petite - moyenne - grosse mangeuse ??? - 28042013

sorcièresucrée.
Abonné

au secours !!!!!

 

je suis complètement en panique là ! Depuis le début du programme, je réalise que je suis une petite mangeuse, ce qui évidemment me frustre, mais bon, soit ...

je viens de faire l'exercice avec les photos, dire quelle est l'assiette qui correspond à ce qu'on mange ... mais très souvent, j'ai d$u cocher l'assiette moyenne ou grosse ...

alors ok, parfois je mange encore au-delà de ma satiété, mais les assiettes présentées pour la pette faim, c'est juste des portions de liliputiennes ça !!!

et avant, ce n'était pas les assiettes qui correspondent à la grosse portion que je mangeais, mais trois fois plus ...

je suis un peau paumée là, du coup ... je pensais avoir réduit mes portions de grosses à petites, mais non, je suis juste passée de portions gargantuesques à grosses / moyennes ...

et là, je vais devoir apprendre à manger dans un dé à coudre ????

bon, je vais me jeter de la falaise là ...

 

 

Commentaires

fadinarde.
Abonné

C'est vrai que c'est une prise de conscience difficile, et crois-moi, tu n'es pas la première ici à faire ce constat. Cest difficile pour moi aussi. Et pourtant je ne suis pas à la base une très grosse mangeuse. Plutôt une moyenne mageuse je pense.

C'est difficile d'assumer un petit appétit en société, parce que ça véhicule des images de personne qui surveille son poids, qui ne profite pas des bonnes choses, qui manque de convivialité, de joie de vivre.... 

On doit penser d'une personne en surpoids qu'elle est ennuyeuse, frustrée car au régime. Et on doit penser d'une mince qu'elle est mince parce qu'elle ne mange rien...

Tout ça juste parce que l'on écoute notre faim et notre satiété!

 

L'autre point embêtant quand on est petit mangeur c'est la gestion du frigo... En famille ce n'est pas un problème je pense. Mais moi je suis seule, et j'en ai marre de manger la même chose trois jours de suite... Parce que c'est pas facile de faire des mini courses, tout est conditionné en multipack, en sachets énormes, etc...

 

Voilà quoi.... Encore quelque chose à accepter!!

Mais reste avec nous, petite sorcière sucrée! Ça ne vaut pas la peine de te jeter de la falaise pour ça ;o)

sorcièresucrée.
Abonné

merci pour ta gentille réponse !

 

ok, je vais juste sauter ... du trottoir !

 

bon, sérieusement, pas de problème de gestion du frigo ici, deux grands ados et un mari sportif, donc ça descend très bien tout seul !!!

pas de soucis par rapport aux autres non plus, j'ai bizarrement toujours été très détachée de l'image que je pouvais donner aux autres ... s'ils ne m'aiment pas, tant pis, on me prend comme je suis !

ce que m'ennuie, ici, sérieusement, c'est mon plaisir ! non mais, vraiment, j'estimais que mes portions actuelles étaient déjà des PETITES portions !!!! et voilà que je réalise que ce qui pour moi est une petite portion, pour LC c'est une moyenne ou grosse portion ???

et je mange quoi moi, là dedans ???

la bonne nouvelle, ben je sais clairement d'où viennent mes kilos ... si ma petite portion actuelle est une grosse portion, alors je ne dis pas ce qu'était pas portion normale d'avant ...

liegama.
Ancien abonné

Je te comprends, je ne suis pas encore fixée sur "mon identité en tant que mangeuse", à savoir petite, moyenne ou grande mais quand j'ai cliqué les photos c'était plutôt moyenne à grande. 

J'ai paniqué à la semaine du fractionnement de me rendre compte que je survivais avec la moitié moins. 

Je pense qu'il est important de ne pas se fixer sur les tailles des portions. D'abord parce que ça dépend de pleins de paramètres. Par exemple, tu ne vas pas avoir la même faim ni manger la même chose après une journée de 4h de marche en montagne qu'une journée enfermée devant ordinateur. 

Pour le plaisir, ça me panique un peu mais je réalise peu à peu que le truc c'est la dégustation. Plus tu dégustes, plus tu prends du plaisir et moins tu as besoin de portion importante. 

As-tu déjà fait l'exercice sur la dégustation? Si oui qu'as-tu découvert?

 

Moi j'ai découvert d'un 1/4 de carré de chocolat noir me suffisait. Avant c'était plutôt deux carrés, je ne suis pas une immense "chocolat addict". Mais pour d'autres aliments plus tabous, j'ai encore l'impression d'avoir besoin de quantité mais c'est parce que je les mange avec culpabilité et du coup je n'arrive pas à me réconforter, à prendre du plaisir avec, à cause de la culpabilité.

sorcièresucrée.
Abonné

oui, je me rends compte que le dégustation est bien la clé en or de tout ça ... un des exercices que j'ai préféré, et que je fais maintenant quasi naturellement est de bien déguster les 3 premières bouchées ...

