Ne pas manger de dessert me stresse / Manger quelque chose qui ne me plait pas me fait manger - 20082012

080413143151_Libellule2.
Abonné

Bonjour,

 

Y a pas à dire ne pas finir mon repas par du sucré c'est l'enfer

et manger un dessert quand je n'ai plus faim ça n'est pas agréable.

Et du coup je m'empiffre à la fin du repas...

J'ai noté que je faisais ça aussi quand au repas précédent j'avais mangé quelque chose d'insipide ou qui ne m'avait pas spécialement plut.

Comme si je compensais

 

Avez vous expérimentez ça ?

Comment en êtes vous sorti ?

merci d'avance

Commentaires

Marie-Paule.
Abonné

mais où es-tu allée chercher que tu ne pouvais manger de dessert ???? si c'est ton trip (c'est le mien aussi laugh), pourquoi te priver ? Garde juste une petite place et tout ira bien !

Je n'ai besoin de beaucoup de sucré (un café sucré suffit souvent), mais j'ai besoin de ce goût-là à la fin du repas, alors je m'offre un café + un biscuit ou un yaourt nature sucré (et alors je ne mets pas de sucre dans mon café), ou un fruit de saison, ou carrément une boule de glace...

Ce qui fait grossir, c'est de manger sans faim, alors il faut s'arranger pour avoir encore une toute petite faim pour le dessert, et cela n'aura pas d'incidence sur le poids.

Bon appétit !

Isana.
Abonné

Une fois encore, je plussoie à Marie-Paule mdr !

Aucune interdiction que diable wink !  S'écouter est la clé !

Personnellement, j'ai aussi besoin d'une petite note sucrée et/ou chocolatée à la fin de la plupart de mes repas.  Pas tous, pas tout le temps, mais souvent.  Mais "une petite note" ... justement.  Je suis passée de 2 carrés de chocolat, à un seul, qui tend à se couper en deux ces derniers jours.  Je prends tellement le temps de le faire "durer" en bouche, que je réalise en avoir besoin de très peu pour me sentir bien.  Et le fait de savoir que je peux le faire à chaque repas si je le souhaite, enlève tout tabou.  Du coup, je me surprends à me garder de l'appétit POUR mon petit morceau de chocolat tellement j'y prends plaisir !

Courage, tu vas y arriver aussi !  A tâtonnements, mais tu vas y arriver smiley.

pumpkin.
Abonné

Un peu pareil en ce qui me concerne, il me semble im-pen-sable de ne pas terminer sur une note sucrée mais au fil du programme j'ai commencé à zapper les intermédiaires qui me conduisaient au carré de chocolat (que dis-je, à la tablette!!), c'est à dire que je ne prends plus le yaourt dont je n'ai pas vraiment envie et qui était là pour faire diversion (la "caution santé" de mon dessert qui par miracle abolirait les méfaits du chocolat sans doute smiley), et je passe directement au plus intéressant.

Et comme Isana je fractionne de plus en plus ces petites prises sucrées (un demi carré, dégusté pour commencer et plus si affinités).

Mais jamais au grand jamais je n'ai envisagé jusqu'à maintenant pouvoir me passer de cette note sucrée, et en plus elle est devenue moins ambigue et encore plus appréciable depuis que je m'y consacre totalement (sans yaourt ou fruit avant, ou que sais-je encore si je n'ai plus trop faim) et que je la savoure petit morceau par petit morceau.

lorraine
Marraine

Libellule,

Je rejoins totalement Marie Paule et Isana.

 

Peut être viens tu seulement de découvrir ce besoin absolu de note sucrée en fin de repas...Si c'est le cas alors bravo vaut mieux tard que jamais.

Alors RESPECT et BIENVEILLANCE : tu te l'octroies ce dessert, LE PLAISIR que cela te procurera t'apaisera et permettra que tu ne t'empriffes pas au repas suivant

...Ne fais pas comme moi à une époque, c'est à dire manger du chocolat noir sur les conseils d'une diététicienne sous prétexte que c'est moins calorique mais que ça reste du chocolat quand même..C'est pas satisfaisant du tout, aucun plaisir, aucun réconfort,; d'ailleurs c'est ridicule souvent je finissais par manger la tablette, grignotage par grignotage . C'est le très sucré que j'aime en quantité plus ou moins importante suivant les jours et suivant ma faim (mais tout de même 2 à 4 carrés de chocolat ) . Même quand je mange un fruit (j'adore les fruits de l'été) je complète avec un peu de chocolat....

