Perdue dans mon carnet EME - 23052014

SophieaiMe.
Abonné

Bonsoir à tout(e)s,

 

Je viens de remplir mon carnet EME pour la première fois aujourd'hui. J'ai tenté de me concentrer sur mes ressentis physiques et sur le pourquoi de mes envies de manger.

J'avoue que si je remarqué un "shéma" dans ma manière de manger (rien le matin, un peu trop le midi, beaucoup trop le soir), j'ai encore du mal a identifier les causes de ces EME qui coincident presque toujours aux temps de repas classiques.

Le besoin de sentir mon ventre bien rempli, d'essayer de me réconforter par ce biais, me semble être devenu une habitude, une routine quotidienne, apaisante dans un premier temps puis angoissante.

 

Je ne suis pas sure de savoir de savoir pourquoi j'ai besoin de réconfort. Lors des séances de RPC je me rends compte que les idées qui surgissent sont souvent en lien avec le travail et mon poid, mais aussi a des petits problèmes de la maison. Mais je ne retrouve pas ces angoisses précises au moment de l'EME.

J'ai du coup, quelques difficultés a remplir mon carnet. De plus, en ce qui concerne les sensations physiques, j'ai tendance à ne les écouter qu'après avoir trop manger, comme si mon corps était en mode "automatique" et que tant que mon ventre n'est pas plein il n'existe pas... C'est qu'une fois que j'ai trop mangé que je me tourne vers lui et en général ce qu'il me renvoit n'est pas trés agrable.

Je ne sais pas si j'ai été claire mais je me sens un peu perdue et j'aimerais quelques conseils sur les différents points abordés ici.

Merci beaucoup d'avance !

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

eh bien tout est normal, en quelque sorte!!

 

bien sûr que c'est une routine, un réflexe

tu as pris l'habitude t'apaiser tes émotions par cette nourriture supplémentaire

et du coup c'est tellement un réflexe  que les émotions en dessous  ne sont que peu conscientes

comme on veut les apaiser en mangeant,  voire parfois les faire totalement disparaitre, les gommer,  eh bien notre conscience de ces émotions s'amenuise

parfois pour certaines compulsions, il s'agit d'un ressenti tellement douloureux qu'on a "peur" de le ressentir  et on mange directement, donc on le zappe

parfois, surtout le soir, c'est un espèce de sentiment global, somme de tous les petits mal-être de la journée, les inconforts,   et ça "remonte" parce qu'on se pose

et au moment où ça remonte, tout ça est fini, on n'a ps envie de revivre, de ressentir tout ça

donc on repousse ça dans l'inconscience avec du pain, du fromage ou du chocolat (en ce qui me concerne...)

 

je te rassure, il y a une étape, les fins de journée,  où justement on apprend à rester conscients de ce que l'on ressent en cours de journée, où on apprend à accueuillir ces petites choses du quotidien au lieu de mettre ça dans notre sac à dos

 

le but de ce carnet n'est pas de le remplir parfaitement, mais de t'amener à t'interroger

si tu ne sais pas,  tu peux simplement cocher "autre"  ou je ne sais pas.....

les choses vont s'éclaircir peu à peu pour toi

 

continue tes séances de RPC, car cela va aussi agir peu à peu,  tu vas réapprivoiser tes états intérieurs, et avoir de plus en plus conscience en cours de journée de ce que tu ressens,  et mieux l''accepter

 

il faut un peu de temps pour détricoter tout ça, mais tu es en bon chemin

 

à bientôt

isableu23.
Abonné

Aujourd'hui, je commence mon carnet "dégustation",c'est vrai que les exercices de dégustation m'ont fait renouer avec la sensation de goût.. Les aliments, quand on les déguste, n'ont plus du tout la même saveur! Il est intéressant de prendre le temps d'analyser toutes les saveurs qu'on retrouve dans chaque aliment.. et comme la satiété est facile à retrouver.. Bref, je m'aperçois que je mangeais uniquement parce qu'il fallait manger, sans apprécier spécialement.. Une grande découverte pour moi!!!

Laurena.
Abonné

Bonsoir,

 

Je viens de commencer l'étape "remplir le carnet alimentaire" et il y a un nombre (entre 1 et 5) d'unités alimentaire à indiquer. Mais je n'ai pas trouvé à quoi correspond une unité alimentaire.

 

Pouvez-vous m'aider ?

 

Je vous en remercie.

lorraine
Marraine
u
Unité alimentaire (U.A.)

Une Unité Alimentaire (U.A.) correspond à chaque plat différent de votre repas : une entrée, un plat principal, un dessert, une assiette servie au buffet. Une unité alimentaire peut également être une barre chocolatée ou un croissant ou encore un paquet de chips.
La notion d'U.A. ne prend pas en compte la quantité : si vous prenez 3 fois de la salade composée, cela compte dans votre carnet  pour une seule U.A.
Vous devez compter comme U.A. tout ce que vous mangez durant la prise alimentaire : le pain consommé ou le yaourt en fin de repas comptent chacun pour une U.A.

 

Laurena, je te laisse lire cet extrait du lexique (dans "outils") smiley

Bon remplissage du carnet et bonne continuation

Haut de page 
X