 

mais, si effectivement il y a des aliments pour lesquels j'arrive à déguster et à me contenter de moins, j'ai encore parfois - souvent ??? - ce besoin de me remplir, ce besoin d'une certaine quantité, parce que mon plaisir n'est pas que dans cette petite portion qui est dans ma bouche, mon plaisir est aussi dans une bonne grosse assiette bien pleine ... vision qui, je m'en rends compte en l'écrivant, me calme, me rassure ... alors que la petite assiette me frustre avant mm de savoir si j'aurai assez à manger ou non ...

Pascaline.
Abonné

Hello,

Je me demande si vous pouvez m'eclaircir.

L'ideal c'est que j'ai mon petit dejeuner a 7h15, dejeuner 12.00, gouter 15.45, dinner 18.00.

Le matin ma faim est petite avec mon ventre mais je ressens bien que je dois manger car je me sens un peu faible. Mais c'est une petite faim...J'ai une bonne faim vers 9.00, peut etre je devrais avoir mon petit dejeuner a cet heure la mais je suis malheureuse d'attendre cet heure la. Et je m'enerve.

Le midi ca va je mange a ma faim.

Le gouter c'est un toast un fruit

Dinner ca va.

De toute facon la je doix experimenter petite bonne grande faim.

Ohlala, je vais etre completement decale!

Noelle
Marraine

Bonsoir Pascaline

 

c'est assez habituel d'etre décalée lorsque l'on commence le programme LC.

On passe en effet d'un rythme horaire que l'on a bien integré, auquel s'ajoutent souvent des preceptes du genre ne pas sauter le petit dej, jamais,  jamais ,  et on s'aventure dans des exercices d'observation de sa faim, qui vient ou  qui ne vient pas a l'heure ou on pensait la trouver, bref, c'est en effet un peu bousculé, mais rassure toi, ça se repositionne par la suite quand tu arrives a trouver ce qui correspond a " l'appétit prévisionnel"..

mais en attendant, oui, ça bouscule un peu les habitudes!

Je te souhaite une bonne poursuite du programme dans la decouverte de ta faim, petite, bonne et grande

AMRITA.
Abonné

Je crois que ce qui me pose le plus de souci c'est effectivement de vivre en marge des autres. Les autres ne l'accepteront pas je pense et je sens bien que mon appétit est complètemnet décalé par rapport à nos habitudes et que si je dérape c'est parce qu'on dine bien trop tard..............

 

bon allez ! je vais bien réussir à changer tout ça

sorcièresucrée.
Abonné

alors premier jour ...

 

mystère complet : j'ai moins faim en mangeant moins qu'en mangeant plus / trop ...

 

une explication ??? ou je suis bonne pour l' HP d'urgence ???

 

merci !

sylvas.
Inscrit

Bonjour !

Je suis bien contente de te lire, car moi aussi j'ai beaucoup de mal avec le concept de la "petite quantité". Ma grand-mère (mince, cela va sans dire) mangeait trois bouchées, puis s'arrêtait en disant qu'elle n'avait plus faim. Et ça m'énervait énormément !!! Je considérais qu'elle faisait exprès de "jouer" les vite rassasiées, les raisonnables etc. Et, rebelle, je ne supportais pas cette attitude. Je crois même que manger franchement a été pour moi, dès mon adolescence, une marque d'affirmation de mon féminisme ! ... au détriment de ma féminité... 

Voilà, ceci n'explique pas complètement cela, mais c'est une piste concernant l'interprétation des "attitudes". Manger beaucoup, manger peu, c'est aussi poser sa personnalité. C'est peut-être aussi pour ça que c'est si dur de changer ?!

Encore aujourd'hui, après l'expérience de la dégustation que j'ai beaucoup appréciée, et que je renouvelle le plus souvent possible, je n'arrive pas à me contenter du peu, même dégusté, et je me sens frustrée. Je suis une soupière d'EME, avant comme après les repas, et au bout d'un an, je n'ai toujours pas amorcé la moindre perte de poids. Je suis un peu désespérée pour tout dire. Et pourtant, j'y crois à cette méthode !

 

mavo.
Marraine
Je partage votre désarroi sans apporter de solution !
sorcièresucrée.
Abonné

merci mavo !

 

je ne pense pas qu'il y ait 10 000 solutions ! savourer chaque bouchée , tant pis si elles sont peu nombreuses !

 

mais bon, c'est un deuil à faire ...

mavo.
Marraine
Hello ! Je suis dépitée, je viens de voir que ma réponse d'hier, un peu plus élaborée qu'une phrase, a été rognée à ma première phrase seulement ! Bon, bref, l'idée était effectivement qu'il y a une sorte de deuil à faire... Et que le temps fait son œuvre. Pour moi aussi cette découverte a été une surprise, et désagréable. L'image de petite mangeuse = fille pas drôle, l'impression que je vais devoir ne plus manger grand chose, etc... Et puis je m'y fais, petit à petit... Et je sais aussi, rationnellement, que c'est plutôt une bonne nouvelle...
sorcièresucrée.
Abonné

oui, on va s'y faire ...