Il est vrai que partir avec du chocolat (lait ou blanc si c'est celui là que tu aimes) au boulot, c'est pas simple avec les chaleurs qu'il fait....Quand je mange au travail, je mange ou un bonbon/caramel  ou un cake industriel bien sucré en dessert ou en milieu d'après midi...En pleine conscience bien sûr, en dégustant, et toujours avec encore une petite/mini  faim.

La notion de plaisir est essentielle; je ne sais plus manger quelque chose qui ne me plait pas. D'ailleurs régulièrement  mes repas diffèrent de ceux de mes chéris et ces derniers temps je ne leur demande plus ce qu'ils manger, c'est à moi que je le demande.

Là aussi , FAIS TOI PLAISIR : sors du diététiquement correct, ou du conventionnel....Questionnes tout gentiment tes envies gustatives et respectes les ....Tu verras ç'est zénifiant et anti-compulsif.

 

A très bientôt sur la mp comme d'hab

Selina.
Abonné

Je comprends ce que dit Libellule. Le plus compliqué c'est d'arriver à garder encore un peu de faim pour le dessert !

En tous cas, pour moi qui commence à peine le programme, c'est la difficulté. Je mange mon plat jusqu'à ce que je me rende compte que je n'ai plus faim et après je reste avec mon envie de sucré et plus d'appétit sad

Une question de réglage...mais pas facile!

Ces derniers jours j'essaie de manger tout juste à ma faim puis j'attends que la faim revienne (généralement vers 17h) pour me faire plaisir avec un goûter sucré et cette perspective suffit (en tous cas pour l'instant) à me faire oublier ma frustration de ne pas avoir de dessert!

Maroussia.
Abonné

Bonsoir Libellule,

Je suis tout comme toi, la note sucrée, c'est indispensable à mon bien-être, na ! Et j'abonde dans le sens des filles, rien n'est interdit...A bas les aliments tabous !

Au début, je bloquais dans le programme car après le plat, si je prends le temps de le déguster, je n'ai plus faim. Et puis pour le dessert, j'étais un peu tout ou rien, dessert = moelleux au chocolat s'il y en a sur la carte (toujours en déplacement, je mange beaucoup à l'extérieur avec des clients). Petit à petit, j'ai testé le fromage blanc + coulis (pas mal du tout), et maintenant, c'est carré de chocolat le plus souvent, et "gros" dessert plus rarement, juste s'il me fait très envie et que j'ai encore une place pour lui.

Comme Pumpkin, j'ai aussi arrêté les desserts "diététiquement corrects" genre yaourt nature qui ne m'apportaient aucun plaisir, mais étaient associés dans ma tête à la notion de "bien-pensant nutritionnel". Ils n'activaient pas ma zone cérébrale qui pépie "donne-moi du sucré gentille Maroussia, donne-moi du sucré, miam miam miam...).

Au bureau, j'ai apporté un stock de tablettes de chocolat pour en avoir sous la main avec mon café si j'ai déjeuné sans dessert... Et mes collègues avec qui je partage sont ravis. Comme le chocolat est devenu un aliment autorisé et disponible, je ne me jette pas dessus et savoure mon gentil carré...

PS : Aomame doit bientôt donner sur un autre post une recette de muffins sans beurre ni huile, à la banane (j'en salive déjà...). Si tu aimes, à suivre...

Maroussia

080413143151_Libellule2.
Abonné

Purée la purée,

Depuis ce matin je cherche cette discussion :)

ENFIN !!

Alors pour le chocolat noir, j'en ai acheté du bon, du très bon..; Et franchement je confirme.. c'est pas mon kiff, c'est plutot amer en général.. c'est sans plus;

Pour mon tiroir, mieux vaut que je n'en n'ai pas.. car finaleement je fais des crises quand j'en ai du chocolat normal :-( Enfin pour le moment j'ai du mal à gérer

Sauf le noir et encore, j'arrive aisément à en prendre 50 g sans faim.. mais la satisfaction n'est pas au top :-(

Vive la dégustation pour le coup

 

Pour le côté finir par du sucré, le hic c'est que je n'ai plus faim en général au dessert...

