Mon stress, ma faim, mon job et moi - 28112012

Marine75.
Abonné

Actuellement, je vis mon grand rush au boulot.

Le GRAND pic d’activité : tout est urgent, tout est stressant. Peu de temps pour souffler.

Relativisons un peu tout de meme, je travaille chez un producteur d’émission de télé, et même si mon boulot est important, je ne sauve pas de vies, je travaille juste à la télé.

La fin d’année est toujours synonyme d’activité intense et se conjugue avec le verbe tenir. Le but étant de ne rien lâcher et surtout d’endurer cette période en attendant, que le calme revienne. Garder le mien (de calme, et de job aussi), ne pas gâcher mon énergie.

Dans le but de ne pas m'éparpillée, j’ai mis la méthode de coté, je suis les exercices en cours, mais j’y mets moins d’énergie. Je m’économise.

De faite, je n’ai pas maigris, j’ai même légèrement regrossis.

Et si ca ne me ravit pas, ca ne me déprime pas comme j’aurais pu l’imaginer.

Je reste ZEN.

Je sais que je ne peux pas me battre sur tous les fronts.

J’ai besoin d’énergie, de concentration, de rigueur au travail.

J’ai aussi besoin d’être disponible pour mon adolescente, mal dans sa scolarité.

J’essaye de me tenir à ce que j’ai déjà appris depuis bientôt 3 mois, je le lâche rien, et ... je suis toujours ici (sur le site, sur le forum).

J’essaye aussi de me concentrer sur mes petits moments de sport afin de conserver le capital bien être retrouvé.

Je fais plus de cuisine qu’avant, et je fais toujours autant de gâteaux.

J’essaye de me connecter à ma faim et au plaisir que j’ai à manger quand elle est là.

Je ne lache rien, mais je me concentre sur d’autres activités.

Bientôt, la pression au boulot va se relacher, et je pourrais reprendre le programme avec plus de cœur.

 

Je suis humaine, je ne suis pas parfaite, et je prends mon temps...

Commentaires

Marine75.
Abonné

Petite précision : J'ai posté ce message dans "vos réussites", car ne pas etre desespérée alors que j'ai repris du poids, est, pour moi, une réussite...

elsab.
Abonné

Je pense comme toi Marine75. Moi aussi je stagne depuis quelques semaines, ma première réaction aété de me dire que c'était un échec et que j'étais responsable/coupable. Et puis je me suis dit que je n'avais repris que quelques centaines de grammes alors que j'ai eu ue rentrée éprouvante et que de plus traditionnellement je suis un peu déprimée en cette période donc finalment c'était plutôt un succès... Du coup je suis plutôt fière de moi et je n'ai pas besoin de compenser avec une EME.

:-)

mims68.
Abonné

Moi, je dis simplement bravo ! 

Eh oui, je suis d'accord avec toi Marine 75, tu ne peux pas être sur tous les fronts :-)

C'est bien d'en avoir pris conscience et malheureusement ou non, il y a des priorités que nous nous imposons ou non, mais c comme ca !

Bravo, je suis sûre que qlq soit le temps, tu y arriveras, bon courage pour cette fin d'année sur les chapeaux de roues , et à bientôt !

Gros bisous !

Tepacap.
Abonné

Je te dis aussi bravo !

C'est une victoire de pouvoir garder un max le cap fixé depuis ces quelques mois...

fadinarde.
Abonné

Je suis tout comme toi Marine.

J'ai aussi beaucoup de stress au boulot, j'ai mis ma prochaine expérimentation entre parenthèse en attendant que le calme revienne.

Mais finalement je me rends compte que j'applique les principes fondamentaux de la méthode, et ce de manière spontanée... (manger quand j'ai faim, arrêter avant de trop me remplir, ou si je n'arrive pas à me retenir j'attends le retour de ma bonne faim, ....)

Je ne suis pas parfaite, je fais des erreurs, je ne me pèse pas donc je ne sais pas, mais je crois être stable...

C'est ça la bienveillance envers soi non?

 

Bonne continuité à toutes!

Marine75.
Abonné

Oui, je crois que ca y ressemble.

:)

lorraine
Marraine

"Petite précision : J'ai posté ce message dans "vos réussites", car ne pas etre desespérée alors que j'ai repris du poids, est, pour moi, une réussite..."

Oui, c'est probablement cette attitude qui contribue au fait que tu ne tombes pas dans le classique  " foutu pour foutu" qui fait manger de plus belle. ...L'attitude aussi de relativiser.....D'accord avec toi ce sont des réussites.....

Sûr, On y arrivera......

Bonne soirée à toi Marine et à tout le monde

Lorraine

080413075303_Rikki.
Abonné

Je comprends tout à fait ta réussite. 

 

En ce moment, j'ai pris plus ou moins volontairement aussi de la distance par rapport au programme. Je ne maigris plus depuis la rentrée scolaire, j'aurais même légèrement regrossi si on compte le dernier kilo perdu — pour moi, je vois les choses autrement, je me suis stabilisée et le dernier kilo n'était pas vraiment "fini de perdre" donc je l'ai raccroché, mais les autres sont vraiment perdus. 

Et je trouve ça une victoire formidable de ne pas être crispée sur la balance, en train de pousser des hauts cris, et donc de me retrouver, selon le fameux effet "What the f...", à reprendre mes 13 kilos perdus puisque c'est comme ça. 

 

Après tout, on ne peut pas être tout le temps en période d'amaigrissement. Il doit forcément y avoir des périodes où on perd du poids, et d'autres où on n'en reprend pas (trop). Parce que quand on grossissait, c'était comme ça aussi : des périodes presque stables, et des périodes de stress où on prenait du poids. Et à long terme, on a vu le résultat ! 

Mona74.
Abonné

Juste BRAVO. à toutes....je suis admirative!

Pour moi, pas encore de réussites proprement dites, je viens de commencer! Mais je crois que je tiens le bon bout.

Haut de page 
X