rajouterait une autre corde à notre arc . Maintenant s'il s'était mis avec moi sans amour véritable, sans autre partage que le sexe ou que "regardez je montre ma femme" là oui notre couple serait mort mais pas forcément parce qu'il m'aurait dit cela juste parce que ce genre de couple ne tient pas...

 

Alors oui c'est horrible ce qu'il t'a dit, cela fait mal et cela mérite explication ou dans ton cas séparation mais ne le lapidons pas sous prétexte qu'il a exprimé ce qu'il ressens et pense et si je te relis sans insulte... A tois de lui exprimer ce que TU ressens et de lui dire que visiblement il ne te comprend pas et que cela ne peut plus durer. Une question : "tu ne l'aime pas, vous n'avez pas d'enfant, qu'est-ce qui te retient ? A part ta mère qui s'en remettra ? Ce n'est pas un jugement mais vraiment une question.

 

En tout cas courage à toi!

Tepacap.
Abonné

Je trouve ça bien que ton mari ait eut le courage de te dire ce qu'il pense car je pense que ça prouve son amour envers toi mais c'est sure il n'a pas eut les bon mots !

Je pense qu'il peut être aussi peur pour toi car il voit bien que quelques choses ne va pas puisque tu as pris du poids. Essaies de discuter avec lui et de lui faire comprendre que ces mots ne vont pas t'aider...

Bon courage

Ann.
Abonné

Bonjour,

Tu trouveras je pense dans les réponses des personnes qui pourront te comprendre, te soutenir, te conforter dans le fait qu'il se comporte d'une manière difficile à supporter pour toi.

Mais l'important c'est toi ce que tu vas décider de répondre ou de faire suite à ses remarques. Selon aussi ce que tu es capable de supporter.

Moi perso, je pense que maigrir pour quelqu'un d'autre que soi même ça ne marche pas, je dirais même que je pense que si quelq'un nous fout la pression ça aurait plutôt l'effet inverse.

Ton poids ne lui plait pas, mais c'est à prendre ou à laisser non ?

Bon courage à toi en tout cas.

KYNA976.
Abonné

Bonjour à tous et merci pour votre soutien.

je n'ai pa pu vous répondre plutôt car, d'autres évènement concernant mon couple sont venues me déchiré davantage, j'étais découragé et n'avais pas la force de revenir partager sur linecoaching.

Aujourd'hui, je me sent inférieur, pas assez belle, j'ai l'impression que je n'ai rien pour plaire, je me sens trés blessé, ça me rend malade de chagrin, je viens de vous poster un mot sur cette nouvelle situation. intitulé "je suis tourmentée" sur le forum.

Mais je vous en suis tous trés reconnaissante de partager vos avis et vos expérience avec moi.

Merci.

Amicalement.

Kyna.

KYNA976.
Abonné

Bonjour à tous et merci pour votre soutien.

Je n'ai pas pu vous répondre dans l'immédiat, car

J'ai l'impression que le destin s'acharne car en ce moment les évènement s'enchainent, plus ça va et plus je suis déchiré par mon couple.

J'avais perdu la force de venir sur LC pour discuter.

Aujourd'hui je me sens blessé, inférieur, pas assez belle, pas assez interressante, je n'ai peut être plus rien a plaire à mon mari.

D'autres éléments viennent me sauter à la figure. Je l'explique dans un autre post que je viens de créer sur linecoaching, intitulé "je suis tourmentée",

Je sais que mes histoires, ça fait peut être trop sur linecoaching, mais je ne savais pas ou me tourner.

Mon mari je n'étais pas sure de mes sentiments pour lui quand on avait commencé a sortir ensemble, c'est pour ça que je voulais annulé mon mariage un mois avant le jour J, chose que je n'ai pas eut la force de faire. Mais j'avais commencé a ressentir quelque chose de posotif pour lui quelques semaines plus tard même si je ne me sentais pas toujours prête pour me marier avec lui, mais j'ai eu du mal à en profiter car mon problème de poids et d'autres petits soucis étaient venu s'immisser.

En tous cas, encore merci de partager vos avis et vos expériences, je vous en suis trés reconnaissante.

Amicalement.