Mais si je travaille sur les quantités peut être que ça ira mieux

Ou alors pour la collation de 10h45 que j'ai repéré, un tit café avec un finger ça serait peut être mon truc finalement :)

 

Tous ce que je remarque c'est que si je me suis forcée à mangé un truc vite faim où le gout n'y était pas.. je peux être sur qu'il va y avoir rattrapage sur un truc sucré

080413143151_Libellule2.
Abonné

Mon second hic,

C'est que j'aime l'idée de me faire ma lunch box

Mais au final je me rends compte que 75-80% du temps quand je la mange, ça ne me plait pas

J'ai bien finit les restes de me mon frigo

C'est bien diététiquement correct, équilibré et des aliments de bonne qualité cuisinés par moi-même

Mais ma lunch box c'est une gamelle, je vois ce midi, j'avais poulet froid + brocolis.. le brocolis était bon mais le poulet comme je l'avais coupé en morceau

J'avais l'impression de manger la gamelle du chien :-(

Après si je prends à manger à la boulangerie ou au franprix du coin, de nouveaux problème apparaisent du type : je m'oblige à finir, ou je prends des trucs trop riche

mais bon en écrivant je me dis que peut être je pense aliments tabous encore un peu, et surtout si je faisais un peu de rpc avant de manger et des pauses ça pourrait aller :)

 

Sinon les fruits j'adore, j'ai du mal à m'arrêter d'ailleur, même en dégustant

Et mes yaourts nature maison miam miammmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

Anonyme

J'ai le même dilème que toi concernant la 'gamelle' qu'on prépare le soir et qu'on mange le lendemain midi..

Quand on la prépare le soir, elle nous fait envie, mais le lendemain midi... beurk... c'est pas ça qu'on a envie de manger..

Et c'est super compliqué..!! On n'a pas envie de notre repas, donc on se jette sur le distributeur de cochonneries..

Dépuis que j'ai commancé le programme, au lieu de préparer chez moi, je vais au Monoprix de la gare (c'est vrai, ça revient un peu plus cher, c'est le souci) et je prends plusieurs aliments que j'aime. Je m'arrange pour prendre un peu de frais, mais pas en trop grande quantité pour ne pas être tentée de finir même si je n'ai plus faim, et aussi en petites boites (thon, sardines au citron, soja...)que je peux sans soucis garder si je n'ai plus faim.

Je commence par le frais, comme ça, c'est sécurisant parce que , si j'ai encore faim, je peux toujours ouvir ma boîte de thon.. Et en plus, en achetant AVANT d'avoir faim, je suis plus raisonnable et c'est plus facile d'acheter équilibré..

Pour moi, ça marche, je suis moins stressée par la peur de ne pas avoir assez, et de ce fait, je suis plus sereine et je mange moins...

080413143151_Libellule2.
Abonné

oki

à voir.. Faut que je teste.

Perso ma gamelle ne me fait pas tout le temps envie quand je la fais la veille ^^ Je m'en rends compte en l'écrivant.

C'est plus le côté équilibré et je finis les restes pour ne pas jeter lol 

Et puis j'ai tellement peur d'avoir faim que c'est bourré ... et après je m'oblige à manger car sinon c'est chiant de jeter ce qui reste ou en plus :-(

Et puis il n'y a pas de frigo àmon taff du coup c'est pas frais :)

 

Bon je vais réfléchir.; à la boulangerie ils font des mini sandwich au jambon gruyère ce serait une façon de prendre de petites portions sans avoir à jeter ou ne pas finir.. ce serait déjà une piste...

Et en revanche j e pourrai prendre des fruits

Selina.
Abonné

Un sandwich + des fruits, ça paraît une bonne solution!

C'est sûr qu'on a toujours envie de finir les restes pour ne pas jeter mais je pense que ce n'est pas forcément très respecteux de nous même. Est-ce que je servirais à d'autres ce que je me sers parfois ? Je suis pas sûre...

lorraine
Marraine

Coucou Libellule,

Tu écris :

"Bon je vais réfléchir.; à la boulangerie ils font des mini sandwich au jambon gruyère ce serait une façon de prendre de petites portions sans avoir à jeter ou ne pas finir.. ce serait déjà une piste..."