 

mais moi, c'est vraiment une découverte en deux temps ... je travaille avec une nutri du GROS, et j'avais donc déjà réalisé que j'étais une petite mangeuse, enfin, que mon organisme est un petit mangeur, lol, pas ma bouche !!!!

bon, je digère l'info et apprends à vivre avec ...

mais maintenant, je réalise que les assiettes qui pour moi sont petites sont encore pour LC moyennes à grandes !!!! oups, ça veut dire encore diminuer la portion !!!!

j'espère au moins que je serai finalement une moyenne mangeuse version LC , c'est déjà juste minuscule pour moi ...

 

Noelle
Marraine

 bienvenue au club des petites mangeuses!!!!

sorcièresucrée.
Abonné

mangeuses liliputiennes oui !!!!

 

 

 

Pascaline.
Abonné

Je crois que je suis une petite mangeuse mais psychologiquement ça fait trop bourgeoise et une petite voix me dit pour qui est ce que tu te prends?

Je dois me battre avec mes demons

Noelle
Marraine

en fait, c'est tres frustrant de se decouvrir petite mangeuse, la, tout d'un coup!

mais je m'habitue, mon système digestif aussi, qui du coup ne réagit plus comme auparavant au moindre stress (euh, je veux dire aux repas festifs un peu exagérés)

poneyville92.
Abonné

Coucou sorcièresucrée,

 

He oui, ça surprend de se découvrir petit(e) mangeur(se).

Pour t'aider, dès que tu peux (chez toi), je te conseille de manger dans petite assiette et de te servir une quantité 3 à 4 fois moindre que la quantité que tu penses devoir manger à un instant donné pour arriver à satiété. C'est ce que je fais le soir chez moi. A chaque fois, je me dis "non mais c'est vraiment trop petit cette part" et de plus en plus souvent je ne me ressers pas. Je pense que c'est une question d'habitude et que petit à petit on privilégie le gout et la dégustation à la quantité.

Courage !

sorcièresucrée.
Abonné

oui, merci de votre soutien face à ce choc !!!

 

bon, au resto, ce sera un quart d'entrée, un huitième de plat avec une demi frite et une cuillère de dessert s'il vous plaît !!!

poneyville92.
Abonné

[quote=sorcièresucrée]

oui, merci de votre soutien face à ce choc !!!

 

bon, au resto, ce sera un quart d'entrée, un huitième de plat avec une demi frite et une cuillère de dessert s'il vous plaît !!!

[/quote]

 

J'adore le coup de la demi-frite. Mais sérieusement, au self le midi, je m'aperçois que je mange à peine la moitié de l'entrée et pareil pour le plat; parfois moins.

izabelle
Animatrice forum

moi aussi sorcière sucrée, tout comme toi, les photos m'ont fait un choc, il faut savoir que mes parents avaient l'habitude de manger à peu près le double  de l'assiette  "gros mangeurs"  (et ils ne sont pas en surpoids!)

je n'aime pas ce terme gros mangeur, car moi quand je mange ces portions là, je maigris,  c'est quand je mange plus que je ne maigris pas.....

en ce sens je n'aime pas trop cette étape parce qu'on a l'impression qu'il faut être moyen pour être dans la norme, genre on culpabilise d'être petit mangeur ou gros mangeur

alors que cela correspond à des besoins du corps

je suis grande, presque1.80m, c'est normal que j'ai besoin de portions plus conséquentes que si je mesurait 1.50m

mais ça reste difficile de se sentir ainsi cataloguée  "grosse mangeuse"  (le terme, hein, il nous fait suffisamment souffrir comme ça)

 

en tous cas l'avantage c'est de voir que oui, il y a des personnes qui mangent de vraiment petites portions, et moi j'en ai connu une, petite et mince, elle calait très vite sur son assiette, elle était incapable de manger au delà de sa faim, un autre monde, quoi.....

donc je milite pour enlever ce terme de petit-moyen-gros mangeur et  en trouver un autre qui mette en avant nos besoins énergétiques

sorcièresucrée.
Abonné

oui, c'est vrai que je n'avais pas pensé au jugement de valeur, mais quand je vois que ce que je mangeais ce n'était mm pas des portions de "gros mangeur" mais bien des portions gargantuesques, ça me fait me sentir très "ogre" avec le regard désapprobateur de big brother au-dessus de mon assiette !!! hors norme quoi, alors que pour moi, ben j'étais une bonne mangeuse, d'accord, mais pas un orgre !!!

