Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Peut-on avoir une petite idée de son set-point ?

Notre rapport au corps Mon corps et moi!
02 Juil 2011 à 10h

Je pense que nous sommes nombreux à avoir ce soucis : comment savoir où nous en sommes par rapport à notre poids de forme ?

Pour ma part, je n'en ai strictement aucune idée.

Je sais qu'il se trouve quelque part entre 55 kg (moment où j'ai commencé à faire des régimes, on se demande bien pourquoi) et 67 kg (poids que je ne dépasse qu'en me bourrant lors des périodes difficiles), mais entre les 2, c'est vaste...  Pour moi qui ne suis pas très grande, ça fait quand même un passage d'une taille 36 à un bon 42, pour être plus parlante.

Quand on dit que le poids de forme bouge en fonction du yoyo déjà fait, dans quelle mesure est-ce ? Est-ce de 2 ou 3 kg, ou bien 5, 10, 20 ? Je me doute que la réponse n'est pas la même pour une personne qui a pris 40 kg et celle qui en a pris 5...

 

En fait, j'aimerais bien savoir où je vais et si je ne me fais pas d'illusions.

 

 

Voir le dernier message

41 commentaires

Le Dr Apfeldorfer a apporté quelques éléments de réponse supplémentaires sur le set-point, dans le dernier chat. Je copie-colle :

Gérard Apfledorfer > Le poids d'équilibre ou set-point est le poids que l'on fait quand on mange selon les besoins de son organisme, c'est-à-dire quand on respecte ses sensations de faim et de satiété. Mais beaucoup de personnes sont au-dessus de ce poids. Elles peuvent donc espérer mincir et se stabiliser sans privation, en mangeant en fonction de leurs sensations alimentaires. 
Comment savoir si on est au-dessus de son poids d'équilibre, et donc si on peut espérer maigrir durablement? Il n'existe pas de moyen de mesurer ce poids d'équilibre, mais il existe certains indices :
- Les membres de votre famille sont plus minces que vous, sans effort particulier de leur part;
- Vous mangez souvent sans avoir véritablement faim ;
- Quand vous commencez, vous ne pouvez plus vous arrêter;
- Vous vous interdisez de manger certains aliments, mais vous mangez impulsivement parfois ou souvent sans pouvoir vous en empêcher;
- Vous mangez parfois ou souvent en raison de fatigue émotionnelle, de situations difficiles ou d'émotions douloureuses.

Je me joint à cette discussion très interessante. Depuis un mois apres concertation avec le coach j ai stoppé la progression dans le programme. J avais beaucoup de crises de boulemie et je me faisais vomir...j ai pris la decision de renocntrer un therapeute formé par GROS. Depuis cette prise de conscinece j ai juste retabli le fait de faire trois repas par jour comme cela est préconisé dans un livre qui traite de la boulemie: la tortue sur le dos. J ai continué les petites seances de meditation avec le CD de christophe andre, un peu de yoga et de marche et des vetements qui me font me sentir bien car agreables et pleins de couleurs. Je ne sais pas où en es mon poids et aujourd hui je me sent tellement bien apres la tempete de crise que j apprecie juste ce moment sans voir plus loin...je verrais ce que m apporte les rencontres avec le therapeute et si je dois repasser par les etapes du programme pour etre definitivement gueri de cette relation je t aime moi non plus avec la nourriture et tout ce que cette relation referme comme enseignement, douleur et colere. 

Chaque personne ici est différente dans son vécu  avec le programme, chacune fait des decouvertes qui l amenent à des prises de position des questionnements, des revelations, des espoirs, des desespoirs.Tout cela est bien au dela du poids physique indiqué par la balance. LC semble nous amener là où est notre veritable probleme en partant  de notre rapport à la nourriture et à notre corps. Je crois que l  on signe avec cette idée de changer son rapport à la nourriture avec cette envie profonde de perdre du poids et que l on se retrouve face à nous meme et à notre histoire. Et si de savoir quel est mon poids  de forme revenait à me demander qui se trouve derriere cette image et pourquoi ne correspond elle pas à ce que je souhaiterais

Juste pour rebondir sur ce fil que je n'avais pas encore lu :

A 18 ans, je mesurais 1m52 et je pesais 53 kilos (et je me trouvais un peu ronde mais passons)

18 ans plus tard, je pesais 75 kilos (suite à divers évènements). A cette époque (il y a donc 4 ans environ), j'avais rencontré une diététicienne à l'occasion d'une thalasso. Elle m'avait fait une mesure d'impédance; et en fonction de ma taille, mon âge, mon type racial, sur une base statistique m'avait indiqué que je pouvais espérer revenir autour de 60-65 kilos; que la masse maigre peut évoluer avec l'âge, les grossesses, les évènements divers. Donc qu'il ne fallait pas que je me prenne la tête avec mon poids de mes 20 ans.