C'est plus le côté équilibré et je finis les restes pour ne pas jeter lol 

Et puis j'ai tellement peur d'avoir faim que c'est bourré ... et après je m'oblige à manger car sinon c'est chiant de jeter ce qui reste ou en plus :-("

 

Et si au lieu de réfléchir, tu laissais ton corps faire.....

Laisse tomber le mental dans le rapport à la nourriture mais écoute et respecte tes envies alimentaires et l'intensité de ta faim...Tu décides au dernier moment, dans la mesure du possible ce que tu vas manger. T'as bien une supérette ou des snacks,  restos  et autres viennoiseries dans ton quartier de travail...Si pas possible, tu le décides le matin avant de partir. Peut être alors prévoir quand t'as pas trop faim. Si t'as encore faim, tu complèteras en achetant un truc supplémentaire

C'est en faisant comme ça, que j'ai réussi à maigrir....Je continue à faire comme ça desfois je prépare un repas le soir ou même le matin pour le repas de midi...Et à midi , je n'en ai pas envie et je mange tout à fait autre chose.....Si je ne fais pas comme ça j'ai des manques et ça peut être obsédant. Cela bien sûr surtout valable les jours de boulot, vacances et WE sont plus détendus  c'est plus simple.

L'équipe de LineCoaching insiste beaucoup sur l'importance de la bienveillance envers soi même pour se récconcilier avec la nourriture et les émotions. Se forcer à manger des aliments qui ne nous satisfont pas ou plus (//quantité) revient à se maltraiter. Ma chère Libellule, ne fait pas ça. En plus tu as particulièrement besoin de réconfort, remplis toi avec du très bon, du meilleur  Bichonnes ton corps comme tu bichonnes ceux de tes bébés

Je me souviens d'un tchat où il était question de la difficulté de jeter la nourriture. Le docteur Apfeldorfer avait apporté une longue réponse. J'en ai retenu  que comme  nous étions dans un pays où la nourriture est extrêment abondante  il n'y a pas à culpabiliser de la jeter....C'est la poubelle ou nous...Tu ne vas tout de même pas remplacer la poubelle Libellule

EXPERIMENTE LE : "je ne mange que ce qui me fait plaisir"," je fais fi des aliments prétendus trop riches, des associations d'aliments prétendus équilibrés"," je ne mange que la quantité suffisante à satisfaire ma faim" et tu verras bien les effets sur ta p'tite personne

T'embrasse, pense à toi fort

Lorraine

Hachi.
Abonné

Salut!

Je prends part à cette discussion car moi non plus je ne peux pas finir sans ma note sucrée et comme toi je venais à me frustrer car je n'avais réellement plus faim pour manger mon sucré mais que j'en avais envie. Alors outre le fait de diminuer la quantité du plat je me demande toujours parmis tout ce que j'ai de sucré ce qui me ferait le plus envie AVANT de manger! Comme ça je prévoit une faim plus ou moins grande. Alors je dis pas que c'est facile et que je tatonnes plus mais bon j'essaie! 

Pour le repas du midi moi aussi je me fais ma gamelle qui me semble toujours plus apétissante le soir mais souvent je mangeais les restes du soir le lendemain midi. J'ai arrêté je congèle quand ça m'a vraiment plut et je ressors un matin où j'ai envie. On a un micro-onde mais pas de frigo alors ça décongèle gentiment le matin et le midi hop un coup de micro-onde et un repas qui me fait envie est là! Et puis j'ai aussi arrêté de manger dans le tupperware, manger dans une assiète c'est vachement plus apétissant... Et pour mon sucré j'ai des gâteaux, des fruits et du chocolat et plein d'autres "cochonneries" rangées dans le service où je travailles. Je m'y sers tous les jours selon l'envie, et mes collègues faisant toutes des régimes et très attention à toutes les calories qu'elles ingèrent ne sont pas les dernières à y aller non plus!

Bon courage à nous toutes mais même s'il n'y a pas un modèle unique à nous toutes on peut trouver des millions de petites solutions adaptées!

Selina.
Abonné

Merci pour ta contribution Hachi.

Je trouve tes petites idées très intéressantes (notamment celle de réfléchir à son dessert avant pour manger en conséquence). J'essaierai!

A bientôt!

Isana.
Abonné

Hachi, je fais tout comme toi :-). 