Cenelle.
Abonné

Je suis à l'étape de la satiété, que j'aborde avec inquiétude ! Pourtant je suis assez tranquille avec les sensations de faim, je peux sauter sans angoisse un repas si besoin. L'étape dégustation a réveillé chez moi des sentiments de perte, surmontés grâce à mon coach (merci !), parce que je confondais dégustation et mastication ! J'ai donc appris à mâcher plus, mais pas trop non plus, pour garder le plaisir n bouche ! Et découvert à cette occasion que je suis surement une mangeuse lilliputienne... Je suis "petite mangeuse" de fait , ce qui ne m'empêche pas d'afficher mes 84 kg (perdu 2 depuis le début du programme, chouette !) pour mes 1m53 (y a un programme pour gagner quelques cm ? wink)

Au resto, c'est plutôt un plat tout seul ou une entrée et un dessert, ou encore un grand plat pour deux... Mes proches disent "ton poids c'est pas une question de nourriture, tu manges très peu". Je maigris parfois en mangeant beaucoup plus (genre gâteaux au miel bien gras en Turquie...), et je grossis parfois en ne mangeant presque rien (genre régime hypocalorique dont je ne finissais pas les portions)

Les assiettes de LC : choix souvent des petites, pour certains aliments des moyennes, mais les grosses me paraissent gargantuesques.

La satiété : compliqué de me dire comme sorcière sucrée que je vais manger dans un dé à coudre ! il y a du plaisir intense dans la générosité des portions... ça me rappelle le grand cuisinier Michel Bras qui mettait au point une sorte de gaufre et qui disait qu'il fallait pouvoir mordre à pleine bouche dedans et s'en mettre jusqu'aux oreilles... Va faire ça avec un dé à coudre...

Après, le changement, c'est toujours difficile, mais si ça doit être en mieux, ça vaut le coup... Donc même si je suis mangeuse lilliputienne, je ferai des énormes écarts avec un plaisir absolu, et en plus si ce plaisir là est sans culpabilité aucune, quelle merveille !!!

Et puis ma première  dégustation dans le programme, des gnocchis poêlés en compagnie de on fils, dégustés à la main un par un, déchiré en deux pour qu'ils délivrent toute leur saveur... Quelle expérience mémorable !

Où j'ai du mal dans l'étape de la satiété, c'est de réduire mes portions et de m'arrêter de manger, parce qu'à la fin du repas... j'ai encore faim... Et les collations, pas simple du tout au boulot...

et vous, l'étape de la satiété, vous avez géré ça comment ?

Pascaline.
Abonné

Ben moi je commence l'etape de la satiete...et ca me fait peur de manger moins!!!

Je croyais etre petite mangeuse mais je crois etre moyenne. Je verrai au bilan dans 7 jours.

J'espere de ne pas faire des EME. Mettre moins dans l'assiette et voir les autres membres de famille avoir le double ...une petite voix me dit que je ne le merite pas d'avoir comme eux. Et pour tant j'aime manger moins pour reposer le ventre...

Alwena.
Abonné

Bonjour! je commence aussi l'étape de la satiété, avec une grande curiosité et sans idées négatives.

Je jugeais que j'étais plutôt une petite mangeuse, ce que me dit le test. Sauf écart occasionnel, qui ne me satisfait jamais.

J'ai également aimé la dégustation, ce que je viens encore de faire avec mes 20 g environ de nougat tendre au miel et amandes pour mon goûter. plus une grillettine avec un peu de miel, j'avais "oublié" le féculent au déjeuner, et j'ai préféré prendre une mini tartine grillée, ce qui m'a suffi, mais j'avais faim à l'instant. 2 unités au lieu des 3/4 habituelles.

Pour les EME, je vois le côté positif, c'est à dire que j'en ai fait une belle  et une mignonne depuis le 31 mars! et c'est génial de mon point de vue!

Et comme Pascaline, c'est mieux pour le ventre...wink

alors j'espère que ces "ondes positives" vont vous rabibocher avec vous mêmes??? bonne fin de journée! respirez et dégustez! A

Cenelle.
Abonné

Bon, moi l'étape de la satiété a tout perturbé, j'ai demandé à un coach de me rappeler... J'étais toute tranquille et enthousiaste et puis ces  jours ont été une horreur. De petite mangeuse, je suis passée à moyenne mangeuse voire à grosse mangeuse, comme si d'avoir eu faim quelques jours m'obligeait à me remplir. Du coup, la dégustation des aliments caloriques se passe bien... J'ai une fringale du tonnerre et rien ne la calme, donc je suis quand même en restriction parce que je n'ai pas du tout envie de reprendre les 2 kilos perdus. Ce matin au petit déjeuner, mes deux tranches de pain beurré dégustées avec gourmandise ont été suivies de 2 autres et je crois que j'aurais pu en manger encore et encore... J'attends avec impatience d'avoir un coach au bout du fil... J'ai vu dans les forums que cette étape semblait difficile pour plein de gens. Je ne sais pas si ça me console vraiment... Peut-être vais je refaire cette étape différemment, j'ai du trop réduire les portions probablement, mal comprendre les consignes ?