Juste avant LC, je faisais presque 84 kilos, je perds régulièrement depuis 6 semaines, j'ai franchi- en descendant- la barre des 80. Je n'ai pas d'objectif, on verra où cela me mène. Mais une chose est certaine : même avec 30 kilos de plus qu'il y a 20 ans, je n'ai jamais été aussi à l'aise ni épanouie avec moi-même. Je viens de faire les soldes sur internet, je me suis achetée une robe et une veste qui me vont divinement bien (enfin je trouve). J'en avais assez de reculer le moment d'acheter des vêtements parce que je souhaitais maigrir avant.

Donc un seul conseil pour ma part : relax, on se concentre juste sur notre rapport à la nourriture, on profite de la vie autant que l'on peut et on laisse le reste se mettre en place.

Courage !

Poneyville,

Hormis que je trouve ton pseudo très drôle, j'aime beaucoup quand tu écris ça:

"Donc un seul conseil pour ma part : relax, on se concentre juste sur notre rapport à la nourriture, on profite de la vie autant que l'on peut et on laisse le reste se mettre en place."

Un seul conseil oui, mais quel conseil!

;o)

Merci!

 

Fabou

[quote=Fabou]

Poneyville,

Hormis que je trouve ton pseudo très drôle, j'aime beaucoup quand tu écris ça:

"Donc un seul conseil pour ma part : relax, on se concentre juste sur notre rapport à la nourriture, on profite de la vie autant que l'on peut et on laisse le reste se mettre en place."

Un seul conseil oui, mais quel conseil!

;o)

Merci!

 

Fabou

[/quote]

Merci Fabou, mais tu résumes assez bien ce que je viens de dire dans les conseils de ton profil : le "Lâcher prise!", car il s'agit bien de ça en réalité. (après, c'est parfois plus facile à dire qu'à faire).

Pour mon pseudo, il est issu d'une époque où je me cherchais un pseudo pour m'inscrire sur skype pour dialoguer avec ma famille, en manque d'idée, j'ai pris quelque chose dont ma fille était fan à l'époque. (les fameux Petits Poneys). Depuis, j'ai eu la flemme d'en chercher un autre ;) et finalement, je le trouve rigolo aussi. :)

Oui, c'est de bon conseil, pouvoir avoir un comportement alimentaire simple sans se faire de noeuds au cerveau.C'est fou, suivant comment on prend les choses cela peut changer énormément notre façon de nous percevoir, à 68 kilos je me trouvais grosse et avais du mal à m'accepter et arrêt du tabac, plus de 10 kilos de plus c'est à dire 83 et depuis que je suis inscrite, changement de point de vu, perte de 3 à 4 kilos et je m'accepte plus, comme jamais en fait cela m'était arrivé.

Bonjour,

J'ai eu le dr Zermati au telephone il y a 2 jours car j'ai grossi (meme si je ne sais pas exactement de combien car je ne me pese pas). Il m'a explique que le poids de forme est different du set-point. Et comme mon poids le plus eleve a ete 72kgs, il se peut que mon set point soit 72kgs (ou proche de ce poids). Cela peut expliquer une reprise de poids meme sans depasser sa faim, si mon poids etait en dessous de mon set-point suite a un regime. Il m'a dit que certaines personnes peuvent avoir un set-point de 130 ou 150 kgs !

Et comment définit-on exactement le poids de forme et le set-point alors? Je crois que je n'ai pas tout compris en fin de compte.

Poneyville, ton poids forme est ton poids sante. Ton set-point est celui que tu atteinds en mangeant juste a ta faim (ni plus ni moins). Il peut-etre eleve en raisons de regimes yoyo, grossesses, raison genetiques, metabolisme lent etc...

JolieRonde, oui, tu n'as pas tort, ça tient de la résignation. Je sais personnellement que les efforts pour atteindre et encore plus garder un poids normal deviennent de plus en plus considérables et de moins en moins efficaces avec l'âge. C'est ça qu'on ne dit pas assez : non seulement les régimes font grossir, mais ils sont de moins en moins efficaces. A mon âge et avec mes données génétiques et mon passé, je dois lutter une année entière pour perdre 2 kilos, ou peut-être 3 dans le meilleur des cas. Alors comme je me sens de plus en plus au début de la fin de ma vie, je n'ai vraiment pas envie de passer le restant de mes jours à me prendre la tête avec ça, j'ai des choses autrement plus importantes et plus urgentes auxquelles penser. Tu vois, c'est l'énorme énergie mentale que ça prend : il vient un jour où ça ne vaut plus la peine, ou on n'a plus envie de gaspiller toute cette énergie.

X