Kyna.

pititeciline.
Abonné

Bonjour Kyna,

J'ai lu ton premier post il y a quelques temps...

 comment te répondre... je ne peux pas dire que je comprenne ta situation, tout au plus te dire que je peuxessayer de d'imlaginer que dans une telle situation je me sentirai très mal...

Je ne sais pas si tu as reparlé avec ton mari depuis ? Notre surpoids, et quand il s'agit de qq kilos, c'est dans notre tête avant tout que ça se passe. Mais les répercussions physiques c'est nous même qui les mettons ne place (on se sent moins belle, alors on va s'habiller moins sexy, on ne vas plus osser être aguicheuse ou se promener nue ou que sais-je...). Si ton mari a voulu te dire : tu me plais moins parce que je vois bien que tu es moins bien dans ta peau, alors oui ce serait bien d'en discuter, il pourrait peut-être te soutenir. par contre si c'est uniquement sur un plan physique, alors je suis navrée de te dire qu'il y en aura toujours une plus mince, une plus jeune, une plus belle, et que surtout dans ce cas là le problème ne vient que de ton mari...

Tu parles d'autres complications, j'espère vraiment que tu vas bien ? Reviens nous donner des nouvelles...

 

Pense à toi avant tout, rends toi heureuse... tu ne pourras rendre les gens heureux autour de toi que si d'abord tu l'es toi même... c'est mon credo de vie, et je dois dire que ça me réussit pas trop mal ;-)

Reconcilie toi avec toi même avant toute chose !!!

tiramisu.
Abonné

Salut Kyna,

Je n'y vais pas par quatre chemins:ton mec, il faut le larguer vite fait...il n'a pas le droit (personne n'a le droit) de te faire des remarques sur ton apparence.

Il va continuer à te pourrir ta vie: dis-lui (poliment, ça sert à rien de s'énerver) de dégager !

Amitiés et courage à toi

Sylvie75.
Abonné

En fait, ce que tu nous as décrit de ton mariage Kyna, c'est quelque chose qui est rarissime de nos jours en Occident, et fort courant ailleurs : le mariage arrangé.

Ta famille t'a convaincue (plus ou moins) d'épouser Untel. En France, depuis peu il est vrai, la femme choisit qui elle veut épouser, il faut juste que les 2 personnes soient d'accord. Que se passe-t-il si le mariage échoue (et c'est fort fréquent, une fois sur deux en fait) ? La femme assume ses erreurs, s'en sert pour ne pas les recommencer. Elle souffre, bien sûr, doit faire le deuil d'une relation. Mais elle ne s'en remet qu'à elle-même. Le fait que le mariage soit libre ne fait pas qu'il y a moins d'échecs, non, il fait sans doute que l'échec est mieux assumé et peut servir de leçon.

Comment est vécu l'échec d'une relation que l'on n'a pas vécue comme choisie ? Est-ce que ça fait plus mal ou moins mal que quand on a choisi ? Je n'en ai aucune idée. Tu nous raconteras. Ton petit mari "arrangé" te trouve grosse et moche, et te le dit. Effectivement, lui montrer la porte est une réponse qui paraît adaptée à beaucoup d'entre nous sur ce forum. Ainsi, il te trouvera grosse, moche et méchante, parce que, avoue que grosse, moche et trop gentille, c'est quand même ce qu'il y a de pire. lol. Mais un mariage sous pression n'aurait pas été une option pour les femmes de ce forum... alors, nous ne serons peut-être pas de bon conseil. As-tu des amies qui ont vécu la même chose que toi ?

Dis-toi bien que tu es jeune, et que le bonheur prend un peu de temps. Et vive le mariage libre. :) Signée une grosse vieille moche que son beau et vieux mari aime, respecte et à qui il adore faire l'amour (si ça peut te rassurer).

tiramisu.
Abonné

Sympa ta réponse, Sylvie, beaucoup mieux construite et nuancée que mes propos,mais je dois dire qu'ayant été témoin de ce genre de relation entre mes parents (pourtant, il ne me semble pas que c'était un mariage arrangé...?), j'ai tendance à vite sortir de mes gonds !

Haut de page 
X