D'autres sont dans ce cas ?

nouvomoi.
Abonné

Bonjour Cenelle

Oui pour moi aussi, ce n'est pas top. Moins manger le midi me déclenche des fringales dans l'après midi. Je prends une collation mais je reste avec ma faim. Je ne veux pas manger plus parce que ça perturbe ensuite le repas du soir.

Là je vais me faire une soupière de thé, ça va me remplir parce que je n'ai pas du tout envie de dévorer !!

no

Quand la coach te répondra, pourras tu nous faire partager ses solutions stpsmiley? Merci !!!

Pascaline.
Abonné

L'etape de satiete n'a pas ete une joie!!! Et le resultat du bilan etait une surprise car je croyais bien faire. Je dois recommencer 7 jours et ca m'a flanque plusieurs EME...c'est embetant car ca faisait longtemps que je me suis donne aux EME. Mais bon, j'en ai profite pour deguster les aliments caloriques donc ca tombe bien ;)

Alors cette fois j'attends la bonne faim mais pas la grande. Et je ne reduit pas autant. Ca devrait le faire :)

Chaque etape est importante, je fais confiance.

Allez, on se fait du bien.

Alwena.
Abonné

bonsoir, réactions bien diverses à ce que je viens de lire!

alors pour les portions ça dépend de la taille de notre assiette! quelle dimension par rapport à d'autres.

Les nôtres sont plutôt grandes, mais si on met avec plaisir la viande ou poisson, les pommes de terre les légumes, la moutarde ou 2 cornichons, tout cela s'étale, et on pourrait le mettre dans une plus petite.

je continue encore à penser qu'il ne sert à rien de s'affoler!  si on peut du moins. Moi c'était la faim qui m'a contrariée, d'ailleurs quand j'y pense ça recommence...cheeky

Je suis à la semaine de test et je m'aperçois que je mange un peu moins selon, mais que j'ai vraiment faim peu de temps après un repas mais comme dit la chanson "j'y pense et puis j'oublie", ce qui est nouveau.

j'ai diminué le goûter,  serais "petite mangeuse", peut être en raison des régimes, mais je suis capable de devenir une "bonne mangeuse" à un repas de famille. Ce qui est normal.

"j'en ai profite pour deguster les aliments caloriques" Pascaline peux tu m'expliquer,? surtout le profit tiré.

Encore 4 j de test, la suite est certaienement plus compliquée...

Bonne nuit les petites! A

Pascaline.
Abonné

Alwena Hello!!!:) Alors j'en ai profite pour deguster les aliments caloriques c'est des etapes apres celle de la satiete (Je déguste trois aliments très caloriques en pleine conscience, Je décris mon aliment idéal). Ben pas de probleme. On apprend que tous les aliments meme les tres riches sont permis.Mon aliment ideal pour l'instant c'est le houmous!

Tu es a quel etape?
 
Je me demande pourquoi j'ai des brulures d'estomac aujourd'hui...C'est tres rare.
Bisou
Xx
 
Alwena.
Abonné

Ah ah je comprends! ce doit être écoeurant, non? ce n'est pas désagréable le houmous. je me vois mal avaler 3 trucs différents trop gras ou trop sucrés! En quelle quantité? beurk à cette heure ci, 8h30 ici. J'ai horreur des choses trop grasses et trop sucrées, alors ce sera un vrai pensum!

Pour tes brûlures, prends une demi cuillerée à café de bicarbonate de soude dans une demi verre d'eau, remède de grand mère toujours d'actualité.

Je vois que tu vis en UK, ma fille et famille y sont depuis 7 ans environ; Elle a 2 ans de moins que toi, et attend son 3ème bb.

Passe une bonne journée ... au soleil de printemps... bise A

Pascaline.
Abonné

Merci Alwena.

Les aliments gras et sucres c'est en petite quantite donc tout va bien. Bien que moi j'adore les crepes, etc....mais j'ai reussi a ne pas tout manger. No problem!

Je suis dans Leicestershire. Dans le milieu de UK. Il n'y a pas de Francais ici. Ils sont tous vers les cites/grande ville.

Viens-tu en Angleterre parfois?

Je vais essayer la bicarbonate. J'ai un peu peur de la prendre car petite c'etait un moyen de me faire vomir quand j'etais malade...mais je ne suis plus petite ;)

J'ai une bonne faim je vais deguster un soupcon de houmous.

A bientot!

Alwena.
Abonné

ah ben! si c'est une crêpe ici en bretagne on s'y connait....

pleinedespoir.
Abonné

hey sorcièresucrée.. non ne te jette pas de la falaise tu as trop d'humour et tu nous manquerais !