Je pense à mon dessert avant de manger ou en commençant à manger, et du coup, j'arrive (de temps en temps ;-)) à doser la quantité de mon plat afin que je puisse savourer un petit peu de sucré à la fin de mon repas.  Quand j'y arrive, je trouve que c'est le top : un réel plaisir gustatif et une réelle satisfaction personnelle d'avoir pu apprécier chaque partie de repas sans se sentir "gavée" :-).

080413143151_Libellule2.
Abonné

Bon j'ai juste pris 2 fruits car j'aime bien les fruits et souvent ils n'en vendent pas ou alors le primeur les vend au prix du caviar ^^

^Pour le dessert il faut que je vois

hier soir j'ai réussi à garder de la faim pour le dessert : banane congelé + fromage blanc maison le tout mixer

et zouh c'était entre le lait frappé et la gralce

trop bon

En revanche c t si bon que j'ai eu du mal à m'arrêter :-(

Mais j'en ai laissé

Les quantités étaient importantes.. J'avais fait pour nous trois et Chéri n'en na pas voullu, et mon petit en a peu manger... lol

080413143151_Libellule2.
Abonné

Bon ça fait deux jours que je me fais une tite collation d'un iou 2 carré de chocolat avec un café histoire de faire une pause et de manger un peu car j'ai déjà faim. Et c'est pas mal. Car ça soulage ma faim mais pas trop donc j'aurai faim pour le déj yes

et le coup du chocolat me permet de déguster un truc sucré.

Bon je finis mon chocolat noir qui a fondu dans mon tiroir on verra dans une semaine pour passer au double lait de lindt par exemple lol

ça me fait une pause aussi, façon rpc.. c'est pas mal du tout :)

 

en revanche le café m'excite.. source potentiel de stress... donc ça ne va pas hihi

080413075303_Rikki.
Abonné

Au moment de bientôt rentrer, je relis ce fil avec intérêt. Je trouve ça super Libellule de faire ce que tu fais : ne pas considérer ton repas de midi comme un tout, mais examiner tranquillement chacun des composants, un par un, et voir ce que tu peux changer pour améliorer, tester, tâtonner...

 

J'aime beaucoup cette démarche, qui me semble proche de celle de Linecoaching d'ailleurs, dans la mesure où il n'y a pas de "bonne réponse universelle", mais une bonne réponse individuelle, valable pour une personne à un moment donné. 

 

Non, le chocolat noir amer ça n'est pas "mieux" que le "lait double crème"... sauf si tu l'aimes mieux ! C'est toi, en cet instant présent, qui vas à la découverte de tes propres sensations, et ça, c'est précieux. Et si on se trompe, ça n'a aucune importance, on progresse dans la connaissance de soi-même. 

Mushroom.
Abonné

[quote=Selina]

Un sandwich + des fruits, ça paraît une bonne solution!

C'est sûr qu'on a toujours envie de finir les restes pour ne pas jeter mais je pense que ce n'est pas forcément très respecteux de nous même. Est-ce que je servirais à d'autres ce que je me sers parfois ? Je suis pas sûre...

[/quote]

 

Ca c'est une réflexion très intéressante ! Je vais essayer d'y penser davantage : ne pas manger ce que je ne servirais pas à d'autres ! 

charlotte25.
Abonné

bonjour tout le monde,

 

vos messages sont tous très interessants et je m'y retrouve beaucoup. Je ne vais donc pas répéter ce que vous avez déjà écrit, mais juste donner mon petit truc...
Avant de commencer LC je mangeais un yaourt ou un dessert lacté en fin de repas, par habitude mais par forcément en me faisant plaisier. Par exemple yaourt aux fruits a 0% pour avoir "bonne" conscience alors que je les trouve insipides ; ou bien crème ou mousse chocolat mais avec culpabilité qui gache la moitié du plaisir...

Maintenant si j'ai envie d'une bonne mousse au chocolat, je mange un peu moins de mon plat, pour garder de la place et je savoure le dessert!

idem pour les yaourts, je prends maintenat ceux que "j'aime vraiment" genre perle de lait ou aux fruits de mamie nova (divins)

j'arrive de plus en plus a ne plus compter en "calories" les aliments que je choisi mais en plaisir que cela va m'apporter

tout n'est pas encore gagné car je tatone encore et fais encore des "expériences", pour ajuster les quantités a ma faim, en particulier.

je vous souhaite bon courage

Haut de page 
X