Je connais pas encore cette phase croquignolette du programme ,mais c'est déjà super si tu passes de gargantuesque à grosse puis moyenne... moi aussi j'ai découvert qu'un rien me nourrit( zut alors ,j'aurais préféré qu'un rien m'habille), masi après tout .... on  s'en fout... concentrons nous sur les sensations et ainsi l'ampleur du contenu des assiettes deviendra annecdotique non?

Allez on t'aime tout pleinheart

Alwena.
Abonné

Coucou y a plus personne? vous avez fini ce protocole?

j'en suis presque au terme du "test", avec quelque difficulté de moi même avec moi même, faim importante depuis 2 j, mais c'est parce que j'ai en fait diminué des portions ou même supprimé, et que mon corps m'a averti: eh eh tu ne manges plus assez tu vas me faire maigrir" amusant non???

Bon pas d'écho en vous? tant pis ! bon samedi. smiley

Keytniss.
Abonné

coucou

moi je suis en déut de protocole après avoir "massacré" l'étape précédente (j'en pouvais plus de me la trainer...)

là... ouh je lutte pour pas me sentir en restriction.... mais diminuer les portions, c'est un peu la torture

en même temps, ça incite à déguster pour de vrai pour le coup...

Merci du partage

Alwena, tu t'es trop prise au jeu... avec seulement une bonne faim à la clé ou des EME?? bonne fin de protocole

Alwena.
Abonné

Que c'est gentil en ce samedi où certaines doivent affronter des réunions où il faut regarder ailleurs pour ne pas manger!

Tu as fait pendant combien de temps ton protocole précédent, et pourquoi?

Ah justement, hier je me sentais sur la voie d'une pulsion pour manger plus, mais j'ai pu me raisonner, en allant faire de la musique, et après trop crevée pour faire une compulsion et le soir j'avais ce qu'il fallait de prêt, sinon c'était le moment de grignoter de droite et de gauche.

que veux tu dire "je lutte pour pas me sentir en restriction", dans tous les cas c'est un fait, alors plutôt en avoir conscience et après arriver à faire son choix, puis arriver à  oublier tout bêtement ; ça ne marche pas à tous les coups. Mais comme je disais, ç'aurait été ma troisième, mais pas boulimie. Mais c'est vrai que penser à déguster permet de moins avaler, et de compenser par peut-être moins de grammes. Mais où doit-on s'arrêter?

Passe une bonne soirée! Awink

Keytniss.
Abonné

Le protocole précédent, je l'ai trainé pendant plus 2 mois je pense.... déguster chaque plat de chaque repas sur toute une journée pendant 10 jours, c'était trop difficile pour moi. Donc chaque jour je prenais la bonne résolution de déguster, et régulièrement, ça flanchait en cours de journée. Dernièrement également, je mangeais au petit déjeuner sans avoir faim, mais parce que c'était le seul moment de calme où je pouvais le faire, et ça me permettait de "recharger" les batteries avant d'attaquer le début de journée (avec 2 enfants à préparer, et la journée de boulot à enchainer) Bref. J'ai procrastiné, fait un jour par ci un jour par là, jusqu'à finir de remplir le carnet  (que j'ai trouvé hyper fastidieux, bcp plus que celui de l'étape de la satiété) de façon assez qualitative... mais assez fidèle à mon ressenti car le bilan me semble tomber juste

Je suis une "mangeuse éclair" depuis des années. Je mange vite, pour me remplir,  par reflexe, depuis très longtemps. C'est beaucoup de travail pour moi de :

1- manger moins vite

2- me concentrer sur ce qui se passe dans ma bouche et déguster

Sinon, "je lutte pour pas me sentir en restriction", ça veut dire que limiter les quantités, forcément, je me sens au régime, donc en restriction. En effet, tu as raison, pas la peine de se faire des noeuds au cerveau et assumer que je me sens en restriction, même si LC n'est pas un régime. Je le ressens comme ça cette étape. Manger moins = régime.

et donc risque de générer des EME.... (supplémentaire à celles que me générent certaines situations de ma vie de maman, et autre)

Bon, en même temps, 2 satisfactions aujourd'hui :

- j'ai ressenti régulièrement une bonne grande faim (ce qui me rassure, à l'issue d'une période d'EME assez corsée où j'avais un peu piétiné mes sensations de faim)

- j'ai trouvé une technique de dégustation du yaourt + confiture que j'ai trouvé intéressante ! et que je pourrais appliquer à d'autres aliments "mous"

En fait je crois que je ne sais pas déguster... Et qu'il faut que j'expérimente tranquillou différentes façon de traiter les aliments dans la bouche pour voir ce qui est intéressant pour mieux sentir le goût des choses.

Allez, on y croit !!

 

 

Alwena.
Abonné

Coucou à toi, intéressant ce que tu analyses:

"ça me permettait de "recharger" les batteries avant d'attaquer le début de journée" : d'accord avec toi, moi ce n'est plus la famille à pousser à préparer etc mais un sérieux manque de sommeil, et le matin j'ai besoin comme toi de recharger les batteries. La faim est plus présente sans être énorme, mais j'ai peu diminué le p'tit déj, 1/2 fruit au lieu d'1.

""mangeuse éclair" depuis des années. Je mange vite, pour me remplir,  par reflexe, depuis très longtemps" Oui, je comprends pourquoi plusieurs ont tant de mal avec cette fameuse dégustation qui moi me remplit de bonheur quelque part: j'ai retrouvé le plaisir de manger, en rejetant certains aliments "avalés" comme tu l'exprimes, et qui en fait étaient totalement insipides. Donc ceci a déjà sérieusement affiné ma recherche d'aliments de meilleure qualité, manger moins, mais mieux, car la satiété montre le bout du nez, c'est ce qu'apporte la dégustation retrouvée,

Manger moins = régime. : évidemment, mais il faut au cours du programme, me dis-je, faire la part des choses, le terme d'anti régime ne me convient pas vraiment, c'est trop aguicheur, et le mot régime ressort bruyamment à l'oreille.

je crois que je ne sais pas déguster : ah! mais si tu es déjà gourmande, tu vas retrouver la "gourmète" (pour pas écrire  gourmette wink) qui est en toi?

En prévision d'un non-coup de fil aujourd'hui de ma fille qui est à l'étranger, j'ai acheté un moelleux chocolat Marie M*r*n, pour ne pas en faire moi-même (!!! trop de risques devant une douzaine de petits moelleux mmmm) et contrer une EME pour attaquer sur son terrain! je dégusterai très lentement, une bouchée, une deuxième, etc éventuel, après l'avoir mis quelques secondes au four, et je penserai avant à tout le bonheur que j'ai eu et maintenant avec mes petites filles que je vois trop peu, Ceci au goûter. Résultat à voir plus tard.. Si tu as un moment privlilégié je t'invite volontiers ; certes il faut une vingtaine de minutes devant soi.Et faire la vidéo telle quelle???

Voilà passe une bonne journée, soleil ici, quel bonheur.

Keytniss.
Abonné

En tout cas j'ai savouré mon repas de fêtes des mères ! on a mis des plus petites assiettes pour le plat principal, mon mari a eu la bonne idée de ne rien acheter pour l'apéro, qui a donc été limité à quelques blinis, j'ai renoncé au fromage, me suis autofélicitée pour mon poulet cuisiné façon tadjine avec des citrons, des oignons et du raisins blond comme j'aime, et notre gateau au yaourt rhubarbe - pomme préparé à 6 mains (mon fils, mon mari et moi) bref, j'ai du coup l'impression d'avoir assez mangé, mais pas trop; j'ai résisté à la tentation de finir la part de gateau laissée dans l'assiette par ma fille... je suis partie de table précipitamment avec mon café.... dans l'esprit de la méthode, peut être aurais je dû manger encore moins, mais j'ai quand même réduit la taille des portions par rapport à une situation où je n'aurais pas suivi LC !

Sinon, je te rejoins, vivement que je retrouve la "gourmète" qui sommeille en moi, intimement jumelée à ma gourmandise !! je sais que c'est un atout cheeky j'avais déjà travaillé dessus, et ça me parle complètement : vive le qualitatif plutôt que le quantitatif, parce q'on le vaut bien !! Mais les reflexes ont la vie dure !

Sur le fond, je crois que la dégustation vient trop tôt pour moi : il faut que je ralentisse le rythme auquel je mange (ce qui serait signe déjà que je sors du mode "pilote automatique"), avec des exos du style " poser ses couverts toutes les 3 bouchées" et je pense que la dégustation suivrait ensuite plus naturellement.

Dans un autre post, une coachée parlait de ses expériences de dégustation, et elle "nommait" ce qu'elle dégustait, elle le qualifiait avec des adjectifs (le juteux, le croquant, l'amer, ...). C'est ce que j'ai du mal à faire, et ça a été une révélation : arriver à qualifier avec des adjectifs, c'est une bonne technique pour moi. c'est ce qui révèle si je fais vraiment attention ou pas à ce que je mange. Et c'est ludique je trouve. Je ne retrouve plus son nom, mais merci à elle aussi !

Donc positivons : j'ai des pistes, et finalement, j'aime bien cette étape de la sasiété et du fractionnement !

J'espère que tu auras des nouvelles de ta fille, bien qu'à l'étranger...

Ta description de moelleux me mets l'eau à la bouche... Infiniment merci pour l'invitation !! Je ne suis pas sûre d'avoir cette disponibilité à cette heure là... (et pas sûre que la faim sera revenue), mais je m'associe par la pensée à ta savoureuse dégustation!

Ici soleil aussi, (en tout cas pas de pluie), très belle fin de journée !

Keytniss.
Abonné

euh question bete mais quand on renseigne ce qu'on a mangé, faut il renseigner aussi les quantités????

Alwena.
Abonné

Salut ! non, puisqu'on a dit  quantités diminuées ou non (selon les habitudes)  ou un "plat " de moins ou en plus.... etc

pleinedespoir.
Abonné

Bonjour  toutes,

Moi je trouve difficile de faire tout cela quand on est en compagnie... autant je peux déguster seule et pousser des soupirs d'aise autant à plusieurs c'est un peu .... compliqué.. j'aime écouter ce que disent mes interlocuteurs et je ne sais pas faire intensément plusieurs choses à la fois donc quand j'écoute parfois je mange trop....

Je vous trouve toutes  très courageuses de faire toutes ces étapes .. suis là depuis bientôt un mois et le découragement  me guette parfois.... car j'ai très peu perdu de poids et je passe bcp de temsp à penser à tout cela et à renseigner mes carnets. Bon... quelqu'une est elle en ligne pour me donner quelques trucs??

Cordialement broken heart

Alwena.
Abonné

Pleine d'espoir, cet anti régime n'est pas prévu pour perdre vite, au contraire tu verras que ce sera plus stable, avec bien moins de yoyo.

Moi j'ai perdu 1 k en 2 mois, alors vois-tu je trouve que c'est très bien, et plus équilibré qu'un dudu que suit une amie obèse carrément elle s'accroche après une grosse perte mais ira malgré voir son médecin, la suite lui sera tellement plus dure! Mon but encore une fois est l'équilibrage de mes pulsions, pour mettre au repos  mes instruments digestifs qui n'aiment pas du tout les écarts intempestifs!

Bonne journée à toi et aux autres.

je suis partie maintenant sur le post tabou non utilisé depuis 1 an. A bientôt pour celles qui y seraient.

wink

Keytniss.
Abonné

[quote=Alwena]

Salut ! non, puisqu'on a dit  quantités diminuées ou non (selon les habitudes)  ou un "plat " de moins ou en plus.... etc

[/quote]

ben finalement ça sert à quoi de noter ce qu'on mange du coup??

Bon je tiens le coup, des fois je compulse un peu quand même. Et je suis un peu malade. ça me coupe un peu de mes sensations.

 

Quoi de neuf pour vous?

Tocade29.
Abonné
Bonjour! Je viens aussi de faire le test pour déterminer si je suis une petite, moyenne ou grosse mangeuse. Je suis aussi très étonnée de la taille des portions présentées! Pour moi, leur grosse portion correspond a une moyenne, leur moyenne portion a une petite, et leur petite portion a une portion de bébé! Je pensais être une petite mangeuse. Et avec ce test, je serais une grosse mangeuse! Je suis déstabilisée là. En fait, c'est pas trop dans la taille des portions que je serais une grosse mangeuse ( j'ai souvent coché portion moyenne qui pour moi correspondait a une petite portion). C'est plus dans le nombre d'UA que je consomme qui serait important car supérieur a 10 par jour, et qui ferait que je suis donc une grosse mangeuse. Franchement je suis un peu dubitative car ceux qui me connaissent me définissent comme ayant plutôt un petit appétit. Je n'y comprends plus grand chose là!
Noelle
Marraine

bonjour Tocade29 quelle importance cela a t il, d'etre une petite , une moyenne ou une grosse mangeuse?

 

peut etre peux tu aussi  te demander pourquoi cela te destabilise

 

tu sembles etre peu préoccupée par ton poids, qui te convient,  mais par ta relation avec la nourriture. et puis,  tu sais, les petites mangeuses se trouvent frustrées, personne n'est content!

 

bonne continuation

Tocade29.
Abonné
Merci pour ta réponse Noëlle! Oui tu as raison, quelle importance finalement puisque la quantité que je mange me convient plutôt bien: je ne suis pas frustrée en sortant de table de manière générale maintenant, je culpabilise de moins en moins de ce que j'ai mangé, et mon poids me va. C'est juste que je suis perplexe de cette découverte! En tout cas, merci!
izabelle
Animatrice forum

je suis comme toi, je n'aime pas du tout le terme  "grosse mangeuse", c'est tout à fait péjoratif

mais la taille de portion, c'est souvent l'éducation, et oui, souvent,  on a de trop grosses portions

dans ma famille c'est le cas, mais c'est une famille de "grands"  donc les besoins énergétiques sont plus importants, c'est normal......

mais je vote pour modifier un peu cette étape du programme, car cette catégorisation me semble bien fallacieuse

Tocade29.
Abonné
Tout à fait d'accord avec toi Izabelle! En plus je suis plutôt petite donc je n'ai même pas la bonne excuse de ma taille pour justifier mon appartenance à la catégorie des " gros " mangeurs LOL Merci pour tes réponses toujours éclairées.
Haut de page 
X